CTRL: des lunettes très spéciales

CTRL, c’est une compagnie qui a développé des lunettes qui peuvent s’adapter en 0,1 secondes aux conditions de luminosité, soit manuellement via un bouton, soit automatiquement via un capteur.

Le vidéo ci-bas avec Andy Schleck, porte-parole du produit, est assez éloquent.

Comment ça fonctionne? D’après ce que j’en comprends, la vitre contient des cristaux liquides qui changent la teinte de la lunette en fonction d’un courant électrique. La lunette est d’ailleurs dotée d’une petite pile qu’il faut recharger au moyen d’un port USB.

Le tour de force, c’est que la lunette a du style et camoufle très bien l‘équipement électronique requis pour changer ainsi la teinte de la vitre.

Plus intéressant encore, CTRL annonce qu’une lunette sera bientôt disponible avec des informations de télémétrie affichée dans la vitre, comme votre vitesse, votre direction ou votre puissance.

Prix de la lunette actuellement disponible? Autour de 300$, soit guère plus que pour certains modèles populaires de lunettes Oakley.

On n’arrête pas le progrès!

Merci à mon ami Martin d’avoir porté ce produit à mon attention.

Le Tour de l’actualité

Petit tour de l’actualité en ce vendredi.

1 – FQSC. La Fédération québécoise des sports cyclistes a fait récemment peau neuve en lançant une nouvelle version de son site Internet. Personnellement, j’aime bien le nouveau “look” du site, qui met davantage en évidence les informations les plus pertinentes pour les usagers.

Je suggère toutefois à la Fédé de rapidement changer la page qu’on retrouve en cliquant sur “dopage”: on tombe alors sur une page dédiée aux programmes de sport-études en cyclisme…

2 – Louis-Pierre Dupuis. Le cycliste québécois vient de franchir la barre des… 49 000 kilomètres cette saison!!! L’objectif est d’atteindre 50 000 kms d’ici la fin de l’année à ce que je comprends, et ainsi finir la saison 2016 parmi les êtres humains ayant franchi le plus grand nombre de kilomètres à vélo cette saison. Pour atteindre cet objectif, Louis-Pierre n’hésite pas à rouler dans des conditions difficiles, pluie, neige, vent, froid, le Québec étant une région nordique. Je salue l’exploit et surtout, la détermination sans faille dont Louis-Pierre fait preuve. Faut le faire!

3 – Vélo d’Or. Le Vélo d’Or mondial a été remis hier à Peter Sagan, qui d’autre? Le coureur slovaque a en effet connu une saison exceptionnelle, de sa victoire sur Gent-Wevelgem le 27 mars dernier à sa victoire sur les Championnats du monde le 16 octobre, en passant par une victoire sur le Tour des Flandres, le maillot vert du Tour de France, le Championnats d’Europe, le GP de Québec et de nombreux autres podiums.

Bref, un choix logique, incontestable. Sagan façon Merckx: il a mis tout le monde d’accord!

4 – Vélo d’Or français. Il a été remis à Romain Bardet, 2e du Tour de France cette saison. Là encore, un choix qui apparait logique, Thibault Pinot ayant connu certaines difficultés cette saison et Julian Alaphilippe, bien que prometteur, n‘étant pas encore à ce niveau de performance.

5 – Muur van Geraardsbergen. Le célèbre mont des Flandres avec la chapelle tout en haut sera de retour en 2017 sur le parcours du Tour des Flandres, vers le km95. Bravo! Le mythe renait.

6 – Vélo de l’année. Selon Cycling Weekly, il s’agit du Canyon Ultimate CF SLX 8.0, un vélo déjà primé à de nombreuses reprises au cours des années récentes. Rappelons que Canyon devrait investir prochainement le marché nord-américain avec son modèle de vente en ligne. Assurément du matos de très, très haut niveau à un prix raisonnable.

7 – Tyler Hamilton. Un intéressant article sur un coureur que j’ai découvert sous un jour nouveau lors de son “coming-out” il y a quelques années, un coureur intelligent qui ne se cache pas/plus sur ses dérives passées. Souffrant de dépression chronique, son parcours de vie est intéressant.

8 – IAM Cycling: Keep Fighting. Voici le premier segment d’une quinzaine de minutes d’un documentaire qui est donc livré par étape. On y découvre la vie des coureurs de l‘équipe IAM au cours d’une saison. Toujours intéressant! et c’est bien dommage de voir la seule équipe à battre pavillon suisse disparaitre du WorldTour en 2017.

