Tous les jours, la passion du cyclisme

4e journal du Tour

Alors que les coureurs du Tour faisaient trempette hier à l’occasion du 2e jour de repos et par une grosse canicule, petit Tour de l’actualité au matin de cette 16e étape entre Carcassonne et Foix.

1 – Armes égales?

Journée galère avant-hier pour l’équipe Jumbo-Visma qui a perdu deux coureurs contraints à l’abandon, et pas les moindres puisqu’il s’agit de Primoz Roglic et Steven Kruijswijk, et la chute sans trop de gravité de Jonas Vingegaard.

Du coup, voilà la Jumbo-Visma assez affaiblie pour les étapes pyrénéennes, privée de deux pièces maitresse. C’est Sepp Kuss qui, tout d’un coup, va avoir beaucoup de boulot dans les trois prochains jours.

Avec Pogacar qui a promis « d’attaquer dans toutes les bosses », je pense que ce Tour de France est loin d’être terminé. Un retard de deux minutes et des poussières n’est pas insurmontable pour Pogi, et les étapes de mercredi et jeudi vers Peyragudes et Hautacam seront assurément déterminantes.

Ca sera surtout intéressant de voir la manière avec laquelle Pogi s’essaiera: avec son style, je ne serais pas surpris qu’il tente de partir de loin!

2 – Les pois

Si les maillots vert et blanc sont probablement déjà pliés, rien n’est encore joué dans la course au maillot à pois de meilleur grimpeur et ca devrait pimenter les départs d’étape dans les trois prochains jours. Mouvements garantis!

À surveiller tout particulièrement, Tom Pidcock, pas très loin dans ce classement. Et Louis Meintjes bien sûr.

3 – Covid

Neuf coureurs à date ont quitté le Tour en raison d’un test positif, Warren Barguil étant du lot.

Gageons que ce n’est pas terminé, malheureusement.

4 – Canicule

Il fera encore chaud dans les prochains jours en France, et avec des organismes déjà bien fatigués abordant cette 3e semaine, je pense que des défaillances surviendront, y compris parmi le top-10 de ce Tour. Surtout que cette année, pas de cols en haut de 2000m d’altitude dans les Pyrenées, où l’air est souvent un peu plus frais.

5 – Fuglsang

Le coureur danois ne repart pas, touché aux côtes dans une chute récente. Du coup, les coureurs canadiens Hugo Houle, Guillaume Boivin et Mike Woods auront encore davantage carte blanche pour tenter de s’illustrer, et c’est tant mieux.

On a vu Hugo devant jusqu’ici, mais peu Guillaume et Mike, ce dernier étant pris dans une chute plus tôt dans l’épreuve. Je pense qu’on reverra Mike Woods devant quelque part dans les trois prochains jours, il a un Tour de France à sauver.

Parlant d’Hugo, une belle petite entrevue avec lui à Radio-Canada suite à sa belle 3e place l’autre jour.

6 – France

Aucune victoire française jusqu’ici sur ce Tour, la cocotte-minute monte encore davantage en pression!

7 – L’art de la descente

Parce que je grimpe des cols pour les descendre, magnifique maitrise technique à haute vitesse de Tom Pidcock dans la descente du Galibier, côté Valloire. C’est beau à voir!!

8 – Forcats de la route

Les forçats de la route, c’était hier, mais c’est aussi aujourd’hui.

Respect pour M. Markov.

Partager

Précédent

La belle journée d’Hugo Houle

Suivant

Hugo Houle dans l’histoire

30 Commentaires

  1. noirvélo

    7° Oui , l’art de la descente ! si tu as un excellent revêtement , pas de vent , une bonne visibilité et la garantie de ne croiser personne , c’est bien plus facile et ça m’épate beaucoup moins ! c’est quand ça « chahute » que tu peux avoir un avis plus « objectif » !! Pour moi , le « king » , ça reste Vincenzo dans « son » Milan San Remo » !!!

  2. mica

    On ne sort pas trop de l’ ambiance TDF dans les Alpes et en particulier de l’ Alpe d’ H.
    Beaucoup de coureurs découvraient « çà  » et, compte tenue que cet événement ne se produit plus que tous 4 ou 5 ans, la plupart ne vivront l’ événement que 2 ou 3 fois dans leur carriére.
    Pidckok a beau être champion olympique et du monde…..il n’ avait, bien sur, jamais connu ça….et de loin!
    Cette présence de la foule à moins de 1m des champions, c’ est quelque chose……..et ça non plus on ne risque pas de le voir dans d’ autres sports……Unique c’ est certain.
    Le Britannique de poche ne l’ oubliera jamais, sans compter celui qui fut , un peu, son guide spirituel ce jour là , je veux dire , bien sur , Froome.
    U ne journée découverte entre bain de foule, exploit athlétique et prise de risque.

