Tous les jours, la passion du cyclisme

Le Tour de l’actualité

Après deux semaines de ressourcement, reprise sur La Flamme Rouge avec les nouvelles cyclistes qui ont retenu mon attention au cours des derniers jours.

1 – Vuelta 2021

C’est parti ce samedi du côté de Burgos, avec la victoire attendue de Primoz Roglic sur un (court – 7.1 km) contre-la-montre qui convenait parfaitement à ses qualités.

Pour moi, les nouvelles sont ailleurs.

Elles sont surtout du côté de Sepp Kuss et de Romain Bardet, deux excellents grimpeurs qui terminent respectivement 12e et 14e, à seulement 15 et 17 secondes de Roglic.

Quant tu as des grimpeurs qui se distinguent dans le prologue ou le premier chrono, donc en tout début d’épreuve, tu dois les prendre très au sérieux pour la suite. C’est qu’ils sont prêts, qu’ils ont de la puissance et qu’ils sont affutés. Donc que ca fera mal dans les cols quant ils accéléreront.

Romain Bardet annonce des jambes de feu, après un gros stage d’entrainement en altitude et le Tour de Burgos.

Sepp Kuss jouera certes les équipiers de luxe pour Roglic au sein de la Jumbo-Visma, mais sera également ravi de servir de leader de rechange si le champion slovène devait chuter ou essuyer une défaillance.

Outre la toute puissance Jumbo-Visma et un titre à défendre, quatre autres équipes s’amènent avec un gros « line-up » sur cette Vuelta.

Les Ineos-Grenadier d’abord, bien sûr: Bernal, Carapaz le nouveau champion olympique sur route, Pidcock, Yates, Sivakov, pour ne nommer que ceux là. Ouf…

La Bahrain-Victorious ensuite, avec les Landa, Caruso, Haig, Mader, Padun, Poels et l’autre slovène, Tratnik. Ouf… (encore!) L’équipe n’a pas de pression particulière, c’est un avantage, et saisira toutes les opportunités tant pour des victoires d’étape de prestige, que pour les divers classements.

Enfin, l’UAE Team Emirates et Astana possèdent de nombreux coureurs capables de viser un top-5, et surtout de belles victoires d’étapes. Je pense chez UAE aux De La Cruz, Dombrovski, Majka, Trentin, Polanc, et chez Astana aux frères Izaguirre, à Vlasov bien sûr, Aranburu déjà 2e du premier chrono, ainsi qu’à Fraile et qu’au vieux briscard de Luis Leon Sanchez.

Sinon, il sera intéressant de suivre quelques autres coureurs sur cette Vuelta: Aru (qui a annoncé sa retraite sportive au terme de cette Vuelta), Schachmann malheureusement tombé hier, Guillaume Martin, Vansevenant, Carthy, Demare dans les sprints, Mas et Lopez qui ont la pression du côté de Movistar la première équipe espagnole en WorldTour, Nieve, Ciccone et Elissonde.

Deux Canadiens au départ chez Israel Start-Up Nation, soit James Piccoli et Alexander Cataford.

2 – Vuelta 2021 (bis)

Le premier rendez-vous c’est aujourd’hui avec l’arrivée en altitude du côté de Picon Blanco. Un premier test pour secouer le cocotier, afin de savoir qui tiendra, et qui montrera déjà des signes de faiblesse.

L’étape fait 203 kilomètres tout de même, mais se résumera à une course de côte sur les derniers 7 kms.

Pour la gagne et ceux qui seront certainement devant, ben vous prenez les mêmes, à peu de choses près (Roglic, Kuss…) que sur la récente arrivée à cet endroit sur le Tour de Burgos.

3 – Le courage de Premier Tech

C’est l’histoire qui a retenu le plus mon attention ces dernières semaines: Premier Tech a annoncé qu’elle retirait sa participation dans l’équipe Astana, participation qui avait pourtant considérablement augmenté en 2021.

Raison: incompatibilité des objectifs pour 2022 et les années suivantes.

