Moonrider 2011: le défi de Guillaume Prébois

Guillaume Prébois vient d’annoncer ce que sera son prochain défi, en 2011: Moonrider

C’est simple: Guillaume s’est lancé le défi de cumuler 385,000m de dénivelée dans l’année, soit l’équivalent de la distance séparant la Terre de la Lune. Au menu donc, beaucoup, beaucoup de cols en France, en Italie, en Suisse ou encore en Espagne mais peut-être aussi aux États-Unis, plus précisément au Colorado. 

Évidemment, Guillaume nous entretiendra tous les jours de ses aventures, pour notre bonheur de cyclistes comme lui. Ce sera l’occasion unique de découvrir ou de redécouvrir de nombreux cols européens, dont certains sont au coeur de la légende du sport cycliste.

Plus encore, Guillaume nous invite à se joindre à lui pour un, dix ou encore cent kilomètres, et ainsi partager un bout de son défi. Avis à tous les cyclistes, vous pouvez vous aussi contribuer au défi de Guillaume en lui ouvrant la route pendant quelques heures…

Ca commence le 1er janvier prochain. Bonne chance Guillaume… et qui sait, peut-être pourrais-je partager quelques kilomètres avec toi en 2011…

51 Commentaires

  • Batrick P
    Soumis le 19 décembre 2010 à 1:17 | Permalien

    423 700 m en 2003. Et d’autres font plus. Et Bof.
    Pas annoncé, ni vendu.
    On peut vendre, c’est ce que fait Guillaume. Avant, déjà. Il en a fait son gagne-pain, ça me parait respectable. A priori. Professionnel.
    Bon, si on vendait en affichant une attitude désintéressée, si on se mettait en avant en affichant une attitude modeste, si on se valorisait en affichant une attitude de dénonciation de la compétition, si on on plaçait la non-triche notamment l’absence de dopage comme une valeur, il y aurait là un comportement qui mettrait à mal la pratique de dizaines de milliers d’entre nous. Amateurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 19 décembre 2010 à 1:52 | Permalien

    « Avis à tous les cyclistes, … ».
    Pas tous les cyclistes Laurent, pas tous les cyclistes : sans moi. Il fait bien ce qu’il veut ce garçon, et de mon côté, je ne me sens pas une âme de miroir réfléchissant.
    Défi ici, exploit là, tour du monde encore ailleurs, wouah. Si ça se trouve je suis un, comment on dit déjà, ah oui, extra-terrestre, et on m’aurait jamais rien dit ?
    Mouais.
    Il y a une chose dont je sois certain : ma dernière gamelle l’a considérablement réduite, le distance de la terre à ma lune.
    Bon, je m’en vais faire le tour de slip, vu que tout le reste est pris. Mais attention, c’est pas rien, je porte du gros slip. Faut c’qui faut pour une lune aux dimensions astronomiques … ce qui est la moindre des choses.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 19 décembre 2010 à 1:54 | Permalien

    le tour de MON slip, MON, où avais-je la tête ? Ah oui …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Billy
    Soumis le 19 décembre 2010 à 3:39 | Permalien

    Ridicule : la distance terre-lune est de 385 000km et non 385 000m.
    Encore l’utilisation d’un message volontairement errone a des fins de marketing ! C’est peu glorieux….. Mais ca marche, meme des gens intelligents comme Laurent se font prendre, alors les cretins eux, je n’en parle meme pas…
    Et bien sur, quand on ouvre le PDF, on peut voir qu’il parle de distance symbolique (en km et de denivelee en metre). Mais c’est suffisament confus pour embrouiller les espits et tous ceux qui n’iront pas lire toute la documentations ou qui se lasseront berner par l’illusion. Honteux…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Batrick P
    Soumis le 19 décembre 2010 à 4:15 | Permalien

    Je n’avais pas relevé. Erreur grossière (de ma part)! En plus, j’ai enseigné dans la semaine différentes méthodes la calculant!
    Pour la méthode de calcul du tour de slip de Plasthmatic, on pourrait partir du gain de puissance à vitesse constante quand on passe dans sa roue. Un chiffre voisin de zéro pour ma part!
    Petite blague: pourquoi, pour quoi, le cerclage des képis des colonels? Pour éviter que certaines têtes n’enflent trop!
    http://histoire-collection.com/images/KEPI%20COLONEL%20TRANSMISSION.jpg

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marc Luneau
    Soumis le 19 décembre 2010 à 5:01 | Permalien

    Bonjour Laurent,
    Je n’ai pas l’habitude de laisser des commentaires sur
    ton site où une poignée d’excités, qui rivalisent dans la médiocrité, ruine les efforts constructifs des autres. L’un recycle des blagues de comptoir éculées, l’autre évoque son slip en se donnant des airs de philosophe et un dénommé Billy (comment peut-on être crédible avec un pseudo pareil?) invective comme un prêcheur évangéliste enragé. Ils ne te méritent pas. Cela étant dit, j’ai constaté que le parti de l’écume aux lèvres gagne du terrain. Un type sympathique comme Olivier Buisson en a pris plein la figure. Sa faute? Faire 40 000 km et tenir un modeste blog! Non, sa vraie faute est d’être capable de faire ce que ses détracteurs ne sont pas capables de faire, c’est-à-dire 40 000 km en un an. Bravo Olivier! Et maintenant c’est au tour de l’ami Prébois. J’ai cliqué sur son site: il annonce dès les premières lignes qu’il s’est fixé 385 000 m de dénivelé positif pour faire un clin d’oeil à la distance Terre-Lune. Moonrider, le coureur qui pédale vers la Lune. Où est le problème? Certains auraient peut-être voulu qu’il aille vraiment sur la Lune? Non, la faute de Prébois, c’est de lancer des défis et de les réussir, d’avoir des idées que les autres n’ont pas. Alors, engloutis par le vide de leur propre existence, les cyclos du dimanche bavent et vomissent devant leur écran. C’est amusant, Prébois propose aux cyclistes de se joindre à lui sur les cols. J’ai le sentiment qu’aucun des vautours qui sévissent sur ce site n’aura le courage d’essayer de le suivre et, mieux encore, de lui dire ce qu’ils pensent de lui sans la douillette couverture et la lâcheté d’un pseudo…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 20 décembre 2010 à 3:07 | Permalien

    J’avais noté.
    En revanche, Billy, tu m’as conduit à cliquer sur le lien proposé, d’habitude je fais pas. Plus que les bras, c’est les mots qui m’en tombent. Extrait :

    « Pour bien se représenter la difficulté du défi, il faut savoir qu’escalader 385 000 mètres revient à gravir 43 fois de suite l’Everest, la montagne la plus élevée du monde, ou 239 fois le Mont Ventoux ou encore affronter 350 fois la montée de l’Alpe d’Huez ! Le
    dénivelé global d’un Tour de France, d’une Vuelta ou d’un Giro, ne dépasse pas 55 000 mètres. Techniquement, grimper 385 000 mètres équivaut donc à avaler les montagnes de 7 Grands Tours consécutifs ! »

