Tous les jours, la passion du cyclisme

Le Tour de l’actualité

1 – Mike Woods: une victoire qui en appelle d’autres?

Très belle victoire hier pour le Canadien Mike Woods lors de la 7e étape de la Vuelta. Mike a pu faire le coup (classique) du kilomètre, faussant ainsi compagnie à ses compagnons d’échappée dont un certain Alejandro Valverde qui n’était pas là pour faire du tourisme. Il fallait avoir les jambes.

Je pense que Mike a aussi été chanceux hier, ce n’était pas forcément son terrain et il a pu bénéficier de quelques circonstances de course, protégeant dans l’échappée la place au général de son coéquipier Carthy face aux Movistar. S’il a pu gagner ainsi, c’est une confirmation de son excellente condition, et cette victoire en appelle donc forcément d’autres. Mine de rien, Mike est l’homme de l’heure sur cette Vuelta avec Richard Carapaz, le Canadien ayant terminé 2e de la 6e étape et hier 1er.

Toutes les étapes difficiles se terminant en altitude pourraient convenir à Mike dans les prochains jours, donc on parle de l’étape d’aujourd’hui ainsi que de la 11e, la 12e et la 17e étape en particulier.

Une victoire lors de la 12e étape sur l’Angliru serait tellement énorme!!!

2 – Mike Woods, le palmarès.

Mine de rien, avec cette victoire hier, Mike Woods a définitivement rejoint au panthéon du sport cycliste canadien les Steve Bauer et Ryder Hesjedal. Deux étapes de la Vuelta, un Milan-Turin, 2e de la Doyenne en 2018, 3e des Mondiaux la même année, 5e de la Flèche plus tôt cette saison, le palmarès de Mike est magnifique. Il lui manque peut-être une grande victoire (Hesjedal a le Giro 2012, Bauer l’argent olympique, 4e du Tour en 1988, et 14 jours en jaune), un truc comme la Flèche Wallonne, le Tour de Lombardie ou une grosse étape de montagne sur le Tour. En 2021 avec Israel Start-Up Nation?

3 – Guillaume Martin.

Ca y est, le coureur français est en tête du classement du meilleur grimpeur de cette Vuelta. Sepp Kuss est son plus dangereux rival jusqu’à présent. La suite va être intéressante à ce chapitre, et notamment aujourd’hui où ça devrait bouger à la fois au général et au classement des grimpeurs.

4 – Specialized Aethos.

Beaucoup de réactions à l’article hier sur la dérive des prix des vélos, c’est intéressant de vous lire.

Pour appuyer un peu plus mes propos, voici le reportage diffusé hier (un hasard) par le site Matos Vélo à propos d’un test grandeur nature du vélo, réalisé récemment en… Corse. Plus de 7500 lectures de l’article, je suppose que Specialized pourra dire « objectif atteint ».

Quand je vous disais qu’on paye évidemment la mise en marché… Dommage que Matos Vélo ne décline pas qui a payé pour le voyage en Corse, question de préserver l’indépendance de l’analyse. À la lumière de l’analyse présentée où l’on parle surtout des qualités du vélo, et très peu de ses côtés perfectibles (il n’y a pas de vélo parfait!), on peut raisonnablement penser que Specialized a défrayé une partie ou la totalité des frais de ce test/reportage.

On a un exemple probable du mode de travail actuel des géants de l’industrie, à grands renforts des médias sociaux et des influenceurs… qui y trouvent leur compte, beaucoup gagnant ainsi leur croûte, sinon une certaine gloire, souvent les deux. Je ne leur reproche pas, je dis juste qu’il convient de bien comprendre le système actuel afin d’être lucide sur ce qu’on nous présente, incluant les prix.

Le travail de certains demeure très empirique, je pense par exemple à ceux qui testent, poids installés à l’appui, les déformations des cadres pour en mesurer objectivement la rigidité et la nervosité (revue Le Cycle). Là, on peut comparer. Et dans le domaine (l’empirique), DC Rainmaker demeure une référence (sauf qu’il ne teste pas de vélos mais plutôt du matériel électronique associé à l’entrainement et au cyclisme).

