Tous les jours, la passion du cyclisme

Vuelta: Roglic conclut

Primoz Roglic a signé un exploit hier selon moi sur la 17e étape du Tour d’Espagne, sous une météo difficile.

Parti sur l’attaque d’Egan Bernal à plus de 60 bornes de l’arrivée, Roglic a roulé avec le Colombien jusqu’au pied de l’ascension finale des lacs de Cavadonga, pour ensuite rouler solo jusqu’à la ligne.

Bernal n’a juste pas pu suivre le rythme imposé par Roglic dans l’ascension.

Roglic s’impose avec 1min35 d’avance sur son coéquipier Sepp Kuss qui règle un petit groupe incluant les deux Movistar Mas et Lopez.

Au général, Roglic ré-endosse le maillot rouge avec plus de 2min20 d’avance sur son plus proche poursuivant, Enric Mas.

La Vuelta est pliée. Son troisième succès consécutif sur ce grand tour.

Je ne vois plus comment le champion slovène pourrait être battu sur cette Vuelta, à quatre étapes de l’arrivée à St-Jacques de Compostelle.

Sauf incident bien sûr.

Roglic se paye donc un beau prix de consolation sur ce grand tour: sa victoire probable sur cette Vuelta nous rappelle cependant qu’il n’a jamais remporté à ce jour le Tour de France!

L’étape d’aujourd’hui

De façon surprenante, l’étape du jour est presque identique à celle d’hier, mais un peu plus courte (163kms).

Une nouvelle arrivée en altitude à l’Altu d’El Gamoniteiru (1700m), 15 km d’ascension à une moyenne de 9,7%, avec deux passages plus pentus à 12 et 13%. Les quatre derniers kilomètres sont les plus difficiles.

Roglic n’a plus à attaquer, il peut se contenter de suivre, bien épaulé par son coéquipier Kuss qui a prouvé être très efficace en montagne actuellement.

Les deux Movistar devront, eux, passer à l’attaque s’ils veulent faire la différence, et on verra si l’équipe veut ou non en sacrifier un en lui demandant de partir de loin… C’est en effet pour moi la seule façon de mettre en difficulté cette équipe Jumbo-Visma actuellement.

Si les Movistar le faisaient, qui sait, les Bahrain-Victorious et les Ineos pourraient leur venir en aide… Je pense que ces trois équipes ont intérêt à unir leurs efforts durant l’étape d’aujourd’hui, et c’est probablement ca que doivent craindre le plus les Jumbo-Visma.

Pour le reste, les autres classements sont pas mal pliés: Bardet la montagne, Jakobsen les points, Bernal le jeune, et la Bahrain le classement par équipe.

Rohan Dennis chez Jumbo-Visma

L’une des grosses nouvelles hier dans le monde du cyclisme, c’est la signature chez Jumbo-Visma de Rohan Dennis, qui quittera donc en fin de saison son équipe actuelle Ineos-Grenadier.

Gros talent que ce Rohan Dennis: il roule très vite, il grimpe très bien quant il le veut.

Un renfort de choix pour Primoz Roglic qui perdra, rappelons-le, George Bennett en fin de saison, en partance pour la concurrence de UAE Team Emirates.

Landa, encore la déception

Décidément, Mikel Landa continue de décevoir, mois après mois, année après année.

Annoncé comme un des favoris de cette Vuelta suite à sa victoire sur le Tour de Burgos, le coureur espagnol a abandonné la Vuelta hier.

Par la petite porte.

Partager

Précédent

Nouveau Shimano Dura-Ace 12v: 54-40?

Suivant

Le Tour de l’actualité

39 Commentaires

  1. mica

    Oui Laurent, hier très belle étape de cette Vuelta 2021, avec panache, engagement et tout et tout dans une météo exécrable …….; Il y a , cependant, une chose qui m’ interpelle. Si j’ en crois le journal  » l’ équipe », cette étape de haute montagne fut courue en 4 h 35 ‘, cela pour186 Km, il n’ est même pas besoin de faire le calcul pour s’ apercevoir que la moyenne dépasse assez largement les 40 Km/h.
    40 Km à l’ heure……je n’ avais jamais vu ça pour une véritable et longue étape de haute (ou très haute) montagne…..
    Mais, qu’ ont donc « mangé » les concurrents de cette Vuelta……du lion aparement …..ou, ont ils mis un tigre dans leur moteur…
    Si vous avez une explication ou des exemples de courses de montagne de cet acabit, je suis preneur. ( qu’ en pense Mr Vayer…..? )
    A la vérité, il semble que ce soit toujours « open bar  » sur cette « course ».
    Il y a cependant des coureurs qui nous sont sympatiques qui tirent leur épingle du jeu et que nous ne soupçonnerions pas trop à priori, Martin, ou Bardet, ou même Elissonde avant son abandon ; il en est d’ autres qui « marchent » infiniment mieux en Espagne qu’ ailleurs (M A . Lopez, E. Mas……)

  2. mica

    P S à mon « article  » précedent: ça fait quand même « tout drôle » de voir Bernal porter le maillot blanc du jeune espoir dans la Vuelta ; alors qu’ il a, peut être, la meilleure partie de sa carriére derriére lui! ( ce que je ne souhaite pas par ailleurs).

