Tous les jours, la passion du cyclisme

Pogo, au nom de l’équipe, mais le doute subsiste…

La victoire hier de Pogo au sommet du col du Portet est un statement.

Un statement pour son équipe.

On a dit de cette équipe qu’elle était faible, incapable de bien entourer Pogo. J’avais moi-même de sérieux doutes.

Il est vrai qu’elle a bien bossé sur les dernières étapes pour entourer le leader slovène. Hier, ils ont roulé, avec notamment dans le final Formolo, McNulty et enfin Majka.

Costa, Hirschi, ont également abattu du boulôt en 2e semaine.

Alors Pogo a voulu mettre les points sur les « i » et gagner l’étape pour eux hier.

Pour Alan Peiper aussi, un des directeurs sportifs de l’équipe resté à la maison pour combattre une récidive de cancer de la prostate.

Ca s’appelle livrer la marchandise. Et c’est pour ca que les UAE Team Emirates ont confiance en leur leader.

Carapaz attaque encore trop tôt?

Je sais pas vous mais moi, je trouve que ça devient une habitude: Carapaz démarre trop tôt!

On l’a vu à plusieurs reprises sur des courses cette saison: il est fort, attaque trop tôt dans le final, plafonne et se fait reprendre puis souvent doublé dans les derniers mètres.

Hier, c’est clair que Carapaz plafonne aux 400m, Vingegaard bouche soudainement le trou très rapidement et Pogo démarre juste après, ayant eu une petite récupération salutaire dans la roue de l’Equatorien.

Hier, si Carapaz démarre aux 400m plutôt qu’à 1500m de la ligne, il prend peut-être 30 secondes sur Vingegaard en plus des bonifs…

Le podium acquis

Uran ayant craqué, on connait le podium: outre Pogo, c’est Vingegaard et Carapaz qui le compléteront.

Reste à savoir si Carapaz pourra chiper la 2e place à Vingegaard.

Je n’en crois rien. Notamment parce qu’il reste le dernier chrono, favorable à Vingegaard.

Les pois

Pour Mike Woods, ca va être très compliqué, ayant glissé à la 3e place du classement, ex-aequo avec Quintana. Poels est toujours en tête et Pogo a fait un bon de cinq places hier pour se hisser 2e du classement, 9 petits points derrière Poels.

Ca se jouera dans l’ascension finale vers Luz Ardiden: si Pogo arrive pour la gagne, il pourrait très bien rafler le jaune, le blanc et les pois sur ce Tour. Si une échappée résiste, alors ca dépendra de sa composition.

Le doute: l’hémoglobine de synthèse

Les performances de Pogo engendrent de nombreuses questions, de nombreux articles sont publiés chaque jour sur le sujet dans la presse française et européenne.

Pour Antoine Vayer, pas de doute, on n’a pas vu de performances comparables à celles de cette année depuis le Tour… 1999 de Lance Armstrong. C’est dire!

Dans une intéressante entrevue avec Marc Kluszczynski, Vayer et lui évoquent les possibles pistes actuelles de dopage au sein du peloton, et comment il est facile de déjouer les contrôles.

L’eldorado? Ce serait l’hémoglobine de synthèse. Extrait:

On mise plutôt sur les nouvelles hémoglobines au point. JE LE REPÈTE. C’est miraculeux, sans risque, atoxique, pas de réaction allergique, cela transporte 40 fois plus d’oxygène tout en étant 250 fois plus petit. Les microdoses suffisent. La durée de vie dans l’organisme n’est que de 2,5 jours et elle disparaît de l’organisme en 5 jours. On va toujours au plus facile et au plus sûr. C’est sûr à 100% aussi bien au niveau des effets que de l’assurance de ne pas être pris ! En 2021, le passeport sanguin est bien devenu la ligne Maginot de l’antidopage. Déjà mise à mal à cause de la pandémie du SARS-CoV-2, la lutte antidopage est encore une fois dépassée, ridicule. Rien ne bouge au niveau des instances. Pourtant, il suffit de regarder, de constater.

Marc Kluszczynski, chronowatts, 12 juillet 2021

Marc avait aussi partagé cet article avec La Flamme Rouge en avril 2020 justement sur le sujet des hémoglobines de synthèse.

