Un vidéo intéressant…

… à propos d’une journée durant le camp d’entrainement de l‘équipe Trek Factory Racing en décembre dernier. J’aime ce genre de vidéo où on peut voir la vie des coureurs pros et de leur encadrement. Merci à mon ami Claude pour le tuyau.

Défi Gatineau-Mont Tremblant: pensez-y!

La saison cycliste 2016 se rapproche doucement, il est temps de songer à votre calendrier d’activité pour la belle saison.

Le Défi Gatineau-Mont Tremblant pourrait en faire partie. Une très belle cyclo, bien organisée, offrant deux jours de bonheur accessible sur des parcours magnifiques.

Et comme le dit mon ami Martin dans le vidéo ci-bas, c’est pour une bonne cause!

KSL Sport au prochain Salon du vélo de Montréal

Se déroulera le week-end prochain le Salon du vélo de Montréal.

Trois journées, soit du 12 au 14 février. 13$ par personne, mais de nombreux tarifs réduits disponibles.

Des conférenciers, notamment axés sur le tourisme à vélo. Mais surtout, des dizaines et des dizaines d’exposants.

Parmi eux, KSL Sport.

KSL, pour Kathy Saint-Laurent. Une fille qui s’est illustrée au niveau national en cyclisme sur route, devenant notamment championne canadienne en 2002, à l‘époque où la scène du cyclisme féminin était dominée par deux autres athlètes, Lyne Bessette et Geneviève Jeanson.

J’aimais bien suivre, il y a donc 15 ans, le parcours de cette fille discrète et intelligente.

Kathy Saint-Laurent s’est reconvertie à la suite de ses années cyclistes en chef d’entreprise, un métier pas facile lorsqu’il s’agit de bâtir son entreprise de zéro. Surtout dans le domaine du prêt-à-porter, où la concurrence est vive et les ré-organisations/fermetures fréquentes. C’est un défi qu’elle a su jusqu’ici relever avec brio.

Je ne connais pas Kathy, je ne l’ai jamais rencontré en personne, et elle m’a récemment envoyé un courriel pour m’informer de ses activités dans le contexte du Salon du vélo de Montréal. C’est toutefois de mon initiative uniquement (je suis farouchement attaché à l’indépendance totale de La Flamme Rouge) que j‘écris ce texte. Par intérêt pour ce que Kathy et son entreprise réalisent.

KSL Sport lancera, à l’occasion du Salon du vélo, une nouvelle gamme de vêtements élaborés en collaboration avec une artiste peintre, France Malo. C’est plutôt coloré et réussi, je peux vous le dire. Rafraichissant!

KSL Sport propose évidemment toute une gamme de vêtements dans divers registres, mais toujours désignés selon le mot d’ordre de la compagnie: déploie tes ailes. Je dois dire qu’en parcourant le site Internet, j’ai été agréablement surpris de l‘étendue de la gamme, et de son intérêt. Il y a un petit côté européen aux vêtements KSL qui n’est pas sans me déplaire.

Oh! j’allais oublier: les mecs, KSL, c’est aussi pour les hommes. Et la gamme est plutôt réussie.

Roue électromagnétique: le mystère

Comme vous, je suis intrigué par les révélations du journal italien La Gazzetta dello Sport concernant l’existence de ces roues électromagnétiques supposées capables de générer une puissance supplémentaire de 20 à 60 watts qui permettrait de faire la différence dans les phases cruciales d’une course cycliste.

J’ai cherché à en savoir davantage, sans grand succès à ce jour.

Aussi, je suis d’accord avec quelques uns d’entre vous qui affirmez que le silence autour de cette technologie est “assourdissant”.

Le site Matos Vélo s’est prononcé: technologie possible, mais peu probable en réalité. Le même avis a été rendu sur le site anglais Cyclingtips, avec d’intéressants schémas à l’appui, de même que par le magazine français Sciences et Avenir.

À part cela, les informations sont très minces.

Alors, possible ou non?

Je ne sais pas. Ce que je sais, c’est qu’il y a 4 ou 5 ans, personne ne croyait possible l’existence de moteurs dissimulés dans un vélo et capables de générer suffisamment de puissance pour permettre à des cyclistes en course de faire la différence. Or, aujourd’hui, on sait que cela existe et fonctionne parfaitement. L’homme interviewé dans le récent reportage de la Gazzetta affirmait avoir vendu plus de 1 200 de ces systèmes en Italie seulement et rire chaque fois qu’il consultait les résultats d’une cyclosportive là-bas.

