Tous les jours, la passion du cyclisme

Carapaz l’or, Van Aert le plus fort, Woods le mérite

Les Québécois qui auront fait l’effort de se lever cette nuit pour regarder les 60 derniers kilomètres de la course sur route des JO de Tokyo ne le regrettent surement pas ce matin.

Quel final!

Ca a flingué à tout va.

Ouf, j’étais fatigué pour les coureurs sur la ligne d’arrivée.

Autrement, la course s’est jouée en gros comme prévu: une échappée matinale de seconds couteaux, la reprise peu avant Mikuni, le feu d’artifice dans cette rampe, puis les 30 derniers kilomètres très débridés où le groupe de survivants devant, environ 10-12 coureurs seulement, se sont tirés la bourre.

C’est Richard Carapaz qui emporte le gros lot, parti après Mikuni avec un Brandon McNulty déchainé dans ce final.

La paire s’est parfaitement entendue pour rouler à bloc, comment en aurait-il été autrement, ils avaient les deux premières médailles assurées?!

Malin, Carapaz a cependant déposé McNulty au profit d’une petite bosse non loin de l’entrée du circuit. Quand tu joues l’or olympique, aussi bien arriver solo…

Fort, Carapaz, pour rouler ainsi en solitaire dans les tous derniers kilomètres d’une course qui en comptait 234.

Mais le plus fort, pour moi, aucun doute: Wout Van Aert. Méchante machine!

Van Aert n’a certes pas pu accompagner Pogacar sur son accélération dans Mikuni – Mike Woods et Brandon McNulty oui – mais le champion belge a géré sans s’affoler, et est rentré rapidement au train par la suite.

On l’a vu ensuite sauter sur tout ce qui bougeait, tout le monde sur son porte-bagage. Il a encore trouvé les ressources pour terminer 2e au sprint.

Je pense que Van Aert retirera de la frustration de la course, tout le monde courait contre lui, sauf peut-être… Mike Woods.

Valeureux Mike Woods! Le Canadien en sort avec une 5e place au final, un peu décevant tant on espérait une médaille, mais il sort la tête très haute.

Il a été un des coureurs les plus actifs dans le final, attaquant de nombreuses fois. Dans Mikuni, il a pu rentrer solo sur Pogacar, excusez-un-peu. C’était solide.

La feuille d’érable brillait dans ce final éprouvant d’une longue course sur route. Bravo Mike, et bravo à Hugo et Guillaume qui l’ont assisté et qui, tous deux, ont mis un point d’honneur à terminer la course cette nuit.

Après Mikuni et derrière le duo Carapaz-McNulty, Mike en a remis dans la petite ascension suivante, mais il est simplement tombé sur un Van Aert très fort qui se méfiait de lui.

Les dernières mines de Mike n’ont peut-être pas été placées tout à fait au bon moment, mais il a le mérite complet d’avoir essayé jusqu’au bout ; tous dans ce groupe de chasse derrière Carapaz ne peuvent pas en dire autant.

Enfin, un mot sur Pogacar, qui a fait la sélection dans Mikuni en plaçant une grosse accélération – assis sur sa selle! – après le travail des Belges. Très fort aussi. Repris par la suite, Pogacar a régulièrement roulé avec Van Aert pour revenir sur le duo Carapaz-McNulty parti dans un moment de flottement après Mikuni, témoignant je trouve de l’attitude moins calculatrice de cette nouvelle génération de coureurs. Ca fait du bien et c’est beau à voir!

Pogacar offre le bronze à la Slovénie, qui ne repart donc pas les mains vides. Et Mollema devance Woods au sprint pour la 4e place… une place parfois importante s’il advenait un contrôle positif pour les trois premiers.

Partager

Précédent

De la taille des pelotons hommes et femmes aux JO

Suivant

Le Tour de l’actualité

55 Commentaires

  1. Lbi

    Excellente conclusion mdr. Ou si il advenait 3 contrôles positifs !

