Bonne et heureuse année 2020!

On commence l’année du bon pied avec cette photo de celui qui, en 2020, cherchera à inscrire son nom au 5e monument du cyclisme, afin de compléter son palmarès. Rappelons que seuls trois coureurs ont jusqu’ici gagné les cinq monuments (Milan SanRemo, le Tour des Flandres, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie), tous belges: Roger de Vlaeminck, Rik Van Looy et bien sûr Eddy Merckx. Il ne manque que Milan SanRemo à Philippe Gilbert, peut-être la plus difficile à gagner étant donné la présence aujourd’hui des sprinters, et un gros facteur chance dans cette course.

Le nouveau maillot Lotto-Soudal est par ailleurs assez réussi je trouve!

65 Commentaires

  • Michel TRENTE
    Soumis le 3 janvier 2020 à 4:06 | Permalien

    Bonjour Laurent
    Je te présente tous mes voeux pour cette nouvelle année 2020
    Qu’elle t’apporte a toi et aux tiens tout ce que tu désire.
    Toujours un immense plaisir de te lire et consulter toutes tes publications très pertinentes.
    Bonne saison 2020 !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • LE ROUX
    Soumis le 3 janvier 2020 à 5:20 | Permalien

    Effectivement merci à toi Laurent !
    Et bonne saison 2020 !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Jean Not
    Soumis le 3 janvier 2020 à 6:47 | Permalien

    Sérieusement, Milan/San-Remo, c’est très rarement la chance, encore plus ces dernières années, et regarde le palmarès, que des champions qui ont gagnés de nombreuses autre courses prestigieuses.
    Une des plus belles à regarder, enfin à partir de 20 kms avant la Cipressa.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • nick
    Soumis le 3 janvier 2020 à 6:53 | Permalien

    oui, bonne année à tous, en attendant le down under,

    revu namur hier, histoire de patienter, dommage pour aerts, mais faut dire aussi que face à mvdp, il faut être à 120 % pour prendre 2 s, dc, forcément, ça pousse à la limite,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • WOLBER
    Soumis le 3 janvier 2020 à 12:29 | Permalien

    Une bonne année à la petite flamme rouge …personnellement je préfère le maillot Lotto avec sa teinte grise.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Andy Lamarre
    Soumis le 3 janvier 2020 à 12:33 | Permalien

    LAURENT.
    Meilleurs vœux pour 2020
    Toujours un plaisir de te lire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Regis
    Soumis le 3 janvier 2020 à 2:14 | Permalien

    A tous, une heureuse année 2020!

    Gilbert y croit et met toutes les chances de son côté…
    y compris la barbiche style Alaphilippe 😁🤔🙄

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 4 janvier 2020 à 1:52 | Permalien

    Meilleurs vœux à tous pour 2020 !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Soumis le 4 janvier 2020 à 2:38 | Permalien

    Meilleurs voeux !

    (Je fais court, car il faut que je compte mes lignes sur les 6 derniers mois ) 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 10 votes)
  • alano39
    Soumis le 6 janvier 2020 à 5:39 | Permalien

    Tous mes voeux aux lecteurs de LFR et à Laurent.
    Plein de bonnes choses à tous et à ceux qui pratiquent le cyclisme une belle saison 2020.
    Espérons que cette saison pro sera pleine de rebondissements et couronnera de beaux vainqueurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 6 janvier 2020 à 5:58 | Permalien

    Plein de kms sur le vélo ou devant sa TV en 2020, quelle que soit l’allure ou la discipline de prédilection !
    Je vois mal Gilbert gagner MSR en 2020. Il n’a plus le punch d’un Alaphilippe, et je le vois mal triompher au sein d’un groupe, dans lequel il y aura inexorablement des gens comme Sagan, Kwiatowski…Mohoric ou le fléau Valverde, par exemple. Sans oublier Alaphilippe bien sûr et bien d’autres sprinteurs capables de passer les poggi, à la force du jarret ou autrement.
    Enfin, des éboulements survenus fin novembre dans le Poggio mettent en suspens le déroulement de l’épreuve. Le montant des travaux pour stabiliser le terrain est estimé à 10 millions d’euros, les collectivités font trainer le début des travaux, et il se dit même que l’organisateur de MSR devrait mettre la main à la poche. Dommage qu’il ne s’agisse pas d’ASO…
    Perso, je ne miserais pas lourd sur l’ami Gilbert…sans parler qu’il n’aura plus les gregario de la QS, nombreux, efficaces et entièrement dévoués au(x) leader(s) désigné(s) du jour au sein du Wolfpack.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • mica
    Soumis le 6 janvier 2020 à 11:36 | Permalien

    Bonne Année à tous et à toutes…..Je dis bien à tout le monde!
    Et vive la polémique dans ce monde hermétique….elle permet quelquefois (souvent? ) de faire avancer les choses.
    Un qui débute mal l’ année est bien C. Fromme.
    Un retour éventuel semble très difficile, mais sait on jamais avec celui qui restera le coureur le plus atypique de l’ histoire du vélo…Kenya, Afrique du sud, Grande Bretagne…en côte, braquets de VTT ou assistance élec. ? On ne saura jamais!
    Quand même 4 TDF, 1 Giro, 2 Vueltas (dont une acquise sur tapis vert…..mais une perdue, en 2016 sur tapis bien sombre!)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 17 votes)
  • lbi
    Soumis le 6 janvier 2020 à 2:47 | Permalien

    Meilleurs voeux également! EAP tu es déjà fin février, dans la course 🙂 🙂 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 7 janvier 2020 à 9:02 | Permalien

    Intéressante entrevue avec R. Dennis
    ici : https://www.cyclingnews.com/news/rohan-dennis-reveals-brush-with-eating-disorder-and-scraps-grand-tour-project/

    Pour passer de la piste / CLM aux grands tours, il faut un régime alimentaire draconien et insupportable à long terme. Wiggins à eu le même problème. Il n’était pas prêt à persévérer sur ce régime après sa victoire sur le Tour. Dennis va oublier les grands tours pour le bien de sa santé mentale.