    Y a des gens qu’hésitent pas à dire comment qui z’ont été bon, ça je savais. Et voilà que je découvre qu’il est même possible d’annoncer comment qu’on VA être bon.
    A grand coups de ces comparaisons, qui provoquent toujours sur moi le même effet : envie de me faire caca dessous. Plus de quarante fois l’Everest … L’Everest une seule fois, m’est avis que c’est autre chose que quarante trois fois fantasmées non ?
    Je trouve que ça retombe un peu avec l’Alpe d’Huez d’ailleurs, suffit de se la taper une fois par jour, avec un peu plus d’un jour-sans par mois, et un autre jour-sans à chaque fois que tu doubles, pas tellement la mer à boire non ? Déjà que l’Alpe en soi c’est quand même pas la mer à boire …

    Tiens, si ça se trouve, en cumulant, depuis le début de mon existence, il est sorti un Everest du trou de mon cul, ou deux ? Parce que moi monsieur, la montagne, avant de la gravir, je ma la fabrique, parce que chez les Mathis, on a beau être des brutes, on n’est pas des fainéants. Bon, je scrute, je scrute à travers la neige qui tombe encore drue ce matin, mais rien ne semble pousser au fond du jardin. Ah … si … peut-être là … Merde, c’est qu’une taupinière.

    J’irai plus faire caca au fond du jardin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Batrick P
    Soumis le 20 décembre 2010 à 3:36 | Permalien

    Construis-y une cabane!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • bernard
    Soumis le 20 décembre 2010 à 3:52 | Permalien

    J’ai eu la possibilité d’accompagner Guillaume il y a deux ans sur quelques bornes en fin de parcours, garçon agréable et compétent, j’ai apprécié son discours et ses propos sur certain thémes, je lui envoie un sympathique bonjour par l’intermédiaire de la flamme rouge en lui souhaitant bonne route.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 20 décembre 2010 à 4:25 | Permalien

    Comparaisons très douteuses, en effet. Se donner des défis est certainement une chose louable. C’est la présentation qui surprend. Je n’ai jamais entendu le gars qui monte son escalier son escalier de 10 pieds 4 fois par jour me dire qu’il a gravi l’équivalent de l’Everest dans l’année. Et pourtant, c’est le même dénivelé cumulatif…

    Ma sortie quotidienne de 1h-1h15 compte environ 600m de dénivelé. Si je la fais matin et soir toute l’année, 6 jours sur 7, j’obtiens environ mes 385 000m de dénivelé… et j’ai même le temps de travailler à temps plein entre les deux!

    Je serais beaucoup plus acheteur sur un livre présentant les plus beaux coins de pays inconnus où rouler. Il y en a un paquet pour les cyclotouristes, mais pour les cyclosportifs, relativement peu en dehors des Alpes/Pyrénées et du pourtour méditerranéen.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Soumis le 20 décembre 2010 à 4:56 | Permalien

    GP a fait un choix, il vit de sa passion. ses livres sont intéressants, si.
    il a fait le pari qu’il pouvait mettre tout cela en scène et que cela intéresserait suffisamment de personnes pour ne plus travailler – et cela marche,

    pourquoi le lui reprocher ? il est moins journaliste et plus homme de communication, c’est un fait, d’où les formules racoleuses et hâtives. mais il ne vend pas des crédits usuriers, des médicaments dangereux, des armes ou des 4:4 écolos !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 20 décembre 2010 à 7:52 | Permalien

    Aplg : ai-je écrit un seul mot laissant entendre que le fait que Guillaume Prébois gagne de l’argent de sa pratique me dérange, même un instant ?

    Disons que l’idée même de défi me paraît débile, en soi. Pour autant, le contenu sémantique que je mets dans ce terme est loin, très loin de tous ces machins.
    Mais tu l’as dit : il est bien évident que tout cela est communication. Bon … ça doit dépendre du rapport qu’on a aux mots. A soi-même aussi un peu …
    Il y en a un autre qui vient de boucler « son tour du monde ». Bon, il aura pédalé plus de quarante mille kilomètres cette année, c’est plutôt considérable (en quantité …), chiffres incontestables d’ailleurs. Bon … où est la valeur … autre que personnelle ?
    Un défi, un exploit (je répète que je le déteste, ce vocabulaire, en tout cas dans la bouche des grenouilles modernes que nous sommes), ça relève plus d’un truc qui t’est imposé, qui te tombe sur le bec, un truc dur, inévitable, lourd, « grave » … et qu’il faut accepter et combattre, sauf à crever, ou laisser crever son prochain … Pas un truc que t’as choisi en tout cas !
    « La fosse commune du temps », elle doit être pleine de tas de héros (pour encore utiliser un mot que je déteste) anonymes qu’auront certainement même pas été conscient de l’avoir été, c’est souvent leur marque première … Pendant que d’autres …
    Bon …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain
    Soumis le 20 décembre 2010 à 8:36 | Permalien

    Pauvre Laurent !
    Quand j’ai vu le titre de ton post, je me suis dit ouh là là, car je me souviens de la dernière fois où tu avais parlé du bouquin de la même personne et où cela avait dégénéré grave.
    Et évidemment, les mêmes que je ne nommerai pas se déchaînent encore ! Il est évident qu’ils ont une dent contre ce M. Prébois et qu’à chaque fois qu’il s’agira de lui ils récidiveront.
    Dommage, ce site mérite vraiment mieux que ses lecteurs (qui ont toujours mieux fait que tout le monde).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • SOYEUX
    Soumis le 20 décembre 2010 à 9:51 | Permalien

    « Selon moi, ce qu’il fait est aussi admirable que ce que fait n’importe qui, voire même un peu moins, car pour réaliser son Tour du Monde de 20000 kms (!) en vélo de course (!), il se fait suivre par une voiture (!) et n’hésite pas à faire 40000 kms d’avion (!): sa façon de pratiquer le vélo est irrespectueuse de l’environnement. »

    Pardon, son Tour du Monde de 13500 kms, soit 1/3 de l’équateur à vol d’oiseau.

