Tous les jours, la passion du cyclisme

Le journal du Tour

Le cyclisme, qu’on le veuille ou non, est un sport archaïque. C’est son archaïsme qui le rend moderne.

Philippe Brunel

1 – Entrevue avec Philippe Brunel, journaliste et écrivain cycliste

C’est la meilleure entrevue que j’ai pu lire depuis un grand nombre d’années.

On est loin de la feuille de chou de quatre paragraphes et c’est plié, à la mode de nos jours.

Une vraie entrevue, approfondie et longue, avec le journaliste et écrivain Philippe Brunel, grand amoureux du cyclisme (et ça se sent!) et grand auteur aussi.

À ne pas manquer, je suis sûr que beaucoup de lecteurs de ce site apprécieront.

Et en effet, c’est l’archaïsme du cyclisme qui fait tout son charme!

2 – Négative, La Flamme Rouge?

J’espère que non. Plutôt réaliste, c’est le but en tout cas.

L’article d’hier touchait un sujet sensible et qui fâche, mais c’était le premier de ce Tour de France. Il convient de se rappeler, selon moi, que le cyclisme demeure un sport où le dopage est malheureusement présent, et que les moyennes sont reparties à la hausse ces derniers temps.

Les commentaires de lecteurs passionnés de ce site sont parfois cyniques à l’égard du spectacle qui est vu, mais c’est normal car il s’agit de spécialistes qui se posent les questions pertinentes et qui en débattent.

D’autres vont plus loin, et c’est utile à mes yeux. À ne pas manquer dans ce registre, le récent article de Vayer, Portoleau et Carrey, sous le titre Résistez! Très informatif: Pogo mieux qu’Armstrong à ses belles heures, quand même, il est légitime de se poser des questions.

Et c’est aussi une question de courage à mes yeux: préfère-t-on les sites mainstream où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, la tête dans le sable? Ce qui n’empêchera pas tous ces sites de tartiner épais si jamais un contrôle positif devait survenir, ce dont je doute toutefois.

Je rappelle aussi qu’en l’absence de contrôles anti-dopage positifs, on ne peut aller beaucoup plus loin et qu’il convient donc d’être prudents. Et qu’il y a (beaucoup j’espère!) des coureurs qui font leur métier tout à fait proprement, et qui sont dans ce peloton du Tour de France. Oui, on peut encore se passionner pour le Tour et le cyclisme, et c’est ce que je continuerai de faire dans les prochains jours!

3 – Pogacar contrôlé

Il y a des soupçons, mais aussi des contrôles; parfois, trois par jour dans le cas de Tadej Pogacar.

Reste à savoir s’ils sont efficaces… les tricheurs ayant souvent une (grosse) longueur d’avance.

Pogacar d’ailleurs, hier lors du jour de repos:

“I think we have many controls to prove them wrong. I know, for example, that yesterday, I had three controls in one day – two before the stage and one after. So I think that gives enough weight to prove them wrong.”

Tadej Pogacar, 5 juillet 2021

Doit-on rappeler que Lance Armstrong n’a jamais échoué un seul contrôle anti-dopage?

4 – Le podium à Paris

Outre Pogacar sur la plus haute marche, les 2e et 3e place se joueront certainement entre trois coureurs: Carapaz, Uran et Vingegaard. Je n’en vois pas d’autres, mais il y a certainement encore des surprises qui nous attendent.

Chose certaine, avec les courses ouvertes pour le maillot à pois et le maillot vert, Pogacar et les UAE devraient pouvoir compter sur des alliés de circonstance pour contrôler des échappées devant, que ce soit en terrain plat ou en montagne. La validation des échappées tôt dans les étapes va devenir un point critique, et tant qu’on n’aura pas la bonne composition ca risque de rouler pour ne pas laisser de champ à certains fuyards.

Cav a une chance d’égaler le record de victoires sur le Tour établi par nul autre qu’Eddy Merckx, s’il se sent bien aucun doute que la WolfPack se mettra à son service pour atteindre cet objectif, et aideront donc les UAE à contrôler les étapes 10 (aujourd’hui) et 12 (jeudi), promises aux sprinters.

Il faudra également voir si AG2R – La Mondiale tentera de protéger la 2e place de Ben O’Connor devant les assaults des Uran, Carapaz et Vingegaard pour monter sur le podium. Une autre situation qui pourrait sourire à Pogo!

