Tous les jours, la passion du cyclisme

Minuit-1 sur le Tour

Trois étapes.

Il reste trois étapes cruciales pour déterminer les 2e et 3e places du Tour, ainsi que le maillot à pois. Pour le maillot vert, ca se jouera tous les jours d’ici la fin!

Avec un dernier chrono à Saint-Émilion qui lui est favorable, on voit mal comment Pogo peut perdre ce Tour de France.

Les deux autres étapes cruciales sont celles d’aujourd’hui vers Saint-Lary Soulan et de demain vers Luz-Ardiden.

Deux arrivées en altitude. Elles ont été rares sur le Tour jusqu’ici.

On annonce encore des risques conséquents de pluie aujourd’hui, demain beau.

Pour Pogo sur ces deux étapes de montagne, ce seront plutôt les débuts d’étape où son équipe devra être vigilante, nombre d’équipes n’ayant pas encore gagné d’étape et le sprint intermédiaire créant une course de mouvement avec la bataille qui fait rage entre Cavendish, Matthews et Colbrelli pour le maillot vert.

Une fois dans les cols, Pogo peut se débrouiller seul sur ces deux étapes, car on sera alors dans le final.

Bref, pour le jaune, c’est plié. L’intérêt de la course est ailleurs.

Le podium d’abord, avec deux places (2e et 3e) pour trois coureurs en principe, soit Uran, Vingegaard et Carapaz.

Le dernier chrono devrait favoriser Vingegaard, qui peut aspirer prendre une minute aux deux autres comme sur le premier chrono du Tour.

Uran et Carapaz doivent donc profiter de la montagne pour passer à l’attaque et distancer le jeune coureur danois, s’ils veulent monter sur le podium à Paris.

Aujourd’hui, le col du Portet dans le final présente une grosse opportunité: c’est long et c’est surtout pentu. Certains coureurs ont dit de cette étape longue de 178 km que c’était la plus difficile du Tour!

C’est peut-être la chance de Carapaz de frapper un grand coup, l’arrivée étant jugée à plus de 2200m d’altitude.

Demain, c’est beaucoup plus court: 130 bornes et ce sera plié. Mais l’étape présente deux cols hors catégorie dans le final, de quoi créer de gros écarts, et de quoi faire une grosse différence dans la course au maillot à pois.

Car le maillot de meilleur grimpeur est l’autre intérêt de ces deux jours restants dans les Pyrénées. Vous avez Poels, Woods, Quintana et Van Aert qui peuvent sérieusement encore y rêver. Ces coureurs voudront assurément se glisser dans l’échappée pour marquer des points dès la première ascension. Le marquage entre eux sera démentiel dès les premiers kilomètres!

Pour Van Aert, c’est tout bénéfice: devant, il peut jouer des points au classement de la montagne, et ensuite aider Vingegaard sur le final.

Demain soir au terme de l’étape, il ne restera que deux petits points à prendre sur les trois dernières étapes; autrement dit, la course au maillot de meilleur grimpeur sera pliée.

Mike Woods devra être bon, très bon aujourd’hui et demain s’il veut ramener le maillot à Paris. Il peut le faire.

Le maillot vert se dispute quant à lui encore tous les jours.

Sur les deux dernières étapes, beau rapproché de l’Australien Michael Matthews, notamment grâce aux sprints intermédiaires et de bons classements à l’arrivée.

Aujourd’hui et demain, les deux sprints intermédiaires surviennent avant le début des difficultés, ce qui permet à Cav d’y croire. Ca va jouer dur et il est probable que les Deceuninck contrôlent fort le début d’étape pour valider l’échappée.

Des équipiers pourraient tenter de jouer les points de ces sprints intermédiaires pour empêcher un adversaire de leur leader de les prendre.

Ca va être très tactique!

Ensuite, il y aura 50 points à prendre à l’arrivée de Libourne et des Champs Élysées. Matthews n’a plus que 37 points de retard sur Cav.

