Tous les jours, la passion du cyclisme

Van Aert, une bête

Carton plein pour l’équipe Jumbo-Visma hier, avec Wout Van Aert qui remporte le chrono et Jonas Vingegaard qui termine 3e de l’étape.

Wout Van Aert, quelle bête quand même.

Le gus a gagné plusieurs cyclo-cross l’hiver dernier, faisant la guerre avec Mathieu Van Der Poel son éternel rival.

Il enchaine sur route, gagne Gent-Wevelgem ainsi que l’Amstel, termine 2e de Tirreno-Adriatico et de la Flèche Brabançonne, 3e de Milan San Remo, 4e de Strade Bianche et 6e du Ronde.

Il se tape ensuite une appendice.

Il revient vitesse grand V afin de préparer le Tour, remporte le Championnat de Belgique sur route au passage fin juin.

Deux victoires d’étape sur le Tour: le Ventoux et le dernier chrono, toujours révélateur de l’état de fraicheur.

Et en n’en faisant pas un objectif, il est actuellement 19e du général…

Ouf. Une grosse santé.

Ce n’est pas tout. Il a déclaré hier après l’étape que son Tour n’est pas fini: il veut gagner aujourd’hui sur les Champs Élysées!

Le pire, c’est qu’il faut le prendre très au sérieux. C’est peut-être le plus gros client de Cavendish aujourd’hui. Van Aert peut également compter sur Mike Teunissen pour lui préparer le sprint dans le dernier kilomètre, un atout certain.

Voyez cela: un belge qui priverait Cav de dépasser Merckx avec qui il est ex-aequo au chapitre du nombre de victoires d’étape sur le Tour (34)!

Quoi qu’il en soit, pour moi, c’est très clair: Wout Van Aert termine ce Tour de France beaucoup plus fort qu’il ne l’était au départ de l’épreuve.

Du coup, il devient un très sérieux client pour la course sur route (samedi prochain le 24 juillet) ET le chrono (mercredi 28) des prochains Jeux Olympiques. Attention à lui, il peut tout faire.

Pas de surprises

On attendait Van Aert hier, il a livré la marchandise.

On attendait Kung, il est parti trop vite.

On attendait Asgreen, il a répondu présent mais il est tombé sur un super Van Aert.

On savait Vingegaard rapide, il termine 3e comme lors du premier TT de ce Tour.

Pogo, quant à lui, n’avait qu’à assurer. Pas de risques à prendre. Et valait mieux éviter la victoire…

Pas de changement au général.

Hugo Houle

Le Québécois a fait ce dernier chrono à fond, question de se tester en vue de la même épreuve sur les prochains JO. Excellente performance pour Hugo qui termine 29e du chrono, à 2min33 du vainqueur. Il est à sa place selon moi.

Matos sur le TT

Apparemment, les choses changent.

Alors que traditionnellement en cyclisme, les coureurs montaient des manivelles plus longues sur les chronos, question d’augmenter l’effet de levier, c’est la tendance inverse qui s’observe actuellement.

Des manivelles plus courtes. Certains coureurs auraient monté hier des 165 voire des 160mm.

Le but? Mieux « enrouler » le braquet, des manivelles plus courtes favorisant des cadences élevées.

Et ouvrir l’angle de la hanche, permettant de rester dans des positions qui favorisent plus de puissance que si la hanche est assez fermée, ce qui est le cas avec des manivelles plus longues.

La mode est aussi aux plateaux avant de 55, voire 58 dents. On vise ici à mieux respecter une ligne de chaine efficace, bien centrée avec la cassette arrière où on utilise plutôt les pignons de 13, 14 et 15 dents au lieu de 11 et 12. En d’autres mots, pas de croisement de chaine, susceptible de faire perdre quelques watts.

Par contre, les freins à disque ne sont pas répandus sur les vélos de chrono autant que sur les vélos de route. C’est vrai qu’en contre-la-montre, moins tu touches aux freins, mieux c’est…

Aujourd’hui les Champs, demain Tokyo

Ca fait des plombes qu’une échappée n’est pas allée au bout sur l’étape des Champs Élysées. La dernière fois, Eddy Seigneur peut-être, en 1994?

Dans le cyclisme des oreillettes, ca devrait donc arriver au sprint cette année encore. Misez Cav ou Van Aert, mais on ne sait jamais, d’autres sprinters peuvent y arriver: Colbrelli, Matthews, Philipsen, Bol.

