Tous les jours, la passion du cyclisme

Nouveau Shimano Dura-Ace 12v: 54-40?

Le buzz dans le monde du vélo depuis 24h, c’est la sortie du nouveau groupe Shimano Dura-Ace 12v, un groupe attendu depuis des mois déjà.

Difficile de manquer cette sortie en effet tant la planète vélo a été coordonnée pour maximiser le buzz, la nouvelle étant hier sur tous les sites cyclistes et toutes les chaines cyclistes YouTube.

Même Mathieu – ambassadeur Shimano – a son vidéo léché du « dream built » de son vélo Canyon avec le nouveau groupe!

Pourquoi une sortie hier? Parce que le 31 août, c’est la veille de l’ouverture du salon du vélo « Eurobike » à Friedrichshafen en Allemagne, la gran’ messe pour annoncer les nouveautés 2022.

Shimano a annoncé au même moment la sortie de leur nouveau groupe Ultegra, juste en dessous du Dura Ace. En gros, l’Ultegra c’est la même chose, le carbone et le titane en moins. Un peu plus lourd donc.

Le groupe Dura-Ace

12 vitesses, c’était attendu. Il était temps.

Semi-wireless. C’est à dire que les dérailleurs avant et arrière sont reliés par un fil électrique, mais pas les manettes devant qui communiquent d’abord avec le dérailleur arrière, puis l’avant.

Des manettes sans fils de dérailleurs, c’est pratique pour l’intégration du cockpit avant.

Sram Red e-tap demeure donc le seul groupe totalement wireless, les trois composantes que sont le dérailleur arrière, l’avant et les manettes communiquant sans fil, et les dérailleurs ayant chacun leur batterie.

Le Dura-Ace est désormais un groupe électronique seulement: exit le mécanique. Idem chez Ultegra.

Mais on continue d’offrir une version freins à mâchoires, et la cassette arrière actuelle en 11v pourra accepter les cassettes 12v. Comme quoi chez Shimano, on a pensé à la clientèle qui roule déjà sur un groupe Dura-Ace 11v. Bien.

Capteur de puissance disponible, mais le prix est alors majoré d’environ 1200$CAN (800 euros).

Trois choix de roues: 36mm, 50mm et 60mm. Rappelons que chez Campagnolo WTO, des roues magnifiques au demeurant, on a misé sur une gamme 33mm, 45mm et 60mm. La question devient: les 45mm sont-elles plus polyvalentes que les 50mm? Je ne suis pas loin de le penser, tout comme Campagnolo qui a longtemps offert les Bora 50mm avant de les laisser tomber dans la gamme WTO.

Pour le reste au sein de ce nouveau groupe Shimano Dura-Ace, des petites améliorations un peu partout: ergonomie des manettes revue, espacement plus large des freins à disque pour limiter les bruits de frottement, amélioration de la rapidité des changements de vitesse, présence possible de boutons satellite sur le guidon permettant de changer de vitesse par exemple les mains en haut du guidon (bien!), etc.

Trois cassettes disponibles: les 11-30 et 11-34, avec bientôt la 11-28 (seulement pour le groupe Dura-Ace).

Le pédalier reste en aluminium.

Une originalité selon moi: exit le traditionnel (depuis des générations!) 53-39, bienvenue au 54-40. Les options 52-36 et 50-34 demeurent par ailleurs disponibles.

54-40, un nouveau standard imposé par les pros?

En effet, il semble que cette combinaison ait été demandée par les coureurs professionnels qui vont de plus en plus vite sur les courses aux parcours moins accidentés, merci aux vélos aéro notamment, ainsi qu’à des roues plus efficaces qu’avant.

Meilleur alignement de chaine également ? C’est vrai que le meilleur alignement est trouvé sur les pignons intermédiaires de la cassette, les 15, 16, 17, 18 et 19 dents par exemple, le fameux « sweetspot ». Avec un 54-40, on roulera un peu plus vite qu’avec un 53-39 sur ces développements.

Mais pour les amateurs, le 54-40, vraiment? Vous êtes actuellement nombreux à encore utiliser le 53-39.