C’est tout l’intérêt du Tour de France: il y a toujours plusieurs courses dans la course. Viser des étapes, conquérir des maillots, jouer le classement par équipe (c’est la Bahrain – qui d’autre?! – qui domine actuellement à ce chapitre), cela complexifie la tactique, crée des alliances de circonstances, et tout ça est passionnant!

L’étape d’hier

Belle victoire de Patrick Konrad, un coureur discret, mais très solide et apprécié dans une équipe.

Sinon, on a eu droit à une non-course des favoris, tant dans la course pour le podium à Paris que pour les pois. Les étapes d’aujourd’hui et de demain font peut-être peur, et l’arrivée était située loin après le passage du dernier col hier.

Baloise Ladies Tour

Je m’en voudrais de ne pas souligner la belle perf de la Québécoise Karol-Ann Canuel dans l’étape chrono de l’épreuve belge: 5e place!

Nostalgie

Jacques Chancel et le Tour de France, de très bons souvenirs de ma jeunesse. Beau reportage sur ce journaliste et écrivain.

Partager

Précédent

Groupama-FDJ: Hommage aux supporters

Suivant

Pogo, au nom de l’équipe, mais le doute subsiste…

34 Commentaires

  1. noirvélo

    Bravo Konrad !
    Une victoire comme je les aime , « à la pédale » , en solitaire , en guerrier , une attaque et basta , la balle au fond des filets , à l’instar de Politt , de Mollema , de O Connor … Pas de « photo finish » , de trajectoires douteuses , de « suçage de roue » , on termine soigneusement son travail avec méthode et panache !! Bravo sur toute la ligne !

  2. mica

    « non course des favoris hier,  » tu as raison Laurent et ton expression refléte bien une certaine réalité ,ça fait plusieurs jours que ça dure et « l’ échappée qui va au bout » arrange pas mal de monde………plus de 3 semaines et quatre wek ends………ça fait un peu longuet……

    • plasthmatic

      Tu peux choisir de regarder ‘une classique par jour’, Mica.
      Choisir de regarder du cyclisme, pour le dire autrement.

  3. lbi

    Les inéos ont joué perdant depuis le début. Quand on a une telle équipe et que pogacar est isolé à 50 km de la fin de chaque étape, on ne roule pas. A moins qu’ils aient reçu de enveloppes!
    La ils vont encore surement rouler, carapaz va attaquer dans l’avant dernier col, au mieux; ils montent en petit groupe le portet et pogacar se retient de les humilier en les mettant à 2min30 dans le dernier col. Il les accompagne.
    Dommage car quitte à faire 3ème, autant jouer la gagne. Je ne vois pas l’intérêt pour carapaz de faire un podium. Envoyer 2 coureurs inéos dans une échappée, attaquer très tôt pour les rejoindre et laisser pogacar se débrouiller seul à l’arrière. Ca aurait de la gueule. De mémoire ils avaient fait ça avec froome avant la hourquette, mais lui avait une équipe.
    Qui ne tente rien n’a rien. En plus ils ont refait les niveaux en Andorre. Les liquides sont détaxés. En plus Fuentes n’est pas loin.
    Demain ce sera trop tard. On ne renverse pas le tour sur un enchaînement tourmalet- Luz ardiden (à moins de s’appeler armstrong, mais même lui n’a repris que 40 secondes).

    • lbi

      Finalement, la jumbo serait la plus à même de lancer les hostilités de loin. Envoyer van aert en échappée (lui pourrait faire 3 cols en tête) et le rejoindre avec vingegaard. Encore faudrait il que inéos ne roule pas sur lui dans peyresourde. Il y a souvent du vent en plus dans ce col.
      Si il y a pluie et bataille, cette étape sera dantesque.
      Pogacar est le plus fort, mais avec un Guimard dans une équipe en face, et sans équipe, il ne tiendrait pas longtemps. Avec un Unzue ou avec un Jurdie (EAP 🙂 ), beaucoup plus.