    J’ai entendu plusieurs entrevues (podcast) avec des coureurs depuis la fin de la saison, qui parlent de ces régimes alimentaires obsessionnels et des entraînements tout aussi obsessionnels de la jeune génération. Ceux-ci préfère s’entraîner seul plutôt qu’en groupe, afin de suivre parfaitement leur entrainement. Régime alimentaire, solitude, entrainement draconien, focus-focus-focus…

    Plusieurs notent qu’ils sont incapables de s’entraîner et de vivre ainsi… que cette « nouvelle génération » ne tiendra pas le rythme avec un mode de vie aussi rigide.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • WOLBER
    Soumis le 7 janvier 2020 à 3:38 | Permalien

    thierry mtl quel régime draconien Alain Bondue aurait il du suivre pour passer de la poursuite sur piste à un niveau correct ( disons 25 premiers) sur les grands tours? Je m interroge sérieusement sur ces types d évolutions de carrière.
    On a toujours considéré qu un bon poursuiteur pouvait devenir un bon coureur de grands tours…un Roger Riviere n avait pas eu besoin de régime drastique pour être un potentiel vainqueur du Tour de France.
    Oosterbosch, Oersted ou Ekimov ne se sont jamais transforme eux.
    Que sont réellement ces fameux régimes alimentaires

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 8 janvier 2020 à 5:12 | Permalien

    Wolber: bonnes remarques dans ton dernier post.
    Il n’ est même pas besoin d’ aller chercher l’ exemple de l’ infortuné R. Riviére (dont le nom ne dira pas grand chose aux lecteurs de LFR)
    Anquetil était un poursuiteur de haut calibre, Coppi, merckx, Backe, étaient capables de « tourner » des poursuites de 5 km en 6 minutes (la référence à l’ époque), pour la route, ils n’ avaient pas besoin de maigrir drastiquement et leurs palmarès sur route sont éloquents… quoi que, on me rétorquera que les amphétamines faisaient (« naturellement »!) maigrir.
    De nos jours, le fameux rapport poids/ puissance a pris une importance démesurée….vous savez avec les fameux cols à 12% avec des passages à 25%….et les anorexiques et les « gringalets » ont pris le pouvoir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 13 votes)
  • Wolber
    Soumis le 8 janvier 2020 à 5:42 | Permalien

    Humm…les lecteurs de LFR connaissent Roger Rivière, ceci dit sans démagogie.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 10 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 8 janvier 2020 à 7:00 | Permalien

    Thierry mtl, tu abordes un sujet prégnant dans le sport d’élite et dans le cyclisme plus particulièrement. Plus globalement, il me semble, que la réussite sociale passe paradoxalement par une inadaptation sociale.
    En cyclisme, le sacerdoce requis pour être au niveau aujourd’hui, passe par des sacrifices familiaux (certains ne mangent pas exemple par avec leurs conjointes pour ne pas être tentés de trop manger). Les amitiés sont souvent « factices » car simplement liées aux résultats ou à la pratique du vélo. En cas d’arrêt, les contacts avec le milieu sont rompus. Tu rajoutes les incitations/obligations de dopage, et tu prends les jambes à ton cou si tu aspires à un projet de vie stable à moyen terme.
    Personnellement, ce fut mon cas à 20 ans, même si j’ai fait quelques retours elliptiques dans le monde du cyclisme amateur.
    Le fait de s’entraîner seul est parfois et souvent une obligation : entre les bargeots dans les clubs qui font du foncier à cette période de l’année à 32 km/h de moyenne (en comparaison, Bernal s’entraine actuellement à 26/28 de moyenne), ceux qui sont incapables de ne pas chercher à faire exploser les groupes de cyclistes dès le premier coup de cul, ceux qui ne savent pas regarder leur cardiofréquencemètre, ceux qui n’ont pas compris qu’une séance de fractionné, effectuée en groupe, ne peut se faire qu’à des rythmes individuels…etc. Bref, qui veut réellement être performant doit s’entraîner seul! C’est une vérité immuable depuis 30 ans en ce qui me concerne.
    Une solution est de trouver de bons co-équipiers de sortie, en en limitant le nombre à 4 ou 5…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 10 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 8 janvier 2020 à 7:15 | Permalien

