Tous les jours, la passion du cyclisme

Le Tour de l’actualité

1 – Tour de Romandie

Belle victoire hier du jeune pistard Ethan Hayter chez Ineos, qui poursuit ainsi la belle réussite de l’équipe ces temps-ci. Il faudra compter sur lui dans les prochaines années sur les chronos, question de donner la réplique à son coéquipier Ganna?

Rappelons aussi que Hayter a remporté l’an dernier le Tour de Norvège. Si ce Tour de Romandie est probablement beaucoup trop montagneux pour lui, il pourrait garder le maillot jusque jeudi.

2 – Mike Woods

Ce fut hier le moins bon des favoris sur le prologue, prouvant que Woods n’est pas un bon rouleur contre la montre.

Mais les écarts sont serrés, il n’a perdu par exemple que 23 secondes sur Alexandr Vlasov, rien pour s’affoler pour le moment. Les écarts seront beaucoup plus importants que ca vendredi et samedi prochain!

Par contre, belle perf de Rohan Dennis et de Geraint Thomas, qui sont des clients pour le général. Dennis pourra compter sur un bon Sepp Kuss en ce moment chez Jumbo-Visma.

3 – Tudor Pro Cycling Team

La marque suisse de montre Tudor se lance dans le cyclisme professionnel, avec l’aide de… Fabian Cancellara.

L’annonce a été faite à l’occasion du départ du Tour de Romandie.

C’est une excellente nouvelle pour le cyclisme suisse, privée d’équipes cyclistes à ce niveau depuis un moment.

L’ambition avouée du nouveau patron Cancellara est d’élever progressivement l’équipe jusqu’au World Tour au cours des prochaines années.

L’équipe roulera sur des vélos BMC, suisses eux-aussi.

Le chemin jusqu’au WorldTour est parfois long et surtout très cher, l’équipe française B&B Hotel-KTM est là pour nous le rappeler.

4 – Sidi

J’ai toujours aimé la compagnie de chaussures de vélo et de moto italienne Sidi. Du très beau matos, porté par des générations de coureurs depuis des décennies.

Sidi, c’est un peu le Campagnolo de la chaussure cycliste.

Beau petit vidéo sur l’usine Sidi, mis récemment en ligne par Chris Froome.

5 – Dopage

Très sale histoire d’une saisie de produits dopants dans le milieu cycliste amateur en Occitanie. C’est moche, et ca fait peur… car cela prouve que le problème demeure bien réel dans le vélo, il convient de ne pas baisser les bras et la vigilance.

6 – Plafond salarial

Le plafond salarial existe déjà dans de nombreux sports professionnels, question d’équilibrer la compétition et de limiter le pouvoir de l’argent.

Pourrait-on en venir là dans le cyclisme professionnel qui ne dispose pas actuellement d’une pareille mesure?

Pas impossible, l’UCI a entamé ses réflexions en ce sens. À temps pour la redistribution des licences World Tour pour la période 2023-2025?

Personnellement, je suis totalement pour. À une nuance près: il faudra tenir compte du fait que le cyclisme est un sport individuel qui se court en équipe. Souvent, ces équipes sont structurées autour d’un ou deux grands leaders bien établis, les autres coureurs étant à leur service sur des épreuves ciblées, et disposent de plus de marge de liberté ailleurs.

Pourrait-on voir une équipe avec 6-7 des tous meilleurs coureurs mondiaux? On peut penser que ce serait un joyeux bordel en course!

7 – Zwift

L’égalité des chances dans Zwift? N’y comptez pas trop. Perso, je n’y ai jamais cru, expérience empirique à l’appui. Ce qui ne veut pas dire que l’outil n’est pas intéressant pour bien s’entrainer durant l’intersaison.

Perso, je préfère le ski de fond dehors!

8 – 12 ooo kilomètres

Parlant ski de fond, il a parcouru cet hiver 12 000 kms sur ses skis de fond.

À 73 ans.

Vous avez bien lu, et non, ce n’est pas 12 000 kms sur un vélo mais bien sur des skis.

Hallucinant. Je ne vous parle pas de mes 2 500 kms. Ridicule.

9 – Egan Bernal

Le jeune champion colombien a repris récemment l’entrainement sur son vélo, après des mois d’arrêt dûs à cette lourde chute.

C’est une bonne nouvelle pour le vélo.

