Tous les jours, la passion du cyclisme

Les revanches de cette Vuelta

La 77e édition du Tour d’Espagne s’élance ce vendredi d’Utrecht aux Pays-Bas, avec des revanches à prendre sur le sort ou sur certains adversaires pour beaucoup de coureurs. Et, pour beaucoup d’équipes, c’est la licence WorldTour 2023-2025 qui se joue!

C’est donc un très beau plateau qui s’aligne sur cette Vuelta.

Pas moins de six anciens vainqueurs au départ, un record: Alejandro Valverde, Vicenzo Nibali, Chris Froome, Simon Yates, Nairo Quintana (malgré son double-contrôle au Tramadol sur le Tour, ces contrôles ne constituant pas une infraction au code antidopage) et Primoz Roglic, vainqueur des trois dernières éditions.

Beaucoup d’autres coureurs de premier plan: Julian Alaphilippe le champion du monde qui prépare ses Mondiaux et son coéquipier Remco Evenepoel, Richard Carapaz, Tao Geoghegan Hart et Pavel Sivakov chez Ineos, Jay Hindley vainqueur du Giro en mai dernier, Ben O’Connor malheureux sur le Tour, Enric Mas, Louis Meintjes, Joao Almeida et Brandon McNulty chez UAE, Thibault Pinot, Miguel Angel Lopez, Fred Wright et Mikel Landa chez Bahrain, Hugh Carty et Esteban Chaves chez EF, Mike Woods en leader pour Israel-Premier Tech, bref, beaucoup de beau monde!!

Une quatrième victoire pour Roglic lui permettrait d’égaler le record de quatre victoires tenu par Roberto Heras, à une autre époque du cyclisme (début des années 2000).

Le parcours

Au menu de Messieurs les coureurs, 3 280 kilomètres entre Utrecht et Madrid qui sera rejoint le 11 septembre prochain.

Le parcours est très musclé en 2e et 3e semaine, avec une première arrivée en altitude lors de la 6e étape vers d’Al Pico Jano. C’est à ce moment que la course au maillot amarillo se lancera réellement.

Pas moins de… huit autres étapes sur les 15 restantes à ce moment de la course se termineront par une ascension, plus ou moins longue. Autrement dit, des étapes chaque fois au final difficile, compliqué, pouvant créer des écarts. Il faudra être très attentif tout le temps sur toutes ces étapes, ce sera très usant pour ceux qui ont des ambitions au général.

Beaucoup d’étapes font entre 160 et 190 kilomètres, de quoi user les organismes à la longue. Peu de répit.

Deux chronos, le premier jour et en milieu de Vuelta, lors de la 10e étape longue de 31 kilomètres.

Cinq étapes sont à surveiller de près, les 6e, 8e, 14e, 15e et 20e étapes.

Je pense que cette Vuelta se jouera lors des 14e et 15e étapes, deux étapes au profil similaire qui offrent une arrivée en altitude, la première à la Sierra de la Pandera, la deuxième à l’Alto Hoya de la Mora.

Les favoris, les enjeux

Encore malheureux sur le Tour cette année, Primoz Roglic s’est décidé pour la Vuelta seulement récemment. Si on ignore où en est sa réelle condition, il demeure le client principal de cette Vuelta et dispose d’une belle équipe à son service, avec notamment Kuss, Gesink et Dennis.

La réplique viendra d’abord de Richard Carapaz. Avec Roglic, c’est le plus doué physiquement sur cette Vuelta. Il sera également revanchard, ayant perdu le Giro en mai dernier aux mains de Jay Hindley. Carapaz a une saison à sauver!

Carapaz avait également terminé 2e derrière Roglic sur la Vuelta 2020, pour 24 petites secondes. Gageons qu’il s’en souviendra!

Cette Vuelta comporte plusieurs inconnus par ailleurs: Jay Hindley, après sa victoire sur le Giro plus tôt cette saison pourra aller jusqu’où?

Et le jeune prodige belge, Remco Evenepoel, qui se teste de nouveau sur un grand tour après son échec du Giro 2021?

Simon Yates, vainqueur en 2018, sera aussi un sérieux client. Il peut gagner.

Enfin, Mikel Landa et est « Superman » Lopez sont capables du meilleur comme du pire; à surveiller de près.

Les Movistar ont toujours la pression en Espagne, surtout Enric Mas qui se doit d’enfin justifier son statut. Valverde voudra réussir sa sortie par une belle victoire d’étape je suppose.

Les autres joueront aussi les victoires d’étape, sauf circonstances. Joao Almeida ne semble pas en grande condition actuellement, de son propre avis.

Enfin, misez quelques coups d’éclat de Julian Alaphilippe qui voudra certainement hausser sa condition sur les trois prochaines semaines, et se tester en vue des Mondiaux. Après plusieurs semaines compliquées, il est probablement très motivé à l’idée de reprendre la compétition!

Mike Woods

L’équipe Israel-Premier Tech a besoin désespérément de points UCI, et a très probablement demandé à Mike Woods de jouer une place au général. Si les 10 premiers sont jouables, le podium sera toutefois difficile selon moi.

Espérons surtout que Woods pourra jouer une victoire d’étape au moins; beaucoup d’étapes lui conviennent, avec toutes ces arrivées après une montée finale.

Partager

Précédent

Primoz et moi…

Suivant

Une Haute Route qui perd de la hauteur?

167 Commentaires

  1. le cycliste en basquets

    Donc une petite dizaine d’ arrivées aux sommets au détriment des épreuves clm, s ‘ ils voulaient déséquilibrer le cyclisme ils ne s’ y prendraient pas autrement……..pauvre cyclisme qui marche sur la tête!
    Je l’ ai dit souvent, le cyclisme posséde 2 pôles qui en font un sport unique : le pôle ascensionnel (côtes et cols) et le pôle aérodynamique (clm.).
    Je crois même que les organisateurs n’ en ont même pas conscience, un peu par conformisme, ignorance, parti pris ………
    Quoi qu’ il en soit, c’ est presque un « généraliste » du cyclisme qui peut l’ emporter, je veux dire par là le jeune Evenepoel……..au prix d’ une certaine perte de poids.
    Pour Nairo………il aurait suffit qu’ il présente une AUT et le tour était joué…….à moins que son médecin d’ équipe n’ ait pas voulu « jouer le jeu », dans ce cas là il aurait du voir ailleurs……..mais comment font les autres?
    Quel panier de crabes quand même !

  2. le cycliste en basquets

    A pisser de rire, je n’ avais jamais vu ça, à quelques encablures de l’ arrivée
    de la 2 emme étape du Tour du Limousin, on voit un « officiel » brandir un fanion jaune indiquant aux coureurs de ralentir; pensez donc, à 65 Km / h en pleine préparation du sprint……….on va bientôt leur demander de respecter le code de la route……….ou de voir s’ il n’ y a pas quelque feu rouge ici ou là…..
    je n’ avais jamais vu ça……….? plutôt si, lors du funeste sprint du Tour de Burgos , un ou 2 bons hommes agitaient désespérément un même type de fanion voulant signaler les « ralentisseurs » de triste mémoire.
    Mrs les organisateurs essayez de fournir des arrivées dignes……je sais bien que ce n’ est pas tjs. facile………mais, quand même à Burgos on a frôlé la cata. absolue…..une arrivée en descente qui plus est……..Allons un peu de sérieux en Limousin comme en Espagne!

  3. le cycliste en basquets

    Quoi ? :  » Encore une fois, il faut noter une longueur d’ avance du cyclisme par rapport aux autres sports »………..mais comment porter quelques crédits à des propos de cet ordre ?

    • Oui, aujourd’hui, le cyclisme est plutôt en pointe de la lutte anti dopage. Ce qui ne veut pas dire que tous les tricheurs se font pincer… Loin de là.

      Aucun sport n’est épargné, quand il n’y a pas d’affaires de dopage, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de sportifs dopés. C’est juste la preuve du laxisme d’une fédération, voir une certaine forme de complicité soit des dirigeants de la fédération soit encore plus haut quand il s’agit de football.

      Sous les années Armstrong, c’est exactement ce qu’il s’est passé.

  4. marius

    Il faut croire que certains médecins d’équipes ont oubliés la teneur du serment d’Hippocrate. C’est d’autant plus dommage que beaucoup de concitoyens n’en ont pas, des médecins.
    En France, ce serment est devenu inapplicable faute de médecins.
    Comment pour eux, respecter ce commandement,
    « Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera »
    Et en même temps, refuser tout nouveau patient, à moins de travailler 24/24.
    J’affuble ?
    Ça se passe tous les jours en France.

    • C’est si vrai.. .

    • le cycliste en basquets

      Tout à fait d’ accord avec ta remarque sur la médecine en général.
      je pense simplement que tu voulais employer le verbe « affabuler » plutôt que « affubler »…….simple erreur de frappe sans doute…..

      • nikko

        Trop marrant, venant de monsieur « les noms propres n’ont pas d’orthographe » 🙂

  5. le cycliste en basquets

    nikko: mon propos ne se veut pas vexant, simple remarque…..
    puis je prendre le temps de saluer Antony Roux, un « guerrier » discret, un coureur atypique , un gars bien je pense , sans le connaitre le moins du monde; il arrête en fin de saison!

  6. Thierry mtl

    Vuelta

    Landa nous préviens qu’il fait s’attendre au pire. De toute façon Barhein est sous surveillance policière 👮‍♀️.
    Remco n’aura pas encore réglé tous ses problèmes de hautes montagnes.
    Hindley ne sera pas assez explosif pour les pics de la Vuelta.
    Reste Carapaz et Roglic ?

    McNulty est le joker de cette course.

    • Edgar Allan Poe

      Oui, pourquoi pas Mc Nulty ?
      Peut être sera-t-il être bien préparé, en l’absence du boss !
      Enfin, de quel Mc Nulty parle-t-on ? Celui des 17/18 premiers jours du Tour de France ou celui de la dernière étape de montagne? 🏍
      Celui avant ou après la dernière journée de repos ?
      Beau coureur, seulement 24 ans… enfin, c’est ce qu’on disait avant. Maintenant, on dit « ce n’est déjà plus un espoir ! « .
      Je mettrais presque une pièce sur Valverde, aussi risqué que ça puisse paraître. Assez discret depuis quelques temps. En pleine préparation, certainement. C’est sa dernière… no limit !
      Il s’y passe souvent des choses extraordinaires : on n’y voit des revenants, des coureurs sortis de nulle part, des vieux, des renversements de situations inesperés.

      • le cycliste en basquets

        Pour ma part, je dirais: « il s’ y passait des choses extraordinaires : on y voyait des revenants, des coureurs sortis de nulle part, des vieux, des renversements de situations inespérés » »………mais j’ ai employé le passé, c’ était avant……..du temps de Contador par exemple.
        Moi, je vois Evenepoel « gros comme une maison »
        Sur le tour du Limousin, ce jour, j’ ai vu le tempérament de feu de Valentin Madouas……il aurait mérité de gagner l’ étape!

  7. Thierry mtl

    J’oubliais Almeida. Il a eu une seule journée difficile sur le Giro et le lendemain il apprenait qu’il était positif à la Covid. Il s’enlignait pour disputer le maillot rose jusqu’à la fin. Il est mûr pour le podium et peut-être la plus haute marche si Roglic et Carapaz s’effondre. Avec McNulty, Ayuso et l’énigmatique M. Soler, UAE possède un forte présence sur cette Vuelta.