    Wolber, Rivière – paix à son âme-, ce n’est quand même pas la face du cyclisme la plus attirante. Au même titre qu’Anquetil, en fait, ou Armstrong.
    Le régime est connu. Je me hasarde même en conjoncture en pensant que ça l’a conduit à sa déchéance, jusqu’à ce que mort s’en suive. Triste histoire d’un beau coureur certainement très doué…et mal entouré.
    Concernant le côté sacerdotal que j’évoquais dans mon post précédent, il semblerait que les « nouvelles générations » ne soient plus forcément prêtes à l’assumer, le supporter. Taylor Phinney a livré un témoignage intéressant à ce sujet. Un peu comme Adrien Costa. Que dire de Marcel Kittel, un gars qui gagne 5 étapes sur le tour en 2017 pour stopper sa carrière mi-2019 en expliquant qu’il ne veut plus se torturer sur un vélo.
    Je serai très intéressé de connaître les chiffres de licenciés FFC cadet avec un suivi des mêmes licenciés 4 ans plus tard au sortir de la catégorie junior. La déperdition doit s’élever à 75% (3 jeunes coureurs sur 4).
    Il y a peut-être des questions à se poser…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • mica
    Soumis le 8 janvier 2020 à 10:33 | Permalien

    EAP: c’ est vrai, R. Riviére est mort du dopage suite à sa terrible chute dans un ravin du petit col du Perjuret (TDF 1960)
    Selon certains, sa chute aurait été la conséquence de la prise d’ un médicament qui altérait la vigilance (déja à l’ époque); il est mort quelques années plus tard, mais n’ avait jamais repris la compétition.
    Tu cites Anquetil et Armstrong dans la face peu attirante du cyclisme….mais je te trouve bien restrictif tu pourrais ajouter Indurain, Riss, Pantani Contador et des dizaines et des dizaines d’ autres.
    Tu évoques le coté sacerdotal du cyclisme il est total, c’ est vrai.
    Dans le cas de Taylor Phinney s’ est rajouté une terrible chute qui explique peut étre bien des choses…et un poids certainement rédhibitoire .
    Ce coté poids à joué incontestablement dans la carriére de Kittel que tu cites aussi; Quand on pése 85 Kg, sur le plat, ça va, mais dés que l’ on aborde les passages à 20%… « bonjour les dégats » et pour les vrais cols, je vous dit pas, la démotivation ne doit pas être loin; un peu idem pour Greipel. (ces gens là pèsent 25 ou 30 Kg de plus que certains grimpeurs, même dans les Flandriennes « ça coince » un peu, la limite, en masse, étant peut être Sagan.
    J’ ajouterai pour les 2 sprinters Allemand l’ usure due à l’ usage des trop gros braquets au sprint.
    Les vrais sprinters sur piste ne sont pas loin des 90 Kg, et ont un coté athlétique encore plus proncé que les 2 précités et ne peuvent tirer un braquet que de l’ ordre du 48/14 ce qui est déja énorme à 68 Km/h.
    ( peut être les braquets en sprint de piste sont ils un peu plus grand désormais, mais il ne faut pas aller trop loin dans ce domaine…sous peine d’ aller moins vite)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -6 (from 20 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 8 janvier 2020 à 1:14 | Permalien

    @ EAP ,

    Pour revenir à Philippe Gilbert , s’il voulait gagner MSR, il devait rester à la DQST , et trouver un arrangement avec Lefévère , le staf et ses collègues . Le wolff-pack , c’est l’ EQUIPE qu’il faut avoir avec soi pour avoir une chance de gagner une Classique de ce calibre ! Ou il a fait une erreur de stratégie (un peu étonnant de sa part!) ou alors Lefévère lui a signifié qu’il « était de trop en demandant de trop » à son âge face à des p’tits jeunes au top! ( dis un peu plus poliment, je le conçois !)… La « Loto » n’est pas mauvaise en soi ,avec du beau monde , (Benoot, Wellens ,Wallays ) mais voudront-ils notamment se dévouer pour le « p’tit nouveau » ? rien n’est moins sûr et à mon avis il faudra qu’il paye une fois de plus de sa personne , et sacrément bien !!! …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 8 janvier 2020 à 10:15 | Permalien

    Voilà du sang neuf chez NTT procycling

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • yp78
    Soumis le 9 janvier 2020 à 1:01 | Permalien

    bonjour mica, une fois de plus le monde change, sache que sur la piste ils ont maintenant le 58 x 14 à minima et ils vont plus vite qu’avant (Morelon Trentin pour être dans ton référentiel) idem pour la poursuite Ganna roule aussi vite tout seul qu’une poursuite olympique il y a 20 ans, Ganna pousse 607 W pendant 4 min entre 110 – 114 de rpm, c’est juste hallucinant en terme d’ultra perf !! désolé ils sont plus forts qu’avant..

    en fait maintenant ils tourne vite les jambes avec du braquet; la performance athlétique est à un niveau dont tu n’as pas conscience, j’ai repris la piste 30 ans plus tard je peux tu dire que cela n’a rien à voir en terme de puissance (force x vitesse) même au niveau amateur
    pourrais tu remettre à jour tes jugements pour être un peu sentencieux cela serait agréable

