Tous les jours, la passion du cyclisme

Un Doyen sur La Doyenne

Le doyen du peloton WorldTour, Alejandro Valverde, aura 41 ans dimanche, le jour de Liège-Bastogne-Liège. Une victoire serait un beau cadeau d’anniversaire… et en gagnant, il rejoindrait dans l’histoire du cyclisme Eddy Merckx, qui trône comme d’hab seul au firmament avec ses cinq victoires sur l’épreuve.

C’est vous dire à quel point « Alejet » (ou « Bala » , comme vous voulez) et toute son équipe Movistar seront motivés dimanche!

107e édition de La Doyenne donc, une course de 259 kilomètres dans les Ardennes belges. Un grand Monument du cyclisme, au palmarès élogieux, constitué que de champions cyclistes établis, car on ne gagne pas facilement cette course qui requiert à la fois une grande endurance, de la résistance dans l’effort lors des (longues) ascensions, et également de la puissance pour encaisser les rampes les plus pendues.

Bref, seul un coureur très complet peut s’imposer à Liège.

L’essentiel des difficultés sont concentrées dans les 100 derniers kilomètres. La traversée du village de Vielsalm marque vraiment l’entrée dans la phase importante, avec juste derrière la Côte de Mont-le-Soie. S’enchaine alors une succession ininterrompue de grosses bosses, désormais célèbres dans le cyclisme: Wanne, Stockeu, Haute Levée, Rosier, La Redoute, Forges, Roche aux Faucons.

Restera plus ensuite qu’environ 10km très roulants pour rallier l’arrivée (voir ci-bas), sur le Quai des ardennes. Une ultime chance pour certains coureurs de boucher un trou et de revenir sur l’avant de la course. Attention au sprint, qui pourrait se dérouler à haute vitesse.

Nouveauté cette année, la côte de Desnié, située entre la côte de Rosier et La Redoute. Une nouvelle rampe assez musclée au km 211, soit 1,6 kilomètre à 8,1% de moyenne, avec un passage à près de 10%. De quoi réduire la récupération entre Rosier et La Redoute ; Desnié durcira donc la course ça c’est certain, l’enchainement sera infernal.

La météo sera bonne ce dimanche dans les Ardennes, avec du soleil et une température de 14 degrés environ, sans trop de vent.

Les favoris

Commençons d’abord par parler du Canadien Mike Woods, qui n’est peut-être pas parmi les deux-trois archi-favoris, mais qui est l’un des premiers outsiders et qui peut aspirer de s’imposer, aucun doute là-dessus.

Si Mike doit en claquer une belle dans sa carrière, c’est dimanche que ca doit arriver.

Il est en forme, il est aussi revanchard suite à son ascension manquée du Mur de Huy mercredi ou il a été gêné par plusieurs coureurs dont Valverde. Il avait sans nul doute un podium dans les jambes (il termine 4e, de quoi se rassurer et se donner confiance). Son équipe devra prendre soin de lui le plus longtemps possible, afin de le déposer idéalement assez frais au pied de La Redoute, souvent un juge de paix important de l’épreuve.

Mike devra ensuite être intelligent: marquer à la culotte les archi-favoris, mais aussi doser ses efforts: si un client comme Pogacar s’en va seul et que la Deceuninck, les Ineos ou les Jumbo ont encore des forces en présence autour, tu laisses évidemment pisser, car ces équipes ramèneront.

Et Mike devra se défaire de sa bête noire, Bala bien évidemment. Ca fait une paire de courses que le champion espagnol lui soutire sous le nez, dont les Mondiaux 2018. Mike est dû pour une belle revanche!

Sinon, on a quelques épouvantails pour dimanche.

Le champion du monde Alaf Polak bien sûr, avec une équipe Deceuninck très bien outillée pour animer la course. Joao Almeida sera de la partie, c’est intéressant. Et Mauri Vansevenant sera sur un terrain idéal pour lui. Alaf en ayant claqué une belle, je suis certain qu’il serait content qu’un coéquipier réussisse en réalisant un joli coup (il avait été très ému de la victoire d’Asgreen sur le Ronde). Des fois, l’épouvantail peut servir la cause de son équipe autrement qu’en étant devant!

Le numéro un mondial Primoz Roglic aura la pancarte dans le dos bien évidemment, et il est le vainqueur sortant. Je pense qu’il voudra se racheter de sa 2e place mercredi dernier. Chez Jumbo, c’est tout pour Primoz! La coupure commence dimanche soir, je suis sûr qu’il voudra conclure cette première partie de sa saison avec un grand résultat.