  2. Thierry mtl

    Wow
    Belle course

    Carapaz avait vraiment du gaz après 6 hrs de course. Il s’est bien adapté au Japon et au jet lag. Pas évident.
    Évidemment, Pog n’allait pas ramener le petit peloton vers McNulty, son coéquipier sur le Tour…
    Les autres ont laissé tout l’effort à WVA pour revenir. Ce dernier méritait l’argent juste pour ça.

    • Majet

      Oui vous avez raisons. on a couru contre wva c’est un peu dommage car on aurait certainement eu une course détonnante avec des stratégies différentes . Ça me rappel ce qui se passe en montagne au moment du rut des chamois les gros mâles se marquent et se bagarrent et pendant se temps ce sont les petits jeunots qui se farcissent les femelles . ( lol)

      • mica

        C ‘ est très « imagé »………mais la comparaison est judicieuse…….

      • noirvélo

        Oui Majet , très bonne métaphore …

  3. Mahet

    Oui nos cousins canadiens n’ont pas démérité nous rappelant si besoins est que malgré un climat peu propice une grande partie de l’année ce pays est bien une terre cycliste . Déçu. Pour les français sinon peut être que le Sieur Gaudu confirme être un futur grand «si les petits cochons de le mange pas » Voecler a fait plus que bien avec les moyens en homme dont il disposait et prouve qu’il est un sélectionneur dont nous n’avons pas à rougir . Enfin heureux pour l’équateur qui tient là une belle médaille et aussi pour Ineos . Ceci dit
    Mister G devrait se trouver un Grillo pour lui prodiguer un remède contre le mauvais œil. Il a une couche de « schkoumoune «  avec laquelle il risque pas d’attraper froid. ( lol)

  4. Jean

    Très content pour Woods. 5iem c’est super. La pire position c’est 4iem.

    Les commentateurs à Rad Can grâcement payés par mes impôts étaient terriblement médiocres.
    Des kilomètres de silence… Et pour le peut qu’ils avaient à dire, on en repassera…

    • Damien

      En effet pour les commentateurs on était bien loin de Phil Liggett 😁

      C’était un mieux sur CBC (versions anglaise de Radio Canada)

    • mica

      C’ est bien pire en France………il y en a qui sont payés à l’ année, non pas pour ne rien dire, mais pour nous « endormir »…….sur un mois d’ été, ça peut durer 120 ou 150 h……je ne sais plus…. (on leur doit quand même nos plus belles siestes vespérales……)
      A propos de bavardage, j ‘ ai entraperçu, ce matin, quelques images furtives de la course féminine, à défaut d’ oreillettes , ça « discutaillait  » fort entre ces dames et demoiselles…….. d’ autres se laissaient glisser au sein de l’ immense peloton des voitures suiveuses (s’ il y a 50 nationalités représentées……il doit y avoir 50 voitures), l’ une, l’ Australienne Tyfanie Cromwell …..assurait presque la circulation au sein du « peloton mécanique »….. a grands renforts de geste , invitant telle ou telle voiture à la doubler…….ou à se ranger un peu!
      Moi, naivement, je croyais qu’ il y avait des zones de ravitaillement………et que l’ on ne se glissait pas au sein des voitures suiveuses pour rien………bon, elle avait peut être une bonne raison…….
      La vie du peloton est quelquefois bien mystérieuse……

  5. flo

    En tant que français, forcément un peu chauvin (c’est les J.O, on exacerbe l’appartenance à une nation, une patrie..) je n’ai pas du tout compris la fin de course de Gaudu, il avait les jambes sur le final clairement et l’a confirmé en itw, à 3/4 km de l’arrivée il arrive a créer le trou avec woods notamment pour jouer une médaille, se retourne, voit l’écart qui est conséquent … et se relève immédiatement…

    car le coach lui avait dit au briefing d’attendre le sprint. Sprint où il est collé à la route et où il n’a aucun punch… en poursuivant son mouvement il jouait une médaille, le seul intérêt de la course olympique c’est dans les 3… Pareil dans la descente avant où seul van aert roulait, pourquoi presque personne ne l’aidait? ils préfèrent faire perdre van aert et ne pas jouer une méedaille ? Peut être que van aert est detestable dans le peloton mais ça me parait éetrange de s’enterrer ainsi…

