Tous les jours, la passion du cyclisme

Le Tour de l’actualité

1 – Pression des pneumatiques.

On n’arrête pas le progrès.

Certains coureurs, notamment de l’équipe DSM, utiliseront pour la première fois sur Paris-Roubaix un système de réglage en temps réel de la pression des pneumatiques.

Vous ne rêvez pas! Sans descendre de machine, je ne l’aurais pas cru.

Mis au point par la compagnie Scope qui équipe DSM de roues, ce système appelé Atmos permet, au moyen de deux boutons sur le guidon, de gonfler ou de dégonfler des pneus tubules en roulant.

Ainsi, un coureur pourra choisir de passer tel secteur pavé particulièrement mauvais avec mettons 5 bars dans les pneus, et au sortir regonfler à 7 bars pour avoir un meilleur rendement sur le bitume.

Le système a été officiellement autorisé par l’UCI, notamment parce que tout le monde peut aujourd’hui acheter un tel système (4000 euros tout de même…).

Les détails sont ici.

Un avantage? Je dirais que oui!

Voilà qui est susceptible d’améliorer sensiblement le confort des coureurs sur les pavés, limiter le risque de crevaison par endroit, et offrir un meilleur rendement sur l’asphalte. Le système alourdit certes de vélo, mais ce n’est pas un gros enjeu sur une course sans relief comme l’Enfer du Nord.

C’est pas pour ca qu’un coureur DSM gagnera dimanche, mais ca ne devrait pas nuire.

Rappelons que d’autres équipes rouleront sur des vélos équipés de « mini-suspension » devant et derrière, que ce soit par la présence d’élastomères ou d’amortisseurs situés à des endroits stratégiques comme la potence ou le tube de selle par exemple.

2 – Wout Van Aert

Décision ce jeudi quant à son éventuelle participation à Paris-Roubaix. C’est une info importante, ce coureur pouvant changer la donne sur l’épreuve, notamment au niveau tactique.

3 – 20 000 euros

C’est ce que touchera la coureuse qui remportera Paris-Roubaix ce week-end, contre 30 000 euros chez les hommes.

Si la parité n’est pas encore atteinte, c’est un grand pas dans la bonne direction puisque l’an dernier, Lizzie Deignan avait touché… 1 535 euros, soit presque 20 fois moins que Sonny Colbrelli.

Au total, c’est 50 000 euros que se partageront les femmes, contre 90 000 euros pour les hommes.

4 – Filippo Ganna

Le dragster italien sera un client sur Paris-Roubaix c’est clair, la course correspondant bien à ses qualités physiques. Fait intéressant, le coureur prépare actuellement l’Enfer du Nord sur la… piste! Selon lui, l’effort requis pour passer un secteur pavé est similaire à celui d’une poursuite.

Je pense qu’il a raison!

Et l’arrivée se déroule sur une piste…

5 – Taylor Phinney

Quelques interviews seulement ces 30 dernières années ont changé ma vision du cyclisme.

La récente interview accordée par Taylor Phinney au site anglais Thereabouts est certainement de celles-là.

Vous vous passionnez pour le sport cycliste? Seule façon d’être un(e) passionné(e) éclairé(e) est d’écouter cette entrevue.

Phinney parle de l’ère dite « post-EPO », celle des années 2010, ou d’autres produits étaient largement en usage au sein du peloton, comme les opiacés ou cette bonne vieille cortisone qui traverse les époques on dirait bien.

Surtout, Phinney y dénonce l’omerta toujours bien présente au sein du petit monde du cyclisme pro. C’est bien connu, tu ne craches pas dans la soupe.

J’ai reçu une injection de cortisone une fois quand j’ai eu la jambe cassée. je volais littéralement alors que la moitié de ma jambe ne fonctionnait pas… C’est à ce moment que j’ai compris l’intérêt des coureurs d’utiliser ces produits. J’en ai parlé et j’ai reçu pas mal de réactions négatives de la part de ma direction. » 

Taylor Phinney

Plus ca change, plus c’est pareil!

6 – Nacer Bouhanni

L’enfant terrible du cyclisme français était bien parti cette saison, avec notamment cette victoire à la Roue Tourangelle et cette 2e place sur Milan-Turin.