En soirée, ils seront nombreux à déjà prendre des vols pour Tokyo afin de gagner rapidement le Japon et débuter l’acclamation en vue de l’épreuve sur route des JO samedi prochain. On vous revient avec l’analyse complète de cette épreuve très particulière puisqu’elle sera courue sous les maillots nationaux, et non d’équipes de marques.

Partager

Précédent

Ambiance lourde sur le Tour

Suivant

Bilan du Tour, en chiffres

44 Commentaires

  1. Daniel Bédard

    On indiquait le braquet des coureurs.
    Ai-je bien vu que pour Pogacar, on indiquait 58-58, 25-11 ?

    • Maxime R

      @Daniel
      oui, il n’avait qu’un seul plateau à l’avant

      par contre la cassette 11-25, elle m’a semblé plus grosse à l’écran

      bonne journée

  2. marius

    Et il paraîtrait que le soir au dîner, Van Aert aurait pris une entrecôte bordelaise, accompagnée de frites, des profiteroles, le tout arrosé d’un Carruades de Lafite.
    Avec les vélos actuels, le clm dérive vers un sport mécanique ou le matériel compte de plus en plus.
    Sans compter les abris des motos ouvreuses qui distribuent des gains aléatoires.
    Je le déplore, il serait bon de revenir aux fondamentaux et les faire avec des vélos de route.
    C’est ce qui a été plus ou moins fait avec le record de l’heure. Cela aurait au moins le mérite d’être utile dans les catégories inférieures en limitant les coûts. Je crains que cela soit lettre morte, les vélos de route actuels étant déjà très profilés et disposant de roues hautes.
    Sans compter le gain en sécurité, la position sur un vélo de chrono engendre une instabilité, même s’il y a peu de chutes. Sinon, à terme cela finira comme la F1 ou Lewis Hamilton, certes un grand pilote, est pour moi simplement 7 fois meilleur que son coéquipier, car il dispose de la meilleure voiture.
    Pour les Champs, je vais faire une poupée Vaudou à l’effigie du Cav pour l’empêcher de chiper le record du Cannibale .

    • Edgar Allan Poe

      Toujours juste Marius !
      L’an dernier, faute de course sur route pendant la pandémie, la Fédération (avec un grand F ? ) avait songé à organiser des chronos, notamment pour les jeunes. Mais comment un gamin avec un vélo classique aurait il pu combattre « sur le même terrain » qu’un autre super équipé ?
      Personnelement, j’adore ce genre d’épreuves, et je pense qu’elles sont très formatrices pour les jeunes coureurs. Mais je ne dispose que d’un pseudo guidon de triathlète acheté 10 balles sur un site asiatique : idée de perdre entre 3 et 10 secondes au km est assez désagréable !
      Mets une aiguille à tricoter rouillée pour moi.
      La grande arnaque 2021!

    • garolou

      Nous somme en 2021 pas en 1921. La technologie à sa place dans le vélo point finale.
      Il est vrai qu’en prenant de l’expérience de vie nous sommes plus réfractaire au changement, et je m’inclus, mais quand même… un c.l.m. sur un bécyk normal come on.

      • Lbi

        Je trouve l’idée très bonne, afin de limiter l’avantage de ceux qui ont les moyens de se paye un vélo chrono à 5000 euros et ceux qui se payent des prolongateurs à 10 euros.
        Mais avant il faut s attaquer à la pénurie de courses, pas une a 150km à la ronde.

