Tous les jours, la passion du cyclisme

Ventoux: Vingegaard fait péter Pogo!

C’est la chaleur hier qui a fait souffrir les coureurs, pas la pluie et le froid, ni le vent.

Sale journée notamment pour David Gaudu au sein d’une formation Groupama-FDJ qui vit un Tour catastrophe, après l’élimination à Tignes d’Arnaud Demare et Jacopo Guarnieri et l’abandon hier de Miles Scotson. Ils ne sont plus que quatre en course.

Au terme de cette belle étape pour la plupart, la très belle victoire de Wout Van Aert, selon lui la plus belle de sa carrière même.

Van Aert est parti dans l’échappée et a su résister devant.

Notons qu’il avait déjà montré des dispositions dans la montagne l’an dernier. Ce n’est pas la première fois que le Ventoux avantage un coureur puissant: je pense à Thomas De Gendt ou Eros Poli par exemple. Peut-être en raison de la régularité de la pente?

Quoi qu’il en soit, la nouvelle du jour est ailleurs: à deux kilomètres du sommet, Vingegaard, un autre Jumbo-Visma, a fait péter Pogo à la régulière.

Juste pas capable de suivre, Pogacar. Beau joueur, lui-même l’avouera à l’arrivée: trop juste.

Du coup, ca va donner des idées à beaucoup de monde ca dans les Pyrénées, même si Pogo reste un solide leader, avec plus de 5 minutes d’avance.

Surprenant en tout cas!

L’autre information du jour, c’est le resserrement considérable dans la course au maillot à pois à laquelle prend part le Canadien Mike Woods.

Ni lui, ni Quintana n’ont été à la fête hier: totalement transparents.

Du coup, Wout Van Aert en a profité pour se replacer à la 2e place, 7 petits points de retard sur Quintana et un devant Woods. Derrière, on a Poels et Mollema qui ne sont plus très loin non plus. Ca risque d’être âprement disputé dans les Pyrénées.

Au général, on voit plus clair: les places de 2 et 3 se joueront entre trois coureurs très probablement: Carapaz, Vingegaard et Uran. Des défaillances ne sont pas à exclure tant ce Tour est difficile.

D’autres infos

Ça ne m’a pas trop fait rigoler quand, à la sortie du tunnel à Tignes, Colbrelli, qui n’est pas un grimpeur, est revenu dans ma roue.

Guillaume Martin

Nous non plus…

WolfPack avec Cav, qui a enlevé son casque hier en passant la stèle de Tom Simpson sur les hauteurs du Ventoux. Beau geste.

Intéressant article sur les braquets utilisés sur ce Tour, qui montrent une grande variété, tant du côté des cassettes que des plateaux avant: 54-39, 53-39, 52-39, 53-38, 50-37, etc. Les trois marques cherchent à se distinguer dans un marché ultra-compétitif!

L’étape d’aujourd’hui

160 kms vers Nîmes. Pas de difficultés majeures.

L’enjeu aujourd’hui? Non, pas la chaleur, mais le vent! On en annonce (rafales jusque 50 km/h!) et certaines routes seront exposées.

On roulera longtemps dans les gorges de l’Ardèche, superbes paysages en perspective. Les coureurs n’auront probablement pas le temps de le regarder.

Gageons toutefois que beaucoup d’équipes voudront un nouveau sprint, la WolfPack en premier lieu.

Partager

Précédent

Une belle journée sur le Tour

Suivant

La routine du Tour

36 Commentaires

  1. Thierry mtl

    Pog ou Pogi, mais pas pogo quand même. On va pas lui rentrer un bâton dans le c.. en plus.
    Pog serait-il aussi comédien ? C’est ce qu’on saura ce week-end.

    Chez jumbo, la journée de repos à fait plus de bien qu’à la FDJ et que chez Arkea. Ce qui démontre que les Français qui ne savent déjà pas s’entraîner, ne savent pas davantage se reposer.

  2. marius

    Je partage cette interview de septembre 2020, quelques jours avant la Planche des belles filles.
    L’ancien directeur des sports de Tignes, s’exprime sur Primoz Roglic qu’il a accueilli dans son chalet à Tignes après sa chute du Dauphiné Libéré. On y apprend que les conséquences étaient sérieuses et non feintes, mais surtout que Primoz Roglic est un vrai gentil, attentionné avec les gens, très discret, qui ne veut causer d’ennuis à personne.

    https://sports.orange.fr/videos/plus-de-sport/cyclisme/-tour-de-france-2020-tignes-et-le-miel-les-secrets-de-primoz-roglic-CNT000001toioA.html

    • rocheto

      manquerait plus qu’il morde !

