Tous les jours, la passion du cyclisme

Mike Woods: bravo!

Mike Woods s’est emparé hier du maillot à pois de meilleur grimpeur dans la plus prestigieuse course cycliste du monde.

L’exploit n’est pas banal. Bravo Mike! Difficile de croire que ce gars-là a déjà roulé avec nous il n’y a pas si longtemps que ça, ici dans la région de la Capitale nationale, dans les courses régionales organisées notamment dans le Parc de la Gatineau.

Il devient le deuxième porteur canadien de ce maillot distinctif après Alex Stieda durant quelques étapes en début du Tour 1986. Stieda avait même porté le maillot jaune une demi-étape en ouverture, un exploit repris ensuite par Steve Bauer qui a porté le jaune plusieurs jours dans le Tour 1988 et 1990, pour un total de 14 jours.

Je ne crois pas qu’un coureur canadien ait déjà porté le maillot vert.

Mike a dû batailler ferme sur l’étape d’hier pour endosser le maillot, et a probablement commis quelques erreurs tactiques dans les sprints en haut des cols et des erreurs de trajectoire dans les descentes, ce qui lui a valu une chute, fort heureusement sans lourdes conséquences (et à ce sujet des erreurs de Mike, voir le vidéo ci-bas).

Ceci étant, Mike Woods a fait de ce maillot l’objectif principal de son Tour de France. Il devra être au charbon sur les quatre prochaines étapes dans les Pyrénées, et résister aux Nairo Quintana, Wout Van Aert, Wout Poels et Bauke Mollema qui sont tous à portée du maillot. 5e, Mollema n’a que 13 points de retard.

Beaucoup, beaucoup de points seront distribués sur les 4 prochaines étapes à commencer par aujourd’hui, sur la route d’Andorre-la-vieille. Trois cols de première caté, un col de 2e caté, pas moins de 74 points distribués, dont 35 à celui qui passerait tous ces cols en tête.

Avant dernier col du jour aujourd’hui, le Port d’Envalira, souvenir Henri Desgranges et une bourse de 5 000 euros. Ca bataillera ferme.

Mike a de bonnes jambes, il est en grande condition, il peut le faire à condition de ne pas s’éparpiller et de la jouer tactique avec celui de ses concurrents immédiats qui se dévoilera sur l’étape aujourd’hui. Il fera beau dans les Pyrénées sur cette journée, un autre gain pour Mike pour attaquer les descentes en confiance.

Le Canada est derrière Mike!

Partager

Précédent

Le journal du Tour

Suivant

Le journal du Tour

28 Commentaires

  1. plasthmatic

    Oh les amis du Canada, voilà de quoi m’agonir d’injures : j’estime que ce maillot s’est dénaturé, depuis longtemps déjà. Comment dire : depuis Jalabert beaucoup, et Virenque un peu, je trouve que son gain est trop déconnecté de la course.
    Et pourtant, il faut en faire, de la course, pour marquer des points, je ne suis pas aveugle. Je sais, je sais : il y a des courses dans la courses, sur les courses par étapes. Mais j’ai toujours ce sentiment de folklore attaché à ce maillot.
    Je l’aime beaucoup, votre Mike Woods, d’autant qu’il est un ancien athlète (et pas le moindre). Je suis même son supporter quand il apparait aux avants-postes, mais ce que je lui souhaite à chaque fois, c’est d’aller au bout, d’en claquer une, une belle, une vraie … Ce coursier vaut mieux que les pois rouges. Pourvu qu’il ne cèdeau moins pas au déguisement intégral, casque, cuissard, vélo, guidoline, quel cirque alors. Pour le jaune ou le vert, tout pareil, de ce point de vue.
    J’espère avoir su écrire ce que je voulais écrire … Il n’a pas volé les pois, ça c’est certain.