Pris dans une grosse chute sur le Tour de Turquie, Bouhanni souffre d’une fracture de la première vertèbre cervicale.

Ca s’appelle la poisse.

L’équipe Arkea-Samsic morfle d’ailleurs sur ce Tour de Turquie, les frères Quintana ainsi que Kevin Ledanois ayant aussi souffert de blessures plus ou moins graves suite à des chutes.

Elle peut se consoler avec la victoire hier d’Anthony Delaplace sur Paris-Camembert!

7 – Michelin Power Cups

Le nouveau pneu de Michelin a été lancé en mars, et il est présenté comme le pneumatique avec la plus faible résistance au roulement sur le marché, surpassant apparemment l’excellent Continental GP5000.

Ces pneus sont disponibles en version classique ou tubuless.

Bike Radar commente ici. Je testerai sous peu.

8 – Coupe du Monde de Mtb

Ca redémarrait le week-end dernier du côté du Brésil (Pétropolis), et ca faisait du bien de revoir tout ce beau monde en action.

En XCO, le Suisse Nino Schurter, qui n’a plus besoin de présentation, a égalé la marque de 33 victoires en Coupe du Monde, détenue par un certain Julien Absalon. Le Français Maxime Marotte termine à une belle 2e place.

Chez les femmes, l’Australienne Rebecca McConnell s’est imposée devant Anne Terpstra et Loana Lecomte, partie comme une fusée dès le premier tour mais qui n’a pas su maintenir le rythme. À noter la victoire de Pauline Ferrand-Prevost sur le short track, à sa rentrée cette saison.

La Coupe du Monde compte neuf étapes cette année, dont l’avant-dernière le 7 août prochain au Mont Sainte-Anne au Québec.

9 – Cinelli Pressure

Un des très beaux vélos actuellement sur le marché, typé aéro.

On trouvera ici une belle analyse de la bête, malheureusement pas pour moi et mon gabarit de petit grimpeur. Mais si vous avez beaucoup de puissance et habitez sur la rive-sud de Montréal, dans les Landes ou encore la plaine d’Alsace, ben ce vélo est pour vous et fera tourner les têtes!

Partager

Précédent

Amstel: la tactique et le collectif!

Suivant

Que du Ineos!!!

19 Commentaires

  1. jean michel

    Pression des pneus….les guidons de velo vont resembler, dans quelque temps, a des cockpits d’avion !!! Si jamais un coureur DSM gagne a Roubaix, ou fait 2…, alors je comprendrai ce qu’ est devenu le cyclisme pro.Dailleurs, l’annonce de ce truc arrive maintenant, comme par hasard.

    • Steph

      « Pression des pneus….les guidons de vélo vont resembler, dans quelque temps, a des cockpits d’avion !! »

      Ou plutôt à des cabines de tracteurs agricoles ou les systèmes de télégonflage des pneus sont maintenant assez répandus et on voit tout de suite pourquoi.

      • Steph

        Bon, le design est un poil moins stylé que du Campa Super Record, mais ça a l’air efficace :

    • Lbi

      Bientôt un système de réglage de pression sanguine en temps réel…

  2. marius

    Atmosphère, atmosphère, atmosphère, est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ?
    Salut Laurent,
    le grincheux de service est de retour, le celui du c’était mieux avant.
    Je vais quand même donner mon avis,
    Joli coup de pub, le système Atmos.
    Nul doute que cela fonctionne, ce sera un avantage de l’avoir sur les pavés de PR. Sur le site internet, ils parlent d’un gain de 30W.
    Compréhensible, c’est comme en voiture, on consomme plus sous-gonflé.
    BMC utilise aussi une réserve d’air comprimé, pour faire descendre la tige de selle télescopique sur ses VTT (sinon, ce sont les fesses du coureur qui s’en charge).
    Donc, je disais, ça fonctionne avec des limitations, lorsque le tank d’air est vide, finita la vadrouilla.
    Par contre, pour un usage dans la vraie vie…franchement, 3998€ le système, cad 2 moyeux xxl (ou se trouve la tank d’air, je n’ai pas vu la durite de liaison avec la jante).
    Ça va intéresser qui, à part des geeks fortunés ? Évidemment, si ces mêmes Geeks roulent en Gravel exclusivement sur goudron, en se traînant des pneus à crampons inutilement… Je roule souvent en VTT tout suspendu, avec de vrais pneus à crampons de 50mm, sur route, chemin Gravel ou single, avec 1,5 bars de pression dans les pneus et à aucun moment je ne ressens le besoin de m’arrêter regonfler ou même de bloquer les suspensions.
    Bref, chacun mets ses sous ou il a envie, mais je rejoins l’avis de Marc Madiot. Le vélo doit rester quelque chose de simple et d’accessible et de ce que je vois, pour des raisons marketing évidentes, créer le besoin pour renouveler le matos, c’est l’inverse qui se produit.