La mauvaise, c’est qu’Alaf, le champion du monde, est toujours à l’hôpital à Herentals, et ca, ben ca ne me fait pas plaisir. Alaf a eu la poisse cette saison avec cette autre chute sur les Strade Bianche. On espère le revoir le plus rapidement possible en course.

10 – Mardis cyclistes de Lachine

Des rumeurs laissent croire à la fin de cette prestigieuse et mythique série de critériums en banlieue de Montréal, qui a couronné de nombreux champions au fil des ans.

On a hâte d’en savoir plus. Si les Mardis cyclistes disparaissaient, ca serait un autre coup dur pour le cyclisme sur route au Québec, particulièrement pour les jeunes espoirs du sport qui ont besoin de courses d’un niveau relevé pour se développer et, éventuellement, se faire remarquer au plus haut niveau.

Partager

Précédent

Grosses pointures en Romandie

Suivant

La Coupe canadienne, un nouveau classement national en cyclisme sur route

62 Commentaires

  1. F6210

    «Mais les écarts sont serrés, il n’a perdu par exemple que 12 secondes sur Enric Mas, »
    Mais il insiste le « bougre » ! :;-) A priori, le rédacteur ne lit pas les commentaires !
    Il y a une erreur de Mas ! Voici celui qui court le Tour de Romandie : https://www.procyclingstats.com/rider/lluis-guillermo-mas !
    Attention : persister dans l’erreur nuit à la crédibilité de LFR ! :;-)

  2. Tchmil

    Mike Woods, n’étant pas très bon rouleur, sprinter et ni même descendeur, a pourtant un très beau parcours et de belles victoires qu’envieraient beaucoup d’autres. Arrivé tard dans le cyclisme, il a rendu en quelques années le maximum de ce qu’il pouvait, en rattrapant un retard qui paraissait abyssal alors que quasiment tous débutent avant leurs 15 ans. C’est un « hors-normes » qui, sans avoir baigné dans une culture cycliste jeune, ne rattrapera pas ses manques techniques.
    Le parallèle avec Bassons est que ce sont tous 2 des athlètes hors normes, arrivés tard dans le cyclisme (Woods semble intègre mais moins « frondeur »). Le tarnais avait un passé de vtt qui lui a peut-être moins désservi que celui d’un coureur de demi-fond comme Woods.
    Comme quoi tout n’est pas dans les « gènes » 🙂
    Mais l’Otavien (c’est comme ça qu’on dit ;)) a encore une belle saison devant lui, peut-être 2 ou 3 ? Sur Liège il semblait plus limite que l’an passé, est-ce dû à ce début de saison plus difficile (chute)?

    En tous cas il y a peu de chances de les retrouver dans la rubrique des faits divers comme ces pauvres cyclistes pyrénéens chopés le nez dans le pot de miel (encore une enquête de police d’ailleurs). A peine étonnant quand on observe ce petit milieu amateur régional qui se reproduit de générations en générations.

    Enfin concernant les freins à disques, l’équipe luxembourgeoise Leopard utilise encore des patins traditionnels sur le Tour de Bretagne. Les seuls coureurs à ce niveau qui en utilisent encore, le Luxembourg est-il épargné de cette malsaine propagande commerciale ? En fait ils roulent sur des vélos Giant, une des rares marques a encore en proposer. Ce qui n’a pas empêché le dénommé Kluckers de finir second de l’étape d’ouverture.

  3. noirvélo

    4) SIDI !!! Ce n’est pas à moi de dire que ce sont les meilleures (ce serait un jugement!) mais ce sont celles que je préfère , j’ai ma 7e paire , les Ergo5 … Pas les plus légères , les Sidi , mais elles sont bien pensées , durables , très confortables , remarquablement bien finies et le pied bien tenu ! Je m’en tape que ce soit Froome qui en fasse la promo , c’est du marketing bien évidemment mais ça me gêne d’un peu payer la marque et les gros salaires des cadors du peloton par ce biais …

    • Laurent

      @F6210,

      Mea-culpa! Merci d’avoir porté cette grossiere erreur à mon attention, je suis allé trop vite en effet. Ma charge de travail professionnelle est très élevée en ce moment, mais ce n’est pas une excuse.