    • mica

      C’ est vrai Plasthmatic, ce Classement du meilleur grimpeur a souvent été dénaturé et on a vu quelquefois des non grimpeurs l’ emporter……..de mémoire, un certain Charteau avait ramené le « maillot à poids » à Paris!
      Je n’ ai rien contre ce coureur, mais il n’ a pas laissé un souvenir inaltérable dans le monde de la montagne.
      On avait vu aussi certaines (ou certaine) années des point de ce classement attribués aux passages en haut des champs Elysées …….pas trés sérieux peut être.
      Quand au « déguisement » on ne peut qu’ étre d’ accord…….un coté un peu clown , pas du meilleur effet.
      Mais, cette année, il semble que les premiers à ce classement soient dignes de l’ emporter au final; pour ma part, il ne me déplairait pas que Woods remporte ce Trophée, je serais même pour!
      Quelle débauche d ‘effort, tout de même, doivent consentir les prétendants…….ça veut dire touts les jours devant!
      Et si l ‘ on pouvait se passer du déguisement ce serait parfait et nos amis d’ outre Atlantique seraient, bien justement, ravis, en attendant peut être encore mieux…….si Woods pouvait « lever les bras ».

      • plasthmatic

        Merci pour le complément, Mica, je n’ai plus rien à préciser de mon sentiment !
        Bon, ben j’ai plus qu’à m’en aller faire tourner les manivelles, en mode long relax, histoire de retrouver un peu de mes jambes laissées dans les bosses d’hier.

  2. Edgar Allan Poe

    Ce n’est pas d’aujourd’hui que le maillot à pois ne consacre pas toujours forcément le « vrai » meilleur grimpeur du Tour. Encore faudrait il s’entendre sur la définition du vrai grimpeur : performance sur une monte sèche, ou capacité à enchainer les cols à forte intensité ?… Etc…
    Près de chez moi, vit un gars qui fut meilleur grimpeur d’un tour mais qui n’en était pas vraiment un, plus un baroudeur opportuniste, qui a su fédérer certains adversaires à l’époque.
    Je souhaite à Mike Woods d’atteindre son objectif mais ça va être coton. J’y vois trois contraintes:
    1/ aura t il bien récuperé de sa journée d’hier pour l’étape d’aujourd’hui qui distribue beaucoup de points?
    2/ lundi, on finit de vider les frigos. Le sien est-il bien achalandé ? Si c’est son ami anglo-kenyan qui a fait les courses et qu’il a bien pensé à racheter des batteries électriques, ça peut le faire ! 😁 Nul doute que Bahrein, par exemple, avec Poêls seront très dangereux sur la derniere semaine.
    3/ mal négocier les descentes est un gros handicap. Les sorties de route et chutes dans ces mêmes descentes, même sans conséquences physiques, ne sont pas anodines car elles génèrent une perte de confiance, qui peut devenir une spirale qui tire vers le bas. Après, il est facile de pousser un adversaire mauvais descendeur à la faute. C’est actuellement le problème de Latour. C’est même sa maman qui le dit. Il a chuté ces deux dernières années, et maintenant, avant de s’engager dans les descentes, il pense à la suite de sa saison, voire de sa carrière. C’est bien, mais ça ne doit pas devenir un élément bloquant.
    Bonne chance, Mister Woods! 🤞🤞
    Hors Sujet : hier, j’ai fait une course toute plate. Je pense que les sprints « virils » et leur mise en exergue par la TV, jusque dans les génériques racoleurs (putassiers?) des émissions, ont une influence très négative sur les comportements en course, notamment chez certains jeunes.

    • mica

      D’ accord sur tous les points que tu abordes dans ce sujet des grimpeurs , d’ accord du début à la fin.
      Rien à ajouter ni à enlever.
      Et surtout pas de langue de bois…….comme la plupart du temps.
      Ton « voisin grimpeur sans l’ être » ne serait il pas Bernard V……?
      Je trouve que ce n’ était pas la question à 1 million d’ Euros.

  3. Yann

    On peut ergoter indéfiniment sur la nature ou la valeur des maillots de meilleurs grimpeurs, car il ne récompense finalement pas le « meilleur » grimpeur, qui est souvent dans l’absolu celui qui gagne le Tour. Mais il valorise de nombreuses autres qualités, comme l’endurance, la capacité à « sentir » la bonne échappée … en plus de réelles capacités à grimper. Vu comme ca, ca ne me semble pas un maillot au rabais, ni même folklorique (je ne parle pas des décos qui sont pour moi aussi bien ridicules).