  3. mica

    Mais, quelle tristesse, voila que réapparaissent les deux « fantomes » du cyclisme:
    Le dopage médical et le dopage mécanique…….certaines équipes semblant , peut être , cumuler et jouer sur les 2 tableaux……des images de roues mues par des « moyeux magiques » nous arrivent par internet…….Alors, je sais bien que de « vieux sages » de notre petite communauté diront qu’ il faut raison garder…..que tout ce qui arrive par internet peut être sujet à caution…..certes….
    La grande facilité du vainqueur du TDF, son « posé » impeccable sur le vélo, ou rien ne bouge même au paroxysme de l’ effort seraient dus à 100 ou 150 w
    rajoutés? On ne peut pas y croire…….et nous serions déja trés loin du « bidon batterie » de Cancellara…. Et, W V Aert « éveillait » déja des soupçons en C.C. il y a quelques années. ( C.C. et VTT précurseurs du dopage mécanique ? …peut être ?)
    Il est une forme de « dopage » que je déplore ici depuis des années  » l’ aspiration que l’ on ne voit pas puisque, par nature le « lien aérodynamique » est invisible. Marius nous le rapelle quelques lignes au dessus…..je ne puis que souscrire puisque je dénonce cela depuis des lustres.
    Je me permet de me citer mais n’ oubliez pas, « le cyclisme serait totalement différent sans cet entourage motorisé ». cet « entourage »
    n’ est pas pour rien dans la moyenne record de ce TDF.
    Et toujours….les braquets, toujours la promotion , ici ou là , du 58: 11, je sais bien qu’ il n’ est pas systhématiquement utilisé mais on l’ ancre insidieusement dans les têtes des jeunes et des moins jeunes.
    Ainsi le nouveau prodige Belge, encore junior ne rêve que du 11 dents que le réglement lui interdit encore. Encore un inconditionnel de l’ inutile et du dangereux.
    Pour terminer je rapellerait que l’ on pouvait rouler, il y a 50 ou 60 ans à plus de 45 à l’ heure sur du 250 Km et à 47 ou 48 Km/ h sur certains CLM……et avec, souvent 52: 14 ou même 52;15.
    Regardez le résultat d’ hier, il y en a « un paquet » qui ont du rouler à mons de 47.
    Et, au fait, on me dira « et le braquet de Mohoric vendredi……oui, sauf que quelquefois il faisait presque du  » derny » ou du demi fond sur piste…..et là, effectivement, on peut mettre plus gros….beaucoup plus gros.

    • Thomas

      Je suis curieux d’avoir les données de cadence des meilleurs au CLM d’hier . Je pense que la plupart se situent entre 100 et 110 RPM ce qui est optimal et laisse « rêveur »( vu les braquets énormes emmenés à cette cadence). Mica, il faut bien se dire que jamais les routiers n’atteindront les cadence des pistards qui réalise des efforts maximaux tenables sur quelques minutes voire seconde.

      • mica

        Thomas, d’ accord avec toi si c’ est 100 à 110 rotations/ minutes, mais, je ne crois pas au 110 rotation / mn qui avec un braquet de 58:11, environ 11m ferait rouler à 72, 600 Km à l’heure ….ce qu’ ils sont loin d’ approcher, même en sprint plat! (plutôt 63 ou 65 k/h)
        SI 105 r / mn et braquet de 8, 60, cela donne 105x 8, 6= 903m/mn soit 54, 180 Km/ h……. ce qui est déja pas mal!l
        Et 8,6 m corespond à peu prés 58 : 14 (puisque le 58 est à la mode)
        On est loin du 11 dents si souvent évoqué dans ces colonnes.

        Autrement dit 58 :14 emmené à 105 rotations / mn permet de rouler à 54 , 180 Km/ h (ceci pour terrain plat et sans vent)

    • Francois

      Pfffff!!!!!!!!

  4. Edgar Allan Poe

    Perso, 100/110 au plat, no problemo. Mais avec quel braquet effectivement… et pour quelle puissance, ces éléments étant bien sûr consubstantiels.
    Il me semble bizarre qu’on puisse avoir un rendement maximal au delà des 100/105 tours/min sur un chrono au plat – je ne parle pas d’épreuves sur piste Mica – même si Armstrong tournait au delà quand il bidouillait sous sa selle, comme je peux aussi difficilement croire aussi qu’on puisse pousser le 55*11 à 60 tours minutes pendant 25 bornes avec une dizaine de très bons rouleurs lancés aux fesses qui n’arrivent pas à combler l’écart.
    Je précise que douter, ou faire preuve de constats n’est pas forcément faire preuve de cynisme.
    Hier encore, j’entendais Roger Legeay parler au nom du MPCC dont il est président…on croit rêver !
    En début de tour, j’ai aussi appris que Pascal Chanteur était toujours président du syndicat des coureurs.
    On se prend même à considérer Madiot comme un lanceur d’alertes, même si je ne trouve pas intéressante cette forme de rédemption.
    J’ai l’impression que le monde du cyclisme file droit dans le mur sans qu’aucune voix dilletante de ce monde du spectacle bien pensant puisse être entendue.

    • Thomas

      Comme évoqué ici, les grands plateaux (démesurés) annoncés , sont montés pour optimiser la ligne de chaîne et en limiter la friction. Un montage 55 ou 58 devant, avec une cassette à 11 dents de signifie pas qu’ils utilisent les derniers pignons… bref tout ça pour pour dire qu’en théorie je suis d’accord avec toi Mica mais dans la pratique c’est différent : l’exemple de Stefan Küng d’hier l’a bien démontré , il était effectivement très véloce entre les checkpoint 2 , 3 et l’arrivée mais emmenait un braquet « bien » moindre que ses rivaux … au final il perd ce chrono.