      Parfaitement raison: ce genre d’erreur peut nuire à la qualité de ce site, et cette qualité m’est très importante. Je vais redoubler d’attention pour ne plus que ça se reproduise.

      L’erreur a été corrigée. Encore merci.

      • f6210

        De rien !
        Mise à jour de 14:28 : après avoir été démasqué par LFR :;-) , Lluis Mas vient d’abandonner ! : donc plus aucun Mas sur le Tour de Romandie !

  4. noirvélo

    8) 12 000 km !!! Il ne sait peut-être pas qu’il a toujours eu un moteur de champion mais s’il l’avait « poussé » en compétition de haut niveau peut-être qu’il ne serait plus de ce monde ou en mauvais état à force de flirter avec la zone rouge et en ayant recours à une « médicalisation poussée » !! En tous les cas la pure endurance agrémentée forcément de quelques « montées dans les tours » , une bonne hygiène de vie , une « compagne tolérante » , dans un milieu à « pollution minimum » , vive la Finlande !! , engendre apparemment une bonne santé ! Ca me rassure pour la suite de ma « carrière vélo » , je prends note …

    • noirvélo

      Pardon , 73 ans !!! à cet âge là , les années comptent « triple » !!!

  5. noirvélo

    3) Tudor … Je n’aime pas Cancellara , ( ça n’engage que moi ) tout en appréciant la naissance d’une nouvelle équipe avec un sponsor décidé à y mettre des « pépètes » … même si le professionnalisme ne me berce plus d’illusions …

  6. mica

    5 : Et ça continue et de mieux en mieux, stéroides, anabolisants, hormones de croissance , EPO……..Quand on pense que Marion Sicot à pris 4 ans pour infiniment moins (1 dose d’ EPO , auto administrée à la sauvette…, c’ est du moins sa version et celle retenue officielement)
    Tiens, des vélos on été saisis…….j’ ose espérer qu’ ils seront « désossés  » entièrement par des experts et non « passés à la « tablette » totalement inopérante.
    Dans le meilleur des cas on nous dira que chacun est libre de rouler avec le vélo qu’ il veut!
    Cela nous conduit le plus directement possible au point N° 3 Cancellara…… Soyons certain que ça « électrisera » le débat!

    7 : SWIFT: j’ ai pas tout compris, mais une arnaque potentille de plus…..que l’ uci a cautionné le plus vite possible, c’ est risible, triste, à pleurer……..bref, c’ est l’ uci!………dites moi si je me trompe …..

    • Steph

      SWIFT: j’ ai pas tout compris, mais une arnaque potentielle de plus.

      Ouais, c’est ce que raconte aussi Poutine depuis deux mois.

      Heureusement son abo ZWIFT, lui, n’a pas encore été résilié, du coup il se fait des sessions de ouf avec Lavrov et Choïgou à Watopia.

  7. noirvélo

    7) Zwift , c’est comme Strava , tout le monde peut y participer mais tout le monde peut tricher ! nous vivons dans un monde vaniteux , egoiste et individualiste qui ment en permanence ! je ne cherche plus d’opposition depuis longtemps , Ahhh si ! , peut-être par rapport à moi-même en terme de « notion de plaisir » …. Je cherche toujours à me faire une sortie qui me fera plus plaisir que celle d’avant en terme de sensations , de parcours , de paysage , en soignant mon coup de pédale , en « philosophant » , en trouvant les meilleurs compromis , avec un vélo « nickel » , propre et bien réglé . Et même si un autre cycliste me rejoint et me dépasse , je ne cherche nullement à prendre sa roue ! et si j’en dépasse un autre , je ne me retourne pas pour savoir s’il me suit , si je le lâche … J’ai choisis ma cadence , d’être seul échappé dans le Ronde ou dans LBL … Je suis seul maître à bord et ça me va , » no stress « … Et si suis je me retrouve avec mes potes le dimanche matin , ce n’est pas pour faire la course , si le niveau me semble trop élevé , je mets le clignotant et prend une autre direction …. ma direction , certainement la bonne !!! fini les rapports de force … avec un clin d’oeil à notre « fondeur finlandais de 71 ans » …

  8. Edgar Allan Poe

    Le personnage hyper sulfureux, qui faisait de la mobylette dans les bosses flandriennes et sur les pavés de Roubaix : Mapei, Fassa Bartolo, SCS, Léopard Trek, RadioShack…
    Toujours dans l’entresoi, avec la complaisance des infrastructures et de certains médias.
    À dégager !