5 – Specialized et Zwift.

La compagnie américaine investit dans Zwift afin de développer encore davantage Watopia. Une alliance stratégique? On peut le croire puisque l’UCI organise début décembre les premiers Mondiaux de cyclisme virtuel, un événement pour lequel certains coureurs québécois ont des ambitions légitimes.

Il n’y a pas de coïncidences!

Ces Mondiaux ayant lieu sur Zwift, Specialized se positionne ainsi comme un incontournable pour l’UCI si la compagnie devait développer des produits spécifiquement destinés à ce type de cyclisme, en pleine explosion notamment en raison de la Covid-19. Probablement un bon placement.

6 – Tour de France 2021.

Le parcours du Tour de France 2021 devait être présenté jeudi cette semaine en banlieue de Paris, comme d’hab.

La présentation a été reportée à dimanche 1er novembre prochain, via une émission spéciale de Stade2 sur France Télévision. Covid-19 oblige.

On sait déjà que la 108e édition de la Grande Boucle partira de Bretagne.

Pour le reste, je vous invite à consulter l’excellent site VeloWire de Thomas Vergouwen qui, chaque année, fait un travail de moine pour imaginer le parcours du Tour avant son annonce officielle, à grands renforts d’articles de journaux régionaux, de réservations hôtelières, de communications préfectorales, etc.

À priori, ce sera en 2021 les Alpes avant les Pyrénées mais après un premier chrono, des étapes via Tignes, le Grand Bornand, le Ventoux, Nîmes, Andorre ou Arcalis, puis un dernier chrono du côté de St-Émilion.

7 – VPD sur le Tour 2021?

Intéressant article de CyclingNews sur le classement des équipes continentales qui permet de croire qu’Arkea-Samsic et… Alpecin-Fenix seront de toutes les courses World Tour en 2021, si jamais NTT ne trouvait pas repreneur.

En effet, si seulement 18 équipes sont inscrites en World Tour en 2021 (19 en 2020), ça dégage deux tickets automatiques d’entrée pour les deux équipes continentales les mieux classées. La licence CCC a été octroyée à l’équipe Wanty-Groupe Gobert, et celle de NTT est actuellement dans la balance, l’équipe sud-africaine cherchant un repreneur.

Si ça se concrétise, Mathieu Van Der Poel pourrait donc faire ses débuts sur la Grande Boucle en 2021… 59 ans après son grand-père Raymond Poulidor. Et dans le registre, personne ne connait ses limites… ni celles de Wout!

8 – La fronde du Giro.

Je n’ai pas commenté la récente fronde des coureurs du Giro lors de la 19e étape, qui devait être la plus longue de la course, et qui devait se disputer sous une pluie battante.

Je ne suis pas d’accord avec Messieurs les coureurs sur ce coup-là. L’étape était au programme du Giro depuis des mois, ce Giro était certes difficile mais il y a eu d’autres éditions difficiles, et des étapes de plus de 250 bornes ne sont pas inhabituelles sur les grands tours.

La pluie? Les conditions météo font partie intégrante du sport cycliste. Autant j’estime qu’en cas de danger pour les coureurs, par exemple lorsqu’il neige, il faut user de jugement et arrêter la course, autant là, simplement de la pluie, il n’y avait rien pour stopper la course. Les coureurs peuvent changer certaines pièces d’équipement – gants, maillots, couvre-chaussures – en cours d’étape grâce à leurs voitures, je ne voyais pas le point de demander une annulation ou une étape écourtée.

Arnaud Démare a d’ailleurs poussé un coup de gueule en ce sens, estimant que la veille, il avait bien grimpé le Stelvio alors que ce n’est pas sa tasse de thé. Il avait bien raison.

