Tous les jours, la passion du cyclisme

Des séances d’intervalles impossibles!

À ne pas manquer en ce début d’année, cet article de Guy Thibault à propos de certaines applications d’entrainement qui proposent des séances d’intervalles tout simplement… impossibles à réaliser!

Avec mes connaissances sur l’entrainement qui progressent continuellement, notamment grâce à Guy, il m’arrive encore d’être renversé par les suggestions d’entrainement de certains(es) de mes collègues cyclistes.

« Je pars pour un 6x5min à ma PAM ».

Yeah, right!

Champion, la PAM, c’est ta puissance critique sur 5 minutes. Juste une fois! Penser que tu vas pouvoir répéter 6x5min à ta PAM, c’est pas très réaliste. Moi, après cinq minutes passées à la PAM, je suis rincé!

Par contre, des répétitions en intervalles (très) courts à des pourcentages supérieurs de la PAM, ca c’est possible et bénéfique. Tout est une question de bons dosages. Et à une époque ou les programmes d’entrainement dits « polarisés » sont très populaires, la bonne calibration de vos séances à haute intensité est très, très importante.

L’article de Guy est également très instructif sur les dangers d’utiliser le fameux « FTP » (functional threshold power), ou intensité critique sur 60 minutes, pour calibrer ses séances d’intervalles.

Enfin, l’article de Guy s’inscrit un peu à la suite d’un vidéo de Dylan Johnson qui critiquait certaines approches d’entraînement de plate-formes populaires comme TrainerRoad ou même Zwift, des entrainements pouvant mener à un épuisement ou carrément, avec les semaines qui s’enchainent, à un sur-entrainement dommageable.

Au moment où on parle de plus en plus des risques pour la santé – notamment cardiaque – qu’engendrent des programmes d’entrainement draconiens en vue de préparer des épreuves « ultra » dans divers sports (marathons, trails, triathlon, cyclisme, ski de fond, natation, etc.), il convient d’être attentif à ce qu’on exige de notre corps et il convient d’être critique de ce que certains nous proposent comme programmes d’entrainement, sachant que comme dans tout, c’est l’excès qui est nocif.

Partager

Précédent

L’Alsacienne: c’est fini…

Suivant

Le ski de fond aux JO de Beijing

24 Commentaires

  1. Steph

    Suuuur la route…râââ PAM PAM PAM

    Bon, ça nous rajeunit pas (*)

    En fait tu peux même faire 20X5’ PAM : il suffit de considérer que ta PAM ‘instantanée’ baisse significativement après chaque répétition : Si ta PAM « frais » est de 350W, à la deuxième répétition elle n’est plus – par exemple – que de 310W, à la troisième 290W etc. Il doit même être possible de trouver l’asymptote avant d’arriver aux urgences.

    Bref, le gars voulait probablement dire : 6X5′ « au taquet » (**). Mais PAM ça fait plus mieux coach.

    D’une manière plus générale, on oublie un peu vite que le vélo est un sport d’endurance et qu’une des clés c’est : 75% de son temps à allure 1

    (*) https://www.youtube.com/watch?v=vklUhZZDk7Y
    (**) (à proscrire aux plus de 45 ans. Sauf Alejandro.

  2. FREDERICK René

    Bonjour Laurent,
    je suppose que tu veux parler de Zwift lorsque tu écris Swift.
    Pour ma part j’ai commencé (sur Zwift) le plan « Build me Up » voilà 10 semaines, pour voir…
    Bien m’en a pris, je le trouve plutôt adapté à ma personne. Je ne fais pas (plus depuis 2 ans) de compétition, à part les fins de sortie avec les copains le dimanche matin.
    Donc je voulais garder ma forme durant l’hiver. Pour Zwift si tu connais le principe, j’ai pratiquement toutes les étoiles à part une ou deux durant une phase de calme, 105W.
    Avant de faire ces programmes il faut se connaitre, pour Zwift il s’adapte à ta FTP. j’avais fait le test avant de commencer le plan, je le referai à la fin. je peux d’ores et déjà affirmer qu’il me fait profiter en bien.
    C’est tout ce que je voulais écrire. ah non j’aurai 74 ans dans quelques mois.
    Meilleurs voeux à toi.
    René

    • Steph

      La vache ! « Build me Up » à 74 balais quand à 57 j’essaye déjà le programme « Dont Give Up » …

      https://www.youtube.com/watch?v=xrT1QI_Yrd8
      Ca nous rajeunit pas non plus mais c’est meilleur que Nana M.