  9. Encore une très grosse chute collective en ligne droite et en descente…

  10. JM Lachance

    Avec toute la triche et/ou les capteurs de puissance généreux, il faut prendre Zwift comme un outil de préparation formidable pour les courses extérieurs.

    Tu gagnes sur Zwift –> tu gagnes sur la route.

  11. Steven Kruijswijk pointant à presque 1 minute, il serait sympa que la Jumbo puisse permettre au toujours étonnant Rohan Dennis de lutter pour le général.

  12. Ce tour de Romandie est vraiment une belle course très ouverte. La fin de semaine promet une belle bagarre pour le classement général entre Aleksandr Vlasov, Ben O’Connor, Damiano Caruso, Geraint Thomas mais également Félix Grosschartner, Juan Ayuso, Brandon McNulty ou le toujours surprenant Rohan Dennis

  13. Geraint Thomas sanctionné de 20 s pour avoir ravitaillé hors zone mais pourtant exactement au même endroit que les autres équipes 😒🧐☹

    • mica

      c’ est l ‘ a peu prés du cyclisme. « un coup je te vois, un coup je te vois pas » !

  14. Question pour Mica (ou à d autres) :

    Est-ce Ferdy Kübler sur la belle affiche du 75eme Tour de Romandie ?

    • mica

      Oh que oui c’ est Ferdi Kubler le Suisse énergique, j’ en suis sur a 98%.
      Lors d’ un TDF des années 50, un coureur Français l’ interpellait alors qu’ ils en étaient au début de la montée de Ventoux :  » Attention, Ferdi , le Ventoux n’ est pas un col comme les autres »
      Et l’ Helvéte de répondre :  » mais Ferdi n’ est pas un coureur comme les autres  » !
      En voila du tempérament.
      On peut noter que, de fait, le Ventoux n’ est pas un col géographique, mais un sommet. Comme beaucoup d’ autres.

      • La photo est magnifique !

        La position agressive et aérodynamique, la musculature, le rictus de l effort et la détermination dans le regard.

        La classe.

      • Calvaire

        Pendant le Tour 1955, Ferdinand Kübler abandonne à l’issue de la 11e étape entre Marseille et Avignon, longue de 198 km. Alors qu’il attaque la montée du Ventoux, Raphael Géminiani le prévient : « Attention, Ferdinand, le Ventoux n’est pas un col comme les autres. »

        Ferdi Kübler lui répond « Ferdi n’est pas non plus un coureur comme les autres ! » Cette réplique participe à la légende du Mont Ventoux.

        Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, cite souvent les mots de Ferdi Kübler pour magnifier l’effort qu’exige l’ascension du Ventoux.

        À l’arrivée de l’étape à Avignon, Kübler abandonne le Tour de France. Le champion suisse prononce alors ces mots qui deviendront célèbres :

        « Ferdi, il est trop vieux. Il a mal. Ferdi s’est tué ! Ferdi s’est tué dans le Ventoux !  »

        Pendant ce Tour de France 1955, des soupçons de dopage ont pesé sur Ferdi Kübler. Le champion cycliste zigzaguait pendant la montée du Ventoux et criait à la fin de l’étape.

        Pendant le contrôle des chambres, les commissaires ont trouvé des produits dopants et des seringues, mais Kübler a toujours nié s’être dopé.

  15. Wolber

    Il paraît extrêmement difficile de s exprimer pour les coureurs français en ce début de Tour de Romandie.

    • Faut dire que le Tour de Romandie étant bien souvent au Giro ce que le Dauphiné est au TdF, une rampe de lancement, ce n’est pas très surprenant.

      • L on peut juste dire que les Français de chez AG2R font leur travail d équipier correctement car Ben O’ Connor est toujours en bonne position pour avoir une chance de s imposer au général alors qu’il me semble qu’il est plutôt tourné vers le TdF.

        Après tout, les Français l on s en fout… l important est que la course soit belle.

        Et si samedi un Français termine dans les 5 premiers de l étape, ce serait déjà un excellent résultat.

  16. Wolber

    Chez Ineos , chez Jumbo ont fait aussi son travail d équipier.

    Finir ds les 5 premiers de l étape serait un un bon résultat. Oui, tu as bien résumé . Et peut être que Pinot gagnera.