Le 54-40 sera bien évidemment plus exigeant.

Le 54-11 donne un ratio de 4,91, contre 4,82 pour le 53-11.

Le 40-28 donne un ratio de 1,43, contre 1,39 pour le traditionnel 39-28. Pour ceux qui étaient un peu juste dans certaines bosses avec le 39-28, les choses se compliquent! Il faudra probablement se tourner vers la cassette 11-30, et on perdra du coup le pignon de 18 dans le sweetspot.

Sinon, les étagements demeurent bons avec le 54-40 comme avec le 53-39, surtout pour les cassettes 11-30 et 11-34, un peu moins pour la 11-28 qui présente une duplication de braquet de plus: le 54-24 est très proche du 40-18.

Chose certaine, avec un 54-40, il ne faudra pas hésiter à monter une cassette 11-34 pour beaucoup d’entre vous, notamment pour affronter la montagne. Fait intéressant, le 40-34 est équivalent au 34-29 pour les pédaliers compact.

Les meilleures revues

Pour moi, celle de Matos Vélo se distingue des autres, car la seule à ma connaissance qui a osé parler de la durée de vie plus limitée de la batterie sur le nouveau groupe que sur l’ancien (1000 kms « seulement », comparativement à 4000 voire 5000 sur l’ancien groupe, du fait que les manettes communiquent sans fil sur le nouveau groupe).

Sur YouTube, seule la revue présentée par Road.cc a osé aborder les enjeux de freinage avec le nouveau groupe, dont les freins à disque continuent à faire du bruit lors de descentes de col appuyées. Pour l’heure, il semble que seul le groupe Campagnolo Super Record ait complètement éliminé cet enjeu grâce à un retour de plaquettes… aimanté, assurant le bon retour complet de ces dites plaquettes. Les disques utilisés sont également différents que sur les autres groupes, limitant la surchauffe.

La bonne conclusion de ce lancement du nouveau groupe Shimano Dura-Ace 12v 2022? C’est sur Matos Vélo que je l’ai trouvé:

Esthétiquement, pas de révolution, Shimano reste fidèle à l’utilisation massive de l’aluminium, même pour les pédaliers. Une technologie qu’il maîtrise depuis des décennies et qui permet d’obtenir des pièces légères et très rigides… tout en étant recyclable. (sic) Plus que l’arrivée d’un 12ème pignon, presque anecdotique car tout le monde sait rajouter un pignon, on notera le gros travail de Shimano pour améliorer à la fois l’ergonomie et la rapidité de son système.

Matos Vélo, 31 août 2021

Partager

Précédent

Marmotte cyclo: le bon plan pour gérer son alimentation

Suivant

Vuelta: Roglic conclut

32 Commentaires

  1. Wolber

    C est t plutôt l abandon définitif du dérailleur mécanique sur le groupe le plus populaire qui est surtout vraie conclusion qu il faut tirer le la sortie du millésime 2022 de Shimano.

  2. Sebastien Nicloux

    1000kms d’autonomie, c’est vraimemt pas beaucoup ! Le problème n’est pas qu’on roule plus que ça dans une journée, mais plutot qu’on va se faire avoir à oublier de recharger… Ca va devenir comme nos téléphones cellulaire: à poser sur le chargeur une fois arriver à la maison, alors qu’avant, une recharge aux 2-3 semaines en même temps qu’un entretien plus approfondi était suffisant. On voit déjà souvent des gens manquer de batterie aujourd’hui…

    • Botto Jean-Luc

      1000 kms me va très bien avec SRAM. D’autant que l’on est prévenu en cas de batterie faible et on a toujours la sécurité d’intervertir les deux batteries des dérailleurs avant et arrière.

  3. Botto Jean-Luc

    Connaissant l’électronique/ le logiciel embarqué, je ne comprends vraiment pas le choix « semi-wireless » de Shimano, toujours en retard d’une guerre.
    Avec le SRAM RED Etap, le fait d’avoir deux batteries identiques sur les dérailleurs avant et arrière, avec la même autonomie de 1000 km, permet de terminer une sortie même si la batterie du dérailleur arrière fait défaut; il suffit de monter la batterie du dérailleur avant sur le dérailleur arrière. Shimano a perdu définitivement la course à l’innovation. Le seul point positif est le design très classe des composants.