Depuis quelques années aussi, on voit des performances surprenantes chez les pros: des coureurs qui dominent si largement qu’ils font passer les autres pros pour des cadets. C’est le cas de Cancellara sur le Ronde et Paris-Roubaix 2010, après avoir changé de vélo sans raison.

Bref, j’ai un doute raisonnable, et on pourrait bien avoir à faire à une nouvelle situation où les tricheurs ont une longueur d’avance qu’ils tentent de préserver.

La seule chose à faire, c’est selon moi de renforcer considérablement les contrôles techniques au départ des courses, et à surveiller les changements de vélo durant les courses.

Le Tour de l’actualité

Après une semaine à l‘étranger où les connexions Internet étaient très difficiles, retour au service normal sur La Flamme Rouge avec ce petit Tour de l’actualité qui a retenu mon attention.

1 – Vous avez été nombreux à réagir à ces histoires de dopage mécanique. Certains d’entre vous y croient, d’autres moins (le vidéo suivant apparait, dans le contexte de ce débat, pertinent). Personnellement, je suis plutôt à ranger du côté de ceux qui y croient, l’essence même de la triche étant de se procurer un avantage que les autres ne soupçonnent pas. Chose certaine, les autorités semblent se mobiliser pour effectuer davantage de contrôles et ça, c’est une bonne nouvelle.

2 – Tour du Qatar. Comique, les Quick Step, pourtant vainqueurs à 8 reprises au cours des 10 dernières éditions de l‘épreuve, n’ont pas été invités sur l‘épreuve pour cause… d’indiscipline! On ne chipote pas avec les émirs du Qatar semble-t-il. Pour le reste, ça se jouera très probablement entre sprinters encore une fois, et Mark Cavendish voudra se reprendre après s‘être fait mouché par Kittel au récent Tour de Dubai. Attention également à Kristoff qui sera au Qatar pour préparer ses Classiques.

3 – Katusha. Nouveau cas de dopage au sein de l‘équipe russe, mais j’invite à la prudence dans son interprétation: ce serait au meldonium, un nouveau produit classé dopant depuis le 1er janvier dernier et qui servirait notamment à soigner l’angine de poitrine. S’il convient de dénoncer le dopage, il faut aussi permettre aux coureurs cyclistes de soigner un rhume ou une grippe lorsqu’ils sont au prise avec ces maladies.

4 – Jayco Herald Sun Tour. C’est Chris Froome qui s’est imposé sur l‘épreuve, signant là son premier succès en 2016, très tôt dans la saison vous l’admettrez. Si l’opposition n‘était pas au top, Froome montre déjà un affutage assez impressionnant et qui me rend parfois perplexe. La saison va être longue.

5 – Étoile de Bessèges. Étant en France au cours des derniers jours, j’ai suivi avec un intérêt particulier cette épreuve qui s’est terminée par un revirement, Jérome Coppel parvenant à gagner le général au terme d’une brillante perf sur le dernier chrono, battant un autre spécialiste de la discipline et jusque là meneur, Sylvain Chavanel.

J’avoue être perplexe sur la carrière de Coppel: il a établi de brillantes performances, notamment en montagne et sur les chronos, laissant croire qu’il pourrait jouer placé sur les grands tours. Mais sa carrière a été, selon moi, en dents de scie, capable du meilleur (comme ce week-end) comme du pire.

À noter la belle… 2e place de Thibault Pinot sur le dernier chrono, terminant à 16 petites secondes de Coppel. Perraud, Chavanel et Gallopin suivent, les coureurs français commencent bien leur campagne 2016! Et un certain Pierre-Roger Latour est 8e de ce chrono, bien!

6 – Mike Woods. La chronique du sympathique coureur d’Ottawa publié récemment sur CyclingNews et faisant suite à sa brillante perf au Tour Down Under. On attend impatiemment la suite!

7 – Vandenberg. Le solide coureur Etixx prépare sa campagne de Classiques du côté du Tour de Valence, c’est évident. L‘équipe Etixx, avec Boonen, Alaphilippe, Kittel, les deux Martin, Stybar, Terpstra et Trentin, entre autre, sera une des équipes les plus fortes en avril prochain, ça me semble clair. Malgré leur absence du Tour du Qatar!