      • Edgar Allan Poe

        Et qu’il ait la rage!
        Merci Marius. Je ne doute pas que Roglic est un gars sympa. Je « l’aime » bien. Mais un jeune spectateur me faisait quand même part de la versatilité de l’opinion publique hier : Roglic était quand même bien décrié lorsqu’il avait bouffé Gino Mader en fin de l’avant dernière étape sur le Paris Nice. Que dirions nous s’il avait 5 minutes d’avance en ayant écrasé la course ?
        Dans la très grande majorité des cas, les coureurs pro sont sympas, ( sauf les jumeaux (🤣😁), accessibles, qui savent pertinemment qu’un jour on est au pinacle des classements et parfois le lendemain, on monte dans la bagnole du DS. Cette proximité est une part importante de l’ambiance du vélo, et j’espère qu’elle perdurera et ne deviendra pas ce qu’on voit dans le foot ou d’autres sports totalement aseptisés et déconnectés des masses pratiquantes.

    • Merci Marius pour le lien.

      Connaissant la personne interviewée, je pense pouvoir dire qu elle est digne de confiance.

      À Tignes, les avis sur Primoz Roglic sont unanimes.

  3. lbi

    Laurent, tu peux voir avec l’iccd en milieu de page pourquoi lorsque gaudu prend 27 min lors d’une défaillance et pogacar 30 secondes, revient dans la descente et éclate les autres au sprint:

    https://www.chronoswatts.com/

    Les groupama, qui sont les mieux notés, ne sont plus que 4. Une pensée pour les mutuelle seine et marne qui ont similairement fini le tour à 2 en 1997. Quand chêne disait en fin de tour: « la moitié de l’équipe roule en tête de peloton ». 🙂

    • Edgar Allan Poe

      Je suis en train de me réconcilier avec Madiot. Enfin… soyons clair, il ne me connaît pas 🤣😁! Et moi non plus ! Mais franchement, passer de la centrifugeuse dans le camion de l’équipe (à titre préventif) à l’accompagnement de la reconversion d’un jeune coureur qui sature et décide subitement d’arrêter sa carrière, je dis chapeau ! Même si ce sont 2 sujets différents. Il deviendrait même pertinent quand il prend la défense des coursiers !
      Décidément, le cyclisme en 2021 est bien surprenant

  4. Edgar Allan Poe

    Je pense comme toi Laurent, que le Ventoux peut scier à un coureur puissant, même si pour Van Aert, il y a une autre catégorie subsidiaire dans lequel je le classerais volontier.
    C’est surtout sur la partie entre le chalet Reynard et le sommet qu’il faut être puissant… voire très puissant en cas fréquent de grand vent. Hier, le vent poussait fort vers le sommet. Je ne sais pas si le vent dans le dos avantage les coureurs les plus puissants au détriment des grimpeurs « bruts » normalement moins puissants. Je tendrais à le croire. Mais un coureur pas très puissant qui sera monté très vite sur les 10 premiers kms « abrités » des vents, ou qui aura placé quelques banderilles, se retrouvera bien démuni au moment d’embrayer sur le court replat du chalet Reynard jusqu’au sommet, malgré des pentes moins fortes globalement. Je sais de quoi je parle…🥵🥵
    Hier, « seuls » les 500 derniers mètres avant le sommet étaient difficiles en raison de la pente.
    Par contre, il ne faisait pas chaud. On s’est même gelés toute la journée, avec tissus techniques, maillot, tour de cou et veste d’hiver. Beaucoup de gens avaient des doudounes. Des coureurs enfilaient un coupe vent avant le sommet. À Bédoin, il faisait un petit 25/26°C après 18 heures, acmé de chaleur chez nous avec le décalage horaire. Donc temps lourd en bas, certes, mais tempéré dans la bosse, et humide. De forts vents ascendants qui auraient pu permettre de faire sauter les kom (!), mais vu l’état de fatigue d’une majorité de coureurs, j’en doute. Quand les coursiers ne passent pas plus vite que certains cyclos, c’est pas bon signe pour leur santé.
    On a eu peur pour Bouhanni et les délais, très encouragé, qui était seul dès le 1er passage, exit ses 2 chiens de garde.
    Certains Qsteps doivent avoir les triceps douloureux ce matin, et il a du falloir frotter fort les traces de guidoline sur les portières des BM.
    Une escroquerie de plus cette année…

    • lbi

      scier? 🙂 tu veux dire seoir?