  4. Edgar Allan Poe

    Un ami marchand de cycles et coureur, à qui je faisais état de mes problèmes récurrents avec mon SRAM e-tap me disait récemment : « la différence entre SHIMANO et SRAM…(et même une marque italienne pourtant très prisée des cyclistes plus très jeunes ), c’est qu’avec SRAM, c’est le consommateur qui teste les produits et en subit les affres. Notamment au niveau du porte-monnaie. Quand SHIMANO sort un produit, à fortiori un groupe, on sait qu’il est robuste, rôdé et que la maintenance et le SAV sont possibles.
    Je rejoins le propos de Sébastien Nicloux. Je fais partie de ces gens pour qui il n’est pas inné de recharger systématiquement une batterie à l’issue d’une sortie.
    Intervertir les batteries SRAM, je l’ai fait à l’entrainement. Si ça m’arrive en course, je vais perdre 30 secondes comme un c.. à regarder s’éloigner les concurrents…
    La semaine passée, j’ai essayé un vélo monté en Ultégra mécanique, dernière version. Au final, que de » bruits » pour somme toute, pas grand chose : un passage plus aisé pour le plateau, à l’avant, et un réglage « simplifié » des dérailleurs. Le reste n’est que pur marketing…et design sonore (le bruit du changement de vitesses sur un SRAM est sympa). Mais tout cela concourt à encore plus de pollution à grande échelle, si on y réfléchit…
    Enfin, avec le SRAM e-tap, c’est deux batteries rechargeables et deux piles 2032 dans les poignées…Aïe, ma planète !!!

  5. Edgar Allan Poe

    En évoquant le groupe ultégra mécanique, je parlais du « bruit » fait pour l’électrique.
    En plus, je rajouterai qu’où vous soyez, vous pourrez dépanner un dérailleur mécanique. En général, il est relativement aisé de trouver un cable.
    Par contre, en cas de panne d’un dérailleur électrique SRAM….

  6. Wolber

    Oui, plus facile de trouver un câble…. voir même un dérailleur mécanique d entrée de gamme à la veille d une course , d une cyclo ou d une belle balade. On constate une quasi absence de stock pour tout ce qui est électrique.
    Oui EAP, tout ce baratin pour des changements de vitesses quasi comparables..
    Entre les disques que Shimano a retravaillé pour éviter les frottements😂, l électrique et le Tubeless rien de tout ça améliorera ma pratique…à l inverse des pédales auto, des poignées indexées voir des roues carbone…décidément mon vieillissement et ma connerie sont sur la pente ascendante.

  7. Steph

    J’attends maintenant avec une certaine impatience – jubilatoire et malsaine je le confesse – le jour ou un petit malin se baladera dans un peloton pro ou élite avec un brouilleur à 2 balles ( ou presque) dans la bande des 2.4 / 2.5 GHz.
    Le signal est difficile à pirater car crypté AES (en tout cas SRAM) . Donc passer les vitesses à la place du type sur le vélo, on oublie. Mais empêcher, à distance relativement proche, les poignées de communiquer avec les dérailleurs – en « arrosant » sans discrimination – me semble quasi enfantin non ?

    • noirvélo

      Dans la forme ça fait un peu complotiste mais dans le fond , dans la mesure où plus rien ne m’étonne , (même le moteur de Cancellara dans le Ronde!) , ça se tient et en plus ça me fait bien marrer !!! 🤣

  8. Marco16v

    Je roule encore un vélo à 9 vitesses de 2005, en 50-36 et je ne sais pas quoi à l’arrière….lorsque je monte un col, je place la chaine sur le plus haut pignon et j’ajuste ma vitesse. Je ne suis pas le plus rapide, mais je souffre autant que si j’avais un vélo moderne. (on ne souffre jamais moins, on va seulement plus vite!)
    Toutes ces technologies me semblent futiles et purement marketing, du moins pour 95% des cyclistes. Je comprends par contre que plusieurs sont des passionnés de matériel, mais ce n’est pas pour moi.
    Bref, je trouve tout cela bien superficiel et c’est mon portefeuille qui s’en porte mieux.
    Au plaisir!

