Tous les jours, la passion du cyclisme

Roglic, Dumoulin, Dennis sauvent leur saison, Houle confirme

Ils sont plusieurs à avoir sauvé leur saison hier sur le chrono des Jeux Olympiques.

D’autres ont fait le saut au niveau du parcours, pas mal plus compliqué à gérer que prévu. Il faisait chaud, c’était très casse-pattes avec 800m de dénivelé sur 44 kms. Les coureurs partis trop vite – Ganna, Kung, Van Aert – l’ont payé cash.

Primoz Roglic nous a rappelé quel champion il était hier, car outre sa victoire, il met une grosse valise à tout le monde: plus d’une minute sur son dauphin Dumoulin!

Une minute!

Rappelons que Primoz Roglic est peut-être l’athlète ayant obtenu la plus haute valeur sur un test de VO2max de l’histoire. Autrement dit, un moteur exceptionnel.

Roglic sauve ainsi une saison compliquée pour lui, car on l’attendait notamment sur le Tour où une chute un peu bête l’a contraint à l’abandon. Même plus tôt dans sa saison, ses résultats n’ont pas été aussi tranchants que ces trois quatre dernières années.

Il a remis les pendules à l’heure hier. On attend encore la confirmation de sa participation à la prochaine Vuelta, dont il est le tenant du titre. Ca ferait un beau duel avec Egan Bernal, vainqueur en mai dernier du Giro!

Ca fait également plaisir de revoir Tom Dumoulin à un très haut niveau. Le coureur néerlandais donne enfin matière à satisfaction pour ce pays qui a joué de malchance – ou d’incompétence! – sur la course sur route des femmes, et qui a vu Mathieu Van Der Poel chuter dans l’épreuve de Mtb (VTT).

Quant on connaît l’engagement mental que requiert un tel chrono, je pense que Dumoulin a actuellement une tête bien en ordre.

Troisième hier, un autre sacré talent en cyclisme, Rohan Dennis. Quant il s’agit de chronos accidentés, le coureur australien n’est jamais loin de la gagne.

Dennis et Dumoulin sauvent également leur saison par cet excellent résultat hier. Pour Dennis c’était maigre jusqu’ici, le prologue du Tour de Romandie seulement. Dumoulin devait se rassurer après un break du cyclisme.

Grosse déception pour Kung, 4e hier, une semaine après sa déception sur le dernier chrono du Tour. Pas facile.

Ganna a explosé au 2e tour hier. Pas une grosse surprise, le parcours était juste trop dur pour son gabarit.

En revanche, je suis surpris de Wout Van Aert que j’attendais nettement mieux. La fatigue le rattraperait-il? C’est du moins ce qu’il a laissé entendre en entrevue post-course. On le comprend, il a beaucoup donné sur le Tour et dans la course sur route de ces JO.

Hugo Houle, la confirmation

Excellente, vraiment excellente place du Québécois Hugo Houle sur ce chrono des Jeux de Tokyo hier, avec cette belle 13e place, à un peu moins de trois minutes de l’extra-terrestre Roglic (48 de moyenne sur le chrono).

Pour Hugo, c’est un résultat qui vaut une victoire.

Surtout, je pense que c’est une confirmation de sa nouvelle valeur athlétique. Il avait déjà signé un excellent chrono sur l’avant dernière étape du Tour, il y a une semaine. Hugo progresse régulièrement, c’est évident, depuis quelques années et en particulier depuis 2-3 ans ou il rejoint progressivement les meilleurs du peloton.

Ses résultats sont également très constants, logiques, fiables. C’est rassurant.

Il fallait de la caisse pour rouler à 46 de moyenne hier sur ce parcours.

On souhaite désormais pour Hugo d’accrocher une belle victoire chez les pros, ca serait tellement bien! Il en est tout à fait capable, son équipe a de plus en plus confiance en ses moyens, ca peut le faire. Une semi-classique italienne de fin de saison? (Milan-Turin, les Trois Vallées Varésines) Une étape sur une prochaine course d’une semaine?

Hugo pourrait être au départ des prochains Championnats canadiens début septembre à Saint-Georges de Beauce. Il est aujourd’hui le meilleur rouleur chrono du Canada, surtout si le parcours présente du dénivelé. Il a un bon coup à jouer sur le chrono et sur la course sur route. Il a déjà été champion canadien au chrono chez les élites en 2015, mais un titre de champion canadien sur route élite manque toujours à son palmarès, après l’avoir décroché en junior et en espoir.

En refaisant un peu de fraicheur, il serait un sacré client sur ces Championnats canadiens.

Annemiek Van Vleuten, la valise aussi

Les néerlandaises ont fait oublier hier leur course sur route catastrophique en prenant la première et la troisième place du chrono.

Van Vleuten s’impose avec près d’une minute d’avance sur la suissesse Reusser, inattendue 2e hier, soit une belle valise à tout le monde.

Autrement dit, ce chrono hier s’est gagné par deux coureurs nettement au dessus du lot, Roglic et Van Vleuten.

La troisième place revient à Van Der Breggen, pas une surprise.

12e et 14e place pour les Canadiennes Kirchmann et Canuel. Je voyais Canuel un peu mieux, mais il suffit parfois de peu pour se trouver dans un jour de moins bien. Trois Canadiens(ennes) dans les 15 premiers hier, il (elles) n’ont pas démérité.

Côté français, Cavagna se loupe complètement, et Labous est 9e du chrono chez les femmes. Pas de quoi être satisfait. Des JO difficiles pour l’équipe de France d’ailleurs, avec un Gaudu qui rate le podium de peu sur la route, et les françaises qui se loupent aussi complètement à la fois dans la course sur route et sur l’épreuve VTT (Mtb) où Lecomte et Ferrand-Prévost étaient pourtant archi-favorites.

Anna Kiesenhofer, très rafraîchissant comme histoire

Pas de coach. Pas d’équipe professionnelle. Juste elle, sa planif, son organisation toute personnelle. Et au bout l’or, avec un peu de chance aussi bien sûr. Une belle histoire!

Partager

Précédent

Les commentaires sur LFR

Suivant

Le Tour de l’actualité

131 Commentaires

  1. Wolber

    Dumoulin s est bien remis de son brun out. Un cas d école. Les entreprises dont les salariés peuvent être sujet à ce type d atteinte devraient demander au rouleur hollandais de tenir des conférences sur le sujet à l inter saison.
     » Comment soigner le mal par le mal »

    • Edgar Allan Poe

      Il est tout bonnement formidable. Il annonce son arrêt de la compétition le 23 janvier, saturé de la chose cycliste, des entrainements, des objectifs à préparer. Il est ensuite vu plusieurs fois à l’entraînement sur son vélo de chrono à la fin de l’hiver. Retour à la compétition au tour de Suisse le 5 juin.
      Un miraculé.

      • flo

        ça sent la suspension cachée… on sait tous que quand on arrête le vélo quelques semaine ou mois (et surtout à ce niveau) on ne revient pas comme ça au niveau… très étrange cette histoire…

  2. jean-michel

    Extra cette interview de Anna Kiesenhoffer ! Elle balance dans le fosse tous ces gourous du cyclisme: coach, entraineur directeurs de la performance(quel titre de metier rigolo!). Il ya 20 ans , on disait « ne pas bronzer idiot », elle c’ est « ne pas pedaler idiot ».
    Un homme, une femme , sportif assidu, est capable d’ecouter son corps, dompter son mental, ameliorer par lui/elle meme ses gestes, regler sa propre dietetique, techniques, par l’experience, par le vecu,
    Jeune, on ecoute tout le monde, on absorbe tout , et ca cree au niveau superieur, des coureurs a oreillettes.
    Le sport, le velo, devrait rester synonime de liberte, meme dans la competition!

    • beus

      @jean michel

      A propos de ta dernière phrase: ‘le vélo devrait resté synonyme de liberté, même dans la compétition ».

      De moins point de vue, c’est antinomique. La compétition est par essence, le moment de mesure et de performance. Il y a de tels enjeux. Par exemple, la technologie peut permettre de jouer sur les fameux « gains marginaux » quand tous ces grand.e.s sportif.ve.s d’un niveau de performance très proches, mais aussi le travail sur le mental. Je parle de cela, car il y a un documentaire sur la chaine francaise Arte, nomé « dans la tête des champions », que je n’ai pas encore vu, mais je compte y remédier.
      Cela m’effraie de voir ce qu’exige, par moment, le haut niveau sur les individus.

      C’est effectivement bien loin de ma pratique, contemplative et nonchalante dans l’entrainement 🙂

      • Edgard Allan Poe

        J’ai vu ce reportage sur Arte. Interessant, mais rien de vraiment nouveau sous le soleil, du moins pour ma petite personne. Je suis aussi en recherche d’infos sur l’amélioration des performances, c’est une passion. A gérer entre famille, job et quelques activités culturelles, nécessaires pour aérer les méninges du sportif!
        J’étais vraiment très content d’entendre les interviews de A. Kiesenhofer, très frais en effet! Je rejoins totalement cette approche du cyclisme. Quand j’étais cadet, mon entraineur ne me fixait aucun objectif. Juste découvrir, en commençant à faire un peu de fractionné. En junior, l’objectif était d’apprendre à se connaître et à s’entrainer. Si les résultats suivaient tant mieux mais ce n’était pas une obsession. Apprendre à adapter un plan d’entrainement à sa personne et à ses disponibilités, par exemple, est un principe fondamental, me semble-t-il. Aujourd’hui, il me semble que l’apprentissage cycliste est trop ciblé sur les objectifs et les résultats. Je connais des juniors qui se font envoyer des plans d’entrainement par un coach individuel que les parents rétribuent. Idem avec une diététicienne..etc. Mais ils ne seront jamais vraiment autonomes dans leur pratique. L’idée d’avancer, de progresser en faisant les choses soi-même apporte aussi une belle satisfaction, même s’il ne faut pas être hermétique aux apports extérieurs.
        Par contre, j’ai lu des commentaires sur le fait que la Suissesse était encore amateur. Elle même dit consacrer la majeure partie de son existence au vélo et à ses à-côtés. J’imagine que son job doit subir quelques aménagements horaires, voire des absences parfois. Parce qu’il ne faut pas se leurrer : il y a déjà de nombreuses années où, dès le niveau 1ere catégorie chez les hommes, il est quasiment impossible de travailler. Je pense qu’il en est de même pour le niveau international féminin. Faire des études reste possible, pour des gens motivés et matures dans leur tête. Ceux qui déclarent officiellement avoir un job ne travaillent pas vraiment. La Poste proposait justement des emplois de ce type jusqu’au début des années 90. Certains licenciés dans les clubs ASPTT disposaient d’aménagement d’horaires hors saison, voire d’horaires minorés et ne faisaient que du vélo de février à octobre.
        C’est l’exigence du haut niveau. Il n’y a pas d’amateurs au JO en cyclisme. C’est un fait.