      • Edgar Allan Poe

        Tu me fais scier, lbi🤣😁
        Tu as raison, verbe seoir, infinitif (vous être jolie beaucoup) 🤔🤔

      • lbi

        Tu t’es déjà réconscier avec madiot, à mon tour 🙂 🙂 🙂

  5. Fredo

    Un petit commentaire tout simple : dans une étape alpine de ce même tour oû Van Aert avais déboursé quelques minutes il déclarait tout de go
    « je suis trop lourd pour bien grimper »!
    Le même coureur, 3-4 jours après a-t-il fait une cure miracle pour perdre les kilos superflus!

    Quand on connaît la difficulté du Ventoux par Bédoin (j’ai grimpé le Ventoux par les 3 versants plus d’une 100 de fois et surtout par Bédoin) le voir ainsi caracoler seul avec une facilité déconcertante et à l’arrivée (oui je sais il a eu la descente vers Malaucène pour « récupérer »)
    sans aucune fatigue apparente laisse rêveur!
    Mais selon les commentateurs (qui sont là pour vendre le Tour) ce fut une étape fantastique!
    Je ne trouve pas! Comme souvent , pour les favoris, la course s’est faite par élimination par l’arrière! Et seule attaque bien trop près du sommet à peine à quelques centaines de mètres par
    Vingegaard. Il ne fallait pas être grand expert pour se douter qu’il serait rejoint dans la descente!

    La victoire de Van Aert laisse rêveur pour le moins! Comme la troisième place de Colbrelli à Tignes, comme la résurrection de Cavendish, comme la balade de Pogacar à part cette légère alerte sans conséquence d’hier!

    Un tour qui met en évidence selon les propres propos de Christian Prudhomme avant le départ qu’il faudrait retrouver le niveau des contrôles anti-dopage d’avant pandémie!
    Alors les coureurs qui savent y faire ont trouvé soit de nouvelles méthodes, soit de nouveaux produits (ou l’un et l’autre) ce qui expliquerait bien des résultats plus que suspicieux!
    À commencer par cette victoire plus que surprenante de Van Aert hier!
    Je serais bien curieux de savoir qui parmi les commentateurs experts auraient parié sur une victoire du dit Van Aert en haut du sommet en solitaire! Poser la question c’est donner la réponse!
    Mais comme de bien entendu, Jalabert et son acolyte Offredo répétaient à qui veut l’entendre qu’aucune surprise que cette victoire de Van Aert!
    Alors l’an prochain Van Aert vainqueur du Tour?

    • lbi

      Aucune surprise, il a déjà fait les 3 quarts du grand colombier devant l’an dernier. Le dopage évidemment. Mais avoir un gros moteur te fais très bien grimper. J’ai connu des petits gabarits qui ne passaient pas un pont. La, avec près de 3h de montée, les petits poids ne suffisent pas, il faut de la force.

    • Edgar Allan Poe

      Tout est dit Fredo. Cette connivence non feinte entre différents acteurs et personnages établis m’enerve et je me suis aperçu hier sur le bord du tour que je ne suis pas le seul!
      Je me répète, mais je me suis trouvé à côté de ce beau bébé à l’arrivée du Dauphiné 2020, et vu la stature, je me suis dit « y’a un truc qui cloche » quand je l’ai vu passer les cols avec les favoris sur le TdF après avoir assuré une énorme part de travail depuis le pied. C’est un avis purement personnel.
      Manager de Jumbo, j’aurais immédiatement switché le leadership de l’equipe sur WVA après l’abandon de Roglic. Avec toutefois une incertitude lié à ses soucis de santé récents.
      Est il capable de gagner le tour ? Pour moi, oui. Capable de gagner au sprint en peloton, capable de gagner en CLM, capable de frotter sur le plat, de rouler sur des pavés… et donc, en montagne. Et de tenir 3 semaines à plein régime. . . Adroit sur son vélo. C’est à moins un sérieux candidat, plus qu’un Alaphilippe, je pense.
      Je suis un peu surpris par les performances de Sepp Kuss.
      Les Démarre, Coquard ou autres Luke Rowe peuvent avoir de la frustration !

