Tous les jours, la passion du cyclisme

Ski de fond: du beau monde au MSA

La Coupe du Monde de Davos le week-end dernier a donné plusieurs confirmations.

D’une part, le Norvégien Klaebo a repris la main en sprint, le doute s’étant installé il y a trois semaines lorsqu’il avait été battu par le Russe Terentev.

À Davos, plus de doute possible: festival Klaebo.

Le gars a juste une glisse extraordinaire. Dernier sur le départ de la vague finale, il est remonté vers l’avant sur la glisse dans les deux descentes. Le Russe Ustiugov a fait l’erreur de lui « ouvrir la porte » à l’intérieur juste avant le dernier virage sur la droite, Klaebo n’a pas manqué de saisir l’occasion pour prendre la trajectoire la plus courte vers la ligne.

Belle perf de Klaebo au 15km skate du lendemain également, il termine 2e derrière son compatriote Simen Hegstad Krueger, intouchable actuellement sur une telle distance. Ustiugov complète le podium. Cinq Norvégiens aux six premières places! Et une belle 10e place pour le petit Français Lapalus.

Ustiugov a prouvé à Davos son grand retour au premier plan. Il sera un client pour les JO.

Bolshunov? Ennuyé par un rhume, il a été inexistant à Davos. Mais dans son cas, rien d’alarmant.

Chez les femmes, pas de surprise, avec la Suédoise Dahlquist dans les sprints et la Norvégienne Johaug sur le 10km skate. Trois américaines dans les six premières sur cette dernière épreuve, Diggins (2e), Brennan (4e) et Swirbul (6e), impressionnant. Belle place également de la Française Claudel, 7e et du prodige russe Stepanova, 10e sur une telle distance.

La Suédoise Frida Karllson montre également qu’elle fait régulièrement partie des rares filles à pouvoir tenir tête à la superstar Johaug.

Week-end plus difficile pour le Canada. Antoine Cyr n’a pu prendre part au 15km le dimanche, ennuyé par un rhume. La meilleure Canadienne – Browne – est 36e du 10km skate.

Dresden, peu d’intérêt?

La Coupe du Monde se déplace en Allemagne ce week-end, pour l’épreuve de Dresde. Que des sprints, si bien que plusieurs font l’impasse pour cette épreuve contestée (en milieu urbain) qui ne devrait plus faire partie du calendrier la saison prochaine.

Emil Irvesen et Serguey Ustiugov ont déjà annoncé que Davos était leur dernière étape avant celle des Jeux Olympiques. Au menu donc, deux mois d’entrainement en altitude, sans compétition aucune. C’est une mode actuellement, en cours également dans le monde du cyclisme sur route: Primoz Roglic n’avait-il pas coupé deux mois en mai et juin 2021 afin de préparer à l’écart de toute compétition le Tour de France? Ca demeure un pari selon moi, car le rythme de la compétition est difficile à reproduire à l’entrainement.

Après Dresde, petite coupure de 10 jours avant d’attaquer le toujours très beau Tour de ski autour du Jour de l’An. Le final est toujours spectaculaire avec l’ascension de Val di Fiemme, cette piste de ski alpin à escalader en ski de fond.

Du beau monde au MSA!

Au Canada, l’intérêt se tourne vers le Mont Sainte-Anne ce week-end, avec la 2e Coupe Québec après celle tenue le week-end dernier à Nakkertok dans la région de Gatineau.

Du beau monde à cette Coupe Québec du MSA!

Antoine Cyr – souvent présenté comme le meilleur fondeur au pays actuellement – fait partie des inscrits, comme plusieurs autres coureurs du CNEPH.

Pour beaucoup, il s’agit d’un passage « obligé » en préparation pour les sélections nationales de Canmore du 6 au 11 janvier prochain, sélections en vue des JO et des Mondiaux juniors et U23. Certains voudront se rassurer, d’autres jauger leurs adversaires directs, et leurs chances pour une sélection.

Partager

Précédent

Faut-il interdire les cétones?

Suivant

Le Tour de l’actualité en cyclisme et en ski de fond

  1. Claudio

    Merci Laurent pour ces reportages nordiques!

    • Marc

      100% d’accord! @Laurent: je suis très content que tu as changé d’idée et que tu t’es permis cette liberté. C’est ton blog après tout! Je prend beaucoup de plaisir à lire ces excellents reportages sur le ski de fond

  2. rocheto

    Les norvégiens sont super embêtés de ne plus avoir de concurrence sur les courses de ski de fond. Des grandes nations telles que l’Allemagne, l’Italie, (la Finlande ?) ont totalement disparu des classements ces dernières années. La Russie n’étant plus une nation crédible dans ce sport. La suède ne fait plus guère de podium.
    Bref le ski de fond homme va mal 🙁

    Chez les femmes la suède et les US donnent la réponse à la Norvège.

  3. rocheto

    Le Grand Bornand – La mass-start masculine vue de l’intérieur

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.