  8. Thierry mtl

    Intéressante cette histoire de Tramadol. Quintana connaissait la règle et sa sentence est donc prévisible et normale.
    L’usage de ce médicament et des molécule connexes est courant dans plusieurs autre disciplines sportives en cas de blessures. Dans leur marche vers la coupe Stanley, je parierais qu’un ou des joueurs du Colorado a pris un pain killer à base d’opioïdes à au moins une reprise pour participer à un match.
    Intéressante chronique de Chris Horner sur You tube hier, qui reconnaît son usage pour camoufler les douleurs d’une blessure en 2009. Il explique que cela lui permis de poursuivre la course, mais il affirme qu’il n’a jamais eu un gain de puissance avec cette substance… mais il revient sur le fait qu’il n’aurait pas pu monter sur le vélo sans ce médicament, donc il aurait abandonné.
    Il tient un flacon dans sa main pcq’il en a pris récemment pour un mal de dos qui nuisait à son travaille de chroniqueur pendant le Tour 2022.

    C’est pas simple, mais à partir du moment où on l’interdit, c’est clair.

  9. Il y a une belle affiche sur cette Vuelta.

    Sans trop d’originalité, je joue Primoz Roglic.

    • marius

      La supériorité de Remco Evenepoel est tellement énorme sur la Classica San Sebastian, que j’en fais le favori numéro 1. Dans les 2 ascensions, surtout la dernière, c’est du niveau Vingegaard, Pogacar au Tour. Reste à savoir comment cette puissance sera distillée sur 3 semaines.
      Cette année, Roglic est une énigme. Il surclasse ses adversaires dans la montée du Turini à Paris Nice et manque de tout perdre dans la dernière étape. Sans WVA, Yates s’imposait.
      Le Carapaz 2022 n’est pas au niveau de 2021, sinon il aurait survolé le Giro.
      Yates, c’est la pépite des bookmakers, impossible de faire un pari fiable sur lui.
      hindley, je le vois plus en chasseurs d’étapes.
      Ne pas oublier les portes flingues que sont Sep Kuss et McNulty.
      Aujourd’hui, vendredi, première étape, clm par équipe de 23,3 Km tout plat.
      Départ de 18h30 à 20h30.
      C’est ballot, orages annoncés de 18 à 20h.

      • « La supériorité de Remco Evenepoel est tellement énorme sur la Classica San Sebastian, que j’en fais le favori numéro 1. Dans les 2 ascensions, surtout la dernière, c’est du niveau Vingegaard, Pogacar au Tour. »

        Remco Evenpoel est souvent cité comme le grand favori de la Vuelta pour cette raison.

        Mais justement, c’est ce qui me chiffonne… Il n’y avait ni Vingegaard, ni Pogacar, ni Roglic.

        Je te trouve un peu dur envers Richard Carapaz qui fait un super Giro à l’exception de la dernière étape de montagne.

        Roglic semble avoir encore une super équipe. On va peut-être en avoir la confirmation dès cet après-midi.
        C’est juste que personne ne sait s’il a pu s’entraîner correctement avec son épaule et qu’elle sera son niveau de forme. Puis… C’est la Jumbo…

      • marius

        A propos de Carapaz, son Giro était bon mais avec le niveau Tour 2021, il aurait dominé.
        Pas besoin de la présence d’autres coureurs à la Classica SanSebatian pour reconnaitre une performance extra terrestre d’Evenopoel.
        Au fait, Egan Bernal fait sa rentrée en ce moment dans le tour du Danemark à dominante plaine.
        J’imagine qu’on devrait le voir ensuite sur la semaine Italienne Pré Tour de Lombardie.
        Quand on pense d’où il revient.

      • Il est toujours enthousiasment de voir éclore un surdoué. Tant mieux si il gagne.

        Mais…

        « Dis-moi qui tu as battu, je te dirai quel vainqueur tu es », est-il coutume de dire dans le cyclisme.

        Alors j’attends la fin de cette Vuelta.

      • Enthousiasmant

  10. marius

    En VTT XCO, le meilleur ami de Nino Schurter (je blague) le Suisse Mathias Flueckiger 33 ans, a été contrôlé positif au Zeranol, un anabolisant sur la liste des produits interdits.
    C’était le 5 juin lors du championnat Suisse qu’il a remporté.
    Selon la formule consacrée, l’annonce a été un choc pour le coureur.
    L’échantillon B est en cours d’analyse.

    https://www.ouest-france.fr/sport/cyclisme/vtt/vtt-le-suisse-mathias-flueckiger-controle-positif-au-zeranol-et-suspendu-provisoirement-f4f7662a-1f88-11ed-b73d-c186b65f3ccb

    Je cherche…..source Wikipedia
    Zeranol, est un œstrogène synthétique non stéroïdien naturellement présent dans les champignons du genre Fusarium et est principalement utilisé comme anabolisant en médecine vétérinaire, autrement dit, c’est une hormone de croissance.
    Il est utilisé aux États Unis et au Canada, mais interdit en Europe.
    l’exposition alimentaire due à de la viande contenant du zéranol chez les bovins est négligeable. Le zéranol peut être trouvé comme contaminant dans les cultures infectées par des champignons.

    À suivre

  11. le cycliste en basquets

    Uijtdebroekx, Grégoire, Martinez, sur le Tour de l’ avenir , Evenepoel et Auysiuo sur la Vuelta……..les petits prodiges vont pouvoir s’ exprimer….
    mais, Evenépoel fait presque figure d’ ancétre……..et Pogacar , Vingeggard………….je vous dis pas, des sortes de Mathusalem……certains ont quand même des noms difficiles à écrire.
    Les semaines à venir pourraient être passionnantes!

    • le cycliste en basquets

      Les organisateurs du Tour de l’ Avenir, qui ont encore à voir un peu avec ASO, ne manquent pas d’ idées……..ils viennent d’ inventer la notion de prémisse, en lieu et place du prologue….., 4 ou 5 Km en clm par équipe. pourquoi pas?……….Sauf que, les dits prémisses « comptent pour du boeurre  » ……çà ne sert à rien, sauf à attribuer les dif. maillots.
      Pensez donc, 3 ou 4 secondes gagnées par une équipe, « çà tuerai le suspens » (suspens: mot magique chez ASO .)
      Bref, un coup pour rien, un coup d’ épée dans l’ eau.
      Alors, prologues, prémisses ? les préliminaires, c’ est pour quand ?
      Maintenant qu’ on a le Tour féminin……tout peut arriver
      (excusez moi, je n’ ai pas pu m’ en empêcher!

  12. Yvon

    Kevin Vauquelin 7 eme championnat Europe CLM un jeune normand

  13. Thierry mtl

    Pidcock va disputer les mondiaux de MTB. C’est une mauvaise nouvelle pour les autres.

  14. le cycliste en basquets

    Le record de l’ heure vient d’ être battu par le Britannique Dan Bigghan (encore ne fois l’ orthographe).
    L’ ancien record était la possession de Campenaerts .
    Nouveau record: 55, 548 km, il améliore de 500m environ Campenaerts.
    Il y a 50 ans ce record aurait fait toutes les « unes », maintenant il fera à peine 4 petites lignes dans les journaux ……et encore…..

    • marius

      Cet ancien pistard officie comme ingénieur performance chez Ineos,. Cette tentative avait pour but aussi de récolter des données pour celle de Ganna.
      Coup double.
      C’est la seconde fois qu’il bat le record de l’heure sur cette piste.
      La piste en bois mesure 250m.
      Elle est située en Suisse à Soleure à 430m alt.

    • Zenou

      C’est la première fois que je vois un record battu par hasard. Tout sport confondu.
      Vous voyez un préparateur sauter 6 m 25 à la perche ou battre le record du 100 m NL pour prendre des données sur le vent das le stade ou sur la piscine

  15. noirvélo

    Travaillant pour Inéos (en retard actuellement sur la Jumbo et avide de redorer son blason ) , je soupçonne  » simplement » le sieur Biggham (relativement inconnu par rapport à la performance en question) et contrairement à ses travaux d’aérodynamisme , d’essayer de nouvelles « gélules » …
    Procéder à des essais « matériels » et battre le record de l’heure dans la foulée , je suis en droit , comme d’autres j’espère !) de me poser des questions … 55.548 km dans l’heure tout de même !!!
    J’ai aussi lu qu’il n’était pas inscrit au système antidopage de l’UCI en octobre 2021 , après avoir battu le record de Bradley Wiggins , (donc non homologué) ce qui ne veut pas dire grand chose en soit lorsqu’on connait l’inefficacité de l’institution dans cette lutte , mais une fois de plus , des choses se passent dans une certaine opacité , ce qui pousse forcément au doute … au moins en ce qui me concerne .

      • noirvélo

        C’est  » tout à fait  » (!!!) le braquet que j’utilise lorsque je vais manger chez « Maman » … Mais je vais écouter le « mec en baskets » , je vais mettre un « 62 » au lieu du 64 … , là je tire un « poil gros » (même avec les jambes rasées !) …. surtout dans la relance derrière l’église sur les pavés … Mais hier j’étais très bien à la récup , j’avais une belle entrecôte (« ex Contador » ) dans l’assiette … ça aide ! 😂
        Comme quoi , une chose est sûre , leurs performances et les « racontars  » (mensonges ?) qui les accompagnent nous donnent de l’inspiration …

      • Steph

        64X14 développe moins que 52X11 , alors bon….

      • Steph

        Après c’est sûr qu’il faut le tourner à 95 rpm pendant 1h …. 😅

      • noirvélo

        52 X 11 ??? En toute franchise , çà a toujours été trop gros pour moi … « Cuisses de mouche » et fémurs cours …

      • noirvélo

         » Courts » … 😡

      • Steph

        Oui noirvélo, c’est très gros, perso il n’y a qu’ un faux plat descendant ou un très gros vent porteur qui me permettait de l’utiliser et pas forcément avec une grande efficience, mais cela reste un développement « standard » pour les grosses cuisses.

        Ce que je voulais souligner c’est qu’il ne faut pas se laisser impressionner par une valeur de plaque de « 64 ». On a tendance à se dire que c’est un truc d’extraterrestre en faisant abstraction de la valeur du pignon.

  16. le cycliste en basquets

    noirvélo: « 52 x 11, en toute franchise, ça à été toujours trop gros pour moi »
    ne t’ inquiétes pas c’ est tjrs trop gros pour tout le monde , je dis bien tout le monde , y compris les meilleurs des meilleurs pros.

  17. le cycliste en basquets

    Juste une remarque, en passant, regardez la hauteur des socquettes de Dan Bigghan , il m’ étonnerai que le règlement édicté il y a 4 ou 5 ans soit respecté.
    Encore une fois, l’ UCI incapable de faire respecter son propre règlement.
    D’ ailleurs entre le cuissard « bermuda » et les socquettes il « n’ apparait guère que le genoux.