Les Ineos ensuite, qui ont deux cartes à jouer: Pidcock et Carapaz. Ils sont bien entourés. Je miserais plus sur Carapaz que Pidcock.

Deux autres coureurs sont les archi-favoris: Valverde bien sûr, et Tadej Pogacar. Privé de Flèche Wallonne mercredi pour un test Covid faux-positif dans l’équipe, Pogacar et ses coéquipiers dont Marc Hirschi ont fait l’intégralité du parcours de La Doyenne à l’entrainement pour remplacer. Je suis certain que Tadej aura été frustré de ne pouvoir courir cette semaine, et aura le couteau entre les dents dimanche. Et avec lui comme avec Mathieu, ce qui est bien c’est qu’il n’a pas peur d’attaquer de loin.

On a beaucoup d’autres coureurs « outsiders ».

Chez Lotto-Soudal, on est passé à travers de la saison des Classiques et pour une équipe belge, ca fait grand désordre. Tim Wellens est leur meilleure carte et je pense qu’ils voudront se montrer dimanche, ils sont à domicile après tout.

Les Français Warren Barguil, David Gaudu et Guillaume Martin peuvent tous rêver d’une place dans les 5, et je met un petit bémol pour Benoit Cosnefroy malheureusement, après un début de saison compliqué.

N’oublions pas non plus les Maximilian Schachmann, que je vois très bien dimanche, Marc Hirschi qui pourra brouiller les pistes pour Pogacar, Bauke Mollema en net regain, Esteban Chaves et Michael Matthews chez BikeExchange (ce dernier a gagné à Montréal et Québec, il passe bien les bosses et au sprint en petit comité il sera un sacré client), sans oublier Alex Aranburu et Jakob Fuglsang (vainqueur en 2019) chez Astana.

Outre Mike Woods, deux autres coureurs canadiens au départ, les Québécois Hugo Houle et Guillaume Boivin. Chacun d’eux sont au service de leur leader.

Bref, une course très ouverte, beaucoup de gros clients pour disputer la victoire, ca sera vraiment passionnant tant ils sont nombreux à pouvoir y croire. Espérons surtout une course avec sélection par l’avant, et non pas une course d’attente.

Et je vous rassure tous, on ne peut pas partir trop tôt sur LBL!

The Wolfpack sur la Flèche

Toujours intéressant ces vidéos « de l’intérieur ».

Partager

Précédent

Comment gagner la Flèche Wallonne?

Suivant

LBL: Pogacar au métier

31 Commentaires

  1. Wolber

    Hinault, sous la neige, quelle erreur!🌨🌧😀

    2
    0
  2. mica

    Juste un petit H S : actu. se déroule le Tour de Colombie, hier, au menu un col à 3600m et ensuite une descente de……80 Km, faisant passer de 3600m à 500m………à ma connaissance, de l’ inédit; 3100m de déniv. négatif, ce doit être spectaculaire! (au passage, Sevilla toujours là à 44 ans! , pire que Valverde)
    Remarquons que l’ on a quelque chose de un peu similaire en France, mais à VTT……. 2700 m de dén. négatif en une petite trentaine de Km…….Je vous laisse deviner ou ?

    6
    0
    • Sarenne !

      1
      0
      • mica

        Bravo Eric, mais toi, tu ne pouvais pas la louper!
        Pour beaucoup d’ autres il faut quand même dire que c’ est le « derby de Sarenne » qui part du pic Blanc de l’ alpe d’ huez (dans la neige) et qui arrive à Allemont 2700m plus bas. C’ est bien sur du VTT!
        Quand même en Colombie, une descente de 80 bornes, ce doit être quelque chose!

        6
        1
  3. p'tit lucien

    oui, toujours intéressant, surtout l’instant 4:07 ! 🙂
    alors qu’est-ce-que-c’est-qu’est-ce-que-c’est-qu’est-ce-que-c’est-qu’est-ce-que-c’est- ?????

    0
    0
  4. mica

    Quand même si on la fait dans l’ autre sens, ça fait 80 bornes de montée, même s’ il y a quelques faux plats ça peut être dément…..