  6. Jean-François

    Il demeure que Pogacar n’a malgré tout perdu de temps contre personne…au contraire! Il a même repris du temps à tout le monde. Ça c’est quand il explose…

  7. Wolber

    Et dans la même veine , qui aurait prédit que Vingegaard serait un des protagonistes de ce Tour ?

  8. alano39

    Attendons les temps des montées du Ventoux pour se faire une idée de la course. Van Aert qui lâche des grimpeurs avec ses 76-78 kg sur la balance ça ne balance pas du rêve. Nous savons que les sangsues ne peuvent pas opérer les contrôles à cause du protocole covid. Aussi, les soupçons de dopage ne peuvent que reprendre surtout avec les exploits de Pogacar et Van Aert.
    Pogacar n’a pas explosé sur le sommet mais joué la comédie. Il lâche 40 secondes pour ensuite revenir dans la descente et battre au sprint ses adversaires directs pour le général. Pour faire ça il ne faut pas être cuit. Le peloton bruisse de rumeurs sur son dopage et même l’équipe sort un article sur le sujet « un maillot qui fait causer ». Si l’équipe en parle c’est bien que le peloton en parle bcp. Il faut calmer les esprits et bien que ne faisant rien pour arrêter la mascarade ASO et l’UCI veulent donner des gages de bonne volonté. Mais ils ne feront rien dans l’immédiat. Trop d’enjeux financiers et de risques pour l’image de marque.
    Jusqu’à l’arrivée Pogacar va la jouer profil bas sauf sur une étape dans les Pyrénées histoire d’accrocher une victoire en montagne avant le dernier chrono.
    Les écarts et défaillances dans ce tdf sont tellement gros que tout le monde a bien compris qu’il se passe quelque chose. Qui plus est, les moyennes sont ahurissantes ce qui va dans le sens d’un nouvel ordre dans le peloton avec des équipes qui jouent dans une autre league. On entend que bcp de coureurs sont exsangues et nous assistons à des défaillances. Comme Gaudu hier qui est épuisé. La dysenterie est souvent due à une grande fatigue physique.
    Hier, Jumbo a joué un super festival avec Van Aert et Vingegaard qui se sont illustrés.
    Les temps ont changé et une nouvelle hiérarchie est en place et Ineos et autres anciennes équipes dominantes sont réduites au rang de spectateurs.
    Les colombiens pourtant si forts par le passé sont passés à la trappe. Quintana, Higuita, Lopez, Chaves et autres sont tous lâchés. Ils sont cuits usés par le rythme imposé par les nouveaux hommes forts. Reste seulement le vieux Uran qui est bien content de suivre.
    Je pense que depuis 2 saisons nous vivons les effets Covid et certains ont su opportunément profiter de la situation pour remettre en route la chaudière.
    Un retour à la normale devrait aider à rétablir la situation sauf si elle découle de nouveaux protocoles indétectables à ce jour.

  9. Wolber

    On nous bassine sur FR 2 avec les victoires de Cavendish et sa capacité à rejoindre Eddy Merckx . Comme si on pouvait comparer un sprinter incapable de passer un pont de chemin de fer et un coureur d une polyvalence inouïe.
    L époque est à toutes les confusions.

    • Edgar Allan Poe

      Visuellement, c’est celui qui m’a semblé passer le plus doucement, à 500 mètres du sommet du Ventoux. Sur les 2 passages. Il doit rouler vachement vite sur d’autres portions hein…
      Alano, ta réflexion est exacte : avec ma petite expérience des courses par étapes, je confirme qu’il faut avoir un système digestif sacrement costaud. Il s’agit d’ingurgiter à fréquence reguliere et rapprochée des ravitos en course qu’elle que soit la météo, par toutes les températures, comme il faut aussi encaisser des repas hyper caloriques pour remonter les réserves après les étapes et le matin. Un problème digestif banal dans la vie quotidienne peut prendre une proportion conséquente chez un coursier et causer des dégâts.

    • lbi

      Ca passe bien pour les jeunes qui ne savent plus réfléchir, dans un monde ou l’information est excessivement disponible. Pour les autres, qui ont une compréhension, une orthographe (hein eap 😉 ) et des capacités de calculs normales, c’est plus compliqué d’avaler tous ces gros serpents.

