Tous les jours, la passion du cyclisme

Septembre à vélo au Québec: de beaux événements pour finir la saison en beauté

La saison cycliste n’est pas terminée!

On trouve de nombreux événements cyclistes au Québec au cours des prochaines semaines qui pourront vous permettre de finir la saison 2021 de vélo en beauté. Et dans plusieurs disciplines: route, gravel, cyclo-cross, mtb. Il y en a pour tous les goûts!

Nouveauté, pour le gravel bike, La Voie Gravelée le 18 septembre prochain, organisée par l’organisation du Tour de Beauce. Départ de Saint-Romain au nord de Lac Mégantic, deux distances offertes (54 et 90 kms), ca s’annonce comme une magnifique épreuve de gravel dans des décors enchanteurs pour cette pratique. Et, sur le long parcours, plus de 1200m de dénivelé…

Autrement dit, l’épreuve idéale pour préparer les 100 à B7, une semaine plus tard. J’y reviens plus bas dans cet article. Merci à mon ami JF pour les infos au sujet de cette nouvelle épreuve gravel au Québec, La Voie Gravelée.

Ca sera chaud le 18 septembre d’ailleurs, avec ce même jour le (nouveau) critérium du Tour de Gatineau, à Aylmer en Outaouais. Un très beau critérium disputé autour de l’institution locale Le British, bien connue dans la région. Ca s’adresse aux amateurs de vitesse et… d’intensité! Les infos sont ici, attention on a une limite d’inscription fixée à 75 coureurs pour les élites et maitres regroupés. L’épreuve est organisée notamment par le club cycliste des Cuisses Or de l’Outaouais, qui oeuvre sans relâche et avec brio à préparer la relève de demain dans le domaine du cyclisme.

Toujours le 18 septembre, on a aussi le Raid du Mont Sainte-Anne, en vélo de montagne. Plusieurs épreuves disponibles, dont un 30km pour les e-bikes. Le MSA, c’est toujours difficile et spectaculaire, juste avec le dénivelé et la vue sur le fleuve St-Laurent.

Enfin, toujours le 18, les 808 Bonneville du côté des Laurentides en cyclisme sur route, qui a l’intérêt de pouvoir se faire en équipe.

Plus près de nous actuellement, les cyclo-cross régionaux à Lévis reprenaient hier soir, et se poursuivront au cours des prochaines semaines. J’ai pu voir l’événement en septembre dernier (2020), les participants semblaient avoir un plaisir fou à se mesurer au parcours situé au pied du centre de ski de Lévis.

Toujours en cyclo-cross, l’épreuve de Sherbrooke aura lieu le 16 octobre prochain, deux semaines avant les Provinciaux de la discipline, prévus à St-Amable le 31 octobre.

Le 10 septembre, le mythique Défi du Parc de la Mauricie, sur le parcours désormais bien connu. À guichet fermé depuis des semaines déjà! Et le même jour, l’élite des coureurs cyclistes sur route seront en Beauce pour les Championnats canadiens Élite.

Outre le 18 septembre, le 26 septembre sera également faste en événements cyclistes au Québec, et tous les amateurs quelle que soit leur discipline de prédilection seront sur leur vélo ce jour-là.

En gravel, on a la désormais mythique « 100 à B7« , superbe épreuve au coeur du paradis du gravel bike au Québec, la région de Bromont en Estrie. Je salue Lyne au passage pour son travail avec son équipe à faire de cette épreuve une référence au Québec, elle qui quitte la politique fédérale ces jours-ci pour se consacrer à d’autres objectifs plus personnels dans l’immédiat.

Toujours le 26, on a en cyclisme sur route l’ascension du col du Nordet Hill Climb près de Mont Tremblant, sur une route toujours agréable – mais difficile – sur un vélo. 65 kms c’est court, mais intense sur cette route!

En vélo de montagne, les Championnats canadiens Master à Baie St-Paul.