    • noirvélo

      Dans les mailles des chaussettes et des cuissards il doit y avoir des produits sulfureux et interdits (cortisone ?) qui pénètrent par voie cutanée et agissent comme une pommade … ahhhhh…. les gains marginaux qui se font doubler et totalement larguer par mon « complotisme extrême » … 😂

  18. Edgar Allan Poe

    Le cyclisme moderne est ainsi fait : des comètes traversent parfois nos ciels étoilés, des supermen surgis de nulle part, même si un record de ce type ne se bat pas sans énormément de travail. Les inconnus, pu la transformation des coureurs bien moyens en héros du cyclisme est une compétence de Sky/Ineos.
    Les braquets ne veulent plus rien dire avec la multitude des offres possibles aujourd’hui en plateaux/pignons/cassettes. J’ai enregistré le tableau des développement sur mon tel et mon PC pour savoir de quoi je parle, effectivement !
    Chacun doit être en mesure d’y trouver son bonheur !
    La semaine passée, j’ai failli craquer pour un vélo d’occas qui était monté avec un 35/48, et une cassette de 10/30. Je suis un peu tout terrain : je me suis distingué sur une course toute plate dimanche dernier -sans aucune prétention ni vantardise- avec 350D+ sur 60 bornes. Et ce week-end, j’ai fait une cyclo en 2 étapes qui arrivait deux fois au col de la Loze. Le grand écart. 34/32 pour la Loze😱🥵🥵
    La course était parrainée par… Voeckler que j’ai souvent égratigné… (critiqué 🤔🙄🤫) sur LFR. Obligé de discuter avec cet homme aux remises des prix, il s’est avéré charmant et très proche des coureurs amateurs et cyclos. Un tout autre personnage que celui qu’on voit dans les médias. Il n’était curieusement pas en représentation, se contentant d’honorer humblement l’épreuve de sa présence. Et de rouler à nos côtés.
    Dans la vie, je préfère découvrir que les gens ne sont pas aussi c… que je le pensais. C’est gratifiant. L’inverse est très décevant !!!
    La Loze : un temple en pleine nature à destination des cyclistes, dessiné à flanc de montagne. Presque une poste de ski alpin goudronnée !
    Allez y, ça mérite le détour. Mais il faut une très bonne condition physique, et un… braquet très adapté.
    Y monter en VAE revêt presque un aspect normal tellement c’est dur.
    Je préfère taire le temps stratosphérique de Sepp Kuss sur cette ascension…

    • Si tu en as bavé sur le 34×32, c’est sur que cela fait peur🙈

      Je suis opposé à ces pistes cyclables qui défigurent un peu la montagne mais cela fait envie d’emprunter ces bandes goudronnées maintenant qu’elles sont là. Tu as dû souffrir mais aussi te régaler.

      Probablement une belle organisation. Ils savent faire et mettent des moyens en Tarentaise.

      Les résultats ne sont pas encore sur le site du Club des Sports de Méribel.
      Peux tu nous donner les podiums scratchs hommes et femmes sur les deux jours et sur chaque journée indépendamment ?

      Curieux aussi de connaître les trois premiers de notre catégorie d âge également sur les 3 classements (même si j’imagine que tu as probablement gagné).

      Je ne suis pas supris du comportement de Thomas Voekler. Sur la Prise de la Bastille il avait également été exemplaire, s’effaçant devant les amateurs qu’il mettait à l’honneur et heureux comme un poisson dans l’eau.

  19. Edgar Allan Poe

    Disons qu’il y a des passages vraiment raides sur 200/300 mètres, notamment à environ 2,8/2,7 bornes de l’arrivée. Là, tu as 300 mètres à près de 20% alors que tu sors d’un passage à 16/17% d’autant de mètres. J’y ai rattrapé en douceur un allemand qui semblait vouloir me résister, et une fois que je lui ai pris 50 mètres, son mono-plateau a déraillé. Je ne comprends toujours pas pourquoi les monoplateaux déraillent. C’était le cas pour l’équipe pro Aquablue qui avait eu ce problème sur le Giro, entre autres.
    Cette montée de La Loze est un toboggan, encore plus impressionnant en descente où l’on ne voit pas la route lors des soudains décrochements de denivelé.
    Après l’arrivée de la dernière étape, on est redescendu pour remonter par l’autre côté (celui de Courchevel). Très beau aussi, avec environ 1 km de descente à 4 bornes du sommet : tu as très péniblement atteint les 2000 mètres d’altitude et pan ! : tu perds 100 mètres d’altitude sachant qu’il ne reste plus que 3 bornes pour atteindre le sommet à 2300!
    Je me suis effectivement beaucoup interrogé sur la necessité de poser cette langue de goudron de 14 kms (7 de chaque côté du col) au milieu d’un si bel espace naturel. Je me suis même demandé ce que cette infrastructure, -qui plus est infrastructure de montagne- deviendra quand la mode sera passée ( mode du lieu, mode du vélo, mode du VAE). J’y ai vu une bonne trentaine de cyclistes lors des 3 descentes que j’ai effectuées, hors cyclistes engagés sur la compêtition. Ce n’est donc pas l’autoroute et il y a quand même un peu de monde, énormément de VAE vu la difficulté du lieu.
    Le 34*32 m’a permis de ne pas trop descendre en dessous des 70 tr/min.
    Le patron du bar d’altitude m’a confirmé que les cyclistes ne lui apportaient rien. Des gens sympas, très corrects, mais qui ne consomment pas ou très peu. Et pour cause, arrivée au sommet, il ne fait pas très chaud, et trempés de sueur, c’est un clic-clac Kodak devant la stèle, une barre de céréale, l’imper (les gants et le cache-col pour moi) et redescente au plus vite.
    Je te donne les podiums en message privé parce qu’on va ennuyé tout le monde sinon !
    Anecdote : un jeune espoir, encore junior, qui dispose d’un vélo de contrat d’une marque locale qui fait son trou depuis quelques années, n’avait pas son vélo le samedi. Il l’avait le dimanche. Je l’ai interrogé et il m’a montré comment ce vélo plie au niveau du boitier de pédalier quand on appuie sur la manivelle gauche…Le gars n’est pas plus lourd que moi. Ce sont des choses qui devrait se dire entre passionnés. Sinon, la pub du vélo, enfin de la marque, filmée par drones en plein automne dans les Alpes ou le Vercors vous le ferait acheter les yeux fermés.
    Enfin, non, parce que sinon, vous ne verriez pas la vidéo !!!

    • Steph

      « Je ne comprends toujours pas pourquoi les monoplateaux déraillent »

      S’il voulait être équivalent à ton 34X32 , le cycliste teutonique devait avoir 42X40 ! T’imagines le combo : longueur de chaine+ alignement merdique + contraintes sur la chape ! En forte prise, vouloir monter ou descendre une vitesse – cad 3 ou 4 dents – est juste un suicide !

      Dans ces conditions, moi ce que je ne comprends pas c’est pourquoi les monoplateaux existent 😁, bon je plaisante à peine…

      • marius

        Ma transmission mono plateau Sram à VTT fonctionne très bien sur toutes les vitesses.
        Je n’ai jamais subit le moindre déraillement, sans dispositif d’antideraillement. Pourtant ma ligne de chaîne est bien pourrie sur les 2 derniers pignons.
        Plateau 32
        Cassette 10-50
        Par chez moi, le 32×50 par endroit est indispensable.

      • edgard allan poe

        Karl Heinz a en effet voulu flinguer 4 dents de sa roue libre d’un coup et sa chaine s’est retrouvée en bas de sa cassette, sur le 10, j’imagine ! Il est parvenu à ne pas tomber.
        Mais bon, les étrangers, et à fortiori l’allemand, ça parle un anglais vachement approximatif…pas comme le notre, d’anglais !!!😂🤣

      • Steph

        Oui, marius, raison pour laquelle je me garderai bien de généraliser.
        Il y a tellement d’expériences diversement heureuses et dans des contextes d’usages tellement variés.
        A chacun de se faire sa religion, d’autant que contrairement aux disques on n’est pas dans une marche forcée.

    • marius

      L’avenir me contredira peut-être, mais cette langue de goudron est amenée à se détériorer au fil des hivers. Sera t-elle toujours entretenue ?
      Ce serait dommage de le rebaptiser col de la Loose.
      Lorsque je vois l’état de routes de montagne comme le col de la Fauniera, une bande de goudron de 3m de large ou 2 voitures ne croisent pas, donc un trafic faible. J’ai des doutes.
      PS. Je n’ai encore pas mis mes roues au col de la Loze.

      • Edgard Allan Poe

        C’est ça, Marius. En plus, fatalement, à cette altitude, et avec les intempéries, le sol bouge. A voir…
        Mais le ruban de bitume est de qualité, sans comparaison avec la voix Fluvia aménagée près de chez moi, où coté Ardèche, on n’a pas cru bon de mettre plus de 5 cm de revêtement et où, moins de 3 ans après son ouverture, les racines d’acacia pointent déjà le nez sous le bitume.
        Je reconnais que le jeu de mot à 2 balles du col de la Loze/Loose me trottait dans la tête avant l’épreuve…
        Un belge (Tim Alleman) truste les places et les victoires dans les cyclosportives avec un mono-plateau. Je vais lui demander les raisons de son choix.
        J’en profite pour faire remarquer que le niveau des cyclosportives est quand même monté d’un ou de plusieurs crans depuis plusieurs années. Je parle des 20/30 premiers environ.
        Par exemple, le vainqueur de la Marmotte 2022, l’autrichien Kirchmair, met 11 minutes à Sébastien Reichenbach sur la Marmotte du Valais, une semaine avant que ce même Reichenbach termine 7ème du tour de l’Ain. On ne peut évoquer un manque de forme du suisse…et il y a d’autres exemples.
        D’ailleurs, le même Kirchmair a pris le kom de la montée de l’Alpe d’Huez…la veille de sa victoire à la Marmotte.

      • Elle sera entretenue. Il faut remplir un peu les hôtels qui fonctionnent à plein l’hiver en attirant le chaland sur une piste cyclable exceptionnelle dans une sorte de grand parc d’attraction… Et cela marche !

        La Haute Route et sa clientèle internationale y fera étape cette semaine.

        Et ils vont même ralonger la piste, fortus, altus, dollarus :

        https://www.ledauphine.com/culture-loisirs/2022/08/01/savoie-15-km-de-piste-cyclable-en-balcon-jusqu-a-2-434-m-d-altitude

        Ce n’est pas ce qu’il y a de plus écologique mais il faut reconnaître que le concept séduit une clientèle sportive… Et maintenant qu’il y a la fée électrique, c’est abordable pour une grande majorité.

        Moi non plus, je n’y suis pas encore allé Marius…. Mais je pense que je vais y passer en 2023 ou en 2024. Et moi, je m’arrêterai en touriste au bistrot au sommet😅

    • Je vois de qui il s’agit. Je sui allé faire un tour sur sa page FaceBook. Je pense que c’est leur première collaboration avec un coursier. J’espère que cela va les faire progresser car leurs vélos sont très légers… Probablement trop légers…
      Je pense qu’ils commettent l’erreur de vouloir faire des vélos à petits prix très largement en-dessous de la norme de poids.
      Il faudrait qu’ils se contentent de fabriquer des vélos de 6,7 kg solide et rigide à petits prix.

      • Edgard Allan Poe

        Qund tu appuies avec le pouce sur le tube horizontal, près de la potence et que ton pouce « s’enfonce » d’un ou deux millimètres, je n’aime pas.
        C’était le cas avec les premiers Spé carbone. Maintenant, ça ne bouge plus à ce niveau dans cette marque.

  20. Edgard Allan Poe

    Le concept du parc d’attraction, j’y ai aussi pensé à un moment. Je me suis dit « est ce que je ne suis pas en train de jouer le gogo qui recherche le divertissement de sa personne (le règne du moi, en quelque sorte) au détriment de l’environnement, en généralisant. Comme si je pédalais un peu dans un jeu construit de part en part pour l’entertainement cycliste !
    Néanmoins, je pense que les cyclistes ne sont pas ceux pour lesquels les infrastructures idoines ont le plus d’emprises sur le sol terrien.
    L’ami qui m’accompagnait m’a en effet parlé de ce projet qui rejoindrait le col de la Tougnette qui est pourtant loin quand on regarde les sommets.
    Néanmoins, le cycliste est en sécurité sur ces pistes, qui sont de vraies pistes comme il en existe parait-il dans les pays du nord ou chez Van der Poel. Chez moi, les pistes, c’est le gymkhana entre les landaux, les chiens, les gens au téléphone, les trotinettes électriques, les marcheurs qui sont seuls au monde, et les fréquentes traversées de route. Sans parle des dégradations volontaires !

