Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Tour: les affaires sérieuses reprennent!

Après trois étapes où, avouons-le on s’est un peu ennuyé, les affaires sérieuses reprennent aujourd’hui avec une belle étape compliquée de moyenne montagne vers Puy-Mary, avec une arrivée en altitude au Pas de Peyrol.

4 400m de dénivelé dans l’étape! 191 kms.

Pas un mètre de plat. Ça va être long et usant (pour les coureurs je veux dire). Et les organismes commencent à être bien fatigués.

Le général devrait changer.

Évidemment, ça devrait se jouer entre Roglic et Bernal pour le maillot jaune. C’est Bernal qui sera intéressant à suivre, car on ne sait pas trop s’il a les jambes. Aujourd’hui s’il n’attaque pas, il devra au moins suivre!

L’étape permettra aussi d’entrevoir qui de Martin, Bardet, Quintana, Uran ou Pogacar pourra monter sur le podium à Paris.

Et puis, y’a un certain Julian Alaphilippe qui a promis de « remettre ca ». Il sera probablement remuant demain, ca risque de donner une belle étape!

La lutte pour les autres maillots est également intéressante.

Le vert d’abord, avec un Peter Sagan qui commence à la trouver moins drôle. Pour preuve, il a fait rouler ses Bora-Hansgrohe hier, mais pour rien. S’il devrait pouvoir marquer les points du sprint intermédiaire aujourd’hui, situé après des premières difficultés qui élimineront probablement Bennett, c’est loin d’être gagné pour lui. La lutte risque de durer encore plusieurs étapes.

Le maillot à pois ensuite. Cosnefroy a avoué lui-même commencer à fatiguer, et Hirschi est devenu une sérieuse menace avec seulement 5 points de retard. Roglic et Pogacar ne sont pas à oublier non plus, il reste environ 200 points à aller chercher au cours des prochaines étapes. Hirschi est probablement le favori, il a un gros moral en ce moment suite à sa belle victoire d’étape solo hier, et le maillot est à sa portée.

Enfin le maillot blanc, entre Bernal et Pogacar. Bernal devrait encore le garder un petit moment, ça se jouera dans les Alpes probablement.

Hugo Houle

7e de l’étape, on ne peut pas passer sous silence la belle perf du Québécois hier. Il s’agit probablement du meilleur placement d’un coureur québécois sur le Tour à ce jour, dans une étape en ligne. Rappelons que David Veilleux et Antoine Duchesne sont les deux autres natifs du Québec à avoir pris le départ de la Grande Boucle.

Pour Houle, le travail d’équipier reprend certainement demain mais il reste peut-être deux étapes où il pourrait s’illustrer, soit la 14e vers Lyon samedi et la 19e vers Champagnole. Il a une belle condition physique en ce moment, ca serait bien qu’il puisse en profiter pour son compte. À la limite, on souhaite presque que Miguel Angel Lopez se plante!

Mike Woods

Il reste en bleu au terme de l’étape de montagne hier sur Tirreno, ayant même grapillé quatre  secondes supplémentaires sur Majka.

Encore un test aujourd’hui sur une dernière bonne étape de montagne et s’il le passe, ça se jouera probablement sur la dernière étape, un chrono de 10 bornes. Go Mike go!

Autour du Tour

Dopage. Je vous parlais il y a quelques jours des « choses qui fâchent », question de rester alerte et critique quant au spectacle actuel du cyclisme professionnel. La Colombie et la Slovénie sont probablement des eldorados du dopage en ce moment, et depuis quelques années. L’Affaire Anderlass a levé certains éléments troublants en ce sens.

On apprend grâce à cette affaire que de nouveaux produits dopants sont en circulation depuis 2016 ou 2017 probablement, une hémoglobine synthétique appelée H7379 Haemoglobin Human. Les coureurs en feraient usage en micro-dose, et on sait que ces micro-doses sont une façon très efficace de déjouer les contrôles, ainsi que le passeport biologique.