Et si un homme peut être au fait de ces hémoglobines de synthèse, c’est bien Mauro Gianetti, le manager général de l’équipe UAE et ex-dopé aux PFC (un substitut d’hémoglobine), transporteur alternatif lui-aussi de l’oxygène, au lieu des globules rouges qui sont comptabilisables au moyen du taux d’hématocrite.

La pandémie n’a rien arrangé non plus au niveau des contrôles hors compétitions et inopinés (cet article publié sur ce site en parlait déjà l’an dernier), et le financement mondial de la lutte contre le dopage en a pris pour son rhume ces dernières années, les instances dirigeantes, bien sûr l’UCI, voulant manifestement « passer à un autre appel », fatiguées de tous ces scandales sur scandales.

On a également mieux contrôlé les journalistes d’enquête, les seuls qui pouvaient faire tomber les dopés. L’accès aux hôtels est désormais restreint, on contrôle aussi les lieux des stages d’entrainement, tout est scruté, n’a pas accès qui veut aux équipes sur et surtout, hors des courses. Des « black list » existent.

Je l’écris souvent: il convient de rester réaliste quant aux performances actuelles sur le Tour, même s’il n’y a pas de contrôles positifs pour l’instant. De nombreux coureurs n’ont probablement rien à se reprocher: on voit la fatigue, les jours sans, un jour devant puis trois jours derrière, pour récupérer.

Mais pour certains autres, la pluie, le froid, la chaleur, la vitesse des étapes (ce Tour est en passe de devenir le plus rapide de l’histoire, malgré sa difficulté et sa mauvaise météo), être devant tous les jours et gagner, répondre à chaque attaque, en loger 4 de suite dans des rampes à 10% après 170 bornes dans l’étape en troisième semaine, pas de problème!

Freins à machoire

Intéressant, Pogo utilisait hier un vélo équipé de freins à mâchoire plutôt que des freins à disque pour cette étape de montagne, question de s’assurer d’être à 6,8 kilos max pour son vélo.

L’étape d’aujourd’hui

Très courte! 130 bornes et c’est plié.

Deux ascensions classiques, mythiques: Tourmalet, Luz Ardiden.

Assurément une étape nerveuse, beaucoup de mouvement dès le départ à prévoir, c’est la dernière chance pour tellement de coureurs.

Tout peut arriver. Et en fin de Tour, c’est la récupération qui jouera un grand rôle dans les coureurs que l’on verra à l’énergie devant.

Partager

Précédent

Minuit-1 sur le Tour

Suivant

Le nouveau Merckx, c’est Pogacar!

48 Commentaires

  1. Mahet

    La suprématie esseulée de « pogo » ne peut être que suspect La ou la Sky et Ineos furent impressionnante par leur train d’équipe on le retrouve toujours seul longtemps avant l’arrivée … soit c’est un mutant et les slovène on un secret en nutrition et en entraînement soit il. Y a un loup … c’est tellement gros que cela devient ubuesque . Le passeport. Est donc bien devenue non pas une ligne maginot mais un moyen frelaté de nous justifier il est clair qu’il est contourné . Triste

  2. Vinnnch

    Pour ma part, outre Pogacar en qui je ne crois pas un instant, la sidération vient de Vingegaard. Je suis loin d’être aussi pointu que d’autres spécialistes sur ce site, je n’avais JAMAIS entendu parler de lui avant le tour. Sur sa page Wikipedia je ne vois pas grand chose avant ce tour. En 2020 par exemple, une 8ème place sur le tour de Pologne et c’est tout. J’avoue mon incrédulité…
    Pas de chance, en plus son 2d nom de famille est Rasmussen 🙂

  3. plasthmatic

    Je crois que c’est d’avoir été fortement et bien malgré nous imprégnés d’équipes à la Festina, US Postal, Sky ou Ineos, qu’on peut juger une team UAE faible, voire pas à la hauteur des ambitions de leur homme fort. Ce qui relève tout de même d’un paradoxe : on ne croit pas un instant, à juste titre, que les membres de ces rouleaux-compresseurs puissent se désaltérer à la Vittel (la Volvic ou l’Evian sont pas mal aussi), mais on en fait, un peu quand même, la mesure étalon de ce que doit être une équipe puissante. Force de l’image.

