Tous les jours, la passion du cyclisme

Tour de Romandie: une opportunité à saisir pour Woods

La 74e édition du Tour de Romandie s’élance aujourd’hui par un prologue de quatre petits kilomètres du côté d’Oron (à ne pas confondre avec Auron dans les Alpes françaises!), avec dans ses derniers 800m une belle rampe qui corsera l’affaire. Maximum effort!

J’ai toujours adoré le Tour de Romandie, que j’allais voir lors de ma vie genevoise. Une très belle région pour la pratique du cyclisme, entre mer (le lac Leman) et montagnes. Je salue au passage mes amis les Gessiens, et leur désormais traditionnelle sortie autour du lac!

Le Tour de Romandie, c’était aussi à cette période une voix unique, celle de Bertrand Duboux, qui était à cette course ce que Daniel Mangeas était au Tour de France. Je m’ennuie de son franc parlé, de ses connaissances du sport cyclisme, de son engagement aussi comme journaliste tout sauf « main stream ». Aujourd’hui, tout le monde il est gentil, tout le monde il est beau. La critique, ce n’est plus permis, sinon t’es viré.

Anyway, cette semaine, on aura six étapes à se mettre sous la dent, soit le court mais difficile prologue aujourd’hui, quatre étapes en ligne et le dernier chrono de Fribourg sur 16 kilomètres dimanche prochain. Un chrono également particulier, avec dès son départ une courte descente sur le premier kilomètre, puis une bosse pavée de 700m abordée au km 1,8. Dure entrée en la matière!

C’est un difficile Tour de Romandie. Plus de 14,000m de dénivelé en six jours.

Dès la 1e étape, on aura un circuit exigeant à faire quatre fois autour de Martigny, avec deux grosses bosses. Un écrémage à petit feu.

La 2e étape, sur 165 bornes, sera très casse-pattes. Il faudra être vigilant toute la journée si tu es parmi ceux qui visent la victoire au général. Usant.

Idem sur la 3e étape autour d’Estavayer.

L’étape reine sera samedi prochain, à ne pas louper: Sion-Thyon, avec l’arrivée en altitude à la station de ski valaisanne (les Français ont les Trois Vallées, les Suisses ont les Quatre Vallées…!). De quoi faire de gros écarts.

Les favoris

Sur le papier, y’a pas photo: un seul grand favori… Mike Woods!

Le coureur canadien vient de terminer 5e de La Doyenne, en faisant tout péter dans la Roche aux Faucons. Pas de doute, il est en grande condition, possède un gros capital confiance en ce moment et une victoire en Romandie serait un grand résultat.

Mike débarque avec une belle équipe chez Israel Start-Up Nation: Chris Froome d’abord, qui semble être un peu mieux récemment, même vu en échappée lors de la dernière étape du Tour des Alpes il y a 10 jours.

Froome pourrait-il être l’artisan de la victoire de Woods? À suivre.

Alex Dowsett, Patrick Bevin, Guillaume Boivin pourront aussi être utile à Mike sur plusieurs étapes. Israel Start-Up Nation a une grosse semaine de travail devant elle.

L’opposition viendra d’abord et avant tout de l’équipe Ineos qui aligne Richie Porte et Geraint Thomas sur l’épreuve suisse. Tous deux ont terminé 2e et 3e du Tour de Catalogne plus tôt en avril, et ils voudront se tester. Ils sont épaulés par les Rohan Dennis, Filippo Ganna et Andrey Amador, entre autre, de quoi faire des dégâts. De gros dégâts.

Autres coureurs à surveiller, certainement Marc Hirschi chez UAE, Alexei Lutsenko chez Astana ainsi que les grimpeurs Jumbo-Visma Sepp Kuss et Steven Kruijswijk.

Sinon, pas beaucoup d’autres rivaux pour Mike Woods et le général selon moi. On en sait très peu de la condition actuelle des Rigoberto Uran, Sergio Henao, Miguel Angel Lopez, Kenny Elissonde, ou encore Marc Soler et Tejay Van Garderen.

Des surprises ne sont pas à exclure, le cyclisme moderne étant plus difficile à déchiffrer qu’avant.

Peter Sagan, quant à lui, est au départ pour préparer son Giro: il est là pour suer sa vie, et bruler du gras.