    • Pinot semble se remettre à un niveau compétitif physiquement. Psychologiquement, il reste du travail.

      C est à lui que je pensais pour une place dans les 5. Vu que c’est l unique grande et difficile étape de montagne, ce serait significatif.

      Franchement, ce serait beau qu il fasse des victoires d étapes sur l’un des grands tours 2022. Il reste un sacré grimpeur.

  17. Wolber

    on s en fout des coureurs français.. moi pas . J aime bien quand des petits gars du coin ont des bons résultats. 😊

  18. Wolber

    Et ç est parfois le champion du coin ou du moins le pro , par ses résultats , qui donne envie aux gamins de faire pareil…

    Oui, Pinot reste un sacré grimpeur . ( Et tu n as pas oublié qu il roulait fort en chrono pendant un temps .. même si ç est resté surprenant. )
    Ses deux derniers jours au Tour des Alpes sous la pluie le démontrent , même si le niveau n etait pas celui des grands Tours.
    Il reste le plus jeune vainqueur du Tour du Val d Aoste au sortir des juniors.
    Je l immagine donc bien placé mais sans lui ça sera encore très difficile.

  19. mica

    Calvaire: merci d’ apporter toutes précisions à l’ anecdote du Ventoux sur les propos de Gem. et de Kubler.
    Savoureux, parlant de lui à la 3eme personne il clame: « Ferdi il est trop vieux il a mal, Ferdi s’ est tué, Ferdi s’ est tué dans le Ventoux « .
    Paroles prémonitoires……..un champion, Tom Simpson, pouvant le rappeler par certains cotés, s’ est literalement tué dans le ventoux, ou plutot est décédé de l’ abus de substances, ,d’effort paroxistique dans la fournaise, ceci « en direct à quelques encablures du sommet!
    Pour les soupçons de dopage concernant le Suisse, il n’ y a pas l’ ombre d’ un doute. A l’ époque déja, ils étaient tous « chargés comme des mules »
    Quelques exceptions ? …….peut être, certains plus prudents que les autres.
    Certains font maintenant des quasi centenaires……..sans être exaustif je citerai de mèmoire Darrigade (que je me plais toujours d’ évoquer). A. Rolland , Jean Forestier , Gem ……..et d’ autres . pour le dernier, je ne suis pas certain qu’ il fut toujours prudent…..mais enfin…..
    Aidez moi à compléter la liste des nonagénaires ….(enfin, si vous voulez….)

    • Avant sa mort à l’âge de 97 ans, Ferdinand Kübler était le plus vieux vainqueur vivant du Tour de France. Peut-être qu il l est encore.

      Statistiquement, les cyclistes professionnels de cette génération, même avec un dopage plus ou moins généralisé, vivent plus longtemps que le reste de la population.

      • Steph

        Pas que de cette génération d’ailleurs.

        Je suppose que tu te réfères à cette publication
        https://academic.oup.com/eurheartj/article/34/40/3145/485935?login=false

        Un résumé in french
        https://www.allodocteurs.fr/archives-l-etonnante-longevite-des-cyclistes-du-tour-de-france-11003.html

        il y a donc des biais – que précisent d’ailleurs bien les auteurs.
        Du coup, In fine, difficile de dire si cette longévité (+6,3 ans d’espérance par rapport à la population générale quand même ! ) est dû à la pratique sportive en générale et cycliste en particulier, Ou s’il faut statistiquement rattacher l’échantillon au sous-groupe des personnes avec une grande hygiène de vie (no tabac etc) et/ou socialement mieux disposé à bénéficier d’un bon système de soins, ce qui pourrait par ailleurs aussi expliquer en partie les résultats (je simplifie pour ne pas être trop relou).

        Quand aux effets du dopage : pas assez de données fiables sur la réalité des pratiques individuelles dans l’échantillon étudié. Circulez.

    • Mica, je viens d entendre Nans Peters qui brocardait l UCI sur la hauteur des chaussettes 😉

      • mica

        J n’ ai pas entendu les propos de Nans Peters , je suppose qu’ il « fustigeait  » l’ UCI , tatillonne sur des petits sujets et laxiste sur les vrais sujets……..ou, souvent forte envers les faibles et faible avec les forts!