    Comme dit jalabert, il faut de la roublardise et de la tactique. Ce qui me fait dire que gaudu ne fera pas une grande carrière… Il est physiquement au niveau mais niveau tactique c’est un cadet et ce n’est pas la première fois… on l’a vu plusieurs fois au tour cette année. Il finira avec un palmarès correct mais très en deçà de son physique qui est apparemment très au dessus du lot (vo2max)

    • Edgar Allan Poe

      Il me semble que Gaudu était tout simplement à fond. Comme beaucoup d’autres. Pogastrong n’a pas voulu ramener Van Aert. Yates semblait très bien sauf qu’il est chez Ineos.
      Donc, entre la redoutable tactique de Voeckler et des adversaires légèrement supérieurs, je ne vois pas ce que pouvait espérer Gaudu notamment sur un sprint en groupe face à Van Aert, Pogacar !
      Van Aert a fait deux au championnat du monde sur route et en CLM l’an dernier.
      Il est parti pour renouveler…

    • Mahet

      Alors je vais jouer les candides il se relève peut être car il a pas la caisse où car si personne ne le suis ils sait que sa débauche d’énergie est voué à l’échec peut être ça non ? Car le petit gaudu c’est un attaquant dans l’âme ça on peut pas lui opposer. Il va mûrir prendre de la «  malice » et la ca va fumer.

  6. Edgar Allan Poe

    On ne peut plus parler de scoumoune : « G » roule sur un bidon au Giro, tombe en passant un dos d’âne au tour, (4 chutes au total sur le tour me semble t il), tombe dans un virage en descente au Dauphiné, tombe en montée sous la flotte au tour de Romandie…
    Par expérience, je sais qu’un coureur tombe en course quand :
    – il est maladroit
    – il prend trop de risques notamment au sein du peloton
    – il est trop inattentif
    – il est trop défoncé et n’a plus les réflexes requis (nous avons un spécialiste français).
    Ces causes ne sont bien sûr pas exclusives.
    Pour le Tramadol, par exemple, il y a toute une littérature et des témoignages qui expliquaient certaines chutes en fin de course lorsque l’effet de cette anti-douleur s’estompe, créant une violente et subite hypoglycémie.
    J’ai aussi été très surpris de constater que Rémi Cavagna ne sait pas, ou éprouve beaucoup de mal à lâcher les 2 mains du guidon. Avant de délivrer une licence pro, il faudrait les faire rouler 500 mètres sans les mains, en suivant une ligne au sol !
    La maladresse n’est pas une fatalité non plus. On peut s’améliorer par des exercices d’équilibre sur le vélo ou en travaillant la souplesse du corps, entre autres.
    J’aime bien ces 2 coureurs, je précise.

    • Charmant-Som

      Tu peux ajouter à ta liste, déjà bien complète, le coureur d expérience qui tombe également quand il y a un décalage entre sa motivation (grande) et son niveau (qui n est plus le même qu avant).

      La succession de chutes est souvent le prélude de la fin d une carrière sportive. La baisse d attention peut découler du manque de lucidité, du doute, d une mauvaise gestion des émotions. Puis il est facile de tomber dans un cercle vicieu où la chute entraîne la perte de confiance qui elle même entraîne la chute.

      J espère me tromper et que G. Thomas en claque une belle, juste pour me donner tort. Mais à 35 ans, le temps est compté, même si sa chute serait juste liée à la malchance (selon lui).

      En tous cas, il a déjà un palmarès incroyable tant sur route que sur piste avec deux titres olympiques.