Un Canadien en Romandie? Why not! L’histoire montre que la région a souvent réussi à des ressortissants canadiens (je vous laisse deviner à qui je pense, en le saluant au passage). Mike peut y croire, et pourrait signer là une très belle victoire propre à assoir son autorité au sein du peloton pro.

Partager

Précédent

LBL: Pogacar au métier

Suivant

Woods: fier mais résigné

27 Commentaires

  1. Wolber

    Hum, ce serait , pour moi , plutôt , les Ineos les seuls grands favoris. Avec leur puissance de feu. Les duettistes Thomas et Porte ( ex patients du doc Freeman ce dont l uci se fout éperdument) , toujours bien en Romandie, Dennis capable de tout et Ganna qui va peu être finir par passer très convenablement la montagne.
    Oui, ils vont en faire des dégâts.

    11
    0
    • noirvélo

      En tous les cas , Ganna n’a pas fait de dégâts … Il en est même une « victime » … 6e et loin de Dennis … (les combinaisons de CLM n’ont pas de poches ! et 5mn de route ça ne vaut pas le coup …)

      2
      0
  2. marius

    J’ai toujours aimé regarder le sport sur la chaîne Romande. Maintenant, TNT oblige, ce n’est plus possible. Quelque soit le sport, les commentaires étaient très bon, sans chauvinisme. Essayez de regarder les JO sur France télévision…au secours.
    Bref, je me rappelle de Bertrand Duboux, surtout sa réaction lors de l’attaque de Cancellara au Tour des Flandres où il dépose Tom Boonen comme un cadet.
    Il disait ceci en interview.
    « Lorsque j’ai vu l’attaque de Fabian, je suis tombé de ma chaise, tellement c’était improbable. Je connais Cancellara depuis qu’il est junior et je connais sa valeur, mais là, sortir Boonen au top de sa forme, alors qu’il est en injection et lui le cul sur la selle… ».
    En gros quoi.
    Comment, je parle encore de dopage?
    Mécanique pour une fois.
    Allez une autre sur un tour d’Italie.
    Un clm en côte, Yvan Basso au départ avec 2 bidons sur le cadre. Et le commentateur italien de dire.
    Ma e strano, Basso parte con due borracia per una chrono Scalata di meno un ora.
    Mais c’est étrange, Basso part avec 2 bidons sur le cadre pour un clm en côte de moins d’une heure.
    Biiiinnn, il avait très soif……c’était après l’affaire Puerto et sa « Tentative de dopage😂 ».
    Pour revenir au sujet des commentateurs suisses.
    Donc, oui, un franc parler et pas de langue de bois.
    Le cancer du cyclisme, c’est l’endogamie, l’entre soit si vous préférez.
    Le Tour de Romandie se jouera sur les chronos et avec l’équipe la plus forte pour contrôler la course.

    22
    1
    • mica

      Bravo Marius, riche intervention……..pour l’ endogamie c’ est même le mariage à l’ intérieur d’ une communauté……..et là, à France télé, on y est en plein dedans !
      Suivez mon regard et ça a même valu à un humoriste caricaturiste les foudres de la « biempensance » pendant le dernier TDF.
      Pour le 2 eme bidon qui était revenu à la mode il y a 10 ou 15 ans, je pense ce que tu insinue……en guise de boisson le contenu n’ était autre que la fameuse batterie moins miniaturisée que maintenant.
      En plus Basso courait une « chrono scalata », c’ est à dire un clm en cote.
      Pour ce faire, il aurait du s’ alléger au maximum…….il y avait donc probablement supercherie.

      14
      11
      • Beus

        @ mica

        Tu remets ça sur le tapis.
        Tu n’as décidément pas compris que la caricature était sexiste. Encore une fois, réduire une femme a sa simple expression d’objet sexuel, c’est tellement banal, que tu y trouves de la légitimité. Si les protagonistes avaient été échangé, cela aurait été aussi drôle. Oui mais voilà, c’est toujours La femme qui est dans ce rôle. Il s’agit d’un mécanisme simpliste d’oppression.
        Heureusement, la « jeunesse » a un peu plus de neurones. Ce que tu qualifies de « bien pensance » est une simple effraction intellectuelle afin de te protéger derrière tes oeillères.
        Schuss

        23
        33
      • Lbi

        C est toi beus qui commrend rien à rien. La jeunesse dont tu parles n y comprend rien non plus. Avec les censeurs comme toi, les inconnus n auraient pas fait la moitié de leurs sketches. Tu es un gars tristes avec des combats à la con . A cause des gens comme toi, la liberté d’expression se reduit de jour en jour. On finira dans un monde gris et triste comme les gens comme toi.