5 – Mike Woods, les pois?

Le Canadien est actuellement 2e du classement du maillot à pois, à 8 petits points de Nairo Quintana.

Jouable? Oui!

L’étape du Ventoux est le prochain rendez-vous. Ca sera très intéressant. Ce n’est pas rien que de ramener le maillot de meilleur grimpeur du Tour à Paris.

Mike Woods a les yeux sur une victoire d’étape certes, mais aussi sur ce maillot actuellement. L’un peut aller avec l’autre, go Mike! Quintana est toutefois un adversaire coriace, expérimenté, et résistant.

6 – Découvrir Mike Woods

The Service Course (lancé il y a quelques années par Christian Meier depuis Gérone) vient de lancer la gamme « Woods Cardio Club » pour les fans de Mike.

Une partie des profits seront versés à deux organismes, soit HopOn Canada qui vise à mettre des jeunes sur des vélos, et Gold Standard qui lutte contre les changements climatiques.

Fidèle à The Service Course, la ligne de vêtements est épurée. Fabriqués par Santini. De très bonne facture.

7 – Le maillot vert

Si la course au maillot jaune et au maillot blanc sont terminées, sauf chute, celle du maillot vert ne l’est certainement pas.

Cav reste pour le moment en vert, mais Matthews et Colbrelli ont des ambitions légitimes, étant 2e et 3e du classement.

Surtout, on a vu Cav terminer tout juste devant les délais d’élimination à Tignes, et il reste de sacrées étapes, dont celle du Ventoux. Cav tiendra-t-il? Il est certainement motivé par la perspective d’égaler le record de Merckx, sans le dire ouvertement. Et la Deceuninck sait qu’en Belgique, médiatiquement, ce serait énorme.

Quoi qu’il en soit, les émotions de Cav à l’arrivée à Tignes avant-hier donnent le frison en tout cas, le gus a évité l’élimination de très peu. Cav se bat, donne son maximum avec ses co-équipiers, et c’est beau à voir.

Mais sur ce qu’on a vu, Colbrelli est probablement le client le plus sérieux en ce moment pour le maillot vert final.

8 – The Alt Tour, par Lachlan Morton

C’est un peu fou, mais on vit dans une drôle d’époque.

Lachlan Morton, le coureur pro chez EF et spécialiste du « cyclisme de longue distance », s’est lancé un défi pour recueillir des fonds pour World Bicycle Relief: parcourir solo toutes les étapes du Tour, et assurer aussi les transferts à vélo.

Ouf!!!

Le gars est en autonomie complète, transportant sur son vélo tout le nécessaire à sa survie: tente, vêtements, etc.

Morton est actuellement quelque part sur le parcours de la 13e ou 14e étape. L’avance qu’il a actuellement fondra lors du long transfert vers Paris, une fois Saint-Émilion rejoint; il devra effectuer ce transfert à vélo, alors que les coureurs du Tour le feront en train.

On peut suivre ses aventures et sa progression ici.

Je rappelle que l’idée de faire le Tour 24h avant les coureurs n’est pas nouvelle. En 2007, Guillaume Prébois l’avait fait, question de montrer qu’on pouvait faire le Tour de France à l’eau claire, mais pas à la même moyenne, et le peloton en moins.

9 – Mtb Les Gets

L’info est intéressante puisqu’il s’agit des adversaires de Mathieu Van Der Poel dans l’épreuve de VTT (Mtb) des prochains JO.

Le client actuel, c’est Matias Flucklinger, intouchable dimanche sur l’épreuve XCO disputée également, comme sur la route du Tour, par une météo exécrable. Tout en puissance et en maitrise technique sur cette épreuve de la Coupe du Monde, le Suisse sera vraisemblablement l’adversaire le plus coriace de MVDP.

Le podium a été complété par Ondrej Cink et Jordan Sarrou, ce dernier qui arrive en grande forme au bon moment pour l’Équipe de France.

Thomas Pidcock était aussi de la partie, mais son week-end ne s’est pas déroulé selon les plans.

Chez les femmes, encore Loana Lecomte, carrément dans une ligue à part cette année.

Les courses sont disponibles gratuitement sur RedBullTV.