    Un peu de respect pour les tourdumondistes tout de même. Pour les tourdumondistes autonomes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • SOYEUX
    Soumis le 20 décembre 2010 à 9:59 | Permalien

    « Un type sympathique comme Olivier Buisson en a pris plein la figure. (…) Et maintenant c’est au tour de l’ami Prébois. »

    Un peu facile comme argument. Surtout qu’Olivier Buisson est très apprecié dans le milieu: il n’y a que Vélocrevé qui ne le félicite pas. Je pense que si les opinions sur Guillaume Prébois sont plus mitigés, c’est qu’il y a des raisons autres que la simple jalousie.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • delirium89
    Soumis le 20 décembre 2010 à 12:36 | Permalien

    eh ben nous dans la creuse on avait Paul Prébois qui faisait pas de vélo vu qu’il était comédien mais il faisait rire ma grand mère.
    Plasma je te trouve un peu scato c’est temps ci. Des enfants nous lisent.
    Oui moi aussi je me suis dis tient Laurent va se soustraire à la trève des confiseurs, mais je crois qu’il le fait exprès c’est un grand provocateur ce Laulau.
    Allez bon Noel à tous et ayez un peu pitié de la Dinde

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 20 décembre 2010 à 1:52 | Permalien

    Delirium89 : accordé, t’as vu juste ! j’espère que tu ne m’en veux pas !
    Il était marrant, le Paul Prébois. L’art de se faire passer pour le parfait crétin qu’il n’était à coup sûr pas. Tiens, c’est marrant, comme une sorte d’inversion.

    Alain : je le comprends pas ton message. Ou si tu préfères, je le comprends très bien … Effectivement, ce site te mérite, vu que tu ne sembles pas compter parmi les lecteurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • SOYEUX
    Soumis le 20 décembre 2010 à 7:23 | Permalien

    Je ne comprends pas pourquoi mes commentaires rédigés à 9:51 et à 9:59 ne sont toujours pas publiés, alors que deux commentaires rédigés 3 heures après les miens sont déjà publiés!!!!!!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 20 décembre 2010 à 11:31 | Permalien

    Ce qu’il y a de rageant avec internet c’est de voir qu’un gars un peu marketeux lance un buzz pour ensuite vendre ses livres et que cela occupe l’actualité.
    Le trivial l’emporte sur l’essentiel.Et franchement ce faux évènement ne vaut qu’un entrefilet dans un journal local.
    Ceux qui aiment achèteront son livre les autres oublieront.
    Pour ma part, compte tenu du peu d’intérêt de son challenge et suite à son passage pathétique sur LFR je vais ignorer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Batrick P
    Soumis le 21 décembre 2010 à 12:51 | Permalien

    Ouf!
    J’avais cru, Alain39, que le commentaire 14 d’Alain était de toi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain
    Soumis le 21 décembre 2010 à 7:00 | Permalien

    @plas…. Si je suis un lecteur très régulier de ce site très intéressant, mais je vais recommencer à ne plus lire les commentaires comme je l’ai déjà fait à une époque.
    @Batrick P ou Patrick B ou quoi la prochaine fois, Evidemment si on ne fait pas partie des contributeurs habituels de ce site on ne peut raconter que des c…..
    Excusez-moi d’avoir troublé le cours de vos débats « passionnants » avec une simple remarque de bon sens.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • SOYEUX
    Soumis le 21 décembre 2010 à 8:41 | Permalien

    « Ce qu’il y a de rageant avec internet c’est de voir qu’un gars un peu marketeux lance un buzz pour ensuite vendre ses livres et que cela occupe l’actualité.
    Le trivial l’emporte sur l’essentiel.Et franchement ce faux évènement ne vaut qu’un entrefilet dans un journal local. »

    Je suis d’accord.

    Disons que les efforts cyclistes de Guillaume Prébois ou de tout autre cycliste ont de la valeur: ce n’est pas de cela dont il est question, mais bien du marketing qu’il y autour de ces efforts.
    (Avoir la chance de pouvoir s’organiser logistiquement pour) faire, en 80 jours, 13200 kms avec un vélo de 7 kgs et une voiture suiveuse; et parler de Tour du Monde, c’est tout simplement de la publicité mensongère; et il y en a qui ont fait mieux en réelle autonomie (en dormant dans des tentes, et pas dans des hôtels!). De plus, avant de se lancer dans son Tour du Monde, GP parlait, me semble-t-il, de 20000 kms en 80 jours: il a échoué, mais ce n’est pas grave: de toute façon, les médias peuvent donner au monde la taille que Guillaume Prébois lui donne.
    Maintenant, en manipulant soigneusement les mots, il veut nous faire croire qu’en 2011, il ira avec son vélo jusqu’à La Lune en accumulant 385000m de D+, soit 1000 moins fois que nécessaire. Qui aurait l’idée de dire que grimper sur un tas de terre de 4,8m est assimilable à une ascension du Mont Blanc?
    Un des problèmes dans cette histoire, c’est l’avidité de médiatisation. Guillaume Prébois mérite-t-il autant de médiatisation? Il le mérite sans doute plus que les millionnaires oisifs qui font la une de la presse People. Mais il le mérite probablement moins que des centaines voire milliers de cyclistes en France (voire que des dizaines de millions d’humbles travailleurs), d’où une rancoeur légitime. Surtout que cette médiatisation permet à GP de vivre de sa passion: il y a là, me semble-t-il, une grave injustice (il y a pire en matière d’injustices, mais ce n’est pas une raison pour ne pas la signaler).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 21 décembre 2010 à 8:50 | Permalien

    Marc Luneau :
    Rien que pour toi, mais une cinquième fois déjà si je compte bien : Pascal Mathis, Lunéville, Lorraine, 44 ans, quatre enfants. Vérifiable, un annuaire te suffira.
    Peux-tu expliciter les airs que je me donne ? je comprends pas bien, tu es un peu bref.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 21 décembre 2010 à 12:23 | Permalien

    Ah oui mon cher Marc Luneau, je viens de te relire, comprises tes insultes que j’avais pas notées (relis-toi, question écume aux lèvres, je te trouve pas mal non ?) : tu te colleras rien que dans la roue de Patrick Bernard, tu sais, un cyclo du dimanche. Pas de souci, c’est très réalisable, on est des gentils, plutôt du genre pas bruyants, enfin je crois, tu seras à coup sûr bien accueilli. A ton choix : un col sec, une virée à 4000 m de dénivelé genre trois cols HC (ce sont des virées banales, que ça te plaise ou non …), ou bien encore un bout de plat (ça, je te le conseillerai beaucoup moins). A moins que tu ne sois un putain de coursier, mais un putain, hein, tes cuisses et une rapide hypoxie devraient t’apprendre qu’il y a des gars qui pédalent fort, le dimanche … J’ai bien dit : dans la roue. Le grand est du genre généreux.
    Précisant que pour ce qui me concerne, j’en suis un, de cyclo du dimanche, et que quelle que soit l’option, ben je saute quasi immédiatemment ! Tu vois, je me prends pour personne.

