Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Pantani

On savait déjà que Marco Pantani était au bord de la retraite. Son père, qui a répondu à quelques questions de journalistes de la Gazzetta Dello Sport, confirme qu’il y a qu’une chance sur dix pour qu’on revoit Marco sur un vélo en 2004. Le Romagnol, gé de tout juste 34 ans, aurait grossi de 15 kg.

Ces propos n’ont pas été confirmé par son attaché de presse de longue date Manuela Ronchi qui confirme cependant que Marco « cherche la motivation » pour remonter sur un vélo.

La Flamme Rouge est un grand fan de Pantani qui demeure un des rares grimpeurs à avoir pu faire trembler les plus grands. On regrette toutefois de constater que Marco entretient l’incertitude autour de lui et de son avenir. Il nous semblerait normal qu’il annonce à ses fans fidèles ses intentions pour l’année à venir.

On regrettera amèrement que le monde du sport en ai fait un exemple dans la lutte contre le dopage lui qui n’était ni plus ni moins dopé que les autres. Il était cependant le moins bien outillé côté moral pour affronter ce genre de pression…

Partager

Précédent

Bartoli au départ de l’Enfer du Nord !

Suivant

Présentation des équipes

6 Commentaires

  1. Cyclick

    Récement, je visionnais le Tour de France 1996. Il était alors avec Carrera. Plus souvent qu’autrement, en montagne il était dans les devants. Il mérite notre respect le mec. Ses jambes, il les lèvait sans broncher (cependant, son style en montagne m’a semblé plus saccadé, contrairement à la Moulinette extrême à Armstrong d’aujourd’hui). Puis il avait encore des cheveux à cette époque! Quel contraste avec aujourd’hui…

  2. Cyclick

    Récement, je visionnais le Tour de France 1996. Il était alors avec Carrera. Plus souvent qu’autrement, en montagne il était dans les devants. Il mérite notre respect le mec. Ses jambes, il les lèvait sans broncher (cependant, son style en montagne m’a semblé plus saccadé, contrairement à la Moulinette extrême à Armstrong d’aujourd’hui). Puis il avait encore des cheveux à cette époque! Quel contraste avec aujourd’hui…

  3. Cyclick

    correction: c’était pas le Tour 1996, mais bien le Tour 1994. Nuance.

  4. Cyclick

    correction: c’était pas le Tour 1996, mais bien le Tour 1994. Nuance.

  5. paget

    je regretterai également pantani mais je pense qu’il est vraiment cuit comme coureur.

    depuis charly gaul on avait pas vu un tel grimpeur capable de menacer les grands champions sur les grands tours, ces grands champions qui sont le plus souvent d’abord des grands rouleurs.

    bien entendu ces histoires de dopage font que les performances de marco pantani restent sujettes à caution… comme celles de beaucoup d’autres…

    personnellement, malgré mon admiration pour le coureur, je ne le plains pas de s’être fait pincer.lors de son éviction du giro la veille de ce qui devait être son triomphe il avait vraiment un peu trop chargé la mule…

  6. paget

    je regretterai également pantani mais je pense qu’il est vraiment cuit comme coureur.

    depuis charly gaul on avait pas vu un tel grimpeur capable de menacer les grands champions sur les grands tours, ces grands champions qui sont le plus souvent d’abord des grands rouleurs.

    bien entendu ces histoires de dopage font que les performances de marco pantani restent sujettes à caution… comme celles de beaucoup d’autres…

    personnellement, malgré mon admiration pour le coureur, je ne le plains pas de s’être fait pincer.lors de son éviction du giro la veille de ce qui devait être son triomphe il avait vraiment un peu trop chargé la mule…

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.