      • flo

        Geraint thomas est clairement sur le déclin malgré son envie manifeste des derniers mois en suisse(romandie, tour de suisse) En même temps passer de 15 ème au géneral son meilleur résultat en grand tour pendant 10 ans en plusieurs participations à vainqueur écrasant en 2018) bon… niveau crédibilité ya comme un doute… surtout en tirant des braquets de bucherons, l’antithese de l’ami armstrong… Je l’aime bien le geraint il boit des bières dans les pub gallois et il profites de la vie mais je pense que ce qu’il prend altère beaucoup ses facultés. Qui a dit tramadol ?
        Il est de toutes les chutes est ce un hasard ?? On ne les compte plus.. à un moment…

    • mica

      G. Thomas tombe trés réguliérement et ceci dés qu’ il est passé pro…….il avait couru le TDF qui partait de Corse avec une félure du bassin (il s’ était blessé dès le premier jour…
      Une formule cycliste que tout le monde doit connaitre : un homme en forme ne tombe pas.

  7. Andre pierre

    Pour Gaudu je pense aussi qu’il ne pouvait pas faire mieux et était a fond.
    La Vo2 n’est qu’un paramètre parmi d’autres .
    J’ai la possibilité d’avoir le choix de suivre le cyclisme sur la RTBF et les commentaires de Rodrigo Beenkens sont que chose que ceux de Jalabert ou Durand

  8. marius

    Les Professionnels payés par des teams ou des marques, n’ont rien à faire aux JO, ou alors il faut arrêter de les appeler JO.
    On le voit dans la course homme, ou l’on a assisté à une course de Team, avant une course de Nation.
    Une solution, serait de n’avoir que des athlètes amateurs. C’est possible, car la majorité des grandes fédérations offrent des licences professionnelles, exemple, le cyclisme, l’athlétisme, le tennis.
    Donc, il existe encore des athlètes amateurs.
    Oui mais le grand public ne les connaît pas. les JO sont devenus une immense machine à faire du fric et il faut croire que cela plait aux téléspectateurs, puisque après ces JO, débuteront les jeux para olympiques, avec de vrais amateurs, amatrices, qui eux n’auront quasi aucunes retombées médiatiques.
    Pour finir, je vous trouve un peu dur avec David Gaudu qui je le rappelle, respecte scrupuleusement les règles, en faisant parti du MPCC. Et ça fait une sacrée différence.

    • flo

      qui aimes bien chatie bien, je pense qu’il avait une médaille dans les jambes et il n’est pas connu pour être un grand sprinter donc je n’ai pas compris sa tactique sur ce coup là alors qu’il était echappé à quelques kilometres de l’arrivée.

    • Patrick Schwartz

      Tout à fait d’accord avec toi , trop d’intérêts financiers en jeu , les courses sont (encore!) moins nettes ! Les JO c’est (c’était!) pour les amateurs , ou je me trompe … Oui , les Jeux paralympiques sont plus crédibles , et largement … Et Gaudu était dans un sacré groupe de « furieux » , le « top » !!! Fallait donc déjà y être , pour le reste … Les JO , oui , une foire …

  9. mica

    Est ce bien sérieux de laisser 10 minutes d’ avance à un groupe « l’ échappée qui va au bout »?……j’ ai déja oublié le nom de celle qui a gagné, pourtant très bel effort remarquable et émouvant.
    Dans le peloton, la « parlote  » remplaçait les oreilettes…….et, Van Vleuten qui pensait peut être avoir gagné !
    Un peu une non course quand même.

    • Thierry mtl

      Van vleuten admet qu’elle pensait avoir gagné
      Tout le peloton le pansait

      • mahet

        Bon alors les filles demain on commence le bridge ça va vous apprendre à compter ce qui reste au chaud et les as de pique qui manque… en Tois les cas la dame de cœur était autrichienne ce matin

  10. PB07

    Certains connaissaient Anna Kiesenhofer, sa frâicheur et son talent. Comme d’autres connaissaient ceux de Jonas Vingegaard au départ du Tour de France. Lien de 2015 dédié au scientifique Mica: http://endurance-07.over-blog.com/2015/07/championnes.html

    • Charmant-Som

      Impossible d ouvrir ton lien. J essayerai de la maison ce soir.

      Dans tous les cas, c’est une belle fable olympique, la magie des jeux.