      • C’est exactement cela Mica…. Il parlait de la sécurité en course (oreillettes, carénage des disques) en fustigeantl l inaction del UCI plus prompt à mesurer la hauteur des chaussettes.

    • Dany

      Dans une conversation en tête-à-tête avec Gem en 1983, il regrettait que les coursiers de cette génération se dopent dès février et même à l’entraînement…

  20. Lbi

    On a trouvé le nouveau mica pour inonder et pourir le site 😂

    • Tu tombes bien.

      Demain, course de côte CLM. Étape décisive pour le classement général.

      On a ton autorisation d en parler 😉 ?

    • mica

      Il n’ a jamais été question de pourrir le site……pas plus pour celui que tu évoques, sans le nommer, que pour moi.
      Et, en effet, on peut parler du CLM de ce jour.
      Epreuve de vérité , un plat de 5 ou 6 Km , puis une montée très sévére d’ une dizaine de Km. On pourra comparer les temps de passage au pied du col, puis les temps réels de montée…….bref, un régal et une « analyse technique  » passionnante. Je serais quand même très surpris si R. Dennys parvenait à l’ emporter…….la meute des jeunes loups derrière est impressionnante ……..
      J’ aime ce cyclisme ou l’ on ne calcule pas……
      Sans en abuser, la « culture  » du CLM devrait imprégner le cyclisme. (selon moi.)

      • plasthmatic

        La ‘culture du contre-la-montre’, autrement dit la culture de l’athlète contre-lui-même : tout comme toi Mica.
        Avec pour ce qui me concerne une restriction, une condition même : sans la culture de la course à l’armement et des avancées toujours plus technologiques.
        Un vélo classique, guidon classique, casque classique, une assistance classique.
        On n’y perdrait rien, bien au contraire : le si terne brillant de l’artifice laisserait place à la beauté simple des corps en lutte (élégants ou pas, c’est toujours beau).
        Quant à l’équité sportive, pas certain qu’elle y perdrait dans l’affaire.

        Je ne rêve pas, naturellement (pas mon style, le rêve) : on fait, on continue de faire, puisque ‘ça marche’ …
        On fabrique même des bombes nucléaires depuis des lustres, puisque ‘ça marche’ ; alors on ne va pas cesser d’inventer les chaussettes qui roulent plus vite.

        Autre chose : sur le Romandie, mardi je crois, une descente rectiligne. Des gars qui remontent, qui veulent se placer, les bords du peloton qui gonflent, dégonflent, des vaguelettes incessantes, des mecs qui jouent avec la bordure, je suppose autour de 70 km/h. Le temps de me dire ‘oh ça va tomber, là’, le temps de serrer un peu les fesses, il n’a pas fallu trois minutes pour que le peloton soit coupé en deux … Certains ont eu la chance de finir leur course dans les rouleaux de foin, d’autre grimaçaient plus. Cinquante bonhommes à l’arrivée. La même chute que dimanche sur Liège …
        La réflexion que cela m’inspire, comme ça, à la volée, est la suivante : je suis de ceux qui pensent que chacun peut faire la course où il le veut, descentes comprises. Et pourtant, paradoxalement ou pas, je ne crois pas qu’on puisse décemment faire la course sur chaque kilomètre.

      • Je partage votre affection pour l épreuve de vérité. Surtout quand le CLM difficile est organisé en dernière ou avant dernière étape.

        Bon dommage que le vent ait souflé de face hier…

        Malheureusement, le but étant de vendre des vélos, nous n’assisterrons plus à des CLM plats sur vélo classique. C est regrettable pour les catégories jeunes.

        Mais la course d aujourd’hui est particulière. Peut être que certains vont faire en vélo classique d autres en vélo de CLM ou bien un mixte avec changement de vélo au bout de 6 km. Cela va être intéressant.

        Dans tous les cas, ils va y avoir de gros écarts et des surprises.