Enfin, les cyclosportifs pourront participer ce jour-là au magnifique GranFondo Lac Mégantic, sur un parcours désormais célèbre et avec l’option, sur un des trois parcours proposés, de l’ascension du Mont Mégantic, juge de paix du Tour de Beauce depuis des décennies. 5.3 kilomètres, 9,6% de moyenne.

En terminant, je ne voudrais pas passer sous silence le difficile Bromont Ultra en vélo de montagne le 9 octobre prochain, et dont l’épreuve reine propose un 160 kms avec… 4800m de dénivelé, excusez du peu… Dément! Mais Bromont en Mtb, c’est toujours magnifique.

C’est pas compliqué, je ne sais plus où donner de la tête!

Notes additionnelles

Écrire sur La Flamme Rouge devenant de plus en plus difficile, je précise que cet article ne se veut pas exhaustif des épreuves en cyclisme organisées au cours des prochaines semaines, et que d’autres épreuves peuvent avoir lieu partout au Québec voire au Canada. L’omission de certaines épreuves est soit inconscience de ma personne de leur existence, soit dénudée d’une quelconque intention malveillante.

Je n’ai pas parlé du Tour du silence le 15 septembre prochain, car une manifestation plus qu’une épreuve cycliste au même sens que les autres événements traités dans cet article. N’y voyez aucun mépris svp à l’égard de la cause de la sécurité cycliste, très importante par ailleurs à mes yeux.

Cet article n’est pas rédigé à la solde ou à la demande d’une quelconque organisation, ni de la FQSC, ni de Cyclisme Canada, ni du Parti Libéral du Canada. Cet article émane de mon initiative seule, sur un blog personnel où j’ai droit à l’expression d’opinions personnelles, pourvu qu’elles soient exemptes d’infractions à l’égard du Code criminel ou de la Loi canadienne sur les droits de la personne. Mes mentions légales explicitent par ailleurs l’éthique que je m’impose sur ce site, notamment le respect d’autrui.

La Flamme Rouge est un site totalement indépendant, et n’est pas un site officiel de journalisme professionnel. Je ne suis pas tenu à la même rigueur, même si je m’impose une rigueur importante dans mes propos. C’est une question de crédibilité.

Je n’ai pas pris de chance, je n’ai pas utilisé le mot « automne » dans cet article, pour ne pas m’exposer à la critique de mon usage du mot « automne », même si d’un point de vue météo ou astronomie, la définition est précise.

Je rends également hommage à tous les organisateurs des prochains événements, et vous assure de mon respect le plus total pour vos initiatives à l’égard de tous les cyclistes québécois et d’ailleurs. Merci mille fois de vos efforts à faire vivre le cyclisme ici. Je ne peux pas participer à tous vos événements à la fois, j’ai mes contraintes notamment professionnelles en ces temps de recensement du Canada, mais je salue et vous remercie de vos efforts, et ce sans réserve aucune.

Enfin, je présente évidemment mon respect le plus total aux futurs participants – sans oublier les participantes ou autres personnes de genre non-binaire – de toutes ces épreuves pour leur engagement et leurs efforts durant la journée, toujours inspirant de voir tout ca. Je le dis sincèrement, sans vous tous le cyclisme au Québec et au Canada ne pourrait pas survivre et plus vous êtes nombreux à participer à toutes ces épreuves, plus le cyclisme se porte bien et ca, ça me tient vraiment à coeur.

Partager

Précédent

Le Tour de l’actualité

Suivant

Canadiens: l’opportunité d’Hugo Houle

18 Commentaires

  1. Wolber

    Laurent. Le procès d intention permanent arrive donc sur LFR où là aussi, il faut s excuser de tout…coupable par définition…
    On ne se connaît pas et on ne se connaîtra probablement pas mais au travers de tes écrits , je n aussi jamais douter de ton honnêteté morale.et de ton respect pour l ensemble des pratiquants. La question s est elle déjà posé d ailleurs?
    Allez, l automne sera beau quand même, au Canada sur les routes.