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +21 (from 23 votes)
  • mica
    Soumis le 9 janvier 2020 à 2:24 | Permalien

    yp78:
    Je veux d’ abord te remercier pour tes renseignements très précieux et fort bien documentés semble t’ il.
    Il est vrai que sur piste aussi, les choses évoluent.
    Une des évolutions majeures est d’ ailleurs due (et ça ne date pas d’ hier j’ en conviens) à l’ utilisation des roues dites lenticulaires, ainsi qu’ à tous les progrès de l’ aérodynamisme (casques profilés, guidons aéros., profils des tubes de cadre, matériaux des combinaisons…..etc etc, j’ allais dire hauteur des chaussettes…). Dans tout cela c’ est quand même et surtout l’ aérodynamisme et la qualité des roues qui sont prépondérantes.
    Dans le cas général les roues à rayons sont des « machines à absorber de l’ énergie », presque en pure perte , ce que j’ appellerai l’ effet ventilateur.(
    (le sommet du rayon qui passe au point haut avance et roule 2 fois plus vite que le vélo lui même, par exemple, en sprint: 2 fois 75 Km/h = 150 Km/h…et quand on sait que la puissance absorbée est proportionelle au cube de la vitesse…je vous laisse tirer la conclusion…!
    Et, çà, les roues aéro, Morelon et Trentin étaient loin d’ en disposer…sans compter trout le reste.
    Tu cites Ganna en poursuite et tu as raison, c’ est certainement un athléte remarquable, et là aussi un plus de 80 Kg (à vérifier…) certains diraient qu’ il appartient à la « mouvance » Sky Inéos…
    Ta remarque est vraie en ce qui concerne ses temps, comparables aux temps de la poursuite par équipe d’ il y a 20 ans!
    Idem pour les filles qui font aussi bien en P par Equipe que les hommes il y aune ou 2 decennies..
    Il faut noter aussi que certains temps remarquables sont quelquefois obtenus en altitude avec, là aussi, un gain souvent trés important.
    A part à Mexico, Trentin et Morelon n’ ont jamais couru en altitude.
    Ma conclusion serait que l’ augmentation des braquets n’ est pas la seule « planche de salut » du cyclisme, qu’ il soit sur piste ou sur route.
    Au contraire, elle peut vite là aussi devenir délétère ….pistards, continuez à tourner les jambes, un bon 120 à 130 me semble indispensable.
    En tout cas, yp 78, fais nous profiter de ton expérience et ton post est précieux et a le mérite d’ ouvrir un dialogue, et de faire partager ton expérience!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -12 (from 26 votes)
  • yp78
    Soumis le 9 janvier 2020 à 5:20 | Permalien

    rebonjour Mica,
    en fait j’étais comme toi j’ai longtemps pensé que les roues étaient un gros consommateur de watt (lié à l’aérodynamisme et la vitesse de rotation)discours Mr ROVAL dans la revue officiel du cycle dans les années 75 -77.
    ben, en fait suite aux études réalisées depuis 10 ans (arrivée des roues hautes en carbone, les gros acteurs en particulier les tawano américains ont du marketer leurs produits) ils se sont aperçus chiffres à l’appui que ces roues économisent entre 15 à 25 w maxi à haute vitesse ( certes un peu plus pour les lenticulaires) mais en passant de 707 w de Ganna – 27 w roues aéro pour faire simple cela donne 680 W de production en Watts, ces 27 W donne un gain de vitesse de royalement 500 m dans l’heure. Cela joue c’est vrai mais tant que je le pensais à l’époque.

    A titre perso je tourne les cannes sur piste entre 110 et 140 sur une épreuve de CAP, bah sur la route je tourne plutôt entre 92 et 96 rpm en moyenne (ce qui est rapide) je te confirme qu’au delà dece tempo je perds en rendement musculaire en efficacité et en performance (donc le rpm n’est pas tout; la force pure joue, mais surtout la Vo² max/kg pour te rejoindre pour les poids plumes)

    toujours pour alimenter ta réflexion sache qui les épreuves de scratch et course au points au niveau mondial se courent actuellement à 55 58 km/h de moyenne avec des pointes de 63 – 64 lm/h le RPM moyen de l’épreuve est entre 130 – 135 pour les pointes je te laisse calculer.
    Sache qu’aux temps dorés du veld’hiv les CAP sur une durée comparable se courraient à 46 -48 km/h ( 10 km/h de moins c’est un écart juste énorme)

    je te garantie que la différence de rendement entre un vélo de piste de 1950 et 2020 ne justifie pas un écart de 10 km/h
    pour info: la perf de Ganna a été réalisée à Minsk au ras du sol.
    ce joint le lien youtube qui te donnera des chiffres précis sur le sujet
    https://www.youtube.com/watch?v=6FfRlKuuO0A

    tout cela pour te dire qu’opposer les temps modernes aux anciens n’est pas toujours pertinent, si je pouvais « réussir » à te faire revoir ton discours sur le sujet rpm pour l’année 2020 (projet ambitieux je l’admets) je serai content , bonne journée à toi passionné du vélo mais un peu buté parfois!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +19 (from 21 votes)
  • mica
    Soumis le 9 janvier 2020 à 10:03 | Permalien