      • Edgar Allan Poe

        La pratique de haut niveau en cyclisme semble de plus en plus exigeante, mais paradoxalement, il me semble que les coureurs d’aujourd’hui qui arrêtent leur carrière, continuent beaucoup plus à rouler que ce n’était le cas avant, disons il y a 30 ans, où les gars prenaient 10 kgs l’année suivant leur fin de carrière…et beaucoup plus par la suite. Contador fait encore de belles sorties, j’ai vu Chavanel sur le tour, ça semblait aller…les exemples sont nombreux.
        Si la compétition est abordée comme un jeu, ça marche.
        Guillaume Martin me semble avoir une bonne approche de la question, et il n’est pas le seul.

      • Charmant-Som

        Pour les anciens qui aujourd’hui se maintiennent en condition. Je pense qu c est toute la société qui a pris conscience de l importance de l activité physique pour la santé du corps et de l esprit.

        Le plaisir et le haut niveau sont antinomiques mais l encadrement ne peut ignorer que le sportif n est pas une machine et qu’il faut cultiver le plaisir. Être acteur de son plan d entraînement (parfois aidé par un coach) et de ses objectifs procure du plaisir. Le plaisir est le facteur déterminant dans l’action sportive : il est central dans la prise de décision, dans la motivation à la pratique, dans la réalisation des objectifs, dans les sensations apportées par la pratique, dans la satisfaction du travail bien fait et… il se partage.

      • noirvélo

        Oui EAP ,
        les Douanes et la Gendarmerie (l’armée!) , l’EDF étaient « fournisseurs officiels de Champions , souvent très  » détachés » de leur emploi …
        Guillaume Martin est un mec intelligent , une « tête bien faite » avec de bonnes qualités d’analyse , de synthèse et de logique , un garçon qui doit pouvoir fonctionner seul et …. sûrement sans oreillettes , aussi …

    • noirvélo

      @jean-michel ,
      Ce qui me dégoute vraiment et au plus haut point , ce sont les images « photos & filmées » presque plus nombreuses des bras levés de la Hollandaise comparés aux bras levés de l’Autrichienne , comme si l’erreur des « oranges » était plus marquante que la victoire incroyable d’ Anna Kiesenhoffer , en « toutes lettres » avec mes félicitations et mon admiration sans bornes !!! ( même 139 bornes si je ne m’abuse sans vilain jeux de mots …)
      Une fille avec non seulement des qualités physiologiques extraordinaire mais aussi , apparemment , un « intelect » largement au dessus de la moyenne !!! J’adore ces « magiques surprises » , sortir comme une diablotine de sa petite boite le jour J avec courage et culot , je signe !!! Mais encore une fois , HONTE AUX MEDIAS pour leur geste minable !!!

  3. mica

    Le résultat du CLM Olympique est particuliérement « serré » pour les suivants immédiats, à prine quelques secondes.
    La déception concerne surtout Ganna que je pensais au dessus du lot.
    Est ce du au parcours, trop valloné……ce n’est peut être pas ça, car quand il faut faire du dénivelé, Ganna sait aussi faire.
    Quoi qu’ il en soit, il serait bon que l’ UCI institue ( pour les JO ET C d monde un véritable chrono plat. Il serait équitable que les rouleurs trouvent un parcours à leur convenance……..les grimpeurs ou « puncheurs ayant tout au long de la saison trés largement de quoi s’ exprimer (notamment lors des innombrables « arrivées au sommet).
    L’ uci ferait bien, aussi, de se pencher sur l’ étalement des départs, pouvant occasionner des inégalités en cas de changements météorologique . (il existerait des solutions équitables…..ce ne serait quand même pas difficille).
    Hier, super perf. de Roglic……un petit « couac » qui aurait pu faire parler c’ est son arrivée ou il oublie qu’ il en a terminé……simple erreur d’ appréciation certainement….
    Le Français Cavagna s’ est « planté »…….comme il l’ avait fait au championnat de France, et il s’ est loupé de pas qu’ un peu.
    Je me demande si une participation de B. Thomas n’ aurait pas été judicieuse, bien qu’ il participe à l’ omnium sur piste (avec un délais de 4 à 5 jours me semble t’ il..
    A cet égard, on peut noter que Ganna participera à la piste , notamment à la poursuite par équipe, ou l’ Italie sera extrémement forte.( a condition de ne pas jouer avec des braquets « imprudents!)
    La poursuite par équipe est une épreuve extrémement exigeante et demande rigueur, précision et determination. (pour moi, c’ est un peu par ce genre de discipline que le cyclisme sur piste se rapproche des grands sports chronométrés ( athlétisme….natation…..)
    Il existait naguére la poursuite ind. et le Km…….mais l’ uci les a bannis des j o. ( une erreur monumentale).
    Bon j’ ai été un peu long….encore une fois, mais l’ actualité olympique ….peut y inciter…

    • Charmant-Som

      Filippo Ganna est dans un temps proche de Dumoulin, Dennis et Kung.
      Il n est pas loin du compte pour une médaille. Il sera parmi les favoris pour le CLM olympique à Paris 2024.

      La dénivelée a sorti du podium les coureurs les plus massifs, Kung et Ganna.

      Ganna a tenu son rang dans le premier tour avant d exploser dans le deuxième. Il doit être compliqué d être au même moment au top sur le CLM et sur la poursuite par équipe. Les estimation de répartition des filières énergétique different. Pour un CLM long, les estimations sont de 95% en aérobie, 4% en anaérobie lactique et 1% en anaérobie alactique. Je n ai pas trouvé d estimation pour la poursuite par équipe mais en poursuite individuelle les estimation sont de 65% en aérobie, 30% en anaérobie lactique et 5 % en anaérobie alactique.

      Je n ai pas trouvé d estimation pour l Omnium qui réuni plusieurs disciplines de la piste mais j imagine que la filière anaérobie prend une part importante et que dans la filière aérobie, la vitesse d amplitude devient presque aussi importante que la puissance totale du système aérobie.
      Ce constat alimente la réflexion. si Benjamin Thomas avait été sélectionné pour le CLM, cela aurait été au détriment de sa préparation pour l Omnium.

      Et franchement, Mica, est ce que tu l aurais vu dans le top 5 du CLM ?

      Même s il y a une part de réussite sur l Omnium, il a le potentiel pour une médaille. Il me semble même qu’il fait parti des favoris. Il est champion du monde de la discipline.

      Cavagna est parti dans le rythme pour un podium. Il s est rapidement mis en sur-régime et avec la chaleur, ne s en est jamais remis. Au moins, il aura essayé. Même dans un bon jour, il aurait été difficile pour lui d aller chercher une médaille sans prise de risque.

      • mica

        Bien sur que B. Thomas a le potentiel pour l’ omnium……..mais, dans ce combiné de 4 épreuves……le potentiel n’ est pas tjrs. suffisant il faut beaucoup de réussite …….et, un Français favori ce n’est pas souvent un gage de réussite.
        Restera encore « l’ américaine » (course en peloton aux points par équipes de 2 )…….là aussi aléatoire…….mais l y aura encore, peut être une possibilité de médaille…….Ah, ça finira bien par tomber, mais ce n’ est pas là, selon moi, les plus belles épreuves de la piste.
        Pour la poursuite par équipe l’ homme de tête est, pendant qu’ il « mène  » à trente % au dessus de sa PMA (durant 30 à 40 s)
        lorsque ils sont « dans l’ aspiration » ils sont à 30 % en dessous de cette PMA (donc repos trés relatif) …….et tout ceci se déroule à 65 ou 66 Km / H durant près de 4 minutes. (attention aux braquets et a la tentation de mettre un poil trop gros, sinon, la sanction chronométrique est immédiate…….

  4. Wolber

    Mica, le parcours du Gp des nations, à Cannes avec ses nombreux vallonnements et sa cote de Vallauris s adressait aux rouleurs. Et les rouleurs étaient polyvalents
    Un spécialiste du Clm se doit d être polyvalent, à plus forte raison sur des jo ou des chmpts du monde. Le plat sans bosses, n est que truc de spécialistes. 😊

    • Charmant-Som

      En parlant d Anquetil, il avait une morphologie plus proche de celle de Roglic que de celle de Ganna. Le parcours lui aurait sûrement plus.

    • mica

      Mais, bien sur Wolber, tu as raison et je pourrais en rajouter à tes exemples sur le G P des Nations , en particulier en vallée de Chevreuse et ses multiples côtes et tout çà a plus ou moins 47 Km /h……il y a 60 ans…avec les routes et le matériel basique et 75 Km…..( Nicolas Geay qui s’ extasiait devrait remettre certaines choses en perspectives)
      Je suis parfaitement d’ accord ….et Anquetil ou Gimondi étaient parfaitement polyvalents.
      Je pense cependant que pourrait se courir, une fois par an, un vrai CLM sur parcours plat , ce ne serait que justice pour les « lourds » qui sont de moins en moins « à la fête  » dans le cyclisme moderne…….sauf a « tirer des bouts droits » de coéquipiers pour revenir sur les échappés que l’ on a laissé s’ échapper quelques heures plus tôt.
      pour en revenir au clm d’ hier, on peut noter que la moyenne de Van Vleuten est sup. à celle de pas mal de Mrs…….je sais parfaitement que, 1 tour de circuit n’ est pas 2 tours……..mais à méditer quand même……..

