Thibaut Pinot: l’échec

L’information de l’étape d’hier, c’est Thibaut Pinot lâché à quelques kilomètres du sommet du col d’Aspin.

À l’arrivée, l’addition pour lui est de trois minutes sur les principaux favoris, le classement général s’envole.

Thibaut Pinot était très déçu à l’arrivée, sans trop d’explications. On le comprend. « Je n’avais pas les jambes, rien d’autre à dire« . Même son de cloche du côté de son directeur sportif, Marc Madiot.

Je trouve au contraire qu’il y a beaucoup à dire!

Selon moi, l’échec de Pinot n’est pas celui d’un seul homme, mais de toute une équipe, celle de la FDJ et de ses préparateurs, Grappe en premier lieu.

Pinot n’a pas à supporter seul cet échec.

Depuis des années, l’équipe de la FDJ met de l’avant « façon marketing » la science de l’entrainement pour développer, préparer ses coureurs. On a fait grand bruit de « l’école de Besançon » dirigée par Frédéric Grappe, des progrès de Pinot, un grand leader en devenir, capable de tout à les entendre. On fait grand bruit de l’approche méthodique de l’entrainement administré, tout semblant programmé, précis, et donc infaillible.

Sauf que.

Sauf que comme Thibaut Pinot l’a dit lui-même, « on n’est pas des machines ».

Les capteurs de puissance, les watts, les intervalles de ci et de ça, les théories de micro- et macro-cycles, la périodisation, les cycles circadiens, bref tout le bordel, ben parfois ça ne présente pas plus de garantie que le reste. Voilà une belle leçon pour nous tous, qui que nous soyons: nous ne sommes pas des machines.

Sauf pour les Sky de Dave Brailsford et sa science des « marginal gains »…

Comprenez-moi bien: je suis le premier à croire aux méthodes modernes de l’entrainement. Je dis simplement qu’il ne faut pas perdre de vue que ces méthodes ne garantissent pas pour autant de bons résultats.

Peut-être manque-t-il à Thibaut Pinot que Frédéric Grappe lui prescrive des séjours du côté de Ténérife?

Chose certaine, Grappe et ses apôtres doivent maintenant se poser de sérieuses questions, peut-être du côté de la récupération de leurs athlètes suite aux charges d’entrainement imposées. Revoir leur approche de la saison peut-être. Des analyses physiologiques devront aussi être faites sur Thibaut Pinot pour comprendre la(les) cause(s) de ce passage à vide. Il y a peut-être une explication simple: carence d’une vitamine, infection?

Plus inquiétant cependant, le fait que certains éléments reviennent dans l’échec de Pinot hier.

Par exemple, le fait qu’il ne marche pas bien quant il fait très chaud comme hier. Il a essuyé plusieurs défaillances par temps chaud au fil des dernières années.

Le fait aussi que Thibaut Pinot présente un mental qui semble parfois défaillant. Il semble avoir du mal à surmonter les coups durs en course ce qui, au niveau professionnel, est évidemment une limite importante. On sentait bien hier son abattement dans les premiers hectomètres où il s’est vu lâché. Une partie de cet abattement pourrait venir de son incompréhension face à cette « science de l’entrainement » mis de l’avant par son encadrement: normalement, il aurait dû marcher, tout était programmé pour cela depuis le début de la saison. Arrivé sur l’objectif, panne de jambes. J’avoue qu’à sa place, je marquerais aussi le coup.