  9. Thierry mtl

    En réalité, Shimano est incapable de fournir ses groupes aux entreprises de cycle. Des retard de 10-12 mois sur plusieurs composantes.
    Quant je vois ça arrivé, je me dis… pour 2024.

    J’applaudis toutefois les cassettes 11-34. Ca fait 25 ans que je les attends.

  10. stef

    Alors, comment dire…. semaine dernière je change de vélo pour me retrouver avec un triple plateaux, le truc que j avais remisé avec les CD de Jairo et mes VHS de brigitte lahaie. Et là, le truc, quel plaisir, toujours le changement juste, la dent qui va bien, l’étagement incroyable, j avais oublié ça avec le compact. Donc le 11-34 c’est bien mais le triple plateaux c’était pas mal. Entre innovation et pratique , y’ a un monde.

    • Steph

      Je veux ! La Brigitte c’était changement de vitesse au cadre et ça grimpait au quart de tour ! Du rustique qui passait tout y compris du triple ! Pas le genre des nouveautés qui couinent dès qu’on oublie le chain lube.
      –> [ ]

  11. Edgar Allan Poe

    C’était au poil la Brigitte ! Bien meilleure grimpeuse, que Jeannie. Plus endurante, plus souple.
    Respect à cette femme qui a maintenant versé avec constance et compétences dans la psychologie grand public, et continue donc d’apaiser les âmes !
    Pour les disques, Wolber, tu as compris que je n’en ai pas. J’attends toujours le gars qui me sortira dans une descente en course grâce à ses freins à disque !
    Par contre, les disques, une fois bien sollicités, et ben ça se voile, et ça peut toucher pendant des kms avant de revenir en place… Klong, klong, klong… un peu le bruit d’une machine à laver. Ça permet de chambrer les copains…
    Shimano a toujours essayé de répondre aux aspirations des cyclistes consommateurs, me semble-t-il même si nous n’avons pas à faire à des philanthropes.

    • Steph

      « C’était au poil la Brigitte ! Bien meilleure grimpeuse, que Jeannie. Plus endurante, plus souple. »

      Ouais, enfin ne confusionnons pas non plus Longo-Ciprelli et Rocco Siffredi. C’est pas le même braquet

      • noirvélo

        Brigitte Bardot était aussi une bonne « grimpeuse » à ce que je sache … 🤣

  12. marius

    Je suis passé au Dura Ace Di2 freins patins 11V, en remplacement d’un Campa SR 11V mécanique. Alors que j’hésitais avec le Campa SR 12 S mécanique, je ne regrette pas mon choix, au contraire. Ce groupe fonctionne comme une montre Suisse arborant la couronne. Je devrais dire plutôt, comme une Grand Seiko Spring Drive.
    Les montées de vitesses se font sans effort avec un effort infime. Économie de gestes. A la descente des vitesses, peu de différence. Le capteur de puissance fonctionne très bien (un jouet pour mon utilisation).
    L’autonomie des batteries, pour mon usage est idéale.
    Seul bémol que je n’avais pas sur le Campa, le bruit de la transmission, sur le grand plateau. Au début rien, puis, une fois la chaîne sale, c’est un concert de criquets et autres grillons. Insoluble, surtout que je roule la plupart du temps seul. Dans un peloton, on est sourd, donc, on entend rien.
    Côté Sram, j’utilise en VTT le dérailleur et cassette 10-50 Eagle. Pareil, aucun reproche, aucune panne.
    Je ne parle évidemment pas des problèmes de ligne de chaîne du mono plateau.
    Nul doute que les groupes Shimano 12 V seront un succès.
    Pour finir, j’ai connu le Dura Ace 9V et 10 V mécanique. Le 9V avec les câbles qui sortaient des manettes à l’extérieur, avait une fluidité de passage de vitesses hors du commun. Le 10V, non.