La crédibilité des équipes ne s’est pas améliorée sur le récent Giro, avec les déclarations malheureuses de Jonathan Vaughters chez EF et de l’équipe Jumbo-Visma à propos de la Covid-19, ces deux équipes estimant qu’il aurait mieux fallu stopper net la course après le 2e jour de repos. Total, la course est allée jusque Milan, on a eu un final époustouflant, et les sponsors sont très certainement contents, ce qui est très bien pour l’an prochain.

9 – Pédales légères.

30 grammes, qui dit mieux?

Partager

Précédent

La dérive du prix des vélos

Suivant

L’automne à vélo

25 Commentaires

  1. Edgar Allan Poe

    J’aurais donné un autre titre à ton article : « Woods, la honte ! »
    Il était certainement le plus fort sur la fin… enfin celui à qui il restait le plus d’énergie. Il l’a jouée super fine, ne prenant pas de relais dans l’échappée des 36 pour protéger Carthy… du risque Valverde (qui peut croire à ce genre d’alibi bidon… à moins que la Vuelta ne s’arrête illico des causes du Covid), puis dans la grande et superbe bagarre qui a suivi le dernier passage du col jusqu’à l’arrivée, il fut le seul à ne quasiment pas lever le cul de la selle pour aller chercher les attaquants. Il s’est fait ramener à chaque fois et n’a contré qu’à 1 km.
    Désolé pour les lecteurs d’outre-Atlantique, mais « il faut appeler un chat un chat » : Woods a ratonné hier. Propos confirmé par Nans Peters dans son blog.
    Je ne le verrai plus de la même manière. En plus, par expérience de la course, j’ai remarqué que cette attitude est consubstantielle chez certains coureurs : c’est leur manière d’être et de courir, rien à faire !
    Sûr qu’il aura sa réputation dans le peloton.
    Quelle belle course, pourtant!
    MVDP est prévu officiellement sur le prochain tour de France, Prudhomme l’a dit. Mais dans quelle optique avec les JO qui suivront de près l’arrivée sur les champs Élysée ?
    J’ai eu des pédales identiques à la fin des années 80. Les pédales Lyotard, fabriquées à Sury-le-Comtal, près de St-Etienne, sur les restes encore fumants d’une industrie du cycles fastueuse. Elles étaient bien sûr les plus légères du marché, bien que l’axe fût en alu à l’époque. Elles présentaient toutefois un gros défaut : elles ne se déclipsaient que par le biais d’une poussée latérale de la jambe vers l’extérieur. On ne pouvait pas déchausser dans un mouvement rotatif du talon vers l’extérieur comme on le fait avec les pédales automatiques classiques. C’est ainsi que je me suis retrouvé plusieurs fois au sol, les pieds encore contraints dans mes pédales sans pouvoir bouger les de chutes bénignes dans le peloton. Le dechaussage n’était pas « automatique » en cas de choc, et c’était donc dangereux.
    Je serais vraiment curieux de tester ces pédales.
    Dernière chose : certains blogs de « bidouilleurs » permettent de se faire une idée précise de la qualité du matos, en dehors de toutes préoccupations mercantiles. Mais ce n’est pas ces sites là qui apparaissent dans les premières occurrences des recherches sur Google!!!

    12
    10
    • Thierry mtl

      Woods ne voulait pas ramener Valverde en haut du classement général ou se trouve son coéquipier Hugh Carthy ( 2e). EF lui ont signalé l’enjeu. C’est normal… il l’a dit aux autres. Dans même situation, les autres équipes auraient fait la même chose.
      C’est certain que cela lui a permis de se reposer les jambes pour la finale… mais ce sont les aléas du cyclisme d’équipe qui lutte simultanément sur deux classements.

      14
      1
    • Lbi

      Il nous a fait une « jerome cousin ».

