Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Lyne Bessette répond à nos questions !

Lyne Bessette a très gentiment accepté de répondre à quelques questions pour le privilège des lecteurs de La Flamme Rouge, qui lui témoigne ici toute sa reconnaissance.

La Flamme Rouge : quelle a été la performance qui têa le plus satisfait sur le plan personnel en 2003 ?

Lyne Bessette : Ma 2e place au Tour de lêAude en France ainsi que mon titre de championne canadienne au contre-la-montre à Hamilton en juin.

La Flamme Rouge : En quoi ta fracture de la clavicule a modifié tes plans pour la fin de la saison ?

Lyne Bessette : Cela mêa définitivement affectée mais jêai maximisé le temps que jêavais pour être au maximum de mes capacités aux Championnats du monde. Jêaurais cependant aimé avoir une ou deux semaines de plus!

La Flamme Rouge : Quel fut, selon toi, la différence entre les Canadiens et les Mondiaux, pourtant courus sur le même parcours ?

Lyne Bessette : Les Championnats du monde sont la course la plus difficile de la saison et toutes les athlètes sont au meilleur de leur forme. Ca roulait beaucoup plus vite aux Mondiaux car un groupe de 20 coureuses du même niveau est beaucoup plus rapide que deux ou trois cyclistes surtout si les 20 veulent toutes gagner!

La Flamme Rouge : À quoi une athlète de niveau international pense-t-elle lorsquêon souffre ainsi, quêest ce quêon se dit pour sêaccrocher ?

Lyne Bessette : Parfois, on est en contrôle de notre souffrance sur le vélo et dans cette situation, rien est à notre épreuve ! Je crois sincèrement que la souffrance, cêest dans la tête que ça se passe. Quand la tête va, tout va ! Mais oui, il y a des journées ou les jambes ne sont pas là et jêessaie alors dêendurer le plus possible, et aux Mondiaux, la foule mêa aidé à mêaccrocher.

La Flamme Rouge : Quel braquet fallait-il amener dans Beckett Drive et dans Claremont Access pour rester dans le coup aux Mondiaux ?

Lyne Bessette : Dans mon cas, jêavais 53-38 à lêavant et 12-23 à lêarrière. Je ne pourrais pas dire précisément les braquets utilisés, mais une chose est sôre, je montais sur le petit plateau dans les deux montées.

La Flamme Rouge : Quelle course trouves-tu la plus difficile au Québec ?

Lyne Bessette : Ce fut le dernier tour de lêépreuve de Coupe du Monde sur le Mont Royal en juin dernier. Jêai déjà fait Charlevoix et Montréal-Québec, et pour moi les courses où je prends le départ avec les hommes sont plus difficiles physiquement mais je ne ressens aucune pression. Tandis quêune course dans le peloton féminin, et bien cêest la vraie compétition!

La Flamme Rouge : Avec combien de kilomètres dans les jambes termines-tu la saison 2003 ?

Lyne Bessette : Bonne question ! Aucune idée !

La Flamme Rouge : Saturn arrête en 2004. Est-il possible de voir Lyne Bessette au sein de formations comme T-Mobile ou Acqua due O en 2004 ?

Lyne Bessette : Jêavais un contrat dêune durée de 2 ans avec Team Sports (Saturn), alors sêils parviennent à combler le trou budgétaire créé par le départ de Saturn, je reste! Tout va très bien pour lêinstant.

La Flamme Rouge : A-t-on des chances de te voir courir de nouveau en Europe en 2004 ?

Lyne Bessette : Oui, jêaimerais bien faire des Coupes du monde et le Tour de lêAude encore lêan prochain, peut-être même dêautres courses pour garder un contact avec le peloton international.

La Flamme Rouge : As-tu déjà couru contre Joanne Somarriba ?

Lyne Bessette : Oui, à plusieurs reprises.

La Flamme Rouge : Quelle fille têimpressionne le plus au niveau mondial ?

Lyne Bessette : Clara Hughes. Par son attitude et sa façon de vivre le sport.