  21. Cette piste existe, alors autant ne pas t’en priver. Ce n’est pas en pensant à toi qu’ils l’ont construite😉

    Perso, je milite contre mais je vais l’emprunter tôt ou tard.

    Est ce que Kirchmair est sur la liste des sportifs de Haut Niveau ?

    La question induite est, est ce qu’il a les mêmes obligations que Sébastien Reichenbach en matière de contrôle antidopage ?

    Et même hors contexte dopage, il y a toujours eu des amateurs vraiment très forts et il est certain que leur niveau est très proche voir supérieur à celui de certains pros.

    Alors quand ces amateurs participent de plus en plus souvent à des cyclosportives…

    • Edgar Allan Poe

      C’est pas pour moi que la piste du col de la Loze a été « construite »? T’es vraiment sûr de ce que tu avances ?
      Le terme amateur ne veut pas dire grand chose depuis bien longtemps, on le sait. Le valeureux Belge dont je parlais, passe apparemment trois mois par an à ne faire que du vélo dans les Alpes. C’est bien !
      Un autre grand cyclosport de moins de 30 ans fait di coaching de cyclistes à distance. Du coup, il peut se permettre, avec à la base un minimum d’aisance financière, de vivre sa vie en pédalage tel un pro et en pouvant le faire de partout sur le globe!
      Pas mal de gens s’interrogent sur Kirchmair, bien sûr. Il fait penser à Raphaël Addy qui a atomisé tout le monde l’an dernier. À noter que sur le dernier magazine « Le Cycle » qui consacre plusieurs pages à la Marmotte qui fêtait ses 40 ans cette années, Addy reste inscrit en qualité de vainqueur, alors qu’il est sous le coup d’une suspension de 4 ans, ramenée à 2 ans car il est « un cycliste amateur pour lequel le vélo n’est un loisir »!
      Plusieurs noms célèbres dans le milieu du cyclosport sont tombés ces deux dernières années.
      Du coup, passé un certain niveau de performance, même relativement raisonnable comme la mienne sur une cyclo mi-juin, le chambrage trop répétitif et malsain, et les interpellations peu flatteuses en public deviennent la norme. Comment prouver qu’on est sain ? J’ai pas la réponse !

      • Je pense qu’elle a avant tout été construite afin d’attirer une clientèle susceptible de revenir en hiver et également pour le TdF qui amène une belle publicité.

        Mais effectivement, rien ne t’empêche de revenir en hiver. Je crois me rappeler que tu n’es pas fan des grandes stations mais Méribel, avec ses chalets en bois et l’une des plus belles.

  22. le cycliste en basquets

    Juste une petite remarque d’ actualité ; si jadis, ou naguère les amateurs de cyclisme à la télé furent un peu frustré, je crois que ces derniers mois ont comblé pas mal de manques du passé.
    Des classiques flandriennes ou Ardennaises jusque aux championnats d’Europe, il y a eue de quoi regarder……même la piste ou le VTT furent quelquefois de la partie. Le tdf a occupé sa place traditionnelle et même plus avec sa déclinaison féminine…….
    Bref, une avalanche d’ images que d’ autres sports pourraient nous envier…..,et ceci sur le service public, sans débourser , hors redevance , le moindre centime. De toute façon, je refuserais de payer quoi que ce soit; Payer pour faire la sieste serait un comble……je m’ y refuse absolument.
    Mais, cette gratuité sera, peut être remise en cause, par quelque réforme de l’ audio visuel public…….à suivre!
    Quand je dis que certains sports pourraient « envier » le cyclisme, je pense souvent à l’ athlétisme, pas plus tard que Dimanche soir, le Français, médaillé de bronze sur 10000m , a eu droit, tout juste, à une interview de 2 minutes entre 2 finales. à la sauvette!
    Si l’ on compare ça au bla bla bla des consultants (tes), cyclistes ou autres, on se dit que quelque chose ne tourne pas rond au royaume de France télé.
    C’ est peut être un peu provoc. mais , « pas que ».

  23. le cycliste en basquets

    En Espagne, Roglic est dans son jardin……..aurait il des « facilités » qu’ il n’ a put être pas ailleurs……qui sait?……..Vous peut être, moi je ne sais pas.
    Bon, l’ histoire reste quand même à écrire.
    Ce jour, Pinot a perdu environ 6 mn. Comment est ce possible, à moins de perdre du temps pour se glisser dans une échappée de seconds ou troisièmes couteaux….pour viser les étapes; ce calcul n’ est pas tjrs. payant à la limite un peu dégradant pour celui qui a joué , oh combien, les premiers rôles.

    • C’est surtout que depuis deux ans il chute en première semaine du TdF….

      Il faut se rappeler qu’en 2020 il tenait la dragée haute à Pogacar avant de complètement foirer le CLM de la Planche des Belles Filles.

      Il a 32 ans et a malheureusement peut être laissé passer sa chance.

      • le cycliste en basquets

        32 ans, c’ est pas rédhibitoire ……..certain ici le confirmerait;
        de plus Roglic a du commencer sa carriére cycliste relativement tard…..compte tenu de son passé dans un autre sport à très haut niveau.

  24. le cycliste en basquets

    Vuelta:
    Roglic 1Km dén. 80m 8%

    2  » 03″ 29, 27 Km/h

    V A M 2341 m /h

    0, 655 m/ s (3, 85 marches d’ escalier / s

    Poids estimé 760 N y compris matériel

    Puissance estimée : 497 W

    • Sur 2 minutes, ce n’est pas très parlant…

    • le cycliste en basquets

      A 30 Km /h il faut tenir compte de « l’ absorption  » de puissance par aérodynamisme ,je n’ ai pas ressorti mes abaques, mais je l’ estime à environ 140 w……
      donc, puissance totale avec 497 arrondi à 500
      500+130= 630w.
      On peut avoir la puissance par Kg en divisant ces 630W Par le poids corporel estimé à 66Kg
      soit 630 : 66 = 9,5 W/Kg………ce qui est remarquable , mais la briéveté de l’ effort (2 mn) explique cela
      Il ne vous aura pas échappé que la seule variable véritable est la VAM , c’ est la clef de tout calcul de puissance.
      IL est trés rare que la puissance sur 2 minutes soit calculée, la « littérature  » cycliste se fait surtout pour des côtes de 1/4 d’ heure, ou des cols de 1/2 heure, ou plus ,mais ce calcul est tout à fait valide; ceci dit pour répondre à l’ observation légitime de Eric.

      • Edgard Allan Poe

        Un capteur de puissance connecté à une plateforme de type Strava te permet de voir la puissance développée sur la durée que tu veux aujourd’hui, je dirais entre une durée minimale de 3 secondes jusqu’à l’infini, ou du moins la durée de la charge de ton GPS!
        C’est les estimations qui se font sur des durées nécessairement plus longues, à minima 10 minutes, me semble-t-il, pour Antoine Vayer.
        Sur une durée de cet ordre, d’ailleurs, je crois que la performance de MVDP renouvelé un quart d’heure plus tard au mur de Bretagne sur le TdF 2021, était assez exceptionnelle. De l’ordre de celle de Van Aert, quand il va chercher son pain en vélo, ou quand il tire le bus scolaire pris par la neige

  25. Steph

    mica en tongues : « Il est très rare que la puissance sur 2 minutes soit calculée  »
    EAP : « les estimations se font sur des durées nécessairement plus longues, à minima 10 minutes, me semble-t-il, pour Antoine Vayer. »

    Je risque une explication qui, laissant des angles morts, peut très largement être débattue :

    Pour valides qu’elles soient les estimations de W sur des efforts de 2 minutes n’ont pas un grand intérêt dans le sens ou s’agissant d’efforts quasi exclusivement dans la filière aérobie lactique et même anaérobie, la variabilité peut être énorme selon les conditions, ne facilitant ni les comparaisons entre coureurs ni même le suivi longitudinal (en terme de reproductibilité de la perf) d’un même coureur, et au final ne permettent pas statistiquement de corrélation avec des pratiques suspectes, ce qui reste la finalité première de ces estimations (ouf!)

    • Steph

      Pour étayer, mon idée sous-jacente c’est qu’un effort de 20′ est directement corrélé à la VO2max qui est une variable beaucoup plus stable pour un sujet donné que les réserves glycogènes ( hépatiques ou musculaires) impliquées dans un effort court et qui elles peuvent fluctuer considérablement d’un jour à l’autre. (voir Alaph qui manifestement hier était à sec)

      • C’est le problème d’un effort en capacité lactique qui succède à un effort aérobie.

        L’effort en capacité lactique est fortement impacté par L’effort aérobie qui a précédé.

      • le cycliste en basquets

        ok un véritable test serait pertinent sur 20 mn..
        Un jeune coureur qui serait capable de « sortir » une VAM DE 1750 m/h pendant 20mn et qui serait capable de réaliser une poursuite de 4 Km en 4 ‘ 15″ mériterai d’ étre immédiatement recruté par tout directeur sportif digne de ce nom.
        On voit que c’ est la VAM qui est le critère clef pour comparer des perfs, (sur une vingtaine de minutes effectivement)

      • Steph

        Scientifiquement, je ne dirais pas que la Vitesse Ascensionnelle Moyenne est un critère clé dans le sens ou c’est une « conséquence » et non une » cause ». La cause c’est la Puissance produite (W, W/kg, Wh … W étalon … aïe pas taper).

        Mais comme moyen de vulgarisation, c’est vrai que la VAM est facile à se représenter, « ça cause plus simple ». C’est globalement pertinent mais il peut y avoir des « bugs » liés à la difficulté et régularité de l’ascension. En gros ça marche très bien entre 6% et 12% ce qui couvre la grande majorité des long cols.

        Par contre tu peux produire deux VAM assez différentes pour la même montée et à Pw égale développée selon les conditions (vent, chaleur, humidité)… raison pour laquelle est moins significative.

  26. Yvon

    Le cyclisme est il le seul sport où les participants paient des amendes ?

    • En ski alpin, les coureurs paient également des amendes en cas de geste antisportif (en sus de leur disqualification).

  27. Edgar Allan Poe

    Le cyclisme étant un sport très complet, je veux dire qui nécessite des capacités de fond, d’endurance, de résistance, de sprint…etc, il n’y a pas (ou plus) de critère clef au sens où tu l’évoques, Mica, même si je concède que les données de puissance (la vitesse ascensionnelle n’est valable…que dans les ascensions !) sur 20 minutes sont fondamentales.
    On sait aussi que ces différentes capacités sont en quelque sorte fongibles. J’ai longtemps pensé que ces différentes aptitudes fonctionnaient en vases communicants, c’est à dire qu’améliorer une aptitude revenait à en apauvrir une autre. Ce n’est pas tout à fait le cas, je pense, aujourd’hui,avec les techniques d’entrainement et les études physiologiques.
    L’actualité du ctclisme le démontre presque chaque jour.
    Il me semble que la puissance developpée par kg est actuellement le meilleur étalon de la valeur du coursier.
    Mes valeurs brutes de puissance ne font pas rêver, bien loin…très loin de là! Si je les ramène à mon poids, ça m’apporte « une autre forme de crédibilité ».
    Reste quand même la question de variabilité assez importante de cette puissance au regard du braquet emmené, à vitesse quasiment stable. Assez troublant…
    La capacité à tenir quelques pulsations au dessus du seuil sur de longues durées est assez primordiale aussi, à mon avis, dans les compétitions sur route « classiques ».
    C’est d’ailleurs cette multitude de possibilités, d’orientations à suivre, et de critères jouant sur la performance qui confèrent au cyclisme cet aspect aussi interessant…addictif !