Des échantillons sanguins datant de 2016 et 2017 seraient actuellement en train d’être re-testés pour déceler de telles hémoglobines de synthèse. On aura peut-être des surprises dans les prochaines semaines…

Aie aie aie, la lutte contre le dopage est loin d’être gagnée! Et avec la diminution du nombre de contrôles durant la Covid-19, l’avenir n’est pas très rassurant. Même le Centre Canadien d’Éthique dans le Sport avait annoncé, il y a quelques semaines, faire une pause de contrôles anti-dopage!

Partager

Précédent

Woods: la revanche

Suivant

Tour: attention aux raccourcis!

34 Commentaires

  1. mica

    Pour le dopage je suis devenu fataliste; c’ est un problème in-so-lu-ble; et ceci est vrai depuis des années.
    Ce qui pourrait nous rassurer c’ est que cela est vrai pour quasiment tous les sports.
    Ce qui est vrai aussi c’ est que le Covid 19 détourne toute l’ attention et les moyens.
    Dés que l’ on sait ça, on est bien obligé « d’ avaler toutes les couleuvres », ou bien, on éteints la télé , on ne lit plus le journal…
    Pour ce qui est de la précocité des « baby champions », elle se remarque, aussi, dans tous les sports; voir par exemple l’ athlé ou le foot.
    En athlé: Sacha Zhoya, ou le jeune perchiste Duplantis, en foot, ce jeune qui arrive en équipe de France à 17 ans……ce ne sont là que quelques exemples..
    Alors regardons les images, écoutons les commentaires avec enthousiasme, mais avec le scepticisme de rigueur, et soyons vigilants pour le reste…..

    0
    0
  2. noirvélo

    Le dopage n’est pas prêt d’être éradiqué , la preuve… Bien sûr , on subit les foudres et pouces rouges de ceux qui le défendent parce que c’est dans leur gènes de tricher et d’autres, qui ferment les yeux parce que ça fait partie du « sport spectacle » et en général , des choses de la vie . Ce qui me gêne ce n’est pas juste les produits qui sont pris ,(chaque compétiteur en retire plus ou moins un bénef ) mais c’est de faire le choix de le prendre , de penser , de se le dire et d’agir en toute conscience , la seringue , la pilule , en main , en direct , pour « suivre » ,ou ,pire, être face au médecin qui te l’impose . Pour vaincre ou aider ton leader à vaincre . Et , Laurent lorsque tu écris que les « organismes commencent à être fatigués » , je n’ai pas le sentiment lorsque je vois le peloton rouler qu’il y a tant de fatigue … chez certains oui , les « petits » , mais pour les leaders , les grandes équipes , ça reste « forts , rigides , concentrés , droits dans ses ambitions » … Ils ont l’air calmes à monter un col sur la plaque à prêt de 30 à l’heure,mais dès qu’une oreille bouge tout explose ….!!!! Et puis ce qui me dérange le plus peut-être c’est ce « silence radio » des institutions , UCI , agences anti-dopage diverses , personne ne parle , personne n’a l’air de s’interroger (tout dans le subjectif rien dans l’objectif) tout en sachant (nous autres sur LFR !!) que les performances restent encore(trop!) exceptionnelles , Pogacar encore récemment …) . On dirait aussi que toutes les institutions gardent le calme le mieux et le plus longtemps possible , en nous rassurant (le nécessaire est fait ! )en serrant les fesses et en préparant bien à l’avance les futurs »mots d’excuses » dotés du toujours « même vocabulaire » , (surprise , ignorance , innocence , « tout a été fait » …)
    Et puis le dopage reste la « meilleure cantine » des journaleux de tous poils …et comme on est obligé de manger pour vivre , autant manger bien …pour eux … Pour moi ça restera toujours profondément indigeste !

    0
    0
  3. noirvélo

    Et il restera toujours cette équation à deux inconnues, « connues » … et non résolutoire :

     » (j’adore le vélo , sous toutes ses formes et notamment la course , les Classiques surtout et je le pratique passionnément ) = ( je dois accepter et supporter le dopage qui fait partie des règles occultes régissant le sport cycliste professionnel ).