Ce qu’il faut surtout comprendre, c’est que Premier Tech n’était pas d’accord à investir autant d’argent dans le cyclisme au sein d’une équipe qui a, à sa tête, un personnage aussi controversé qu’Alexandre Vinokourov.

Premier Tech avait déjà mis beaucoup de pression avant le Tour, évinçant l’ex-coureur kazakh de la direction de l’équipe, et imposant entre autre un directeur sportif comme Steve Bauer, canadien.

Une situation qui n’avait pas plu du tout bien sûr à Vinokourov, qui avait immédiatement entrepris des démarches judiciaires pour se faire valoir.

En clair, récemment, Vino a dit aux puissants financiers kazakhs derrière l’équipe « c’est moi ou c’est Premier Tech« .

Les Kazakhs ont bien sûr choisi de rester fidèles à Vinokourov, probablement en tenant compte des « services rendus » ces dernières années.

Je salue le courage de Premier Tech qui a su se tenir debout, défendre certaines valeurs, une vision « propre » du cyclisme surtout. Bye bye Astana.

Premier Tech serait en discussion avec une autre équipe WorldTour pour rester dans le milieu en 2022 et après. C’est tout ce que je leur souhaite, en considérant bien sûr que beaucoup d’autres équipes ont une autre éthique qu’Astana, et qui valent la peine d’investir. Je pense notamment à certaines équipes françaises.

Wait and see pour la suite, et espérons que cela pourra concrétiser un avenir pour certains de nos coureurs québécois et canadiens très prometteurs.

4 – Tour de l’Avenir

Ca fait plaisir: une équipe canadienne a pris le départ du Tour de l’Avenir, souvent présenté comme le Tour de France des U23.

Trois Québécois en font partie: Robin Plamondon, Raphael Parisella et Francis Juneau.

Le Tour de l’Avenir, c’est un endroit formidable pour se faire voir, dans le but de décrocher un premier contrat pro.

Wait and see pour la suite sur cette épreuve. Pour le moment, les Danois et les Néerlandais se tirent la bourre.

D’autres jeunes Québécois se distinguent actuellement en Europe, notamment Matisse Julien, 2e de la dernière étape de la Ronde des Vallées. Bien!

5 – Transferts

Une autre dossier intéressant en cette saison est celui des transferts en prévision de la saison prochaine.

La grosse nouvelle dans ce domaine c’est le transfert de Peter Sagan vers Total Énergies. Sagan amène avec lui plusieurs autres coureurs dont son frère Uraj et Daniel Oss bien sûr, mais aussi du staff d’encadrement et… Specialized, qui équipera donc l’équipe française en 2022. Des millions d’euros! (mais on est loin de Lionel Messi…)

Parmi les autres transferts très intéressants, ceux qui impliquent l’équipe UAE Team Emirates, très active actuellement pour manifestement renforcer le soutien qu’on veut offrir à Tadej Pogacar, qui a signé chez eux jusqu’en… 2027! C’est ainsi qu’on a recruté Joao Almeida, tout juste vainqueur du Tour de Pologne, ainsi que les grimpeurs Marc Soler, George Bennett et Pascal Ackermann. Visiblement, chez UAE, on n’a pas de problèmes d’argent.

La Bora-Hansgrohe voit aussi tout un renouvellement s’opérer, avec la perte de Peter Sagan. Elle recrute Alexandr Vlasov en partance de chez Astana donc, mais aussi Marco Haller, Jay Hindley et Sergio Higuita, comme si l’équipe voulait se recentrer sur les courses par étape pour les années à venir. Elle met aussi la main sur le sprinter Sam Bennett, en partance de Deceuninck n’ayant pas apprécié de ne pas être retenu sur le dernier Tour de France. Les déclarations de Patrick Lefevere par la suite n’ont certainement pas dû aider!!!