    • marius

      Dans ce cyclisme moderne, c’est quasiment le plus fort qui l’emporte et moins le plus malin, car le paramètre fatigue a disparu de l’équation.
      Maintenant, reste à savoir si le coureur est plus fort de manière licite ou pas.

    • Steph

      EAP : « Reste quand même la question de variabilité assez importante de cette puissance au regard du braquet emmené, à vitesse quasiment stable. Assez troublant… »

      Et oui !!! ce qui, dit autrement, montre que deux individus dans la même ascension n’obtiendront pas leur optimum de P(w) engagée pour une vitesse résultante sur le même développement. Et qu’au grand damn du cycliste en après-ski, un Bardet qui tire très gros est diablement efficace (même si ca pique un peu les yeux au regard de sa morphologie)

      • Edgard Allan Poe

        Curieusement, je suis plutôt à l’inverse de Bardet. Enfin, c’est pas si surprenant que ça 🤣
        Quand j’escalade un col, disons que si je dégage 250 Watts à 80/85 tours/min, je vais passer à 300 si je suis aux alentours des 90.
        Reste aussi à voir quelle cadence de pédalage je pourrais tenir sur la durée, et en vertu de l’inclinaison de la pente…
        Un casse-temps constant, sans aucune réponse définitive.
        Le vélo entretient les neurones🤪

    • le cycliste en basquets

      Addictif : c’ est le qualificatif qui convient et on peut très souvent analyser la performance à l’ aide des lois de la mécanique. (au sens physique du terme.)
      Je ne parlerais pas de l’ analyse physiologique , car je n’ ai pas de connaissances à cet égard.
      Pour évoquer les performance, au sens physique, on peut prendre un exemple et comparer un effort en montagne avec un effort sur terrain plat.
      Sur terrain plat, « l’ absorption  » de puissance est toujours proportionnelle à la vitesse linéaire élevée à la puissance 3 , Exemple; un cycliste de très bon niveau roule à 20Km/ h, s’ il veut doubler sa vitesse et passer à 40Km / h il devra multiplier sa puissance par 2 élevé à la puissance 3……..c’ est à dire « débourser  » (2x2x2= 8 fois plus de puissance!
      Exemple, sur du plat pour passer de 20Km/h à 40 Km /h, supposons 35 w à 20 à lheure il faudra 35×8 = 280 w…… ce qui est déja beaucoup

      Dans une côte sévère , la puissance absorbée est égale à la VAM multipliée par le poids en N ( exemple 600+100=700 N.
      Avec une VAM de 1500 m/h , soit 0,4 m/s on a une puissance de 28O W. ce qui est déja beaucoup!
      Je ne l’ ai pas vraiment fait exprès, mais on s’ aperçoit que dans les 2 exemples la puissance maxi est la même .
      ( j’ ai arrondi certains calculs et délibérément négligé la résistance au roulement…….c’ est d’ autant plus légitime que l’ on ne veut retenir que le sens physique des phénomènes ; de plus, ce ne serait pas le lieu ni le temps d’ aborder les détails……..qui seraient vraiment hors sujet……déja que…. mais, oui, addictif!
      Je peux comprendre que ça peut « gaver »…….auquel cas, on peut ne pas lire!

      • L’aspect physique et le calcul des watts, même s’il nécessite quelques connaissances mathématiques, m’apparaît assez pauvre. Un tel développe plus de watts que tel autre pendant un temps x et donc il va plus vite… Fantastique, on a inventé la machine à courber les bananes.

        L’aspect physiologique est un peu plus intéressant mais ce n’est pas non plus très passionnant. Même si l’on rentre déjà dans le pourquoi du comment.

        Selon moi, l’aspect le plus mystérieux et le plus intéressant reste le mental. Que se passe t il dans la tête d’un champion. Pourquoi il gagne et surtout pourquoi il perd ?

  28. Edgar Allan Poe

    Oui, à bien y réfléchir, le mental reste l’énigme, même si je ne crois pas une minute aux prétendues méthodes basées sur le développement personnel pour booster les performances chez Jumbo!
    J’ai un capteur de puissance car j’ai acheté un vélo d’occasion il y a quelques années et il en était équipé. Je ne le regardais quasiment jamais. J’ai commencé un peu l’an dernier avec le fractionné de Guy Thibault.
    Je dois reconnaître que je m’en suis servi lors de mes deux dernieres compétitions pour maintenir un rythme cohérent sur certaines portions venteuses dans une course toute plate où naturellement, je levais le pied et perdais du temps, ou ce week-end, sur les portions moins pentues du col de la Loze sur lesquelles je m’astreignais à maintenir une puissance minimale. Pour le reste, c’est une donnée qui ne change pas ma vie sur le vélo.
    Le mental, j’y viens… Je me suis fait la réflexion que cette année, j’ai gagné 2 courses que paradoxalement je déteste : une cyclo que je considère comme très dangereuse du fait qu’il faille dépasser énormément de concurrents sur les 20 premiers kms et les 50 derniers, le tout sur des routes étroites , et un circuit en ville avec pavés, dos d’ânes, plaques d’égouts dans des virages à 90°, gravillons, rond points… Je n’aurais jamais remporté ces courses il y a 25 ans car j’aurais ruminé ma frustration tout au long de la course dans le peloton en me disant que les autres étaient beaucoup plus forts et rodés à ce type d’effort.
    Alors qu’aujourd’hui, dans ma tête, c’est « plaisir avant tout », tu es là, tu en profites, c’est un jeu grandeur nature! Peu importe le résultat.
    Je suis très surpris qu’avec un niveau peu elevé, j’y parvienne, alors qu’avec un niveau assez fort auparavant, je ne l’aurais pas fait. Comme quoi, la tronche…
    Hier, dans la Croix de fer, il y avait des fléchages jaunes de la Haute route de partout. Pas de course sur place pourtant. En espérant que les panneaux aient quand même été enlevés par les organisateurs.
    Pour le coup, chaque petit danger était sur-indiqué, la descente du Rivier d’Allemont dans la montée de la Croix de fer-Glandon s’apparentant à un obstacle digne d’un 8000 mètres dans l’Himalaya au niveau des risques encourus😆🤣🤭
    Je ne sais pas qui est en tête, et où Laurent navigue

    • plasthmatic

      EAP et qui voudra,
      Toutes les informations sont là : classement général, place et chrono à chaque étape (des tronçons, surtout des descentes, ne sont pas comptabilisés, temps du premier sur chaque étape, pour comparaison, et le joli drapeau). Accès par le site La Haute Route, rubrique En Direct. Pour ce lien : sélectionner stage 4.
      Je crois qu’aujourd’hui c’est chrono au col de la Loze.
      J’ai écrit classement général, mais, et sans rien dénigrer de l’effort et l’ambiance, La Haute Route n’a rien d’une course, il y manque trop des ingrédients qui font une course cycliste, à commencer par une homogénéité minimale entre les participants. Sans rien dénigrer, ça signifie que si le terme classement (je trouve que c’est sympa quand même de proposer ça) ne recouvre pas la réalité d’une vraie course, cela n’enlève rien au fait de l’établissement de chacun d’une … performance. Bonne, moyenne, médiocre, selon les jours et les participants, j’imagine. La Haute Route, c’est autre chose qu’une course, ni mieux, ni moins bien. Oui Eric, la communication dit autre chose : mais la communication, c’est par essence de la merde. Comme tout ce qui vise un instituer un pseudo réel et balayer les vraies et simples réalités. De la merde, et parfois, souvent, un poison. Je supporte aussi mal que toi …

      https://timing4you.com/resultats/G-Live-HR-9.1/g-live.reel.html?f=../2022/HRA/HauteRouteAlps_2022.clax

      Sinon, j’ai une question matérielle (ça me fait tout drôle), concernant les roues, à vous poser, suite à une expérience (banale) personnelle. Je compte sur ceux que je sens bien plus au jus que moi sur le matos et le vélo en général, Noirvélo, EAP, Steph, Eric, Marius, … et tout commentateur ‘éclairé de la roue cycliste’ même silencieux sur LFR habituellement. Question sans importance d’ailleurs, elle arrive …

    • Le « plaisir s’apprend « … c’est la satifaction intime du savoir-faire, le goût du travail bien fait… Prendre plaisir à le réaliser dans la pratique, à s’y réaliser soi-même.

  29. plasthmatic

    de l’établissement PAR chacun

  30. Edgard Allan Poe

    J’ai jeté un oeil bref sur le classement de la Haute Route et j’ai noté que dès la 2ème étape, ils n’étaient plus que 6 dans la même demi-heure. Déjà parmi les 10 premiers classés, les écarts sont conséquents et après….certains ont déjà passé deux fois plus de temps que le premier sur le vélo !
    Je connais d’ailleurs le premier qui marche fort. J’en parlais précedemment quand j’évoquais un coach qui gère ses clients sur une plateforme à distance et pédale le reste du temps.
    Pour le reste, je reste sur ma perception du « rallye », façon gentlemen « Amicalement Votre »!
    Les classements sont d’ailleurs diffusés par équipe. Interessant.
    Hormis le coût, je reconnais que j’adorerais passer une telle semaine de compétition.
    Par contre, pas de trace du taulier. Est-il inscrit sous un pseudo ?
    Rudy Mollard. C’est bien. Discret ce garçon, et assez régulier au final.
    J’ai couru avec le papa qui tirait assez bien son jeu dans les courses. Un postier compétitif avec un très bon sens de la course. Un gars qui savait utiliser ses capacités au max.
    Ah…la génétique !!!

    • plasthmatic

      Sébastien, Laurent figure dans le classement ! Tu cherches les drapeaux rouge et blanc avec la feuille d’érable, il ne sera pas loin. Rang 84 ce matin. Même patronyme que le Charles grand-père de Carolus Magnus, çui qu’a inventé l’école.

      Rudy Molard, un sacré coursier, sur Paris-Nice et ailleurs, toujours une sacrée activité quand il s’y colle, et c’est jamais du genre publicitaire. Il n’est donc pas le roi de l’échappée, mais un coureur qui agit sur la course quand les circonstances sont là, à commencer par ses jambes je suppose. Le maillot rouge c’est bien, mais je lui souhaite toujours plutôt des victoires. L’essentiel est ce que lui en pense …

  31. Thierry mtl

    https://www.cyclingweekly.com/racing/card-game-tantrums-altitude-hotels-and-steep-climbs-how-remco-evenepoel-has-trained-to-win-the-vuelta-a-espana

    Intéressant article sur la prep de Remco.
    Je ne savais pas que des hôtels spécialisés ont des chambres hyperbares.

  32. le cycliste en basquets

    Eric :  » l’ aspect physique et le calcul des wats, même s’ il nécessite quelques connaissances mathématiques m’ apparait assez pauvre. »
    Bon, voila comment tu as reçu ma petite page de calculs……
    Mon seul but était de comparer ll’ absorption de puissance sur terrain plat et sur terrain fortement montant.
    il apparait clairement que sur plat (et en premiére analyse) le poids du cycliste ne compte pas, autrement dit un coureur puissant, musculeux et lourd sera avantagé; En revanche, dès que le terrain devient montant , le poids (donc la VAM) devient le facteur clef, et il est « payant » d’ être léger.
    Remarquons que tout le monde a expérimenté tout ça, mais il me paraissait intéressant de poser des chiffres, bref, d’ avoir une explication physique.
    Remarquons que, dans une certaine mesure, il peut y avoir des exceptions ( Indurain, Riis, Van Aert……?,) avec toutes les réticences que l’ on peut émettre sur ces noms.

