Après quelques jours consacrés au dopage et l’affaire Musseuw, faisons un peu plus de place au sport en vue de la saison 2005.

1 – dopage encore ! Le 3e coureur au monde en cyclo-cross vient de se faire piquer à l’EPO et l’a admis. On n’ira pas plus loin que ca car nous venons de parler abondamment de ce fléau, mais rappelons simplement qu’on a bien peur que 2005 soit encore une fois le thétre de nombreux scandales de ce genre, bien malheureusement.

2 – l’équipe hollandaise Rabobank (un des plus vieux sponsors actuellement dans le peloton) a été présentée aujourd’hui et le nouveau maillot nous apparaît très réussi, en tout cas résolument moderne. L’effectif est également intéressant et on continuera, cette saison, de s’appuyer sur les vétérans Boogerd et Dekker qui peuvent encore en gagner de très belles. Den Bakker et Wauters, eux aussi de solides coureurs, viendront aussi apporter leur expérience aux plus jeunes. Les coureurs matures comme Freire, Rasmussen, De Groot, Horillo et Kroon s’ajouteront pour faire de Rabobank une équipe redoutable sur la scène des Classiques et qui donnera certainement du fil à retordre aux autres puissances comme US Postal, Lotto-Davitamon, Quick Step et Fassa Bortolo.

Côté courses par étape, c’est plus maigre. Le départ de Leipheimer a été compensé par l’arrivée de Denis Menchov. Ce dernier n’a cependant pas montré être capable de rivaliser avec les tous meilleurs sur le terrain des grands tours. En l’absence d’un grand sprinter, l’équipe devra donc jouer la carte des échappées sur les courses par étape.

3 – Simoni a annoncé qu’il enchaînera Giro et Tour en 2005. Voilà qui surprend pour 2 raisons : d’une part, Simoni n’a jamais trop aimé le Tour, n’y étant jamais à son avantage. D’autre part, son programme est identique à celui de Cunego, dans la même équipe rappelons-le. Des tensions en perspective et surtout, du déjà vu! À notre avis, Simoni aurait dô quitter Lampre-Caffita dès cette année, alors que sa valeur est encore excellente sur le marché.

4 – Aitor Gonzales, l’Espagnol vainqueur surprise de la Vuelta 2002 et désormais chez Euskaltel, dit vouloir faire du Tour d’Espagne son principal objectif en 2005. Il ne sera sur le Tour que pour aider Mayo dans sa quête du maillot jaune.

5 – la célèbre tranchée d’Aremberg, secteur pavé mythique de Paris-Roubaix parce que endroit piégeux et critique de la course, a été retirée du parcours cette année pour des raisons de sécurité, une sécurité qui posait déjà problème ces dernières années. Un affaissement minier serait la cause d’une accumulation d’eau dans la tranchée, rendant humides et donc très glissants des pavés sur environ 200m. Malgré ce retrait, Paris-Roubaix 2005 comptera tout de même 2 km de plus de secteurs pavés grce à l’introduction de nouveaux tronçons (secteur d’Avesnes-le-Sec long de 2700 mètres).

Notons que la Tranchée d’Aremberg avait été introduite au parcours de Paris-Roubaix en 1968, puis retirée en 1974. On la ré-introduisait en 1984 et depuis ce temps, les coureurs l’ont franchi à la fois dans le sens descendant (sens usuel) et ascendant (ces dernières années pour ralentir les coureurs).

6 – la ville allemande de Dusseldorf s’est portée candidate pour le Grand Départ du Tour de France 2008. Rappelons que le projet de tenir ce grand départ dans la ville de Québec a récemment été abandonné, les problèmes de logistique étant trop importants. Dusseldorf s’ajoute à Rotterdam et Utrecht (Pays-Bas), à Florence (Italie), à Lugano (Suisse) et à Herning (Danemark). Misez sur le Danemark.

7 – question de relativiser la supposée récente victoire de Lance Armstrong au Royaume-Uni dans son différent l’opposant au journal Sunday Times.

Partager