Tous les jours, la passion du cyclisme

Sur la scène du ski de fond…

À moins de deux semaines de l’ouverture des Jeux olympiques, la scène du ski de fond s’active et c’est intéressant.

Première grande nouvelle, Nordiq Canada a annoncé deux nouvelles sélections sur l’équipe olympique: Rémi Drolet et Olivia Bouffard-Nesbitt.

Ces deux sélections supplémentaires sont rendues possibles par le fait que certaines nations n’ont pas comblé toutes leurs places disponibles. Ces places sont donc offertes aux nations suivantes dans le classement.

C’est une très bonne nouvelle!

Ces deux athlètes s’ajoutent aux trois hommes (Cyr, Léveillé, Ritchie) et quatre femmes (Stewart-Jones, Browne, Leclair, Beatty) déjà sélectionnés.

Pour Rémi Drolet, 21 ans, c’est inestimable car il fait partie, avec Olivier Léveillé, de la relève du ski de fond canadien. C’est un gros moteur, aucun doute là-dessus.

À 29 ans, la sélection est inespérée pour Olivia Bouffard-Nesbitt qui réalise ainsi un grand, un très grand rêve. C’est une superbe athlète, selon moi la meilleure technicienne au Canada chez les femmes. Technique absolument parfaite, c’est vraiment quelque chose de voir skier cette fille. Parti devant elle sur le dernier 50km style libre de la Gatineau Loppet, elle m’a doublé au km 25 environ, pour terminer… neuf minutes devant moi. Mais quel bonheur pour les yeux de voir skier (brièvement) cette fille. Watch, and learn…

Avec neuf athlètes en ski de fond, la délégation canadienne a de quoi participer à toutes les épreuves et… de quoi créer des surprises. Il faut y croire, même si le niveau sera extrêmement élevé. L’expérience acquise pour certains(es) jeunes athlètes servira également bien le ski de fond canadien à long terme.

Les Norvégiens à Seiser Alm en Italie

De leur côté, l’équipe de Norvège, Klaebo en tête, a opté pour une ultime préparation du côté de Seiser Alm en Italie, probablement plus tranquille que Livigno en ce moment…

Un beau petit vlog de Klaebo sur ce camp d’entrainement ici. De belles scènes de ski, dans des paysages féériques. Les gars ont une méchante belle technique aussi!

Dans le Parc de la Gatineau

C’est pas compliqué, je n’avais jamais vu le Parc de la Gatineau aussi achalandé en fin de semaine, malgré le froid sibérien qui sévit au Québec depuis déjà plusieurs jours. Des skieurs partout!

Pour nous skieurs un peu plus rapides, c’en était même parfois presque dangereux.

Mais ca fait vraiment plaisir à voir: la popularité du ski de fond est en hausse, et c’est tant mieux. À quand les courses de ski de fond à la télé?

Et pour ceux qui veulent savoir, oui, c’est possible d’avoir de bonnes glisses sur des neiges très froides qui sont plus abrasives, notamment en mariant les bonnes structures de bases du ski aux bons farts de glisse.

L’hémoglobine de vers marins

Reportage intéressant hier soir aux Aventures du Pharmachiens (Radio-Canada, 19h30) sur le nouveau dopage sanguin dans le sport de haut niveau, un dopage notamment via l’usage d’hémoglobine de vers marins.

Comme le cyclisme, le ski de fond est un sport où l’apport en oxygène est crucial pour les performances. Il n’y a aucune raison de croire que les nouvelles formes de dopage sanguin ne sont pas déjà en usage dans ces deux sports. Et aux JO de Pékin? Peut-on faire confiance à l’armada russe notamment, qui possède en matière de dopage une longue tradition?

Je vous rappelle que j’ai consacré en septembre dernier deux articles sur « Le nouveau dopage sanguin », articles écrits grâce à la collaboration de Marc Kluszczynski, qui faisait partie hier soir du reportage aux Aventures du Pharmachiens.

Le premier article est ici.

Le deuxième article est ici.

Et si on entend beaucoup parler de cétones en cyclisme ces temps-ci, j’ai lu moins d’articles chez les fondeurs, mais il n’y a aucune raison de croire que ces régimes spéciaux ne sont pas en usage parmi le circle blanc.

Sur la scène du cyclisme

La reprise approche à grands pas, avec notamment le GP La Marseillaise le week-end prochain. Vivement revoir du vélo!!

En attendant, les préparations vont bon train…

Partager

Précédent

S’entrainer pour une socquette légère

Suivant

Gatineau Loppet: c’est en présentiel

10 Commentaires

  1. Claudio

    Le reportage sur les vers marins était diffusé à Découvertes ( https://ici.radio-canada.ca/tele/decouverte/site/episodes/597927/decouverte-telescope-couleur-scarabee-oxygene ) et non le Pharmachien.

  2. Bigmouse

    Bernal qui se casse le fémur et la rotule ! Ça sent pas bon pour 2022 pour le colombien ca

  3. Thierry mtl

    A voir l’arrière défoncé du bus, Bernal a frappé fort.

    Les plus cyniques diront que c’est une bonne occasion pour réajuster sa jambe plus courte que l’autre… qu’il identifiait comme la source de ses maux de dos.

    • Ray SIG

      Bonjour Laurent
      Peut-tu elaborer sur le mariage des farts de glisse lors des conditions très froides.
      Happy Day
      Ray SIG

  4. Je n ai pas vu de photos du bus. Un bus est beaucoup plus solide et se déforme beaucoup moins qu une voiture.

    Sa jambe plus courte va devenir le cadet de ses soucis…

    La facture à la rotule est une fracture ouverte.

    En plus de la fracture du fémur : fracture luxée des vertèbres thoraciques T5 et T6, hernie discale traumatique, pneumothorax.

    Cela fait beaucoup. Cela ressemble + au tableau d un accident de moto que d une chute de vélo. La cinétique devait être importante.

    Le problème n est plus quand mais juste : Est il possible de revenir à un niveau correspondant à l exigence d une victoire sur un Grand Tour ?

    Rien n est moins sûr.

  5. Moore99

    En effet, la popularité du ski de fond au Québec explose. Mais merde, avec un sport aussi populaire, ça nous prend des courses de ski accessible à la télé et pas juste tous les 4 ans… On veut pouvoir suivre la coupe du monde au complet. C’est tellement enlevant à regarder. Si la coupe du monde était accessible facilement à la télé, l’engouement pour ce sport serait une coche en haut et ça aiderait davantage à assurer une relève au niveau international, en plus de la trace laissée par la vague Harvey et Kershaw.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à Éric Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.