    Bon, mon Laurent, je vais réfléchir un peu, mais la balance penche fortement, peut-être sont-ce mes derniers commentaires.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • SOYEUX
    Soumis le 21 décembre 2010 à 2:40 | Permalien

    Je ne parviens pas à poster un commentaire en réponsant à l’article « La Flamme Rouge, un site de passionnés », je le poste donc ici.
    Je ne vois pas en quoi les commentaires sur le défi de Guillaume Prébois justifieraient une fermeture du site. Je trouve que cette page de commentaires est intéressante: il y a du débat. Ca m’intéresse beaucoup plus que les articles sur les cadeaux de Noël, que les publicités pour Cervellum, pour la Haute Route ou pour le Giro des champions dopés. Sur cette page, on parle de cyclisme, on débat de ce qu’on aime et de ce qu’on n’aime pas à travers certaines pratiques. Je crois que ça n’enlève pas de la qualité au site, mais qu’au contraire, ça lui en ajoute pas mal.

    Il y a tout de même de graves malaises dans le cyclisme moderne, et c’est bien d’en parler! Il y a certes le dopage, mais il y a aussi le business, la médiatisation, la transformation de notre beau sport en spectacle insipide, artificiel, mensongé, nauséabond, spéculatif, télécommandé…

    L’auteur du site écrit: « Tous deux [Olivier Buisson et Guillaume Prébois] appartiennent à la même catégorie de personnes selon moi : des vrais passionnés du cyclisme, loin des dérives de ce sport. » Moi, je dis: Non! Olivier Buisson n’organise pas tout un tralala médiatique et rémunérateur autour de sa performance: contrairement à GP, il n’est pas « dans la dérive ». Et puis, quand un type roule en vélo et qu’il y a une voiture juste derrière pour le filmer et pour porter ses bagages: pour moi, ce n’est pas du cyclisme authentique et encore une fois, il y a dérive. Bref, ça ne correspond pas au cyclisme que j’aime.

    Marre de Guillaume Prébois. Marre du Tour de France. Marre de tout ce cirque.

    Vivent les sorties du dimanche. Vive le BRA. Vive Paris Brest Paris. Vive les petits cyclistes humbles et anonymes qui se transcendent. Et puis, bravo Olivier Buisson qui donne l’exemple à tout ce petit monde-là!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 21 décembre 2010 à 3:04 | Permalien

    Pareil, pour la place de mon commentaire : ben non Laurent, je ne conteste pas du tout la démarche commerciale et médiatique, je n’ai rien écrit de tel, et même pris la peine de préciser que ça n’était pas le cas.
    Si tu as lu, mais manifestement non, je conteste la valeur d’exploit, de défi. Ou alors j’en réalise … et ce n’est pas le cas.
    Et aussi un peu, j’ai eu envie de grincer sur une chose : les cyclistes qui se regardent pédaler, qui adorent qu’on les regarde pédaler, avec l’alibi d’une pseudo modestie. Parfois c’est même à la limite de la malhonnêteté grotesque.
    Pour une fois, uniquement « parce que c’est toi », je ne vais pas céder à une impulsion (je suis de ceux qui n’accordent crédit qu’au premier mouvement, le reste étant du blabla …), et demain je te dirai si le « lâche pseudo du philosophe plasthmatic » (c’est comme ça qu’il a dit l’autre, en gros) ne viendra plus salir ou troubler ton site.
    Le reste ne change pas d’un pouce, si la vie nous permet à nouveau de pédaler en parallèle, je prendrai.

    à Soyeux : je trouve ton commentaire très bon, vraiment. Tu serais pas testocarbone des fois, je me suis déjà deux fois posé la question ? Proximité de style, et de contenu aussi pas mal. A défaut, peut-être alors on se sera pas croisés longtemps.

    Amen.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • SOYEUX
    Soumis le 21 décembre 2010 à 4:39 | Permalien

    Testocarbone? Certains me connaissent sous le nom de Matthieu, et je crois savoir, plasthmatic, où pouvoir continuer à te lire de temps à autre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Batrick P
    Soumis le 22 décembre 2010 à 1:23 | Permalien

    Laurent, je suis comme qui dirait gêné. « Parce que c’est toi », comme écrivait Plasthmatic.

    Tu écris « mon précédent texte sur Guillaume avait conduit à la fermeture temporaire de ce site », plutôt que « m’avait conduit ».
    Tu écris « J’ai donc publié tous les commentaires à ce jour », plutôt que « je n’ai pas choisi de passer à un mode de publication à discrétion des commentaires ».
    Tu écris « J’invite maintenant tout le monde à passer à un autre sujet », sifflant la fin d’une récré que tu avais voulu ouvrir, sans permettre de nouveau commentaires, jette un autoritaire (à qui?) « Non, je ne fermerai pas La Flamme Rouge à cause de ca. Non, je ne remettrai pas tout le site en question parce que les commentaires fusent », puis lance un sujet sur un site de mécanique vélo.

    Je ressens une manoeuvre, certains diraient une manipulation.
    D’autant que la position, mouais, position, « Pour certains, le défi de Guillaume présente un réel intérêt. Pour d’autres, c’est la nature commerciale et médiatique qui dérange. On peut comprendre l’une et l’autre opinion. » me semble plus correspondre à une illusion qu’à la réalité.
    Ce choix de prise de distance, d’absence de prise de position est certainement un choix utile, je le comprends. Tant qu’il n’est pas évoqué comme un « relativisme des opinions », lesquelles, sans regarder le fond du mot « opinion », sa vaudraient a priori.

    Ce Monsieur que tu avais soutenu jusqu’au bout l’an passé, jusqu’à la menace d’attaque en justice d’un des commentateurs (non tenue bien sûr, il n’y avait rien… dans ce sens), jusqu’à la demande publique d’identité et d’adresse, jusqu’à sa publication publique avec appel à la haine, tu viens de faire le choix de le remettre en avant (ce qui lui rapporte). Il fait partie de l’establishment, toi-aussi-c’est-une-de-mes-conclusions, moi pas. Si cette appartenance doit passer par une telle solidarité, j’en suis heureux.
    J’avais écrit « parce que c’est toi ». Je te souhaite très sincèrement une bonne route, à distance de tes « passionnés ». Je ne le ferais pas à certains de ces commentateurs que tu dis « passionnés »; justement. Je ne le ferais pas à Guillaume Prébois, l’un d’eux. Avant ça, je l’aurais fait, après non:

    « Laurent, je te prie donc de n’accorder aucun poids aux commentaires des pauvres sires qui se roulent dans la calomnie ou du sarcasme en jubilant comme des porcs dans la boue. Ils n’ont que ça, un écran lumineux dans le coin d’un salon, leur fenêtre sur la vie se mesure en pixel et leur intelligence en microns.

    Oui Laurent, aie pitié d’eux et réjouis nous encore de ta saine passion. Longue flamme à ton site!