Quoi qu’il en soit, je sens que la traversée des Pyrénées sera difficile pour Pinot, mais je crois aussi qu’il se refera une santé à l’approche des Alpes et nous en claquera une belle dans la dernière semaine, un scénario qu’il a déjà réalisé l’an dernier…

29 Commentaires

  • yvon
    Soumis le 9 juillet 2016 à 1:04 | Permalien

    difficile de ne pas etre de ton avis Laurent, la FDJ a un entourage trop leger en montagne, s il craint la chaleur lui faire pourquoi pas le Giro

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  • Bernard
    Soumis le 9 juillet 2016 à 2:09 | Permalien

    Un peu dur l’article pour le coup. Grappe et la FDJ tentent des approches fines, intelligentes, adaptées à la connaissance de la physiologie humaine. La psychologie du cycliste est aussi considérée même si c’est de façon assez technique (par exemple dans le passage sur la neuroplasticité du cerveau dans son livre sur la puissance)
    De tout ce que l’on peut savoir, Pinot est un gars simple et le facteur humain n’est pas étranger à la FDJ. Cette équipe était en forme sur les championnats de France. Cette défaillance a probablement été due à la chaleur dans une étape quand même surprenante où Cummings, au style admirable, reprenait du temps non seulement à un Nibali défaillant, mais faisait jeu égal avec un peloton qui selon Quintana roulait vite. Ce Tour s’annonce peut-être comme le Giro avec des défaillances alternées des différents protagonistes.

    Par contre, Pinot semble beaucoup marcher au moral, celui qui lui avait permis de vaincre Valverde en 2014 (le public français avait aussi hélas contribué à la défaillance de ce dernier dans le clm en l’insultant et en lui crachant dessus comme cela a été fait sur Froome, ce qui est quand même le comble de la bêtise). Il peut se relever

    La seule chose qui me choque dans l’article est cette phrase: « Peut-être manque-t-il à Thibaut Pinot que Frédéric Grappe lui prescrive des séjours du côté de Ténérife? ». Est- ce utile ici?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 16 votes)
  • mica
    Soumis le 9 juillet 2016 à 4:22 | Permalien

    Oui Bernard, assez d’ accord.
    On ne va tout de même pas reprocher à la F des J de ne pas employer des méthodes d’ entrainement que l’ on fustige chez les autres.
    Pinot se reprendra certainement, c’ est un coureur de longue haleine, un peu à l’ image de P. Rolland dont on ne parle pas beaucoup, mais qui pourrait bien faire.
    Le portique du dernier Km qui se dégonfle( acte de malveillance?) m’a fait penser au cyclisme qui tend à se dégonfler pas mal ces temps ci, comme un symbole.
    Tout cela traine en longueur, plus de 3 semaines, ça devient insuportable, et le « grand jour », c’ est toujours pour demain. T. Adam nous dira que l’ étape du jour est pas primordiale, mais alors demain, on va voir ce qu’ on va voir. Demain il nous dira qu’ il faut attendre le Ventoux, puis les étapes Alpestres, bref, de jours en jours, on remet au lendemain qui sera soit disant formidable!
    Tout cela est trop long , je regarde ces jours ci les championnats d’ Europe d’ athlétisme, quel contraste, pas un temps mort, contrairement au cyclisme ou l’ on « meuble » sans arrét. Allez, 15,jours de course et des étapes plus courtes( je sais bien que T. Adam nous dit que 175 Km c’ est court, et moi je dis que c’ est largement assez long, il a qu’ a les faire lui, humour)
    Heureusement que l’ on a droit depuis des années a de magnifiques images aériennes ,la France vue du ciel en quelque sorte, c’ est presque devenu l’ intérêt majeur du TDF.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -7 (from 15 votes)
  • Patrick
    Soumis le 9 juillet 2016 à 4:54 | Permalien

    Je suppose que Laurent pratiquait l’humour en parlant de Ténérife.
    J’ai beaucoup pratiqué la compétition et des jours « sans » cela arrive, on a beau chercher la ou les raisons on ne trouve rien.
    Les plus grands y ont eu droit, y compris sur le tour, mais depuis de trop nombreuses années on voit plutôt des robots, sans défaillance.
    Je trouve donc plutôt rassurant ce genre de situation et suis convaincu que dès aujourd’hui cela ira beaucoup mieux pour l’intéressé. Sa préparation est très bonne, le problème est d’ordre cérébral,je pense que Thibault Pinot se met une telle pression qu’il en résulte un blocage physique, car à chaque fois, la pression retombant du fait qu’il n’est plus dans le coup, il retrouve le coup de pédales.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 9 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 9 juillet 2016 à 7:00 | Permalien