  5. alano39

    Et ça continue encore et encore. Le feu d’artifice slovène est toujours d’actualité. Roglic nous sort un second tour de circuit d’enfer. Il est le seul à avoir accéléré sur le second tour alors que tous les autres craquaient. Il a amené tout le monde au rupteur notamment Van Aert qui explose au second tour. A mi course les 4 premiers se tiennent en 10 secondes. En gros c’est sur les 22 derniers km qu’il met tout le monde à plus d’une minute.
    Quand on lit comme ça les écarts on mesure mieux la domination écrasante de Roglic qui sur 20 km met tous les meilleurs rouleurs à plus de 1 mn. Ca fait du 3 secondes au km. A ce niveau c’est énorme. Roglic était sur une autre planète. Le Lemond 89 qui met 58 secondes à Fignon sur un chrono de 25 km avec l’avantage d’un guidon de triathlète qui lui faisait gagner 1 seconde et demi au km apparaît petit joueur. Son exploit en devient quelconque voire anecdotique.
    On peut s’extasier devant un tel exploit ou comme moi à minima s’étonner. Surtout que samedi sur la course en ligne il ne semblait pas très fringant. Il explose à 35 km de l’arrivée et termine dans l’anonymat.
    On peut d’ores et déjà le cataloguer comme grand favori de la vuelta. Aucun doute personne ne pourra le suivre s’il développe encore cette puissance. Bernal peut courir pour la seconde place, voire la 3eme si Pogacar court. Car nul doute qu’il sera encore bien fringant notre slovène surdoué. Je le vois même laisser la victoire à Roglic. Ils règnent sur le cyclisme mondial et en sont arrivés au stade où ils peuvent se partager les victoires. Les autres ne sont plus que des faire valoir.
    Franchement cette domination slovène est tellement écrasante et inexplicable qu’elle en devient parodique.
    A entendre ce qui se dit dans le peloton, plus personne ne joue la victoire et ils visent les places d’honneurs et les victoires d’étapes. Même les maillots distinctifs ne sont plus des objectifs tant la domination de nos duettiste est écrasante.
    L’omerta joue à plein et pourtant le peloton bruisse de rumeurs et accusations.
    Comme dans les années 90 ou tout le peloton parlait de cyclisme à 2 vitesses avec ceux qui roulaient en Ferrari (en référence au fameux docteur) et ceux en Fiat. Mais personne ne parlera sauf à verser une grosse somme. A 2 millions de $ je pense que certains seraient alors enclin à lâcher le morceau avec preuves à l’appui.
    Mais personne ne va mettre en place un tel dispositif qui pourtant aurait le mérite de mettre tous les tricheurs dans une telle situation de précarité qu’ils n’auraient d’autre choix que d’arrêter de tricher.
    Ces JO ont démontré que l’autre super précoce du peloton connaît une période très difficile. Evenepoel le flamboyant n’est plus que l’ombre de lui même et traverse une crise majeure. On parle d’un hivers perturbé mais c’est oublier qu’en 2019 tout juste sorti du rang des juniors il gagnait la classique San Sebastian. Quelle dégringolade pour un coureur qui devait tout écraser et qui était considéré comme le nouveau Merckx. Il est devenu très humain et on sent que le doute l’assaille. Il faut dire qu’il arrive aussi une nouvelle génération derrière lui avec un Ayuzo qui figure déjà dans la liste des protagonistes pour San Sebastian. A moins de 19 ans. Encore mieux qu’ Evenepoel en 2019.
    Lui aussi sort des juniors (pas encore 19 ans) et déjà bat les meilleurs professionnels. Il fait 2 sur la l’Ordiziako Klasica derrière Luis Leon Sanchez le weekend dernier.
    Comme la télé réalité avec ses vedettes kleenex nous avons une génération de champions kleenex avec au sommet nos 2 slovènes préférés qui règnent sans partage sur le cyclisme.
    Nous en France on s’en moque car tout comme nous avions loupé l’arrivée de l’EPO nous avons aussi loupé l’avènement des champions prématurés à carrière de comète. Nous en sommes restés aux Bardet, Alaphilippe, Latour, Gaudu, Pinot etc. Ils font presque figure d’ancêtres dans ce cyclisme pouponnière.
    Mais il ne faut rien dire pour ne pas gâcher la fête. Excusez donc mon billet d’humeur qui bien évidemment faute de preuve n’a aucune valeur et surtout ne changera rien.

    • Charmant-Som

      Généralement, plus un parcours comprend de la dénivelée plus les écarts en % sont importants.

      En % du temps total, l écart entre Fignon et LeMond est plus important qu avec celui entre Roglic et ses suivants, alors que justement le parcours est plus facile.

      De toute manière, il n est pas pertinent de comparer un dernier CLM sur un TdF et un CLM isolé. C’est un peu comme comparer des choux avec des fraises. C’est n importe quoi.

      Champion kleenex 🤔… Roglic a 31 ans.

      Dans les sports aérobie, les meilleurs performances se font généralement en négative split, il est normal que le deuxième tour soit plus rapide que le premier. Ce qui n’est pas normal, c est un aussi grand nombre de coureurs qui faiblissent dans le deuxième tour.
      Est ce les conditions climatiques qui ont été mal appréhendé, la fatigue du TdF et de lacourse en ligne, une mauvaise préparation ou une mauvaise répartition de l effort (cela fait longtemps qu ils n ont pas couru un CLM aussi long), la volonté de coller aux temps intermédiaires des adversaires ?

      Remco fait un CLM honorable pour un coureur de 21 an. Il termine à 1’15 du podium et à 2’17 de Roglic. S il ne progresse plus dans les 4 prochaines années, nous pourrons parler de champion kleenex. La prudence recommanderait d attendre, surtout que sa préparation a été perturbée par un grave accident.

      Dans tous les sports, l on assiste à une génération précoce. Est ce qu’ils fairont des carrières aussi longues, est-ce qu’ils seront usés prématurément ?

      Inutile d être impatient ou de mettre tout sur le dos du dopage. Le dopage dans les catégories jeunes n est pas nouveau, pas plus que l usure du pratiquant de haut niveau.

      Sur la course en ligne, Pogacar ne termine que troisième. Alors soit le dopage ne sert pas à grand chose soit WVA et Carapaz sont chargés, ce qui est ni plus ni moins possible… Et si l on veut être juste, l on peut avoir une suspicion équivalente pour les 9 premiers, y compris notre petit Français ou notre grand Canadien.

      Il y a suffisamment de suspicion raisonnable en raison de l entourage de Pogacar sans ajouter des interprétations qui à force d acharnement nuisent plus à la vérité qu elles n y contribuent.

      • Charmant-Som

        « le parcours était plus facile »

      • alano39

        Le dénivelé contrairement à ce que l’on pense ne favorise pas de plus gros écarts. Pour rester sur l’exploit de Lemond sur le dernier chrono du tdf 89 on peut alors comparer le chrono d’Orcières Merlette. 39 km avec la montée vers Orcières et l’écart entre le 1er et le 10 eme est de 1m44. Donc, le parcours ne permet pas de tout expliquer.
        Je ne faisais pas de comparaison entre les chronos mais entre les exploits. Le chrono de Lemond a longtemps été considéré comme un exploit extraordinaire. Je voulais seulement démontrer que Roglic avait fait mieux aux JO. Seulement une volonté de mise en perspective pour mieux mesurer l’exploit de Roglic.
        Je vois que toi non plus ne peut expliquer ce second tour de Roglic qui est le seul à maintenir le rythme. Tous les autres bien que spécialistes du chrono n’ont réussi à le faire. Ce qui prouve que sur le 1er tour Roglic en gardait sous la pédale. Il a joué avec ses adversaires.
        Pour le reste nous sommes dans le lieu commun. Il y a du dopage chez les jeunes et ça ne te chagrine pas. On parle de leur santé quand même.
        Ils sont précoces mais feront-ils des longues carrières? Il faudra attendre pour savoir. Oui, il y aurait mieux à faire qu’attendre à mon sens.
        Et puis la précocité dont on parle est franchement irréelle. On devrait plutôt parler d’hyper précocité. Ayuzo dans la liste des protagonistes de la Classica San Sebastian à 18 ans c’est du jamais vu comme la victoire d’Evenepoel en 2019 à 19 ans et demi.
        La 3eme place de Pogacar aux JO reviendrait à dire que ceux devant sont dopés. Mouais et c’est moi qui fait de mauvaises interprétations.
        Je dis seulement que cette capacité à toujours gagner ou toujours pouvoir jouer la gagne est suspecte. Ce n’est pas pareil. Pogacar a gagné cette année, le tour des UAE, Tirreno, LBL, tour de Slovénie, TDF (avec 3 étapes à la clef). Il a gagné tout le temps et sur tous les terrains. C’est ça qui me choque pour un gars qui n’a que 22 ans. Son ratio jours de courses victoires est tout bonnement ahurissant.
        Pour Evenepoel il semblait être revenu à son meilleur niveau au printemps avec sa victoire au tour de Belgique et son bon début de giro. Puis l’arrêt complet avec une baisse notable de ses performances notamment sur ses points fort. Il jouait la gagne sur le chrono des mondiaux 2019 et était sacré champion d’Europe alors qu’aujourd’hui il ne fait plus que des top 10. C’est un sacré recul alors qu’il a 2 ans de plus. C’est à noter.
        Sa chute l’a sérieusement touché mais elle n’explique pas tout car en avril il semblait vraiment avoir récupéré. C’est simple plus la saison avance moins bien il est.
        Il est en pleine crise de confiance et son avenir tout tracé à la Merckx semble être remis en cause. L’avenir nous le dira mais son retour au sommet est plus long et compliqué que prévu. Même Lefévère parle de ne pas l’aligner sur le TDF 2022. Ce n’est pas une marque de confiance mais bien une marque de défiance en sa capacité de pouvoir y jouer la gagne. Or l’an prochain il aura 22 ans et demi lors du TDF et donc l’âge ou Pogacar claquait son second TDF. Le fossé se creuse entre les 2 prodiges et pas à l’avantage du belge.
        Quand à Roglic il est le maître étalon de ce cyclisme. A 31 ans il est toujours là et après des échecs retentissants il revient inéluctablement au sommet. Rien ne semble le toucher, il aligne les bonnes performances comme on aligne des perles. C’est en ça qu’il est si spécial et hors norme. Il va nous faire une fin de saison magnifique alors qu’il avait axé toute sa saison sur le TDF/JO. Il peut changer son programme et pourtant toujours être là. C’est en ça qu’il m’impressionne. Jamais vu un tel phénomène.

      • mica

         » il est normal que le second tour soit plus rapide que le premier » pas vrai pour tous, loin de là…….pour Rpglic certainement, d’ ailleurs il était très bien parti pour un 3 emme mais, pourquoi l’ ont il arété …..à l’ heure qu’ il est, il tournerait peut être encore!

      • Charmant-Som

        Mica, le negative split n est pas une invention de moi. L on sait juste que c est la manière dont les meilleurs gèrent leurs courses, notamment en course à pied et en natation.

    • Edgar Allan Poe

      Alano, je pense qu’il faut quand même raisonner sur une minute pour 44 bornes, ce qui fait moins d’une seconde au km. À noter que Roglic fait à peu près le même temps sur les 2 tours. C’est un chrono bien géré. Ce sont ses adversaires qui se sont écroulés.
      À la lecture de ton post, je me dis que les oreillettes ont du jouer un rôle. À trop vouloir s’aligner sur le temps des autres concurrents, beaucoup ont coulé une bielle.
      Perso, je n’ai jamais demandé le temps des autres en chrono. Trop perturbant.
      Après, quand on regarde le palmarès de cette belle épreuve olympique, qui n’existe pourtant que depuis 1996, on y trouve Indurain, 2 fois Cancellara, Hamilton, Wiggins, et Ekimov, qui ferait presque l’impression d’une blanche colombe dans ce lot.
      Je n’ai jamais cru en Evenpoel, beaucoup trop précoce à mon avis. Je l’ai écrit maintes fois sur LFR. Rien contre ce gars, rien contre le fait que mon sport devienne celui de bébés cyclistes, mais des comètes pas encore matures, j’en ai vu passer quelques unes à tous les niveaux. On verra, sauf rares exceptions, mais avant 21/22 ans, il n’y a pas de miracle, le vélo reste un sport d’endurance. Certes, il y aurait maintenant ceux qui tombent dans la marmite tous petits…
      Roglic, mine de rien, 31 ans, venu tardivement au vélo, valeur sûre au fil des ans, et progression certes rapide mais pas de grand écart, type Wiggins, Froome, Thomas…
      La Vuelta… même pas sur que le niveau de Bernal, ou celui des autres, lui permette de monter sur la boîte !

      • Charmant-Som

        Oui, un chrono parfaitement géré et 1 minutes sur 44 bornes avec plus de 800 mètres de dénivelés.

        Impressionnant tout de même cette hécatombe dans le deuxième tour à un tel niveau.