    • Absolument rien de personnel. Je m’intéresse assez peu au calcul mais je regarde quand même les résultats.

      C’est juste que voir par ce seul prisme n’est pas des plus intéressant.

      Mais je pense que toi même, tu as une vision nettement plus élargie, n’est ce pas ?

  33. le cycliste en basquets

    Il y a seulement quelques jours je « spéculais » sur les possibilités des touts jeunes et disais qu’ elles apparaitraient certainement lors de la Vuelta et du Tour de l »Avenir.
    Nous avons un début de réponse concernant Evenépoel déja maillot rouge de la Vuelta. notons que Auyso termine déja dans les 5 premiers de la 1ere étape de montagne.
    Au Tour de l’ Avenir, Romain Grégoire a déja son étape et lenny Martinez et Uijtdebroeks semblent prèts a jouer les 1ers rôles……..
    Le cas Evenepoel est le plus interressant , nous retrouvons un coureur « allégé  » me semble t’ il, en tout cas moins « rablé » que celui que l’ on avait pu voir lors de son LBL victorieux; le poids, voila l’ ennemi du cycliste escaladeur.
    Ceci a été bien compris de longue date et surtout depuis l’ inflation et la prépondérance de la montagne établie maintenant depuis une ou deux décennies. Au dela de quelque excès graisseux, infiniment rares chez les pros, je me demande si une certaine perte de densité musculaire ne va pas devenir la norme.
    (je sais que je vais faire s’ étrangler pas mal d’ entre vous.)
    Ainsi , certains « grimpeurs  » , au cours de leur carière ne grimpaient jamais mieux que lors de leurs 18 ou 20 ans……. et l’ on peut supposer que cet état de fait était que la conséquence d’ une certaine prise de masse musculaire au dela d’un certain âge……..
    Bon, j’ admets que tout cela est un peu spéculatif, mais l’ on peut émettre certaines hypothèses ……… « le muscle ennemi du grimpeur » ?
    Certainement, en tout cas peut être !

    • La faible densité musculaire est surtout utile du point de vue de la poussée d’Archimed🏊‍♂️🏊‍♂️🏊‍♂️🏊‍♂️🏊‍♂️🏊‍♀️🏊‍♀️🏊‍♀️🏊🏊🏊

      😉

      • poussée d’Archimède

      • Steph

        Scandaleux ! Si Archimède a été poussé, il doit être déclassé et avoir une amende . Que fait l’UCI ?!?

    • La question des moyens utilisés par certains coureurs pour maigrir :

      https://www.medecinedusportconseils.com/2019/07/08/sport-et-hormones-thyroidiennes/

      • le cycliste en basquets

        Tu as décidemment de bonnes lectures……….la photo ou l’ on voit Evenépoel quitter ou mettre ses lunettes est parlante, et là, il n’ est pas besoin d’ étre grand clerc pour comprendre qu’ il avait des Kg en trop!
        Ceci, je le dis depuis quelques temps; coureur plutôt « râblé  » il devra, selon moi, sans cesse surveiller son poids……..et là, il semble qu’ il aborde cette Vuelta de façon optimale…….reste à savoir ce que ça va donner sur la durée.
        Quoi qu’ il en soit, des cuisses d’ haltérophiles et des épaules de déménageurs ne servent absolument pas pour des cyclistes routiers………..à moins de se spécialiser dans des CLM plats (mais il n’ y en a pas( ou plus), de pratiquer la vitesse sur piste……ou encore de se spécialiser dans Paris Roubaix!
        Voila, le nouvel Evenépoel montre la voix, vive le cycliste « sec » et pas trop musculeux.

      • Steph

        Merci Eric, sympa le blog de JJDok ! Vl’a encore une mine d’infos de qualité ! Mais on dirait qu’il ne l’alimente plus depuis un an…

      • Maintenant, il a une chaîne YouTube.

  34. le cycliste en basquets

    la voie.

  35. Edgard Allan Poe

    Toujours excellent, Steph ! Ca fait plaisir de lire ta prose en pause dans une réunion avec des gens pas drôles!
    Il fut un temps, aujourd’hui révolu, où le poids des jeunes coureurs un peu enrobés (tout est relatif par rapport au poids de l’homme sédentaire moderne !) constituait, pour les directeurs sportifs, une marge de progression. En clair, un gars déjà performant, qui passait néo-pro à 20/21 ans avec 3…4 ou 5 kilos de trop, pouvait encore progresser facilement en maigrissant.
    Evenpoel n’a d’ailleurs que 22 ans, il est bon de le rappeler. Et je trouve qu’il a été relativement protégé par son équipe, comme pouvaient l’être les jeunes coureurs à l’époque, par ex, où Guimard était directeur sportif.
    A voir…la Vuelta est loin d’être terminée.

    • Steph

      Concernant Evenpoel, j’irai presque jusqu’à dire que son vol plané dans un ravin italien a été un mal pour un bien. Dans la mesure ou il n’en garde aucune séquelle, ce gros break (à tout les sens du terme) lui a peut être évité la carrière aussi époustouflante qu’éphémère que certains lui prédisait. Il s’inscrit petit à petit dans la durée de façon plus structurée, du moins c’est le sentiment que cela me donne.
      Par ailleurs, je n’apprécie pas plus que cela le maquignon Lefevere, mais il faut reconnaitre qu’il a » la main verte » pour faire pousser et s’épanouir ses coureurs.

    • mica

      J’ ai connu un temps ou l’ un des plus vieux vainqueurs du TDF encore en vie, abordait son début de saison avec 4 ou 5 Kg superflus ….et là, ce n’ était pas du muscle.
      Saurez vous retrouver son nom?………avec Wiki c’ est pas bien difficile!

      • le cycliste en basquets

        Personne n’ a répondu…..j’ en suis tout chagriné; Le coureur en question est Lucien Aimar qui commençait ses saisons avec une petite brioche sur le ventre…….et comme il n’ était pas trés grand, ça se voyait.
        L. Aimar vainqueur du TDF 1966 !

      • marius

        Il y avait aussi Yan Ulrich, le gourmand

    • le cycliste en basquets

       » voir, la Vuelta est loin d’ être terminée »…………je ne disais pas autre chose en disant  » reste à savoir ce que ça va donner sur la durée »

  36. Edgar Allan Poe

    JJ Doc est à la retraite, Steph. Il a parti sous la réforme des retraites Quintana!
    J’aimais bien son blog qui donnait des conseils presque basiques, mais tellement essentiels quel que soit le niveau de pratique.
    Aujourd’hui, il alimente sa chaîne YouTube.

  37. le cycliste en basquets

    Steph…… »que fait l’ UCI à propos d ‘ Archiméde qui aurait été poussé…….Bravo pour ton humour!
    Et bien, l’ UCI organise, ce jour les championnats de VTT………..Electrique………….championnats auquel participe……..
    Peter Sagan , on aura tout vu.
    Oh, en fait l’ UCI ne fait peut être qu’ entériner une pratique vielle de quelque dizaine d’ années…….qui aurait bénéficié à………..pas de noms…..

    • Edgard Allan Poe

      L’an dernier, 2ème édition de ces mondiaux de VTTAE, Thomas Pidcock avait déjà été sacré champion du monde.
      Cancellara est au départ ?

    • Thierry

      Sagan le fait a la demande $$$ de Specialized

  38. Thierry mtl

    Carapaz semble être venu pour honorer son contrat avec Ineos, sans plus. Il a la tête ailleurs. Dommage, c’est court une carrière. Il n’est pas le premier a saboter sa fin de saison en attendant son transfert, mais je me demande chaque fois, pourquoi ?

  39. Belle perf de Remco Evenpoel qui fait un bel écart sur Primoz Roglic mais qui pourtant ne parvient pas à décrocher Enric Mas. 🤔

  40. Thierry mtl

    Aux mondiaux en électrique, Sagan n’a même pas fait le top 10 !
    Et voyez l’âge de certains concurrents né dans les années 60 et 70.

    J’ai une deuxième carrière devant moi.

    • le cycliste en basquets

      Quelle tristesse que ce titre officiel de VTT Electrique , le ver est dans le fruit depuis au moins 15 ans, et voila que l’ UCI en fait la promotion……., comment voulez vous que ça ne triche pas derriére !
      Dès qu’ il y a un créneau, l’ UCI s’ y vautre litteralement , il en va ainsi pour le E Bike ou l’ on triche, parait il , à qui mieux mieux……

      • noirvélo

        Tout à fait d’accord avec toi , le VAE , ok pour les personnes âgées qui veulent se balader en « couples » , des personnes à handicap , des chauffeurs livreurs en milieu urbain , mais la version « sport-compétition » me dégoûte au plus haut point ! et puis trop d’épreuves dans trop de disciplines diluent la qualité des titres décernés … On pourrait aussi créer des « tricycles de course » avec leur CHMonde , du VTT « mono roue » , du VTT à « voile » , du VTT à eau dans 50 cm eau pour les cyclards qui vivent en bord de mer …. C’est du n’importe quoi , il y aura bientôt plus de sportifs professionnels que d’ouvriers d’usine (au moins en Europe!) et on ne peut pas dire qu’il n’y a pas d’argent qui circule ! tous ces sportifs exigent une bonne paye et se vendent au plus offrant … On en oublie les bases fondamentales du sport sans parler des dérives … D’une certaine manière j’ai décroché depuis un moment de ce « sport spectacle » à outrance , ( presque trop d’épreuves !) mais par contre (re) découverte perso des magnifiques cols du Climont et des Bagenelles dans mes Vosges adorées , avec vélo , tenue de pro et mental de coursier amateur …. et , !!! option « arrêt – panorama – banane » avant de « plonger dans les descentes , option « Nibali » !!! là aussi j’ai juste écrit option …

  41. marius

    Je poste un lien qui explique qui est Jérôme Gilloux, le champion du monde qui conserve son titre et surtout ce qu’est la compétition de VTT électrique, bien loin des stéréotypes.
    C’est du franchissement également en montée qui serait impossible avec un VTT, sauf vélo de trial.
    Je ne suis pas spécialement fan mais bien incapable de passer ces zones, même avec un moteur.
    Donc, total respect pour moi.

    https://www.vojomag.com/interview-jerome-gilloux-le-petit-prince-de-le-bike/amp/

    • C’est pas mon truc mais l’article est très intéressant Marius. Effectivement, cela permet de comprendre et de s’ouvrir l’esprit.

      • le cycliste en basquets

         » S’ ouvrir l’ esprit »……….je veux bien , mais x’ est un journal qui fait son autopromotion si j’ ai bien compris , avec autopromotion de son matériel.
        Dès que quelque chose apparait, l’ uci organise des championnats du monde……..qui ne veulent plus dire grand chose…..
        Alors, le VTT bien sur, pourquoi pas…….mais il y a déja le Cross country, le Short Track, la descente, le Free Style , le BMX accrobatique , le Gravel, le VTT Electrique…….n’ en jetez plus, la cour est pleine et tout ça avec des titres de champions du monde « que ça en vient à déborder »……….et ça ne veut plus rien dire! ( j’ ai du en oublier dans cette petite liste)

  42. le cycliste en basquets

    Eh oui, j’ avais oublié le « cyclisme virtuel »……….avec, bien sur ses championnats du monde UCI……Je ne sais même pas comment ils le nomment en Anglais?………..et, un maillot de champion du monde de plus……. »ça mange pas de pain »

    • Allez, pour te faire passer le temps j’ai trouvé un article de Jean-Pierre Demesnois (actuel recordman de l’heure en catégorie + de 75 ans) qui devait t’intéresser :

      « Connaître ses qualités de: ROULEUR, GRIMPEUR, d ATTAQUANT Pour modifier et planifier son entraînement.