    Un ‘statement’ maintenant : si tu te remets à causer latin, Laurent, je m’en vais vous faire le commentaire en grec ancien ! Ah ces Américains alors.
    Bon, je vous souhaite un été moins arrosé qu’en Lorraine, parce que ici, il tombe presque sans discontinuer des pizzas, les cours d’eau débordent et les champs sont des miroirs, très étonnant pour la saison.
    Et quelque chose me dit que pour notre Noirvélo national, sur l’autre versant de la barrière vosgienne, le ciré (breton, toujours breton, le ciré) est aussi de mise.

    • mica

      Toujours aussi poétique Plasthmatic……..( je ne fais plus de fautes d’ orthographe sur ton nom et je m’ en félicite….)
      As tu visionné l’ extraordinaire document de l’ INA que Marius à joint ( 2 ou 3 sujets auparavant) sur l’ étape de Marseilles du TDF 1971 (50 ans tout juste)….?
      Si non je te le recommande. Et si possible un commentaire de ta part……je sais que ça ne se  » quémande » pas, mais je suis sur que ce serait savoureux……enfin, comme tu le sens!

      • plasthmatic

        Mica, je vais essayer de retrouver le lien de Marius, et regarder. Ce qui sera une entorse, pas à la règle, y en a pas, mais au fait que je ne clique jamais sur les liens, ni même les vidéos proposées par mon ami Laurent. Mais je vais le faire, le mot que tu as écrit ce matin m’y avait déjà incité. Quant à le commenter, là il y a une règle : comme disait mon vieux père (qui n’a jamais dit ça) : ‘si t’as rien à dire, tu le dis pas’ … !
        C’est vrai que tu es devenu costaud avec mon pseudo. Tu as bien noté qu’il contient mon prénom, mon nom, une part des symptômes de ma maladie respiratoire, et un peu de cyclisme par le plasma. J’ai déjà précisé plusieurs fois vivre à Lunéville, être un vrai petit (163 cm – 54 kg), donc on peut savoir qui je suis, même si c’est totalement sans intérêt !

    • Lbi

      J’ai failli justement te parler hier de ton climat qui te permettais justement de lire plus, beaucoup plus de livres que d’autres. Tu pourrais même répondre en grec!
      C’est comme ces hackers russes qui habitent en Sibérie, ils excellent car ils ne peuvent pas sortir 🙂
      Il me semble que pogo est passé en tete de val louron, donc il se pourrait qu’il vise discrètement le maillot à pois.
      Vinnnch non on ne le connaissait pas, on s’en serait souvenus avec un nom pareil.

    • noirvélo

      Oui Plasthmatic , l’Alsacien va rassurer le Vosgien (Lorrain?) , chez nous aussi l’eau monte … Un pédalo en tubes de titane et tout Campa est déjà dans les cartons … Je fais travailler les bras pour faire sortir de la cave …
      Pour ce qui est de « Poggy » moi aussi je suis dans l’ « ultra doute » … Ce qui me gêne c’est sa facilité à grimper , à grimper vite , puis à accélérer encore plus fort , non pas dans du 5% mais dans du 12% et pas sur 100m mais pendant 15 bornes !!! , dans le 3e col d’une étape en 3e semaine !!! Qu’un peloton roule pendant 30 ou 40 bornes à 50 km/h ( l’aspi !) , je peux le concevoir, mais monter un col à 25 km/h avec du pourcentage !!!… Ok , je ne connais peut-être rien en vélo …
      Le « Bas Rhin victorieux » (hein Plasthmatic , lol ) aussi avec le « mutant Colbrelli , ça ne rassure pas dans les « chaumières à vélo » … ( ahhhh les rares descentes de police à une époque lors des jours de repos , ça me manque … )

      • noirvélo

        « pour faire sortir l’eau de la cave » …

      • plasthmatic

        Lorrain, Noirvélo, du 54 (Lunéville), natif du 57 nord (Thionville), jeunesse et famille encore à Fameck (57). Pardon les autres, mais c’est mon seul moyen de répondre à Patrick l’Alsacien du 67.