  3. mica

    Dans l’ actu, il y a, quand même 2 évenements qui sont passés sous silence dans ces lignes……..certes c’ est Laurent qui décide……..et ce silence n’ enlèvera rien à ses mérites…
    Mais, quand même, et dans l’ ordre chronologique :
    1er : les J O sur piste: certaines prestations furent de premier ordre et les perfs remarquables; Je pense ,bien sur, à Ganna et son rôle de locomotive dans la poursuite par équipe Italienne. (record du monde à la clef! ) Je pense aussi à la très homogêne équipe du Danemark dans la même épreuve……les  » nordistes  » ont le vent en poupe par les temps qui courent
    2 emme : les Jeux Paralympiques.
    Sans trop suivre tous les événements, ce fut pour moi une véritable révélation ; que d’ abnégation, volonté, courage et finalement classe pour tous ces athlétes.
    Au final, encore un véritable cyclisme qui montre ici aussi toutes ses possibilités.
    Je pense en particulier au tandem, engin un peu désuet par ailleurs, mais qui se révéle parfaitement adapté pour les déficients visuels.
    Dans d’ autres disciplines le vélo classique peut être utilisé, avec bonheur, par des déficients moteurs que l’ on ne peut détailler ici .
    Certaines « personnalités » ont même « crevé l’ écran »……..même si leur intension était loin de tout ça….
    Je pense en particulier à Marie Patouiller (2 fois médaillée) et médecin par ailleurs…
    Je pense aussi à Alex Léauté, si jeune et enthousiaste .
    Et beaucoup d’ autres tellement nombreux et talentueux que l’ on ne peut tous évoquer ici.

    j e voudrais, cependant souligner la perf. étonnante de Dorian Foulon en poursuite individuelle (comme il le dit lui même, il ne court qu’ avec une jambe et demie……).
    Ce champion à battu, dans sa classe de handicap , le record du monde de la poursuite sur 4 Km en
    4′ 18 » 274 ….. curieux, j’ ai relu les temps qualificatifs aux derniers championnats du monde valides de Pruszkoww…..ce temps serait le 10emme temps parmi les valides de l’ élite mondiale.
    Dorian Foulon aurait été « dans les eaux » du Suisse Bissegger…..mais loin devant le Français Clément Davy, par exemple!………..performance étonnante malgré sa jambe déficiente, ce que l’ on ne perçoit d’ ailleurs pas lquand il roule.
    Voila, c’ est le petit hommage, bien incomplet, que je voulais rendre à ces valeureux champions et championnes.
    Au passage, ceci nous montre que le cyclisme n’ est pas seulement un probléme de musculature et que, en moulinant les meilleurs arrivent à des résultats surprenants d’ aprés les images, Foulon « tournait » à environ 120 tours par minute, ce qui est remarquable.

  4. Steph

    « Sauf incident bien sûr »

    Ouais, le souci c’est que dans « Rogliche » y’a « gliche ». Et ça à l’air de glicher pas mal sur ces descentes mouillées et tapissées de feuille mortes. De là à dire que c’est plié, faudrait pas qu’il le prenne au mot.

  5. alano39

    Un exploit sur une étape de montagne courue à une moyenne stratosphérique. Les performances sont énormes sur cette étape. Clairement Roglic est au dessus des autres comme l’était Pogacar sur le tdf. Les 2 peuvent partir de loin et écraser leurs adversaires.
    On voit bien qu’il y a un cyclisme à 2 vitesses avec quelques coureurs très au dessus du lot qui peuvent partir quand ils veulent où ils veulent et creuser leur avance . Hier les équipes ont roulé derrière mais elles n’ont jamais été en mesure de revenir. Sur la dernière montée les autres protagonistes n’ont pas pris de temps alors que Roglic aurait dû commencer à sentir la fatigue. Et bien non. Elle est là la différence. On revient au cyclisme des années 90 avec un groupe de coureurs qui sont très au dessus des autres et ne connaissent aucune baisse de régime. Il n’y a plus de défaillance. Bernal a couru comme un champion qui cherche la victoire par KO et c’est lui qui a fini par exploser. Pas totalement d’ailleurs ce qui est étonnant car à ce stade d’effort on explose pour de bon. Non il a seulement connu une baisse de régime alors que Roglic pouvait continuer sur le même rythme. Comme je vous le disais l’endurance de Roglic comme celles de Pogacar, Evenepoel (même Bernal qui hier aurait dû exploser lorsqu’il est lâché) est très au dessus des autres. Ils semblent disposer d’une réserve de puissance et d’une endurance sans limite. Comme Chiappucci, Indurain ou encore Armstrong qui enchainaient les attaques sans jamais avoir un moment de moins bien.
    Et puis Roglic toujours en forme alors que son pic était prévu pour juillet ne peut que m’amener à me poser des questions. Il est capable d’avoir un état de forme stable sur plus de 2 mois. Ceci dit hier le spectacle était très plaisant, avec du mouvement et de l’intensité mais je n’arrive pas à m’extasier. Ca me rappelle trop les années 90 et puis regardez cette vidéo qui franchement me met le doutehttps://www.youtube.com/watch?v=KB7E2eQTadk. Il appuie sur quoi en bas de son guidon? Et puis ce vélo fou sur le tour du Danemark https://www.youtube.com/watch?v=-kAUdZl04CY. C’est flippant ce vélo qui semble se mouvoir tout seul. Franchement je ne sais pas comment expliquer ces images.