  2. jean-michel

    Je me le demande presque tous les matins: comment un mec- a priori normal- comme Laurent peut etre aussi actif, passionne , present dans une majorite de domaines du velo, en plus de s’entrainer et courir, tout en prenant le temps de nous ecrire un blog depassant de tres loin en qualite les blablas de soi disant journalistes?
    A l’ere d’Instagram et autres, on dirait que c’ est un « influenceur », cest plutot le Dernier des Mohicans! Ne pas recevoir d' »avantages » pour ce qu’il ecrit, garder la tete froide, meme s’il recoit parfois des commentaires peu elogieux: il faut en etre capable, tout en ayant une famille et un boulot.
    J’apprecie LFR , mon premier coup d’oeil du matin avant les mails de mes clients, et la » partie velo » du jour quand trop pris pour aller faire un tour…
    Honnetement, sans jeter des fleurs, j’ai eu de la veine de tomber dessus , par hasard evidemment, il y a environ 10 ans..!

  3. Edgard Allan Poe

    Personnellement moi-même, je trouve Laurent, que tu ne parles pas assez de moi, ou des épreuves sur lesquelles je réalise pourtant des exploits incommensurables.
    C’est emminement condamnable

    • noirvélo

      C’est vrai , quel mépris envers ta grandiloquente personne , je suis outré … 😂

  4. noirvélo

    Laurent , il est triste de devoir te justifier alors que tu nous donnes sur ce site de telles occasions de nous exprimer , de partager avec une quasi incommensurable liberté d’expression .
    Que les éternels insatisfaits et pinailleurs restent dans leur coin , on ne leur demande rien …
    Tu gardes toujours mon indéfectible soutien , bien à toi .

  5. Steph

    Laurent, n’étant point dans la Belle Province, je n’ai rien à carrer de l’évocation de de toute ces épreuves, sans doute magnifiques et que je vous envie. Mais le paragraphe « notes additionnelles » me fait ma journée :). L’époque est quand même bizarre.

  6. plasthmatic

    Si vous n’aimez pas la mer
    Si vous n’aimez pas la montagne
    Si vous n’aimez pas la ville
    Si vous n’aimez pas Laurent
    Allez vous faire foutre.

    Précieux conseil de Jean-Paul, auquel je me joins.

    le p’tit Pascal
    de Lunéville, Lorraine.

    Tu n’es pas  »A bout de souffle », mon vieux copain,
    ce sont ces tas de gens stupides et bruyants qui sont au bout de leur capacité à l’intelligence à peine commencé le chemin, et surtout, toujours satisfaits.
    Alors ne te justifie pas trop, hein, merde alors.

  7. Christian

    Petit détail, le défi du parc de la Mauricie, c’est samedi le 11 septembre et non le 10 septembre. 😉

  8. Bigmouse

    @ Laurent (ça fait bizarre j’ai l’impression de m’écrire) laisse les quelques frustrés et rageux parler en les ignorant totalement ! On ne peut pas plaire à tt le monde! Pour parodier le monde du rap « Les vrais savent ». Et je profite de ce poste pour exprimer mon plus grand respect pour la qualité de ton site et de ta prose. Ton site vaut de l’or et tu as la grandeur de lui attribuer nul valeur mercantile.

  9. yvon

    Laurent
    Tu peux lire que sommes beaucoup à t’apprécier et surtout les meilleures plumes.
    Mon dada n’est pas le 54×10 comme Mica mais le coût exorbitant des vélos de course ex: un vélo plus cher qu’une Honda de grosse cylindrée – dérailleurs électriques plus onéreux qu’un moteur de voiture moyenne. J’ai travaillé longtemps pour un parfumeur très important un jour notre chauffeur a chahuté une palette l’assureur a demandé la valeur au prix de revient pour rembourser. Refus du parfumeur j’ai demandé à mon épouse d’aller chez Sephora pour comprendre mon produit au P.R de 50 francs était vendu 500 francs. Nous assisterions à quelque chose de semblable. Le snobisme pourrait à terme tuer le cyclisme.