    6
    0
    • Edgar Allan Poe

      Ton intervention est empreinte d’une certaine logique, Mica!
      Une Lapalissade ?
      En tous cas, j’ai pensé comme toi! 😁

      1
      0
    • Dany

      Battu ! Je n’ai fait que 2600 m du glacier de Tignes à Bourg st Maurice avec mon vélo de route. Mais en 1987, il n’y avait pas de vélos sur Sarenne…

      2
      0
  5. Edgar Allan Poe

    Ouai, mais à l’analyse, 80 bornes pour 3100 mètres de descente, ça ne fait pas tout à fait 3,9% de pente… moyenne! Gageons que la déclivité n’est pas linéaire.
    Vous m’avez mis l’eau à la bouche avec vos cols de 80 pitons. J’espère bien pouvoir aller faire une sortie sur les routes d’entraînement de Sevilla, un jour! Depuis que j’ai Lu des articles sur les courses en Colombie, ça trotte dans ma tête.
    La descente de Sarennes en VTT, c’est du « carrossable » où il y a des kms de pierriers avec des pentes à 30%?
    Sinon, j’ai pensé à Serge et son *sport de vieux » hier. Je lui avais répondu précisément sur MVDP qui n’appartient pas à la génération des moins de 24 ans puisqu’il a 26 ans depuis janvier et qui a fait des pieds et des mains pour faire les TdF et Vuelta 2020. Post non diffusé…
    Bref, j’ai pensé à Serge en entendant Dan Martin, dont je suis fan. Mais que j’ai du mal à suivre dans sa déclaration concernant le danger potentiel des circuits proposés au tour des Alpes. Il m’a rappellé ma grand mère, atteinte de démence, qu’on a du envoyer en EHPAD.
    Dan, c’est toi le Boss, dans l’équipe du Mossad. Impose toi, Froome est out, Woods un éternel espoir.
    À toi de jouer.
    D’ailleurs, Woods, avec toute l’admiration et le respect que j’ai pour lui, sans Valverde, aux Mondiaux de 2018, n’aurait terminé que 2eme. Bardet était devant lui…

    3
    0
    • mica

      Dans le même ordre d’ idées, tout aussi dépaysant certainement, il existe le « Taiwan KOM challenge »………montée partant du niveau de la mer pour culminer à 3275 m au mont Wuling ,le tout pour 86 Km…….là non plus, pas une pente moyenne impressionnante ……mais quand même, la aussi des passages certainement ultra durs, auquels on peut ajouter la raréfaction de l’ oxygéne due à l’ altitude…….comme en Colombie…..
      Nibali figure au palmarès il y a ou 4 ans!
      Bons voyages en Colombie et pourquoi pas à Taiwwan, ………tu nous fera des reportages……

      4
      0
  6. Edgar Allan Poe

    Ils sont vraiment formidables chez Deceuninck Quicksteps.
    Dommage qu’ils aient ces maillots aux poches trop petites dans lesquelles ils ne tiennent rien.

    7
    0
    • mica

      « ça balance pas mal » en ce moment sur les Quick Speet……et bien sur à propos du plus célébre protaginiste, il faut y ajouter, bien sur tous les Français qui sont allés outre Quiévrain. En effet aller en Belgique semble être la formule magique……..et en effet cette équipe semble pouvoir « reveiller » un mort.
      Prenez par exemple le cas Cavendisch, donné perdu pour le cyclisme on le voit revenir comme lors de ses belles années; certes le Tour de Turquie n’ est pas le TDF. Que dire de Evenépoel ne pouvant pas courir depuis sa chute de la Lombardie, ses DS l’ auto proclament comme favori du Giro……
      Possédent ils le « sirop Thyphon » peut être.
      Pour une fois, je vais me faire l’ avocat du diable.
      Chez les Alaph., le cyclisme est pratiqué en famille, il y a le cousin et le frère .
      Le jeune frère de Julian pratiquait aussi le cyclisme, mais , à des lieux de son illustre ainé, il ne parvenait pas à se construire le moindre palmarès ; Pourtant , par le biais du cousin, (entre autre) il pouvait se fournir de la même manière en « produits de préparation ».
      Les résultats étaient loin des espérances, et le cadet vient de raccrocher!
      Comme quoi, les produits ne font pas tout et il faut un certain talent à la base, même un talent certain.

      6
      1
    • noirvélo

      Les choses qui s’y « tiennent » , c’est de la « bonne » et de la concentrée … mais les esprits retords et complotistes » ont toujours le regard qui traine , qui analyse et … qui a son opinion , avec de l’interrogation ou de l’imagination ou encore de la « lucidité crasse » !!! J’en fais partie sans la moindre honte .