  6. Thierry mtl

    On se plaint souvent du manque de panache des coureurs, mais hier Bernal a joué le tout pour le tout. Son escapade à beaucoup de mérite, même si elle ne l’a pas amené à la victoire.
    Roglic n’avait pas nécessairement à le suivre, il avait des coéquipiers pour l’aider. Lui aussi a démontré du cran pour se retrouver seul avec Bernal dans la vallée.

    @ alano : Roglic et Bernal avaient 2;05 minutes d’avance sur le reste de l’élite à 40 km de la fin (environ). Roglic fini avec 1: 35 d’avance sur eux à la ligne. Il a perdu ces 30 secondes dans la vallée. Dans la montée finale, l’absence de coéquipiers n’était pas un désavantage (très très peu de slipstream possible). Les images montrent qu’il en a bavé…
    Maintenant, pour le reste, je ne sais pas.
    Je ne m’ennuie pas du tout des « pics de forme » ridicules que nous offraient Ullrich, Shreck bros. et compagnie, qui passaient de la queue du peloton aux exploits dantesques en 1 mois. Ca c’était douteux.

    • slam99

      Bernal et Roglic ont de plus consolidé leur avance dans la descente où Bernal a joué un rôle prépondérant sur la surface trempée. Les prétendants derrière ont manifestement levé la pédale à partir d’un moment en raison du risque, ce qui a favorisé les échappés. Même après le presque tout droit de Bernal, Roglic a attendu le Colombien pour lui laisser aussitôt la tête tellement ce dernier était efficace en descente.

      • Xavier

        Descente en freins à patins pour Bernal, sur une route passablement mouillée 😉

  7. lbi

    Vuelta sans intérêt, ils sont tous chargés à mort avec des vélos électriques.

    • mica

      Tu n’ y vas pas avec le dos de la cuillère……….pour toi les choses sont claires!

    • noirvélo

      Ton affirmation est un jugement osé , extrême …. mais moi même en tant que personne franche , sincère et honnête , dopée avec une bonne dose de complotisme , je ne peux pas te donner tort pour la simple raison que nous n’avons jamais d’images , de témoignages , de sujets « télé sur le bon déroulement des inspections & vérifications des hommes et du matériel … Y a-t-il une vraie commission d’enquête ou la cellule de contrôle des vélos ( Perraud) est elle totalement « oubliée » ?
      On prend le départ , on roule , on finit et basta …. Du vélo qui traverse la route tout seul , on en parle encore ? J’ai beau l’avoir en « tête » ,l’ affaire (?) classée sans avoir été une affaire …
      Et lorsqu’on me parle des coureurs fatigués (?????) en troisième semaine faire la grosse bagarre en début d’étape pour « faire l’échappée » , là aussi , je me pose des questions en vérifiant les moyennes journalières et générales !!! surtout qu’en plus nous sommes en Espagne … Apparemment tout se « dilue » avec le temps ….