    La question: Woods n’a-t-il pas fait trop d’efforts hier pour finalement si peu de points au regard du profil d’aujourd’hui ?

    • lbi

      Dans un tour ou la fatigue chez les coureurs normaux prédomine, et ou el gringo n’a plus son café soluble, il a bien fait de s’économiser ces jours ci. A moins qu’il n’ait pas eu le choix car avsence de jambes. Dans tous les cas les étapes à point arrivent.

  4. Les vertus commerciales sont souvent en contradiction avec les vertus pédagogiques.

    C est bien la mise en exergue qu il faut condamner.

    La confiance en descente, le traumatisme de la chute… On rentre ici dans une dimension bien plus complexe que le simple entraînement physiologique. Les freins psychologiques, parfois, ne peuvent être libérés. Nombreux sont les skieurs alpin qui ont dû arrêter leurs carrières alors qu ils avaient pleinement retrouvés leurs capacités physiques.

    Mike Woods m apparaît comme un coureur vraiment sympathique, toujours à l attaque, besogneux, souvent très bon quand le parcours est horrible, mauvaistemps, gros dénivelés, forts pourcentages. Le fait qu’il ait commencé par l athlétisme me le rend encore plus sympathique. Pour d autres raisons, j aime bien aussi Quintana qui vise lui aussi le blanc à pois rouges.

    La chance de Woods pourrait être le replacement de Guillaume Martin au général. L on pourrait imaginer que le train INÉOS se mette en place assez tôt dans la course pour repousser « le fauteur de troubles » et l éloigner définitivement du podium sans qu’il ait eu le temps de récupérer de son échappé d hier.

    Car il n est pas certain que les prétendants au maillot blanc à pois rouges puissent suivre le train.

    Quoi que.. WVA ?

    Après, les coureurs se connaissent suffisamment les uns et les autres pour juger de l endroit opportun pour mettre en route la grande lessive.

    Mais il y aura peut-être plus d opportunités d échappées au long cours en montagne quand les cadors jugeront que chacun est à sa place. Je dis cela en souhaitant tout le meilleur pour Guillaume Martin qui est remarquable puisqu il ose…

    Je suis souvent critique envers ASO mais je trouve qu ils ont su trouver un règlement équilibré pour l attribution du classement annexe de meilleur grimpeur. Ce ne fut pas toujours le cas. Mais aujourd’hui, ette course dans la course présente de l intérêt sportif et pas seulement d un point de vu du spectacle. Puis ce classement est très disputé.

    Tout cela est une question de sensibilité et je ne critique pas ni ne nie l aspect folklorique mais, pour moi, lever les bras sur le podium des Champs Elysés dans le maillot blanc à pois rouges vaut bien une victoire d étape (Tout dépend de l étape, bien sur…).

    Au passage, un petit 😉 à Geoffrey Bouchard, meilleur grimpeur au Giro et sur la Vuelta qu’il devrait bien finir par être sélectionné sur le TdF…

  5. Mince, je précise que mon commentaire était en réponse de celui d EAP. 😉

    PS : un témoignage éclairant sur les difficultés à lever des freins psychologiques suite à des traumatismes occasionnés par des chutes (même s il s agit d une autre discipline) :

    https://www.francetvinfo.fr/sports/marie-marchand-arvier-met-un-terme-a-sa-carriere_4520627.html

  6. Yann

    Intéressante la vidéo de Horner (c’est lui, je ne me trompe pas?).

  7. missbecaneenfolie

    Après le coronavirus, le retour de la picotte, maladie de notre enfance?
    Vive la picotte pour Woods et garde l’infection de la grimpette à pois jusqu’à Paris, chevalier de la pédale, forçat de la route, chevreuil du parc de la Gatineau et désormais aussi chèvre des montagnes françaises!