    • Comme toi j’ai eu tout ce même mato,mais je ne suis pas d’accord sur le manque de fluidité du 10V, le modèle 7800 en 10V avec gaines & cables externes était (et l’est encore!) absolument impecable! D’ailleurs je roule encore avec. Parcontre, le modèle suivant avec gaines& cables cachés était merdique! Je m’en suis débarrassé rapido…

      • marius

        On parle bien du même 10V à câbles intégrés dans le cintre. Oui, pas une merveille de changement de vitesses, surtout les plateaux. Mais il équipe encore un de mes vélos. Et là , pas besoin de se prendre la tête avec la charge des batteries. Heureusement, il doit rouler 3 x l’an.
        PS. Le Campa SR11 est aussi une merveille de mécanique. Je l’ai encore.

  13. noirvélo

    1° Vraiment , je ne comprends toujours pas cet engouement (on peut dire même « forcé » !) chez certains pour l’électrique … Mes sorties se passent non seulement sans histoires mais en plus , je n’y pense même pas au passage des vitesses !! Mon Campa record 11v fonctionne « smooth & cool » , un régal , jour après jour sans avoir à penser à une « batterie » à recharger … un coup de chiffon sur la chaîne et hop … Je ne devrais même pas me justifier en explications … je roule , et toutes les vitesses passent , et si , une fois il y en a une qui « trébuche » , elle se « rappelle  » à moi … Electricité , piles , batteries , fil , connectique … Pouahhh !!! même mon compteur Sigma « sans fil » m’emmerde presque avec ses deux piles à changer contre « une » pour le modèle « à fil » …
    2° 54X40 !!! Ok , c’est pour les pros ??? !!! mais certains pour s’identifier aux pros vont vouloir essayer … qu’ils essayent … Bon , d’autres dentures sont disponibles en … 2023 , 2024 ??? ….
    Je comprends avec beaucoup de bienveillance et de sympathie les « potes » de ce site qui ressortent de leur sommeil de princesse endormie , leur « à présent mulet » pour redécouvrir « les plaisirs démodés chantés par notre  » très regretté Aznavour » …
    Et une chose est sûre , les sites de pièces d’occase ont avec moi un réel et lucratif avenir …
    Seul bémol , avec le temps , la disponibilité du matos « haut de gamme » dépassé va être problématique … mais tant qu’on gère son stock avec efficacité , il y en a jusqu’à « extinction des feux » , et c’est très bien ainsi , j’associe toujours la philosophie au sport … Il fait beau , ma p’tite reine attend , j’ai les « gambettes qui s’électrisent » ….

  14. Wolber

    Noirvelo, moi non plus, je ne comprends pas cet engouement pour l électrique avec application via IPhone et passage de 2ou 3 vitesses à la fois et tout et tout…mais le plus important après tout c est l attrait de certains pour cette technologie .

    Je suis en Ultegra à câble en 11 V , le groupe le plus utilisé , archi fiable à un prix encore acceptable mais Shimano décide de ne plus produire ce type de fonctionnement… parfaitement degueulasse, en sachant le nombre d utilisateurs et notamment les coureurs amateurs. Shimano étant le plus gros producteur à une responsabilité à assumer en produisant des groupes compétitifs à des tarifs acceptables et facilement réparables.( ce que n est plus un dérailleur di2) .
    Je sais , la naïveté confiné à la bêtise, mais que voulez vous…

    • Steph

      « Shimano étant le plus gros producteur à une responsabilité à assumer en produisant des groupes compétitifs à des tarifs acceptables et facilement réparables. »

      Bon sang j’y suis ! la flamme ROUGE est en fait une couverture qui abrite un repère de Bolchéviques !