        Le palmarès du CLM est à l image de ceux du marathon et du 10000m. Les avantages que procurent le dopage sont probablement déterminant.

        Je trouve plutôt saint que Remco Evenpoel soit en léger retrait. Top 10 tout de même à seulement 21 ans, et devant des pointures.

        Mais si le parcours avait été plus facile, il n aurait probablement pas été dans ce top 10.

        21 ans, c est également l âge de Tom Pidcock…

    • mica

      Bien sur Alano, je partage ton point de vue et nous sommes certainement nombreux à lfr à penser comme toi…….mais qu’ y faire ?
      ALORS :
      Dopage biologique ?
      Dopage mécanique ?
      Ou les 2 à la fois? Eh bien , on ne sait pas…….et on ne saura jamais………on ne peut s’ en remettre qu’ aux instances , sérieuses ou pas…..( l’ uci a quand même suspendu un Jordanien il y a quelques semaines……)
      Pour les espoirs prodiges à 16 ou 17 ans, ils ne révent que du 11 dents qui leur est interdit jusqu’ a 18 ans……aprés, en général, ils se « crament » tout seul…….ton petit chapitre sur Evenépoel est juste, je le partage, puissions nous nous tromper……..ceci dit il est imbuvable (ce qui ne semble pas être le cas de Pogacar ou Bernal)
      Le nouveau prodige Belge attends lui aussi le braquet…….ce doit être pareil pour l’ espagnol Ayuzo……..Quelles tromperies et que gachis….
      Ton billet d’ humeur est salutaire, c’ est vrai que, comme tu le dis, tu n’ as pas de preuves directes, mais le passé nous incite à étre extrémement prudents.

  6. Ray SIG

    En parlant de ex coureurs en forme, Pascal HERVÉ fait présentement. BORDEAUX/ATHÈNES avec sa douce Caroline en tirant leur camping sue une remorque a l’arrière de son vélo et avec une moyenne assez élevé en Km/h, ils sont présentement rendus en Croatie

    • Edgar Allan Poe

      Il vient d’être doublé par Virenque qui tire le camion frigo de l’US Postal, et les bus des équipes du MPCC.

      • mica

        là……je dis MONSIEUR & BRAVO !……..C’ est ça aussi LFR.

    • mica

      Encore un qui vient de ranger son armoire à pharmacie et avait des produits ,encore, à écouler……..mais là ils ne devaient pas étre loin de la date de péremption……..attention à l’ intoxication!

  7. jmax

    La Suissesse est loin d’être une inconnue en CLM puisqu’elle restait sur une 2e place aux derniers championnats du monde de la spécialité et 3e du dernier championnats d’Europe qui avec les néerlandaises n’est pas loin d’être un championnat du monde. Elle a pris la seule place octroyée à la Suisse pour le cyclisme sur route féminin, condamnant Elise Chabbey à rester à la maison alors qu’elle a des résultats intéressants. A noter que ces deux jeunes femmes sont également médecins: la tête et les jambes.

  8. SnakePlissken

    …Beau podium, avec trois superbes rouleurs, dont deux reviennent de burn-out, et qui auraient fait sans doute de solides prétendants sur les GT à l’ancienne avec les longs chronos qui les caractérisaient. Le parcours aussi était sympa, un bon compromis je trouve avec des bosses roulantes nécessitant de la force ; un bémol cependant avec ses 2 tours qui ont complètement faussé la concurrence. Je m’explique : dès que Roglic a rattrapé Asgreen les écarts ont explosé. L’effet point de mire / aspiration a joué à fond l’un et l’autre ne faisant que se repasser devant selon les qualités de chacun, en fonction des zones du parcours (sur le plat Asgreen devant / dans les bosses Roglic).
    Tout cela est dommage pour une épreuve olympique, c’est étonnant qu’aucun officiel n’y ait pensé !

    • mica

      Tout à fait d’ accord, gros problémes d’ organisation à l’ uci……incapable de faire respecter ses réglements : aspiratons et points de mire, avec pelotons en clm…….problémes d’ équité devant une météo changeante…… etc etc

    • Edgar Allan Poe

      Sans être désobligeant, je travaille dans une entreprise dans laquelle il y a malheureusement de nombreux cas de burn-out, depuis 4 ou 5 ans. D’où mon premier post ironique du jour. Je n’ai pas de compétences particulières en psychologie, mais j’ai eu à assister plusieurs fois des victimes de burn-out lors de leur retour au travail, enfin, en général, c’est plus une inaptitude à toutes fonctions dans l’entreprise, et l’orientation vers la porte de sortie. Il faut des mois, voire des années pour s’en remettre.
      En clair, si ça avait été un burn-out, Dumoulin ne serait pas remonté un mois après sur son vélo. Je suis très circonspect par rapport à cette situation. Je ne peux m’empêcher de penser au tennis.
      Dennis. Un pétage de plomb.
      Kittel, un vrai burn-out pour le coup.

      • mica

        Non et non pour Kittel, il avait 85Kg à monter par monts et par vaux…….et à un moment ça devient rhédibitoire…….surtout dans le cyclisme de plus en plus réservé aux cabris…….la moindre cote doit être un calvaire…….et le cyclisme de compét. impossible.
        Il n’ y a pas de catégories de poids en cyclisme……il pourrait exister les plus de 80Kg avec des courses « réservées »……….mais la « pesée » serait aléatoire avec la possibilité de faire le poids plancher en s’ empiffrant juste avant la pesée. A contrario des sports de combats ou ils se privent ou se « purgent » avant cette pesée pour faire moins que le poids plafond……..c’ était pour détendre l’ atmosphére…..!

      • Charmant-Som

        Le terme burn-out est peut-être employé par les journalistes en raccourci médiatique d une situation de sur-entrainement et de mal être psychologique.

  9. mica

    Et les Gars……..
    on analyse, on critique, on se plaint, on décortique…………mais aussi, on sait s’ enthousiasmer……….
    Et, notez au passage l’ extréme diversité du cyclisme:

    La Route, les descentes , les cotes, les cols, les plats , les pavés…les clm, Le VTT cross C. Le VTT de descente, le Gravel, la piste (avec une dizaine de spécialités…) , Le BMX , le BMX free style……
    j’ en oublies bien sur…….à vous de compléter………..mais cet engin à 2 roues est vraiment magique et ça il ne faut pas l’ oublier…….nous ne sommes pas sur ce forum par hasard …….nous avons de la chance…..

    • Edgar Allan Poe

      Le trial, Mica… le trial! 😁

      • mica

        C’ est vrai, le trial avec franchissement d’ obstacles impressionnants .
        on pourrait ajouter aussi le Free ride à vtt …….parcours hors piste en pleine montagne avec passages « engagés »…..un peu comme en ski freeride…
        Eric alias Charman Son dis nous en un peu là dessus. Merci!

      • Charmant-Som

        Mon VTT est muni de sacoches. Le freeride VTT, ce n est pas pour moi.🤣😂🤣

  10. mica

    PS: j’ ai oublié le cyclo cross…

  11. françois

    je suis preneur des valeurs physio de roglic et de la source….

  12. Charmant-Som

    Pour la Vuelta, je partage ton pronostic.

    Je souhaite le meilleur à Roglic mais comme tu dis, même pas sur que le niveau de Bernal, ou celui des autres, lui permette de monter sur la boîte !

    Bernal, s il n a pas fait le déplacement au Japon, c’est probablement qu il est très ambitieux pour la Vuelta.

    Alors que Roglic voulait absolument une médaille 🏅olympique.

    • Edgar Allan Poe

      Je disais l’inverse, mais mon propos n’était pas clair. Pour moi, j’ai des doutes sur Bernal et sa capacité à grimper sur le podium face aux 2 slovènes. Et qui sait si Bahrein ne va pas nous sortir un produit maison. Chez Ineos, j’ai l’impression qu’il y a pas mal de fatigue. Bernal sans une grosse équipe Ineos, je n’y crois pas, même si le profil de la Vuelta peut l’avantager.

      • mica

        On n’ entend plus parler de Sosa , le Colombien?

      • Charmant-Som

        La Vuelta débute bientôt. Pogacar sera au repos.

        Sur le TdF 2020, les deux Slovènes ont dominé le Colombien. Mais sur la Vuelta, Roglic n a pas choisi la meilleure préparation en allant au Japon.

        Je ne connais pas la composition de l équipe INÉOS pour la Vuelta.

        Normalement, Adam Yates devait être présent en tant que leader. Cette équipe a un grand réservoir de talents.

      • Charmant-Som

        Sosa et Sivakov devraient accompagner Bernal au tour de Burgos et donc probablement sur la Vuelta.

  13. Charmant-Som

    Alano, « Pour le reste nous sommes dans le lieu commun. Il y a du dopage chez les jeunes et ça ne te chagrine pas. »

    Ce qui me chagrine c’est que tu me prêtes des sentiments que je n ai pas. Remarque, c’est dans la droite ligne des interprétations que tu fais. Elle laisse une grande place à l imagination. Difficile d être crédible si l on se refuse à la rigueur. CAR OUI CELA ME GÊNE QU IL Y EST DU DOPAGE ET ENCORE PLUS CHEZ LES JEUNES.

    Si tu connais déjà le résultat de la Vuelta avec autant de certitudes, joue 1000 euros sur Roglic dans les paris sportifs. Perso, je joue Bernal mais juste pour le fun….car je n ai aucune certitude.

    Pour Evenpoel, personne ne peut dire l influence de sa chute. L entraînement hivernal est, parait il, la fondation d une saison. Peut être que c était une erreur pour lui que de participer à son premier Giro.
    Puis nous parlons de performances humaines, donc rien n est jamais écrit. Jean François Bernard n a jamais gagné le TdF.

    Pour les autres, bien oui, c est comme à l école ou au travail, ou dans n importe quel autre sport, c est toujours les mêmes devant, avec ou sans tricheries. Comme le disait Coluche, tous seront égaux, mais ce ne sera pas facile.

    Le parcours n explique pas tout, certains arrivent à faire de grosses différences sur le plat et d autres en grimpées. En montée, l augmentation de vitesse ascensionnelle est linéaire et proportionnelle à l’augmentation de la puissance alors que sur le plat la relation est exponentielle. Mais la technique, la position, le matériel, la gestion de course, peuvent créer également des différences.

    À ce titre, la comparaison doit se faire sur 44 km et surtout sur la totalité du temps de course. Il suffit de faire une règle de trois et cela donne un pourcentage (à la louche, un peu moins de 2 %). Le reste n est qu interprétation rocambolesque.

    Note bien que les multiples dépassements avec Asgreen sont de l ordre du rocambolesque et qu ils ont pu influer sur les temps des deux coureurs.

    • Charmant-Som

      Qu il y ait

    • Edgar Allan Poe

      Un point de mire en chrono est toujours stimulant, un avantage, je pense. Parfois un « placebo » aussi.
      Peut être qu’une des explications concernant la baisse de régime constatée de plusieurs coureurs sur la fin de course tient à la « fixette » sur le capteur de puissance. Un coureur sait quelle puissance il peut tenir sur une durée d’effort. Sauf que ce seuil varie parfois en fonction de pas mal de facteurs, la météo, le parcours, la forme du jour surtout, etc. J’ai l’impression que beaucoup sont partis sur des données habituelles qu’ils ne sont pas parvenus à tenir.