    Guillaume Prébois »

    Commentaire paru là: http://laflammerouge.com/envie-de-la-flamme-rouge/ (n°52). On peut lire le reste, je viens de le faire pour l’essentiel. J’y ai trouvé de belles choses.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 22 décembre 2010 à 2:20 | Permalien

    Quand en guise de « fenêtre sur la vie » celui-là semble n’avoir rien trouvé de mieux qu’un miroir … Mieux que réfléchissant, le miroir, déformant, à l’évidence. Insuffisant aussi, manifestement, tant semble salutaire le regard admirateur …

    Soyeux, enfin, Matthieu … j’ai compris qui tu es. Tu en réalises, de vrais périples toi, pas des trucs de zizi, pas des machins où comme moi tu rentres à la maison tous les soirs, ou au camping c’est pareil. Et pour avoir une fois parcouru ton site internet (tu avais commenté chez Patrick et un mot de lui m’avait conduit à cette visite), en ben on peut dire que tu te la claques pas.
    Oui, pour « d’autres commentaires » c’est exact, mais très rares. Chez Patrick, ça peut être une salve, et chez ce bon Obélix aussi de temps à autres ; Obélix dont le ton suinte l’humour, … l’intelligence.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • SOYEUX
    Soumis le 22 décembre 2010 à 4:00 | Permalien

    J’aimerais bien qu’on parle des sujets qui fâchent vraiment… On peut discuter 107 ans de la valeur des performances de Guillaume Prébois, mais quel intérêt? Guillaume Prébois est peut-être un chouia trop vaniteux, mais on s’en fout pas mal. Il y a tout un tas de types qui ont fait bien pire et qui sont allés beaucoup plus loin dans la duperie médiatique. Le problème, c’est le Tour de France, le cyclisme pro et tout le tralala. Faut-il boycotter le Tour? Faut-il éteindre nos télés? Faut-il tourner le dos aux coureurs? Faut-il organiser une grève des spectateurs? Faut-il bloquer l’usine? Faut-il autoriser la privatisation de nos routes et d’une partie du service public (France Télévision, Radio France, la gendarmerie…) par cette grande mascarade? Voilà des questions intéressantes et qui méritent qu’on se dispute.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • delirium89
    Soumis le 22 décembre 2010 à 8:18 | Permalien

    oh la la LauLau c’est chaud ici.J’aime, et surtout ne te fache pas avec patrick ou plasthma c’est les seuls qu’on du bon sens meme si je comprends pas toujours car je suis comme plus haut un humble travailleur de l’imprimerie de 3h à 11h et apres je pédale avec mon pote boulanger qui lui aussi bosse de 3h à 11h. Et cessez les menaces de fermetures pour engeulades Imaginez si on avait dit aux députés  » bon demain on ferme la Chambre car vous etes toujours à vous prendre le bec ». C’est ça la passion mais quand meme y’a des sacrés C…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • max
    Soumis le 22 décembre 2010 à 8:36 | Permalien

    Les pros,ça c’est pas forcément le même débat. Et surtout, ça ne correspond que de très loin au « problème Prébois ».

    Qu’est ce qu’on lui reproche finalement? de vendre de l’amateurisme. Ce qui ne devrait être qu’un oxymore devient chez lui une pratique capitaliste.

    Pourquoi Batrick P et consorts semblent-ils irrités? Ils font des trucs similaires tous les étés. Pour eux ce n’est pas un exploit (le terme est toujours subjectif, fonction du public). Comme Prébois ils écrivent à ce sujet. Mais à la différence de Prébois, ils n’en font pas commerce. Les récits de Batrick P ou du père Buisson, il faut les considérer comme des dons. Et quand quelqu’un vend ce que l’on donne, avec une attitude simulant le désintérêt et la mansuétude, je comprends que ça puisse irriter.

    Ne comparons donc pas Buisson et Prébois. L’un se lance un petit défi pas insurmontable pour lui, histoire de pimenter un peu sa fin de saison, quand l’autre annonce ses raids à grands renforts de publicité. Buisson fait partager ses 40000 km, il fait pas ça pour lui mais pour les cyclistes comme lui. Prébois par contre rentre pleinement dans la logique du défi, c’est à dire « moi contre mes 385000 de dénivelé ». Une légère différence de logique qui, même s’il ne roule pas sur l’or avec ses ventes, le place dans le giron moderne du tout marketing, avec une posture de héros prométhéen (moi dominant la nature). Sauf que quand on s’aperçoit que les « amateurs » font bien mieux que lui sans le chercher, Prométhée devient Don Quichotte, voire Matamore.

    Bref, j’arrête d’accabler Prébois, d’autant plus que je n’ai rien lu de lui autre que sa pub, et que juger sans vraiment connaître c’est mal. J’en profite quand même pour remercier ces amateurs blogueurs qui eux nous font partager gratuitement et avec le sourire une passion commune dans des récits centrés sur le vélo et non sur l’homme. Et un merci particulier à Patrick qui fraye souvent dans mes régions et qui me permet de capitaliser un petit nombre de randos que je m’empresserai de faire à l’occasion (même si je ne les ferai certainement pas en entier, et pas à son rythme).
    Continuez à partager comme vous le faites, c’est encore le meilleur moyen de lutter contre les logiques marchandes de gens mieux adaptés à la société moderne 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Gégé
    Soumis le 22 décembre 2010 à 11:37 | Permalien

    « Les pros,ça c’est pas forcément le même débat. »? Donc on n’en parle pas?

    Bandes de trouillards!

    Pas touche à notre sacrosainte bande de pinocchios! On fera quoi les aprems de juillet sans not’ Guignol?

    Mais si les pros, c’est le même problème que Prébois. Ils se vendent, devant les caméras ils font les malins avec leur vélo à 10000 euros que le smicard il peut même pas se le payer, et ce ne sont que des assistés (2000 bagnoles, 500 camions Haribo, 200 motos pour un peloton de 200 coureurs): tout pareil que Prébois. Regardez-nous! Regardez-nous! Avec tout le patacaisse qu’ils font, évidemment qu’on les voit!

    Sauf qu’EN PLUS, les pros, c’est pire, parce que chez eux, les beaux champions, ils se foutent de la gueule du monde… il faut aussi 200 médecins pour leur injecter toute leur droguasse sanguinolante… Et nous, comme des cons, on les applaudit des deux mains, on leur donne notre pognon, nos routes, nos gendarmes, nos radios, nos télés, nos journaux, notre DDE, nos mairies, nos budgets SPORT… et au final, ce sont les groupes pétroliers, Bouygues et compagnie qui passent à la caisse pour tout ramasser.

    Oui, mais ce n’est pas le même problème… Revenons à Prébois: si on ne cite pas 532000 fois son nom, il ne va pas réussir à les vendre se bouquins!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • max
    Soumis le 23 décembre 2010 à 12:36 | Permalien

    C’est vrai que vu comme ça c’est pas si différent 🙂

    La différence que j’y voyais, c’est surtout que pour le pro c’est marqué sur l’étiquette: réussir ses défis et faire du fric c’est son taf mais lui il l’assume…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marc Luneau
    Soumis le 23 décembre 2010 à 3:32 | Permalien

    Ils sont donc cinq ou six, aigris comme les vieux appuyés à la balustrade du Muppet Show, à répandre leur bile sur le bel écran blanc de la Flamme Rouge.