D’autres transferts d’intérêt: Alexandre Kristoff vers Intermarché Wanty (ca sent la fin de carrière), John Degenkolb vers Team DSM, Esteban Chaves vers EF Education, Tony Gallopin vers Trek-Segafredo et Brian Coquard vers Cofidis.

6 – Thibault Pinot, Antoine Duchesne, les retours

Après des mois compliqués, qui nous ont fait douter de son avenir dans le cyclisme même, Thibault Pinot reprend cette semaine la compétition sur le Tour du Limousin, avec comme objectif de se tester en vue d’une bonne fin de saison, notamment du côté des classiques italiennes de septembre et octobre prochain. Très bien! Je lui souhaite une excellente reprise, surtout sans douleurs dans le bas du dos.

Antoine Duchesne a également été vu en forme sur le récent Tour de Pologne et ca fait plaisir, après des mois compliqués pour lui aussi. Espérons une belle fin de saison, possiblement aux côtés de son leader français.

7 – Mathieu Van Der Poel, le grand défi

Déçu d’avoir manqué son objectif de l’année, l’or olympique en VTT (mtb) pour une chute stupide, le champion néerlandais s’est fixé un nouvel objectif, et c’en est tout un: devenir triple champion du monde en 2021, soit sur cyclo-cross, sur route et en VTT (mtb).

Rien de moins!

Remarquez que pour le titre en cyclo-cross, c’est déjà fait.

Celui du VTT se déroulera le 28 août prochain du côté de Val di Sole en Italie, sur un parcours qu’il affectionne beaucoup. Il a de réelles chances, mais les derniers jours ont été inquiétants: il a dû couper à son stage d’entrainement en altitude en raison de maux de dos, possiblement une conséquence de sa chute à Tokyo. Faut voir la suite, des traitements sont prévus ces jours-ci.

Les Mondiaux sur route auront lieu fin septembre en Belgique, dans les Flandres. 268 kms à parcourir entre Anvers et Louvain, 2 560m de dénivelé. Ca sera usant, donc parfait pour MVDP.

C’est jouable, et ca serait tout un exploit!

Partager

Précédent

Roglic, Dumoulin, Dennis sauvent leur saison, Houle confirme

Suivant

Les meilleurs braquets en gravel

16 Commentaires

  1. Micaël Tille

    Pour les Ineos, il y a moins de leaders sur la Vuelta 2021
    Adam Yates perdu 31″ hier (à 51  » au général) et Pidcock a perdu 4′ (il est à 176ème à 4’52 » désormais). Ce dernier n’est clairement plus là pour le général de la Vuelta

  2. noirvélo

    3° Si « Premier Tech » est si courageuse et honnête pourquoi n’investi pas elle dans une équipe à la réputation moins « douteuse » , du MPCC par exemple ??? Mettre des sous ailleurs que chez Astana … Bizarre …

    • noirvélo

      5 pouces rouges !! ok , mais faudrait argumenter !! ai-je affaire à des « Canadiens susceptibles ou de mauvaise foi » ??? Pour se poser la même question Tchmil ( que je ne dénigre nullement) a 5 pouces verts … Je ne suis pas vexé mais je me pose des questions .au cas où certains ne seraient pas constructifs , clairs et honnêtes quelque part ! Si je me trompe , j’accepte la critique !!

    • slam99

      Pas sûr qu’il faille chercher les complots… Facile de faire des plans avec l’argent des autres. Pourquoi Astana? C’est sûrement une question de contact, de réseau, d’opportunité. Et puis Hugo Houle. On a quand même tenté de mettre dehors Vino, ce qui n’est pas rien. Sinon, Premier Tech finance une équipe Sénior Élite depuis 25 ans, et a récemment repris un club espoir (U7-U17). J’en prendrais bien d’autres Premier Tech pour le cyclisme québécois.

      • noirvélo

        J’accepte tes arguments , au moins ils se « respectent » , je ne demande pas plus !

      • Thierry mtl

        C’était une question de contact, en effet.
        Ils ont tenté d’assainir l’air, sans succès.
        Ils vont investir dans une autre équipe. C’est prévu.
        Le perdant sera Astana qui a eu des problèmes financiers dans le passé.