9 – Noel. À l’approche des Fêtes, quelques articles intéressants pour braver vos séances de cyclisme à l’intérieur ou… à l’extérieur cet hiver.

Vendée Globe: now that’s racing baby!!!

Toute une course sur le Vendée Globe depuis le départ entre deux skippers, le Français Armel Le Cléac’h sur Banque Populaire et l’Anglais Alex Thompson sur Hugo Boss!

Les deux marins en tête de course à plus de 20 noeuds de moyenne depuis le départ viennent de passer les Kerguelen au milieu de l’Océan Indien, direction le sud de l’Australie. Les deux skippers sont dans un mouchoir de poche, aucun des deux ne voulant ralentir l’allure. Cette allure coûte d’ailleurs cher aux deux skippers en énergie, en fatigue et en matériel, pour preuve Hugo Boss a perdu un foil plus tôt dans la course.

Ca risque d‘être vraiment excitant pour le reste des 50 jours de mer. Faudra tenir!

Payez-vous les images tournées par la marine française au large des Kerguelen plus tôt cette semaine: chair de poule garantie, surtout lorsqu’on réalise la vitesse d’Hugo Boss. Pas simple de vivre dans un bateau incliné à 45 degrés la plupart du temps… Faut quand même une sacré paire de couilles pour se lancer sur ce genre d‘épreuve.

One year in blue

Sortie le 11 janvier prochain, le film One year in blue, relatant la vie au sein de l‘équipe Etixx en 2016. Le genre de film que j’aime bien car cela nous permet de mieux comprendre ce qu’est la vie d’un coureur pro, ou d’un membre de l’encadrement d’un coureur pro.

capture-decran-2016-11-28-a-07-26-27

Des équipes de huit coureurs sur les grands tours?

Ca pourrait être un autre bras de fer entre les organisateurs de courses cyclistes – ASO et RCS en premier lieu – et l’Union cycliste internationale (UCI): l’annonce, vendredi, par les organisateurs de courses cyclistes lors de l’Assemblée générale de l’Organisation Internationale des Organisateurs de Courses Cyclistes (AIOCC) de leur intention de réduire de neuf à huit coureurs les équipes sur les grands tours.

Et ce, dès 2017.

Dans la foulée, l’UCI a émis un communiqué affirmant qu’une telle décision ne peut être prise seule par les organisateurs de courses cyclistes et qu’elle doit être d’abord approuvée par le Conseil du Cyclisme Professionnel (CCP).

Un tel sujet avait été abordé plus tôt en novembre dans une réunion du CCP, avec la décision de ne rien changer pour 2017!

On peut donc soupçonner que les organisateurs de courses cyclistes, pourtant représentés au sein du CCP, n’ont pas été satisfait de la décision prise lors de cette réunion et ont décidé de faire le forcing.

Raison évoquée par les organisateurs de courses cyclistes? 1) accroître la sécurité des coureurs et 2) rendre plus difficile aux équipes de cadenasser la course.

Les prochains jours vont donc être intéressants…

Personnellement, je ne crois pas qu’une vingtaine de coureurs en moins dans le peloton du Tour va réduire le nombre de chutes et accroitre la sécurité. Cette sécurité dépend bien davantage du mobilier urbain équipant les routes et devenu, en Europe, extrêmement lourd: ronds-points, ilots directionnels, dos d‘âne et autres ralentisseurs, chicanes pour réduire la vitesse, etc. autant de dangers pour un peloton qui file à toute allure.

À mon avis, les chutes sont bien davantage créées par les oreillettes : les risques sont démultipliés lorsque vous avez 20 directeurs sportifs exigeant de leurs coureurs au même moment de remonter à l’avant du peloton car une difficulté approche. Je suis absolument convaincu que la suppression des oreillettes en course ne nuirait aucunement à la sécurité, mais bien l’augmenterait.

Empêcher une équipe de cadenasser la course? Je ne suis pas sûr que de passer de neuf à huit coureurs va changer drastiquement les choses. Il vous suffit de 3-4 coureurs capables de bien rouler – des Vasil Kiryienka, ou des Wout Poels par exemple – et vous cadenassez une course…

Des directeurs sportifs n’ont pas tardé à exprimer leurs réticences envers une telle mesure, si elle était adoptée. Le plus virulent a été le Belge Patrick Lefévère, qui a estimé qu’une telle mesure n’aurait pour effet que d’envoyer plusieurs dizaines de coureurs au chômage.