      • mica

        Je me pose un peu (beaucoup) les mêmes questions…….
        un cyclisme bizarre t c’ est le moins que l’ on puisse dire.
        Ce vélo qui traverse la route tout seul et bien perpendiculairement…..comme sur un passage clouté, c’ est quoi au juste ?…..et cela n’ a pas émue grand monde. (J C Pérraud, ex Mr Moteur à l’ uci, s’ est « volatilisé » et je n’ ai jamais lu le moindre point de vue, la moindre analyse, de sa part, peut être en savait il trop ?)
        Ces étapes débridées sur la Vuelta correspondent à quoi ?
        Ces étapes qui démarrent à plus de cinquante à l’ heure, qu’ est ce que ça veut dire…….un peu nez dans le guidon…..mais peut être les véhicules motorisés pas très loin devant à ouvrir la route (je dis bien peut être)
        Une étape de haute montagne courrue à plus de 40 à l’ heure; on n’ avait jamais vu ça!
        Qu ‘ est devenu Pidcook qui devait tout dynamiter….. Et Paddun au fond des classements?
        Hier, le Colombien Miguel Angel Lopez (qui n’ est pas un ange!) a encore « pété les plombs ». pourquoi?
        Beaucoup de questions et des réponses que nous n’ aurons jamais.
        Dans une actu. différentes un Matthieu VDP en souffrance……c’ est quand même triste d’ avoir joué sa saison sur une simple planche présente aux entrainements puis retirée le jour de la course de vtt des J O. De toute façon , ne tabler que sur cette course d’ un jour est très risqué. On a l’ impression que sa carriére sur route « patine » un peu……et bientôt 27 ou 28 ans…….bon, il y a eu le début du TDF ou il était « survolté ». On ne le verra sans doute pas sur Paris Roubaix cette année encore! ( PR qui doit se courir en octobre….peut être.)
        Les organisateurs du TDF nous promettent un passage musclé sur les pavés , sans doute pour « appâter » les animateurs de la premiére et aléatoire semaine………donc, rendez vous à l’ année prochaine ?

  8. mica

    Un peu Hors Sujet, encore que…
    Le blog du Docteur De Mondenard est toujours riche et parfaitement documenté; Il a « extrait » recemment un débat paru dans  » l’ équipe » du
    05 .07 1958 au lendemain de l’ étape Quimper St Nazaire du TDF 1958.
    Dans ce débat, il était question des vitesse de plus en plus importantes des étapes , dont, celle arrivant à st Nazaire et courue à 42, 849 Km/h
    ( les intervenants étant, entre autres André Leduc, Thierry Marchand, Adolphe Deleda……..tous, anciens coureurs ou journalistes…..)
    Voici un extrait du débat :
    ……… » Leduc…: Mais le véritable instigateur du grand braquet a été René Vietto.
    T . Marchand : » Ne croyez vous pas que les coureurs, aujourd’ hui , abusent des grands braquets ?
     » Deleda »: c’ est aussi mon opinion et je peux fournir un exemple récent qui est celui de Jean Craczyk qui a peut être manqué la victoire aujourd ‘ hui en utilisant un 51 : 13 (8 m 22 ), beaucoup trop grand pour un sprint…… ». Fin de citation!
    Voila , selon moi, ces  »anciens » parlaient d’ or……et on devrait les écouter encore maintenant; rendez vous compte 51: 13 beaucoup trop grand pour un sprint! Que dire maintenant du 56 :11, et même du 56: 11… démesuré
    et impossibles à « emmener » efficacement selon moi….
    Dire que nos champions actuels croient que pour aller de plus en plus vite il faut tirer de plus en plus gros………c’ est la contre vérité qui  »tue » le cyclisme…..

    • mica

      Je doit proposer mes excuses ,mais……je me réponds à moi même……pourquoi donc déja ces 6 pouces baissés, alors que je n’ ai fait , guère, que rapporter les paroles d’ un débat sur le TDF 1958!
      Ce débat avait été « exhumé » par de Doc. De Mondenard dans son blog toujours remarquable.
      Des propos argumentés vaudraient mieux que des pouces baissés……et donc sans commentaires constructifs.

      • Steph

        Pas de pouce mais peut-être un début de réponse :
        Parce qu’on ne peut pas comparer le cyclisme moderne avec celui d’il y a … 63 ans !
        Ni un Réné Vietto (dont j’ai brièvement côtoyé le fils Jean quand j’étais cadet dans les 80′ à Nice, juste après l’accident de son père) avec un Clément Champoussin (pour rester dans le 06) ni en terme athlétique, ni diététique, ni de préparation physique, ni de suivi médical, ni de matos et j’en oublie.
        Par ailleurs, on ne sait rien du sprint en 51×13. S’il avait lieu dans une pente de 4% avec 20kmh de vent de face, effectivement c’était surement « un poil gros ».
        Et OUI, pour aller plus vite, il faut absolument tirer plus gros ….à fréquence de pédalage identique. Un développement ne veut rien dire si on ne l’associe pas à une valeur RPM.
        J’ai roulé ce matin avec un type dont les cuisses faisaient mon torse (sans compter que je lui rendais 10 balais) Inutile de te dire que je me suis un poil débattu en 50×12 pour le suivre 10 bornes en 53×13 qu’il tournait environ à 85 rpm en se limant les ongles …. ah tiens… une bosse ….. 🙂

  9. Wolber

    Des propos argumentés, Mica ? Mais nombres de contributeurs de LFR au fait des choses du cyclisme , les ont tenus, ces propos argumentés. Tu persistes à penser que les pros mettent trop gros. Il n y a plus vraiment matière à débattre.
    Ah, je n ais pas mis de pouce…
    Alphonse Delleda, il aurait quoi comme braquet aujourd’hui…?😂

    Oui drôles d étapes , drôle de courses avec des 1ères heures à bloc et des dernières où il ne se passent rien. Prendre l échappée , qu ils disent.