  8. p'tit Lucien (m... j'suis démasqué) :-)

    Une petite minute de nostalgie (et un brin de chauvinisme, pardonnez-moi) : celui qui incarne le mieux le maillot à pois en tant que vrai meilleur grimpeur du Tour, ça reste notre bon vieux Lucien Van Impe, le surnommé « ouistiti des Alpes » (qui d’ailleurs est une exception dans le cyclisme belge).

  9. mica

    Comme dirait Pasteur pour s’ encourager lui même « allez, plus que soixante Km »
    Au coeur du 3 emme week end plus que 1 w. end , mais, que c’ est long aujourdhui …….même si Alaf. gagne!

  10. Thierry mtl

    A défaut de pouvoir suivre le groupe maillot jaune de leur leader, UAE devrait toujours mettre un ou deux gars dans l’échappée. Ça aiderait Pog pour la finale.

    • Je crois tout simplement que Pogacar n a pas vraiment besoin d aide dans une fin d étape comme celle d aujourd’hui. Pas plus que les autres leaders du reste.

      Le rouleau compresseur INÉOS a fait le nécessaire pour éliminer Guillaume Martin. Mais ils sont moins impressionnant que par le passé.

      • Edgar Allan Poe

        Et vu que les (ex)favoris, les « GC Contenders »…se tiennent dans un mouchoir de poche, il n’aura pas à rouler, les autres le feront pour lui. Sa tactique est simple : suivre sans faire trop d’efforts, et passer devant en fin d’étape quand la poursuite faiblit, de manière à garder tous ses adversaires à une bonne distance, entre 4 et 5 minutes mini, et montrer qui est le plus fort. Ainsi a-t-il fait rentrer Guillaume Martin dans le rang, alors que ce dernier avait assuré l’essentiel toute la journée.
        Il devrait peut être se payer une étape dans les Pyrénées et fera encore un très bon chrono.
        En mettant de côté toutes les suspicions et l’entourage UAE/Slovénie, je pense que l’on a à faire à un champion de la trempe des plus grands. Il est constant, et au dessus de tout le monde depuis 2 ans. Il aurait pu être champion du monde l’an dernier s’il avait joué la carte Roglic. Il a perdu le tour du pays basque car un de ses équipiers était en lice pour la victoire finale. Pour le reste, c’est zéro faute. Même pas sûr qu’Evenpoel qui n’a pas encore prouvé grand chose soit un adversaire à sa hauteur.
        Sinon, MVDP a quand même foutu un beau bordel sur la 1ere semaine. Ceux qui pensaient affiner la forme, et faire les derniers réglages en sont pour leur compte : Roglic, Thomas…
        Demain, on refait les niveaux !
        On recharge les hybrides.

      • Wout Poels dans l Équipe : « Je me réjouis de pouvoir recharger les batteries pour six jours de plus.  » 😂🤣
        Il a le sens de la formule.

        Lors de la dernière journée de repos, Pogacar, assez tôt le matin, avec son équipe, grimpait au sommet de l Iseran. Et cela caillait vraiment ! Les Jumbo, eux, sont partis en direction de Bourg Saint Maurice puis sont remontés… Dans les deux cas, environ 1000 m de dénivelés. On le savait déjà mais ils se tapent quand même de sacré sorties pendant la journée de repos…

        Sinon, oui, ils se batent pour la deuxième place. Mais comment les en blâmer.

  11. yvon

    EAP peux tu nous donner quelques pistes pour la gonflette du jour de repos. La course fait penser aux pires moments de l’époque. Il est vrai qu’il n’y pas d’y avoir de contrôles au début du printemps.