    • Laurent

      @plasthmatic,
      Je savais que mon usage du mot anglais « statement » allait faire réagir mais je suis quand même allé de l’avant parce que je n’ai pas trouvé d’équivalent français voulant dire la même chose… une « déclaration »? Une « affirmation »? Je n’ai peut-être pas trouvé l’inspiration tout simplement!

      • plasthmatic

        Je blaguais hein mon Laurent, je ne déteste d’ailleurs pas quand tu t’exprimes un peu avec les mots des Américains.
        C’est vrai que la traduction est difficile, et je compte bien que tu me fasses ressentir le sens exact de l’expression sur quelques km d’un prochain tour commun.

  4. mica

    Je me permets de revenir au lien extraordinaire joint par Marius sur l’ étape Orciére Merlette -Marseille. du TDF 1971
    Mais, quel remarquable morceau d’ histoire!
    Le souvenir que j’ en avais tout juste 50 ans après n’ etait finalement pas si éloigné que ça de la réalité. la ruée vers Marseille fut fantastique!
    Oui, le journal télévisé de 13h sur la 1ere chaine, je crois (peut être la chaine unique à l’ époque) coupé et l’ on passe pour une « retransmission  » Een direct d’ une dizaine de Km de course plus interwiews, puis « face au Tour ».
    Tout cela avec les moyens télévisés de l’ époque.
    Images presque illisibles parfois……un hélico trés haut , pratiquement pas de voitures et de motos devant les coureurs…..ah, ça nous change des « conditions actuelles ou « ils » laissent tout faire.
    Une échappée d’ une douzaine d’ hommes devant, dont le chevaleresque Eddy Merckx tentant de « refaire » son retar (8 ou 9 mn) sur le non moins chevaleresque Ocana…..tout ça sur les routes étroites, tortueuses et « ne rendant pas » (dixit Letort me semble t’ il….) , sous une chaleur de plomb……et à plus de 46 Km / h de moyenne pour les 250 Km!
    On se rapellera que l’ échappée se déclencha dés le drapeau baissé au début de la descente d’ orciére Merlette……Ocana insinuant même que le départ fut quelque peu « volé »…..on ne saura vraiment jamais….
    L’ écart évolua entre 1 à 2 mn pendant plus de 5 heures….
    A noter que le départ avait eu lieu à 8 heures, ce que l’ on ne voit plus de nos jours.
    Dans l’ échappée beaucoup de noms connus, dont Wagtmans (un fils de), un certain Paolini (pére de….?) et aussi Van Vleuten (père de….?).
    Eddy Merckx et Luis Ocana : deux « fameuses gueules de champions » quand même……on n’ a plus les mêmes, ni les mêmes « caractéres « …..tellement trempés.
    Les 2 télés radios reporters étaient J.M. Leulliot (à l’ arrivée) et R. Diot sur la moto…..avec les difficultés de liaison inhérentes à l’ époque…..on était pourtant déja allés sur la Lune 2 ans auparavant….
    On peut noter que les 200 derniers mètres du sprint à 66, 6 Km /h, c’ est ce qu’ annonce J M Leulliot……je crois que de nos jours c’ est plutot 63 ou 64 Km/ h……..mais c’ est une autre histoire.
    On apprend aussi que, en fin de course tout au moins le vent était défavorable.
     » L’ interwiuveur » de « face au Tour » était Félix Lévitan, un des « co-patron  » des tours de l’ époque avec J. Goddet l ‘équivalent de Mr Prudhomme actuellement.
    A noter que Ocana aurait du gagner largement ce T DF là s’il n’ avait pas connu la chute et l’ abandon dans la descente du col de Menté dans les
    Pyrennées; descente rendue quasiment impratiquable suite à des trombes d’ eau.
    Oui, c’ était une page fabuleuse de l’ histoire du cyclisme……a voir absolument.
    A noter aussi les actualités de l’ époque, dont les funérailles de Louis Armstrong ce qui me fit sursauter, croyant, avec ma culture cycliste qu’ il sagissait de Lance…
    Actualité tragique aussi au Pakistan…….
    Une page d’ histoire mondiale, une page d’ histoire télévisuelle, une page d’ histoire cycliste…….
    MERCI MARIUS …….