    0
    0
  4. Edgar Allan Poe

    Tout est dit Mica ! Tu touches du doigt un truc qui m’a toujours questionné : le choix de se doper. Perso, à 18/19 ans, après quelques résultats, j’ai vite été confronté au problème, avec notamment l' »entraineur’, ou soigneur-suiveur d’un ancien maillot à pois. Ces gens là ont d’ailleurs souvent des fonctions mal définies : masseurs non diplômés, soigneurs, anciens coureurs, homéopathes, voire mécano…c’est eux qui conduisent les scooters à l’entrainement. Ils sont tout à la fois. Bref, quand on m’a mis au parfum, assez jeune, j’ai pris mes jambes à mon cou et fais une ellipse de 4 ans. Deux choses me faisaient peur : ma santé, bien qu’à 18/20 ans cette notion soit encore un peu flou, et surtout l’honnêteté avec moi-même. J’éprouvais une sorte de satisfaction personnelle à gagner des courses suite à des préparations physiques bien pensées, et je n’aurais pas éprouvé la même satisfaction en sachant que j’avais triché et surtout grugé tous les suivants dans le classement.
    4 ans après, tout le monde tournait à l’EPO, parfois dès les juniors et les 2èmes catégories. Nouvelle ellipse après 3 années de courses.
    Aujourd’hui, le vélo est une philosophie de vie pour moi. Ce qui me navre, c’est que malgré quelques résultats sympa pour mon âge avancé🥵, je m’aperçois que certaines chaudières de l’époque, qui n’étaient pas doués à la base, ont atteint un cap physique tel qu’en remontant sur un vélo, ils reviennent rapidement à un niveau correct, alors que moi, je progresse…surement mais lentement. Ainsi soit il !
    La santé est aujourd’hui le critère majeur pour moi, avant la probité…quoique. Je pense que c’est sur l’éducation des jeunes pratiquants que les fédérations devraient travailler, avant tout. Sortir du contexte « la fin justifie les moyens ». Et surtout penser que ce n’est que du sport.
    En tous cas, je suis bien content que mon fiston n’appartienne pas à ce milieu-là. Il pratique le vélo assidûment, …en dilettante. Ce week-end, on va travailler sur la question de l’alibi/excuse argumentée pour aller voir le tour mardi ou jeudi. Lui pour faire sauter les cours en fac, moi pour mon job. Si vous avez des idées !
    On ira en vélo, on montera un gros col, et on profitera de l’ambiance des bords de route. Cette année, quand on parlera de Guillaume Martin, on devrait être compris !
    Un jour, on a même causé avec des fans de Voeckler…C’est dire !

    0
    0
  5. Tchmil

    Eh bien ! 3 étapes ennuyeuses ?

    Les superbes paysages de Charente-Maritime baignés de soleil, le passage du pont de l’île de Ré comme image du Tour, LA révélation de ce Tour (pour moi) en la personne de ce fabuleux Suisse Hirschi … En plus du « Vrai vélo » fait de tactiques, tentatives de bordures, placements … Tu es bien sévère !

    Mention particulière (outre Hirschi) aux petits gars de B&B Hotel qui ont donné toute une course offensive hier avec un Rolland retrouvé, Quentin Pacher fidèle à ses habitudes d’attaquant. Debusschere, Réza ou Barthe et Gautier pour soutenir Coquard. Leur Tour est d’ores et déjà réussi, pas l’impression d’avoir vu l’équipe dont tout le monde se foutait avant le départ.
    Petit clin d’oeil de Maxime Chevalier (le 8è homme) outre-atlantique :
    https://youtu.be/d8fjvLhC3FI

    La montagne qui arrive risque d’être aussi ennuyeuse, entre le train jaune, Kwiatkowski et Castroviejo de retour. Et Pogaçar … je ne sais pas mais s’il continue comme dans les Pyrénées c’est peut-être le maillot jaune qu’il vise, non? Tout ce qui est dénoncé (à juste titre) dans le texte sur le dopage risque de se retrouver sur la route.
    C’est vrai il y aura plus de spectacle dans les montagnes, mais bon tous les ans à peu près le même ? Seuls quelques acteurs changent, arrivent ou s’éclipsent au gré des vents contraires … Pourtant que la montagne est belle, les paysages côtiers aussi peuvent parfois lui renvoyer la balle et ses vents atlantiques nous offrir de bons moments de cyclisme.