      • Charmant-Som

        Hypothèse envisageable. Mais il serait tout de même surprenant qu à ce niveau ils soient incapable d ajuster la puissance aux conditions climatiques.

      • Charmant-Som

        Par contre ajuster la puissance à la forme du jour… Oui, tu as probablement raison.

    • alano39

      Personne n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.
      A éviter de se poser les bonnes questions en avançant des théories on reste dans l’immobilisme. Pour faire avancer les c hoses il faut décaler et sortir du conventionnisme ambiant.
      Dans les années 2000 j’étais de ceux qui mettaient en doute les résultats d’Armstrong comme ceux de Riis. L’histoire m’a donné raison.Aujourd’hui dans une situation tout aussi étonnante je mets en doute le cyclisme slovène et je crains fort que l’avenir me donne raison. Dejà avec Aderslass on en a appris pas mal sur ce qui se passe dans ce pays.
      Pour Jeff j’ai roulé avec lui et son pb était son mental et ce depuis les amateurs. La classe pure mais une fragilité.
      Madiot le surnommait le milliardaire rouge. Il a trop vite eu le confort matériel qui lui manquait et s’en est contenté. Mais quelle classe.
      Il n’avait pas l’âme d’un tueur et s’il avait eu Guimard comme DS son palmarès aurait été tout autre. Avec Guimard il gagnait le TDF 87.
      Mais voilà il a préféré le super salaire chez Tapie qui lui a même fait pousser la chansonnette.
      Bernard est pour moi un gâchis car il avait au moins 2 TDF dans les jambes.
      Si vous voulez connaître la vérité payez les délateurs. Pour preuve Landis qui a récupéré quelques millions en dénonçant Armstrong. Autrement nous resterons dans le néant.

      • Charmant-Som

        Mais personne n est aveugle et enfoncer des portes ouvertes avec de faux arguments est inutile.

        Ce n’est pas l avenir qui te donne raison mais le passé.

        Les faits sont là.

        Ces dernières années, le cyclisme slovène a enregistré un grand nombre de cas positifs. 8 des 19 coureurs slovènes ayant évolué dans le World Tour depuis dix ans ont été suspendus pour dopage, parfois avant ou après leur passage dans l’élite du cyclisme. Soit 42 % d’entre eux, une proportion énorme au regard de la faible efficacité de la lutte antidopage.

        Pour le cyclisme Colombien, ce n’est guère mieux.

        Mai le fait qu’il y ait une forte suspicion n empêche pas la rigueur et d essayer de ne pas écrire n importe quoi en tordant les chiffres juste pour se faire mousser.

      • mica

        Mais, la délation n’ est pas un systhème possible.
        Tu sais bien que l’ omerta couvre tout ……..chacun ne pouvant avoir la conscience tranquille……..même nos Français que l’ on couvre de vertus.
        Et, en plus, quand on paye au prix fort d’ anciens tricheurs pour venir, encore , enfoncer le clou , le modéle se bloque et la vérités qu’ ils connaissent n’ émergeront jamais…….roublard…, vous avez dit roublard…….il y en a un paquet qui viennent nous enfumer……tout l’ été et en toutes saisons……..au prix fort, j’ ai bien dit…
        Il faudrait, à minima , éclaircir cette suspicion de  » moyeux bruyants » durant le dernier TDF, il semblait que certains pros s’ étaient emparés du problème….
        C’ est certainement le seul point sur lequel l’ omerta peut être brisée, car, ils sont loin, a mon avis, à avoir tous gouté à l’ assistance électrique……
        Pour le reste, j’ ai bien peur que ce soit insoluble.

  14. marius

    https://m.facebook.com/groups/life.official/permalink/986461172117756/?sfnsn=scwspwa

    Une petite vidéo de 30 secondes, spéciale @Mica
    Je ne sais pas si c’est accéléré, mais ça mouline fort…sur un grand Bi.

    • mica

      Marius: merci pour ce document « de derrière les fagots » il est à mon avis à vitesse normale……..2,8 ou 3 tours/ seconde étaient tout à fait possible. c’ est en tout cas ce qu’ était capable de réaliser Arthur Augustus Zimermann , le champion Américain vers 1890……et notez que ça fait 180 t/ mn.
      Dans le document, ce qui peut tromper et donner l’ impression d’ une plus grande vitesse de jambe c’ est que, un pied, ou l’ autre, passe en bas, par exemple, 6 fois par seconde (pour une vitesse de rotation de 3 tours par seconde.
      ( j’ ai du mal à exprimer cette notion d’ impression visuelle, mais elle joue indiscutablement)
      Donc, selon moi, 180 T/ mn c’ est tout à fait possible……
      Avec, des temps de 5  » 4/10 au 100m il y a 130ans (soit 66,6 Km /h)………..demandez à certaines de nos vedettes d’ en faire autant aujourd’ hui sur le 56:11……eh bien, c’ est pas gagné…….. sur le 56: 10 c’ est tout simplement impossible…..
      Pour ma part je crois parfaitement à l’ authenticité de ce document……
      On va me « reprocher de tjrs. dire la même chose……..non, je répondais simplement à Marius puisque il m’ avait interpellé.
      ( pour les incrédules, voir le WIKI. de Arthur Augustus Zimermann.

  15. Esteban

    @eap: pour les burn out j’ai le même sentinent, le plus souvent c’est le changement d’emploi qui règle le problème, après de longs mois au fond du trou, avec la perte de l’estime de soi qui va avec, ce qui est peu compatible avec le haut niveau, idem pour l’envie de voir passer ses collègues…. Car t’as plutôt un sentiment de honte.
    Dans le burn out c’est le travail ou les techniques managériales qui sont la cause de l’épuisement, d’ou le changement d’air nécessaires.. Après on peut avoir «  des coups mous passagers ». Mais son cas fait penser au tennis ou à Florent Manaudou donc le break ( d’un autre genre) a été suspect aussi

    • yvon

      Bonjour
      Je partage ton avis et ton questionnement sur ces coupures . Personnellement quand cela n’allait pas je partais, le harcèlement peut tuer. J’ai quitté la grande distribution j’avais un poste à responsabilité. Je suis devenu commissionnaire en transport et suis devenu indépendant. Courage à tous ceux qui rencontrent, cet état de fait,pensez qu’ils ne sont pas meilleurs que vous vous n’êtes peut-être pas au bon endroit. Les cyclistes sont pourtant des cuire. À bientôt.

  16. mica

    Dans mon inventaire à la Prévert des disciplines du cyclisme (voir quelques commentaires plus haut), j’ ai oublié de citer le vélo couché -caréné…….ou l’ aérodynamisme est optimisé au maximum (SCx le plus réduit possible)
    Ces 2 roues (éventuellement 3 (tricycles) peuvent atteindre sur du plat des vitesses de l’ ordre de 140 Km/h en vitesse de pointe et de plus de 90 Km/h en vitesse de croisiére…….1 h ou plus!
    Record de l’ heure : plus de 92 Km, tout ceci avec la seule force musculaire….
    Avec les chiffres concernant les vitesses de rotation, dans le post ci dessus…….ça décoiffe un peu…..

  17. Edgar Allan Poe

    Esteban, Yvon, je vous rejoins. En cas de burn-out, une des premières démarches de la thérapie, assez longue en général, consiste à se tenir à distance du milieu professionnel, de l’ambiance génératrice du malaise. Le père Dumoulin était photographié un mois après son annonce, sur son vélo de chrono et allait effectivement applaudir ses potes sur le bord de l’Amstel quelques semaines après.
    Ce diagnostic pour Kittel semblerait plus approprié. Enfin, peut être qu’a 31 ans, tout bien pensé, ce dernier s’est dit qu’il avait amassé assez d’argent pour la suite de sa carrière professionnelle et qu’il pouvait se permettre de ne plus supporter le niveau de contraintes et d’exigences hyper élevé lorsqu’on est coureur cycliste en 2020.
    Un coup de mou passager fait effectivement partie des aléas de la vie d’un cycliste de compétition. L’idée de l’intégrer permet à mon sens de mieux surmonter ce coup de blues. C’est n’est pas noté noir sur blanc dans les plans d’entraînements!!!
    D’ailleurs là, après le repas… 🥱🥱

  18. mica

    Je ne sais pas si MR Lappartien lit LFR …..s’ il avait le bonheur de le faire, il pourrait s’ interroger sur les post de trés nombreux intervenants qui sont plus que dubitatifs devant une UCI complétement « larguée  » face aux problémes divers et variés qui entravent notre cyclisme.
    Je ne sais pas quand son mandat s’ achéve, mais le « bilan » est maigre, voire totalement négatif et aberrant ………cerise sur le gateau, ils ont, ou il a crée un championnat du monde de VTT à assistance électrique…….sauf que cela existait peut être depuis un certain temps……..
    Au fait…….on n’ a pas la moindre nouvelle du Mr moteur qui doit avoir vu des choses quand même…
    M R Lappartien remonterait dans mon estime si seulement il faisait tout pour « réhabiliter  » la poursuite individuelle…….mais, je ne rêve pas…

  19. Edgar Allan Poe

    Je viens de voir furtivement que l’équipe de GB va utiliser des chaînes dont le pas est très inférieur à la norme des fabricants. Du coup, l’article de Cyclingnews parle d’un plateau avec… 90 dents!
    Et là, Mica enjambe la rambarde de la fenêtre… il a déjà une jambe dans le vide ! 🤣😁
    On peut penser que la motricité n’en est que meilleure, et la fluidité mécanique améliorée?
    Il faudra donc bientôt tenir compte du pas de chaîne dans nos achats. Avec des pas différents, plus forcément de normes… et qui sait, un matériel spécialisé pour la dépose/pose des chaines, entretien actuellement encore très aisé pour un particulier.

    • lbi

      AHAHAHA non mica!! Ne fais pas ça!
      Oui il suffit de regarder le reportage de Vildary sur youtube pour comprendre que tout est frelaté. Si en plus on sait que c’est le moyeu de roglic qui s’allumait sous la caméra thermique, fini l’esprit olympique.
      Roues fournies par l’uci, contrôle par démontages des vélos, rayons X et caméra thermiques.
      Ca ne se fera pas, trop d’argent en jeu.
      Les records incommensurables d’armstrong vont continuer à être battus par des coureurs qui montent la bouche presque fermée et sprintent pendant des centines de mètres en haut des cols.
      Dieu merci on s’attaque aux aut l’an prochain. On va avoir un vélo équitable au plus haut niveau!