      Ceux qui ne connaissaient pas son talent, j en suis, le découvre…. Les incertitudes et les surprises font partie de la beauté du sport.

      Les coureurs de haut niveau sont tellement habitués aux oreillettes qu ils n ont plus l habitude de compter le nombre de concurrents dans l échappé.

    • Charmant-Som

      Ça y est, avec un peu de persévérance, j ai réussi à ouvrir le lien.

      C était un super blog. Tu nous a régalé quelques années.

      Je serai sur le Grossglockner fin août, début septembre.

    • mica

      Je suis totalement en accord avec le lien sur l’ endurance de ces sportives,, et tu as raison de nous le faire connaitre.
      Pour ma part, je ne connaissais pas cette championne Anna Kiesenhofer, et, tout de suite j’ ai du mal à retenir son nom……..ce n’ est pas un crime quand même.
      Je te crois trés impliqué dans ces épreuves d’ endurance, Ardéchoises ou autres, toute info est bonne à prendre, fais nous en part.
      Dans le même ordre d’ idées on peut se rapeller que Anna Van Der Breggen à réalisé aux alentours du 40 emme temps (tous pros confondus) dans la montée du mur de Huy cette année…
      Comment dois je prendre ta dédicace particuliére , associée au label de « scientifique » que tu me distribue ironiquement…….eh bien, je ne le prends pas mal……..Mais si tu as d’ autres infos fais nous les connaitre, en tout cas, merci pour ton retour sous un autre pseudo ex « bourrin Ardéchois »
      c’ est toujours un plaisir de te lire même si le ton est queque peu bourru parfois………Pour la course de ce jour, ce ne fut pas, pou moi, une vrai course même si la perf. est remarquable.

    • Mahet

      Excellent le blog y a des mec bien en Ardèche et pas si bourrins que ça . Si on savait être un peu plus humble et moins macho on aurait certainement plus de fille pour roulez avec nous et les sorties à vélo auraient plus de charme même si on se fait enfumer dans les cols.

  11. PB07

    Sans grosse et très dure bosse comme hier chez les hommes, et alors ça devient grandiose, une course avec très peu d’équipiers a toute chance de prendre cette physionomie. Mais on en est sorti avec une très belle championne olympique, après un podium royal chez les hommes.

    • mica

      Tu as certainement raison vu le nombre réduit de coéquipiéres il était sans doute risqué de laisser prendre 11 ou 12 mn d’ avance à quelques unes, ce que l’ on a vu……Bon, on échappe pour une fois à la victoire d’ une Néerlandaise …….et Van Vleuten qui croyait avoir « vengé » Rio…….qu’ est ce quelle nous avait fait peur ce jour là la tête la premiére dans cet infame caniveau.
      Mais, c’ est certain l’ autrichienne est une grande!

      • mahet

        Oui tu as raison sa chute en direct était effroyable ça fou les j’tons. Ceci dit elle a l’air assez résiliante. Sinon pour les germanistes faciles de se souvenir de cette jolie autrichienne si je ne m’abuse «  kissen » sa veut dire oreiller et das dorf c’est le village dorfer je crois c’est le pluriel …. Bon ok je me calme (lol)

  12. mica

    Hey PB 07, la scientifique c’ est Kiessenhoffer :
    ……Canbridge…..maths….doctorat…..