    Comme je l’ai souvent dit, il n’y a pas, chez les êtres humains les sportifs et les autres … Par contre, il y a des pragmatiques et des romantiques, des « psychorigides »et des « cool », des intuitifs, des lymphatiques et des nerveux, des rigolos, des maniacodépressifs …Chacun se gérant,seul, et comme ça, toute sa vie avec les évolutions,les changements de statuts, les réussites et les deuils… Tout ça pour dire que selon la formule consacrée(quelque peu dans un autre registre, et encore?)
    « le dopage ne fait pas d’un mulet un cheval de course »..
    L’entraînement aussi pointu soit-il, bien codé,bien géré,au jour le jour, »protocole,procédure, »stats » (ça je le vis au boulot!!!), si tout n’est pas réuni au jour « J »,(et c’est sur trois semaines de jours « J »!!!),
    eh bien la machine mal refroidie surchauffera, en l’occurence un Pinot grimpeur ne supportant pas la chaleur … Par contre « le Greg », flahute pur jus,fan
    de classiques,routier sprinter, réussi dans la montagne
    en défendant en plus son maillot jaune avec panache !!!
    Est-ce lui qui a la bonne formule ? je ne le crois pas,
    le retour à la réalité sera brutal alors que Thibaut,hors de pression, pourra tranquillement remonter la pente en s’activant à gagner une belle étape… ET si on le laissait un peu tranquille le Pinot, le laisser « vieillir » en cave (au frais) pour le déguster un peu plus tard,gorgé de surprises et attendu de personne ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Bernard
    Soumis le 9 juillet 2016 à 7:44 | Permalien

    Pinot en tête au Tourmalet. Il a du cran ce gars, non?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 9 juillet 2016 à 9:54 | Permalien

    @ Bernard,

    du cran ? Hier il se fait larguer, hors de forme et ne
    supportant pas la chaleur et aujourd’hui à l’attaque
    « suicide » dans un Tourmalet encore plus « chaleureux »!!! de la bêtise et un orgueil mal placé …Moi je ne comprends pas, c’est pour montrer le maillot ? (a-t-il eu ordre ou encouragement de Madiot? );si vraiment tu n’es pas bien, tu récupères,tu te planques et tu prépares quelque chose pour les Alpes, mais là, c’est du « n’importe quoi » !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 14 votes)
  • Soumis le 9 juillet 2016 à 11:16 | Permalien

    Je trouve très bonne votre analyse et l’écoles du coaching au feeling a encore de beaux jours devant elle.

    Néanmoins, j’aimerais que vous me rassuriez, vous étiez sarcastisue en écrivant qu’il fallait rechercher une carence vitaminique ou une infection ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 9 juillet 2016 à 11:37 | Permalien

    Ah les coureurs qui mettent tout dans le même panier: le TdF. Merci Armstrong d’avoir ouvert la voie à ce genre de coureur. Merci de me faire détester maintenant le Tour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 8 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 9 juillet 2016 à 12:31 | Permalien

    @ Vincent C

    Non seulement tu écris sur le Tour dans ce blog, je suis sûr que tu le regardes (même discrètement), et en plus tu cites Armstrong … mouais !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 6 votes)
  • nicoD
    Soumis le 9 juillet 2016 à 3:14 | Permalien

    Well spoted Noirvelo a propos de l attaque de Pinot, il fini dans les fraises le petit.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 9 juillet 2016 à 6:46 | Permalien

    Il abandonne vite le General, mais il doit savoir à quoi s’en tenir et bien savoir pourquoi. Il a fait un Dauphine en dents de scie, il aurait pu faire pareil sur le Tour.
    Moi le maillot à poids, j’en pense pas grand chose de bon.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • Ray Neuville
    Soumis le 9 juillet 2016 à 8:14 | Permalien