  10. Thierry mtl

    Champoussin m’ a paru motivé, est-ce que je me trompe?

  11. alano39

    Que sont devenus les protagonistes de 2020. Hindley, Hirschi, Geoghegen Hart, Kelderman, Higuita, Sosa, Daniel Martinez etc. Rien ils sont tous dépassés par une nouvelle vague celle de Mader, Cort Nielsen, Padun, Haig, Mohoric, Storer (4 victoires pros en tout et pour tout mais uniquement en 2021), Pidcock (même si sur cette vuelta il a semblé marquer le pas) qui trustent les victoires. Et attention il arrive une nouvelle génération de juniors qui passe directement pro et qui semble dotée des mêmes capacités physiques que celle de Evenepoel.
    Et puis ce vélo qui traverse la route de façon inexpliquée. Nous n’avons jamais vu une telle scène et aucun média n’en parle ni l’UCI alors que les images sont très choquantes. Et l’UCI a démissionné Perraud qui justement travaillait sur le dopage mécanique. Le bidouillage de Roglic sur le bas de son cintre là où il n’est sensé ne rien y avoir. Pourquoi avec tant d’insistance il appuyait en bas de son cintre?
    Les performances hallucinantes sur cette vuelta ou la première heure de course se roule à 50 km/h. De toute façon depuis 20 ans la Vuelta est devenue une course à part entière avec des coureurs qui renaissent de leurs cendres et des jeunes qui explosent pour retomber dans l’anonymat l’année suivante.
    Et enfin, nos 3 slovènes (il faut ajouter Mohoric qui depuis juillet multiplie les résultats) qui dominent allègrement le cyclisme mondial. Ils sont là du début à la fin de saison et gagnent avec des écarts plus que conséquents. Roglic qui visait le tdf se remobilise et reste en super forme pour dominer la Vuelta 2 mois plus tard.
    Bernal ne semble plus être le coureur aussi prometteur qu’il y a 2 ans. Il est même dépassé par Mader pour le maillot blanc de meilleur jeune de cette Vuelta. Qui aurait pensé ça en début de saison.
    Et puis le coup de sang de Lopez qui ressemble à un gros mouvement de ras le bol par rapport à ce qui se passe. Est-ce uniquement au sein de son équipe ou dans le peloton?
    On voit bien qu’il y a des trucs bizarres et que nous avons remis les pieds dans le cyclisme à 2 vitesses. Mais personne ne s’interroge et pour cause personne n’en parle. Quand on ne parle pas c’est souvent parce que l’on cache. On nous cache quoi?

    • mica

      alano 39: tout ce que tu dis ci dessus est vrai et nous sommes assez nombreux à l’ avoir dit……peut être moins bien que toi même.
      Ce qui est encore plus grave, c’ est le silence assourdissant des médias de tous ordres……circulez, y a rien à voir…
      Pour ma part, je continue à penser que pour les moteurs , s’ il existait un scandale la majorité du peloton le dénoncerait…….car, ils sont loin d’ avoir tous joué avec ça…….(contrairement au dopage ou autres turpitude).
      Peut être suis je naif…….car ce vélo qui traverse la route à la perpendiculaire, ce n’ est quand même pas rien.
      Allez, une fois de plus, on nous roule dans la farine…..

    • Thierry mtl

      Sosa n’a pas participé au Giro 2020 et disons qu’il n’a rien fait en 2020 et encore en 21… le Giro 2020 n’est pas une référence compte tenu des abandons précoces dans un calendrier surchargé. Le podium était composé de seconds couteaux. C’était évident à l’époque et c’est confirmé aujourd’hui.
      Bon évidemment, il y a certaines surprises cette année. Chez Barhein particulièrement.
      Roglic et Pog demeurent une classe au dessus du lot.

  12. Yann

    Alano39. 2020 a été une année un peu particulière, avec un Giro relativement faible par rapport aux autres grands Tours. Beaucoup des coureurs cités ont changé d’équipes et aussi de status. Tiens Keldermann fait 5e du Tour cette année, s’il était francais, on en aurait entendu parler. Daniel Martinez a fait un super Giro, sans lui Bernal ne gagnait peut-être pas. Oublié déjà? Mäder monte en puissance depuis un an (il a terminé 2e d’une étape de la Vuelta l’année dernière en faisant jeu égal avec Gaudu dans les derniers kilomètres). D’ailleurs, 3e du Tour de l’Avenir remporté par Pogacar. Cort Nielsen n’est plus le dernier venu et a déjà un palmarès assez fourni (2 victoires à la Vuelta en 2016 déjà!). Haig non plus et qui suit le vélo l’a déjà vu souvent à l’aise dans les parcours montagneux, etc… Pour quelqu’un qui prétend connaitre le vélo, ca fait un peu tâche.
    Et si vous avez des éléments concrets prouvant ce que vous dites, avancez-les plutôt que d’interpréter les événements seulement à l’aune de vos préjugés. Vous pouvez bien avoir raison, mais pour le moment, vos déductions ne sont basés que sur du vent.