    • Edgar Allan Poe

      Je roule fréquemment avec un ami de 77 ans (en 2022)
      Quelques années chez les pros, deux tours de France dans les années 70 avant un retour volontaire vers les rangs amateurs pour échapper à certaines pratiques toxiques et incontournables à l’époque.
      Le gars roule entre 100 et 130 bornes tous les 2 jours. Je pensais qu’il faisait canapé les jours « off ». Pas du tout, il entretient des hectares d’arbres fruitiers, taille en haut d’une échelle, débroussaille…
      Bref, n’écoutez pas trop les toubibs qui donnent des conseils à destination limitée aux sédentaires qui composent une grande part de la population, du moins en France…
      Et le fractionné, y’a pas d’âge pour en manger!
      Kate… 😍😍😍

      • REgis

        Salut à tous,
        Salut EAP,
        Disposes tu des coordonnées du gars en question, peut être cherche t’il un successeur pour entretenir les vergers etc?!
        Je plaisante bien sûr, même si sur le fond ça ne me déplairait pas 🙂
        Bonne journée,
        Régis

      • Steph

        @EAP : Amusant : j’ai le même à la maison ! enfin ici à la Réunion. J’explique : depuis pas mal d’années je m’arrête (très) souvent lors de mes sorties pour prendre le café sur une terrasse sur le petit port de Saint-Leu. Ca s’appelle « Chez Jean-Paul » . Sans qu’on, enfin je, ne l’ai jamais vu.
        Pour la première fois l’autre jour, le dit Jean-Paul se pointe – en Cervélo – et se présente : Jean-Paul Cornette. 76 ans ex-pro dans les mêmes années que ton ami. Ils se connaissent sûrement. Sur quoi il chope un balai et se met à faire ses 100m2 de deck en bois au pas de charge et sous 35°. Y’a des papys qui font une sacré belle résistance .

      • Esteban

        @Eap: la difficulté du sport chez les seniors, c’est qu’a haute intensité tu peux avoir des plaques d’atherome qui se decrochent a l’origine d’infarctus du myocarde, meme avec une bonne hygiene de vie. Ca touche pas tout le monde, c’est imprevisible, difficile à diagnostiquer en amont. J’ai un bon copain qui vient de mourrir de cette maniere.
        Le conseil d’un copain medecin du sport etait donc:
        -ecoutez votre corps, ecoutez ses messages d’alerte
        – faite un suivi avec test d’effort
        -preferez l’endurance a l’intensité

      • @ Esteban & EAP,

        La difficulté du sport chez les seniors n’est elle pas de savoir à quel moment ralentir ou arrêter la pratique compétitive ?

        Car écouter son corps, écouter ses messages d’alerte et préférer l’endurance a l’intensité n’est qu’en partie possible dans un cadre compétitif.

        L’arrêt doit être progressif et il est forcément individuel… Nous ne sommes pas tous fait du même bois.

        Je vois des performances intéressantes et impressionnantes chez certains plus de 60 ans. Après + de 62, 63 ans, il y a quand même une sacrée baisse des performances plus ou moins endiguée par la prise de la retraite qui permet de passer plus de temps sur le vélo ou à se reposer.

        Après, il en va de la liberté de chacun de continuer à se dépouiller… Mais certains organisateurs encouragent la surenchère

        La catégorie + de 65 ans est elle légitime ?

        Et la catégorie + de 70 ans ?

        Et légitime pour qui ?

        Pour l’athlète qui souhaite vivre et mourir comme il l’entend et qui à juste titre fait remarquer qu’il est en bien meilleur forme que les sédentaires du même âge et que c’est sa liberté ? Et qu’il est normal de courir dans une catégorie qui correspond à son âge ?

        Pour la société ?

        Pour les familles de ces septuagénaires ?

        Pour les organisateurs cupides ?