      2
      0
  2. noirvélo

    4. Specialized Aethos (suite)
    J’aime bien , les gars testent un vélo (en toute indépendance ! ah ah ) , on leur met un casque SPE sur la tête , des lunettes SPE sur le pif , une veste SPE sur les épaules , un cuissard SPE sur les fesses , les pompes , les gants …. Un p’tit tatouage SPE « Z » sur l’avant bras en option ? (pour avoir droit à l’apéro?)
    En fait , c’est un vélo qu’on essaye , pas un cadre !! le vélo est tellement différent en fonction des roues , du guidon , de la selle … Je soupçonne certains fabricants (dans les test magazine!) de mettre sur leurs vélos de route en présentation des pneus de 28″ et une selle bien rembourrée pour que la brêle passe bien au « test confort » , de plus en plus important d’autant plus qu’il est toujours difficile de produire un cadre rigide , nerveux , léger et … confortable ! Une « F40 » aussi confortable qu’un « Range » ?? mouais , à d’autres …

    9
    1
    • noirvélo

      PS Il est vrai que SPE demande aux testeurs de venir « à poil » aux essais …. parce qu’ils n’ont jamais rien eu à se mettre ? Allez , SPE , 100 000 euros et je n’arrêterai pas de dire du bien de vos vélos … Ah , bon , ça ne marche pas comme ça ? On m’aurait menti ??? …….

      7
      1
  3. Wolber

    Noirvelo, même Marion Rousse , cet été participait à un  » test » du spé tarmac 7… sworks, je ne sais quoi, .bref l avant dernier modèle sorti .

    5
    0
    • noirvélo

      « Délit d’initiée » ? opportuniste en tous les cas , c’est la copine « de » … et elle est jolie … normal qu’elle soit dans le « colli-mateur  » !

      1
      0
  4. mica

    woods n’ est pas le 1 er à faire ça……..c’ est même une tradition cycliste; se planquer derriére des adversaires….

    5
    0
  5. noirvélo

    8. Pour la fronde du Giro , je suis très « mitigé » … D’une part , les gars sont des pros , au courant depuis longtemps du kilométrage de l’étape située entre deux étapes « hard » de montagne en fin de Giro … Ils ne sont pas obligés de rouler à 50 km/h … La pluie n’était pas invitée non plus … et il faut noter que l’organisation du Giro n’était pas une mince affaire en cette année 2020 … Les coureurs semblaient heureux de se mettre quelque chose sous la dent !! il y a des engagements à respecter vis à vis des sponsors et investisseurs qui ne sont pas en « mode rigolade » ces derniers temps !!!
    D’un autre coté , 250 bornes (la distance d’une Classique comme le Ronde!) , faut pas s’étonner si les coureurs rechignent à attaquer et à nous faire dormir devant l’écran … A nous aussi d’être en mode « empathie & compréhension » …
    Je suis tout de même de ton coté , Laurent , ils sont pros , savaient … on n’annule pas une étape et on ne lance pas un mot d’ordre de grève 10 mn avant le départ , c’est clair … Heureusement qu’il n’y a eu aucunes incidences sur l’étape (les journaleux ont eu leur part de boulot!) et la course n’a pas été gâchée …

    5
    0
  6. plasthmatic

    Je préférais quand les commentaires s’affichaient tous dans leur chronologie. Cela n’excluait pas la possibilité de répondre à un seul.
    La nouvelle formule propose un onglet spécifique pour une réponse à un seul commentaire. C’est un plus, donc assimilé à un progrès. Mais ladite réponse s’intercalant, dès sa disparition des « 5 derniers posts » la voilà engloutie dans la file.
    Comment dire : avec l’ancienne formule, les échanges à deux, à quelques-uns, à la limite à tous, se faisaient toujours dans l’agora, en place publique : ils pouvaient être intéressants à lire, sans engagement à contribuer. Au lieu de quoi certaines réponses retournent rapidement à l’échange privé, sauf à vouloir tout repasser systématiquement, opération fastidieuse, ou à se mettre LFR comme sous perfusion.
    J’ai donc le sentiment que ce détail change un peu la nature du site. Un peu, hein, pas l’essentiel. Je suis le seul à voir cette différence ? Bon, y a pas mort d’homme non plus, c’est comme ça qu’on dit. Juste une réflexion.