    • noirvélo

      Avoir du matos de rechange , perso je n’investis plus dans du « bling bling » qui change tous les deux ans , qui coute pépètes et qu’on aura encore du mal à trouver !! j’espère qu’ils ne vont pas toucher aux chaines et RL …
      Pas plus tard qu’hier , je feuillette un magazine vélo où lors des essais (séparés!) de deux vélos carbone « route » pas « gravel » , nous sommes bien d’accord ! , assez haut de gamme , le journaliste préconise de mettre du 28 et même de dégonfler d’un bar en cas de sensations d’inconfort !!!! j’ai halluciné , on marche sur la tête en ce moment dans le vélo !!!

    • noirvélo

      Le premier problème rencontré chez Shimano , c’est qu’il n’y a pas de « contre pouvoir , ils ont un quasi monopole surtout dans le moyen et le bas de gamme …

  15. Wolber

    Pourquoi, Steph , dis tu un repère? Tu en as débusqué beaucoup? Et puis quelle importance?
    La politique sur LFR c est malsain. J exprimais qu un avis. N en déduis rien ! Ç est mieux.
    D autre part pas la peine d invoquer l extrême gauche pour concevoir qu un fabricant sérieux et encore à l écoute de ses clients puisse continuer à produire en fonction des attentes de ceux ci et non pas exclusivement en fonction de sa rentabilité propre.

    • Steph

      T’affole pas Wolber, c’est de la déconne. Sérieusement, arrêtons d’être sérieux.

      Sinon, Shimano comme n’importe quelle autre entreprise du genre n’en a rien à carrer des « ses responsabilités bla bla bla  » du moment que Gross Margin, Net Income, et Cash and cash equivalents sont au beau fixe.

  16. marius

    Shimano, en reconduisant le freinage à patins, n’a pas voulu laisser seul Campagnolo. Il y a toujours une forte demande de clients aisés auprès des cadreurs, pour avoir un vélo haut de gamme à patins. Et cette clientèle en grande majorité, plèbicitent les groupes électriques. Shimano comme n’importe quelle marque, fabrique ce qui se vends le plus.
    Ce ne sont pas les groupes électriques des vélos de courses qui vont participer à la pollution de la planète.
    Savez-vous combien était le prix de vente moyen d’un vélo neuf en France en 2018 ?
    566€.
    A ce prix là, impossible d’avoir un groupe électrique
    Nos chers vélos de Pros, représentent une niche, certes très lucrative, mais c’est une goutte d’eau dans le marché du cycle.
    C’est la même chose avec les supers cars comme Ferrari. Il s’en vend 10000 par an et en moyenne elles roulent 5000 km par an.
    En terme de pollution, est-ce que les vélos à assistance électrique y contribuent ?
    S’ils remplacent des vélos musculaires, la réponse est oui.
    S’ils remplacent une voiture ou un scooter, la réponse est non.
    C’est le gros des ventes aujourd’hui.
    Le prix moyen, toujours en 2018 était de 1749€.
    Chez mon bouclard préféré, il y a plus de vélos électriques que musculaires, sans eux, la boutique aurait fermée. Enfin, en ce moment, elles se vide de vélos faute d’approvisionnement. Si vous devez acheter un vélo, soyez très patient. Les marques sont incapables de s’engager sur un délai. Dixit Scott, en 2022, il n’y aura pas de vélo pour tout le monde.

  17. Wolber

    Non, pas d affolement. Et là , tu as raison Shimano s en branle des pratiquants. Et ç est regrettable.

  18. « les coureurs professionnels qui vont de plus en plus vite sur les courses aux parcours moins accidentés, merci aux vélos aéro notamment, ainsi qu’à des roues plus efficaces qu’avant. » …. alors oui on peut le voir comme ça 🙂 🙂 🙂 .

  19. Arnaud

    Vous ne pensez pas que l’Ultergra mécanique va arriver dans un an. Histoire de vendre d’abord le plus haut de gamme.
    En fait plutot que de phaser Dura-Ace et Ultregra sur deux ans, ils feraient electrique puis mécanique ensuite. Mais au final c’est la même chose, vendre le cher d’abord mais en plus grande quantité via le populaire Ultegra.
    En attendant ils vont bien sûr continuer à vendre le très bon 11v mécanique aux classes populaires. Et ne communiqueront surement pas sur cet agenda.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.