    Y P 78: dans tes 2 posts précédents tu te contredis, en attribuant successivement 607 w, puis 707 w à P. Ganna, sans doute une erreur de frappe…retenons 607 w, sur 4 mn ce qui est, déja,considérable….Wayer dirait performance mutante….Ganna appartient au team Inéos, mais passons…
    Pour les roues à jante haute, elles apportent certes un gain, mais sont loin des roues lenticulaires qui ne comportent pas de rayons « dévoreurs d’ energie ».
    Rappelons que F. Moser améliora le record de l’ heure de E. Merckx de 1.8 Km (de mémoire) trés essentiellement en utilisant des roues lenticulaires.
    Pour tes cadences sur piste et sur route, bravo, et là, je ne peux que te féliciter.
    Les vitesse que tu signales pour les courses aux points sur piste ne me surprennent pas; je rappèlerai que sur une poursuite par équipe, les cyclistes roulent à 65 Km/h si l’ on « défalque » le temps du au depart arrété, c’ est considérable.
    Les rtm que tu annonces me paraissent correctes et si elles sont sup. à 120/ mn, elles me satisfont.
    Je ne sais pas qu’ elles sont tes sources pour le vel d’hiv. des années 50, mais un gain d’ une petite dizaine de Km/h me parait possible (gains aéros de toute sortes, de résistance au roulement, gains dus à la piste du vel d’ hiv. qui n’ avait pas, me semble t’ il la réputation d’ être très rapide, gains de préparation…musculation et autres…).
    Au fond, globalement, je ne suis pas loin de partager certains de tes points de vue.
    C’ est en tout cas, pour moi, rudement intéressant et peut être lassant pour ceux qui n’ aiment pas.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -7 (from 23 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 9 janvier 2020 à 2:19 | Permalien

    Riss chez NTT , 60% d’hématocrite , 100% hypocrite … Comme quoi les gens malhonnêtes sont « vendeurs » dans les médias quand ils « achètent » une équipe de coureurs … Je croyais qu’on voulait lutter contre le dopage , eh bien non , encore un qui se « rachète » (encore!) , une conduite
    … en pensant que tout s’oublie et se pardonne !! Tu l’as bien dit , Thierry , « du sang neuf » chez NTT… Des sportifs et des millionnaires chez les vampires !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Soumis le 9 janvier 2020 à 5:21 | Permalien

    Bjarne Riis, l’encombrant sparadrap du cyclisme… :

    https://www.lemonde.fr/sport/article/2020/01/08/cyclisme-le-retour-du-danois-bjarne-riis_6025216_3242.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Wolber
    Soumis le 10 janvier 2020 à 2:14 | Permalien

    Et si l équipe NTT , auteur d une saison blanche en 2019, se met à préformer en 2021 , que devra t on en déduire?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 10 janvier 2020 à 3:02 | Permalien

    On dira que c’est un formidable meneur d’hommes.
    Pendant la 2ème journée de repos dans les Alpes, un journaliste de France 2 ira même rouler avec Ivan Basso, vainqueur de l’étape de la veille, et Andy Schleck en jaune, pour montrer à quel point cette équipe est professionnelle, malgré la sympathie et la détente des coureurs lors de cette sortie de décrassage.
    Comment disent les anglo-saxons, déjà ? A never-ending story…?
    Au final, il n’y a que Ricco (12 ans), et surtout Armstrong qui ont été bannis quasiment à vie. Et ce dernier, même si l’homme ne me déplait pas, continue à faire son beurre dans et avec le monde du cyclisme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • lbi
    Soumis le 10 janvier 2020 à 11:21 | Permalien

    Il n’est pas pire que vino qui lui aussi mène une équipe. Doit on rappeler que vino montait dans une camionnette pendant le tour pour se transfuser?
    Et pire que le sprinter devenu grimpeur, vainqueur de grand tour, parti en plein tour 98 après avoir mis un doigt au cul du tour 🙂 Aujourd’hui noble consultant tv..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 10 votes)
  • mica
    Soumis le 10 janvier 2020 à 1:48 | Permalien

    lbi: tu as raison, ils sont tous à peu prés pareil et seul quelques uns ont payé…si bien qu’ il est impossible de donner le palmarés du tour depuis une trentaine d’ années….Il me semble même que Riss est l’ un des seuls à avoir « avoué » spontanément , ou presque….et d’ autres font encore des prestations fort rémunérées à la télé…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 12 votes)
  • mica
    Soumis le 11 janvier 2020 à 4:24 | Permalien

    Le parcours de Paris Nice vient d’ étre dévoilé…
    Rien que du trés classique.
    Dans mon fort intérieur j’ avais espéré un retour du col d’ Eze CLM, ou les plus grands s’ étaient « expliqués » (Ah les Merckx Poulidor). C’ était devenu un classique, une sorte de référence annuelle, mais ASO n’ en veut plus….ils n’ aiment que les cols avec des passages à 25%…
    En tout et pour tout, un mini clm en mi parcours guère plus long que les « feux » prologues.
    A noter la fâcheuse tendance, bien « franchouillarde » à faire arriver des étapes dans les « lieux de vie » de « champions » Français.
    Planche des Belles filles pour Pinot, Brioude pour Bardet (çà ne lui a pas réussi, quoi que le peloton lui ait laissé faire une « sortie » façon critérium)
    Et maintenant c’ est le tour de Alaphilippe à St Amant Montron pour Paris Nice; oui, oui, un peu franchouillard vous dis je! … à qui le tour? Mince, il n’ y en a plus; Ah si, en cherchant bien :Barguil ou Gaudu, peut être, il faudra penser à eux
    pour les années à venir….sinon ça ferait des jaloux !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 18 votes)
  • Wolber
    Soumis le 12 janvier 2020 à 9:23 | Permalien