    Étape du 9 juillet Alors c’est ça qu’il est allé apprendre à Ténérife, descendre les cols en débile comme Sagan et cie. Risquer sa vie à 80 km/h. Décidément tout cela est un cirque. Quelle stabilité ont-ils à dévaler les cols de la sorte? l’UCI ne fait rien pour éviter quelqu’un ne se tue et je vous le dis ça va arriver. Franchement, il n’y pas de raison pour s’émouvoir de telle performance et malheureusement ça se généralise au sein du cyclisme. Il n’y a rien de spectaculaire dans ce genre de cyclisme. Pathétique…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 20 votes)
  • pijiu
    Soumis le 10 juillet 2016 à 6:34 | Permalien

    Je ne comprends pas vraiment les commentaires vis-à-vis de l’étape de Froome de hier. On lui a régulièrement reproché sur ce site le fait de rouler comme un manche de balais, de ne rien savoir faire d’autres que de pousser les watts l’oeil rivé sur son compteur. Hier c’était tout le contraire, audace tactique, maîtrise à la descente et probablement pleins de repérages en amont. Personnellement j’aime pas trop Froome et j’espère (sans trop y croise) que Quintana va le batter cette année, mais sur ce coup là chapeau!
    Les courses se gagnent aussi à la descente, pour prendre deux exemples de coureurs généralement considérés comme élégants sur un vélo et audacieux dans le style : la victoire de Sagan aux championnats du monde assurée autant en descente qu’en montée; et la victoire de Nibali au Tour de Lombardie et sa superbe descente du dernier col.
    Et pour Pinot il semblait bien plus en forme sur le Tour de Romandie et le Tour de Suisse de l’an passé. S’il ne supporte pas le chaud, qu’il fasse effectivement le Giro j’aurais bien voulu le voir se batter avec Kruiswik, Nibali et compagnie cette année.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +12 (from 14 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 10 juillet 2016 à 6:41 | Permalien

    pinot il est bof bof depuis le dauphine donc sa méforme actuelle n’est pas une surprise! peut etre qu’a trop vouloir préparer la 3 eme semaine il a oublié les 2 premières!

    La fdj a peut etre aussi en forme trop tot (cf résultat surprenant du debut d’année)

    apres vendredi il a abandonné le classement générale (3 min de perdu c’est trop pour faire un podium en sachant que les jambes sont moyennes et que deux grosses etape de montagne arrievnt) et a decidé d’essayer de jouer l’étape ou le maillot a point! ds cet optique la il va tenter tt les jours ou sa monte en espérant que ca passe une fois (d’ailleurs il est reparti aujourd’hui)

    est ce mieux que d’en cibler une? je ne sais ! l’avenir nous le dira mais l’année dernière ca lui a reussi

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • effetralgan
    Soumis le 10 juillet 2016 à 7:20 | Permalien

    Mouais c’est facile de faire du Pinot-bashing. Ils ont tous eu des jours sans, Rolland et Barguil aussi^^ Mais Pinot c’est comme Demarre, avec sa gueule de beau gosse et son frérot qui l’entraîne, facile de l’enfoncer.

    Je trouve au contraire qu’il a du mérite, qu’ils ont du mérite : ils ont tous faillis à la touche, cela montre (AMA) qu’ils ont un côté humain. Il a pas évoqué, (lui… pas comme certains sprinteurs qui détruisent leur vélo de rage) un problème mécanique, une maladie ou n’importe quoi. Il passe mal la chaleur, il a plus eu de jambes.

    Ca me rend positif : à la FdJ on ne semble pas laver le sang avant les etapes de montagne, ni cacher un petit moteur…

    Pour Froome… j’adore son acrobatie mais quand même je suis amer. On a eu deux déjantages pour boyau mal collé (come on on est au XXIeme siecle, on peut tu rouler en pneu ?!), soit disant les jantes carbone surchauffe, chose qu’on n’aurait pas avec des freins a disque.