    • plasthmatic

      Je ne comprends pas cette idée d’un méchant, ou d’une équipe de méchants, et sur l’autre versant des gentils, lbi.
      Quant à ces questions d’enveloppes, ou de ‘défraiements’, j’ai vraiment un mal de chien à imaginer les choses comme ça. Je sais qu’elles se produisent ici ou là, mais plus affaire de circonstances du moment, j’ai l’impression. Surtout s’il s’agit de l’équipe Ineos, dont les coureurs ne sont pas vraiment en mal d’argent.
      Si vous avez raison, les convaincus des ‘complots’ de toutes sortes, ben moi je quitte le monde. Ah, mince, c’est déjà fait, par nature.
      Lbi, ne prends pas ma contradiction personnellement hein, j’essaie de te proposer mon sentiment en face de ton message, c’est tout. Nos personnes ne comptent pas tant ! Et je ne cherche pas à convaincre, non plus.

      • lbi

        Non, pas de méchants, je parle des suivants qui pourraient renverser le premier. C’est l’intérêt de la course. A titre personnel, Je trouve pogacar très classe sur un vélo, et à dopage égal, nul doute qu’il est supérieur aux autres. Comme ullrich l’était face à virenque ou pantani. Comme tant d’autres.
        Quant aux complots, c’est par définition tous les jours. Si je dis que les attentats du 13 novembre on été laissé faire par les services secrets, ou mieux, que certaines bombes comme celle du stade de france ont été déclenchées à distance, cela dépasse l’entendement. Pourtant c’est la vérité et la réalité dépasse la fiction. Je ne parle pas du covid…
        J’ai donc un peu quitté le monde aussi. Ca me permet d’autant plus d’apprécier dans le calme et le silence toutes mes coupes et articles de journaux acquises en ffc dans ma pièce aux trophées.

      • plasthmatic

        Je faisais référence au premier de tes messages, lbi.
        Pour les considérations tactiques, je vois bien le (bon) sens de ce que tu proposes.
        Pour les attentats et le covid, on peut tout écrire, même que Mica est un retraité (le veinard).

      • lbi

        Ne t’inquiète pas, je ne suis pas susceptible.
        Le fait de pédaler seul permet de s’éloigner du monde. On est d’accord 🙂
        Je ne pense pas non plus qu’inéos ait reçu de l’argent. Pas besoin. Je pense qu’ils roulent pour être tranquille. Cela évite les à-coups et les attaques. Mais évidemment cela sert pogacar.
        Cette étape est vraiment prometteuse et joliment tracée. Cela dit, le fait que le portet soit si long par rapport à plat d’adet incite peut être les coureurs à attendre la dernière montée.

  4. mica

    lbi: je te suis pour la classe de Pogacar qui me rapelle un peu Anquetil par son placement en course, son allure, son « posé » sur un vélo, bref il semble fait pour le cyclisme……ça nous change du Britich, pourtant 4 fois vaiqueur, et sur le plan national ça nous change aussi de Alap. et de ses contorsions, grimaces, ou autres Zig Zag….. je sais ça ne va pas plaire ici.
    Pour la fin de ton propos, je ne suis évidemment pas d’ accord……loin de là

    • lbi

      Ton accord (celui d’un retraité qui n’a pas accès aux rapports secrets) ne change rien aux faits. Mais ce n’est évidemment pas la place pour en parler.
      D’après ce que j’ai entendu de l’époque d’anquetil, il n’était pas aimé car il gagnait, et poulidor le second l’était. C’est donc bien français il paraît d’aimer les perdants et de souhaiter que le 1er échoue 🙂

  5. Dire que la Jumbo Visma et Inéos pourraient remporter le TdF 2021 simplement en lisant les commentaires de La Flamme Rouge…

    • Lbi

      Oui alors qu’ils pourraient parler pendant les 20 prochaines années de leur 4ème place 😂😂

    • mica

      Bien vu Eric, c’ est vrai que depuis notre canapé,……on refait le monde….pardon, le tdf.
      Tiens selon l’ écrit de certain je rajeunis ……….passant du statut de résident d’ éphad à celui de retraité……mais, l’ un n’ empêche pas l’autre!

  6. Thierry mtl

    Bon, Pog voulait une étape de montagne sur ce Tour.

    Belle ride de Gaudu.