    • Edgar Allan Poe

      La maxime « un coureur en forme ne tombe pas », n’est pas, ou plus exacte à mon avis, Mica. Pour moi, c’est un des nombreux poncifs dont le sélectionneur français ou Jamais Javouerai nous rabattent les oreilles. Peut être même les répètent ils sans se poser de questions, d’ailleurs ! Un coureur en forme court, en principe, à avant du peloton, et s’y maintient sans trop d’efforts. C’est la seule justification à cette affirmation. Mais Uran, Porte surtout, ou même Bardet, Pinot peuvent facilement servir d’exemple contraire. Super forme et pourtant, super gamelle sur le tour. La grosse chute de début de tour « Opi/Omi » est aussi un contre exemple. Bon, pas grave !
      J’ai un peu de mal à admettre le propos « Gaudu avait la médaille dans les jambes ». Pour cela, il fallait battre Carapaz, Van Aert et Pogacar. Il était plus fort qu’eux ? 🤔. Le trio Bardet/Pinot/Alaphilipe version 2018 aurait été un très bon client sur ce parcours, d’autant que la vieille chaudière qui fume n’était pas au mieux.
      Comme le dit le Grand, podium royal. Les 3 plus forts sont devant. Woods a bien joué le coup, et s’est incliné devant des gars plus costauds. Sur le papier. Le tapis vert, c’est dans quelques mois ?
      Je reste quand même sur mon propos d’hier qui rejoint celui de Marius : 12 Inéos à minima au départ, tous les plus costauds à l’exception de Bernal. Difficile à manoeuvrer. Déjà qu’il faut s’y prendre à plusieurs fois pour demander à Yates de passer un relais en fin de course, hier, c’était pire, il freinait !
      Les coureurs perdus sans oreillette. Ça fait flipper. Une stratégie est définie avant la course, et nul n’est capable d’appliquer une tactique adéquate au déroulement de la course ? Comme les footeux dont on constate que la stratégie d’avant match ne correspond pas à la réalité du terrain mais qui attendent les ordres du coach à la mi-temps pour changer de tactique.
      Un truc super : dans les années 80/90, Fignon passait pour un intello car il avait le bac. Aujourd’hui, les coureurs ont des niveaux d’études qui font envie. Belle évolution, pas forcément liée au système scolaire qui ne favorise que bien peu les horaires aménagés pour les entraînements, du moins en France. Ça permet de ne pas gâcher les talents trop jeunes…!!!

      • PB07

        On utilise trop le conditionnel passé dans le vélo (et ailleurs).
        Il y a eu une course, et une belle, personnellement je ne l’oublierai pas plus que je n’ai oublié les courses des JO passés. Il y a eu un podium magnifique, avec, tout le monde le répète, un excellent Wout Van Aert, lequel est en passe de devenir un Dieu intouchable chez les fans au point de négliger l’exceptionnelle saison de Tadej Pogacar, et toujours devant, souvent à l’attaque.
        Il y en a une autre ce matin, superbe.
        Réécrire l’histoire à la Laurent Fignon (« j’aurais pu lâcher Greg LeMond dans le Col de Porte ») est stérile.
        Réjouissons-nous que ça recommence dès demain, avec un duel MVDP – Pidcock qui promet tellement qu’on se prend à oublier qu’ils ne seront pas seuls, et ensuite Lecomte et PFP et leurs concurrentes, et puis, enfin, le sport – roi (j’ose) : l’athlétisme.

      • mica

        Je sais bien que « le coureur en forme (qui) ne tombe pas » çà ne veut rien dire……surtout pour les chutes collectives; c’ était seulement un mot, pour le reste, tu as raison.

    • PB07

      Effectivement, Mica, le cursus et la philoosphie d’Anna Kiesenhofer ajoutent à son talent.

    • mica

      Merci Eric pour le lien, cette jeune femme c’ est du solide, tant physiquement qu’ intellectuellement . (c’est quoi cette mode de changer de pseudo? °
      J’ espére qu’ elle ne sera pas déçue par le « milieu »
      Je vais relire l’ interwiew qui nous change tant!

      • Charmant-Som

        Ce n est pas un changement mais un choix de contourner l agressivité en adoptant un pseudo. Car ce n’est pas pas un vrai congé, juste un congé diplomatique. Cela n a pas fonctionné car je me suis grillé tout seul. 🤭

        Mais c est tout l intérêt du grand bal masqué qu est la Flamme rouge et j étais bien le seul à écrire sans pseudo.

        D ailleurs, je ne cherche pas à savoir quelle personne est derrière le pseudo « Mica ».

        Mais qu importe la bouteille, pourvu qu on ait l ivresse du jeu.

        Les liens en dessous méritent également le partage.

