Tous les jours, la passion du cyclisme

Flandres: Van Der Poel au métier

Après des semaines à tout sacrifier sur l’autel du travail pour Statistique Canada, y’en a marre.

La Flamme Rouge me manque. Vous me manquez.

Il est grand temps de relancer ce petit blog, et de couvrir tout le reste de la saison, sans interruption.

Je dois aussi vous dire que je trouve désolant la couverture sur le cyclisme sur de nombreux sites que j’ai consulté ces dernières semaines: articles « main stream » qu’on retrouve duplicaté ailleurs, format « feuille de choux », aucune profondeur, les sempiternelles mêmes structures de texte.

Enfin bref.

Je me suis régalé du Ronde hier.

Le duel attendu Mathieu Van Der Poel – Tadej Pogacar a bel et bien eu lieu comme prévu.

Quel match! Aucun autre arbitre, ni Pidcock, ni Van Avermaet, ni Mohoric, ni Asgreen qui, avec le reste de la Quick Step, sont passés à travers de leur Ronde, malgré le (toujours gros) travail de Tim Declercq en début de course. C’est Lefevere qui ne doit pas être content.

Pour moi, il n’y avait pas photo: Pogi (ou Pogo!) était le plus fort, pas de doute là-dessus.

J’ai toutefois eu l’impression à plusieurs reprises, et notamment dans cette dernière ascension du Paterberg, que Pogi a pêché par excès de confiance.

Au train, il a souvent l’habitude de faire le ménage en effet, Strade Bianche le prouvant. Mais cette fois-ci, ce n’était pas n’importe qui dans sa roue!

VDP a été au rupteur dans le Paterberg, mais a réussi à se dépouiller au bon moment pour rester au contact. Il est clair que la course s’est jouée à ce moment, Pogi ne parvenant pas à le distancer.

Il aurait peut-être fallu une grosse accélération façon « grimpeur » pour Pogi, l’accélération dans le Paterberg étant peut-être trop progressive pour réellement faire mal à VDP, gros rouleur.

Dans le sprint, deux erreurs selon moi.

La première, c’est d’avoir laissé rentrer Van Baarle et Madouas aux 200m. Sans ce retour, VDP et Pogi finissaient 1er et 2e. Total, Pogi rate le podium! Quand des coureurs rentrent comme ca, c’est toujours le différentiel de vitesse qui créé le chaos, et ca n’a pas loupé hier. VDP et Pogi devaient rouler presque 10km/h moins vite, tu lances plus ton sprint de la même manière lorsqu’il faut que tu t’ajustes sur cet écart de vitesse.

La deuxième, c’est de ne pas avoir serré la barrière sur la droite. Du coup, Madouas s’engouffre à droite, Van Baarle à gauche (le différentiel de vitesse aidant beaucoup), et Pogi se retrouve coincé derrière. Exit le podium.

Je pense qu’il faudra qu’il fasse encore quelques sprints.

Mathieu van der poel à l’arrivée du ronde hier, parlant de tadej pogacar

Kung est 5e pour la FDJ, qui signe là un beau doublé dans le top-5, certain de plaire à Marc Madiot. Cela récompense aussi l’équipe pour le gros boulot abattu durant la course. Deux Bahrain également dans le top-10, on s’y habitue. Et un deuxième Français, Christophe Laporte, termine 9e, remarquable car pris dans une chute et ayant donc dû mener une grosse chasse pour revenir devant.

Méconnaissable d’ailleurs, Laporte cette saison, depuis qu’il est passé chez Jumbo. Toujours surprenant de voir des coureurs français passer un gros cap dès qu’ils s’expatrient dans une équipe étrangère, il y a d’autres exemples ces dernières années.

Vivement que Guillaume Martin intègre la Bahrain-Victorious…

Aucun coureur canadien n’était cette année au départ.

Sinon, ben ca fait du bien de revoir du monde en masse sur les bords de route! J’ai vraiment hâte à Paris-Roubaix la semaine prochaine, ca sera intéressant, avec possiblement le retour aux affaires d’un certain Wout Van Aert, s’il est suffisamment guéri.

Chez les femmes

Les Belges étaient en liesse, victoire au sprint de la championne de Belgique Lotte Kopecky, bien amenée par sa coéquipière Chantal VanDenBroeck-Blaak.

Annimiek Van Vleuten termine 2e.

À noter la belle prestation de la formation FDJ-Nouvelle Aquitaine Futuroscope, qui place trois coureuses dans les neuf premières. La première française, Aude Biannic, n’est que 29e toutefois.