S’il est louable de vouloir améliorer la sécurité en course, s’il est louable de vouloir rendre plus excitant le sport cycliste, je pense que c’est en abolissant les oreillettes qu’on va y parvenir le mieux, non pas en faisant passer le nombre de coureurs par équipe de neuf à huit. Je ne comprends pas pourquoi on ne met pas à l’essai un Tour de France sans oreillette… qui ne serait qu’un retour à la situation initiale!

On tolère les oreillettes pourquoi? Parce que les équipes puissantes du peloton y sont farouchement opposées, bien trop conscientes qu’il s’agit d’un outil quasi-indispensable pour justement cadenasser la course, en contrôlant les échappées et les écarts.

Quoi qu’il en soit, la présente situation a aussi un autre mérite: celui de nous montrer qu’une réforme de la gouvernance du cyclisme serait bien nécessaire, car on y perd notre latin entre toutes les associations et conseils en tout genre régissant le sport!

Petit Tour de l’actualité

1 – En complément de mon article hier, on trouvera ici le nouveau maillot des Dimension Data 2017. Une touche de vert, c’est un peu plus “jazzy” qu’en 2016, on s’améliore mais… on ressemble aussi beaucoup à un certain maillot Orica-Green Edge il y a quelques années…

2 – Giro 2017: il y aura du beau monde. Fabio Aru a déjà annoncé sa présence, voilà que Vicenzo Nibali annonce la sienne, et que Ilnur Zakarin en fait un objectif… Ca va être intéressant!

3 – Janez Brakokovic a rejoint l‘équipe Bahrain-Merida pour 2017. Ce coureur me semble hautement suspect, ses performances ayant été tellement en dents de scie… Je me rappelle d’un Dauphiné où il a répondu à chaque attaque d’un Contador déchainé dans l’Alpe d’Huez, puis… rien.

4 – Alberto Contador fait de nouveau du Tour son principal objectif pour 2017. À 33 ans, ce n’est pas trop tard, mais le temps presse tout de même. Sa nouvelle équipe Trek pourra-t-elle mieux l‘épauler dans l’atteinte de cet objectif? Je pense personnellement que oui, et Contador sera un très sérieux client pour Chris Froome en 2017, le coureur espagnol affectionnant les parcours piégeux.

5 – Christian Meier. Le Canadien prend sa retraite ces jours-ci après plusieurs années de travail discret, mais efficace, au sein du peloton WorldTour pour le compte de l‘équipe australienne Orica-Green Edge. Il n’y a pas de meilleur indice de la qualité d’un coureur que celui du renouvellement, année après année, de son contrat malgré la discrétion des résultats. J’ai adoré cette entrevue qui nous en dit plus sur ce coureur intelligent, discret et modeste.

Les nouveaux maillots 2017

Toujours intéressant de découvrir les nouvelles couleurs du peloton 2017… et de constater que ça joue très dur parmi les équipementiers. Voici les premières images de quelques maillots.

Sky… des petites lignes et surtout, exit Rapha, bienvenue Castelli.

capture-decran-2016-11-23-a-21-03-39

Chez Cannondale-Drapac, exit Castelli, bienvenue POC.

capture-decran-2016-11-23-a-21-12-31

Chez Astana, on fait confiance à Giordana pour 2017. L‘équipe roulera sur les vélos québécois Argon 18. Pas sûr à propos de la bande jaune…

capture-decran-2016-11-23-a-21-06-10

capture-decran-2016-11-23-a-21-14-52

Chez Bora, exit Argon 18, bienvenue Hansgrohe. Voici une ébauche de ce que pourrait avoir l’air le nouveau maillot de l‘équipe du champion du monde, Peter Sagan.

capture-decran-2016-11-23-a-21-08-27

Chez AG2R – La Mondiale, exit l‘équipementier One Way, bienvenue à la compagnie italienne GSG. L‘équipe roulera également sur des vélos Factor en 2o17, une marque très peu connue.

capture-decran-2016-11-23-a-21-10-36

Les vélos présents en WorldTour en 2017:

Specialized (Etixx et Bora-Hansgrohe)

Canyon (Movistar et Katusha)

BMC (BMC)

Trek (Trek Segafredo)

Cannondale (Cannondale – Drapac)

Argon 18 (Astana)

Factor (AG2R – La Mondiale)

Cervélo (Dimension Data)

Lapierre (FDJ)

Colnago (TJ Sport)

Merida (Bahrain – Merida)

Ridley (Lotto – Soudal)

Scott (Orica)

Giant (SunWeb – Giant)

Bianchi (Lotto NL – Jumbo)

Pinarello (Sky)

Fouillez nos archives!