    • Laurent

      @Wolber,
      C’est un bon point, une bonne nuance. Même si le Cav tapait 35 victoires et donc devançait Merckx au chapitre, la comparaison s’arrête là. Sur le Tour, Merckx a gagné sur les chronos, en montagne, au sprint, sur des étapes de plat en échappée (Marseille!), bref partout. Aucune commune mesure avec les 33 victoires au sprint de Cav, même si parmi les sprinters, l’homme de Man se distingue.

  10. Wolber

    Ce n est pas tant que le Cannibale soit rattrapé sur son nombre de victoires . Les records sont évidemment voués à être battus. Et heureusement Mais Cavendish n est qu un sprinter que le cyclisme moderne à poussé sur le devant de la scène avec ses sempiternelles étapes tracées et verrouillées pour ce type de coureur aux qualités limitées . Je veux bien dire que l anglais est un très grand sprinter, avec toutes les qualités que cette spécialité implique. Mais il n est qu un sprinteur.
    Il a pu être ,aussi , champion du monde sur un circuit indigne parce que l époque est à l égalitarisme et qu on estime que tous les spécialités de coureurs doivent être récompensés , mais j estime qu il n etait pas assez complet pour porter le maillot arc en ciel. Comme j estime que son nombre de victoires, sur le Tour , hormis d un strict aspect comptable ne peut être comparer à celui de Merckx ou d Hinault qu il a dépassé.
    Je le soupçonne d être encore en course cette année grâce à des moyens irréguliers déployés en montagne. J ecris ça sans preuve , ce n est que mon avis
    Il dépassera probablement Merckx , à mon grand regret, et les suiveurs en feront des tartines…

  11. stef

    Ce blog est une terre promise pour les pratiquants et passionnés. Entre l’exuberance de Vayer et les tartines de l’équipe, on est bien ici, juste dans le bon commentaire. C’est honteux ce qui se passe dans le cyclisme. J imagine que ca se dope grave aussi dans le cyclisme féminin.

    • mica

      Pour le cyclisme féminin tout pareil jusque aux aux moteurs qui à une époque sévissaient grave.
      Mais, là, l’ UCI avait su mettre le « hola » en punissant la seule et unique junior Belge dont on ne peux pas croire qu’ elle était un cas isolé.

  12. noirvélo

    « Ultrabrite » a gagné aujourd’hui et je suis très content pour lui !!! Politt a gagné « à la pédale » une étape qui aurait bien pu se finir en sprint massif … Eh bien non , le quatuor de super rouleurs a juste « perdu  » le meilleur d’entre eux qui ne s’est pas gêné , bravo à lui !!!

    • Edgar Allan Poe

      Ultrabrite (!) et Oss, des équipiers de grande classe, plein d’humour pour ce dernier qui ne se prend pas au sérieux.
      Politt, quand tu pédales un peu dans les pelotons, et que tu le vois passer devant toi… respect !

  13. mica

    c’ est la premiére fois que je le dis sur ce TDF mais de ce que j’ ai vu aujourd’ hui, je peux dire que ça a roulé vraiment juste derriére les motos, au moins du Km 45 avant l’ arrivée et presque jusque à cette arrivée……selon moi le groupe de 4 a été pas mal avantagé. Alors, vent favorable + aspirations : ça « déménageait » dur.
    On sait combien les organisateurs aiment de plus en plus le coté spectacle, au détriment du sport…….là, ils devaient exulter!
    Ce scandale , à coté d’ autres, suggérés par certains de lfr, ne cessera donc jamais. ( je ne dis pas que la course a été faussée irrémédiablement…..mais c’ est pas net et indiscutable…loin de là! et c’ est dommage….même si on nous annonce 57 de moyenne sur les 12 derniers Km!)
    Je n’ avais pas ouvert ma bouche sur ce sujet depuis le départ…….même s’ il eut été possible de le faire à maintes reprises…… bon, on me dira qu’ à cté du reste……..
    C’ est dommage, car le vainqueur du jour est indiscutablement un grand et beau coureur qui mérite sa victoire

    • Lbi

      Alors la c’était flagrant. Quand les 4 sont partis,le caméraman etait juste devant(ou utilisait son zoom de 50 mètres !).
      Et pendant longtemps. Puis ils sont passés aux 10 derriere et la il y avait personne devant eux.
      Quand on sait l’avantage procuré, c’est rageant.
      Ca fausse tout,même si une fois c’est pour l’un , une fois c’est pour l’autre.
      A part en Italie ou c’est que pour les italiens 🙂 🙂