    Et vinegegaaaaard, il est plus qu’une surprise. C’est ce qu’on appel monter d’un pallier. Imaginez si Roglic l’accompagnait et si Bernal avait été sur ce final avec Carapaz.

  7. Mon cher Lbi, tu m obliges à faire quelque chose que je n aime pas car pour moi, le respect se doit à chaque sportif, qu il soit champion du monde ou simple cyclotouriste.

    Lbi, je t ai côtoyé pendant plusieurs années au club de l ESSM. J ai fait tres peu de courses FFC, tout au plus une petite trentaine et effectivement, sans être totalement mauvais, je n étais pas doué. Chaque année, je constatais que tu prenais une licence FFC mais que tu ne participais à aucune course de cette fédération ni aucune course en ligne d une autre fédération. Tu aurais été incapable de suivre le rythme, même sur un seul tour.
    Je t ai vu pendre le départ d une montée de l Alpe d Huez et terminer avec la banane, environ 45 minutes après les premiers, c est à dire plus du double des meilleurs et bon dernier. Tu as été une plaie pour les signaleurs bénévoles. J ai également d autres souvenirs du même acabit mais c est assez lointain et trop diffus pour être raconté. Jacquie, notre ancien président de club, est vraiment gentil et une bonne personne mais la manière dont il te considérait avec une douce affection en disait long.
    N est ce pas Toutouille ?
    Je suis passé devant la maison de Jacquie Uvietta lundi après-midi mais il était absent.

    Tu nous expliques dans un commentaire précédent que tu as fait des podiums dans des courses cadets juste derrière des cadors (vu ton niveau quand je t ai connu peu de temps après, j ai du mal à y croire) et qu ensuite tu as arrêté les compétitions pour des raisons qui te regardent.

    Sans vouloir t affliger, tes commentaires sur la tactique de course me donnent l impression que tu n as jamais participé à une course à étape (ne serait ce que 2 étapes) ou du moins jamais avec les moyens d avoir des ambitions pour le général.

    Je sais que tu voues une certaine admiration à EAP, alors essaye de prendre en compte ce qu il explique mieux que moi…. Ce sont des circonstances de course prévisibles qui font que les coureurs qui sont tous dans un mouchoirs de poche loin derrière Pogacar vont se battre pour la deuxième place du classement général. Car la tactique ne dépend pas d un gars dans un canapé mais des jambes du coureur. EAP est lui un vrai et bon coursier, alors fait lui confiance. J ai regardé ses résultats sur la cyclo-sportive à Valence, pour un quinquagénaire, il est juste énorme.

    Bien sur, si Pogacar montrait un signe de faiblesse, les autres ne se gêneraient pas… Mais pour l instant il a suffisamment d avance et établi sa supériorité. Son équipe n est pas si mal que ce qu en disent les journalistes.

    En 2001, sur une course par étape (seulement deux jours avec une montée sèche et une vraie course en ligne de 80 km avec 2 cols) labelisée FFC (une centaine de coureurs, très très loin du haut niveau, je te rassure mais j ai cru comprendre que le label FFC te procurait des érections), à l issue du premier jour, je me suis retrouvé loin derrière Jérôme Martinot (qui courrait à « La Pomme 🍎 Marseille « ) mais une poignée de secondes devant Francis Bibollet (ancien vainqueur de la Pierra Menta).
    Et bien tu n as pas trop le choix, à moins de me refaire une paire de jambes neuves, j ai defendu ma deuxième place car Martinot était trop fort pour moi et que j aurais terminé troisième. C est la dure loi du sport que tu ne peux découvrir qu en pratiquant… Mon père, qui avait été pro indépendant après guerre, m avait d ailleurs donné le même conseil. Et sur la montée de l Alpe, même à 60 ans, il t aurais collé une demi heure….

    Sinon, je ne tire aucune gloire de mes 4ème places sur mes deux premières courses. C était juste pour te faire comprendre que même débutant , si tu es jeune et entrainé, accrocher un dossard en FFC (au plus petit niveau) n est pas non plus totalement inabordable. Ta grande fierté d avoir possédé une licence FFC est juste ridicule, surtout en ne courant jamais.