    Mouais… ç est aussi une des particularités du sport cycliste les régionaux de l etape. C est sur que si on faisait passer Paris Nice , chez Barguil en Bretagne , y aurait à dire…mais là franchement…Latour est de Romans , Venturini de Lyon, Laporte de Toulon…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Wolber
    Soumis le 12 janvier 2020 à 9:25 | Permalien

    Retransmission à l arrache des championnats de France ce. cyclo cross avec un départ deja doñné….si on faisait ça avec le foot?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 12 janvier 2020 à 11:23 | Permalien

    Wolber: c’ est vrai qu’ il existait une tradition du régional de l’ étape à qui on laissait prendre un peu d’ avance pour embrasser femme et enfants….mais pas d’ « échappée  » octroyée genre critérium; et il n’ y a jamais eu d’ arrivée d’ étape à St Méen Le Grand ou à Yffiniac….Sans sous estimer les lecteurs de LFR et sans Wikipédia….Qui donc était originaire de la 1 ere contrée citée…Wolber, je suis sur que tu sais spontanément.
    Pour le championnat de F. de C C , ce n’ est pas le scandale du siècle et depuis 4 ou 5 ans on voit quand même pas mal de vélo sur le petit écran. (qui est désormais « l’ écran moyen »).
    Bon tout çà sans polémique, mais je m’ expose encore à une avalanche de pouces en bas, ce n’ est pas grave.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 12 votes)
  • Wolber
    Soumis le 12 janvier 2020 à 12:03 | Permalien

    En 1979 , le Tour arrivait à Saint Brieuc mais etait ce pour Hinault , franchement je n en sais rien .
    Apres , franchement si c est dans l air du temps…

    La diffusion tronquée du championnat de France, c’est à dire où on ne voit pas le départ …comment dire? Si ç etait sur une finale du 400 m haie en athlétisme ?
    N importe qu elle épreuve sportive avec ce genre de format , dans la mesure où elle est diffusée mérite de l être correctement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • mica
    Soumis le 12 janvier 2020 à 2:02 | Permalien

    Wolber: il fut un temps, pas si lointain, ou l’ on ne voyait que la derniére heure des étapes du tour !
    Je n’ ai pas vu la diffusion du ch de Fr. de cc, mais nous montrer cette épreuve d’ une heure en intégralité, est ce indispensable? Pour ma part, c’ est non…..et beaucoup de sports pourraient alors espérer la diffusion de leurs épreuves; prenons le trail par exemple, avec des images à couper le souffle, et bien c’ est zéro diffusion (à ma connaissance) et pourtant…. Tu vois bien que le vélo, désormais, n’ est pas si mal loti
    Et, au fait, le championnat de France de cross-contry? en course à pieds a ma connaissance rien non plus ! Pourtant bien plus de licenciés en athlé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -11 (from 21 votes)
  • mica
    Soumis le 13 janvier 2020 à 2:32 | Permalien

    Et puis un vainqueur qui vient presque à la sauvette, qui n’ a pas participé aux coupes du monde précédentes; ce vainqueur qui annonce qu’ il ne participera pas aux championnats du monde, est ce bien sérieux?
    Pour ma part, je réponds non.
    Ce vainqueur, ou ses dirigeants doivent penser  » laissons donc quelques Belges et quelques Bataves se battre entre eux.
    Bref, tout ça ne fait pas très sérieux, j’ ai peur que ce soit à l’ image de cette discipline….mais c’ est dommage.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -11 (from 21 votes)
  • Wolber
    Soumis le 13 janvier 2020 à 6:17 | Permalien

    Pas très sérieux un championnat de France de cyclo cross!!! Allons , allons Mica tu t egares.
    On peut regretter que le Champion de France ne soit pas présent aux championnats du monde effectivement mais le niveau est tellement élevé qu il faut une certainement une préparation hivernale complète pour qu un Venturini puissent rentrer ds les 15 premiers mondiaux. Et ce n est plus un objectif pour lui. Voila.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +11 (from 13 votes)
  • Soumis le 13 janvier 2020 à 10:31 | Permalien

    Suggérer que le Cyclo-Cross n’est pas sérieux, c’est faire offense à ses pratiquants… Mica est un peu, comme souvent, dans la provocation. Mais il ne s’égare pas tant que cela…

    Tout est très relatif, mais il faut tout de même reconnaître que cette discipline, tout autant qu’elle puisse être séduisante, soufre d’un manque d’homogénéité dans sa pratique nationale à haut niveau. Peut être est ce dû à la concurrence de la route et du VTT qui ont une plus grande reconnaissance médiatique en France. En ce sens, l’on peut comprendre que Clément Venturini fasse priorité à la route.

    Il n’y a qu’en Belgique et aux Pays-Bas que le niveau du championnat national est homogène. Peut être que la tradition du Cyclo-cross y est juste plus ancrée qu’en France.

    Je ne doute pas que ici, sur la Flamme rouge, certains pratiquent le cyclo-cross ou le suivent depuis de nombreuses années… Mais un grand nombre de supporter de ce sport ne s’intéresse vraiment au cyclo-cross que depuis l’émergence du phénomène Mathieu van der Poel.