La Flamme Rouge : Tu te débrouilles bien en cyclo-cross. Te verra-t-on au départ de certaines épreuves durant lêinter-saison ?

Lyne Bessette : Non, pas cette année, et probablement pas lêan prochain mais je voudrais tenter ma chance une prochaine fois, dans un avenir rapproché.

La Flamme Rouge : Es-tu une adepte du home-trainer ou préfères-tu, durant lêhiver, pratiquer dêautres sports comme le ski de fond ?

Lyne Bessette : Je roule habituellement jusquêen novembre et prends ensuite des vacances! Je suis généralement de retour à lêentraînement le 1er décembre avec surtout des activités cardio-vasculaires : course à pied, raquette en montagne et salle de musculation. Je fais ensuite du CompuTrainer environ deux ou trois fois semaines pour des exercices très spécifiques avec ric Van Den Eynde au Centre National de Bromont.

En guise de conclusion, le palmarès de cette athlète remarquable autant par son talent que par la gentillesse et la simplicité dont elle fait preuve année après année.

FORZA Lyne ! et merci !

Partager

Précédent

Il serait si simple de…

Suivant

Athènes 2004

7 Commentaires

  1. éric Rouleau

    Bravo à la Flamme rouge pour cette entrevue!!! C’est pour quand l’entrevu avec Geneviève Jeanson ou peut -être même son coach…???

  2. Stephane

    Merci à Lyne de nous avoir fait partager ses impressions et à La Flamme Rouge pour cette très bonne entrevue.

    Je suis content de voir que Lyne conserve des objectifs en Europe l’an prochain tels le Tour de l’Aude et certaines coupe du monde. Je lui souhaite surtout la meilleure des chances aux J.O. à Athène car à l’heure actuelle, elle représente certainement la meilleure chance de médaille en cyclisme pour le Canada, toutes disciplines confondues.

  3. Stephane

    Merci à Lyne de nous avoir fait partager ses impressions et à La Flamme Rouge pour cette très bonne entrevue.

    Je suis content de voir que Lyne conserve des objectifs en Europe l’an prochain tels le Tour de l’Aude et certaines coupe du monde. Je lui souhaite surtout la meilleure des chances aux J.O. à Athène car à l’heure actuelle, elle représente certainement la meilleure chance de médaille en cyclisme pour le Canada, toutes disciplines confondues.

  4. Cyclick

    Avis aux intéressés.

    Vendredi soir le 21 novembre à 20h30m à Radio-Québec, à l’émission “La Poudre d’Escampette”, l’invitée est nulle autre que Geneviève Jeanson. Elle nous fait découvrir sa ville, Montréal…

    ps: Merci à La Flamme Rouge et à Lyne Bessette pour l’entrevue.

  5. Cyclick

    Avis aux intéressés.

    Vendredi soir le 21 novembre à 20h30m à Radio-Québec, à l’émission “La Poudre d’Escampette”, l’invitée est nulle autre que Geneviève Jeanson. Elle nous fait découvrir sa ville, Montréal…

    ps: Merci à La Flamme Rouge et à Lyne Bessette pour l’entrevue.

  6. eric

    Merci pour l’entrevue !

    Pour Clara, ca fait partie de ces athlètes comme Kevin Lacombe qui font plusieurs disciplines. C’est bien !! Belle approche du sport…

    Ca me rappelle à une autre échelle Edwige Pitel (15 au CLM Hamilton) qui est championne du monde en titre de duathlon et qui participe aussi à des cross internationaux (course) !

    Eric

  7. eric

    Merci pour l’entrevue !

    Pour Clara, ca fait partie de ces athlètes comme Kevin Lacombe qui font plusieurs disciplines. C’est bien !! Belle approche du sport…

    Ca me rappelle à une autre échelle Edwige Pitel (15 au CLM Hamilton) qui est championne du monde en titre de duathlon et qui participe aussi à des cross internationaux (course) !

    Eric

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.