    • mica

      EAP ne t’ inquiéte pas…….je vis au rez de chaussée…….
      M ais tu sais, comme moi, que ce n’ est pas le nombre de dents qui compte, mais le rapport entre les dentures au plateau et les dentures au pignon.
      A la limite on pourrait avoir « pas de dents » du tout , ce serait un entrainement par courroie…..(sur vélo de piste, sans changement de vitesse) et le rapport serait simplement diamètre du plateau/ diamètre du pignon et pour avoir le dév. en métre, on multiplie ce rapport par la circonférence de la roue (environ 2,10 m).
      ATTENTION: peut être un coup de plus ou l’ UCI se fait prendre de vitesse, mais, sans doute, pour ne pas se ridiculiser, ils vont interdire cela au dernier moment…..d’ ou polémique en vue…..je souhaite me tromper…….mais une nouvelle fois ça risque de nager en eaux troubles…
      j e conseillerais aux Anglais un plan B en espérant qu’ ils ont dans leurs bagages le systéme traditionnel………je la sens mal embarquée cette affaire…….d’ ici à ce que l’ UCI leur interdise de courir il n’ y a qu’ un pas.
      Au fait, je ne suis même pas sur que tous les dirigeants de cette fédération soient capables de calculer un développement…….pourtant c’ est basique…….voir ci dessus.
      (quelques coups ou l’ UCI c’ est faite prendre de vitesse : guidons dits de triathlétes , Roues lenticulaires…. bande de roulement de la piste de Mexico « refaite » par les soins de l’ équipe de F. Moser…………il doit bien y avoir d’ autres exemples……)

  20. Charmant-Som

    C est passé presque inaperçu sur les chaînes publiques, seulement quelques secondes à la télévision…

    Les très jeunes femmes de l EdF passent le premier tour de la poursuite par équipe dans un bon temps. 4:12.502 (57.029 km/h). Elles explosent leur propre record de France qui était de 4:17.372, détenu par avec presque la même équipe, le premier novembre 2019.

    C’est une jeune équipe et elles sont amateurs.

    Elles ont le cinquième temps.
    Ce sont les allemandes qui ont le meilleur temps. Elles battent le record du monde avec 4:07.307 (58,227 km/h).

    • Charmant-Som

      Ce ne sera pas facile mais le bronze reste envisageable.

      • Charmant-Som

        Elles seront opposées demain matin aux Canadiennes, pour le début de la phase finale (8ème en 4:15.832).

      • mica

        Belle perf. des Françaises, alors, on va espérer pour Paris 2024…….elles progresseront, mai d’ ici la d’ autres auront aussi progressé…….on a souvent une olympiade de retard.
        Je craignais que le nouveau vélo des Anglais pose problème ; apparemment non et c’ est tant mieux.
        Chez les hommes en Poursuite par équipe, meilleur temps pour de Danemark devant l’ Italie (Ganna, Consonni , Lamon…….).
        Le Dannemark , « petit pays » étonne à l’ image de son cyclisme sur route très présent actuellement…….les Français pas qualifiés pour Tokyo……

  21. marius

    Tant que le matériel ou vêtements sont commercialisés et conformes aux règlements, c’est autorisé. Même si le prix est astronomique, 30000 € ttc. Même si, pour avoir le même vélo que les GB, il faudra patienter après avoir passer commande. Avec ce type de vélo, clairement, cela devient un sport mécanique. Avec les vitesses atteintes et le resserrement du niveau des athlètes, c’est ce qui fait la différence entre l’or et les etcétéra.
    Et c’est bien dommage.

  22. Charmant-Som

    Les vélos des pistards sont de belles vitrines pour les marques. J ose espèrer que le matériel est offert par les marques à toutes les délégations.

    Il est magnifique également le vélo Look Nivernais.

  23. yp78

    effectivement les françaises ont réalisé une performance prometteuse pour 2024 vous pouvez voir ou revoir en Streaming sur France 3 toute la semaine (dont je salue la démarche de la chaîne publique) leur belle performance à 30 mn dans le replay pour gagner du temps dans votre recherche.

    https://www.france.tv/sport/les-jeux-olympiques/2598335-cyclisme-sur-piste-direct-du-02-08.html

  24. noirvélo

    Impressionnantes les Allemandes ! elles ont vraiment envoyé du « gros » dans cette finale de poursuite olympique et ont gagné l’or , chapeau bas !!! et nos Français en vitesse par équipe , le bronze , super pour des « p’tits jeunes » qui ne se sont pas laissé « démonter » par l’enjeu !!!

    • mica

      noir vélo: il est tout à fait vrai que le temps des Allemande est extraordinaire………il est me semble t’ il équivalent à ce qui se faisait chez les hommes il y a 25 ans (de mémoire, je n’ ai pas vérifié…..mais je ne pense pas me tromper de beaucoup).
      Que dire de l’ équipe d’ Italie masculine qui vient de porter le record du monde de la poursuite par équipe en 3mn 42 s (pour 4 Km), si l’ on tient compte du départ arrété, ça ferait environ 3 mn 36s départ lancé soit une moyenne de prés de 67 Km/h sur 4 km.
      Les Italiens sont emmenés par l’ extraordinaire Ganna qui a assuré des relais d’ exception……..on a du mal à comprendre comment il a pu « se louper » dans le clm sur route……..même si le parcours était fort valonnè .
      D’ une maniére générale, la P. par équipe est un « raccourci » de ce que peut être le cyclisme sur route quand les protagonistes prennent des relais……pour creuser un écart…….ou pour le combler.
      Sur route, cela ne se fait pas trop sans retenue ni arrières pensées, chacun ne voulant pas trop rouler pour des adversaires voire des coéquipiers….. c’ est là qu’ intervient ce que certains nomment de la statégie.
      Lors d’ une poursuite par équipe le « menant  » évolue a 30 % de sa puissance max aérobie (guére plus de 30 s, les « menés » se « reposent » a une puissance inférieure de 30% de dette PMA.
      Exemple un coureur disposant de 500w de pma prendra son relais a
      500 + (500x 30 %) = 650 W.
      il sera « dans les roues » a 500 – (500 x 30 %) = 350 W.
      Cette épreuve est fascinante à bien des égards.
      Une grande partie des gains de 30 derniéres années sont dus à l’ utilisation des roues aéro ou lenticulaires.
      Sujet passionnant qui reste à creuser……..

  25. Charmant-Som

    « On a du mal à comprendre comment il a pu « se louper » dans le clm sur route……..même si le parcours était fort valonnè. »

    D abord, il ne s est pas vraiment loupé. Il était dans le match pour un podium.

    Ensuite, ce serait un peu comme s étonner qu un champion olympique du 1500 m ne puisse pas gagner également le marathon olympique sur desmêmesJeux. Là, en plus, comme tu le fais remarquer, il faut prendre en compte les 850 m de dénivelés, le pignon fixe qui modifie le patern de pédalage et le fait que sur la poursuite par équipe l effort est très inconstant.

    Ce qui est surprenant, c est de le voir aussi fort dans les deux disciplines dans la même quinzaine.

    Les quelques secondes qui ont manqué à Ganna pour monter sur le podium en CLM viennent peut-être de sa volonté de polyvalence d être performant également sur la piste.

    • Charmant-Som

      J ai du mal à estimer la puissance développée lors du départ arrêté. L effort physique et mental pour reprendre les roues des coéquipiers après avoir presque tout donné et cédé le relais, cela doit être quelque chose de terrible également…

    • Charmant-Som

      Pattern

    • mica

      Je me suis mal exprimé une fois de plus……..Ganna ne s’ est certes pas « loupé », mais je pense que même sur un clm trés difficile il pouvait faire mieux; ce qui est vrai c’ est que à pat Roglic il est dans les tous meilleurs temps

      • Charmant-Som

        Il est champion olympique de la poursuite par équipe, pas si mal 😉

        Quand l on regarde le palmarès d Inéos sur les JO, podium en CLM et titre sur la route, en VTT et en poursuite par équipe.

  26. ju

    Salut!

    Bardet gagne aujourd’hui au tour de Burgos, après 3 ans sans victoire, très content pour lui!
    Courreur intelligent, ses choix de courses et de carrière semble toujours mûrements réfléchis, et le mec n’a pas l’air bête du tout, rafraîchissant.

    Aussi, avez vous remarqué? J’ai trouvé au Giro qu’il tirait un peu plus gros que les autres grimpeurs, c’est une habitude qu’il a , ou c’est venu récemment, ou je me fait une idée ?

    A bientôt !

    • Edgar Allan Poe

      Comme toi, j’ai remarqué qu’il tire gros depuis quelques temps. Je me souviens m’être fait la réflexion pour la 1ere fois lors des Strade Bianche, en 2018, lorsqu’il avait fini 2ème. Nul doute (sauf Mica peut-être) 😁, que c’est un choix éclairé de la part de ce coureur intelligent.
      Il doit toutefois faire partie de ces coureurs qui sont très véloces, en dehors des moments intenses de la course.

      • mica

        Puisque tu m’ interpelle à demi mots, je te rapelles que « tirer un peu gros » en cote n’ est pas rédhibitoire….. je veux dire par là, que, en montagne on n’ est pas obligé de mouliner à tout va.
        Un exemple: si lors d’ un clm un coureur mouline sur plat à 105 t/mn, il peut en cote tourner à 90 t/ mn……..tout çà sans préjuger des braquets employés.
        Pourquoi moins « mouliner  » en cote, tout simplement parce que le coup de pédale est différent (buste souvent redressé, mains « aux cocottes » , ou en haut du cintre , tirage avec les bras, position danseuse….) on peut utiliser ces diverses position étant donné que l’ aérodynamisme ne joue pas (ou peu) à 20 ou 25 Km/h…..
        Ces positions en cote permettent de « mettre » plus de couple et donc de mouliner moins.
        En revanche sur plat, (disons plus de 30 Km/h) c’ est l’ aéro qui prédomine…….surtout en clm et plat et en plus forte raison en sprint, pas question de positions « redressées »……ou de « tirage aux cocottes » ou en haut du cintre , ou en danseuse….. et là, pour être efficace, la puissance dépend plus de la vitesse de moulinage que du couple.
        Ce qui est curieux, c’ est que l’ on a souvent assisté, ces derniers 25 ans à l’ éclosion des braquets ultra réduits en cote (Armstrong, ….Fromme…..etc etc ) et d’ une « moulinette » peut être plus pénalisante qu’ efficace (je dis bien en cote)
        Je me demande si cette « mode » des braquets trop petits en montée ne vient pas du VTT , ou il est souvent utile de « rester assis » afin que la roue arriére ne dérape pas sur terrain boueux, gravilloneux ou autres.
        Notez, que sur route, la roue arriére ne dérape pas, même si elle est moins chargée……..donc oui, en cote on peut, on doit, moins mouliner………Bardet aurait donc raison dans l’ exemple que vous donnez.
        A cet égard, les images de J. F. Bernard dans la montée du Ventoux sont éloquentes, il montait (souvent en danseuse) avec un braquet qui nous parait maintenant démesuré, et avec une performance étonnante pour l’ époque.
        Ou est la vérité……il semble qu’ elle ne soit pas encore établie……je serais « preneur » de votre opinion….