    • Francois

      Et si on parlait des batailles napoléoniennes

      • mica

        Ah, François, ça te dérange! c’ est vrai que la vérité est souvent dérangeante ………si tu ne veux pas voir le passé, ouvre au moins les yeux sur le présent……il n’ est pas fameux.
        Et notes bien que je ne me suis jamais fait d’ illusions sur les problèmes de dopage qui existaient il y a 50 ans et bien avant…….sans doute « moins pire » cependant que ce que l’ on voit de nos jours…….et dans tous les sports.
        Si ton seul commentaire s’ arréte à ta phrase ci dessus, il n’ est pas bien constructif……c’ est le moins que l’ on puisse dire!

  5. Mahet

    Les seules questions que nous devons poser elle sont pour l’UCI ET à l’AMA 1/ êtes-vous certains de savoir ce que vous chercher dans les contrôles anti dopage 2/ comment biologiquement on peut déceler l’usage de PFC HÉMOGLOBINE DE SYNTHÈSE 3/ ne peut on comme pour les compte de campagne des politique a) exiger les comptes de sponsoring des équipes b) avoir un droit de regard sur les états bancaires des coureurs c) en cas de découvertes de dopage infliger une amendes de 10 fois le montants des sommes engagées par les sponsors afin non plus de taper sur le coureurs mais aussi sur ses donneurs d’ordres en clair trouver un moyen de punir l’employeur pour l’obliger à exiger et contrôler que ses médecins soigneurs préparateurs physique applique eux aussi la règle . A qui va t on faire croire qu’aujourd’hui derrière un dopage de haut niveau biologique il n’y a pas un médecin ??

  6. alano39

    L’étape d’hier c’était back to the future.
    On aurait cru assister de nouveaux aux passes d’armes entre Rasmussen et Contador ou encore aux exploits d’Armstrong.
    7 attaques de Pogacar, 415 watts sur la dernière montée avec des pics à 1000 watts alors qu’ils se sont observés sur les 4 derniers kms. Nouveau record de la montée quand même et le reste des coureurs à près de 2 mn.
    Clairement ça devient une mascarade et quiconque qui s’y connait en cyclisme ne peut croire à de telles performances. Surtout avec le nouveau Rasmussen (et oui c’est le 2eme prénom de Vingegaard, ça ne s’invente pas et en plus Danois lui aussi) qui sort de nulle part. Regardez son palmarès sur Wiki c’est à pleurer. C’est bien la preuve que cette nouvelle génération de champions sort des éprouvettes. Même un obscur danois passé pro en 2019 peut monter sur le podium du tdf après 2 saisons passées dans l’anonymat. L’an passé il avait fini 46eme de la Vuelta. Il n’était même pas sur la liste initiale des engagés.
    Le cyclisme à 2 vitesses est revenu et il est à son apogée en ce moment.
    La prestation de Vingegaard qui revient sur le sommet pour passer Carapaz est une hérésie. Les mecs n’ont pas de pb de lactates, ils peuvent accélérer à loisir et jamais ils ne tétanisent. Ces 3 là jouent dans une autre league et leurs performances attestent de leur dopage. 7 attaques sur une montée, il faut remonter à Rasmussen (le vrai celui de 2007) pour assister à un tel spectacle. Et les autres répondent aux 7 attaques. Ce TDf est une pantomime, une honte au plan sportif et ASO l’a bien compris en faisant procéder à une descente de police bidon pour sauver les apparences et limiter sa responsabilité. En effet, avec cette fausse descente ASO ne pourra être taxée de laxisme.
    Mais tout le peloton parle de ces nouveaux produits indétectables mais dans quelques mois Prud’homme va nous jouer les vierge effarouchées en feignant de le découvrir.
    Quelque chose me dit que cet hiver nous allons avoir un dossier dopage car il va falloir mettre un frein au risque que ça pète lors du prochain TDF. Question image de marque ce serait la pire des choses.
    Aujourd’hui les dopés vont laisser une échappée aller au bout pour ne pas avoir à affronter la grogne de tout un peloton et les questions que les journalistes vont commencer de se sentir obligés de poser.
    Lors du chrono Pogastrong va nous faire un numéro ainsi que le nouveau Rasmussen. Ils sont les maîtres du monde mais à ce rythme on peut légitimement se demander pour combien de temps.