    0
    0
  6. mica

    Je viens de poser un pouce levé aux 3 derniers intervenant, car ce qu’ ils disent est vrai et l’ on ne peut que souscrire!

    0
    0
  7. Lbi

    Hirshi est une escroquerie de plus, tout comme l’était barguil il y a qq années dans cette même équipe, comme le voeckler de 2011, et le rolland aussi. Un contrôle non conforme pour ce dernier et le revoila revenu chez les humains. La liste est très longue. Pour qui a l oeil avisé, le cyclisme à 2 vitesses est visible.
    Les chroniques intéressantes d antoine vayer sont disponibles sur le site chronowatt.
    Eap, moi c’etait mon médecin de famille. Tu veux passer pro? Je vais te prescrire des corticoides sur une ordonnance au nom de ta grand mère. Remarque avec tout ce qu elle prenait,ça serait passé inaperçu !

    0
    0
  8. Tchmil

    EAP,
    d’abord Bravo pour ton parcours (sportif et humain) et tes choix de jeune cycliste. Une sorte de « Bassons de l’ombre » 🙂
    Quant au « milieu » que tu décrits il est facilement imaginable lorsqu’on a fréquenté le cyclisme jeune, le « suiveur » qui a un magasin de cycles, à la fois mécano et soigneur, qui s’occupe de ses protégés au club (les plus faibles ne l’intéresse pas évidemment). L’impression de les retrouver plus haut, plus tard d’ailleurs (un fameux « Motoman » dans le sud) … tous ces personnages sortis d’une fiction et pourtant bien réels. L’entraîneur, ancien pro (ou amateur sous contrat et « chasseur de primes »), parfois (souvent) un bon éducateur mais ayant traîné lui aussi dans le « milieu », la frontière est mince.

    Un jeune, dont les parents gravitent aussi souvent dans la sphère cycliste, voit les champions et rêve, la foule qui a les yeux sur toi, les odeurs de merguez…, au point parfois d’être influencé par cet environnement et tenté ça peut se comprendre … l’éducation dans les clubs est possible et semble peu coûteuse (en école de cyclisme on suit déjà des cours théoriques sur les tactiques etc… bref), ses effets sur le dopage ? je ne sais pas trop. Des savoirs de l’école aussi certains n’en feront rien et l’environnement familial, culturel, social et économique compte au moins pour autant.

    Le vélo (Trail maintenant) fait aussi partie de ma philosophie de vie, la nature, le dépassement de soi (la compétition amicale aussi) et ma seule victoire junior l’a été en plein mois d’Août car mon dauphin eût une insolation 🙂 Mais bon, j’en suis fier même si elle ne m’a rien apporté matériellement, la passion est restée bien ancrée et m’accompagne aussi dans les moins bons moments de la vie. Ceux qui ont triché ont peut-être la joie moins profonde ?

    0
    0
  9. Steph

    @EAP « je m’aperçois que certaines chaudières de l’époque, qui n’étaient pas doués à la base, ont atteint un cap physique tel qu’en remontant sur un vélo, ils reviennent rapidement à un niveau correct »

    Intéressant. Ton témoignage abonde à la thèse controversée (car parfois constatée mais peu documentée scientifiquement) que le dopage contribue à l’amélioration de capacités et fixe certaines qualités sur le long-terme et pas seulement de façon transitoire sur la période d’usage actif.

    « j’ai pris mes jambes à mon cou et fais une ellipse de 4 ans » J’aurais dit une éclipse, sauf si durant cette période tu as assidument pratiqué le vélo elliptique 😉

    Excuse N° 1 : « Heu patron, a-a-a-atchaaaa !!, ca vous embête, snif !snif !, si demain je prends une journée keufff !keuff ! keufff !, pour aller faire un test PCR ? Snif ?»