  13. alano39

    Je ne faisais dans un premier temps que constater que les principaux protagonistes de 2020 n’ont pas confirmé cette année. Certes ils ont eu des résultats honnêtes mais ont marqué le pas. Jamais ils n’ont été en mesure de gagner une grande course. Bien évidemment que ceux qui ont brillé en 2021 ne sortent pas de nul part mais jusqu’à cette année nous ne les avions jamais vu à pareille fête. Surtout ils ont marqué les esprits par des exploits plus que par leurs victoires. Cort Nielsen nous a sorti plusieurs grands numéros sur cette Vuelta. Il semblait infatigable. Tu reconnais toi même que Bernal a eu besoin de Martinez pour gagner son Giro tant il semblait fatigué sur la 3eme semaine. Ce n’est pas le Bernal 2019 qui gagnait facilement alors qu’âgé seulement de 22 ans.
    L’inversion de la charge de la preuve est un artifice éculé. Bien évidemment, que nous ne pouvons pas apporter la preuve de ce qui nous étonne et ce pour la simple et bonne raison que les tricheurs cachent et n’avouent que devant les juges lorsque les faits ne sont plus contestables. Seuls les tricheurs ont les preuves.
    Armstrong, Virenque ont nié pendant des années leur dopage et ont fini par avouer. Par essence nous ne pouvons à notre niveau apporter les preuves mais ceci dit nous pouvons quand même marquer notre étonnement face à certains exploits. J’étais de ceux qui accusaient Riis, Armstrong de dopage et j’ai eu raison. Et puis ce vélo qui vole si personne ne veut le voir je n’y peux rien. Je n’ai pas de preuve mais franchement essayez de faire voler un vélo comme ça. Ou alors donnés moi une explication physique valable.
    Oui j’ai des préjugés dont l’un est simple: si quelque chose est inexplicable c’est parce que nous n’avons pas la bonne explication. Alors il faut chercher. Et celui qui cherche part de présomptions et il cherche les preuves. Mais pour bien chercher il faut avoir des doutes et ensuite bien cibler les recherches sur la base de ces doutes.
    Revisionnés Columbo vous verrez que c’est comme ça qu’il boucle ses enquêtes comme tout enquêteur.
    Je ne prétends pas avoir raison, je souhaite seulement que les pouvoirs recherchent au lieu de se réfugier dans la paresse intellectuelle. Pour que Galilée puisse démontrer que la terre était ronde il a bien fallu qu’il doute qu’elle soit plate. CQFD. J’exprime mes doutes et ce ne sont que des doutes mais souvent mes doutes se sont avérés justifiés. Et ça c’est un fait.

    • régis

      Je mets comme d’habitude un pouce vert à Alano pour l’excellence de son propos, mais j’en aurais volontiers rajouté un de plus pour la référence à l’une de mes idoles de jeunesse, je veux parler bien sûr du cultissime lieutenant Columbo !

    • Abel

      Quelle est cette histoire de vélo qui vole ?

  14. Yann

    Alano,
    « Tu reconnais toi même que Bernal a eu besoin de Martinez pour gagner son Giro tant il semblait fatigué sur la 3eme semaine ». Ben oui, où est le problème? Donc il domine c’est louche, il est fatigué, c’est louche. A ce compte-là, c’est pile je gagne, face tu perds. Ca ne démontre donc rien.

    « L’inversion de la charge de la preuve est un artifice éculé » ??? Je ne comprends pas cette remarque. Dans un état de droit, c’est bien à l’accusateur de fournir la preuve, non?

    « Bien évidemment, que nous ne pouvons pas apporter la preuve de ce qui nous étonne » Occasion de se taire manquée.

    « j’ai eu raison ». En même temps, vu le passif du cyclisme, ce n’est pas difficile. Les gens qui se vantent d’avoir raison devraient aussi mentionner les fois où ils ont eu tort.

    « Columbo… « . Sans commentaire…

    « se réfugier dans la paresse intellectuelle ». Ouais bon… Des fois, j’ai comme l’impression que c’est le genre d’argument qui peut se retourner facilement à l’envoyeur.

    Se comparer avec Galilée (après Columbo!) pour étaler des pseudo-évidences sans même une once de fondement scientifique dans l’affaire, c’est quand même osé.

    « J’exprime mes doutes » qui s’entendent comme des certitudes (surtout pour les coureurs étrangers). Cosnefroy et Alaphilippe: alors dopés ou pas? Étrange quand même en début d’année rien pour Benoit et là paf deux victoires en une semaine, si c’est pas louche. Et Alaphilippe, il y a deux ans il volait, maintenant il ne sait faire que 2e, c’est quand même bizarre. On a besoin que Columbo se penche sur l’affaire.