    • lbi

      C’est drôle qu’il y ait une perquisition, hier en voyant quintana arriver à un quart d’heure la ou jadis il gagnait, j’ai pensé que seules des perquisitions dans tous les hôtels les feraient redevenir humains.
      A noter quand même la super récupération de gaudu sur 2 étapes, si on avait que des coureurs comme lui, avec défaillances de temps à autres, quel suspense ce serait!

    • noirvélo

      alano39 ,
      Il y en a un qui n’est pas d’accord avec toi !!! , ça me fait toujours marrer ce genre d’individu , pour moi forcément suspect parce qu’incapable de « contre-argumentation » et apparemment complice du sport malhonnête ou alors totalement « buté & ignare » ce qui m’étonnerait …
      De mon coté , tout à fait d’accord avec toi , !!!

      • noirvélo

        Ahhhhh , ben moi non plus il ne m’aime pas ! il doit avoir des intérêts dans un groupe pharmaceutique qui magouille dans le vélo … Complotiste , moi ? Nonnnnn …… à 50% ? Oui !

    • Mathieu

      Erreur mon cher Alano39, ils ont remis çà aujourd’hui…
      Une forme de comique de répètition.
      Peut être que dimanche, à l’arrivée Pogy va également traversé la Seine en marchant, prouvant que marcher sur l’eau, c’est naturel…
      Nous sommes incrédule.

  7. mica

    Il me semble, que, mis à part le col du Porté les temps de montées , dans les Pyrénées sont loin des « records »………les DS les feraient ils ralentir sciemment pour couper court à toutes critiques et laisseraient même caracoler en tête quelques « seconds couteaux » ?
    Mais il est vrai qu’ on peut dire tout et son contraire…….la 3emme semaine est souvent crispante et fait, chaque année ou presque le lit à des rumeurs plus ou moins fondées; pour le coup, il semble qu’ elles soient fondées……..cette année et aussi l’ année dernière…..à suivre…..

  8. mica

    PS La 1ere semaine, surtout Franco française (M V D P , Alap. et même W V Aert) ne donnait presque pas le flanc à la critique
    En troisiéme semaine, « les gens » s’ ennuient et ça parle et ça parle…..je vous le dis, plus de 3 semaines et 4 wek end c’ est trop!

  9. marius

    Les propos de Dumoulin par rapport à la performance de Pogacar au clm de la planche des belles filles «  je ne vois pas comment j’aurais pu rouler 1´30 ‘´ plus vite » ne font que confirmer ce qui se trame en ce moment. Le final, hier, ce n’était pas du vélo mais on est sûr d’une chose, l’équatorien n’a pas le même protocole que les équipes AEIOUY et 747. Avant dans les sous-marins, pour détecter l’excès de CO2 ou pire CO (inodore) on embarquait un chien. Du fait de sa petite taille, c’était le premier à être indisposé par un excès de ces gazs mortels. Cela permettait de répondre au problème, voir de faire surface. Aujourd’hui dans le vélo, ces chiens, ce sont des coureurs, souvent Français, comme Gaudu, Martin, Pinot, Bardet. Lorsqu’ils sont dominés (le mot est faible) sur leur terrain c’est qu’il y a un problème. Sauf que le capitaine du sous-marin, lui, refuse de faire surface.
    Le salut ne peut venir que des sponsors. Ils doivent arrêter de fermer les yeux et retirer leurs billes si rien ne changent.

    • lbi

      Ils s’en foutent de l’équité, ils font un pognon de dingue. Tu sais combien ils devraient payer pour avoir un spot de 1h de pub sur fr2 l’après midi? Quand armirail emmène gaudu dans sa roue pendant 1h, c’est jackpot.
      Le seul salut viendra de la police. Ou pas. Il est évident que certains services ont des dossiers. Et de temps en temps on en fait tomber un (ou une, qui achèterait son epo en chine par exemple).

      • lbi

        Quand je parle d’évidence, je parle de ce que Snowden a révélé, et ça date de 10 ans maintenant.