        Certains émettent le souhait de mourir sur leurs vélos… et parfois, ils y arrivent.

  3. Steph

    Magnifique. c’est évidemment – en espagnol – la plus belle version/ interprétation d’une chanson, à l’origine de Richard Antony sur des paroles de Bontempelli et sur le célèbre Adagio du Concerto d’Aranjuez (Rodrigo)
    Ca fout les poils comme disent les djeuns

    • FREDERICK rené

      Tu aimes la musique, moi itou !!!
      Y a pas que le vélo dans la vie!

    • Mr Steph, je réagis au post sur votre rencontre avec mon grand Ami CORNETTE, qui est d’origine auboise . Pouvez vous me donner plus de nouvelles sur lui car comme je suis jamais allé le voir à la Réunion, il boude. J’aimerais aussi connaitre votre identité aussi car j’aime pas les pseudos. Si vous êtes un coureur, c’est intéressant de correspondre.

  4. Laurent

    @Steph, @Rene,
    Vous avez fait ma journée! Je retournerai heureux à ma séance d’intervalles plus tard aujourd’hui, bien calibrée bien entendu. Stakhanoviste de l’entraînement, comme AleJet. Y’a Rebellin aussi, ne l’oublions pas. Une vie monastique, mais il n’a pas gagné son ciel…
    Merci René pour la petite erreur, c’est corrigé.

  5. david b

    Très polarisant ! Dylan Johnson est vraiment campé d’un bord. Étant coureur senior depuis plusieurs années, on peut pas juste faire des intervalles court. Des rides sur le sweetspot permet aussi des adaptations. Les intervalles génères beaucoup d’acide lactique qui pourrait nuire à former une base de forme. Trainer road se défend bien avec plusieurs vidéos. Dylan est encore jeune et réagi vite à ceux qui intègrent des entrainements en zone 2.

  6. J’aime bien suivre les publications de Dylan Johnson, le matériel présenté à de l’allure en général.

  7. René

    @Eric,
    tu en poses des questions, je préfèrerais les réponses…

    Sportivement
    René

    • La réponse est forcément à l échelle individuelle. Nous n avons pas tous le même vécu sportif, ni la même génétique.
      Certains sportifs sexagénaire sont également épuisés ou usés par leur vie professionnelle, ont du cholestérol, de la tension artérielle, de la déminéralisation osseuse ou encore des maladies chroniques.

      Mais les conseils fournis par Estéban me semblent pertinents… et notamment :

      – Tenir compte de possibles conditions environnementales défavorables souvent mal tolérées par le sujet âgé (en vélo, surtout la canicule).

      – La compétition sportive ne doit pas être encouragée, mais elle ne doit pas être systématiquement interdite. Son autorisation se fera au cas par cas.

      Ne pas encourager… Pour moi, personnellement, cela veut dire pas de classement dans des catégories supérieures à 65 ou à 70. La dernière catégorie doit être la catégorie + de 60 ans. Ceux qui ont + peuvent participer mais il faut les classer avec les + de 60 ans.

      • René FREDERICK

        Merci pour tes réponses.
        Effectivement, mais force est de constater que « les vieux » sont restés jeunes dans leurs têtes.
        J’en suis je peux en parler, j’ai arrêté la compétition à cause de ce foutu confinement, voilà bientôt 2 ans. Je ne le regrette pas, je vais avoir 74. Je roule maintenant le dimanche matin en groupe, mais c’est quand même à chaque sortie un championnat, non pas qu’on veut être le plus fort, mais rien que pour tenir les roues et faire voir qu’on est « honnête » à ne pas les sucer on se place au maximum en position de relais, et ça marque son (vieil) homme.
        je suis tellement d’accord avec ça que j’ai commandé un VAE…

  8. esteban

    En-dehors des considérations éthiques et interessantes d’Eric et de manière plus pragmatique en réponse à EAP: « Bref, n’écoutez pas trop les toubibs qui donnent des conseils à destination limitée aux sédentaires qui composent une grande part de la population, du moins en France. »

    j’ai trouvé ces conseils à destination des médecins, issus de cet article : Dossier : Sport après 60 ans. 0. Par Carre F (Realité cardiologique)le 31 octobre 2009 dont le rédacteur est un médecin/cardiologue reconnu/ lui même très bon sportif >60 ans( cf 1h38 :https://www.youtube.com/watch?v=wACJcRGrt0), même si de telle références ne sont pas un argument en soi. Je n’ai pas accès a l’article entier.