    • Bigmouse

      @yann=> Tu veux des doutes sur alaphilippe! Relis les postes depuis deux ans et tu en verras plein! Sinon pour toi tout va bien! On ne retrouve pas des trucs déjà vécu avec l’ère epo ? On ne voit pas des vidéos étranges de vélo bougeant tt seul, le hongrois est un mythe etc. Ok on se tait et on laisse le bon peuple rever et les tricheurs se remplir les poches! D’ailleurs c’est mon premier poste depuis juillet et je retourne de ce pas dans mon silence ….

      • Steph

        « le hongrois est un mythe »

        D’ailleurs « Hongrois que ce qu’on voit » selon un proverbe slovène.

      • Yann

        @Bigmousse
        Mon poste s’adressait au dénommé alano39, aka Columbo, aka Galilée qui débite ses sophismes depuis des années sur ce site sans jamais mettre en cause ses compatriotes. À part Virenque, mais là il ne peut vraiment pas faire autrement.
        Et sinon pas la peine de me faire dire ce que je ne dis pas. Un coureur qui marche une année et pas une autre, c’est un coureur qui marche une année et pas une autre. C’est tout. Il peut y avoir mille et une raisons. Encore faut-il les connaitre et ne pas prendre en compte que celles, supposées, qui vont dans le sens de son raisonnement. Ce n’est vraiment pas facile d’être rigoureux…

  15. mica

    Pour le moins, il est légitime de se poser quelques questions……..et ce vélo qui traverse la route perpendiculairement n’ est pas la moindre de ces questions.
    Sur ce Tour du Danemarck, on ne voit pas les circonstances de la chute et l’ on ne voit vraiment pas qui « ramasse » ensuite ce vélo devenu fou.
    Que s’ est il passé aprés la « traversée ensorcelée » , nul ne le sait , apparemment pas la moindre enquête des commissaires ou organisateurs, pas la moindre « investigeation de la part des journalistes…….qui n’ ont encore pas fait leur travail. Comme dans tant d’ autres domaines soumis à caution ,on laisse faire…….puisque cela convient à tout le monde.

  16. marius

    Je me suis refusé à regarder la Vuelta.
    Après le triste spectacle du Tour, je n’avais aucune raison de remettre le couvert. Déjà que les jeunes ne s’intéressent plus au sport ni le pratique et que les vieux comme moi, s’en désintéresse, à part le foot, ça sent le sapin.
    Et pourtant, je n’ai aucunes preuves, juste de la mémoire des mêmes performances réalisées avec dopage . Et comme je paye pour voir du sport, vous savez, la fameuse incertitude du sport et non un spectacle réalisé avec trucage.
    Cela va à l’encontre des objectifs de ce bizness.
    Pour Roglic et son changement de vélo.
    Lorsqu’il appuie à l’extrémité du cintre, à droite, c’est sans doute pour signaler au mécano qu’il a eu un problème électrique. En effet, c’est à cet endroit que se trouve les boutons de réglages des dérailleurs électriques.

    • Steph

      @Marius « Je me suis refusé à regarder la Vuelta. »

      Bof, t’a pas raté grand chose . Abandon de Columbo (Burgos-BH) sur chute et sinon une belle échappée de Galilée (Israel Start-Up Nation).

  17. alano39

    @ Yann. C’est fou cette tentation qui se généralise et qui amène certains à se moquer de son contradicteur. Ridiculiser son contradicteur voire même le diffamer est devenu un sport mondial bien amplifié par les réseaux sociaux.
    Dans cette société du politiquement correct tout individu qui émet des doutes est immédiatement taxé de complotiste, de bas du front et donc mis à l’écart. Les réseaux sociaux vont jusqu’à le bloquer et ainsi le réduire au silence. Merci à Laurent de ne pas sombrer dans cette dérive et de ne pas censurer nos messages.
    Je ne vais pas essayer de te convaincre mais permet moi tout de même d’émettre mes opinions et si elles ne te plaisent pas je n’ai aucun souci que tu les combattent sans pour autant t’en prendre à ma personne en émettant des jugements de valeur ou en me raillant comme si j’étais le dernier des imbéciles. Non je ne me prends pas pour Columbo et encore moins pour Galilée mais je pense que les lecteurs l’avaient bien compris.
    Nos avis diffèrent mais je considère que nous sommes libres d’avoir des avis divergents et ce n’est pas pour ça que je fais essayer de tourner en dérision tes propos. Je laisse le soin à tout à chacun de se faire sa propre opinion et je ne pense pas que nous élevons le débat en s’en prenant à la personne. Pire je pense qu’a part mettre les railleurs de son côté on discrédite nos propos.
    J’ai mes doutes et je les partage.
    Je regrette que les instances ne soient pas réactives face à des situations étonnantes comme ce vélo qui vole sur la route.
    Lorsqu’un pays ou 42% de ses coureurs ont été suspendus pour dopage domine le cyclisme je m’étonne que tout le monde s’en accommode.
    Quant aux français je ne dis pas qu’ils sont tous propres je constate seulement que notre cyclisme ne domine pas la scène mondiale et qu’en France nous n’avons pas de coureurs qui se métamorphosent en une saison. Nous n’avons pas non plus de coureurs hyper précoces.
    Alaf dominait en 2019 il cumule cette année les places d’honneur. Ceci dit, il est toujours un acteur majeur du peloton et depuis des années il fait montre des mêmes qualités. Je ne dis pas qu’il tourne à l’eau mais ses performances sont stables sauf sur les grands tours où il a marqué le pas.
    Les enjeux ne sont pas de savoir qui a raison ou pas, mais de permettre à tout à chacun de s’exprimer et d’avancer ses arguments sereinement. Et ce site a toujours été le bon endroit pour le faire grâce à Laurent et à tous les participants qui sont des passionnés.
    Bonne journée à tous et profitez du beau temps pour faire de belles sorties.