Trois Canadiennes étaient au départ, soit Olivia Baril (46e), Sara Poidevin (65e) ainsi que Leah Kirchmann (80e).

Partager

Précédent

Ski de fond aux JO: difficile de comprendre ce qu’on voit!

Suivant

Specialized Tarmac SL7: le meilleur vélo du monde?

22 Commentaires

  1. jmax

    Content de ce retour de la Flamme rouge !
    Si Pogui semblait mieux dans les bosses, il aurait fallu un écart d’au moins dix secondes pour avoir un peu de sécurité car MVP est un sacré rouleur et il ne fait bon être en point de mire. En bon cyclo-crossman, MVP aurait forcément limité l’écart. Pour le final, Pogui aurait du passer un relais dans le dernier kilomètre mais il est jeune, cela servira d’expérience.

  2. yvon

    Enfin de retour

  3. noirvélo

    Oui , comme les autres , heureux que tu signes la « feuille de course » de LFR , Laurent !!!

  4. Piroux

    Hello Laurent,
    Je pense que Pogi a péché par orgueil, il voulait se faire Mathieu sur la ligne. Un peu fanfaron le jeune homme.

  5. esteban

    Content de te lire Laurent!

  6. A Hinaut

    Laurent c’est un peu comme Madouas et Van Baarle. Son retour fait vraiment plaisir !

    • Arnaud

      Youpi Laurent est de retour, on va retrouver les meilleures analyses de course !!!
      Ah la semaine commence bien 👍😁

  7. vinnnch

    Très heureux de ce retour au meilleur moment ! 🙂

  8. Tchmil

    Bien content de te lire à nouveau, ce qui tombe à pique puisque ça se fait au lendemain du Tour des Flandres.
    Pour le sprint, pas sûr que Pogaçar visait le podium mais comme le dit Piroux il semble que seul la victoire l’intéresse. Ce qui dénote le caractère d’un très grand champion, avec la frustration qui va avec quand il termine 4è et derrière un autre très grand.

    Ceci étant, il existe quelques autres bons sites spécialisés sur le cyclisme. Il faut fouiller un peu et trier pas mal, c’est vrai aussi…

  9. Fredo

    Bravo Laurent tu nous as manqué comme tu dis que nous t’avons manqué!
    Justement je parlais à u n ami cycliste hier, soulignant ton silence depuis le début
    de la « vraie » saison cycliste! Et la réponse est là!
    Très content vraiment de pouvoir lire ton blog aussi pertinent!
    Vive la « petite Reine » et ne te laisse plus déborder pas SC!

  10. Luc Despins

    Mais il faut mentionner que Baril était dans l’échappée de la course, très fort pour une cycliste si jeune.

  11. Tino

    Bien heureux de te retrouver Laurent !

    Je pense Podagar aurais du lancer le sprint le premier…à moins de 300 mètres , quand t’es deuxième si tu pars pas premier, les chances de remonter sont minces…mais bon après coup c’est facile à dire…Podagar passe bien partout même les pavés maintenant…et il cours le calendrier au complet…

  12. alano39

    Content de voir ton retour Laurent. Si je comprends bien on se manquait tous.
    Les 2 plus forts étaient devant sur ce ronde mais ils se sont tellement regardés qu’ils ont failli perdre.
    Mais MVDP était de toute évidence le plus fort au sprint et Pogi le plus fort au global. Je n’ai toujours pas compris pourquoi il n’a pas attaqué entre le Paterberg et l’arrivée. Il avait mis MVDP dans le rouge et comme ils allaient se relayer en dedans jusqu’à l’arrivée il aurait dû tenter une arrivée en solitaire. Sur le sprint il a trop gros et ne peut pas rivaliser avec la giclette de MVDP.
    Mais clairement Pogi a fait un superbe ronde et il pouvait le gagner. Il va être dur à battre sur les ardennaises s’il les fait avec le même niveau de forme. Une telle supériorité est impressionnante car depuis février il domine totalement le cyclisme. Le peloton court contre lui et il faut des exploits pour le battre comme vient d’en faire un MVDP. Ave Van Aert la course aurait été différente car à 3 devants ce n’est plus la même limonade et Van Aert allait tenter par tous les moyens de se débarasser de MVDP pour finir avec Pogi. Mais bon Van Aert n’était pas là. Il n’a plus que Paris Roubaix pour s’attribuer un monument cette saison.