  21. mica

    Plasthmatic: merci de penser à peu près comme moi pour les CLM.
    Tu en ais même presque à demander que les CLM soient disputés sur des vélo classiques, voire basiques…….pourquoi pas!
    A ce propos, je vais encore une fois réviser mon vélo du milieu du siècle dernier.
    Le 19/09 /1965 sur le grand prix des nation clm J Anquetil réalisa la moyenne assez extraordinaire de 46, 843 Km/h…….le tout sur 73, 6 Km (distance vérifiée) et sur le parcours très exigeant de la vallée de Chevreuse……et bien évidemment, sur le vélo « basique » de l’ époque!
    Ces jours ci, je me suis « amusé » , si ‘ on peut dire , à calculer la moyenne de certains lors du prologue du Tour de Romandie (prologue ultra court, plat , avec des routes larges et sans pièges…
    2 résultats au hasard , ou presque:
    Cavagnat : 49, 6 Km /h (pourtant « the spécialist » Français)
    Pinot : 47, 5 Km/h (bon il semble que ça aille un peu mieux pour lui ces jours ci.)
    Alors, ou est l’ erreur?
    D’ un coté un parcours 15 fois plus long, trés dénivelé (versus un plat intégral), matériel basique de l’ époque contre roues lenticulaires, , guidon et casques profilés etc …..etc.
    Nos 2 Français  » modernes »
    , compte tenu des progrès dus aux années et à la technologie auraient du écraser la moyenne, d’ au moins 5 ou 6 Km/h.
    Or, rien de tout ça…….des moyennes assez comparables somme toute.
    Je ne comprend pas!

    • Djm

      Tu compares une chaudière avéré avec 2 coureurs dont la probité est intacte pour l’instant.

  22. mica

     » compte tenu des progrés dus aux années et à la technologie, nos Français « modernes » auraient du écraser la moyenne de J Anquetil d’ au moins 5 ou 6 Km / h « 

  23. mica

    A propos de l’ écrasante victoire de J. Anquetil aux « nations » 1965, je ne résiste pas au plaisir de relater une anecdote glanée dans le Net:
     » 2 journalistes curieux se livrèrent à une expérience quelques jours après l’ épreuve; A bord d’ une 2 CV (la voiture basique de l’ époque).
    Ils effectuèrent la totalité du parcours, en limitant la vitesse maxi à 65Km/ h. L’ essai eut lieu après minuit sur une route dégagée permettant une progression régulière .
    Après 50 Km la voiture accusait un retard sensible sur le tableau de marche de J. A.. Le pilote dut pousser des pointes à 100Km /h compteur pour rétablir l’ équilibre.
    Dans l’ absolu, le Normand a probablement signé le plus grand exploi de l’ année (cycliste), car, jamais, coureur livré à lui même n’ avait roulé aussi vite sur une distance aussi longue.
    Anquetil qui est le plus rapide des rouleurs individuels dépassa à 2 reprises le cap des 48 de moyenne. (avant cette année 1965)…..mais sur des parcours à la fois plus réduits et plus faciles.
    Le record 48,749 date du 8 mars 1959, il fut établi sur les27 Km de l’ étape St Mamert Vergéze de Paris Nice. En la circonstance Anquetil avait battu Roger Riviére d’ une seconde ! (et oui, à l’ époque les Français, meilleurs rouleurs du monde se battaient à coup de secondes…….)
    Comment voulez vous que je n’ adore pas le clm……après avoir vécu çà!
    (même si je l’ ai vécu de loin.

    • Toujours délicat de comparer des parcours de dénivelés, de distances et d époques si différentes… d autant plus que sur du plat ou du vallonné les conditions et surtout le vent peuvent créer des différences abyssales.

      Il est plus facile de faire des comparaisons en ascension. Je crois que le TdF revient cette année sur les pentes de l Alpe d Huez.

      https://blatonianbikers.skyrock.mobi/618235428-Les-temps-de-reference-dans-la-montee-de-l-Alpe-d-Huez.html#:~:text=En%201978%2C%20Bernard%20Hinault%20escaladait,de%20la%20barre%20des%2045‘.

    • Dany

      Cela me rappelle le championnat du monde de poursuite 1957 où Rivière gagne la finale contre Albert Bouvet, alors qu’il a déjà gagné le championnat de France contre Anquetil. Pour la petite histoire, le départ de la finale avait été modifié et Rivière n’avait pas pu recharger la chaudière contrairement à Anquetil, ce qui ne l’a pas empéché de gagner…

      • mica

        Anecdote tout à fait crédible……..et qui montre bien le « tripatouillage » dont était capable le cyclisme et ceux qui l’ entouraient.
        Je parle à l’ imparfait, mais pourrais le faire au présent tant il existe de nos jours encore diverses manières de « tordre » des résultats.
        Si tu as d’ autres anecdotes de ce genre, fais nous les partager……je vois que tu es fin connaisseur de cette époque……..qui était, en dépit de tout la « grande époque du cyclisme ».