    • yvon

      Alano39 tu es un de mes blogueurs préférés avec le poète américain, le Black bike et quelques autres qui ne sont pas dupes de ce qui se passe. J’apprécie aussi l’esprit de tolérance de Laurent.

  18. stef

    Hors cyclisme, la recherche avance et la natation, le rugby, l athlétisme ne sont pas épargnés. En fait, à supposer qu’on veuille prendre le probleme à l’envers, il suffit de voir à quel rythme avance les chercheurs sur l hemoglobine de synthèse, l acar, et autre procédés de dopage. Les faits sont là, et bien evidemment que ces substances sont dispo pour qui paye .

  19. marius

    https://www.google.com/amp/s/m.20minutes.fr/amp/a/1246387

    Je ne savais pas que Rasmussen avait fait son mea-culpa (en écrivant un livre expliquant ses pratiques illicites). Mieux vaut tard que jamais.
    A mettre au crédit d’Alano, dont je partage les soupçons sur les performances actuelles du peloton.
    Je rajouterai que je commence à avoir des doutes sur le VTT.
    Dimanche, il y avait la manche Suisse de VTT XCO. J’ai regardé la course des filles….et j’ai assisté à une course de garçons mis de longues tresses dans le cheveux. Devant, ça roulait vite et fort, beaucoup plus que l’an dernier, avec des relances musclées que l’ont n’a plutôt l’habitude de voir chez les hommes.
    Même la jeune Loanna Lecomte au top cette saison a subi la course et a finie exténuée.
    Wait and See.
    PS. J’ai du être un agent de la Stasi dans une vie antérieure

    • Edgar Allan Poe

      Rasmussen propose, depuis son exclusion du Tour de France par sa propre équipe alors qu’il portait le maillot jaune, une analyse du milieu cycliste pro sans ambage, ni langue de bois. Peut être ne peut il pas faire fructifier son passé de coureur cycliste, ce qui peut contribuer à délier les langues.
      J’ai toutefois l’impression que ce franc parler est partie intégrante du personnage, loin des demi-vérités extorquées sous la crainte de procès, ou pour faire bonne figure face aux témoignages des gens du milieu…

  20. Edgar Allan Poe

    Au final, rien de nouveau sous le soleil… Roglic présente le désavantage évident de ne pas être français !
    Je suis un des premiers détracteurs du dopage sur ce blog, à critiquer ouvertement les performances douteuses et à en faire état, comme je l’ai fait dimanche soir dans l’article de Laurent sur la Marmotte, suite à la victoire « avortée » d’un Suisse sur cette même cyclo, coureur que j’avais côtoyé 15 jours auparavant sur une cyclo remportée avec… 17 minutes d’avance sur le second.
    Il n’y a pas de mystère dans le vélo et dans l’effort physique individuel, plus globalement. Le besoin de croire aux contes de fées semble néanmoins très présent chez nos contemporains😁!
    D’ailleurs, Collbrelli et son acolyte Mohoric m’ont bien fait rire au Benelux.
    Mais avec le temps, je me dis que personne ne s’étonnait des écarts réalisés par certains vainqueurs de grands tours des années 70/80. Alors que, comme me le disait un ami ex-pro, il suffit aujourd’hui de regarder ces mêmes anciens coureurs pour savoir ce qu’ils prenaient à l’époque !

  21. Yann

    @alano
    Pas la peine de vous poser en victime avec le blabla réac habituel, vous n’êtes victime de rien. En plus vous avez un fan club pour vous consoler.

    Et puis bon on arrête là. Qu’il y ait du dopage dans le cyclisme et ailleurs, oui, que celui-ci soit de plus en plus efficace, sûrement. Mais quand les critères de jugement sont élaborés au doigt mouillé et à la tête du client, permettez-moi de remettre en cause vos discours. Même si vous avez une belle prose…

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.