  3. Guillaumef

    Doublé canadien en route! J’imagine Laurent devant sa TV 😉

    • plasthmatic

      Je pense que demain Laurent pourra se rendre au boulot, à Ottawa, sans prendre le pont, sur l’eau façon Jésus ; votre Hugo vient de nous mettre le taulier sur coussin d’air pour un petit moment.

    • noirvélo

      Houle provoque un ras de marée au Canada !!! les Canadiens étaient-ils préparés ??? Super !!! finir seul à la pédale , en montagne , sous la canicule , toutes les planètes étaient alignées , il y a des jours comme ça !!! bravo Hugo !!!💥

  4. Thierry mtl

    HUGO !!!!

  5. Zenou

    Bravo à Houle qui a été magnifique même s’il empêche une victoire d’étape de mon chouchou Madouas

  6. Marco16v

    INCROYABLE Hugo!
    Super content pour lui!

  7. Même pour les non Canadiens. immense émotion avec cette splendide victoire. Quel beau moment de cyclisme.

    Et quand je vois l’émotion énorme suscité chez les Français, je n’imagine même pas au Québec.

  8. Tony Thibault

    Vive le Cyclisme, vive Hugo Houle

    • mica

      Ah oui, ça l’ a fait et de quelle manière……avec des champions de ce calibre, le cyclisme n’ est pas mort.

      H. Houle n’ est ni jeune ni vieux, mais il a bien 4 ou 5 belles saison devant lui , c’ est certain car sa perf. d’ aujourd’ hui ne trompe pas!

  9. mica

    Homage aussi à M. Jorgenson, malgrés sa chute, un vrai talent là aussi…..
    Et les Français pas mal ce jour, malgré Bardet fatigué.

  10. Bigmouse

    Félicitations à Hugo roule! Pense qu’elle était attendue celle là sur le site😉 j’en suis ravi même si j’avais mis un billet sur madouas et Woods . On peut pas tout avoir lol

  11. Michel

    Voilà pour Hugo! Quel soulagement! Il la fait sa première victoire pour son frère, Le Tour peu se réjouir de voir un champion sur une étape avec un coureur propre qui accompli son rêve depuis ces débuts pro il y a dix ans!

  12. le stéphanois

    Quel plaisir de voir gagner ce coureur, quelle émotion aussi. Bravo au Québec, bonjour à vous, cousins si lointains…

  13. mica

    Il fallait ; Laurent que tu sorte une  » Edition spéciale » du  » Journal du Tour » et que l’ on n’ n’ ait pas à attendre demain matin pour la France.
    Mais, non, je sais que tu travaille toi !……..quoi que, ce jour…….

  14. Tony Thibault

    Il y a longtemps que nous n’avions vus Nairo Quintana à ce niveau et demain, trois cols de première catégorie, c’est clair qu’il va tenter de ce faire un place sur le podium même si Geraint Thomas semble assez fort pour résister, les deux étapes des pyrénées seront cruciales avant le contre la montre

  15. mica

    Le « mur » de Péghère a été escaladé par les meilleurs en 13′ 42 », soit 822s (Vingegaard , Pogacar, Kuss , Quintana)
    Le déniv. est de 453m
    soit un taux d’ escalade de 453/ 822 = 0, 55 m/s. ou 1980 m/h.
    0, 55 m/s represente environ 3,23 marches d’ escalier à la minute…..pas mal, presque monter des marches d’ escalier 4 à 4 !
    On peut faire une estimation de la puissance de ces champions en multipliant leur taux d’ escalade par leur masse+vélo+matériel estimé à 74Kg et par 9,81 soit
    0,55 x 74x 9,81 = 399, 267 w ……0n peut arrondir à 400w….pas mal.
    C ‘ est la base d’ un calcul de puissance et à ces vitesses linéaires d’ escalade, on peut négliger les effets aéros.

    • mica

      et l’ on peut négliger aussi la résistance au roulement (contacts roues – sol

  16. mica

    Erreur d’ inattention : 0,55 m:s représente 3, 23 marches d’ escalier à la seconde et non à la minute !

  17. Lemond

    Bravo Hugo!!

    J’imagine Laurent debout sur son canapé… Où sur son bureau au travail! 🙂

    Mais l’autre truc qui m’a épaté c’est les movistars. Cette équipe est pire en pire.

    A la limite l’attaque à 3 dans le 1er col, pourquoi pas… Même si M’as n’a rien à espérer et que c’était foutu pour l’étape.

    Mais alors rouler dans le col final… J’avais du mal à croire ce que je voyais.

    Rendu à ce niveau ce n’est plus de l’incompétence. Ils sont clairement payés par d’autres équipes pour rouler.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.