  13. Jocelyn

    J’aimerai bien savoir si c’est une initiative perso ou une directive de ses ds, le faite d’arrêter de rouler aux 800m. Il a mis en danger le duo, cela aurait pu être mvdp dans la boite, bien que je n’y crois pas trop tant il est mâdré…. ce genre d’infos serait sympa le lendemain des courses.

  14. noirvélo

    Qu’est ce que c’est beau un peloton de pros sur les pavés et sous le ciel de Flandre !!! A travers l’écran je sens même l’odeur des frites & saucisses … j’ai rarement vu autant de monde sur une course . Cette année , je n’y étais pas , un gros manque , une drogue … Le Ronde c’est vraiment la « Mecque » du vélo que tu ne retrouves nulle part ailleurs , même sur le Tour ! Là , c’est spécial , et la course comme toujours a été majestueuse , du mouvement tout le temps , des petits groupes perdus en pleine pampa sur le final ! Faut que je revienne pour le faire une 10e fois le samedi avec une entrecôte le vendredi soir pour les « réserves » du lendemain et une le samedi soir comme récompense avec des frites et de la bière … « fuck » la diététique et les « vegans » …

  15. Xavier B

    Ravi (comme toutes et tous ici) de te relire, Laurent !

    Une remarque cependant – sur ton trait d’humour (n’est-ce pas ? 😉 ) – peut-être sujette à débat : j’espère ne pas me tromper, mais j’imagine Guillaume Martin trop intègre pour signer à la Bahrein (ou une autre du même acabit)… Enfin, tu me diras, les casseroles de la Cofidis, elles font aussi du bruit, mais elles semblent dater d’une EPOque révolue… Et oui, quelle course hier, malgré tout !

  16. vova

    Quel plaisir de te lire à nouveau Laurent !
    En espérant que tu parviendras à concilier ton travail à Statistique Canada et l’écriture pour LFR afin de nous proposer tes observations.

    Cette « défaite » de Pogi, pourtant étincelant depuis de longues semaines, lui remettra les idées en place. Je trouve pour ma part que sa façon de courir est orgueilleuse voire hautaine. Dominateur dans les cols alpins. Rouleur sans faiblesse à MSR. Puncheur redoutable sur des efforts de quelques minutes dans les monts pavés. Il tient la dragée haute aux meilleurs coureurs de classiques. Aucune faiblesse apparente.
    Seule une mauvaise stratégie de course dans le final pouvait le priver d’une victoire (ou d’un podium, soyons plus modestes). Je me demande même si je n’ai pas esquissé un sourire lorsqu’il a enlevé les mains du cintre en pestant contre Van Baarle !

  17. Guillaumef

    Ravi de pouvoir te lire à nouveau Laurent!

    Superbe course hier en effet.
    Pogacar ne va quand même pas s’aligner sur Roubaix, risque de chute trop important en vue des épreuves par étapes qu il l attende.
    Par contre, il ne prévoirait pas un doublé Giro Tour dans son agenda?

  18. YP78

    en 4 participations MVP est impressionnant avec une place de 4 pour la 1ere fois (avec une chute qui lui a coûté cher) puis 1er ensuite 2ème puis encore 1er, il a toutes les chances de devenir Mr « ronde vlaanderen » avec 4 victoires à moyen terme.
    il me rappelle la domination de Roger de vlaeminck dès ces débuts sur Roubaix, MVP semble être fait pour cette course avec un niveau de puissance très élevée sur la durée nécessaire pour passer les monts. le cyclo-cross a été un excellent parcours formateur (idem que WVA)

    Il a couru à la perfection avec zéro erreur, il a même profité de Asgreen pour le remonter sur la 1ere accélération de Pogacar sans jamais perdre son sang froid.

    A noter la frustration presque enfantine de Pogacar qui n’aime pas la contradiction car il n’est pas habitué de perdre cela pourrait être un enseignement utile pour ses rivaux sur TdF en le poussant dans ses retranchements sur les rares zones ou celui ci est un tout petit peu moins bon.

  19. michel

    Pogacar le plus fort ? jusque maintenant il est toujours après VDP en tout cas: Sanremo : 3 ème/ 5 ème
    A travers la Flandre: 1er/10 ème ; tour des flandres = 1er/4 ème

    • Si si, il est probablement le plus fort sur la totalité des parcours.

      Mais c e ne sont pas des courses contre la montre.
      Pour gagner, il faut avant tout être le mieux placé et le plus fort aux moments clés.

  20. U.

    Tu nous manquais.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.