  3. Thierry mtl

    Bahrein victorious a fait des étincelles aujourd’hui. Padun, mader et compagnie rides again.
    Les gendarmes français ont sûrement apprécié.

  4. Tchmil

    Pour Premier Tech, ne savaient-ils pas avant d’investir qu’ils mettaient probablement le pied sur un nid de guêpes ? La réputation d’Astana et le passé de ses membres n’incitaient pas à beaucoup de doutes. Les affaires sont les affaires et la société québécoise était moins regardante à ce moment-là.

    Une idée comme ça : il y a une équipe qui semble s’appliquer à regarder ces critères de sélection des membres, pour la nommer Rally Cycling. Il y a des personnes compétentes des 2 côtés de l’océan en son sein (Heulot pour l’Europe). C’est une équipe qui recrute massivement des canadiens/québécois (Chrétien et Parisella l’intègrent en Août) et possède donc une « identité » bien marquée qui est à conserver.
    Un bon investissement pour un sponsor souhaitant accompagner une équipe ambitieuse et nord-américaine, visant le World Tour.

    Il y a de très bons canadiens à développer, il n’y en a jamais eu autant en France actuellement dans les divisions nationales. Ils sont ambitieux et se donnent les moyens de réussir en venant ici (la pandémie a eu cet effet positif sur le cyclisme québécois au moins).
    Donc pourquoi ne pas les aider en ce sens, Premier Tech a à coeur son « coin de pays » puisqu’ils commanditent déjà une équipes de jeunes québécois.

    Je ne suis pas aussi pessimiste sur l’avenir du cyclisme, du moins québécois qui semble très actif et toujours en pôle au pays.

  5. Guillaumef

    Une chute, une de plus, hier.
    Un maillot rouge perdu. Bardet qui a déjà perdu la possibilité d un bon classement. Il n a plus qu à se refaire un peu et viser des victoires d étapes.

  6. marius

    En VTT XCO, les élites roulent sur des vélos 29 pouces (jantes 700, idem route) avec en général un monoplateau de 38 dents et une roue libre 12 vitesses 10-50. Je n’ai pas le sentiment qu’ils se traînent en 38×10, surtout lors du départ. Si je ne devais garder qu’un seul vélo, ce serai un VTT 29 mono suspendu avec 2 paires de roues. Une avec des pneus VTT et l’autre avec des pneus de 32 maxi. Par chez moi, impossible de passer sur mes chemins habituels de VTT avec un Gravel, pas assez carrossable et trop pentu. Le Gravel, j’ai déjà testé, c’était le début du VTT, tout rigide, acier, freins cantilever. Obligé de s’arrêter dans les descentes cassantes, tellement j’avais mal aux bras.
    Pas envie, trop casse gueule en descente.
    Je ne suis pas convaincu de l’universalité d’usage d’un Gravel, un VTT sera meilleur. A moins de vivre dans un environnement avec des chemins vicinaux ou Gravel. Mais je comprends les personnes qui font ce choix. Un vélo avec une géométrie plus sage, plus stable, pour simplement rouler sans chercher la performance.

  7. Wolber

    L ancêtre du Gravel etait le velo cyclo muletier permettant de franchir les cols dits muletiers. Nombre de contributeurs de LFR le savent.
    Comme dit Marius , la polyvalence du Gravel est toute relative.

    • mica

      Oui, Wolber, le « cyclo muletier » était une pratique du cyclo tourisme qui incluait des passages non asphaltés, voire des chemins ou même des sentiers……
      Cette forme de cyclo fut « chantée  » à maintes reprises par le « pape du cyclotourisme », le regretté P. Roques.
      Un lieu emblématique est le col du Parpaillon dans les Alpes du Sud …….si quelqu’ un connait…, le passage du col , lui même, se faisait semble t’ il par un petit tunnel.
      A en croire P. Roques, il n’ y avait pas de honte à mettre parfois « pied à terre »……et le triple plateau avec 6 pignons à l’ arrière résolvait quand même pas mal de difficultés……et pas besoin de 9 ou 10 dents quels que soient les « plateaux » utilisés.