  10. Wolber

    Ce n est pas parce parce qu on ne prête pas le flanc à la critique qu on ne le prête pas au doute.

  11. Tony Thibault

    J’aime bien lire tes bilets Laurent et cette année, j’aime aussi lire les chroniques de Antoine Vayer, vues les circonstances et les doutes su certains coureurs, il est en feu et il pratique le sarcasme et le cynisme exactement comme je l’aime.

  12. mica

    Il y a quand même des sports qui « se baladent » dans le dopage sans jamais attirer la moindre vindicte populaire ou journalistique , je pense à l’ athlétisme, le tennis, le foot, la natation, le rugby…….etc etc.
    En cyclisme, en plus, on a un peu tendance à s’ auto flageller……
    Si l’ on en croit Marc K. …..cette nouvelle hémoglobine serait : miraculeuse, sans risque, atoxique , ne provoquant pas d’ allergies……
    Eh bien, si tout va bien……laissons les faire!……..non, je plaisante……mais ou est donc le commencement du début d’ une solution…….ça fait 80 ans que ça dure!

    • lbi

      Aujourd’hhui, je serais ullrich, j’attaquerais dans le tourmalet. Et à la place d’armstrong, je reviendrais lentement, et je contrerais dans luz ardiden, en prenant soin de tomber en roulant trop près d’un spectateur, pour que les mauvaises langues aient des preuves que je n’utilise pas de moteur, pas besoin avec mes traitements. Et bien sur, je déposerai un petit jeune comme chavanel en lui passant une petite tape sur l’épaule comme quand papa dit à son fiston qu’il va faire du fractionné après leur sortie:) 🙂 🙂
      Je ne trouve plus la vidéo de la montée mais je mets celle la qui est aussi épique:

      • mica

        Oui, mais si l’on en croit Eric, tu n’est ni Ulrich, ni Armstrong…….
        Blague à part …..ces comptes d’ apothicaire que Jalabert instille à propos des points maillot vert et meilleurs grimpeurs ont quelque chose de pénible………que c’ est même rien de le dire! on dirait un vieux grigou qui fait ses comptes au centime prés comme un tenancier de bas étage.

      • lbi

        Mdr laisse le ou il est…
        Les pyrénées avec ses petits cols qui s’enchaînent sans vallée, c’est mieux pour les non grimpeurs. Et magnifique.
        Ils sont obligés d’aller chercher des villes étapes dans la plaine pour mettre un peu de plat, sinon ça s’enchaîne sans arrêt. Mais du coup ça fait moins de suspense, et on part à la sieste, et on loupe la fin. Heureusement que Jaja nous tiens éveillés avec ses comptes.

    • Andre

      Oui les regards sont tournés vers le cyclisme mais ce qui se passe dans le demi fond et le fond actuellement est plus que troublant chez les athlètes de toute nationalité
      La progression de Katie est surprenante voir stupéfiante

  13. lbi

    Noirvélo, je crois que celui qui a proposé d’embaucher froome à 5 million a été licencié.

    • noirvélo

      Il y a celui qui a proposé d’embaucher Froome , ok , mais le « con » qui a accepté est-il clean ? Quand on ne connait que les affaires et pas le sport c’est pas bon non plus !

  14. noirvélo

    Une grosse farce ce Tour de France , encore une … dégouté .

  15. marius

    @Plasthmatic
    Je remets le lien de l’étape du Tour 1971
    Orcieres Merlette Marseille.
    Cela commence vers la 10ieme minute.

    https://m.youtube.com/watch?v=5yrJrMfbE1c

    Ce qui est intéressant, ce sont les conditions de course de l’époque, j’ai vu un photographe sans casque sur une moto, maintenant, ils portent des masques 😷. Quand à moi, j’étais bien trop jeune pour avoir vécu cela. C’est Bernard Hinault qui m’a donné le virus du vélo (il n’est pas dangereux celui-ci) . Je le souhaite également pour les gosses d’aujourd’hui, car avec le vélo, on le reste toute sa vie.

    • plasthmatic

      Merci Marius, c’est gentil à toi !