    Je tire plus de fierté de mes troisièmes places au scratch de Prapoutel ou du Murier, résultats sûrement très éloigné de tes brillantes performances chez les cadets mais chacun herite d une PMA et je n aurais jamais pu faire mieux. Je n ai malheureusement pas la classe et la vista d un ancien « presque  » champion cadet FFC… Maintenant je suis passé au cyclotourisme sportif, comme beaucoup.

    Je te laisse déchaîner ta haine sur moi, des pros, des DS, des consultants, des journalistes, des grimpeurs de montée sèche, des retraités et de la société en général car, perso, je prends des vacances de la Flamme Rouge pour cause de congés annuels.

    Voilà, désolé pour la longueur et pour le hors sujet.

    Merci à Laurent (bravo pour le suivi du TdF et du Giro), Pasthmatique, Marius, EAP, Mica, PB07.
    Et à dans quelques semaines.

    • lbi

      Tu te fatigues bien à tous tes commentaires à essayer de m’humilier, c’est assez pathétique.

      Dommage que tu n’aies pas pu voir Jacky. Je ne te demandes pas de lui passer le bonjour, car tu ne représentes rien pour moi.

      Je lui parlerai avec nostalgie des stages de Die, des courses difficiles de cadet aussi. Contre des jeunes au niveau France. Il te remettrait à ta place AMHA.

      Arrête un peu avec l’alpe d’huez, c’est toi le mytho. Il y avait plein de monde derrière, et en plus j’avais loupé le départ.

      Je trouve lamentable que tu étales ta vie, car on s’en FOUT tous. A un point que tu n’imagines pas. Comme quand tu m’as racontais tes courses pendant une demi heure sans t’arrêter à une réunion du lundi soir.
      Et tu m’obliges à me justifier, ce dont je me branle aussi, ainsi que tous les lecteurs de la flamme rouge.

      J’ai le droit de dire que froome est un imposteur, même si je n’ai monté Prapoutel, venon ou st nizier qu’à 17kmh, que j’ai fait que quelques podiums, sélections ou courses par étape.

      Prend bien des vacances, et arrête de faire ch*. Pour ma part, je ne te lirai plus.

  8. lbi

    Et pour finir: « une bonne personne mais la manière dont il te considérait avec une douce affection en disait long. »
    Donc il aurait pitié de moi. Tu interprètes tout selon tes théories, tu réécris l’histoire, tu es une personne malsaine. Je suis content de ne pas plus te connaître. Et je plains les personnes comme lba qui te fréquentent. Il est bien trop gentil pour un type comme toi.

  9. Anonyme

    Bonjour à tous les contributeurs de ce site ainsi qu’ à Laurent le taulier. Je lis quotidiennement la Flamme Rouge, mais je me contente de lire et de mettre des pouces verts lorsque je suis d’accord et c’est très souvent, les commentaires étant le plus souvent très intéressants. Je me contente en fait de lire et ne pose pas de commentaires sauf une fois où contributeurs s’écharpaient pour une obscure raison qui ne m’intéresse pas et n’intéresse pas grand monde… Malheureusement je m’aperçois que cette animosité perdure et pollue ce site. Alors je propose tout simplement à Eric et LBI de ne plus se répondre mutuellement, leur guéguerre tout le monde s’en fout. C’est d’autant plus dommage que j’apprécie ces contributeurs lorsqu’ils se contentent de commenter l’actualité. Merci à tous de faire vivre ce site, (EAP, Wolber, Noirvélo, Plasthmathic, Thierry, Alano, Mica lorqu’il ne parle pas des braquets, Thierry, Yvon, Petit Lucien,PB07) et tous les autres. Merci à Laurent de passer autant de temps pour nous proposer de la lecture quasi quotidienne et longue vie à la Flamme Rouge.