    20
    0
  7. Wolber

    Plasmathic, je suis aussi de ton avis . Du coup LFR me paraît plus confuse.

    13
    0
    • Régis

      J’abonde dans votre sens, on a perdu en lisibilité et en plaisir de venir suivre les échanges…
      Laurent, il faut faire quelque chose! 🙂

      9
      0
  8. Edgar Allan Poe

    Oui, Plasthmatic, avec ce nouveau paramétrage, il me semble, comme tu le dis, que les débats ont perdu en fluidité.
    Thierry Mtl, je veux bien que Woods ait défendu la place de Carthy face à Valverde, dans l’échappée des 36, bien que si EF voit Valverde et la Movistar comme des vainqueurs potentiels, ils sont à côté de la plaque. Je crois que le danger est ailleurs.
    Mais dans les 25 derniers kms, quand la bagarre faisait rage dans le groupe des 5, il aurait pu avoir une toute autre attitude.
    Bon… je reconnais que je hais ce genre de comportement en course. Je suis mauvais sprinteur, avec une tendance à courir à la Bauke Mollema -toutes proportions gardées bien sûr 🤣-, et je me suis souvent fait b….. par des opportunistes, qui ont toujours une bonne raison de ne pas passer!
    Un palmarès, en fait, c’est loin d’être significatif, à l’analyse et avec le temps!
    La comparaison avec Hesjedal et Bauer, les figures locales et certainement de grands champions, mais des doutes dans mon esprit. 🔌🔋🥊🥊
    Au final, Woods a bossé aujourd’hui pour Carthy qui a perdu deux places et du temps, même si les écarts sont faibles. Et cette étape confirme mon propos sur la Movistar qui fait du Movistar !
    Allez, malgré l’atmosphère très anxiogène en France et le doute quant à pouvoir rouler dans les semaines à venir, j’ai envie de dire… Vive le Vélo!

    12
    1
  9. noirvélo

    1. C’est qui le leader chez EF ? Woods ou Mc Carthy ? Woods , alors il peut prendre des relais , pas rouler à fond comme un damné , ok , mais il peut prendre des relais « pour la forme » et éviter trop de polémiques … Parce que s’il roule derrière son équipier en mode « trop visible » ça fera réagir les grincheux … Evidemment dans le cas inverse c’est moins bien …

    2
    0
  10. Edgar Allan Poe

    La question du jour… et du mois qui va suivre est : peut-on pédaler à l’extérieur ne serait ce qu’une heure dans un rayon d’un km (par exemple) autour de son domicile ?

    5
    0
    • noirvélo

      @ EAP ,
      Eh bien oui , retour des critériums de quartier , 1h à fond les manivelles pendant 40-50 bornes avec l’attestation et le masque dans une des poches , avec la cloche « ding ding ding » , les primes (?) … mais la « miss aux bisous » au chômage , crise sanitaire oblige …

      1
      0
  11. Thierry mtl

    Bon, les français reprennent leur assignation à domicile. Je ne comprends pas pourquoi l’Etat vous interdit de dépasser un km à pied ou en transport non motorisé. Se promener seul et faire du sport seul dehors n’a aucun impact sur le taux de contagions.
    Ils sont drôles ces français…

    8
    0
    • Gilles

      C’est pas drôle, c’est dingue ! On devra ici en France aller au travail en voiture, en transport en commun, à vélo, à pieds…et devoir rester à moins d’un kilomètre de son domicile sous un ciel gris avec des jours qui rétrécissent.Pour ceux nombreux dont les sorties natures sportives ou pas étaient une source d’équilibre psychologique, de ressourcement, ça va être dur….

