Tous les jours, la passion du cyclisme

 

La classe Oleg Tinkoff

L’argumentaire se suffit à lui-même, pas la peine d’en rajouter, je vous laisse juger de la classe du personnage…

capture-decran-2016-10-04-a-18-31-47

 

Partager

Précédent

Colombiens: quelle génération!

Suivant

Les échecs Sky: pas sûr!

21 Commentaires

  1. Yvon

    A partir du moment qu il apporte un budget. On n est pas regardant sur le personnage, mais on peut retenir son idée de partage des droits de télé .avec les équipes. Je ne pense pas être le seul à penser ainsi.

    0
    0
  2. Pinchon Serge

    J’ai l’impression que les propos de ce « joyeux » personnage ivre de son fric grandissent Alberto Contador.

    0
    0
  3. Edgar-Allan POE

    L’interview de l’ami Oleg sur cyclingnews.com est symptomatique du personnage : http://www.cyclingnews.com/news/oleg-tinkov-the-final-interview/

    Comme beaucoup de gens, il affiche certains paradoxes…peut-être un peu trop exacerbés chez lui!

    Contre :
    1/ il est démago ( à l’instar de tous les gens qui réussissent très rapidement)
    2/ il est souvent dur avec ses coureurs, mais au vu des salaires offerts, il peut peut-être l’être, et ne semble pas rancunier.
    3/ il est devenu très rapidement milliardaire…sans que l’on sache vraiment comment!
    4/ sa position sur le dopage n’est pas claire.

    Pour :
    1/ il dit lui même qu’il préfère se payer une équipe de vélo plutôt que dépenser son argent dans un yacht omme le font les autres milliardaires. C’est tout à son honneur.
    2/ il aime le vélo, et roule pas mal visiblement
    3/ il bouleverse les schémas établis depuis un siècle dans le monde cycliste…et ça ne peut que faire du bien.
    4/ c’est un personnage emblématique du vélo comme il y en a eu par le passé. Il semble d’ailleurs qu’ils étaient beaucoup plus nombreux par le passé.

    0
    0
  4. Yann

    S’il quitte le cyclisme, bon débarras!

    On ne peut pas lui donner tort de dire que le cyclisme pro est une sacrée pagaille. Mais lui ne le fait qu’à l’aune de ses intérêts personnels et surtout financiers. Pas ceux des cyclistes, ni ceux des organisateurs, ni des spectateurs.

    Et puis, attendre que Froome décline pour tenter de gagner le Tour de France… On voit la grandeur du personnage.

    0
    0
  5. Edgar-Allan POE

    @Yann,
    Le lien vers l’interview de Tinkov, que j’indique dans mon post précédent, répond à ta question : Tinkov déclare que pour lui, l’équipe à son nom, c’était 80% amusement (toy), 20% business.
    Il dit aussi que son équipe a permis de faire connaitre sa banque en Europe.
    Je pense que l’on ne peut nier le fait que le personnage affiche une certaine franchise.
    Ceci étant, je ne suis pas son avocat!
    Je préfère nettement l’engagement de Tinkov dans le vélo à celui de Tapie dans les années 80…enfin précisément de 84 à 86. Après le tour 86, Tapie a plié les gaules et il parti ailleurs. Mais il ne connaissait rien au sport cycliste, n’a jamais été amateur de ce même sport, et n’a rien avancé en terme de vision d’un projet cycliste mondial…
    Le déclin de Froome…c’est une vision pragmatique des choses, me semble-t-il! Il faut quand même reconnaitre qu’au vu de ce qu’il a montré ces dernières années, il se peut qu’il soit difficile à battre d’ici 2 ou 3 tours de France, comme le fut Armstrong, ou Indurain…D’ailleurs ces 5 derniers étaient aussi entourés d’armadas très fortes, toutes dévouées à leurs causes. Comme Sky aujourd’hui.