    0
    0
  10. Tchmil

    Lbi, pour Hirschi je ne sais pas. Il m’enthousiasme par son profil, son caractère, sa posture sur le vélo … Disons, je préfèrerais le voir gagner à Liège l’an prochain que de finir sur le podium de la Vuelta. C’est certain et personnel.
    Voeckler, Barguil ou Rolland ne sont pas des nazes quand mêmes mais leurs numéros à la Alaphilippe 2019 (une référence en la matière) donnent plus dans le comique que le réaliste, on le conçoit 😉

    0
    0
  11. Steph

    @Tchmil
    J’étais loin de m’imaginer que les odeurs de merguez puissent être pour un jeune une motivation à la pratique de la compétition cycliste et une incitation au dopage 🙂

    0
    0
  12. Lbi

    Oui tchmil, hirshi est un « beau coureur »
    Qui sait tout faire. Mais c est toujours plus facile de descendre bien quand on se balade physiquement. Il enchaîne les exploits sans fatigue. Je lui préfère largement la victoire de notre iserois, aussi bien physique que tactique, à loudenvieille. Lui a apparemment plus de mal à s en remettre.

    0
    0
  13. Thomas

    Egalement dans la rubrique « autour du tour », l’attaque nauséabonde subie par Marion Rousse par le journal « L’Humanité » :

    https://www.parismatch.com/Culture/Medias/Caricature-dans-un-lit-avec-Marion-Rousse-Julian-Alaphilippe-reglera-l-affaire-en-temps-voulu-1701671

    Triste de voir à quoi on réduit son image, d’autant plus que je la trouve au contraire impartiale et professionnelle quand il s’agit de commenter, même lorsqu’il est question de Julian Alaphilippe.

    0
    0
  14. Lbi

    Une simple caricature qui devrait d autant moins la toucher qu elle est compétente aux commentaires. D ailleurs ca ne la touche pas plus que ça, ça touche tous les hystériques de sortie en 2020. Et ils sont nombreux.

    0
    0
  15. Zenou

    Je ne sais pas vous , mais moi j’ai l’impression de revivre le début des années 90 avec tout plein de coureurs impressionnants qui arrivent et qui font passer les anciens pour des porteurs d’eaux.

    0
    0
  16. Je déteste faire ce type de sous entendu.

    Mais 2 Slovènes suivis de 4 Colombiens et des chronos qui s affolent …

    Ce n est pas ce qui pouvait arriver de mieux au vélo.

    0
    0
  17. wolber

    2 slovènes et 6 colombiens dans les 6 premiers du général, chacun en pensera ce qu il voudra mais la dernière semaine du Tour risque d être longue.
    La sale impression de voir cet am un cyclisme inégal.

    0
    0
  18. wolber

    Désolé, Eric , j ai écrit peu ou prou la même chose que toi.

    0
    0
  19. wolber

    Non, toi tu ne t es pas tromper. C’est 4 colombiens…

    0
    0
  20. wolber

    Sauf que tu as le nombre de colombiens juste.

    0
    0
  21. Lbi

    Le cyclisme à 2 vitesses est visible. J’ai même la furieuse impression que comme armstrong, roglic n a que faire des moteurs car il a un dopage bien au-dessus du lot. Son teint blafard me fait penser au tour 2003,rempli de… transfusions. Comme dhab nos français d equipes francaises sur une jambe vont se contenter d essayer d en gagner une. Mais on oublie le général. On aurait pu s en douter vu les longs mois passés hors des contrôles antidopage.
    Roglic gère comme prévu, très finement pour ne pas s attirer de l animosité. Dommage car c est un assez beau coureur.
    Pogacar explose le record de vino et mayo,
    Qui eut pensé que ce serait possible?
    On va de surprise en surprise !