  8. Wolber

    Un final du Tour du Limousin haletant, terrible pour Dorian Godon.
    Il n etait pas au mieux et l attitude de son équipe qui assurait un train très soutenu avant de s écarter, est peut être en partie responsable de sa défaillance. Les consignes sont les consignes .

  9. mica

    Il existe quand même actuellement une véritable actualité cycliste.
    La Vuelta d’ abord, la premiére semaine se termine avec son lot habituel de chutes en tout genre qui ont « écrémé » le peloton, certains définitivement exclus de la lutte pour le maillot Amarillo, d’ autres hors course (Valverde…..que l’ air du pays avait pourtant, encore une fois, ragaillardi)
    Décidemment cette Vuelta est définitivement trop longue! il y a quelques decennies, elle se limitait à 2500 Km et l’ on était là dans un format raisonnable….mais la raison on la perd un peu en cyclisme….
    Apropos de raison, on va se « payer » des championnats d’ Europe, suivis de Championnats du monde, et ceci aprés moins de 2 mois des JO…….ceci n’ est pas trés sérieux, d’ autant plus que, en cyclisme, l’ Europe vaut , à peu prés le monde……excuses à nos amis Colombiens, Australiens, voire Equatoriens ou Canadiens…
    Toujours dans l’ actu, le Tour de l’ Avenir qui semble promis aux « nordistes » ( Norvégiens, Danois ou Hollandais……) ces contrées ont le vent en poupe ces derniers temps, et c’ est une bonne chose si tout est « réglo »
    Le leader actuel est le Norvégien…. (je prends mon souffle…) Tobias Halland Johannessen……difficile à « citer » en cas d’ arrivée au sprint, le nom à peine prononcé que l’ arrivée serait déja jugée….d’ autant plus que ce coureur a un frère jumeau et que avant hier, ils ont fait « un et deux » lors, justement, d’ une arrivée en peloton…..
    A propos de jumeaux, on voit réaparaitre le nom de Vinokouvov en haut niveau…….Vino ayant 2 fils jumeaux qui semblent bien marcher….
    Toujours, dans la rubrique « fils de …… » soulignons l’ arrivée du fils Konyshev qui participait au Tour de Pologne. (sous la nationalité Italienne, puisque, apparemment c’ est là que vit le Papa…..)
    Gageons que ces « fils de…. » seront bien « conseillés »….peut être trop à certains égards…..si l’ on en croit les personnalités un peu sulfureuses des 2 paternités….
    La Flamme Rouge n’ a pas trop évoqué l’ actualité « piste » des JO c’ est dommage car des choses fort interessantes s’ y sont produites; je pense à l’ extraordinaire Ganna qui y a effectué de véritables démonstrations , sans oublier les Danois qui avec leurs perfs. doivent bien posséder un ou deux phénoménes de grande valeur…….et la Canadienne qui revient avec la médaille d’ or de la vitesse…….à cet égard, nos amis d’ outre Atlantique ont fait infiniment mieux que nos tricolores, aussi bien chez les hommes que chez les femmes.
    Tiens, l’ Américain J. Lambie vient de battre « officieusement » le record de la poursuite (4 Km en moins de 4 minute……le calcul est facile …plus de 60 Km/ h départ arrété). Ce record ne sera pas homologué, car hors compétition…..), mais, quand même…..
    De toute façons, c’ est dans ces eaux là, et même mieux, que « tourne » Ganna.
    Un peu long mon « speach » ?….. »..A que oui  » certainement….

  10. Wolber

    Mica, le Tour du Limousin, ç est aussi l actualité cycliste. 😉 Le final de l étape d hier etait remarquable , un de ceux qui donnent envie d aller rouler.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à Guillaumef Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.