  27. yvon

    J’ai retrouvé le Bardet que j’appréciais au début de sa carrière. Il a bien fait de rompre la longe Ag2r. Je n’ai jamais été un de leur supporter et j’étais très content et je n’étais sûrement le seul. Je ne sais plus lequel disait que Bouchard méritait le TDF c’est justifié, le tout Bardet fini des nouveaux vont confirmer.

  28. ju

    @mica

    Salut, au niveau braquet, je n’ai pas la prétention de savoir lesquels choisirs, d’autant plus que ma pratique du cyclisme sportif date un peu (j’ai arrêté ma carrière en cadet, il y a une vingtaine d’années, même si j’ai plus de kilomètres au compteur de mon vélo que de ma voiture. Je viens juste de reprendre les sorties longues, j’ai même monté le premier col de ma vie la semaine dernière -incroyable-) j’ai donc grandi dans cette transition où l’on grimpait avec des braquet « musclés » vers ces braquets presque VTT que l’on voit aujourd’hui. (mon premier souvenir de vélo, c’est de voir passer cet étrange courreur d’Europe de l’est, au bord des pavés, s’envoler vers une victoire a paris Roubaix)

    Mon opinion tend vers celle d’EAP, je pense qu’ils utilisent les braquets qui leurs conviennent. Mais est-il possible aussi que ce soit également une mode en fonction des coureurs ? Armstrong gagnant en moulinette, tout le monde veut s’y mettre, j’imagine que si Ulrich avait gagné 5 tdf on serait resté beaucoup sur les gros développement.

  29. ju

    Et puis , je voulais aussi dire, que toutefois, j’ai tendance à penser que la limitation des braquets chez les jeunes est une bonne chose, ça doit être quand nettement moins traumatisant (c’est le consensus qui ressort des discussions pendant les repas de famille, je suis issus d’une famille qui aime passer du temps sur des pneus de 23 ! Pour mois c’est plutôt 28 d’ailleurs 😉 )

    • Steph

      Je dirais que le choix du braquet est maintenant complètement rationalisé et objectivé par le rendement en Watt en fonction de la durée de l’effort. Donc oui, ils utilisent le braquet qui leur offre le meilleurs rendement ce qui peut être très variable d’un profil de coureur à l’autre, et donne des cadences de pédalages qui « à l’oeil » peuvent sembler bizarres (cf Bardet).

      Quand on le fait « aux sensations » cela donne aussi parfois des choses assez contre-intuitives. Par exemple en terme de performance et à % égal, je passe mieux en fréquence (85+ rpm) les grimpée courtes (<=20'), et en enroulant (70/75 rpm) – donc avec des développements plus gros – les longues ascensions. Cela me met dans une plage FC plus soutenable dans la durée. Cela a pour moi toujours été vrai et encore plus avec l'âge. C'est un constat très personnel et je pense que cela est très dépendant du profil musculaire inertiel* de chacun mais aussi de ses temps de soutien.

      *https://orbi.uliege.be/bitstream/2268/101579/2/Manuscrit%20Profil%20musculaire%20_Jidovtseff_.pdf

      • Steph

        PS : L’étude précitée utilise comme protocole d’évaluation le développé-couché mais on arriverait sans aucun doute aux mêmes modèles et conclusions avec des squats ou sur un vélo ergo (On pourrait alors renommer l’étude : Les profils musculaires inertiels permettent une définition plus précise des braquets 🙂

  30. Steph

    @ju « j’ai tendance à penser que la limitation des braquets chez les jeunes est une bonne chose, ça doit être quand nettement moins traumatisant »

    Les jeunes sont encore en phase de croissance. Lorsque j’étais cadet (80′) Il était admis qu’un travail en force (gros braquets) développe prioritairement l’épaisseur du myocarde et un travail en fréquence (petit braquet) augmente le VES (Volume d’éjection systolique) . Eviter les Cardiomyopathies Hypertrophiques était sans doute une des justifications historiques de la limitation des braquets. Des études plus récentes suggèrent que la pathologie est avant tout génétique et que la prévalence chez l’athlète n’est que peu supérieure à la population générale.
    Cela dit, il y a d’autres avantages à apprendre à mouliner ne serait-ce qu »en terme de coordination neuro-motrice.

    • Xavier

      Comme tu le soulignes fort a propos Steph, les « jeunes » sont en phase de croissance. Hormis les considérations cardiaques que tu évoques à raison, on peut aussi prendre en compte dans l’apprentissage biomécanique (sportif) des « jeunes »les sollicitations tendineuses liées aux travaux de « force » musculaire (gros braquets par exemple) qui peuvent limiter la croissance osseuse harmonieuse et favoriser l’apparition de pathologies tendineuses chroniques. Et qu’en tant qu’éducateur, on devra apprécier la « force » bioméca à travailler (en opposition à la « vélocité », en somme) au plus près du potentiel – individuel et donc fluctuant – du « jeune » en question.

      • Steph

        Bien d’accord Xavier, la limitation du braquet est avant tout une question de prévention médicale sur plusieurs aspects comme ceux que tu évoque.. Mais je vois aussi au travail en vélocité (voire hypervélocité) des avantages éducatifs notamment du système moteur. Dans ce registre un truc que je ne vois plus trop (hormis chez certains livreurs de pizzas) c’est l’usage de la roue fixe. Quoi de mieux pour apprendre à un marmaille à pédaler rond ? (et accessoirement apprendre à tomber 🙂 )

  31. Edgar Allan Poe

    Totalement d’accord avec ce qui est dit sur la limitation des braquets chez les jeunes. Je rajouterais aussi les différences parfois énormes de gabarits entre des gamins en cadet qui sont musclés comme des coureurs de 1ere catégorie et d’autres d’à peine 1m60 et 45 kgs qui ont juste commencé leur puberté. Les 1ers pourraient tirer le 53*12, pas les seconds.

  32. Steph

    Oui, cela dit les connaissances physiologiques et biomécaniques évoluent. Et l’on s’aperçoit que ces limitations ne font plus trop sens. Il faut tenir compte du fait que le vélo est un sport porté et que les contraintes squelettiques et tendineuses sont plutôt faibles. Un nouveau postulat est même qu’il faut (aussi) tirer plus gros pour developper la densité osseuse. Et si l’acquisition de la vélocité reste essentielle, on estime, étude à l’appui, que limiter le developpement ne permet pas d’être plus véloce. D’autant qu’ avec les plages de cassettes actuelles rien n’empêche de travailler vélocité ET force. Du coup, plus de limitation pour les juniors depuis 2 ans.Pour minimes et cadets c’est dans les tuyaux mais on temporise.

    Cadet, je me rappelle que nous faisions les sorties club – surtout en début de saison – avec les « toutes » . Je montais un 53 (au lieu du 50 réglementaire) pour avoir une chance de garder les roues dans la baston du retour avec mon pauv’16 à l’arrière, sans être trop pendu. Fallait juste pas qu’il y ait un pont d’autoroute 🙂

  33. yvon

    Bardet n’a pas put ou su résister à la Bahreïn. Landa et Padun avec la potion vont être difficiles à battre. Cela doit être difficile de rester honnête dans un pareil milieu. Je vais lire Yvon innocent, je pense que vous aurez raison.

  34. Edgar Allan Poe

    Bardet a certes fait une performance moyenne ce jour, avec une équipe moyenne aussi. Il semblait arrêté dans les 4 derniers kms, alors que Bahrein volait. Ils placent 3 coureurs dans les 10 premiers, 2 sur le podium. Un cyclisme « humain » face à des performances comparables à celles d’un époque que l’on croyait révolue.
    D’ailleurs, Vinokourov, évincé pour la 2eme fois de son équipe juste avant le tour de France est sur le retour après la rupture de Premier Tech avec Astana.
    Décidément, on en sortira jamais…

  35. noirvélo

    A  » l’ Américaine » les Français ont décroché une très belle médaille de bronze , Thomas & Grondin mais que le final fut difficile !!! Et bravo à Morkov , enfin (avec Hansen) en pleine « lumière d’or « !! le mérite au méritant !! récompensé de son abnégation , de son dévouement à ses leaders , à son équipe , très heureux pour lui , bravo !

    • Charmant-Som

      Morkov est un sacré pistard, il avait gagnait deux des dernières éditions des Six Jours de Grenoble en 2007 et 2008. Sur le TdF, Mark Cavendisch a eu de la chance qu’il soit dans son équipe… car il était aussi fort que lui.

  36. Edgar Allan Poe

    Mon propos sur les braquets obligatoires chez les jeunes visait à essayer de contribuer à mettre les compétiteurs sur un pied d’égalité. En effet, on ne favorise pas directement la vélocité en limitant les braquets.
    Quand j’étais cadet, 50/60 kms de foncier le mercredi, une courte sortie de fractionné le vendredi après l’école et 25 bornes de déblocage suffisait à arriver avec les premiers. Aujourd’hui, avec ce genre d’entraînement hebdomadaire, on finit péniblement dans le peloton. Certains gamins vivent et s’entraînent comme des pros dès 14 ans. On me rétorquera qu’il en est ainsi dans tous les sports individuels, le tennis en tête. OK, mais j’aimerais bien avoir les stats du nombre de licenciés en école de cyclisme, puis en cadet, et en junior. Quelle est la déperdition du nombre de licenciés entre les catégories junior et 1ere année sénior? Énorme à mon avis.
    Je le déplore.
    D’autres mesures pourraient aussi voir le jour, comme obliger à courir les chronos avec des vélos traditionnels.

    • noirvélo

      Les braquets , oui , l’âge aussi des débuts .. Lorsque je vois les gamins en prélicenciés , qui savent à peine marcher (!) , s’époumoner à faire leur tour à bloc pendant des années (avant de passer minime !) , sur des vélos trop grands , pas adaptés , je m’interroge aussi …. Leur « carrière » est longue jusqu’en junior où beaucoup sont à leur sommet , réussissent mêmes de petites carrières internationales , puis , « pfuittt » , saturation physiologique , mentale et morale souvent , le petit prodige qui écumait les courses de cadets devant toute la famille qui leur mettait la pression, sur un vélo à faire pâlir celui d’un pro , s’éteint doucement et disparait prématurément …
      Mon père m’a épargné çà et je l’en remercie , je roule toujours avec passion en lachant , dans mes rêves , Rallerandro tous les deux jours !!! N’en vient tout de même pas à me soupçonner de ….. !!!

  37. Wolber

    La moyenne de l américaine… 59, 610km/h sur 50 km. Ces types sont hors normes.

    EAP, en junior , ç etait 100, 120 km le mercredi, un déblocage le vendredi , course le dimanche et on récupérait le lundi sur 50 km selon les cours…le même schéma reproduit .
    Le  » prodige » belge de chez Bora et l’ex premiers du Tour du Valromey seraient morts de rire…

    • mica

      Wolber : oui, moyenne remarquable sur « l’ américaine », je ferais remarquer aussi les moyennes en poursuite olympiques ou ça roule à plus de 66 ou 67 Km/h pendant 4 Km……en particulier l’ Italie emmenée par le fantastique Ganna, ou la très homogène équipe du Danemark….