8 – Zipp. Perso, je ne suis pas un fan de cette compagnie. Mais vous pouvez découvrir ici grâce au site Matos Vélo les nouvelles 404 NSW à pneus, 1550 grammes la paire pour une jante à 48mm. Et une belle polyvalence qui demeure un atout si, comme moi, vous ne pouvez pas vous permettre l’achat de quatre paires de roues à usage exclusif.

Du dopage électromagnétique?

En marge de l’affaire de dopage mécanique lors des récents Mondiaux de cyclo-cross, la Gazzetta Dello Sport a publié un reportage troublant sur ce dopage mécanique, faisant notamment appel à une personne qui aurait vendu plus de 1200 vélos mécaniques ces dernières années.

On y apprend surtout que ce dopage à l’aide d’un moteur serait dépassé, le nouveau moyen étant plutôt des… roues électromagnétiques à 200 000 euros pièce. Ces roues seraient capables de générer de 20 à 60 watts supplémentaires et auraient déjà été en usage dans le peloton pro.

Surtout, cette déclaration de l’informateur de la Gazzetta laisse froid dans le dos: “Starting from 2010? No, much longer and I’ve worked for some great riders“.

J’ignore personnellement comment fonctionne cette technologie. Si vous avez des idées…

Quoi qu’il en soit, je pense qu’on parlera beaucoup, cette année, de dopage mécanique!

1er cas de dopage mécanique!

LA nouvelle des derniers jours dans le monde du cyclisme, c’est évidemment ce premier cas de dopage mécanique lors de la course U23 des femmes aux Mondiaux de cyclo-cross.

La triste palme de ce premier cas revient à une inconnue, la Belge Femke Van Den Driessche, qui a terminé loin des premiers. Celle-ci s’est défendue de toute triche, affirmant que ce vélo lui avait été prêté par un ami (quel ami!!!). Je vous laisse juger de la véracité de ses propos…

Van Den Driessche risque six mois de suspension, une sentence que j’estime bien légère en comparaison à 4 ans pour un contrôle positif: le dopage mécanique est aussi grave à mes yeux que le dopage classique.

On a trouvé un moteur dans le cadre de son vélo, et on savait que ce système existait depuis plusieurs années.

Voilà qui confirme selon moi sans l’ombre d’un doute que des coureurs pro ont utilisé ce système dans le passé, en toute impunité. Je demeure plus que jamais sceptique sur les deux victoires de Cancellara sur le Ronde et Paris-Roubaix 2010, où il avait déposé tous ses adversaires chaque fois le cul sur la selle (dans le Muur sur le Ronde!) et après avoir changé de vélo sans raison apparente… Ses accélérations sont sur-réelles, et même si Cancellara est tout un coureur, j’ai toujours douté qu’une telle puissance était possible.

Voilà en tout cas qui n’aidera certainement pas la réputation du sport cycliste où le grand public estimera que décidément, ses principaux acteurs (les coureurs) sont décidément des tricheurs invétérés.

Triste époque où les valeurs foutent le camp au profit de la gloire éphémère et, surtout, du fric.

D’autres nouvelles

2 – Mondiaux de cyclo-cross. Et non, Van Der Poel n’a pas gagné, victime d’un accrochage durant la course et n’ayant jamais pu vraiment se refaire, malgré un rapproché impressionnant dans le final. C’est Van Aert, une autre pointure, qui s’impose et qui redonne le titre à la Belgique.

3 – GP La Marseillaise, des Canadiens devant.  Ouverture de la saison cycliste en France avec le GP de la Marseillaise. C’est Devenyns (IAM) qui s’impose devant Thibault PinotLe Québécois Hugo Houle aurait terminé à une excellente 13e place l‘épreuve, selon des classements provisoires. Plus encore, le Canadien Ryan Anderson termine à la 5e place! Je vous avais déjà dit qu’avec Anderson sur les courses pro en Europe, on aurait davantage de plaisir car c’est un attaquant et un dur au mal. Tout en début en tout cas pour les Canadiens. De quoi en tout cas mettre d’entrée en confiance pour la suite des choses!

4 – Cancellara de retour. Ca fait plaisir à voir, Cancellara qui gagne à Majorque dans une des courses de préparation. Solo, à sa façon!

Fouillez nos archives!