      Comparer ses qualités physiques Résultats sur la base 100% ROULEUR = 100 % pour 5400 ml/kg = (VO 2 x poids) / 5400 Exemple = (60 x 75) / 54 = 83.3% GRIMPEUR = 100 % pour 6 watts / kg = [(poids x Vo2)-300 / 12] / [ 6 x poids] Exemple = 3900 / 12 / 450= 72.2%

      La vitesse lactique détermine les aptitudes d ATTAQUANT *** La vitesse lactique (VL) devra être 14 % supérieure à la vitesse aérobie (VA) Si VA = 43 VL= 43×1.14 = 49km/h

      Connaître sa dominante AEROBIE ou LACTIQUE ou Explosif Valeurs 6 w/kg 9 w/kg 15 w/kg recherchées Pour une même position, sur le même parcours, la vitesse proportionnelle sera: 1 1.14 1.35 Exemple pour une vitesse aérobie de 40 km/h, Vitesse lactique: 40 x 1.14 = 45.6 km/h Vitesse explosive: 40 x 1.35 = 54 km/h »

    • Oui… esprit d’ouverture….

      J’imagine que cela abîme un peu plus les chemins qu’un VTT musculaire mais sûrement beaucoup moins qu’une moto trial. Alors, pourquoi pas ?

      Puis, c’est moins polluant et moins bruillant qu’une moto.

      Perso, je ne suis pas attiré par la compétition en véhicule motorisé … Mais je comprends très bien que cela puisse attirer des sportifs et le VAE est la formule la plus écologique.

      Quand la compétition de VAE est organisée sur route en lieu et place d’une course de côte en vélo de route, je suis moins compréhensif. Mais ça, c’est une autre histoire.

      • le cycliste en basquets

        J, ai fait une bréve tentative de lecture de JP Deménois et je n’ y ai rien compris……….sans doute interessant , mais trop compliqué pour moi.
        Je ferais une autre tentative à tête reposée………mes neurones ne répondent plus!
        Pour l’ assistance elec, elle n’ a rien à faire dans le cyclisme, pour les loisirs certainement et pour ceux qui veulent ,encore, profiter des joies de la bicyclette, c’ est OK.
        Tu es bien conscient de la suspicion
        généralisée qui parcours tout le vélo depuis une quinzaine d’ années…….. et qui « charge » encore plus certain coureur tricheur invétéré par ailleurs ………

      • De première abord, je partage ton avis mais, pour moi, cela n’a rien à voir avec du vélo. Alors je comprends que cela puisse plaire en loisir et même en compétition.

        C’est juste un autre sport, un sport motorisé, et je n’ai pas envie de juger les pratiquants. Si j’ai bien compris, cela demande du pilotage et des qualités physiques très différentes… explosivité, adresse, gainage… et à haut niveau sûrement quelques aptitudes aérobies.

        Perso, cela ne m’attire pas mais si cela plaît à d’autres c’est très bien. C’est de la moto écolo.

        Et pour une pratique sur route en loisir pour les plus anciens, c’est très bien également.

  43. le cycliste en basquets

    noirvélo: je suis 100 % d’ accord avec toi sur ta derniére intervention……..et d’ autres bien sur!

  44. marius

    Je confirme, les VTT électriques laissent de belles traces dans les chemins 😅.
    Il y a 2 types de compétitions VTT électriques.
    Typé Enduro ou effectivement, il est impossible de passer certaines zones sans l’assistance électrique.
    Why not, c’est ce qui est fait en circuit XCO.
    Et puis il y a les courses VTT marathons comme la Transmaurienne, ou les VAE sont autorisés sur le même parcours, évidemment classés à part.
    Je n’y suis pas favorable du tout, car on peut faire tout le parcours sur le vélo, même si les compétiteurs se donnent du mal en étant souvent hors assistance électrique. Et là, il faut le traîner le poids du VAE.
    C’est juste une demande des marques pour promouvoir ce type de vélo.
    Sauf qu’il n’y a pas de demande de VAE « de course ».
    Pourquoi ?
    Parce que le vélo électrique, c’est la négation du vélo et de ses valeurs que tout le monde connais ici.
    L’acheteur de ce type de vélo, refuse l’effort et roule tout le temps avec l’assistance électrique, même en mode loisir ou « sport ».

  45. Yvon

    Souffrant d’arythmie cardiaque je suis ravi d’être sur un vélo électrifié, j’ai l’interdiction de faire les pancartes je dois pédaler seul car nous sommes d’éternels gamins sur un vélo. Pour la compétition c’est un non sens, je ne suis pas cador en informatique mais on doit pouvoir modifier la puissance du vélo à distance et tricher encore plus facilement.

    • Si le VAE te permet de continuer à te faire plaisir, c’est génial et cela suffit à justifier le bien fondé de cette invention.

      En compétition, l’iniquité des sports motorisés sonne comme une évidence, même sans tricherie…

    • marius

      Yvon, je suis ravi que tu puisses exercer ta passion grâce au vélo électrique. Je serais moi-même bien content de l’utiliser, un jour prochain, que j’espère lointain.
      Il est très facile de débrider un VAE, même si la loi l’interdit et que cela fasse sauter la garantie.
      A savoir, moteurs, batteries sont communs aux marchés Européen et USA qui n’ont pas la même vitesse limite d’assistance.
      25 Km/h en Europe
      32 Km/h aux USA, voir 40 Km/h dans certains états.
      Maintenant, face au défi climatique, la généralisation des vélos électriques, même de ville, n’est pas la solution.
      Sauf raison de santé évidemment.

  46. Surtout dans les villes plates comme Grenoble et que les VAE viennent remplacer les vélos musculaires sans diminuer le nombre de voitures…

  47. KO

    Je pensais aussi que le VAE en ville n’était justifié que pour un nombre limité de personnes (problèmes de santé) jusqu’à ce que je croise, à vélo, un jeune père de famille qui m’a dit que cela permettait de servir de seconde voiture ( course, jeune enfants…).

    • marius

      Le fait d’utiliser un VAE en ville, au lieu d’un vélo traditionnel, relève du confort.
      Rien de répréhensible mais cela a un coût, ne serait-ce qu’en électricité.
      Oui, ça consomme moins qu’une voiture électrique.
      Cette ressource va manquer et cela dès cet hiver en France. Ces mobilités que l’on nous vends douces, VAE, trottinette électrique, seront toujours polluantes comparées à un vélo.
      VAE, vélo en ville, je suis pour et j’aimerais.
      Le problème, c’est que rien n’est fait pour stationner son vélo, sans avoir la crainte de se le faire voler.

    • SI le VAE remplace la deuxième voiture, c’est cool.

      Si le VAE remplace un vélo de ville classique, ça les moins…

      À, Grenoble, ville la plus plate de France, rien ne nécessite l’assistance électrique. Pour ceux qui habitent sur les hauteurs, c’est différent.

      • Ça l’est moins

      • nikko

        Je suis un groupe vélotaf sur FB où il apparait que la majorité des posts viennent de personnes qui utilisent le vae. La raison qui revient souvent c’est de ne pas transpirer en arrivant au travail et ils ponctuent très souvent par « mais c’est comme le musculaire, on pédale autant »… Et quand on aborde le coût écologique de la fabrication des batteries et de la recharge en électricité on vous renvoie au « mais regardez les moteurs thermiques, c’est eux les pollueurs »

  48. le cycliste en basquets

    Merci Eric pour le lien vers le Km Vertical à vélo.
    En introduction à l’ article il est dit que le Km vertical n’ existait pas encore en cyclisme………… mon oeil que ça existe et depuis fort longtemps chez les cyclistes ! Enfin qu’ est ce que la montée de l’ Alpe d’ huez, un Km vertical………et même un peu plus 1, 150 Km vertical……..avec un record (controversé il est vrai) de 36 mn ou à peu prés……..donc pour 1 km vertical çà fait à peu près 33 mn…….dites moi si je me trompe beaucoup. c’ est, en tout cas des temps bien inf. à ceux dits dans l’ article. (attention, je ne nie absolument pas la controverse Pantani, Armstrong, Ulrich…….etc.)
    Bon , encore une fois , de bonnes nouvelles de notre sexagénaire du vélo……..Toujours là la Longo…..éternelle Jannie, émaciée comme jamais………le poéte aurait dit noueuse comme un pied de vigne , mais je l’ avoue l’ image n’ est pas très belle; Enfin 1 km vertical en bien moins qu ‘ une heure, il faut le faire!
    Je sais que Jannie a souvent été controversée mais quand même essayez à son âge !

    • L’article est du 4 août 2016.

      • le cycliste en basquets

        Ha bon, je n’ avais pas vu la date…….ceci dit, ça ne change pas grand chose…..sauf que ce concept de montée séche avec pile poil 1000m de dénivelé n’ a donc pas pris en cyclisme.
        D’ ailleurs, dans certaines étapes de montagne les cyclistes enchainent souvent, 3, 4 ou 5 KM Verticaux en , 3, 4 ou 5 heures descentes comprises.
        Le « décalage » dans le temps m’ embête plus pour Jannie, mais j’ espére qu’elle a toujours cette sorte de foi , d’ ailleurs je n’ en doute pas!

  49. le cycliste en basquets

    IL y a quelques jours, je re commandais de suivre quelques jeunes sur la Vuelta et le tour de l’ avenir:
    vuelta : maillot rouge : Evenépol
    bien placé Ausyo
    Tour avenir ; Uijtdebroeks 2 étapes et maillot jaune.
    Gégoire 1 étape
    Martinez un bon rétablissement ce jour top 6.

    Un que personne n’ avait vu arriver à la Vuelta : Jai Vine déja vainqueur de 2 étapes arrivées au sommet…..impressionnant !

  50. le cycliste en basquets

    Tout amoureux du vélo ne pourra pas rester indifférent devant un monument comme l’ « Ultrat Trail du Mont Blanc……..plus de 170 Km en moins de
    20 h record battu par Killian Jornet ……. extraordinaire….
    E t là, il ne s’ élévera pas la moindre voix pour dire que c’ est un record de mutant ou que sais je………. , à la mode Vayer, …… personne n’ insinuera que pour vaincre les douleurs musculaires amplifiées par les chocs en descente……..du Tramadol (simple exemple) ait pu circuler.