      • mica

        je n’ ai jamais dit qu’ il fallait tourner les jambes à 115, voire 120.
        Je n’ ai pas vu le clm de Kung, je crois qu’ il termine ce TDF un peu fatigué, témoin son lachage l’ autre jour à quelques Km de l’ arrivée alors qu’ il faisait office de favori dans son échappée..

    • mica

      « Voix dillétante  » ? T u voulais dire voix discordante plutôt je pense,…rien de grave..
      Pour une rédemption compléte de Madiot il faudrait qu’ il fasse son méa culpa sur un certain Paris Roubaix gagné, un peu, beaucoup, avec la complicité de son DS de l’ époque (C. Guimard) et des motos autos. Je n’ ai même plus le courage de chercher si c’ était son premier ou son second. ( tiens J e viens de me faire 2 amis, mais, tout ça je l’ avais déja dit.)
      100 , 110 tours au plat, c’ est trés bien, même remarquable, mon calcul ci dessus t’ indique que, avec 58: 14 ils peuvent obtenir une vitesse de 54 Km/h (exactement 54, 180Km / h et c’est effectivement ce qu’ ils obtiennent à leur puissance maxi (400, 450 W).
      si l’ on peut penser que tu « dispose  » de 300 W on peut estimer ton potentiel de vitesse sur plat et sans vent à 44km à l’ heure en vitesse de croisiére, calcul « un peu à la louche » je dois le reconnaitre……là, tu aurais 2 possibilité: diminuer un peu ta vitesse jambes (100 t/ mn, peut être 95)
      et diminuer le braquet que peuvent emmener les pros……(52: 14 ou 56 : 15………).tout çà un peu à la louche quand même.
      Oui, Legeay et Chanteur même panier…..surtout Chanteur !
      Si je viens de faire une estimation sur ta vitesse possible avec 300w, j’ avais fai, un post ci dessus, un calcul trés précis de la vitesse atteignable à 105 t/ mn avec un dév. de 8,6m ( 58: 14) et çà donnait 54, 180 Km/h.
      IL me semble que mon calcul est juste…..mais, çà m’a valu déja 4 pouces baissés……je ne comprends pas pourquoi…….y a t’ il une faille dans mon raisonnement, ou mon calcul, si oui, dites moi ou sinon, les pouces baissés ne veulent rien dire!

      • Thomas

        La faille dans ton raisonnement purement théorique est justement qu’il se confronte à la réalité, Mica . Mon d’exemple de Stefan Kung est choisi pour justement illustrer qu’il ne suffit pas de tourner les jambes pour gagner ( que ce soit en sprint , CLM ou étape en ligne ).

  5. Lbi

    Van aert au Ventoux, en clm, au sprint…
    Ardisson pourrait faire l’interview « gros moteur, petit moteur ou les deux ».

  6. mica

    Thomas: je n’ ai jamais dit qu’ il suffisait de « tourner les jambes », mais il y a un minimum à respecter; bref, un équilibre à trouver entre couple et vitesse de rotation, surtout sur le plat en clm et en sprint. (en sprint, on assiste pour tous, me semble t’ il à un gros déficit de vitesse de rotation.
    Paradoxalement, en montée on pourrait tourner les jambes moins vite et privilégier le couple car le « coup de pédale n’ est pas le même, avec, par exemple la position danseuse, ou la position buste redressé, mains tirant en haut du guidon.
    En montagne donc,, peut être 80 ou 90 t/: mn à voir, mais certainement pas 110.
    A noter que la position « danseuse »
    n’ est pas pénalisante en montée à 20 ou 30Km/h……..cette même position devient trés pénalisante en sprint (a cause du scx augmenté) ou ils visent le 70 Km /h trés rarement atteint. Et là, une grande vitesse de jambes s’ imposerait.
    TOUT 9A? JE L4 AI D2JA DIT MAINTES FOIS.

    • Thomas

      Oui justement tu l’as dit maintes fois, je respecte tes convictions , qui sont toutefois à nuancer. En montagne , les cadences de pédalage pratiqués avoisinent effectivement 90 rpm. En revanche je ne comprends pas ce que vient faire l’évocation de la position danseuse lors des sprints ?

    • Francois

      Criant les profs en vacances

  7. mica

    erreur derniére ligne

  8. marius

    https://m.youtube.com/watch?v=gf-N1pt2spk

    Je partage une belle interview de Christophe Bassons après le Tour 2020.
    Ça dure quelques minutes et ça donne la pêche 🙂.