    Bien sur, cela ne retire rien à la difficulté et à l’intérêt de cette discipline à la fois technique et athlétique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 9 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 13 janvier 2020 à 11:39 | Permalien

    @ mica ,
    On peut être provocateur mais intelligent et ouvert d’esprit , tolérant , pas idiot et borné ! Tes interventions sont récurrentes et totalement stériles ! le cyclo-cross (en toutes lettres) à lieu d’être, tout à fait , c’est un sport à part entière , une spécialité principalement batave et belge (quoique les américains en sont friands!). Une activité d’hiver comme peut l’être le VTT pour les « amateurs du dimanche » … Le Championnat de France de dimanche fut certes lassant , triste , un parcours pas très technique ni physique , avec peu de spectateurs pas très enthousiastes et seulement trois coureurs filmés en permanence qui faisaient croire qu’il n’ y avait qu’eux 3! je l’ai regardé ce championnat, me suis fait ch…
    pendant une heure (j’ai oublié et loupé le ski à Adelboden!) mais cette course avait lieu d’être comme n’importe qu’elle activité sportive , la pétanque ou le curling , je me répète ! Mais il se trouve que dans les plats pays ça marche du « feu de Dieu » et les courses là-bas , c’est quelque chose ! il y a de quoi se régaler , je me régale , et tant pis si les meilleurs spécialistes ne gagnent pas les 3 grands Tours ! QUOIQUE ….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 16 votes)
  • Soumis le 13 janvier 2020 à 1:36 | Permalien

    Pour Noirvélo :

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Soumis le 13 janvier 2020 à 1:37 | Permalien

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Soumis le 13 janvier 2020 à 1:38 | Permalien

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 13 janvier 2020 à 2:28 | Permalien

    Au début des années 2000, Sarrebourg, bourgade de la Moselle de l’Est, 45 minutes de la maison, avait organisé le championnat de France de cyclocross. Dominique Arnould, toujours licencié à ce club sauf erreur, l’avait emporté.

    Il avait gelé assez dur toute la période précédent la course, et dans la nuit du samedi au dimanche, les températures étaient passées au-dessus du zéro … Dégel en surface, bonjour le pilotage.
    Et au revoir les repères pris par les gars tout au long de la semaine.

    Il y avait vraiment beaucoup de monde, un gros succès populaire comme ils disent. Peut-être y étais-tu Noirvélo, d’ailleurs ?

    J’ai deux souvenirs précis :

    – Au pied d’une courte descente très raide, ça relançait en angle droit, sur la gauche. Avec trois ou quatre centimètres de boue recouvrant un sol dur comme le béton, la chose n’était vraiment pas aisée.
    La course junior précédait celle des élites. Du temps que j’ai passé à cet endroit, un jeune sur trois, voire sur deux, se mettait sur le flanc, ramassait son clou, ré-enfourchait, et repartait. Aucun gros pépin, mais ça tombait comme à Gravelotte (là, c’est Moselle du Nord).
    Au point que j’ai fini par quitter le lieu, parce que des gars au tas, même sans dégâts, c’est pas le spectacle qui m’avait conduit à Sarrebourg.

    – J’avais dit à mon collègue du jour : « quand les pros vont passer là, avec leur surcroît de puissance, je ne sais pas comment ils vont pouvoir virer sans sur- ou sous- virage. Bref, je craignais l’hécatombe.
    Et bien d’hécatombe il n’y eut point, pas une chute pour ainsi dire ! Les mecs passaient plus vite, et pas qu’un peu, et restaient sur leur bécane ! L’art provient aussi de l’expérience …

    Ce n’était « qu’un championnat de France ».
    C’est vrai qu’Arnould a été champion du monde.
    C’est vrai qu’aujourd’hui dans une coupe du monde, si vous apercevez plus de trois drapeaux autres que néerlandais ou belges dans les vingt premiers, c’est qu’il y a eu épidémie de gastro au Bénélux.
    Mais bon, un simple spectacle comme celui évoqué, vu avec tes propres yeux et à hauteur d’homme, ça ôte déjà toute envie de se laisser aller à dire que mouais, bof, « pas si tant que ça ».
    Un peu comme quand tu vois un perchiste amateur franchir 4,85 m, j’ai bien écrit quatre, pas cinq …

    Le haut-niveau, c’est toujours quelque chose.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +14 (from 16 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 13 janvier 2020 à 2:45 | Permalien

    Merci Eric !!!

    très touché ! le ski est mon 2e sport de « cœur » après le vélo de route et ses dérivés « boueux » … Lorsque les dimanches d’hiver sont froids et pluvieux , ARD et ZDF au menu , je me régale! surtout descente et slalom , toujours intenses ! vivement Wengen et Kitzbühel! et vu ce que leurs cuisses encaissent , certains de ces gars là
    pourraient être de sacrés pistards (niveau courage et prises de risque !!)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 13 janvier 2020 à 2:53 | Permalien