  13. Charmant-Som

    https://www.velo101.com/feminines/article/interview-danna-kiesenhofer–15442

    Si mes informations sont justes, elle a une licence Elite 2.

  14. Charmant-Som

    Elle avait stoppé sa carrière cycliste professionnelle en 2017 car elle estimait avoir trop de stress physique et émotionel. Elle est revenu en 2019 sur quelques courses, notamment à domicile avant de l emporter aux JO.

    C’est une belle histoire.

  15. mica

    P B 07: j’ ai relu l’ article sur le machisme et le cyclisme féminin. Ton blog et ton article sont remarquables …….pourquoi ne continues tu pas?
    J’ ai retenu l’ annecdote de Nathalie Even et Cipollini…….tu m’ étonnes qu’ elle l’ ait battu au sprint….surtout s’ il était sur le 54:12 et elle sur un braquet de piste…..50:15 ? Déja au démarrage, mais surtout dans le déroulé du sprint.
    Car, contrairement à ce que l’ on peut croire? les sprinteurs ne mettent pas petit pour le démarrage, mais pour l’ ensemble du sprint………le macho Italien n’ a du rien comprendre….

    • PB07

      Si il te plait, il te reste quelques dizaines d’articles à lire sur ce blog. Auparavant existait un blog mieux entretenu dont les 600 articles et 10 000 photos avaient connu quelques succès, si celui-ce se mesure en nombre de visites. Il y a tant de choses à faire dans la vie que certains choisissent de varier leurs activités.
      Au fait, avant le VTT dès demain matin, il y aura eu le triathlon hommes cette nuit. Et pour ceux qui s’intéressent aux Français, Vincent Luis est une pointure…

      • Charmant-Som

        Le triathlon a choisi des parcours vélo urbain, un vrai vire-vire.

        L esprit originel de ce sport a disparu. La victoire n appartient plus au plus complet sur les trois disciplines mais au meilleur coureur à pied capable de s accrocher dans les deux autres disciplines.

        J imagine que la volonté est de favoriser le spectacle en maintenant le suspens …. au lieu de 6 tours urbains, j aurais préféré une seule boucle avec de l urbain, du plat mais également une ou deux vrais bosses. Et il semble que c était possible.

        Bravo quand même aux trois premiers.

  16. mica

    La nouvelle championne olympique, aprés avoir, ce jour, lu quelques articles ou interwiuvw me fait penser tout à fait à la Britannique (naturalisée Suisse) Emma Pooley, un peu le même profil et toutes 2 ayant, au moins , un Doctorat scientifique en poche.

  17. marius

    Demain sur l’épreuve VTT homme, cela risque de se jouer au départ, le circuit étant majoritairement fait de single tracks étroits et hyper techniques. MVDP a le dossard 9, cela devrait jouer pour lui. Par contre Pidcock , dossard 29, va pas falloir chuter. Évidemment, sur un tel circuit, le problème mécanique ou crevaison sera éliminatoire. Les Suisses Schurter et Flueckiger, dossards 1 et 2 vont faire la course d’équipe, surtout Schurter, moins fort que Flueckiger cette année. Mais voilà, la course des jeux, sort toujours un client que l’on n’attendait pas. Les résultats de l’année ne sont pas une garantie.

  18. Thierry mtl

    Course femme.
    Les pro ont bien mal lu la course. comment l’ardoisier et la moto info ont ils pu omettre de signaler la survie d’une échappée.
    L’ensemble dégage de l’amateurisme de toutes parts. Indigne de JO préparés depuis 5 ans.
    Mais une grande détermination de la gagnant, qui dans le chaos, a imposé ses propres règles.

  19. Thierry mtl

    Pidcock
    C’est fait
    Puissance légèreté habileté

    D’ici 2023 … Prochain objectif : Pogacar

  20. marius

    Pidock, Lecomte, Le nouveau morphotype du XCO.
    Petit(e)
    Leger(e)
    Watt else
    MVDP c’est la formule 1 sur une spéciale de rallye…

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.