  38. Edgar Allan Poe

    Et quelques impasses aussi… des entraînements qui s’arrêtaient parfois au bout de 15 bornes pour passer l’après-midi sous un cerisier, ou pour une baignade en rivière… voire même pour une après midi crêpes chez notre entraîneur, quand il pleuvait.
    Certains gamins de mon club ont fait 120 bornes un soir de février sous la flotte, à la lumière des frontales et des phares cet hiver, par 3°C. Nul doute qu’ils jeteront l’éponge à l’approche de la catégorie senior s’ils ont pas de résultats
    Il y a quelques années, j’ai proposé à mon club d’emmener les cadets voir l’étape du Dauphiné qui montait deux fois l’Alpe d’Huez. Ça n’a pas plu à certains parents parce que ça obligeait les gamins à sauter une course, qui plus est un cri-cri d’1 kms à 140 bornes de la maison !
    Ok, Ok…

    • lbi

      Il n’y a plus que des courses à plus d’une heure, la plupart à 2h de route. Donc à part les familles qui baignent dans le vélo depuis toujours, il ne va plus rester beaucoup de monde. Si en plus il y a besoin d’un pass pour courir en pass… Le vélo meurt, vive le vélo!

      • lbi

        Noirvélo, avant même la saturation morale, il n’y a plus assez de courses pour faire des coureurs. Mon pote coach peinait à trouver des courses en juniors il y a quelques années déjà, il les faisait courir en cyclo et autres.

      • noirvélo

        Ibi ,
        un jour , il ne restera que le vélo « pur » , qui sera appelé « pur vélo » , où l’être humain sera séduit par une petite machine simple , sans les artifices que l’on connait actuellement … et qui appréciera de rouler sur des routes bucoliques un peu oubliées mais qui existent encore …. Et absolument rien ne l’empêchera , en fonction de son âge et de ses moyens physiques , de pousser le « moulin à fond » dans un bon col , quelques bosses ou quelques bons bouts droits de plaine sur la braquasse comme un Hollandais dans le vent avec le style de Ganna …. et ce sera même aussi bien que faire « 3 » du « Grand Prix de Fouilly les Oies  » , à 100 bornes de chez toi et après avoir consacré toute la semaine dont le WE en mode « stress » pour s’y préparer … je sais , je vieillis … mais vous aussi !

  39. mica

    Mais, je n’ y crois pas…….les JO se terminent tout juste……et voici que s’ annoncent pour Septembre des championnats d’ europe et des championnats du monde de cyclisme………on croit rêver ; ce que l’ on vient de voir au Japon, c’ était quoi ? …….Un échauffement, des hors d’ oeuvres, du pipi de chat……..
    Bref, tout ça ne fait pas très sérieux, d’ autant plus que le monde cycliste…c’ est un peu l’ Europe ( a laquelle on peut rajouter peut être la Colombie et l’ Australie et encore tout juste).
    Existe t’ il beaucoup d’ autres fédérations sportives qui organisent, la même année des doublons, voire des « triplons » de ce genre…….,?
    Ca ne fait pas très sérieux surtout que cela vient, en plus, aprés trois
    « grands Tours de plus de tros semaines chacun.
    Mais que valent réellement ces « titres », même si un Français en est le détenteur actuel!

  40. nick

    absent des jeux, bardet rate le coche à burgos (diffusion en différé) pour un dos apparemment bloqué après sa chute,

    aux jeux, mayer bat qqs records personnels (hauteur, à 2,08 m) malgré un dos bloqué, sans montel aux commentaires, faut-il le préciser,

    et maintenant, le limousin (après la pologne), avec le retour de pinot,

    • yvon

      Il me semble que Mayer a dit avoir pris exceptionnellement des anti inflammatoires,je pense pas être le seul à l’avoir entendu.

      • mica

        C’ est vraiYvon, Mayer a dit qu’ il se refusait de prendre des A I et que là, il a du s’ y résoudre.
        Pour Bardet, je ne savais pas…….mais avec Pinot , les 2 anciennes stars du cyclisme Français semblent souffrir des mêmes maux. Espérons que tout va rentrer dans l’ ordre.
        En tout cas, Bardet semblait bien « entamé » dans la derniére montée au tour de Burgos…..
        A propos et encore une fois, les motos « images » tiraient litteralement le groupe d’ échappés et le peloton, bien avant l’ ascension finale, quelques mètres devant……du cyclisme « ordinaire »……bien ordinaire.

  41. noirvélo

    Pour Bardet , ça reste une énigme , j’ai beau concevoir que c’est un garçon gentil et intelligent « bien propre sur lui » , qu’il fait ce qu’il peut contre des coureurs « dit douteux » , il n’en demeure pas loin que c’est un leader depuis très longtemps , payé comme un leader , qu’il n’a pas beaucoup gagné (malgré de beaux podiums et rien depuis 3 années !!! Je trouve que beaucoup sont pleins d’indulgence envers lui , alors gagner une étape au Tour de Burgos sans tenir les roues , les deux jours suivants en tant que « grimpeur spécialiste » , je trouve ça plus que moyen , et je suis gentil …
    Ce qui plaide en sa faveur , c’est qu’il a « l’intelligence d’être gentil » , parce que la moindre parole ou le plus petit mauvais geste en France se paye cash … Bardet et Pinot ont su , eux , rester humbles et sobres …

    • noirvélo

      « il n’en demeure pas moins » …

    • lbi

      A part s’accrocher à une portière, il ne peut rien faire contre les chaudières et les coureurs de l’équipe de Varjas. Ils enchainent la fatigue et les blessures comme moncoutié, c’est bon signe. Mais le reste du peloton de tête ne joue pas le jeu.

  42. garolou

    Ils ont trouvés de nouveaux puits de pétrole au UAE où quoi??? Un paquet de gros noms viennent de signer pour 2022 ça promet…. on verra

  43. Wolber

    La Vuelta sera courue avec un fameux plateau de postulants.
    Ineos, Bahrain,lotto jumbo…
    Bernal et Carapaz, équipiers de Pidcok, par exemple ? A voir.
    Padun, après son tour de chauffe au Dauphkné,nouveau leader cher Barhain? A voir

    • mica

      OUI Wolber, un fameux plateau de postulants et comme la Vuelta c’ est « open bar » pour les produits de toutes sortes; que l’ on ne sait qui appartient à telle ou telle équipe , le mercato n’ étant pas clos, loin de là; que l’ on peut fermer les yeux sur d’ éventuels moteurs……
      Oui, la Vuelta , pour toutes ces raisons s’ annonce passionnante…..
      La chaine l’ équipe 21 pense à nous , les moins jeunes, en anticipant sur la canicule à venir et nous offre des aprés midi soporifiques à souhait en diffusant des heures et des heures du triste Tour de Pologne; pour ma part je n’ ai même plus le courage de regarder….

  44. Eric

    Fabio Aru mettra un terme à sa carrière après la Vuelta…
    Ce coureur n’ est pas le plus probant niveau éthique avec ses meilleurs années chez Astana mais il a un petit quelque chose d’attachant.
    Incompréhensible d’ailleurs son passage de « espoir du cyclisme » à « circuler y a rien à voir » !
    Video de sa victoire à la planche des belles filles : https://youtu.be/dWhejQkI-mI
    On remarque de très beau pantins en vidéo : Froome, Thomas, Martin…
    Dire que je m’embrasse à avoir un beau style pour compenser mes performances, j’ai tout faux 😉

  45. Wolber

    Sinon, Mica, il y aura bientôt le Tour du Limousin😊 … de très belles routes « faites » pour le sport cycliste. Les étapes sont rarement ennuyeuses parce ce que ce n est pas le WT mais le cyclisme de papa.

  46. Thomas

    Ça en devient drôle , tellement c’est n’importe quoi ..!
    https://twitter.com/festinaboy/status/1425754132560982017?s=20

    • pijiu

      Sacrée vidéo gag en tout cas. Et pas mal de compassion pour le poissard qui se prend ce missile non-téléguidé sur sa trajectoire.
      Là effectivement, ça devient très, très dur à expliquer hors assistance…

    • noirvélo

      Un vent « Force 12 » …. rasant !!! les perturbations météorologiques affectent aussi le vélo dans sa partie la plus « matérialiste » ….. ou le poids de la bicyclette est «  »très très très » nettement inférieur à 6k800 … J’ai beau chercher m…. , je ne trouve pas !!! 🤣

      • lbi

        Je parles de varjas juste au dessus. J’ai 3 fins connaisseurs qui m’ont mis un pouce rouge. Surement des gauchistes lrem pro vaccin covid qui vivent dans leur montagnes et qui comprennent tout mieux que tout le monde mdr

      • Éric

        Ouf…

        N étant ni gauchiste, ni LREM, ni pro ou anti quoi que ce soit, n ayant pas non plus mis de pouce rouge à je ne sais trop quel commentaire sur Varjas et habitant la vallée, je suis satisfait de ne plus être l unique exutoire de tes frustrations.

        Néanmoins, le fait que tu glisses sur la vaccination, sujet polémique et clivant qui n a pas vocation à être débatu sur un site sportif pourrait peut être enfin conduire le propriétaire de LFR à te censurer.

    • noirvélo

      On en rigole mais j’aimerais une explication , je trouve que c’est grave ! l’UCI ne regarde pas les vidéos ? On ne leur soumet aucunes vidéos ?, on laisse faire ? Ca mérite une enquête sérieuse , non ?

  47. Edgar Allan Poe

    Poltergeist

  48. Wolber

    Encore une  » chance » 😂que sur la vidéo , on ne puisse pas reconnaître ni la marque du velo , ni son utilisateur.
    Et sinon on s’ autorise à penser quoi, ds les milieux autorisés?

    • mica

      J’ avoue que cette vidéo interroge.
      Même « motorisé », ce vélo n’ a aucune raison de traverser la route à la perpendiculaire…….sagirait il d’ un gag de trés mauvais gout, qui plus est dangereux.
      Le vélo serait il tiré par un fil « invisible » (genre fil de pêche), manipulé par un « plaisantin  » complétement irresponsable?
      il semblerait que quelqun soit au fossé du coté gauche (premier coureur à avoir chuté ? ), puis du coté droit, ne voit on pas un véritable engin motorisé partir dans les champs….
      Bref, tout ça n’ est pas très clair, j’ opterais plutôt pour le gag vidéo, jeux dangereux oeuvre d’ un irresponsable de premier ordre.
      Mais que disent les coureurs et les équipes concernés de prét par cet « accident » qui aurait pu virer au drame.
      En dehors de cette vidéo, rien n’ aurait filtré?……..Car, quoi qu’ il en soit c’ est grave……

      • mica

        Erreur: du coté droit, c’ est bien le coureur bleu, qui a évité la chute de justesse, qui part dans les champs.

  49. Wolber

    Départ du Tour de l avenir hier, avec un prologue de 5 km. 2 français dans les 50 premiers. Rouler n est pas français.

  50. Thierry mtl

    Faudrait ouvrir une section Vuelta

    Le plateaux est très intéressant cette année.

    Pidcock va y faire des étincelles 🧨

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.