      3
      0
      • mica

        Noir vélo : moi aussi, et tu me l’ as quelquefois reproché dans ces colonnes, en termes peu amènes .
        Pour ma part, je retiens surtout les choses « tangibles » et moins les « supputations ».
        Quand je vois un cycliste « démarrer dans les motos », ou prendre un sillage motorisé c’ est du concret et cela me hérisse le poil (souvent là, le gain est bien plus que marginal…….mais, le quidam (pas vous bien sur…) ne peut s’ en rendre compte.
        Pour le reste, on ne peut faire que des suppositions, mais un faisceau concordant peut (doit…) amener à s’ interroger.

        5
        2
      • lbi

        Comme dit si bien …. charles Gave, traiter de complotiste fait justement partie d’un complot bien exécuté. Il y a d’ailleurs une itw croisée de 2 espions, sur yt, qui ne disent rien d’autre que leur métier est de faire des complots. Donc première chose à retenir, être traité de complotiste est un compliment!

        1
        1
  7. lbi

    Pogacar, alaphilippe, roglic, valverde

    0
    0
    • Edgar Allan Poe

      D’accord, mais, « en même temps », comme dirait qui je pense… tu ne mets pas un Ineos sur le podium ?
      Je vois bien une victoire Ineos, même. Why not?
      Cette histoire du sachet transmis au soigneur est bien ennuyeuse. Nul doute que la vidéo sera disséquée et commentée avec les commentateurs indépendants de France 3, défenseur du vélo et du sport propre dans son ensemble !

      3
      0
    • Guillaumef

      Au final, vraiment pas très loin du bon résultat!

      0
      0
      • lbi

        Le dopage tue le suspense… Et un coureur comme pogacar, c’est vraiment trop la classe.

        0
        0
  8. Je joue : Pogacar, Alaphilippe, Roglic, Valversde ,Kiatowski, Carapaz

    0
    0
  9. Edgar Allan Poe

    Et Fuglsang/Lutsenko ?

    0
    0
  10. wolber

    Un vainqueur du Tour victorieux à Liège…

    1
    0
    • noirvélo

      Bravo Pogacar ! Julian n’a pas pu arriver à sa poche arrière , c’est très bien , ça lui apprendra … En tous cas quel gâchis pour lui … Perso , vu ses facultés à être devant (mais piégé deux fois dans le final !) , à être aidé par une super équipe , je trouve qu’il se loupe plus qu’il ne réussit !! Heureusement qu’il porte un beau maillot qui atteste qu’il est Champion du Monde ( très bien acquis évidemment) … A son niveau , il est honteux d’être second , là , on frise l’overdose … Oui , bravo Pogacar !!!

      3
      3
      • noirvélo

        Et la « Flèche » (qui est pour lui une spécialité ) ce n’est pas LBL , on est bien d’accord …

        1
        0
  11. Qui avant lui ? Hinault ?

    0
    0
  12. Edgar Allan Poe

    C’est ça, Noirvélo, comme Juan-Antonio !

    0
    0
  13. Mathieu

    Belle course ce LBL mais pas légendaire…
    Alaphilippe a bien couru mais… il n’a pas gagné ! Il y avait pluis malin que lui.
    Je pense que pour cette campagne des classiques, il était un ton en dessous, il n’est jamais apparu dominant, ni dans MSR, ni dans le Ronde, ni dans LBL.
    Certes il gagne la Fléche, bravo, mais c’est vraiment sa course, un KM lanvé en cote, après 200 Km et sans tactique particuliére, sauf dans l’effort du sprint.
    Je pense également que le maillot de CdM ne l’aide pas, d’un coté, il en fait un peu trop pour le montré depuis le début de la saison, souvent d’une façon un peu brouillonne, de l’autre coté, le Champion du Monde à la pancarte, le poids de la course…
    Ne soyons pas trop critique. Laissons lui le temps du repos et attendons le au Tour.

    5
    0
  14. Thierry Mtl

    A 22 ans, Pog s’inscrit déjà comme un coureur pour les grands rendez-vous.

    Il est bon partout. Quel sprint il a fait vers la ligne. C’était vraiment puissant.

    5
    0
  15. Wolber

    Oui , oui, Ce doit être Hinault qui gagne le Tour en 79 et donc LBL en 80.
    Bravo Pocagar car un vainqueur de Grand Tours et à plus forte raison du Tour De France doit démontrer qu il est en mesure de tout gagner.

    0
    0
  16. Wolber

    Il a du Fignon chez Pocagar .

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.