  3. nikko

    1) « tout le monde peut aujourd’hui acheter un tel système (4000 euros tout de même…) » Je vois une contradiction là.

  4. Tchmil

    Les freins à disque et la sécurité, ça n’est pas encore ça : https://www.ouest-france.fr/sport/cyclisme/arkea-samsic/cyclisme-35-points-de-suture-a-l-oreille-hugo-hofstetter-interpelle-l-uci-sur-les-freins-a-disque-8dba5f4c-b973-11ec-857e-054a15b86122

    Quant à la chute de Bouhanni en Turquie, c’est incroyable le niveau de sécurité sur cette course avec l’arrivée en descente de la première étape. Et même pas un sprint assis pour Ewan, alors que c’est là que l’aspiration devrait jouer à plein non? (McLay était de la partie pourtant).
    Mica, quand tu commendites un turc pour mesurer le niveau d’aspiration du peloton (coefficient d’aspiration ou quelque chose comme ça?) dis-lui de marcher sur le bas-côté de la route et non dessus 🙂
    *c’est pour taquiner, hein…

    • marius

      Ne pas oublier que les rayons de vélos, fin, aeros, sont bien plus tranchants qu’un disque de frein

    • mica

      Oui, arrivée en descente sur la 1ere étape du T de Turquie, et la 2 eme aussi me semble t’il.
      Pour les sprints de Ewan, il se profile tellement (je dis qu’ il pourrait presque « lécher » la roue avant) qu’ il devrait s’ asseoir sur la selle en emmenant un braquet bien plus réduit. Le tout serait bien plus stable et plus efficace , ceci, d’ autant plus pour les sprints en descente.
      Il faut quand même noter le scandale de ces arrivées plus que limite….
      C ‘ est d’ ailleurs sur un genre d’ arrivée comparable qu’ avait eue lieu l’ accident de F. Jacobsen au tour de Pologne ! Quand la sécurité s’ efface devant le spectaculaire……

  5. Tchmil

    D’ailleurs pour expliquer le début de saison de l’équipe Arkéa, Barguil dit avoir roulé à un rythme jamais connu en stage de pré-saison. A un point que les autres équipes se demandaient s’ils ne se brûlaient pas avec une telle préparation. Il met aussi en avant leur nouveau vélo Canyon comme une amélioration importante du matériel de l’équipe (par rapport au Look, on veut bien le croire).

    Les guidons sont déjà des commandes d’avions avec les tranmissions électoniques et tout ce qui passe dans les cadres. Pour un cyclo il n’y a pas grand intérêt à investir là dedans, ni sur un cadre aéro (les disques on en parle pas) pour une pratique « loisir + ». D’ailleurs Barguil dit aussi que le contexte des pros est bien différent, les mécaniciens sont à l’affût et les commandes électroniques ne réagissent pas toujours bien aux conditions météo, il paraît…
    Mieux vaut investir dans une voiture électrique de nos jours (quoique un avion Canyon pour aller au boulot c’est ptêt aussi rapide 🙂 )

  6. noirvélo

    Ah ah ah , mort de rire , ce système « Atmos » … à quand la selle gonflable , chauffante , « vibrante » pour décontracter les fesses !!! on a la tige de selle à suspension , maintenant , je ne sais plus quoi ils vont nous pondre ! Ahhh , oui , le cadre à « géométrie variable » , pour bien grimper , bien descendre , bien rouler en fonction des éléments et de sa forme , le freinage « ABS » , la lubrification de la chaine « en direct » … Et puis 4000 euros le bout ? non mais je rêve !!! Une raison de plus pour louper la victoire ,  » Chiotte !! , mon vélo s’est dégonflé d’un coup alors que j’étais gonflé à bloc , loin devant !!!  » et le poids n’a pas d’importance Laurent ? Si ça continue ,les vélos de pros vont peser 8,5 kg -9kg …. On s’amuse bien en ce moment , vraiment !!!