10 – L’entrainement « au feeling »

On peut voir ce point comme un complément aux récents articles diffusés sur ce site en collaboration avec Guy Thibault: l’entrainement « au feeling » paye-t-il?

Voici en tout cas l’avis d’Olivier Dulaurent sur la question.

Partager

Précédent

Tour: Pogacar comme Riis, et Colbrelli, un sprinter à Tignes – Marc Kluszczynski

Suivant

Une belle journée sur le Tour

19 Commentaires

  1. Zenou

    Je suis abonné à l’équipe, mais je viens ici pour avoir un avis critique.
    Continue comme ça Laurent.

  2. Arnaud D.

    Le ton de la flamme rouge me parait plutôt juste, sans tomber dans le scepticisme systématique ou l’admiration aveugle.
    Il faut continuer comme ça.

    Ayant commencé à suivre le cyclisme avec les Indurain, Chiappucci, Rominger & co, j’ai toujours du mal à me reconnaître dans les écrits de P. Brunel. Je pense que je suis passé à côté de l’archaïsme.

    • mica

      Oh là là Arnaud D. tu cites là 3 fameuses chaudiéres ……on a pas fait beaucoup mieux depuis…

  3. Tchmil

    C’est vrai ça, le cyclisme c’est un sport de tradition. Et c’est pour ça qu’il faut se réjouir. Révolue l’époque où des extra-terrestres américains du Texas ou de Pennsylvanie, des grimpeurs anglais-kenyans et autres rouleurs gallois venaient en conquérant écraser leur pédales sur nos routes.
    Désormais il est temps de revenir à la tradition. On en avait eu les prémices l’an dernier avec une descente gentillette des services douaniers dans les chambres de conquistadors déchus. Maintenant c’est l’artillerie lourde avec du coureur d’Europe de l’Est préparé par les meilleurs spécialistes de nos contrées traditionnelles, belges, hollandais, espagnols, italiens. Tout ce savoir générationnel qui se transmet au sein d’une même belle et grande famille.
    Le retour d’un cyclisme pur, de recettes anciennes qui ont l’odeur des confitures de grand-mère (après le « pot belge », la « marmite slovène » ?)
    Le parfum d’antan d’un cyclisme enfin retrouvé, cantonné aux frontières du vieux continent et ses annexes limitrophes. Vive le temps des chauves volants, Ugumov, Pantani, Piepoli. Des blondinets ténébreux, Berzin ou Ricco. Des virils légionnaires, Cobo, Di Luca, Simoni.
    Il n’est pas si loin que ça le cyclisme d’avant finalement. Il est où Jean-René Godart?

  4. Thierry Lemaire

    « Doit-on rappeler que Lance Armstrong n’a jamais échoué un seul contrôle anti-dopage? »
    C’est faux. Il faut au contraire rappeler qu’il a été contrôlé positif dès son premier Tour victorieux en 1999. Positif mais blanchi par l’UCI suite à une AUT antidatée.

    • @Thierry,
      Tu as raison: j’ai tendance à omettre ce contrôle puisque l’UCI l’avait couvert, et que la vérité a été découverte seulement plus tard. Il n’est pas impossible que ces dernières années, ca été le mot d’ordre. Je rappelle à tous que si les contrôles sont réalisés par des laboratoires en principe indépendants, c’est toujours l’UCI qui régit le tout…

  5. Steph

    En effet Laurent, très très beau « papier » avec Brunel !

    « Le cyclisme, ce n’est pas un sport. C’est un genre, quelque chose d’existentiel. »

  6. Thierry mtl

    Tom Pidcock est pour moi le grand favori pour Tokyo en MTB.
    Il se remet d’une fracture a la clavicule et le boue épaisse du week-end a faussé le classement.
    Comme en mai dernier, Pidcock sera intouchable. Il est le meilleur cycliste que j’ai vu rouler cette année, avec Pog.

  7. Martin

    Belle « ride » de Hugo Houle aujourd’hui.

  8. Guillaumef

    Le problème de  » il faut faire un effort pour croire  » est que ça rappelle trop « je voudrais dire aux cyniques et à ceux qui ne croient pas au cyclisme qu ils ont tord »
    À moins qu il ne l ait dit exprès pour la comparaison?
    Très bel entretien en effet mais, personnellement je n ai pas toujours compris ou il voulait en venir!