      • plasthmatic

        Ah oui : j’étais jeune moi aussi, j’avais 5 ans en 1971. J’ai le souvenir de mon grand-père maternel branchant la radio et disant : « encore le Merckx ! ». Mais je ne percevais pas de mauvais sentiment, d’agacement, ça sonnait plutôt comme un constat de fait.

      • marius

        @Plasthmatic,
        5 ans en 1971,
        nous sommes conscrits…

    • mica

      Oui, les conditions de course de l’ époque, mais aussi , les moyens « audiovisuels », la prise en charge de l’ information (pas seulement le cyclisme…..) Le seul journal télévisé coupé en 2 pour l’ info cycliste (il est vrai que ça avait été un « chamboule tout » causé par l’ heure et demi d’ avance.
      Ce document de l’ INA est remarquable et posséde une vraie valeur sociologique…….pas seulement cycliste…..
      Pour le coté « cycliste »……pas de motos (ou presque….) 1 seule moto caméra, le noir et blanc, bien sur, un hélico trés haut, le vrai sprint du peloton gagné par Guimard « assis » il me semble…..les 200 derniers métres à 66, 6 Km/h (je n’ ai pas compris s’ il s’ agissait du sprint du peloton ou de celui des échappés…..). le commentateur J M Leuliot en pied de grue aux abords de la ligne d’ arrivée (l’ équivalent de Pasteur) le commentateur moto (équivalent de vokcler) (sans casque certainement), bien derriére le groupe et au dialogue difficile avec la ligne d’ arrivée (…….à vous Jean Michel!). les interwievs sans langue de bois……Je ne dis pas que c’ était mieux, c’ était tellement différent!
      Ce genre de document doit être « monnaie courante » à l’ INA, mais celui ci posséde, en plus, l’ immense avantage de nous faire vivre un moment unique dans l’ histoire du cyclisme.
      Les « conscrits de 1980 et quelquesjio

  16. Lbi

    Je note quand même qu’on était des extraterrestres lorsque peu d’entre nous dénonçaient armstrong. Aujourd’hui il semble y avoir beaucoup plus de gens éveillés, je le vois sur le forum de l’équipe qui était un repaire de crédules et qui est aujourd’hui un repaire d’incrédules!! J’en reviens pas.
    Ca me donne de l’espoir pour que les gens se réveillent sur les attentats, le covid, les inégalités de richesses, l’absence de démocratie, ……Tout n’est pas perdu. Mais rien n’est gagné.
    Bon concernant Pogacar, jalabert n’emet pas de doutes. On peut dormir tranquille.
    Je crois que même armstrong en 2002 a davantage transpiré.
    Soit il a un produit d’avance, soit c’est le plus grand coureur que j’ai vu en 25 ans.

    • Lbi

      Il est à seulement 12 secondes du temps de montée de lance à luz ardiden en 2003.
      Et il a fini très très facilement. Mdr.

      • Rbc

        Si L. Armstrong (2003) avait pu disposer du vélo de Pagacar , 1.5 kg plus léger et meilleure transmission, il aurait pu grimper 40 sec plus vite.

  17. RG

    Allons donc Messieurs, tout est ici question de MOTIVATION. On le voit bien, les français n’en n’ont pas assez. Les colombiens, c’est OK et Pogo, eh bien, il en a plus que les autres. C’est un entraîneur de la Sky qui me l’a dit. Voilà, il ne s’agit pas de dopage, mais bien de MOTIVATION. Les équipes en tête du classement par équipe n’ont pas adhéré adéquatement au passeport biologique, alors ils peuvent se donner plus de MOTIVATION, sans se soucier de ceux qui ne se MOTIVENT pas assez pour compétitionner avec ceux qui gagneront ce Tour.

    • Lbi

      Il semble que certains soient motivés électriquement par l’ingénieur stefano varjas.

      • mica

        C’ est un peu facile d’ affirmer sur d’ éventuels moteurs…….on ne sait pas…..il est vrai que Poga. c’ est pas le moindre déhanchement, pas le moindre rictus………je pense quand même que, pour le coup , ses adversaires s’ en apercevraient et enfin parleraient……..mais cette « facilité » du jeune Slovéne peut interroger……..plutôt les produits assuremment et il ne serait. pas le seul

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.