Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Un autre décès prématuré

Le monde du cyclisme a récemment perdu prématurément un autre de ses anciens coureurs en la personne de Michael Zanoli qui fut, au début des années 1990, l’enfant terrible du cyclisme.

Zanoli est mort d’une crise cardiaque à l’ge de 35 ans, alors qu’il souffrait depuis quelques années de troubles mentaux. Bien évidemment, les médecins et autres spécialistes refuseront d’en dire plus sur ce décès pour le moins étrange d’un individu dans la force de l’ge.

Champion du monde junior en 1986, Zanoli était passé pro en 1989 aux côtés d’un certain Greg LeMond dans la modeste équipe belge ADR. Il avait ensuite intégré Motorola après un court passage chez Tulip. Il cotoya donc le jeune Lance Armstrong à ses débuts chez Motorola, disputant notamment le Tour DuPont 1992 avec lui. Vainqueur de la USPRO Championship en 1991, il avait également remporté une étape de la Vuelta cette année-là.

Zanoli, un colosse physiquement, était reconnu pour son agressivité lors des emballages finaux, n’hésitant pas à jouer du coude, ce dont Davis Phinney (à l’époque chez Coors) et Nate Reiss (Subaru) se souviendront sans difficultés. Il termina sa carrière chez Force Sud en 1996, dans un relatif oubli.

L’année 2004 serait-elle donc une suite logique avec 2003 au niveau des décès de coureurs cyclistes, environ 12 à 14 ans après l’introduction de l’EPO dans le peloton ?

Partager

Précédent

Bonne année cycliste en 2004 !

Suivant

Maillot T-Mobile

6 Commentaires

  1. Un cycliste bronchiteux asthmatique

    tout d’abord je vous souhaite a tous une tres bonne et heureuse annee, ainsi qu’une belle saison. Que la moisson soit fertile et prospère pour chacun et que les courses pros soient passionnantes et riches en rebondissements.

    Force est de constater que les cas de deces prematures et aussi de problemes psychiatriques se multiplient. Pantani, Zanoli, Jimenez ont ete les plus mediatises parmi ceux presentant des soucis psychiatriques, allant meme jusqu’a l’arret (?) de la carriere du (divin?!) chauve. Et ne parlons meme pas des deces prematures de plus en plus nombreux. Ca en devient vraiment inquietant. Est-ce l’effet EPO? ou plus generalement l’effet dopage?

    Une chose est sure, cela souleve une grande question quant a l’etat sanitaire du peloton. Et ce n’est pas le suivi longitudinal qui pourra nous fournir des donnees sur ce sujet, celui-ci ne concernant qu’une faible quantite de coureurs.

  2. Un cycliste bronchiteux asthmatique

    tout d’abord je vous souhaite a tous une tres bonne et heureuse annee, ainsi qu’une belle saison. Que la moisson soit fertile et prospère pour chacun et que les courses pros soient passionnantes et riches en rebondissements.

    Force est de constater que les cas de deces prematures et aussi de problemes psychiatriques se multiplient. Pantani, Zanoli, Jimenez ont ete les plus mediatises parmi ceux presentant des soucis psychiatriques, allant meme jusqu’a l’arret (?) de la carriere du (divin?!) chauve. Et ne parlons meme pas des deces prematures de plus en plus nombreux. Ca en devient vraiment inquietant. Est-ce l’effet EPO? ou plus generalement l’effet dopage?

    Une chose est sure, cela souleve une grande question quant a l’etat sanitaire du peloton. Et ce n’est pas le suivi longitudinal qui pourra nous fournir des donnees sur ce sujet, celui-ci ne concernant qu’une faible quantite de coureurs.

  3. Cyclick

    Y aurait-il un lien entre la prise d’EPO et les problèmes mentaux après usage (soit 10 ou 15 ans après usage) ? Bon au niveau physique c’est sur qu’il y a un lien, le corps réagit, voir la crise de coeur ??? Mais au niveau mental, cela peut-il affecter ? Tout un débat croyez-moi!!!

  4. Cyclick

    Y aurait-il un lien entre la prise d’EPO et les problèmes mentaux après usage (soit 10 ou 15 ans après usage) ? Bon au niveau physique c’est sur qu’il y a un lien, le corps réagit, voir la crise de coeur ??? Mais au niveau mental, cela peut-il affecter ? Tout un débat croyez-moi!!!

  5. Marc

    Combien de décès faudra-t-il pour enfin obtenir une intervention honnête du peloton, de l’UCI et de tout l’entourage cycliste?

    En lisant Procycling (janvier 2004), on apprend que Marco Rusconi (beau-frère de Luca Paolini), considéré comme l’un des meilleurs jeunes amateurs italiens est décédé soudainement d’une crise cardiaque dans son automobile en novembre dernier. Il était gé de seulement 24 ans!!!

    Je ne suis pas médecin mais mon expérience du peloton me dit qu’on ne devient pas un des meilleurs de son pays, encore moins dans un pays comme l’Italie où les talents sont dès plus nombreux, avec des problèmes de coeur…

    Il faut que çà arrête…maintenant!!!!

  6. Marc

    Combien de décès faudra-t-il pour enfin obtenir une intervention honnête du peloton, de l’UCI et de tout l’entourage cycliste?

    En lisant Procycling (janvier 2004), on apprend que Marco Rusconi (beau-frère de Luca Paolini), considéré comme l’un des meilleurs jeunes amateurs italiens est décédé soudainement d’une crise cardiaque dans son automobile en novembre dernier. Il était gé de seulement 24 ans!!!

    Je ne suis pas médecin mais mon expérience du peloton me dit qu’on ne devient pas un des meilleurs de son pays, encore moins dans un pays comme l’Italie où les talents sont dès plus nombreux, avec des problèmes de coeur…

    Il faut que çà arrête…maintenant!!!!

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.