    Le site de Laurent compte des centaines de visites par jour et la bande des cyclos du dimanche, les Hells Angels du 32×30, donc une infime poignée, se permet d’imposer une dictature de la pensée unique en intervenant dix fois de suite parce qu’ils ne sont pas capables d’élaborer un raisonnement simple et efficace en un post. Leurs arguments vont de la scatologie puérile à Paul Prébois, en passant par des relents de bolchévisme: no comment.

    Il y a le grand sifflet, le BP ou le PB, le mystificateur de sa propre identité, un type qui se met en scène sur son blog en train de pédaler sur un home-trainer comme un reclus d’Alcatraz. Toujours le premier à commenter, toujours le premier à avoir raison, toujours le premier à faire rire ceux qui connaissent un peu le vélo. Il se fera enrhumer par Prébois sur l’Espigoulier en expliquant que ce jour-là, il n’avait pas les jambes (comme toujours). BP, ou PB, le Cerbère de la Flamme Rouge, le contrôleur de l’ombre, shérif sans étoile.

    Il y a aussi Alain39, un gars trapu, sans talent pour le vélo, qui bosse dans la santé et mouline de la braquasse dans le 13, un dossard dans le dos, dans des courses départementales d’une fédération médiocre. Une triste destinée. On comprend sa mélancolie.

    Il y a Max: un nom de DJ ou de caniche blanc frisé, qui enfonce le débat avec le sérieux dont il ne se sépare jamais, comme s’il écrivait de politique étrangère sur Mediapart. Il s’est trompé de tribune (et de sport).

    Passons à Soyeux: le pseudo parle seul. Il s’agit du Cardinal, le mauvais qui trame et manigance, qui veut broyer et détruire ce qui ne lui sied point. Il est venimeux comme le serpent utilisé par Satan. Mais sa langue est ronde; il zozote, le pauvre. Il ne comprend pas la poésie du défi lunaire, parce que sa vie en est l’antithèse.

    Et Plasthmatic, alias Pascal Mathis, le professeur d’informatique de l’université de Strasbourg, qui perd son temps ici, à envenimer de misérables commentaires! Et après on se demande pourquoi l’éducation est si lamentable en France! Les profs s’acharnent sur Guillaume Prébois au lieu de se cultiver! Inouï. Plasthmatic, auteur d’une « magnifique » 53ème place à la Flèche Lorraine, un résultat dont on parle encore dans son quartier, à Lunéville.

    Le véritable point de discussion, personne le l’a cerné. Prébois est un journaliste qui sait écrire. On le connaît parce qu’il sait rendre compte de ses aventures. Le Monde ne confie pas sa dernière page pendant un mois à un plumitif. Son boulot, c’est journaliste. Accessoirement, il pédale et se fait plaisir. Personne ne vous oblige à le suivre, à le lire, à le financer. Il est suivi par une voiture? Et combien de clubs le font le dimanche? Et les 130 Skoda qui fument derrière le peloton du Tour? Vous confondez arguments et captieuses accusations.

    Voilà l’autre élément qui ne vous a pas effleuré l’esprit: il a du courage. Annoncer un objectif publiquement, c’est s’exposer au ridicule en cas d’échec. Il a assumé. Alors que vous, les peintres du dimanche, vous n’annoncez rien, donc vous ne risquez rien. Quoi que, au fond, le ridicule, vous savez l’attirer sur votre nom: en écrivant des niaiseries à longueur d’année sur ce site.

    « Beaucoup d’ennemis, beaucoup d’honneur », cher Prébois. Vous ne laissez pas indifférent, c’est ce qu’ils vous reprochent. Mais eux n’ont jamais rien fait de leur vie. Comme le martyr Etienne à ceux qui le lapidaient, ayez la compassion de dire à Dieu: « Pardonne-leur, parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • max
    Soumis le 23 décembre 2010 à 5:19 | Permalien

    Nos profils de comédie sont plutôt pas mal sentis, bien caricaturés (certaines remarques un peu gratuites peut-être, mais nul n’est parfait. Et puis sous mon sérieux dont je ne me sépare jamais il me reste tout de même un brin d’humour). En Molière tu aurais peut-être de l’avenir.

    Par contre, c’est le fond de ton message qui me gêne: tu nous interdit d’avoir une opinion c’est ça?

    Honnêtement, j’en ai pas grand chose à faire de Prébois. Comme je l’ai dit, j’ai rien lu de lui. Si je le fais un jour, je jugerai moi-même de sa plume. Côté littérature, je te remercie, j’ai pas trop besoin de ton aide (mais apparemment tu as déjà décerné mon obsession malsaine pour l’analyse « sérieuse »).

    Comme tu dis, vendre du mot c’est son job. Il a choisi pour cela un mode de publicité que je n’estime pas beaucoup, peut-être parce qu’il est surfait, mais surtout parce que la société nous en balance jusqu’à l’écœurement. Moi je fais du vélo pour sortir un peu de tout ça: se rapprocher de la nature, de soi-même… (tu y ajoutes tous les lieux communs que tu voudras). Tu m’excuseras si je préfère le récit désintéressé et gratuit sans fioritures commerciales.

    Ce qui m’empêche pas d’avoir mes « faiblesses », bien entendu: sur les pros justement, puisqu’on en parlait. J’avoue,je regarde les courses. Pour le côté épique surtout. Ces mecs ne sont surtout pas des modèles, mais je vois ça du même œil que quand je regarde un peplum ou que je lis L’Iliade (Achille aussi mange beaucoup de viandes 🙂 ). Des sortes de héros un peu fantasmés, qui se frottent au mythe du tour de France (cf Mythologies de Barthes. Quelques pages qui décrivent assez bien comment je perçois la chose).Un truc un peu fou, mais un truc de fiction.
    Cela dit ma pratique est beaucoup plus modeste, et beaucoup moins impressionnante. D’ailleurs ton Prébois, il me mettrait sans doute un trou.

    Bref, tout ça pour dire: tu as le droit d’aimer Prébois. Mais c’est pas une raison pour nous obliger tel l’inquisiteur à ne pas venir souiller « le bel écran blanc de la Flamme Rouge » en invoquant Dieu et les martyrs.
    Si tu avais vraiment voulu nous faire adhérer, je t’aurais plutôt suggéré de nous faire un petit florilège de quelques morceaux choisis des oeuvres du bonhomme. C’eut été plus constructif. C’est pas parce qu’il nous arrive d’être acides à certains moments qu’on est complètement fermés et qu’il faut répondre par l’insulte. Tout bolchevique que je suis (sois-disant… Je trouve le gant jeté trop bas pour être relevé), j’aime à évoluer grâce à des points de vues qui divergent du mien.