    • Steph

      Pas grave. Plus intéressant est de comprendre d’ou il vient. Brunel est un nostalgique. Il vit le cyclisme comme une réthorique aristotelicienne : logos, pathos, ethos. Et ne retrouve aucun de ces fondements dans le cyclisme contemporains.

  9. yvon

    Le dopage a toujours été présent, il y a quelques année Désiré Letort est champion de France suite à un contrôle il est disqualifié. Son surnom Plancoet qui est une eau minérale bretonne. Bobet avait des jours sans Coppi lui a indiqué l usage des amphétamines pour pallier. Les soldats allemands tous chargés à la pervitine, les aviateurs anglais tenaient grâce aux amphétamines. Astérix n.a t il pas sa potion magique ? Et Mica sa phobie des grands développements ?

  10. marius

    J’ai bien aimé l’article de Brunel et si j’ai bien compris, il s’intéresse plus aux caractère des cyclistes et à leur engagement, plutôt qu’à la performance brute, car comme beaucoup, il n’est pas dupe.

    Je suis tombé sur cette interview du jeune Théo Nonnez qui décide d’arrêter le vélo à 21 ans. Trop de pression, de contraintes et pas assez de plaisir. Lui fait ce choix courageux d’arrêter, aider et soutenu par une formidable équipe FDJ. Un autre dans son cas, aurait basculé du côté obscur du dopage, il suffit parfois d’une personne. Je suis de ceux qui pense que l’on a toujours le choix et que ce n’est pas obligatoire d’être coureur cycliste.

    https://www.equipecycliste-groupama-fdj.fr/actualites/il-faut-secouter-et-etre-honnete-avec-soi-meme/

    Et que dire de Clément Chevrier, ex coureur d’AG2R, il a aussi quitté le vélo. A 28 ans, passionné de vin, le voilà sommelier à l’auberge du Père Bize. Il charge l’encadrement de son équipe, la déshumanisation du cyclisme et l’hypocrisie du milieu. Dans un livre, il avait témoigné qu’au début chez AG2R, un des cadres lui avait dit, « avec ton gabarit, si tu perdais quelques kilos, tu t’envolerais dans les cols ». Il l’a pris au mot, les a perdu en devenant anorexique. Heureusement, il a su avec intelligence rebondir et s’en sortir.

    Les paroles de Marc Madiot en début de Tour, après les chutes rebondissent sur ces 2 exemples, qui montrent que le vélo a changé et pas en bien.
    Les coureurs sont devenus des machines corvéables et remplaçables. Les footballeurs sont mieux loties, avec leur valeur marchande lors des transferts.

    • lbi

      Anorexique mais pas de la bouteille alors! C’était donc lui qui avait reçu les conseils de bardet sur l’anorexie… On parle bien de ce qu’on connaît.
      L’article que j’ai lu sur l’équipe n’en dit pas un mot. Dommage. En tout cas c’est une super reconversion, le jeune Clément semble aller bien.

  11. Thierry mtl

    Pourquoi investir tant d’argent publicitaire dans une équipe et négliger autant l’image qu’elle projette ?

    « Total énergie » a sérieusement besoin d’un nouveau kit. Ils sont habillés comme des cadets en 1992.

    Il doit bien y avoir un designer de disponible à Paris.

  12. Carril

    Dans une période où nous perdons nos repères, ça fait du bien de lire Philippe Brunel. Nous ne reviendrons jamais en arrière mais il est important de rappeler certaines choses pour ne pas avaler les belles histoires que l’on veut nous vendre. Je suis d’accord avec son analyse : Le cyclisme n’est plus un sport, c’est un spectacle. Et ça change tout. Les gestionnaires de l’image de ce spectacle ont pris le pouvoir, régentent tout et ont des relais partout.
    Le changement ne peut venir que de l’intérieur, par les coureurs et les équipes qui font leur boulot honnêtement. L’image qui m’a le plus marqué depuis le début du Tour c’est la tête de Stéphan Kung à l’arrivée de Pogacar mercredi, il ne cache pas du tout son écœurement. Pendant combien de temps encore vont-ils accepter de se faire voler les victoires?

  13. Wolber

    J adore le cyclisme, c est une grande part de ma vie. C est viscéral.
    Phillipe Brunel.

  14. nick

    effectivement, sa tronche en disait plus long que tous les discours,

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.