  10. Mathieu

    Les commentaires prècedents donne l’impression d’être au café du commerce, en fin de soirée, après quelques pastis et sans femmes à séduire…

    Plus serieusement concernant le Tour, je trouve qu’Alaphilippe a malheureusement pas délivré ce que l’on pouvait attendre. J’avais des doutes avant le depart. Il se disperse trop. Un champion du Monde ne doit pas uniquement montrer le maillot mais également gagner.
    Je trouve sa saison moyenne.
    Dommage, car c’est un garçon bien et attachant.

    • Lbi

      Exactement. Un gars bourré qui a besoin d’attention et qui nous raconte sa vie.

    • P'tit Lucien

      Alaph’, il a quand même réussi à gagner la première étape et à s’emparer du maillot jaune, ne fût-ce qu’un jour. Ok ce n’est pas aussi bien qu’en 2019 mais ça reste loin d’être négligeable. Des dizaines de pros de haut niveau rêvent d’en faire autant et n’y arriveront peut-être jamais

  11. Lbi

    Le timing d’antoine vayer qui publie aujourd’hui un article sur l’oxygénation du sang, principal paramètre de la performance, est parfait.

  12. Wolber

    Très anecdotique , mais je pense que Quintana aurait pu passer quelques relais à Gesbert dans l ascension de Peyresourde. Ça leur aurait permis d aller un peu plus loin. C etait le but, il me semble. Sans parler de Latour, qui lui aussi aurait pu filer un coup de main au lieu de les attaquer en étant quasiment repris.
    Je suis toujours surpris par cette attitude qui consiste à faire rouler des équipiers jusqu a l épuisement sans les soulager de quelques relais.

  13. garolou

    Carton rouge pour Carapaz, le petit vilain qui ne prend aucun relais et qui attaque à la fin de l’étape. Juste pour ça Ineos ne mérite aucune victoire d’étape de l’ensemble du tour et pas le podium non plus. Je souhaite toute mon énergie possible demain et samedi à Uran. Rigoberto écrase Carapaz pour moi.

    • Lbi

      Pas terrible en effet, valverde est coutumier du fait. Si il avait gagné, il ne l’aurait pas mérité. D’ailleurs une victoire comme celle de cousin à sisteron a marqué les commentateurs dans ce sens. Très bien comme ça.

  14. Gulome

    Belle echappé de perez et godon mais l’accélération inutile de gesbert quintana… dans peyresoudre a changé la physionomie de la course . Pas sur que pogacar aurait fait rouler son équipe

    Autrement joli final belle lutte à trois pour la victoire d’étape joli bluff de Carapaz les trois étaient au même niveau belle montée de Gaudu qui revient en forme sur la fin du tour.

    Demain 130 km course dynamique en perspective

  15. Thierry mtl

    Demain, Pog prévoit prendre une bière sur la terrasses du bistro avant la dernière montée.
    Svp ne pas le déranger.

    Carapaz va tenter de se sauver pendant que Pog va aux toilettes.

  16. Mathieu

    Je viens d’entendre que Poggy a utilisé quelques Watts hier, environ 1000 Watts pour gagner tranquillement… ( Quand j’2tais gamin, il y avait un chanteur qui se surnommer Monsieur 100 000 Volts, mais ce n’était pas un cycliste).
    Qui peut faire mieux sur ce blog…? J’attends les réponses.
    En l’absence de réponse, je vous qualifierai de sympathiques ringards, cycliste à l’eau minérale, spaghetti et gateaux de riz.

    • lbi

      Ici que des champions grenadine. Heureusement le bureau de vérification des palmarès est parti en vacances, on va pouvoir critiquer les dopés notoires électrifiés sans craindre les ciseaux d’anastasie, ni même les crayons noirs qui rayent.

  17. Mathieu

    Pour compléter mon précédent message.
    Dans l’Equipe du jour l’entraineur de Poggy nous explique sa supériorité par le fait qu’il n’est pas si fort que cela, mais c’est surtout les autres qui sont très faibles, fatigués par des stages en altitude mal gérés.
    Nous sommes vraiment pas très malin . Nous avions l’impression que le verre était à moitié plein. En fait il était à moitié vide ! Une bonne leçon de compréhension du vélo et d’humilité de la part du coach de Poggy…

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.