    • noirvélo

      Et les mécanos , ça va être « BAC + 7″ , ingénierie en électro mécanique » , va falloir les payer plus que les médecins !!! et puis ce que ça va leur couter cher en piles !!! 😂

  7. noirvélo

    5) Taylor Phinney ,
    je le dis depuis si longtemps , tout le peloton marche « au moins » à la cortisone , pour moi c’est sûr !! Je croyais que l’UCI voulait l’interdire en 2022 ou 2023 ? alors qu’elle ferme les yeux depuis des décennies sur son usage , ses AUT … mais comme toujours , de temps en temps , il y en a un qui a raccroché le clou et qui crache dans la soupe …

    • mica

      Tout à fait d’ accord, les AUT c’ est sans doute le meilleur moyen de tricher « légalement » et c’ est semble t’ il répandu dans de nombreux sports.
      Je n’ ai pas lu l’ intervieuw de Phinney mais comme il a toujours été hors système , il peut parler plus librement……..un peu comme touts ceux d’ outre atlantique, finalement moins hermétiques , moins corporatistes peut être…..

      • Thomas

        Plus libre je ne sais pas , sa conjointe est Katarzyna Niewiadoma toujours en activité. Comme le cyclisme est un petit milieu, espèrerons que ça ne lui nuise pas.

  8. Edgar Allan Poe

    Pas de freins à disque, emmerdé avec mon dérailleur électrique enfin de retour du SAV SRAM -ces mecs vous laissent le bec dans l’eau pendant 3 semaines sans que, bien sûr, vous ne puissiez prendre un dérailleur d’une autre marque ou d’une autre série en dépannage -, pas de cadre Aero, pas de tige de selle télescopique, pas de gonfleur de pneu sur le moyeu…meme pas de lunettes connectées : c’est mort, je ne gagnerai pas dimanche. Je vais me faire sortir dès le premier col… 😭😭😭

    • marius

      Mais c’est normal EAP, tu fait des courses sans motos ouvreuses 😉. Plus sérieusement, je compatis pour tes problèmes de matos et avec la Chine à l’arrêt, faute d’histérie Covidienne, cela n’est pas près de changer. En VTT, la tige de selle télescopique, c’est un vrai progrès.

    • noirvélo

      Ah ben EAP , si tu te fais sortir dans le premier col ce n’est pas grave , tu deviendras un « cyclotouriste » et tu diras aux autres que tu as fait un mauvais choix de pneus … COOL !!! 😉

  9. noirvélo

    7) S’il tient aussi bien le parquet qu’il a fait des progrès en rendement ? OK ! Perso , je n’ai jamais été
    « Michelin » , à une époque je me suis fait peur avec ces pneus , de vraies savonnettes …
    A propos de pneus , arrive la mode des jantes « sans crochets » … Encore un truc pour nous
    emmerder et nous rendre dépendant d’un système de roues puisque les pneus iront dans le même
    sens !!! A la fabrication , c’est plus simple à construire pour le fabricant , moins cher , pour nous
    ça ne pas changer point de vue prix contrairement à ce que veut nous faire croire la marque ZIPP
    dans Vélo Mag …. Attention à la tenue de route en cas de sous gonflage ou de pneus « vieillissant » , la jante étant « droite » sans les « crochets » pour retenir le pneu … Je pensais d’abord à une « pub façon reportage , il n’en est rien … Et je pense (façon complotiste !) que le journaliste s’est bien fait « soudoyer » avec une paire de 303 « Firecrest » , ce qui ne m’étonnerait pas …

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.