    0
    0
  22. noirvélo

    EAP ,

    pour la question que tu te poses avec ton fils , je n’ai pas de réponse , je n’oserais même pas … Par contre l’association « contenu de question » et « relation père & fils » , je la trouve vraiment sympathique ! si vous n’avez pas d’autres problèmes « métaphysique » pour le WE , d’autres petits rapports de force , d’autres égarements , je pense que « le bonheur n’est pas que dans le pré » mais aussi assis sur une bonne selle et sur un bon tarmac …. avant une bonne bière !

    0
    0
  23. Olivier

    « Je me suis pourtant senti très bien toute la journée. J’ai regardé mes chiffres de l’étape d’aujourd’hui (vendredi) et ils sont presque les meilleurs de ma carrière. Les autres sont simplement allés plus vite. C’est la deuxième fois que j’entends un coureur dire que ces chiffres sont égaux ou supérieurs à ce qu’ils étaient lors des précédents Tours. Ces Slovènes évoluent vraiment à un niveau supérieur »

    Quelque chose ne tourne pas rond sur ce tour, même les colombiens ineos sont dépassés.

    0
    0
  24. pijiu

    Pas très fair-play Bernal sur ce coup là. Ca s’appelle l’arroseur arrosé. Peut-être que les Slovènes ont bricolé tranquillement à l’abri du COVID, comme certains bricolent derrière un océan. Les compteurs à zéro quoi…

    Plus sérieusement, ont focalise beaucoup sur les deux Slovènes mais de parler d’un retour d’un cyclisme à deux vitesses semble plus correct et moins connoté (hou les vilains robocop de l’est sans émotions qui parlent même pas français, ça fait un peu cliché quand même…).

    Par exemple, Porte et Landa, les champions des bordures, semblaient vraiment pas si mal que ça aujourd’hui, et une bonne jambe au-dessus de Bernal. Sans nouvelle bordure, chute ou erreur tactique (ok ça fait beaucoup), l’un d’eux peut terminer sur le podium.

    Et Van Aert n’est pas slovène que je sache. Il est aussi fort qu’Alaphilippe en 2019 c’est tout dire!

    0
    0
  25. Lbi

    Les chiffres, disponibles dans l article de vayer sur le site chronowatt,sont ahurissants, sachant que roglic n était probablement pas à fond. 17kmh sur du 12% pendant 7min après une telle étape. Humm

    0
    0
  26. Bigmouse

    Bardet abandonne sur commotion cérébrale ! Quand ça veut pas

    0
    0
  27. Dany

    Merci de rappeler le site de Vayer que je n’avais pas encore parcouru.Peut-on encore commenter après l’avoir lu?

    0
    0
  28. Thierry mtl

    Il semble que Les slovènes et les colombiens utilisent mieux les journées de repos.
    Cette année plus que jamais.

    0
    0
  29. Thierry mtl

    https://www.letemps.ch/sport/mauro-gianetti-un-homme-eaux-troubles

    Il est maintenant dirigeant de l’équipe UAE, de Pog

    0
    0
  30. Thierry mtl

    Guiseppe Saronni
    Dirigeant UAE
    LIEN AVEC. …
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Affaire_Mantoue

    0
    0
  31. noirvélo

    Ok Thierry mtl

    les Slovènes et les Colombiens utilisent mieux leur jour de repos ? Tu veux dire , sans le moindre doute , qu’ils dorment mieux et plus longtemps ??? Ah ah ah…

    0
    0
  32. Lbi

    Dany oui le sute est chronowatts dispo dans google. On peut encore commenter. C est après avoir lu le cycliste masqué qu on est entièrement désabusé 😂

    0
    0
  33. Thomas

    @Lbi : Je ne pense pas être atteint d’hystérie, mais je suis peu sensible à l’humour de beauf, qui lui fait très année 60. Il est bon d’évoluer 😉

    0
    0
  34. Lbi

    Tu n es pas sensible à cet humour sans devenir un coulibaly et consort, tant mieux. Maintenant garde tes conseils pour toi. Evoluer comme évolue le niveau scolaire de 2020, la répartition de la population, le réchauffement climatique, les thèmes « sociétaux « , et aussi donc la bien pensance…non merci.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.