    Alors on s extasie sur la position casse-cou de Froome… mais on trouve les freins a disque dangereux^^ Y a une logique chez les amateurs de cyclisme qui m’échappe totalement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • nicoD
    Soumis le 10 juillet 2016 à 7:49 | Permalien

    Pinot devrait oublier le tour un peu. Apprendre a gagner un autre grand tour. Quitana a commence par le tour d italie, Nibali par le tour d espagne, y a pas de mal a ca. Et surtout ca lui enleverai des tonnes de pression qu’il se met bien tout seul. Avec un grand tour dans la musette, il n’aurait plus grand chose a prouver.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Edgar-Allan POE
    Soumis le 10 juillet 2016 à 8:56 | Permalien

    Très bon article sur lequel je m’autorise quelques commentaires annexes
    Pinot était un bon coureur dans les CLM et cette année, il est devenu un très bon coureur (1er CLM Critérium international, 1er CLM Tour de Romandie, 1er CLM Chpt de France, 2ème CLM Etoile de Bessèges…).
    Ses progrès dans le domaine, même réalisés à l’eau claire, peuvent avoir contribué à diminuer ses capacités en montagne, ou tout simplement à supporter les efforts sur plusieurs jours, etc…

    Les séjours à Tenerife. Je ne veux surtout pas dévaloriser le travail de M.Grappe, mais je ne crois absolument pas à la probité de Marc Madiot. Même si l’époque n’était pas la même, on sait d’où il vient.

    La FDJ a changé de toubib cette année.

    Au début des années 90, j’avais de très bons résultats avec des méthodes basées essentiellement sur le cardio-fréquence mètre, et les sensations. 20 ans après, je reprends la compétition, avec des méthodes d’entrainement « modernes » et des résultats mitigés. 3 ans après, début avril 2016, je reviens aux vieilles méthodes et deux mois après je retrouve une seconde jeunesse…avec des résultats plus en rapport avec mon âge et avec les victoires/réussites d’antan, même si une méchante chute m’a empêché de poursuivre ma saison. Je ne saurai donc pas si le choix était vraiment le bon.
    Je cours dans un club qui pratique ces méthodes modernes. Au final, les très jeunes (poussins, minimes, cadets) trustent les résultats. Les juniors / séniors sont bien piètres.
    A mon sens, ces méthodes, très précises, ne tiennent pas assez compte de la psychologie et de l’état de fatigue/santé des coureurs. C’est déjà pas simple avec un sportif de haut niveau, mais alors quand ça s’adresse à des sportifs amateurs qui doivent assumer vie professionnelle, vie familiale, et « autres contraintes hors vélo », ça devient vite compliqué.
    Pour revenir à Pinot, on a toujours l’impression qu’il gâche son TDF pour des bétises : les descentes il y a quelques années, le mental et la chaleur ces 2 dernières années, alors que ces 3 éléments sont relativement simples à travailler…Bizarre.
    Deux dernières réflexions :
    – cette année, les coursiers étaient déjà hyper affûtés au Dauphiné, 3 semaines avant le tour. Quelle que soit la méthode pour y parvenir, certains risquent de le payer.
    – de mémoire, Dave Brailsford courait dans un club proche de chez moi avant de devenir manager à la Sky quelques années plus tard. Coureur amateur « moyen », peut-être est-il plus en capacité de tenir compte du sort et des capacités de ses poulains que ne le sont les managers ex-cyclistes pro à la carrière exceptionnelle ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 10 juillet 2016 à 11:33 | Permalien

    @ pijiu,

    tu as tout à fait raison dans ton post, il a étonné son monde dans cette étape ! moi non plus je ne l’apprécie pas beaucoup mais faut reconnaitre qu’il y avait un talent « créatif » dans son action !!!
    Par contre, Quintana est trop attentiste et suceur de roues pour espérer le titre … Il court pour la 2e place
    et la SKY est plus forte que la Movistar … Mais …!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Andy Lamarre Mtl.
    Soumis le 10 juillet 2016 à 12:26 | Permalien