  9. Bigmouse

    RevCoucou cyclisme à deux vitesses!! Voilà mon résumé du tour ! Plus que la victoire slovène ce que je retiens c’est qu’il y a clairement eu deux type de coureurs cette année ! Des mecs écœurant de facilité (dont pogacar est sans équivoque le meilleur) et les autres !!! Les ineos ont presque réussi à me faire pitié ! Leur meilleur coureur bien préparé comme à l’époque à plus de 7 min! Mdr!!! Qu’une attente que tt ça pete ou qu’on ferme tous les yeux pour que l’intégralité du peloton s’en mettent plus le cornet histoire pour qu’on retrouve un peu d’équité sportive!

    • lbi

      Mon résumé: on ne voit pas les gros moteurs car on ne voit pas les petits moteurs.

      • Lbi

        Vous fatiguez pas à mettre vos pouces baissés, on s’en fout.

      • Bigmouse

        Ah j’aî eu un pouce rouge de moins que toi lol je vais m’auto poucer en négatif histoire de ne pas te laisser seul sinon tu vas encore vouloir mettre ton gilet jaune😁

      • Lbi

        Tu ne peux pas me rattraper ahaha je me suis auto poussé aussi 🙂 🙂 🙂

      • Thomas

        Pourquoi commenter si les opinions des uns et des autres ne t’intéressent pas ?

      • Lbi

        Entre prendre le temps de donner une opinion et mettre un pouce baissé de consommateur,
        Il y a une différence.

  10. mica

    Thomas, en sprint, la position en danseuse, ou plus ou moins debout, est pénalisante . Pour bien le comprendre il faut faire un peu d’ aérodynamisme, car en sprint, à prés de 70 Km /h les forces aéro sont décuplées et le coefficient de pénétration dans l’ air devient le paramétre clef.
    Or ce coeficient dépend de 2 choses :
    1er: le maitre couple (surface frontale que l’ on appelle S ( m²)
    2 emme: coef de forme, ou de profilage. c’est un coef. donc sans dimention. ( on l’ appelle le Cx)
    Le produit de ces 2 termes est le S Cx (bien connu des ingénieurs de l’ aviation ou de l’ automobile)
    si l’ on est bien posé sur sa selle et bien profilé , le SCx reste modéré, si l’ on se met en danseuse (plus ou moins droit)……le SCx augmente de maniére pénalisante et le le coureur doit alors fournir plus de puissance…….en pure perte, car une grande partie de cette puissance est absorbée par ce SCx augmenté. ( des essais en soufflerie le montreraient).
    Ce qui est trompeur, c’ est que la puissance développée par le coureur « debout » est plus grande (puisque il fait travailler davantage son buste et ses bras), mais cette puissance « part » en pure perte pour les raisons aérodynamique que j’ ai tenté de décrire ci dessus.
    Je sais parfaitement que certains coureurs arrivent à « compenser » , en partie, en se penchant dangereusement par dessus le guidon. (genre C. Ewan, ou Cavendisch quelquefois, voire Bouhanni. quoi qu’ il en soit cette position est dangereuse.
    Excusez moi de presque me citer mais ces coureurs, tant qu’ a se profiler, feraient mieux de sprinter « assis » en emmenant un braquet bien plus réduit. »
    De plus, en sprintant debout les sprinters modernes « misent » tout sur le couple au détriment de la vitesse de rotation……ce qui est encore plus pénalisant…….le sprint est devenu une épreuve de force et non plus une épreuve de vitesse.
    Par contre, en montée, à 20 ou 25Km/h, les forces aéro sont plus ou moins négligables et l’ on peut se mettre en danseuse ou, buste droit, mains en haut du guidon, et là il est utile de faire travailler le haut du corps et les bras.
    Bon, je reconnais que cela peut être rébarbatif, et que certains peuvent être « largués ».
    Thomas, réponds moi, au moins, même si tu n’ est pas d’ accord, cela vaudrait mieux qu’ un pouce vers le bas.

    • Thomas

      Bonjour Mica, je comptais bien te répondre 🙂

      Encore une fois, je ne remet pas du tout en cause tes calculs et la théorie que tu exposes. Mais en pratique, quand les sprinteurs sont emmenés dans la roue de leurs lanceurs à environ 60Km/h, en prenant tes préconisations, il faudrait s’époumoner à des cadences supérieures à 110RPM, simplement pour suivre, alors qu’un bon ratio force/vélocité ( conserver une cadence 100-110 rpm) assure une efficacité optimale.