  10. Wolber

    Oui, Yvon et d une manière plus générale le niveau atteint par le prix des composants et de l équipement qui vise désormais le quadragénaire aisé….et non plus le fiston que papa emmenait au magasin, tenu par l ancien coursier, qui faisait un bon prix par le biais du commercial dont la marque encore consciente de sa responsabilité proposait des demi-montages aux coursiers en herbes…. ( tous bolcheviques, les dirigeants de Peugeot et Gitane à l époque..?😊 En tous cas ces marques avaient pignon sur rue…depuis.????? Non pas de politique, ici!!!
    Le velo , pratique physique et sportive populaire ( même le déjà regretté JP Belmondo roulait…) durant des deçennies reduite à un mode de déplacement pour bobos citadins et à un sport de riches .
    Shimano , leader mondial enfonce le clou, on en a déjà parlé, en ne proposant désormais qu un mode électrique pour ses groupes phare. Donc évidemment encore plus cher.
    Un velo en ultegra électrique , groupe course par excellence ds sa version mécanique sera à 2500 euros en 2022 .
    Il permet déjà de monter, ds sa version actuelle des velos de courses à 5000€ environs, avec des composants maison assez basiques la plupart du temps. Deja une somme 5000€ …

    • pijiu

      C’est un débat extrêmement intéressant, l’évolution du prix des vélos (et leur obsolescence de plus en plus programmée, triste, triste, à l’opposé de l’idéal de mobilité sobre en ressources que le vélo semble(rait) incarner) .

      Juste une remarque cependant pour nuancer le débat. Fiston a-t-il besoin d’un vélo haut de gamme pour se lancer dans de petites compètes (cela vaut également pour le quadragénaire aisé qui se met au vélo d’ailleurs…)? Je pense que non. Combien coûte un cadre d’entrée de gamme en carbone d’une marque faisant du volume équipé en shimano 105 ou vieux shimano ultegra 11v mécanique? Objectivement, cela reste d’excellents vélos, même si un tout petit peu moins aéro, léger, etc. Ou pour le formuler autrement, ne peut-on pas faire preuve d’un peu d’esprit critique par rapport au marketing manipulateur et agressif?

      Autre interrogation, les marques que la plupart d’entres nous achetons ont-elles le choix? A mon avis non. Certes elles font de très belles marges actuellement, mais de manière générale elles investissement énormément dans le marketing et le réseau de distribution dans les marchés en croissance (beaucoup moins qu’elles veulent nous faire le croire dans la R&D, probablement) pour se tailler une grosse part du marché haut de gamme (et le créer si besoin). Car elles sont conscientes qu’elles ne survivront pas dans le bas et moyen de gamme, où seuls les gros volumes permettent de gagner de l’argent. Si une marque n’a pas l’appareil de production pour écouler des millions de vélos de ces gammes, elle ne survivra pas à terme sur ces marchés. Voir ce qui est advenu de certaines marques de PC.

      Et juste une comparaison avec les sports de montagne pour conclure. Aujourd’hui il est possible de s’équiper en décathlon pour la majorité des usages (et notamment l’habillement aux marges ahurissantes pour les marques haut de gamme – vestes gore-tex à 800€+ hyper technique blablabla) et d’avoir de l’excellent matériel pas cher du tout pour la plupart des utilisations. Et de casser la tirelire pour du matériel plus technique là où c’est vraiment nécessaire. Il devrait être possible de faire de même dans le vélo?