    Pour peu qu’ils soient formulés avec une envie de débat, par contre.

    Cordialement monsieur Luneau

    ps: max est mon vrai prénom. Je te l’accorde ça fait nom de chien, mais je l’ai pas vraiment choisi 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 24 décembre 2010 à 12:47 | Permalien

    Eh, tête de cul : pour l’informatique, j’y entends strictement rien ; je suis pas professeur, encore moins à Strasbourg ; pour mon niveau je t’ai déjà dit être une charette, grosso modo du même calibre que Laurent …, y a pas de souci, un tracteur même si tu veux, ça donne par exemple six heures un peu plus ou un peu moins sur la future ancienne version de la Time, mais c’est balaud t’as vraiment mal choisi parce que ma place à la flèche lorraine de cette année, elle fait suite à un arrêt de plusieurs minutes pour cause de secours à trois pauvres gars fracassés au sol, … en attendant les vrais secours, parce que même en ça, l’assistance médicale, je suis pas bien bon. En revanche, ton idole, comment qui s’appelle déjà, ah oui, Armstrong, enfin, l’autre, çui qui fait des pas pour l’humanité (tiens …), je te déconseille de lui mettre en tête un défi Patrick Bernard, le grand relèverait … mais ce qui aurait bien du mal à se relever à la sortie, c’est la blessure infligée au narcisse …
    T’es qui au fait toi Marc Luneau ? Eh, t’es suffisamment con pour croire que signer de tes noms prénoms suffit à rompre quelque chose de ton anonymat ? Six milliards passés d’individus, voyons … Allons, lance-toi, fais comme moi, du vérifiable qui se planque pas. Allez. Et annonce tes performances aussi peut-être au passage …

    Joyeux Noël Laurent … et je t’emmerde bien mon Marc Luneau …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • bernard
    Soumis le 24 décembre 2010 à 5:24 | Permalien

    Ca m’a bien fait marrer les premiers commentaires qui ont ciblé « le canular » en parlant des fameux 385000métres…LE PAUVRE GUILLAUME, il explique bien dans ses tous premiers écrits sur sa présentation de son défi que ça n’est qu’une image « anecdotique et humoristique » …t’es trop concon guigui tu ferais mieux de parler de pipi-caca!! ça marche trop bien ici et là!! mais c’est sur on a pas tous le même sens pour le même vocabulaire.allez je les traiterai pas de trou du cu, j’aime pas ça, et bon COURAGE à toi j’essayerai de te retrouver sur la route vu qu’on s’est loupé au pic de l’ours

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Gégé
    Soumis le 24 décembre 2010 à 5:47 | Permalien

    Gégé aimerait bien que Marc Luneau lui fasse sa psychanalyse. Il n’a plus assez d’argent pour s’acheter une pochette surprise. Gégé se demande s’il est Bolchévique, Satan, Cerbère, Caniche Blanc Frisé ou simplement un gars sans talent. Gégé voudrait savoir s’il a réussi sa vie ou si pour cela, il faut qu’il grimpe 87 Mont Everest en 2011. Gégé voudrait savoir s’il a raté sa vie parce qu’il n’a jamais terminé dans les 100 premiers d’une cyclosportive. Gégé voudrait savoir s’il a raté sa vie parce qu’il n’a jamais participé à la moindre compétition.

    Gégé se marre bien en lisant les arguments de Marc Luneau: les pros, c’est pire… on l’a déjà dit. Berlusconi est pire que Sarkozy: pour autant, Sarkozy n’est pas Dieu. Gégé serait heureux que le Tour de France n’ait pas lieu. Il préfère la rando de la Noix. Allons-y, psychanalysons Gégé: ne pas aimer le Tour ne peut s’expliquer que par la frustration. Ne pas aimer le libéralisme ne peut s’expliquer que par la frustration d’être pauvre. Je suis admiratif de la profondeur de tes analyses psychologiques. Je vois en toi un futur Balzac voire même un futur Dostoïevski. En étant plus synthétique, tu feras peut-être même mieux qu’un ivrogne coincé dans un bouchon du périph’ parisien.

    Marc Luneau reproche aux « Hells Angels du 32×30 » de poster plusieurs commentaires « parce qu’ils ne sont pas capables d’élaborer un raisonnement simple et efficace en un post ». Qu’il nous reproche d’aller au-delà de l’insulte.

    Gégé-Soyeux-Matthieu, le minable qui se cache sous plusieurs pseudos tellement sa lâcheté est profonde.

    L’anonymat n’enlève rien de la pertinence ou de la non pertinence d’un commentaire. Mais si Marc Luneau veut nous envoyer son adresse, nom numéro de téléphone et sa photo, libre à lui.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • SOYEUX
    Soumis le 27 décembre 2010 à 5:02 | Permalien

    Vous aimez tous le Tour de France?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • max
    Soumis le 28 décembre 2010 à 1:55 | Permalien

    Il y a quand même d’autres courses pro plus palpitantes que le tour de France: J’ai un faible pour les classiques flammandes et pour Paris-Roubaix (ça doit être les pavés 🙂 ). Et le giro évidemment, quand on nous sert des étapes comme en 2010.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • nikkos
    Soumis le 28 décembre 2010 à 4:50 | Permalien

    Je suis pour l’abandon complet des courses élite et pro, toutes, pas seulement le Tour. Je ne saurais dire quand le ressort s’est définitivement cassé, mais c’est fait, et pourtant j’en ai passé du temps à regarder les courses qui passaient à la télé.
    Qu’on laisse ce sport à ceux qui l’aiment et plus à ceux qui en vivent.
    J’avais écrit un commentaire sur ce site : http://laflammerouge.com/les-contradictions-des-mondiaux/#comment-7009

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • SOYEUX
    Soumis le 28 décembre 2010 à 1:30 | Permalien

    Je pense comme toi, Nikkos.

    Faut-il arrêter les courses professionelles ou simplement les ignorer?
    Comment les arrêter?
    Que pensez-vous de leur barrer les (nos) routes? Serait-ce une action légitime ou une « prise d’otages »?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • bernard
    Soumis le 30 décembre 2010 à 2:21 | Permalien

    FAUT pas nik, la compét c’est un , pas le seul, mais un des joyaux du sport, alors l’abandonner à tous ces enfoirés qui salissent ça ce serait oublier ceux qui taffent loyalement sur leur bike ..pas tous pourri loin de la, vive le velo amateur, pro quelqu’il soit

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • SOYEUX
    Soumis le 30 décembre 2010 à 3:30 | Permalien

    La compét’ un des joyaux du sport?

    La compét’, e n’est pas très sophistiqué comme principe: c’est la loi du plus fort: le type qui a les bons gênes est un héros qui écrase le looser, c’est-à-dire le type qui a les mauvais. La volonté compte, mais ce qui fait la différence, c’est la génétique (et la dopage).