    @ Plasthmatic ,

    Gamin , j’étais allé avec mon père au CC de Sarrebourg (début années 70), dans une ancienne carrière (super parcours du peu que je me rappelle …) avec je crois Roger de Vlaeminck , déjà! , et à Melchnau en Suisse pour son titre de Champion du Monde en 1975 , du grand art , et quelle ambiance !!! Mais depuis , je n’y suis plus retourné .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 14 janvier 2020 à 2:02 | Permalien

    plasthmatic: tout arrive !….tu ne vas peut être pas apprécier, mais j’ ai bien aimé ton post sur le c.c. de
    Sarrebourg.
    Très descriptif, sans emphase et précis.
    Le « non voyeurisme » que tu affiche au détour d’ un « piège boueux » , eh bien, je le partagerai moi aussi à 100 pour 100.
    Ta vision du haut niveau sportif est tout à fait vraie….que de talent et d’ abnégation faut il pour « tutoyer les sommets »….c’ est bien sur un monde que j’ ignore mais dont j’ apprécie ce qu’ il donne à voir.
    Ce très haut niveau s’ exerce aussi dans de nombreux autres domaines, l’ art, les sciences, la recherche médicale…. Il ne faut pas l’ oublier et c’ est certainement encore plus important
    Ce haut niveau existe aussi en c.c., mais, ce n’ est pas faire injure, de dire que la concurrence est souvent « loco régionale » et qu’ une diffusion télé, intégrale, même pour un championnat de France ne se justifie pas obligatoirement; d’ autant plus que le cyclisme est très bien lotis depuis quelques années.( voir les après midi de Juillet….)
    Une diffusion comparable pourrait être revendiquée par d’ autres sports.
    Allez, c’ était un petit bonjour d’ un qui, contrairement aux apparences, aime le cyclisme à un autre passionné, sans oublier tous les autres qui « alimentent » ce blog forum remarquable par la grace de Laurent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 20 votes)
  • mica
    Soumis le 14 janvier 2020 à 5:51 | Permalien

    Ce n’ était pas pour faire consensuel,ce n’ est pas mon genre, que je commentais le post de Plasmathic que je trouvais sensé et équilibré…..mais voila, mon (anti) fan club a vite parlé, en quelques minutes 5 pouces négatifs, ce n’ est pas du tout grave!
    Mais je revendique, tant que l’ on me laissera faire, le droit de dire quelques vérités.
    Tenez, toujours en CC, allez voir le you tube: Woot Van Aert méchanical doping….c’ est édifiant; ça confirme que le c c fut (et est peut être encore) le labo d’ essais des moteurs dans le cyclisme.
    çà le fut en tout cas pour la jeune Belge qui paye pour pas mal de monde; seule « prise », elle n’ était pas seule en Belgique et ailleurs….
    Si vous étes sur Y T jetez un coup d’ oeil sur Pantani Cipressa, ce n’ est certes pas du cc mais c’ est édifiant aussi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -10 (from 18 votes)
  • beus
    Soumis le 14 janvier 2020 à 6:16 | Permalien

    @mica

    TES vérités, ne sont pas celles de tous.
    C’est aussi valable pour moi: le vélo me plait lorsque je le pratique en extérieur. Tourner en rond en intérieur…
    au fond de moi, je ne comprends même pas que cela se pratique, mais je respect et suis content pour ceux qui y prennent plaisir. Mais c’est une opinion, aucunement une vérité.
    Ne te joue pas persécuté, en plus…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 12 votes)
  • mica
    Soumis le 14 janvier 2020 à 7:06 | Permalien

    beus: certaines « vérités » corroborées par des images sont criantes et font mal à ceux qui ne veulent pas les voir….en plus, on est loin de tout savoir !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -6 (from 18 votes)
  • nikko
    Soumis le 14 janvier 2020 à 2:47 | Permalien

    Après les motos, les braquets, les sprints assis, les distances, Mica s’est trouvé un nouveau dada : le cyclo-cross.
    Décidément impayable…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 16 votes)
  • lbi
    Soumis le 15 janvier 2020 à 8:19 | Permalien

    Mica
    beus ne parle pas des moteurs, il dit que la piste c’est chiant car on tourne en rond à l’intérieur (de ce que j’ai compris). Autant dire que même un cyclo cross dans la boue ou même une montée chrono c’est plus intéressant pour les gens.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 9 votes)
  • beus
    Soumis le 16 janvier 2020 à 4:54 | Permalien

    @Ibi
    merci.
    C’est effectivement mon ressenti. A l’origine de ma pratique, la bicyclette est avant tout un moyen de déplacement, pour mes trajets quotidiens (en ville), puis c’est devenu un loisir. Sentir le vent, la pluie, le froid son inhérent au vélo. C’est MON plaisir.
    Je ne nie toutes les perversités qui découlent de la compétitions (triche, dopage, idéologie…), mais là, je vous provoque et relance un autre H.S. 😛

    Je reviens à l’essence du billet:
    Bonne année à tous et beaucoup de plaisir à vélo 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • lbi
    Soumis le 16 janvier 2020 à 11:18 | Permalien

    Je rajouterais le plaisir de voir des paysages, et de sentir son corps se transformer et se renforcer!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Wolber
    Soumis le 17 janvier 2020 à 9:21 | Permalien

    Chiant la piste….
    À saint Quentin en Yvelines , je crois qu ils proposent des baptêmes ….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • thierry mtl
    Soumis le 17 janvier 2020 à 11:40 | Permalien

    Une idée du vendredi :
    Si le Stelvio ou la cima coppi du Giro 2020 sont enneigés, on devrait forcer l’utilisation d’un fat bike.

    Imaginez les gars se disputer le sommet sur des fat bikes dans la tempête… Épic.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!