        22
        18
      • Steph

        @Beus, tout schuss, effectivement … (gare aux sapins )

        5
        3
      • Brezient 1

        Ce n’est pas schuss mais Tschuess ins Deutsche. Salut en français.🙂

        2
        1
    • marius

      Hors sujet, j’en conviens, mais j’ai retrouvé la vidéo où Yvan Basso prend le départ du clm en côte Plan de Corones, avec 2 bidons pour un effort de 42mm. Évidemment, aucun bidons à l’arrivée. Pour la petite histoire, il n’a pas gagné l’étape, mais le Giro 2010, oui.
      Faites vous votre idée, ça démarre à 1min.
      https://m.youtube.com/watch?v=EyKm7tDqCTM

      0
      0
      • mica

        Hors sujet, mais tellement parlant, Basso pédale dans une sorte de facilité qui laisse à penser que l’ on a là un cas quasiment avéré de  » l’ électrique » !
        Et, de plus, en effet, pourquoi 2 bidons pour 40 mn……en montée en plus ou il faut être le plus léger possible, oui, Marius, merci…….je crois qu’ il n’ y a plus grands doutes.
        Encore une fois, ils nous ont pris pour des c.ns.
        Quand je disais, pour rire, que l ‘ UCI ne voulait plus de « jets de bidons » craignant que les spectateurs soient « assomés » par les batteries contenues je n’ étais pas si loin de la vérité………sauf, que je sais bien que les batteries sont miniaturisées maintenant et sont planquées ailleurs…..
        C’ est certainement ainsi que pas mal de pages du cyclisme furent écrites.
        Comment ne pas être aigri?

        1
        0
      • lbi

        Si tu veux une vidéo, tu prends froome au ventoux. A partir du chalet reynard, il a un seul bidon, et il fait chaud, mais il ne boit pas une seule fois…

        0
        0
  3. Edgar Allan Poe

    Effectivement, belles interventions.
    Il en va ainsi du cyclisme moderne : on alourdit le vélo en compétition et on allège les poches dès la compétition terminée.
    Heureusement que Gannat a fait un « mauvais » chrono au tour de Romandie, sinon, c’était 4 Ineos en tête.
    Si Porte ne se met pas sur le toit, je souhaite bon courage aux autres équipes.
    Cavagna était là aujourd’hui.

    7
    0
  4. Edgar Allan Poe

    Effectivement, belles interventions.
    Il en va ainsi du cyclisme moderne : on alourdit le vélo en compétition et on allège les poches dès la compétition terminée!
    Heureusement que Gannat a fait un « mauvais » chrono au tour de Romandie, sinon, c’était 4 Ineos en tête.
    Si Porte ne se met pas sur le toit, je souhaite bon courage aux autres équipes.
    Cavagna était là aujourd’hui.

    1
    0
  5. C est le cyclisme moderne et la méthode US Postal dupliquée chez INÉOS mais c est quand même un peu du gâchis de voir l énigmatique Rohan Dennis, doté du maillot de leader, en simple équipier sur une course à étape d une semaine.

    Comme le dit EAP, je souhaite bon courage aux autres équipes. Mais le spectacle sportif en souffre.

    6
    0
  6. Micaël Tille

    Quelle purge ces étapes du Tour de Romandie, une longue procession inintéressante. Comment peut-on proposer un parcours si soporifique dans notre belle région ? On a un potentiel énorme de côtes casse-pattes et il exploité n’importe comment, Faire monter la Vue des Alpes qui est une route nationale large, c’est vraiment n’importe quoi, surtout en la plaçant à 20 km du but

    9
    0
  7. Exact.

    Cela semble être le crédo de nombreux organisateurs de courses par étapes, des premières étapes relativement insipides afin de maintenir un peu de suspens.