      D’autant plus que la survelocité a tendance à faire « sauter » de la selle, les coursiers même amateurs en savent quelque chose, dans les entrainements hivernaux ou ce point spécifique est travaillé.

      Je ne me considère pas largué par ton raisonnement, mais qui pourrait ne s’appliquer qu’en soufflerie éventuellement là ou l’effort et linéaire et non soumis à des aléas, en tout cas faisant abstraction de tout ce qui fait la course (science du placement, prise de risque etc).

      Je trouve néanmoins quelque peu présomptueux de remettre en cause le « style » employé par les sprinteurs ou spécialistes du contre la montre, surtout lorsqu’ils gagnent, n’est ce pas là la finalité du sport de haut niveau par dessus tous les autres aspects dont l’esthétisme et la mécanique?

      • mica

        bon je ne suis pas trop d’ accord avec toi, « de mon temps » (on peut execrer cette expression) ils sprintaient assis et allaient tout aussi vite.
        Trés recemment Marius nous a ressorti un document de l’ ina sur l’ étape orciére Marseille le sprint du peloton à été gagné à 66,6 Km de moyenne pour les 200 derniers m, (c’ est ce qu’ annonce J M Leuliot) certainement pas sur le 13 dents, encore moins sur le 12 ou le 11 qui n’ existaient pas à l’ époque , avec , je pense 52 à l’ avant……donc certainement 52: 14 peut être 52:15…..
        Je ne veux pas remonter aux Calandes mais Darrigade sprintait assis (22 victoire d’ étapes au TDF…….ce n’ était pas Cavendisch, certes,…..c’ était mieux!

  11. mica

    PS je ne remets rien en cause, je constate.
    Ils sont loin de  » s’ époumoner à 110 r/mmn, ils sont plutôt à 80
    Et, paradoxe ultime, pour disputer leurs sprints, ils devraient presque « rétrogader ». e sais c’ est l’ avalanche de pouces….

  12. PB07

    Affirmer que les coureurs cyclistes professionnels avançaient aussi vite et même plus vite il y a 50 ans qu’aujourd’hui est juste faux, sur quelque terrain que ce soit, sur quelque durée que ce soit.
    La réalité est qu’ils roulent, grimpent et sprintent plus vite aujourd’hui.
    Les faits sont têtus, tenter de les tordre pour aboutir à une conclusion préétablie n’est que malhonnêteté intellectuelle.

    • thomas

      @ Lbi : Parfois la finesse de l’analyse, ne mérite pas de s’attarder. A contrario lorsque une contribution est juste et mieux exprimée que ce à quoi on pourrait prétendre soi même , un « pouce » ne mange pas de pain.

      En cyclisme comme dans la société , il y a des évolutions, libre à chacun d’y souscrire ou de s’en détourner ( sans répandre d’injures ou dénigrements sur son passage).

      Pour en revenir au vélo, assez mesquin de la part d’ASO que d’avoir censuré les vidéos humoristiques d’un certain Ugo Ferrari ( aucun lien avec ce cher Michele) , qui commente en parodiant certains exploits cyclistes des dernières années. ASO a plus vite fait de préserver son image en interdisant les accès plutôt que de s’attaquer au problème de fonds !

    • mica

      Je crois que tu me comprends mal, d’ abord, je n’ affirme pas, je constate que, certaines fois les performances de jadis ou naguére n’ etaient pas loin de celles d’ aujourd hui.
      Il faut se remettre dans le contexte de l’ époque et prendre en compte les évolutions qui ont eu lieu en une cinquantaine d’ années sur le plan du matériel, de l’ état des routes, de la préparation scientifique…….
      Sur le plan matériel, certains le disent ici les vélos modernes sont de véritables formules 1…….leur prix en ateste..
      Les roues aéro, les guidons de triathlétes , les combinaisons quasi intégrales, les cadres profilés…….
      Compte tenu de tout ça, les perfs. de maintenant devraient s’ envoler…….d’ un mot je rapellerait par exemple qu J Anquetil remporta le GP es Nations en vallée de Chevreuse, pratiquement sur son vélo de route de l’ époque…….1965, le tout sur 73,5 km ( distance vérifiée postérieurement) à 46,843 de moyenne….( le parcours de la vallée de Chevreuse était, parait il, farci de cotes…..
      Le fait que ce fut un circuit (1 tour) permet d’ éliminer l’ hyppothése d’ un vent favorable.
      Voila, les faits sont têtus , comme tu dis et la vérité ne fait pas plaisir à tout le monde…
      Tu pourrais me rétorquer que la moyenne générale du TDF vient d’ être battue ou approchée (quoi que ce genre d’ argument ne te plaise pas trop, semble t’ il.) Rassure toi, le trafic motorisé n’ y est pas pour rien……avec l’ aval des organisateurs, commissaires ……et tout le  » toutim. »