    On ma toujours dit « ne tente jamais un échappé en descendant un col, on viendra toujours te chercher » Froome la fait et il a réussi. BRAVO.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Bernard
    Soumis le 10 juillet 2016 à 1:32 | Permalien

    Bravo à Froome pour ce qu’il a fait hier; Il a mis en évidence des qualités inattendues et une grande intelligence de course (par rapport à Quintana)
    Pour Pinot, je maintiens qu’il a du cran. Certes le général lui échappe, mais il repart deux jours de suite et lutte avec Majka pour le meilleur grimpeur. Ce classement a de l’allure. En hommage à Bahamontés 88 ans hier

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Ray Neuville
    Soumis le 10 juillet 2016 à 8:41 | Permalien

    Je n’ai rien à reprocher à Froome qui a décidé d’attaquer dans la descente. Il a pris par surprise ses rivaux. Mais, je ne peux accepter la démonstration qu’il a faite. L’organisation du TDF a jugé bon de faire une mise en garde aux jeunes et ce à juste raison. Je suis entraineur auprès des jeunes qui apprennent les rudiments de la compétition cycliste. À 12 ans, ils commencent à comprendre comment changer de vitesses sur leur vélo. Les coureurs WT ont un ascendant énorme sur les jeunes et il ne faut pas compter sur les parents pour freiner les ardeurs de leurs enfants.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 8 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 10 juillet 2016 à 10:11 | Permalien

    Oui Ray, Froome devrait être poli et laisser la victoire à ses amis, dire svp avant de dépasser, lever son bras pour tourner, dire qu’il aime sa mère, regretter le brexit et marier une grosse handicapée pour montrer le bon exemple. Ce serait tellement plus sain et sanitaire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • françois
    Soumis le 11 juillet 2016 à 5:09 | Permalien

    1: le mental, je suis mort de rire: quand tu vois pinot, ruisselant, en train de fondre littéralement, c’est pas un problème mental, il est limité physiologiquement , incapable de suivre un groupe de 40 coureurs.

    2: il finit le dauphiné en se déclarant  » complètement crâmé « . A partir de là , je vois pas comment il est possible d’être au top en juillet.

    3: pinot a commencé sa saison très fort dès fin février en jouant la gagne au grand prix d’ouverture de la marseillaise, fort tout le mois de mars, impressionnant au tour du pays basque dans un registre de grimpeur puncheur qu’on ne lui connaissait pas.
    2 ème du tour de romandie fin avril début mai, en remportant le CLM devant des spécialistes.
    Et on est surpris qu’à partir de juin ça commence à coincer ( il arrive néanmoins à gagner le CLM à vesoul et une belle etape au dauphinée).
    Malgré la fatigue, ça reste un super courreur mais plus du tout au niveau de son printemps.

    4:je suis d’accord avec laurent, le staff de la fdj a pour moi  » merdé » dans le sens où on aurait du stopper et ménager pinot bien plus tôt dans sa saison.

    5: une donnée importante: pinot n’aime pas spécialement le tour, le cirque et le stress qui l’accompagne, la chaleur qu’il supporte plus ou moins bien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • laumi63
    Soumis le 11 juillet 2016 à 10:58 | Permalien

    => Edgar-Allan POE

    effectivement, ces méthodes modernes cherchent la quantification (la mesure, l’évaluation comparative et standardisée) de la performance et oublient la dimension psychique qui est un (le) déterminant essentiel au fait que les coureurs se transcendent ou pas pour accomplir leur performance dans des situations « extrêmes » d’effort…cette dimension est prépondérante avec l’avancée en âge ce qui explique les écarts que vous constatez…on n’apprend pas de la même façon à 10 ans, ou à 20 ans ou à 45 ans…et on ne peut pas appliquer des méthodes « universelles », « standards ou moyennes » ..il faut de la singularité….avec Pinot, il avait accompli un travail intéressant pour améliorer ses capacités de descendeur…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 11 juillet 2016 à 11:34 | Permalien