    0
    0
  6. lNoirvélo

    Comme je l’ai déjà écrit, entre ce banquier vulgaire et cynique et le champion classieux qu’est Contador, pour moi, il n’y a pas photo, et surtout pas photo finish !
    Après, il faut avouer qu’il a fait vivre (grassement il
    me semble) une équipe cycliste pendant quelques années
    avec des résultats,un certain style…
    Il aime le vélo,oui,a voulu changer un « système » (qui
    mérite d’être changé sous bien des aspects) mais ce n’est
    pas à lui seul de taper sur la table avec prétention et dollars…parce que « MONSIEUR VEUT » !
    @ Edgar Allan POE
    En ce qui concerne Bernard Tapie, je ne suis pas d’accord avec toi, Tapie a résolument augmenté les salaires des coureurs, leur a donné des conditions de travail supérieures avec un peu plus de respect et de dignité qu’avant , »les forçats de la route » …

    0
    0
  7. Thierry mtl

    Wow, son entrevue sur cyclingnews est toute une charge de haine contre Contador. S’ils faisaient une autre course ensemble, Oleg lui crevait un pneu.

    0
    0
  8. Tchmil

    … Et puis Bernard Tapie il a eu un très bon ami cycliste, un certain Nicolas S.

    0
    0
  9. Edgar-Allan POE

    Tapie a fait exploser les salaires de certains coureurs dans le vélo, mais il n’aimait pas le vélo.
    Il avait racheté Look Cycles en 83 un franc symbolique et l’a revendu 260 millions de francs (40 millions d’€) en 1988.
    Il s’est servi de Greg Lemond pour vendre ses pédales outre-atlantique en lui promettant 1$ par paire de pédales vendue. Lemond n’en a jamais vu la couleur.
    En 1986, Tapie abandonnait le vélo pour le foot et l’Olympique de Marseille. Hinault venait de prendre sa retraite.
    En dehors d’une inflation – bien légitime à l’époque – des salaires (certains coureurs faisaient les 3 semaines du tour pour le SMIC), je ne vois pas vraiment ce qu’il a apporté. Il n’a jamais eu envie de faire avancer le cyclisme.
    On ne l’a d’ailleurs jaais revu sur une course cycliste. Et selon Yves Hézard, il ne s’est jamais assis sur le siège passager de la voiture du directeur sportif. Tout juste a-t-il arrangé le maquillage grottesque de l’arrivée à l’Alpe d’Huez en 86…
    Non, définitivement, je n’adhère pas…

    0
    0
  10. lNoirvélo

    @ Edgar-Allan POE

    OK avec toi, (je ne suis pas du tout fan de Tapie et
    pour toujours) mais j’ai juste insisté sur le fait qu’il y a eu inflation des salaires dans le vélo lors de son
    passage « express »… Pour le reste,je suis d’accord avec toi . Autant pour moi, donc .

    0
    0
  11. Pierre Dumais

    Le clown Donald Trump pourrait aussi avoir une équipe cycliste pro aux USA

    0
    0
  12. Yann

    @ Edgar-Allan POE
    Tinkoff peut bien être passionné de vélo, il reste au même niveau que Tapie puisque la comparaison a été faite.

    Il part, au moins provisoirement, du vélo parce que la réforme qu’il souhaite (une sorte de NBA du vélo selon ses mots) n’a pas été mise en place. Donc oui, il a investi dans le vélo pour pouvoir à terme GAGNER de l’argent (c’est-à-dire pas du simple sponsoring) et voudrait une réforme du vélo qui aille de paire avec son enrichissement personnel, pas avec ceux des autres acteurs du cyclisme. C’est bien beau de croire le contraire.

    « Tinkov déclare que pour lui, l’équipe à son nom, c’était 80% amusement (toy), 20% business. » Oui, mais pour être honnête, il ne faut pas oublier la fin du paragraphe: « It should be the other way ».

    Transformer des milliardaires cyniques en bon samaritains, ça fait toujours rire.