    Le pire étant que c est souvent synonyme d une course d attente convenue où les meilleurs ne se dévoilent que dans les ultimes km de la dernière difficulté comme cela pourrait être le cas samedi.

    6
    0
    • noirvélo

      Attendons donc le dernier quart d’heure de course !!! , LOL …

      2
      0
      • À vrai dire, même si cela ne comporte que peu d intérêt, j éprouve tout de même un certain plaisir à regarder la performance athlétique de Rohan Dennis dans son beau maillot jaune quand il étire et éssore le peloton.

        La suspicion a beau être présente, cela reste fascinant.

        3
        0
      • pijiu

        Ou le dernier contre-la-montre. Qui sait, Dennis va peut-être faire toute la course en tête en équipier, perdre le maillot pour quelques secondes demain après un pétard mouillé de Porte ou Thomas dans le dernier kilomètre, et le reprendre in extremis le dernier jour. Ce serait intéressant, à mi-chemin entre la farce et le conte de fées.

        Grosse déception en effet que cette étape jurassienne. Sur le papier, on se dit que tout y était pour offrir du spectacle (des bosses, un profil ouvert pour grimpeurs et baroudeurs, etc.). C’était sans compter sur la dernière montée sur une semi-autoroute façon Tour des années 90. Pour ne pas trop accabler les organisateurs, j’imagine qu’ils sont pris entre diverses contraintes (le choix de la ville étape pas forcément bien située, les contraintes logistiques, les équipes qui font comprendre que les étapes tordues ça va au Giro parce qu’on a pas le choix mais pas sur les courses de préparation). Mais au final ça fait beaucoup de mètres de dénivelé pour pas grand-chose. Certaines autres courses présentent des vrais beaux parcours et ne s’en portent finalement pas plus mal : Tour du Pays Basque, Tour des Alpes, certaines étapes de Tirreno-Adriatico, etc.

        6
        0
      • noirvélo

        « La suspicion a beau être présente çela reste passionnant  » …. Oui Eric !
        C’est bien là tout le problème !!! nos contradictions gênantes et éternelles !!! Notre lucidité froide et toutes nos expériences des uns et des autres sur un sport que nous aimons passionnément , tous les jours et tous les jours …
        Des « Montagnes russes » avec des « Waouhhhh » et des « Mouais » qui leur succèdent …

        1
        0
  8. « Certaines autres courses présentent des vrais beaux parcours et ne s’en portent finalement pas plus mal : Tour du Pays Basque, Tour des Alpes, certaines étapes de Tirreno-Adriatico, etc. »

    Elles s en portent même mieux ! Y compris, question suspens. Comme quoi, rien n est inéluctable avec de la volonté.

    Rohan Dennis sera tout de même un peu fatigué dimanche à force de traîner sur son porte-bagage Porte et Thomas.

    5
    0
  9. Belle étape sur des petites routes avec des bons coups de cul aujourd’hui !

    2
    0
  10. Edgar Allan Poe

    Pour une fois, je serai totalement dans le sujet : « une opportunité pour Woods ».
    Quelqu’un peut il me dire qu’elle était son but hier? Pourquoi une telle tactique ? Pour qui… roulait il ?
    Franchement, dans une bosse comme hier, et avec de telles conditions météo, il est impossible de lâcher quelqu’un au train! À moins de s’appeler Yates, mais là on peut s’interroger.
    Bref, votre champion  » local » est un beau coureur, généreux et doté de belles qualités. Mais là, je n’ai pas compris. Surtout avec Porte et Thomas qui faisaient du derny dans sa roue…
    Soler, que la série Movistar sur Netflix, nous dépeignait comme un chien fou, peu respectueux des stratégies d’équipe, est le seul (avec Piti) à gagner de belles courses, et d’une très belle façon.
    Tant mieux pour la course, et pour le vélo.
    C’est beau quand un attaquant est récompensé.

    3
    0
  11. Edgar Allan Poe

    Soler, le seul… chez Movistar. J’ai ommis de le préciser

    0
    0
  12. Edgar Allan Poe

    Le cul bordé de nouilles.
    Vous connaissez cette expression au Canada ? 🤣😁

    4
    0
  13. Terrible étape et une dernière ascension vraiment longue et difficile qui aura totalement éparpillée le peloton. Ben O’CONNOR est une très belle révélation !

    2
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.