    Pinot est tout simplement cramé.
    Il a loupé sa préparation et il le paye cash.
    C’est dommage car il a atteint un super niveau et est devenu très complet.
    Sur le papier il est dorénavant en mesure de jouer avec les meilleurs. Mais voila le cyclisme c’est comme une boîte de chocolat tu ne sais jamais ce que tu vas trouver.
    Il était parti pour jouer la gagne et il se rabat sur un hypothétique maillot à pois. Car ne rêvons pas avec son niveau actuel il a peu de chances de le gagner sauf faits de courses avantageux.
    C’est dommage mais c’est peut être un mal pour un bien.
    Il va perdre son costume de leader français qui semble bien trop grand pour redevenir un bon coureur de tours.
    Il devrait quitter la FDJ pour aller dans une équipe avec un vrai leader et jouer le leader de rechange. Il disposerait de plus de marge de manœuvre et de moins de pression. Il n’a pas les qualités pour être seul leader et Madiot se trompe en le gardant. Il devrait également courir le giro et ne plus se focaliser que sur le tdf qui peut être n’est pas l’épreuve qui lui convient le mieux.
    3 échecs il faut en tirer des conséquences!!!!
    je lui souhaite toutefois un bon tour de France et s’il pouvait gagner une étape ce serait bien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Vincent L
    Soumis le 11 juillet 2016 à 12:29 | Permalien

    Moi, je trouve la position de Froomme, Sagan… moins dangereuse que celle qu’adoptait Pantani, lorsqu’il descendait assit « sur la roue arrière ». J’ai testé cette position et je constate un gain aérodynamique. Cette position est bien plus sûre que celle utilisée par les rouleurs lorsqu’ils posent leurs avant-bras sur le guidon, car le cintre et maintenu fermement avec les deux mains. Par contre les freins à disques sont dangereux pour l’utilisateur et les autres cyclistes et ne devraient pas être utilisés dans un peloton. Et sur un vélo de route contrairement au VTT sur un parcours boueux, ils ne réduisent pas la distance de freinage. Sur les jantes carbones à pneus, contrairement aux boyaux, la chambre à air est directement au contact de la jante et cela augmente le risque d’éclatement dû à l’échauffement de la jante, surtout pour les gabarits lourds et ceux qui descendent sur les freins en permanence.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 12 juillet 2016 à 3:30 | Permalien

    Je rejoins les commentaires précédents : Thibaut devrait tenter sa chance au Giro, ça lui correspondrait mieux à la fois dans le timing (grosse forme en Romandie), la météo (souvent frais et humide), le profil de course (plus de cols raides, moins de stress en plaine, moins de médias à l’étranger, etc).
    Sur les Tour 2013, 2015 et 2016 il est attendu => il se loupe d’entrée… en 2014 on ne parle pas trop de lui, quelques favoris dégagent (faut l’avouer) et ça marche. Donc oui y’a une part de mental là-dedans. Et réussir un très bon Giro et/ou une Vuelta l’aiderait à évacuer cette pression en partie.
    J’espère le voir à l’œuvre en Italie dès l’an prochain ; à 26 ans il a encore le temps, et il a négocié son contrat en ce sens il paraît…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • effet-ralgan
    Soumis le 13 juillet 2016 à 12:47 | Permalien

    « Sur les jantes carbones à pneus, contrairement aux boyaux, la chambre à air est directement au contact de la jante et cela augmente le risque d’éclatement dû à l’échauffement de la jante, surtout pour les gabarits lourds et ceux qui descendent sur les freins en permanence. »
    CQFD… si y’a freins à disque, y’aura pas de surchauffe… Mais je sais que je suis hors sujet.

    Je voulais juste relever la pertinence de l’avis concernant la position « rouleur », avant-bras sur le guidon. Ah ben ouais… en 1997 on a interdit les prolongateurs cinelli, soit disant parce que ca provoquait soit-disant des chutes (elles n’ont jamais cessé depuis…). C’est sûr. c’est bien plus dangereux d’avoir les mains sur un prolongateur court et fermé comme ceux de l’ITU.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!