  13. yv78

    @mica, en chrono tu affirmes que les pros pourraient encore aller plus vite, si ils augmentaient la vitesse de rotation avec un braquet plus réduit, je note que même Ganna ne te fait pas changer d’avis malgré un rpm > à 105 t/min voir 110 (n’oublie pas les virages dans tes calculs).

    avec le temps (+ de 60 ans) je pratique plus facilement les chronos en compétition sur des parcours assez plats de 20 à 25 kms avec une moyenne de 40 à 43 km/h ce qui donne les chiffres suivants +/- de 267 à 272 watts pour des puls compris entre 163 à 167, (maxi 175 puls) comme tu le constate on est sur des faibles amplitudes.

    Voici des éléments factuels pour enrichir ta perception, lorsque je suis à 270 w et 165 puls pour une vitesse de croisière de 40-42 km/h (fonction du parcours du vent des jambes) je suis en équilibre (une forme de symbiose absolue) entre la force, la rotation mais aussi les puls, un élément clef que tu sembles complètement oublié.

    Il m’arrive de jouer avec le braquet pour optimiser ma « perf » et réduire d’une dent parfois je gagne 5 à 9 w pas plus et mes puls cardiaques se maintiennent et la je gagne, mais parfois avec la même démarche mes watts ne montent pas mais mon cœur lui va monter et là je perds du temps.

    bref réduire le braquet pour sortir plus de watt sans tenir compte du cardiaque donc de la Vo2max est une hérésie, ce que plusieurs contributeurs essayent de t’expliquer, c’est comment toi de ton canapé peux tu affirmer ce qui serait mieux pour le champion qui se connait sur le bout des doigts, l’équilibre entre la douleur et la performance (surtout maintenant que nous avons beaucoup d’outils de mesure fiables pour optimiser la performance)

    en bref si tu réduits le braquet tu baisses les watts sauf tu augmentes la cadence pour augmenter les watts mais si tu es déjà à 92-95% de ton seuil anaérobique et bien la limite c’est le cardio et la V0 2 max , en fait Kung est parti trop vite les puls ont dérivés il a mangé ses réserves de kérosène il a donc du réduire la voilure pour finir (note qu’il a bien gérer sa course malgré tout)

    • Thomas

      Je n’aurais su mieux le dire yv78 !

    • mica

      Je sais bien que les pros en clm optimisent leur fréquence de pédalage pour « sortir » leur puissance maxi aérobie.
      Ainsi, des supers rouleurs comme Ganna, Van Aert, Dumoulin……semblent avoir des fréquences de rotation d ‘ environ 105 t/mn sur le plat et j’ ai calculé qu’ avec 8,60m de dév. ( 58: 15) ils roulent à la vitesse de 903 m/mn soit 54,180 Km / h……..c’ est remarquable et rien à dire (et notez bien que ce genre de braquet n’ est pas démesuré)
      Le probléme, si probléme il y a viendrait plutôt de ceux qui tournent à 8o
      ou 85 t/ mn sur le plat……et il y en a…. ceux la « mettent trop gros manifestement.
      Pour les sprints c’ est autre chose, la plupart tirent beaucoup trop gros dés qu’ ils sont libérés par leurs lanceur et il est illusoire de croire qu’ il faut enrouler les plus gros braquets (genre 56:11) pour aller plus vite, d’ailleurs ces braquets ne peuvent pas être « enroulés »………même les plus « costaux » des sprinteurs ne le peuvent pas!
      En tout cas bravo pour tes perfs yv78, 270w ou plus à 60 ans passé, c’ est remarquable et ça permet, je pense, comme tu le dis de rouler à 40 et quelque de moyenne en terrain plat et sans vent…….j’ estimais ( dans un post précedent) que EAP, compte tenu de l’ âge et des perfs, qu’ il veut bien nous
      dévoiler un peu, pouvait rouler à prés de 43 ou 44 Km/h avec + ou – 300W.
      Passer la barre des 40 Km/h (en clm sur plat et sur une vingtaine de Km…….aux alentours de 50 ans ou plus) ce doit être le « gral » et procurer encore un sentiment de plénitude… Bravo!