    Un monde sans compét’ serait beaucoup plus juste et beaucoup plus beau.

    En plus de véhiculer du mensonge et de l’hypocrisie, le Tour de France abrutit ses spectateurs en leur injectant des doses de « sois le plus fort et vive le libéralisme ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • nikkos
    Soumis le 31 décembre 2010 à 5:00 | Permalien

    Soyeux, l’arrêt de toute compétition cycliste est évidemment une utopie, il y a trop d’argent là-dedans.
    Et c’est là pourtant que le bât blesse, l’argent est le nerf de la guerre, celle que se livrent tous nos compétiteurs pros et amateurs, il est la fin et le moyen.
    Tout le monde (ou presque) est d’accord qu’une compétition doit se faire sur des bases saines, qu’il ne doit y avoir aucun soupçon possible de tricherie (dopage et tout autre moyen, or, dès que l’on est face à de tels intérêts financiers, la fraude est inéluctable.
    Et je suis certain que du temps du vélo de papa (70’s)et de grand-papa (avant), même si la pompe à fric ne fonctionnait pas autant qu’aujourd’hui, la perspective d’une carrière professionnelle, même une toute petite, poussait bon nombre de coureurs à user de produits interdits pour se sortir de leur condition de futur fermier ou ouvrier.
    Dans ces conditions, la compétition telle qu’on la connait n’est que du cirque, du spectacle où tous les moyens (j’y reviens) sont bons pour faire venir le spectateur. Tiens, si l’on faisait des prélèvements sur des rockeurs sur scène ou sur des acteurs sur un tournage, je ne serais pas surpris de trouver certaines substances, mais on s’en fiche un peu. Pourquoi ? Parce que c’est du spectacle où tous les moyens sont bons, pas de la compétition sportive qui doit se dérouler à la loyale, sans artifices, fraudes ou tricheries.
    Et pour ne pas tirer que sur le cyclisme pro, chacun a connu ces « mafias » au sein des pelotons amateurs qui visaient à se partager les prix et les primes, en utilisant des moyens tels que l’entente en course, l’intimidation et le dopage bien sûr.
    Quant au patrimoine génétique de chacun, il ne met pas les compétiteurs sur un pied d’égalité, mais qui a dit que la vie était juste ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • max
    Soumis le 31 décembre 2010 à 8:47 | Permalien

    Personnellement, c’est en regardant le tour de France que j’ai aimé le vélo. Je me souviendrai toujours d’une des premières étapes que j’aie regardé, dans le tour 96, qui arrivait aux Arcs. Heulot maillot jaune qui abandonne sur tendinite après avoir galéré comme un chien,Zulle qui tombe deux fois, Jalabert qui est aux fraises,Indurain qui chute de son piédestal et Leblanc qui remporte l’étape… Une belle bande de dopés que ceux-là, et pourtant j’ai eu l’impression d’assister à une grande bataille épique, dans un cadre sublime (j’avais 10 ans, j’étais crédule 🙂 ).

    Certes le tour bousille la montagne avec sa meute de bidochons braillards qui emmerdent les coureurs en haut des cols… pourtant là-aussi, c’est une formidable vitrine. Qui ne repère pas devant son écran les prochains cols qu’il a envie de monter, les lieux où passer ses vacances pour découvrir (au calme) de nouvelles régions? Si on coupe le son des commentaires de l’insupportable Jean-Paul Olivier, ça fait de beaux reportages avec des prises de vues efficaces et vraiment esthétiques.

    Oui, le tour est devenue une machine à fric qui nuit au spectacle. De là à vouloir tout raser? Entre le tout et le rien il y a une marge. Je ne serais jamais venu au vélo sans les courses pro, et j’aurais franchement raté quelque chose. C’est un événement qui construit des passionnés (des vrais, pas que des supporters qui ne l’aiment que derrière leur écran), qui crée de l’émulation. Si l’on apprend a le regarder avec un peu de recul, il ne renvoie pas que du mauvais pour le cyclisme amateur.

    Du moins je l’espère

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • SOYEUX
    Soumis le 31 décembre 2010 à 10:19 | Permalien

    « Qui a dit que la vie était juste? »
    Ce n’est pas la compétition qui contribue à la rendre plus juste. Au contraire, la compétition est créatrice d’injustices.
    Ne croyez-vous qu’en médiatisant des évènements populaires non lucratifs et ouverts à tous (B.R.A., Paris-Brest-Paris ou diverses randonnées cyclotouristes), on pourrait faire naître des vocations, et peut-être même plus de vocations qu’en médiatisant les courses professionnelles actuelles? Je crois qu’actuellement, les jeunes ne sont pas dupes et qu’ils sont de moins en moins nombreux à aimer le Tour de France. Depuis 1998, le Tour de France se ringardise.
    Plutôt que de filmer des types qui ont le feu-au-cul et qui portent sur le torse des panneaux publicitaires, je pense qu’on donnerait plus envie aux gens de venir en vacances dans certaines régions en prenant le temps de faire de beaux reportages traitant de diverses randonnées cyclotouristes.
    (Je ne crois pas que nous soyons hors-sujet, car nous traitons de la médiatisation du sport, ce qui est en lien avec Guillaume Prébois.)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Saint-Exupéry
    Soumis le 2 août 2011 à 2:16 | Permalien

    Bonjour,

    Personnellement, je suis admiratif par ce défi qui va s’achever probablement ce 03/08/2011. J’observe avec une certaine stupéfaction le déversement d’une certaine forme de haine sinon de jalousie à l’égard de GP. Je suis tombé par hasard sur son site en juillet 2011 sans qu’aucune publicité ne m’ait été adressé directement ou indirectement. Ce qu’il faut comprendre est que la distance est juste un symbole. Au-delà du volet physique, il faut un gros mental pour relever ce défi. Que quelconque contestaire se lance le défi et le batte.
    Maintenant, à destination des compétiteurs, rendez-vous sur le site de Franz VENIER, un alien ! Des records du monde en vélo notamment comme parcourir 1116 km à vélo en 24h à 46,5 km/h de moyenne. et bien d’autres records tous plus surréalistes les uns que les autres. GP écrit des livres et les vend. Il y a bien des politiques qui écrivent et qui vendent des bouquins…..et croyez-vous qu’ils les écrivent vraiment.

    Cordialement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ced
    Soumis le 4 août 2011 à 12:38 | Permalien

    j ai vus sur son site qu il avait fini sont defi hier

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • cycliste amateur
    Soumis le 1 octobre 2011 à 4:50 | Permalien

    décrocher la lune? c’est 400000 km pas 400000m donc ce n’est pas un exploit, beaucoup de cyclistes amateurs font 400000m de dénivelés dans l’année… sans lire de livre bidon

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!