    • Edgar Allan Poe

      Rien de plus que ce qu’a dit Mark Kluszczynski. Rien de plus que ce que j’observe. Rien de plus que ce que disent JP Verdy, la très bonne interview de Brunel – qui m’a quelque part fait du bien à la lecture-. Rien de plus que des déclarations à peine masquées de certains coureurs, etc… les temps d’ascension, les puissances développées, Cav qui marche sur l’eau…
      L’ascension du Ventoux par ce beau bébé de Van Aert. Aucune info qui ne sourd des paddocks. Covid, craintes d’ASO, sponsors, omerta, journalistes qui servent la soupe, pour l’instant, c’est bien verrouillé.
      Avez vous remarqué qu’on ne voit presque plus d’images de coureurs qui crèvent ? Ce sont pourtant des faits de course très importants. Je ne suis pas loin de penser qu’il y a eu une forme de pression des fabricants pour qu’on arrête de filmer ces pauvres coursiers regardant passer la course comme des vaches le train lorsqu’ils sont arretés sur le bord, sans possibilité aucune de démonter leurs roues crevée, obligés d’attendre un vélo de dépannage ?

      • noirvélo

        Changer de vélo à chaque crevaison , n’ont-ils pas honte ? Comme toujours , plus c’est gros , mieux ça passe … En plus ils crèvent souvent avec du matos ultra neuf et de 1er choix !!! et les routes sont balayées … Moi , je crève tous les deux ans , ok , je ne pousse pas le 55×11 à la « moulinette » non plus , ça doit être çà …

      • lbi

        Est ce qu’on doit parler de leurs dérailleurs électriques? Il y a au moins un coureur qui tape dedans à chaque étape avec sa chaussure. Tu parles d’un progrès. Aujourd’hui il y en a un qui moulinait tout à gauche, plus de batterie surement. Le progrès!

      • lbi

        noirvélo, leur changement de vélo entier sur crevaison, c’est une allégorie de l’obsolescence programmée 😉

      • noirvélo

        Oui Ibi , l’obsolescence programmée qui conditionne des cyclistes téléguidés !!! En écrivant ces quelques termes , je ne rigole pas du tout , je m’inquiète … Et me rends compte que j’ai 10 fois plus de plaisir à rouler (quitte à bien en ch… !) que de regarder une étape du Tour (même la plus prenante qui soit pour le commun des mortel !)
        Pour la p’tite histoire c’était Mollema qui « tricotait » … Là aussi , pas la moindre « saute d’humeur » de la part des coureurs , perso , ça me rendrait totalement fou !!! Et il y a des amateurs du dimanche qui veulent ressembler aux pros ? Les pros n’ont pas la moindre fierté ou c’est le produit qu’on leur injecte pour qu’ils la ferment ? Sont-ils « lobotomisés » ? Moi qui ne crève que tous les 2-3 ans , Il y a 1 mois je roulais avec un pote et je crève (lente) en montant (!!!) tranquillement un col (le Horodberg ) sous le soleil et le ciel bleu dans la belle vallée de Munster , nous avions tout le temps …. Ben …. fallait entendre la 1ere scène de ma « Comedia del arte » , du tragique , tout de même et heureusement transformé en comique par mon pote!!!

  12. Lbi

    Eap pas définition on ne sais pas exactement ce qu’il vaut. Ce qui est sur, c’est qu il a une insensibilité au stress très importante. Et surtout, il est classe sur un vélo. Ça change de ces dernières années.
    Pour le reste, c’est folklorique. Quintana qui explose à chaque fois alors qu’avant perquisition, il battait les temps de pantani. Valverde qui revient de chez les morts, kuss aussi et on ne sait pas pourquoi, van aert qui marche comme un avion de temps en temps, etc
    Martin censé être propre (hors tentes hypoxiques…) se ruine la santé à suivre.
    Le cyclisme à plusieurs vitesses.

    • Edgar Allan Poe

      Bizarre ce que tu dis, Lbi, j’ai rien remarqué moi.
      Dixit Stevie Wonder. 😎

      • lbi

        Tu connais le seul défaut de steevie wonder? Il n’est pas muet 🙂
        Ah non c’est une blague sur montagné. Quoique dans « we are the world », il la mérite.

  13. Wolber

    Et Vinggaard qui nous fait une Kuss modèle 2020. Bon je sais , Vingegaard avait des références chez les jeunes et roulait pour ses leaders l année passée… mais , il n empêche qu en quelques mois, il a bien progressé.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.