  14. PB07

    Développer une puissance de 270 watts sur le plat seul et sans vent ne fait avancer aucun cycliste à une vitesse de 41,5 km/h, très loin de là.
    Laisser passer de telles affirmations, et même en rajouter avec 43,5 km/h pour 300 watts, cela n’est pas sérieux.
    Pétard, n’est-il pas possible de se taire quand on ne sait pas, tout au moins de passer quelques dizaines de secondes à vérifier au moins grossièrement ses affirmations? N’est-il pas possible de respecter ses interlocuteurs?

    « Il y a bien de la différence entre un raisonneur et un homme raisonnable : l’homme raisonnable se tait souvent, le raisonneur ne déparle pas », Denis Diderot.

    • mica

      Pourtant, YV 78 qui pratique la compéition nous affirme, chiffres à l’ appui que avec 267 à 272 w il roule à environ 40 ou 43 Km /h…….c’ est lui qui le dit, mais c’ est vrai que c’est une trés belle perf.

  15. yp78

    pour compléter vos commentaires PB 007 , j’ai oublié de préciser que c’est avec un vélo de chrono avec la position qui va bien , j’en ai découvert les vertus du vélo typé chrono il y a 4 ans avec un Scx largement amélioré (en gros sur des parcours équivalent le vélo me fait gagné 3 à 4 km/h versus un vélo traditionnel..
    les watts c’est une moyenne sur l’épreuve au complet, je précise que sur les parties « montante en faux plats » c’est plutôt un petit 300- 310 W (80 Kg à pousser) alors que sur les parties descendantes pour arriver au 250 W j’en chie plutôt pas mal (pas explicable)

    juste pour finir il y a 40 ans j’avais une V0² max comprise entre 71 à 74 ml/min/kg ce qui est bien mais rien d’extraordinaire il y a surement plus de 3 à 4000 gars qui sont bien au dessus de moi en sachant que maintenant je ne suis « que » à 56 à plus de 60 ans : le raisonneur raisonnable

    source: https://www.researchgate.net/figure/Mean-rates-of-de-c-line-in-V-O2-max-given-in-ml-kg-2-1-min-2-1-de-c-ade-2-1-A_fig3_14002469

    • mica

      Moi, je crois en tes chiffres et je suis aussi persuadé que le vélo chrono fait gagner, comme tu le dis 3 à 4 km/h. ‘environ 4 secondes au Km)

      Ce gain est du en grande partie aux roues (lenticulaire derriére et peut être à batons devant, ou autre jante trés haute…….etc°
      Ce gain spectaculaire « réhausse » encore les perfs. que j’ évoquais de certains il y a 50 ou 60 ans

    • PB07

      Même avec un SCx de 0.25 quasiment inatteignable même sur un « vélo typé chrono » avec une masse de 80 kg (SCx signifie le produit de S par le coefficient de profilage Cx, et S peut avec une bonne approximation être estimée proportionnelle à la puissance 2/3 de la masse), une puissance de 280 watts (j’ai majoré) ne fait pas avancer un cycliste seul et sans vent à 41,5 km/h. Tu nous apprends que le parcours était vallonné et la puissance irrégulière, la vitesse est donc encore inférieure (plus encore à 270 watts).
      Il est fréquent qu’un cycliste qui parle de ses performances les exagère (j’en connais parmi mes meilleurs amis, et ils le restent). Ne faisant certainement pas partie de ces cyclistes disons « typés méridionaux » (avec un clin d’oeil), peut-être devrais-tu t’interroger sur le bon fonctionnement de ton capteur de puissance.

  16. yv78

    @mica, je te confirme que le vélo chrono moderne est un vrai plus pour la discipline, ce que je ne croyais pas trop avant mon achat. (effectivement j’ai oublié de préciser que j’ai une comète mavic à l’arrière et une roue avant carbone haute de 87 mn , une fois lancé cela aide pas mal aussi.

    pour la gestion du chrono par les pros, je voulais juste te dire que lorsque tu es quasi à bloc dans l’effort (avec le gout du sang dans la bouche) tu peux améliorer à la marge la perf entre la force les rpm et les puls mais rien de fracassant et que pour moi les pros dont c’est le métier sont hypers fins pour optimiser leur gestion de l’effort et ne font pas de grosses erreurs ce que tes propos semblent dire en tout cas, rien d’autre,.
    Mise à part les braquets (trop redondants sans amélioration d’arguments) je trouve que tes remarques sont aussi utiles sur ce blog et différent du déjà lu. en fait un Mica sans les petits braquets ce serait top

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.