  51. marius

    Encore un article Putaclic contre l’UTMB et le Trail, j’ai l’impression.
    Il faut savoir qu’à L’UTMB, il y a des contrôles antidopage, un tracker GPS et un commissaire de course qui avec ses assesseurs sur le terrain, scrutent la moindre irrégularité. Un concurrent qui monte dans une voiture, sera trahi par son tracker.
    Cela arrive, au moins une fois par édition. Et dans ce cas là, ils l’interceptent et ils lui expliquent que son changement d’allure est suspect, pour ne pas dire impossible. La sanction, c’est la mise hors course.
    Une année, la première féminine a été pénalisée en course pour avoir reçu de l’assistance hors zone.
    Après plusieurs avertissements,
    soit elle prenait 15 minutes de pénalité et donc perdait la première place, soit elle était disqualifiée. Elle a préférée s’arrêter.
    Tout cela pour dire que les organisateurs n’ont aucune mansuétudes avec les tricheurs ou assimilés. Sur l’UTMB, les barrières horaires sont serrés. Impossible de les tenir, si on se contente de marcher comme sur d’autres ultras.
    A 00h43 ce dimanche, seulement 189 finishers pour 784 hors course, en augmentation.
    Pourtant, il faut montrer patte blanche pour pouvoir s’inscrire, cad, avoir terminé un certain nombre de Trails plus ou moins longs, sans compter le tirage au sort, sauf pour l’Elite.
    L’usage des antidouleurs ou autres anti-inflammatoires et quasi la règle sur des distances pareils, surtout pour le ventre mou du peloton.
    Mon ancien chef, s’était aligné sur la CCC. Il a mis 24h pour terminer les 100km et 6000m de dénivelé. Les genoux détruits, ne tenant que grâce aux anti-inflammatoires. Le week-end dernier, j’ai mis 3 jours à récupérer d’une marche en montagne de 15 km et 1300m de dénivelé. Je marchais comme Pinocchio. Le prix à payer sans entraînement.
    Après, il y a du dopage dans le Trail, ce n’est pas moi qui le dit mais Adharamand Finn dans son livre « une exploration de la planète Trail «  que je recommande vivement.
    Ce qui ne veut pas dire que tous les vainqueurs des courses de l’UTMB étaient chargés. Je n’affirme et ne veux pas faire de généralité.
    Je veux juste rester sur ces merveilleux moments pleins d’émotions que m’ont offerts les concurrentes et concurrents pendant ce week-end de l’UTMB, grâce au travail de toute une équipe, les coureurs ou vététistes qui filmaient en live, sans oublier tout les bénévoles. Chamonix était inondée de spectateurs et à plus de minuit, nombreux sont restés pour voir arriver les traileurs. Ils ont jusqu’à dimanche 16h30 pour franchir la ligne et réaliser parfois le rêve d’une vie.

    • Wolber

      Désolé Mica pour avoir relaté un article contre le Trail , où l on parle de triche et de prise de médoc.
      Retiens plutôt ce qu écrit Marius qui précise que la prise d anti douleurs et d anti inflammatoire est quasi la règle pour ce qui concerne le centre mou des participants. Pour les autres peut être ou pas . On n en sait rien.

      • le cycliste en basquets

        Pas de probléme , mais en trail, comme à vélo, je pense que l’ on ne peut pas faire l’ économie de certaines  » prises. »
        Dans la plupart des sports « chronométrès et « extrèmes » les perfs. ne se font pas à l’ eau claire.

      • Mica, tu es à deux doigts d’écrire que certains qui écrivent ici sont forcément dopés 😇

        Bien non Mica, il y en a également beaucoup qui ne font aucun compromis avec l’honneur.

      • Steph

        et d’autres – je m’y compte – juste avec leur amour-propre 😌

      • noirvélo

        Oui mica , moi aussi , je n’ai jamais transgressé les règles , jamais de produits , jamais d’antidouleurs , une seule fois du « Red Bull » !!! … Si je suis condamnable , je sors le martinet ce soir … Pour moi ça a toujours été un peu une fierté mais surtout une normalité !

  52. le cycliste en basquets

    J’ ai dit simplement ce que certains disaient il y a 60 ans : « Un TDF ne se gagne pas à l’ eau claire » c’ est tout……
    Pour un trail extrême, j’ imagine pas qu’ il en soit autrement……ne serais ce que pour « soulager  » les contraintes  » dues aux descentes.
    Je ne me permettrais jamais de dire que parmi ceux qui écrivent ici, il y a obligatoirement des dopés;
    Je pense, que sur le dopage, des lignes et des lignes ont été écrites, autrement plus « virulentes » que les miennes sur un sujet que je n’ aborde que trés rarement……çà n’ a jamais été mon sujet……

  53. Edgard Allan Poe

    Et ben, on s’éclipse deux jours pour courir et les discussions fusent !
    Le VAE, je ne suis pas fondamentalement pour au regard notamment du fait que beaucoup de personnes encore jeunes pourraient s’astreindre à un minimum d’entrainement pour pouvoir rouler correctement à vélo sans trop souffrir, plutôt que de faire de la mobylette électrique à 40 tours de pédale par minute. Question écologie, à l’instar des futures voitures électriques qui devraient, selon les décideurs politiques, sauver le monde, je trouve le bilan pas fameux.
    Ceci étant, ce type de « vélo » a relancé en grand partie l’industrie du cycle et les marchands de vélo dégagent l’essentiel de leur chiffre d’affaire avec.
    J’y vois un intérêt – entre autres – dans l’utilisation des VAE pour ce que l’on nomme le vélotaf, qui permet à son utilisateur d’arriver sur son lieu de travail relativement frais et pas dégoulinant de sueur. Le nombre d’entreprises qui offrent la possibilité à leurs salariés de se doucher en arrivant au travail se comptent presque sur les doigts de la main en France. Avec mon employeur, cela fait bien 10 ans que l’on réclame ce genre de luxe superfétatoire !
    Lors d’une sortie dans la Chartreuse, j’ai été tapé par un VAE. Je montais à 15/16 à l’heure maxi sur des pentes à 8/9 % quand un gars, que j’avais vu quelques virages en dessous, m’a dépassé à 30 km/h mini. Cela remonte à 5 ou 6 ans. Il m’avait expliqué qu’il faisait l’A/R quotidien entre son domicile et Grenoble, soit environ 30 bornes et que son VAE se rechargeait dans la descente. Intéressant.
    Le dopage dans le trail ? Ça me rappelle les débuts du VTT puis du triathlon en France. On nous servait l’image de sports certes extrêmes et difficiles, mais empreints d’un vent nouveau de liberté…l’expression d’une certaine fraternité entre concurrents certes adversaires, mais avant tout des hommes de leur temps, en marge des normes compétitives classiques…rien à voir avec ces ringards du vélo de route ou de l’athlétisme qui se livraient des guerres sans foi ni loi, centrés sur leur égo.
    Le temps a démontré l’inverse.
    Récemment, « Sport et Vie » relatait des cas de triches dans les compétitions d’e-sport, type Zwift, avec l’exemple d’un des meilleurs « cyclistes à distance » dont la tricherie a été démontrée : le gars ne figurait même pas dans les tablettes sous son propre nom mais sous un pseudo !
    Eric évoque le ventre mou des « pelotons » de trailers. Dans le vélo, j’ai souvent vu des amateurs prendre tout et n’importe quoi en dehors de toutes règles physiologiques de bienséance pour l’organisme. Chez les pros, dopage, certes, mais plus souvent millimétré et même, en général, avec des coureurs raisonnables.
    L’amour propre…c’est ça . Même en période de pénurie d’eau. C’était dur hier, mais la satisfaction une fois la ligne passée est immense. Incommensurable !

    • nikko

      La première fois que j’ai croisé un vae c’était en 2014 ou 15, c’était un samedi matin dans la vallée de Chevreuse, je montais une côte à 14 ou 15kmh (pas une 8%, plus près de 5), j’étais seul au monde, et que voilà un cycliste en civil, sur un vélo de ville qui me dépasse, allure M. Hulot, sans un regard, sans un mot.
      Je ne comprends pas, puis je lui lance (ou plutôt à son dos) « c’est de la triche, c’est de l’électrique ! ». Je le revois en haut de la côte où il s’était arrêté pour se couvrir, il commençait à tomber des gouttes, il me regarde et me dit « oui, mais au dessus de 20 c’est moi qui pédale ! »
      J’étais sur le cul…

      • KO

        Une espérience similaire il y a deux ans dans la montée du col de l’Iseran coté tarentaise, un homme très corpulent sur un VTT AE me double à 16 ou 18km/h à 3 km du sommet (je devrais être à 12km/h) . Je suis étonné et ce « cycliste » se justifie en disant mais le vélo est lourd… Je dois confesser avoir souhaiter que la batterie tombe en rade et regretter mes jeunes années où j’aurais peut-être pu le suivre.

  54. Edgar Allan Poe

    Dans mon entourage pro, quand je vois le nombre de VAE qui ont été achetés au sortir des confinements et qui déjà prennent la poussière dans les caves et les remises ou garages, je pense que d’ici peu, il y aura de très bonnes opportunités à saisir dans les ventes de matos d’occasion.

  55. Thierry mtl

    Vuelta

    La question est de savoir si Remco tiendra 3 semaines.
    31 km de CLM plat mardi. Ca va être la fête pour Roglic et Remco, mais pas pour les autres.

    Étonnante défaite de Pidcock aux mondiaux de mtb. Il semble qu’il a été ennuyé par un problème de santé durant la semaine.

    Côté français, c’était un gros weekend de victoires et de podium.

    • marius

      C’est aussi son Ranking UCI qui l’a fait partir en 37 ieme position. Il a laissé de grosses cartouches pour remonter le peloton, sur un circuit ultra exigeant, sans temps mort. Après, s’il a eu un problème de santé dans la semaine, cela n’aide pas.
      Grosse domination des françaises. A commencer par la jeune, 19 ans, Line Burquier, bien aidé par un physique de grimpeuse. Allez voir son compte Instagram, line_brqr. Championne du monde Espoirs. Chez les Élites, les championnes ne meurent jamais. J’ai lu que Pauline Ferrand Prevot avait maigri de 4 kg. Content pour elle, 2 médailles d’Or de plus.

      • EdgarAllan Poe

        Pidcock a vraisemblablement eu aussi un problème mécanique.
        Question poids, chez les filles, Miss Loana Lecomte n’a plus grand chose à perdre…il circule une photo d’elle où l’on voit des veines très apparentes sur ses quadriceps. Le plus fort, c’est que ça reste étonnament visuel, pour ne pas dire beau, ce qui n’est pas le cas habituellement chez la plupart des cyclistes, hommes ou femmes. Le tout avec un sourire éclatant.

  56. Thierry mtl

    Il n’y a qu’une chose à conclure de ce 30 août 2022 : REMCO

    • Wolber

      Il est sur que ce Remco la, n est plus celui du Tour de Suisse..

    • p'tit lucien

      « ah mais la vuelta est encore loin d’être terminée, il n’a pas encore prouvé s’il pouvait tenir sur un grand tour de 3 semaines, etc.. »

      non, j’déconne.
      Remco Evenepoel est une évidence. Temporairement mitigée par sa chute au Lombardie 2020 et son demi-échec au Giro 2021. Mais c’est clair : ce type est surdoué.

      Les Belges peuvent déjà oublier Wout Van Aert.
      Bon, là j’déconne aussi.

      Le pire c’est que dans deux ans (ou moins ??) Remco Evenepoel lui-même passera peut-être au second plan, au profit de Cian Uite… Uytde… Huitebr… Euilletebrouk…

      Micaaaaa, enfile tes baskets et viens à mon aide !

      • pijiu

        Toute ressemblance avec les début des années 90 où les super champions apparaissaient les uns après les autres serait purement fortuite.
        Comparaison n’est pas raison, mais à cette époque également un petit groupe de coureurs a commencé à tout dominer en déclassant des tricheurs notoires (à la Jumbo qui humilie Sky/Ineos en 2020), puis tout s’est emballé avec des phénomènes tous plus fantastiques les uns que les autres dès 1994. Qui se rappelle de Bobrik déclassant un Pascal Richard sur le Tour de Lombardie (qui pourtant ne tourne pas à l’eau chez Ariostea), de Berzin « aux capacités physiologiques hors norme développées par l’apnée en piscine et les méthodes soviétiques », etc. C’était aussi l’époque où les grimpeurs roulaient et les rouleurs grimpaient (là aussi, toute ressemblance avec le Tour de cette été…).

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.