      • noirvélo

        Oui pijiu ,
        lorsque nous parlons vélo « matos » ici sur LFR , en principe , en tant que passionnés , nous pensons (presque ») forcément haut de gamme ! Directement ou indirectement , consciemment ou inconsciemment , nous nous identifions aux pros , à leur matériels , à leurs entrainements , à leurs préparations .
        Je ne connais pas vos « statuts sociaux » (et ils ne m’intéressent pas ) mais force est de constater que si nous ne sommes pas en mesure de nous payer une Aston Martin , une Lamborghini ou une Porsche à 200 000 euros , en bossant « un peu » , nous pouvons nous payer « après sueur & patience » une petite reine à 10 000 …
        Et comme je le dis très souvent , nous avons encore le choix , c’est de notre ressort , de notre capacité d’analyse , de savoir , de décider …
        Un cadre carbone , du « 105 » , une paire de roues alu à 1450 gr ( si si ça existe DT Swiss pr 1400 oxyc pas chères , par ex. en « mécanique » et sans freins à disques mais avec de bons périphériques , ça le fait , pas plus lourd (plus léger même !) et pour moins de 3000 euros que de l’Ultegra DI2 « disques sur « carbone aéro inutile !  » avec des pneus de 28′ … dégonflés de 1 kg pour faire pullmann !!!
        Montez votre vélo vous même ! les sites sont nombreux , les bonnes affaires dans les magasins aussi , on vous montre même sur you tube comment le monter le vélo de vos rêves !! Je crois qu’il n’est pas encore temps de vraiment s’inquiéter mais restons lucides et éveillés , « à l’attaque » et dans tous les bons coups …
        N’oublions pas un élément très sournois dont nous ne soupçonnons pas le danger :  » les vélos électriques » , VAE , qui concurrencent déjà et très sérieusement le vélo traditionnel …. En Allemagne , je ne vois plus que çà et , de notre côté ça commence à proliférer « grave » …. A nous aussi d’en tirer les conséquences … Ok , c’est peut-être un autre débat mais ça concerne aussi … 2 roues , non ?

      • noirvélo

        Ou alors se faire « construire » un acier sur mesure en Columbus Spirit ou XCR avec des roues légères …… et des pneus en « 23 » !!!! (vous verrez ça « file » avec de super pneus !) , vous n’aurez que du plaisir dans la découverte de ce matériaux !!! sans oublier le titane devenu très très abordable par rapport au carbone haut de gamme …

  11. Wolber

    Piju, je te rejoins. Le fiston n à , bien sur , pas besoin de dernier velo haut de gamme …et c est même contre productif.
    Ce n est pas ce que je voulais dire ds mon poste précédent d autant que les demi montages évoqués étaient bien souvent des montages eco avec des cadres ou des groupes de milieu de gamme ( souvent français, vitus , Stronglith, CLB, Belleri, pour les vieux comme moi..,😢) mais aptes à supporter un usage course .
    L aspect réduction du coût etait présent dans ce cas là. Le détaillant passait du matos restant et les marques assumaient un certain rôle . Un autre monde…je sais…

    Globalement , tu le sais , chez Decath, il faut 1200, 1500 € pour un vélo sérieux à usage sportif ou course parfaitement apte à tout supporter. Ailleurs , ça se complique…Cependant cela reste une belle somme d argent… le prix d un téléphone hi tech que réclament certains ados..😕

     » les marques ne survivraient pas ds le bas et le milieu de gamme » . Le marché du cycle tiendrait que grâce aux gens aisés, alors ? Je ne sais pas , mais , sous cet angle, tu as peut être bien raison , ds la fond.

    Oui, tout cela est très intéressant et très paradoxale la façon dont on transforme un mode de déplacement plutôt ecolo ds son fonctionnement en une écrivit plus polluante en l électrisant… un contributeur faisait remarquer , il n y a pas si longtemps que le velo l électrique etait ce qui etait le plus vendu.

  12. Edgar Allan Poe

    Anecdotiquement, chaque week-end, je vois des coursiers avec des vélos Aero, dont le dossard flotte au vent seulement attaché par une ou deux épingles ! 😁🤣

    • noirvélo

      Est-il politiquement incorrect dans ce cas , de se foutre ouvertement de leur « g…..  » ??? Ou n ‘y a t il pas obligation morale , voire spirituelle , de les ramener à la raison ?? A nos âges on peut se marrer , non ? avec en prime le droit d’être un « poil cynique » ?

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.