      7
      0
      • noirvélo

        J’ai appris que les services psychiatriques des hôpitaux se sont remplis très vite suite au premier confinement …

        3
        0
  12. Wolber

    « Faire du sport seul n à aucun impact sur le taux de contagion ». Si bien sûr. cela renforce les défenses immunitaires des organismes et permet à ceux qui pratiquent d être mieux dans leur tête et leurs corps, bref , dans une certaine mesure de faire reculer cette épidémie. On est très drôles.

    Cependant , dans les villes , les parcs seraient vite saturés par les sportifs …et les non sportifs qui se sentiraient ainsi discriminés et pourraient de ce fait prétendre à avoir droit à faire quelque chose….

    Les membres de ce gouvernement ont ils été ou sont ils des sportifs hormis Maracineanu qui nous à montrer ses capacites au printemps.

    Je pense à tous ces cyclistes âgés dont la pratique du velo est une hygiène de vie … deux mois enfermés .

    8
    0
  13. noirvélo

    Lors du premier confinement , j’en ai vu un paquet des « non sportifs » déguisés en « sportifs » … ils sortaient (pour leur faire prendre l’air ) , des survet et des pompes hors d’âge !!! c’était drôle , ils avaient le droit , et surtout si ça leur permettait de se bouger le « bide et les poignées » c’était plutôt bien vu ! Après , à la « libération » , je ne sais pas s’ils ont persévéré … Mais c’est bien qu’en ces périodes de confinement certains prennent conscience de leur corps , de la nature et de la liberté !!

    3
    1
  14. wolber

    EAP, j ai l impression que ne pas passer est dans l air du temps. J ai le souvenir de cyclosportives ou les gars étaient ds les roues dans les vallées et ne mettaient pas un coup de pédale pour mieux te flinguer ds le col d après. Tout ça bien loin de la tête de course évidemment
    En club , aussi . le Dimanche , pas un coup de pédale et puis ds la dernière bosse, ils se sentent pousser des ailes .. pour finir sur STRAVA avec un pr ou kom.

    Je n associe pas, bien sur , Woods à mes ronds de jambes, ce qui ne l empeche pas de ratonner ou d agir sur ordres via les oreillettes…

    4
    0
  15. slam99

    Du blog de Nans Peters, après l’étape 7 de la Vuelta, parlant des 20 derniers km : «Woods n’a pas passé un seul relais puisqu’il ne voulait pas favoriser Valverde au détriment de son coéquipier placé au général et présent dans le groupe suivant.» Manifestement, son effort lui a fait perdre des nuances 🙂 À la télé, du km 20 au km 13, on voit bien que tout le monde contribue à la roue. À partir du km 13 jusqu’au km 7, Woods ne passe plus devant en effet, et on le voit discuter avec Fraile et Valverde. Apparemment, des directives ont été données. Au km 7, Martin attaque, et c’est Woods qui ramène le groupe sur lui. Km 6, attaque de Valverde, et Woods travaille à ramener le groupe puis cesse éventuellement l’effort et laisse travailler les autres. À partir de là, plus personne ne coopère vraiment de toute façon, et ça flingue de partout (sauf Peters qui est manifestement toasté): Martin derechef, puis Valverde, Fraile. Et Valverde encore… Puis Woods.

    3
    0
  16. Dany

    E Macron a été clair: le Conseil scientifique rend des avis techniques mais je prends des décisions politiques… Les analyses du premier confinement ont bien montré les nuisances.. Relire la réaction de Nans Peters en avril…
    https//nanspeters.com/2020-04-17-je-me-questionne

    1
    0
  17. ob1w4n

    @Laurent : Si tu critiques matosvelo pour « ne pas décliner qui paye les frais », il faut être honnête intellectuellement et critiquer aussi la presse écrite (comme Le Cycle, que tu cites) qui ne décline jamais les achats publicitaires dans leur magazines fait par les fabricants de vélo ou de matériels, qui remettent tout autant en cause leur objectivité.

    1
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.