  24. Nans Peters :

    « Le changement de vélo s’avère nécessaire puisqu’au plat on perd environ 10 secondes au kilomètres en vélo de route par rapport à un vélo de chrono et un changement de vélo réussi fait perdre 15 à 20 secondes. Le calcul nous amène donc à un changement rentable avec ces distances. »

    • mica

      10 s/ Km……la différence est énorme entre un vélo de route basique et un engin de CLM…..mais elle reflète bien la réalité.
      Cette différence se retrouve bien si l’ on suit l’ évolution du record de l’ heure; ainsi lors de la période ou l’ uci ne reconnaissait plus que le record établi sur vélo classique , ce record de l’ heure « plafonnait  » à 50Km /h…….il a fallu en revenir à des engins plus modernes pour voir à nouveau le record s’ envoler vers les 55Km/h.
      (cette différence entre 50 et 55 Km /h est bien de l’ ordre d’ une petite différence de 10 s par Km)
      Ce qui est vrai pour la piste l’ est aussi pour la route ( sur du plat, et parcours linéaire……)
      Encore une fois, je pense que les roues lenticulaires , éventuellement à baton sont pour beaucoup dans cette différence annoncée de 10 S/Km.
      On peut noter que cela corrobore encore un peu plus les propos que je tenais sur certaines perfs du passé.

      • Cela corrobore également l’usage d’amphétamines à une certaine époque et surtout leurs répercussions sur la performance…

        Je suis curieux par avance de voir les chronos sur l étape Briancon – l Alpe d Huez du TdF 2022.

  25. mica

    Eric: tout à fait d’ accord avec toi concernant l’ usage des amphétamines à l’ époque en question.
    Jusque dans les années 1967 ou 1968.
    Ensuite, à cause de la mort de T. Simpson, une certaine réglementation fut mise en place……avec les résultats que l’ on sait!
    L’ arrivée de nouveaux produits fit que le dopage ne diminua pas vraiment c’ est un euphémisme ……..ceci jusque à l’ EPO et dérivés et produits de la pharmacopée « moderne »…….avec, encore de nos jours des recours à des produits plus traditionnels.
    Mais, je le répéte d’ accord sur les « amphés. »……..qui, au vu des résultats devaient faire l’ effet d’ une bombe!

    • En montée, les records suivent l évolution du dopage et de ses différentes périodes sombres bien plus que l évolution des méthodes d entraînement ou la qualité des vélos.

      Pour l Alpe d Huez :

      45′ pour Coppi
      48′ pour Hinault
      42′ pour Fignon
      36’40 pour Pantani qui détient le record depuis 25 ans.

  26. En fait, le record de Pantani tient depuis 27 ans. Seul le record de Coppi aura tenu encore plus longtemps puisqu’il aura fallu 37 ans et un Fignon bien chargé (il a avoué lui même ses pratiques dopantes dans son autobiographie « Nous étions jeunes et insouciant ») pour passer sous la barre des 45′. À noter que cette année là, ils furent 7 à descendre sous la barre des 45′, preuve que le mythe du surhomme n existe pas, que les pratiques dopantes sont rarement le fait d un seul mais plutôt d une grande partie du peloton et que les performances d une époque à l’autre sont toujours délicates à comparer car en fait l on compare surtout l efficacité du dopage et des moyens de lutte contre le dopage.

  27. Wolber

    On arrive donc à la conclusion , convenue , qu ils étaient tous chargés. Coppi et la bomba, Fignon et son livre quand au Pirate…tout à mal fini.

    Fignon n à jamais gagné à l Alpe d Huez . Peut être est il monté plus vite que Herrera en 1984 ?

    • Oui, malheureusement, tous les records en sport sont douteux, même le craché de noyau de cerise.

  28. Ce serait en 1989 que laurent Fignon dépasse le record de Fausto Coppi avec un temps de 42′ 15″ …

  29. Résumé de l étape de l Alpe en 1989 :

    http://www.lagrandeboucle.com/spip.php?article561

    Cette année, l étape sera la même qu en 1989 : Briancon – l Alpe d Huez en passant par le Galibier et la Croix de Fer.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.