      • noirvélo

        Ils ont quand même tous fait un sacré numéro et il fallait pédaler … Mais ok , honnêtement , il y a pas mal de trucs bizarres … J’aimerais bien la liste de toutes les motos et leur fonction réelle !!! et qu’on ne me parle pas spontanément de sécurité , ça c’est du vent … Ensuite trop de coureurs reviennent « dans les voitures » …. en amateurs , tu es en pleine « pampa » et tu te démerdes , tu fais du « King Kung » … (du moins de mon temps , lol …)

      • Edgar Allan Poe

        Un jour comme aujourd’hui, avec un tel vent, 300 mètres d’aspiration derrière une moto, le trou est fait très vite et derrière, on lève le pied.
        Pas de bol, problème de calé pour Cavendish. Perte de temps, remorquage par les bagnoles…
        Ça y est, le maillot vert est rentré

  14. lbi

    Les aspirations faussent tout. Il y a des centaines de voitures. En amateur, tu es laché dans la pampa, c’est un quart d’heure pour 50km.
    Je me souviens de valverde montant dans l’embouteillage de voitures dans le … semnoz. A 20 ou 25km/h, tu es bien aspiré. Il était dans le coffre de sa voiture de directeur sportif. Ni vu ni connu. Que vaut le classement général après une montée comme ça? Tu ajoutes le dopage et les moteurs et….
    Bref, magnifiques images des hélicos et drones et supers commentaires de Franck Ferrand.

  15. Edgar Allan Poe

    Bardet avait servi de lampiste sur Paris Nice, mis hors course pour s’être abrité après une crevaison proche du final de la course. Il avait fait l’erreur justement d’etre l’un des acteurs principaux de ce final. L’homme ne me fait pourtant vraiment pas l’effet d’un tricheur. Pour Piti, c’est autre chose. Les commentateurs parleraient de roublardise…
    Aujourd’hui, avec les disques, c’est pire à chaque crevaison.
    Un quart d’heure pour 50 bornes, facile, je confirme, ça m’est arrivé récemment sur une cyclo suite à une erreur d’orientation de l’organisateur. Grand moment de solitude dans la pampa!
    Un pote qui a fait une dizaine d’années chez les pros m’a souvent dit que son angoisse était de sauter du peloton et de ne plus pouvoir rentrer. Sans aide de voitures et donc de commissaires complaisants, c’est fini. Ça roule beaucoup trop vite pour espérer rentrer seul.
    Dans la descente avant le pont d’Arc,aujourd’hui, les équipiers de Pogi demandaient à la moto caméra de s’éloigner. Je connais cette descente où j’y ai dépassé les 100 km/h plusieurs fois. C’est une folie d’avoir une moto à un ou deux metres devant. D’ailleurs, les images des drones m’ont fait flipper : en cas de sortie de route, c’est quelques centaines de mètres de gaz comme disent les escaladeurs! J’y avais vu un mec faire une evenpoel juste devant moi. J’avais su à l’arrivée que le gars n’avait rien eu du tout, miracle de la vie! Mais ça m’avait bien tourmenté pendant la course, du genre les jambes qui tremblent pendant rien quelques minutes…
    C’est vrai que le classement général est totalement faussé, de fait. Mica va être content!

    • PB07

      Un miraculé qui a fait une chute énorme sans conséquence dans la vertigineuse descente du Serre de Tourre, et dans un clm du Tour de France, est aujourd’hui champion du monde.
      La question essentielle du retour dans le peloton et de la présence des véhicules motorisés est étudiée dans le livre « Le Tour de France 2020 imaginé ». La réponse proposée ne doit pas être présentée de façon simplifiée.
      Dans l’ouvrage « L’odyssée du Tour de France 1987 », des propos de Jean-Claude Colotti témoignent de l’angoisse du cycliste de perdre l’abri du peloton et de finir seul très loin derrière.

  16. PB07

    La seule photo existante. Ceux qui connaissent le virage reconnaîtront le « muret ». https://www.ledauphine.com/ardeche/2016/07/16/l-incroyable-chute-de-julian-alaphilippe-dans-les-gorges-de-l-ardeche

    • mica

      Cette photo est saisissante, je pense que nous l’ avions tous vue….. il y a parfois des miracles!
      A rapprocher de certaines images de la descente de Sormano en Lombardie ou un certain vélo s’ était retrouvé « accroché » dans les arbres à plusieurs mètres de haut…..

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.