    0
    0
  13. Régis

    Salut,

    Moi aussi je trouve que l’interview grandit Contador.
    Contador est 100% focus sur le TDF et ne boit pas de champagne, et alors?!
    Faut il boire de l’acool pour vivre pleinement!?? C’est quoi ce débile profond?
    Je pense qu’il est toujours bon de nuancer ces propos, ça Tinkoff ne sait le faire.
    La comparaison avec Peter Sagan est facile : Peter est le coureur le plus extraverti du peloton : mais il ne vise pas de classement général : son poids n’a pas trop d’importance… ses temps sur les CLM non plus, etc.
    Pour gagner un tour de 3 semaines, ce sont les petits détails et efforts qui font la différence (et la dope mais c’est une autre histoire).
    Forza Contador!

    0
    0
  14. Régis

    C’est aussi oublier toutes les qualités de Contador, qui font qu’il est un grand champion :
    il ne s’avoue jamais vaincu, n’hésite pas à anticiper et changer de tactique… dans les grands tours, c’est rare,
    et ce n’est pas Oleg qui va le faire et l’en féliciter!

    0
    0
  15. Edgar-Allan POE

    Oui oui…je vous suis sur les arguments avancés, tant lNoir Vélo, que Yann ou Régis.
    Je ne rêve pas : Tinkov n’est certainement pas le plus grand philanthrope que la planète vélo ait vu naître!
    D’ailleurs, quand il dit que, pour lui, c’était 80% toy et 20% businness, il concède qu’avec le système qu’il aurait voulu voir se mettre en place, la tendance se serait inversée (80% business, 20% fun).
    Je pense qu’il est quand même moins faux-cul que Tapie et prend un petit peu moins le milieu cycliste pour des bouffons. Et puis c’est un gars qui a roulé auparavant et qui roule encore. Cette différence est importante.
    Tinkov n’aime pas les politiques. Tapie les courtisaient avant de devenir ministre.
    Mais pour devenir milliardaire dans l’ex-URSS au début des 90 ou 2000, il fallait, de fait, graisser la patte aux politiques…
    Tinkov, – ni Tapie d’ailleurs -n’a jamais fait dans la nuance. Ses propos sur Contador sont certainement excessifs, mais j’y discerne aussi un fond de vérité.
    J’ai bien peur qu’il ne soit plus en capacité de regagner un grand tour…l’âge, l’adversité, l’usure physique (l’organisme encaisse les efforts et/ou les produits dopants jusqu’à une certaine limite).
    Et pourtant, je vous garantis que je suis fan du coursier attaquant, mais aussi stratégique qu’il peut être. D’ailleurs, on s’est ennuyé sur le TdF alors qu’il n’était plus là. Mais il avait mis le feu au Dauphiné, comme à la Vuelta.
    Je crois aussi qu’il s’est un peu refermé sur lui même entouré de ses équipiers espagnols…et éloigné du reste de l’équipe (cf. l’épisode avec Kreuziger sur le TdF).
    Enfin, c’est vrai que Sagan et Contador ne sont pas comparables, du moins dans une certaine mesure. Mais ils restent certainement deux des personnalités les plus attachantes du vélo actuellement, et surtout deux coureurs très offensifs.
    A ce titre, l’interviewer aurait pu rappeler à Tinkov que 18 mois aupravant, il se faisait teindre les cheveux en rose quand Contador remportait le Giro 2015.
    @Pierre : Trump a eu son tour cycliste par étapes, de 89 à 90, qui remplaçait la classic Coors, avant de devenir le tour du Pont, uniquement gagné par des grands noms …Lemond, Armstrong, Alcala. Tu n’étais donc pas loin de la vérité!