    Bon ça commence un peu fort mais l’ensemble est interessant!

    « Sport après 60 ans
    En pratique, on retiendra
    Les adaptations cardiorespiratoires à l’exercice musculaire chez le sujet de plus de 60 ans
    ➞ Le système cardiorespiratoire du sujet âgé n’est plus “normal”.
    ➞ Les capacités physiques, et en particulier cardiorespiratoires, diminuent toujours au-delà de 40-50 ans.
    ➞ La baisse de la consommation maximale d’oxygène avec l’âge est multifactorielle et est due à une baisse des valeurs maximales de la fréquence cardiaque et du volume d’éjection systolique, de la vasodilatation périphérique et de la capacité d’extraction d’oxygène musculaire.
    ➞Par comparaison avec le sujet plus jeune pour le même niveau d’effort, les pressions artérielles systoliques et pulmonaires augmentent plus chez le sujet âgé.

    Bilan cardiovasculaire du sportif sexagénaire
    ➞ Le bilan cardiovasculaire du sportif vétéran est orienté avant tout vers la détection de la maladie coronaire. ➞L’épreuve d’effort réellement maximale représente l’examen incontournable pour autoriser ou contre-indiquer la
    pratique sportive en compétition.
    ➞ Se méfier du sportif d’antan qui a oublié son âge et rêve de ses anciennes performances.
    ➞ Dans tous les cas, une épreuve d’effort “normale” n’autorise pas la pratique du sport “n’importe comment” !
    Comment pratiquer un sport après 60 ans ?
    ➞ La pratique d’une activité physique et sportive adaptée individuellement est bénéfique à tout âge.
    ➞Toute pratique d’une activité physique intense majore transitoirement le risque d’accident cardiovasculaire, mais
    globalement le bénéfice dépasse largement ce risque.
    ➞ Une bonne prévention de ces accidents repose sur la détection d’une éventuelle contre-indication cardiovasculaire ainsi que sur des conseils et une éducation sur les bonnes pratiques d’une activité sportive. La consultation du praticien doit répondre à ces trois impératifs.
    ➞Outre les caractéristiques de l’activité sportive, il faudra tenir compte de possibles conditions environnementales défavorables souvent mal tolérées par le sujet âgé.
    ➞ La musculation bien réalisée qui a des effets bénéfiques majeurs chez le sujet âgé ne doit pas être interdite.
    ➞ La compétition sportive ne doit pas être encouragée, mais elle ne doit pas être systématiquement interdite. Son autorisation se fera au cas par cas. »

  9. noirvélo

    Ces séances d’intervalles me sont impossibles parce que vu mon âge (début de soixantaine ) je me les interdis … Il y a un moment où je mets l’orgueil de coté , ne pas m’accrocher à une jeunesse que je ne domine ni possède plus … Place au cyclisme philosophique , à l’expérience , « sentir » le coeur , le souffle et les cannes , y aller progressivement , monter les « coups de cul » , les « longs talus » , puis les cols après le foncier de la plaine … Je ne conteste rien ! à 30,40,50 , tu peux , à 60 je me range et regarde l’autre sans jugement . Le corps a une mémoire et sait exactement ce qu’il t’a donné pendant toute ta « carrière » , à toi de commencer à lui dire merci en le ménageant …

    • René FREDERICK

      je respecte ton choix, pour ma part c’est impossible, je n’y arrive pas. Je ROULE!

      • noirvélo

        Mais je roule … en cherchant uniquement le plaisir , pas la performance …. mais si j’ai les  » cannes du jour » j’aime bien un peu taper dedans …

  10. Bernard Sainz, alias « Docteur Mabuse », condamné à un an de prison

    https://www.leprogres.fr/sport/2022/01/17/bernard-sainz-alias-docteur-mabuse-condamne-a-un-an-de-prison

    (78 ans lui, et en pleine forme !)

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.