    0
    0
  16. Tchmil

    Je ne sais pas trop quelle importance donner à cette info, mais si c’est vrai une raison de plus de constater que le monde du vélo n’a pas changé et que tous doivent suivre la bonne ligne : non prolongé par FDJ parce qu’il aurait participé à l’émission cash-investigation et sollicité Antoine Vayer pour se soigner… Quelle image!

    http://www.cyclismactu.net/news-route-lecuisinier-en-amateur-et-bernard-sainz-attaque-62946.html

    0
    0
  17. Edgar-Allan POE

    Je ne serais qu’à moitié surpris.Entre omerta, ostracisme et vendettas, le cyclisme n’a pas beaucoup changé sur un plan collectif.
    Et ce serait aussi bien dans les moeurs de M. Madiot…un cliché dans ce milieu!
    Concernant Lecuisinier, et plus globalement les champions junior…et même espoir, il serait intéressant que le webmaster aborde le sujet des champions précoces et le peu de réussite qu’ils affichent chez les professionnels, hormis des cas atypiques comme Sagan, ou Lemond, qui sont eux des forces de la nature.

    0
    0
  18. Yann

    @ Edgar-Allan POE
    Persister à comparer Tinkoff à Tapie pour dire que le premier n’est pas si mal que ça par rapport au second, alors qu’il n’y a que quelques chouias de différence entre eux dans l’échelle du pire au meilleur, est un procédé intellectuellement malhonnête.
    Tinkoff peut être jugé dans l’absolu et à ce sujet, j’ai exprimé mon avis plus haut.

    0
    0
  19. Edgar-Allan POE

    @Yann …je trouve l’expression « malhonneteté intellectuelle » concernant mon argumentaire un peu déplacée. Je serais malhonnête si dans l’absolu, j’avançais des éléments éronnés ou falsifiés, et que je cherchais à biaiser la réalité pour convaincre les lecteurs du blog.
    Loin de moi cette idée.
    Et j’adhère au qualificatif de « milliardaire cynique » que tu décernes à Tinkov.
    J’étais un jeune fan de cyclisme en 84/86 -je suis né en 71- et le parallèle entre ces deux acteurs – au sens propre comme au figuré – m’ a sauté aux yeux.
    CQFD.

    0
    0
  20. regis

    @Edgard,
    Concernant les jeunes sans résultats chez les élites il y a beaucoup de possibilités.
    La thèse de mon entraîneur était que souvent les jeunes suivis médicalement obtenaient des résultats mais qu il était très difficile de connaître leur vrai niveau: est ce la dopé qui les a fait gagner ou leur qualité? Arrive chez les pro: tout le monde est suivi médicalement, les différences de niveau peuvent s inverser.
    Autres possibilités : le coureur est en retard de croissance et doit encore developp e rien ses capacités
    3) le coureur ne supporte pas la solitude des très très longs entrainements
    4) ne supporte 0as ne pas être parmi les premiers lors du passage chez les pros

    Ciao

    0
    0
  21. Edgar-Allan POE

    D’accord avec toi, Régis.
    Pour ce qu’il en est de mon expérience personnelle, je dirais surtout des jeunes épuisés par les courses à répétition, les entrainements surdimensionnés parfois dès la catégorie minimime. S’en suit une usure physique -l’organisme encore jeune a besoin de récupérer, qui plus est en pleine croissance,- usure physique qui entraine une usure psychique et morale, à une période où les tentations ) l’extérieur du milieu cycliste sont fortes.
    J’ai couru en cadet avec des jeunes coureurs qui gagnaient 25 courses dans l’année. Ils furent moyens en junior…et presqu’inexistants en sénior. Ils ne dépassèrent pas les 2 saisons en sénior.
    Que gachis!
    Et la situation ne s’améliore pas, du moins en France. Ce n’est pas parmi ces jeunes qu’on trouvera les futurs Bardet, Barguil ou Pierre Latour, que j’ai d’ailleurs rencontré hier, et qui tenait des propos très modérateurs quant à l’entrainement des jeunes.
    Les champions du monde cadet ou junior ont très rarement fait des champions du monde sénior. Hors exception…tout le monde ne dispose pas du physique, « du moteur » de Greg Lemond!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.