Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le peloton 2005 se dessine…

Même si on ne sait ce qu’il adviendra de l’UCI ProTour en 2005, le peloton professionnel de l’an prochain prend tournure. Voici les dernières nouvelles.

En Belgique, on aura les groupes sportifs suivants :

1 – Davitamon-Lotto. L’infrastructure est celle de l’équipe Lotto que le sponsor Davitamon rejoint, quittant par le fait même Quick Step. Cette équipe, qui compte notamment sur Van Petegem, s’est sérieusement renforcée récemment et verra l’arrivée de Cadel Evans, Nico Mattan, Mario Aerts, Bert Roesems, Axel Merckx, Tom Steels ou encore le très jeune et très prometteur Johan Vansummeren pour 2005, excusez-un-peu! Par contre, elle perd la révélation 2004 des Classiques, Leif Hoste, qui ira épauler Georges Hincapie chez Discovery pour ces courses. Cette formation sera équipée par la compagnie américaine Specialized l’an prochain.
2 – Quick Step. L’ossature demeure la même, avec un Bettini en leader pour les Classiques et un Tom Boonen comme sprinter maison. L’équipe aura le renfort de Rik Verbrugghe en 2005, ce dernier tentant de relancer sa carrière.
3 – Landbouwkrediet. De ce côté, c’est plutôt un affaiblissement de l’effectif qu’il faut voir : Popovytch quittera pour Discovery, Steels pour Davitamon-Lotto. Cette équipe jouera donc la carte de jeunes en développement en 2005.
4 – Mr. Bookmaker. L’effectif est maintenu et renforcé par l’arrivée en grande pompe de Franck Vandenbroucke.
5 – Chocolade Jacques a décidé de mettre un terme à son sponsorship et dissout l’équipe à la fin de l’année.

En France, on aura les groupes sportifs suivants :

1 – Nouvelle équipe Bouygues Télécom, qui reprend la formation de Jean-René Bernaudeau, Brioches La Boulangère. Grande compagnie française, on peut penser que Bouygues ne fera pas dans la dentelle : elle est là pour obtenir des résultats. Du coup, le capitaine de route sera Brochard, transfert de chez Ag2R. Le reste de l’effectif demeure fidèle à Bernaudeau.
2 – Cofidis. Après les remous de 2004, on accueille deux leaders de remplacement à Millar, soit Sylvain Chavanel (pour la fibre française et le terrain des Classiques) ainsi que l’Italien Michele Scarponi (transfert de chez Domina Vacanze). À noter aussi les débuts attendus des néo-pros Hervé Duclos-Lassalle, le fils de Gibus (double vainqueur de Paris-Roubaix en 1992 et 1993) et Nicolas Roche, le fils de Stephen, vainqueur de la Triple Couronne en 1987.
3 – Le Crédit Agricole présentera un effectif pratiquement identique, avec comme leader un Christophe Moreau vieillissant. On a toutefois pensé à l’avenir en signant l’italien Pietro Caucchioli (ex-Alessio) qui devra graduellement prendre le relais de Moreau dans les courses à étape. L’équipe accueillera également l’ancien champion de France Nicolas Vogondy, transfert de FdJeux.
4 – Marc Madiot a été très peu actif jusqu’ici, peu de changement significatif sont enregistrés du côté de la FDJeux.com. On fait place à quelques néo-pros.
5 – Ag2R Prévoyance : pour pallier à la perte de Brochard, on a signé le prometteur Cyril Dessel, transfuge de chez Phonak. Pour le reste, peu de changement, ce qui nous permet de croire à un affaiblissement de cette équipe.
6 – RAGT Semences-MG Rover : aucun changement d’importance.
7 – Agritubel. Cette nouvelle formation permet d’ouvrir la porte du professionnalisme à de nombreux jeunes. Cette équipe a d’ors et déjà fait signer Florent Brard, ex-espoir du cyclisme français avant que des affaires de dopage ne le rattrape. L’équipe aura de la gueule, avec également le vétéran Christophe Agnolutto, Stéphane Bergès et Benoît Salmon.

En Italie, on aura les groupes sportifs suivants :

1 – Fassa Bortolo : on perd Pozzatto qui ira rejoindre Bettini chez Quick Step, mais on accueille Baldato (un coureur que Ferreti adore…) qui pourra apporter toute son expérience à Petacchi dans les sprints.
2 – Lampre-Saeco : on a donc fusionner deux grosses formations, qui regroupera désormais Astarloa et Cunego sous le même maillot. On attend toujours des nouvelles de Simoni qui devrait quitter, ne supportant pas l’émergence de Cunego. On a aussi signé Alessandro Bertolini (ex-Alessio).
3 – De Nardi prend du galon, en accueillant comme co-sponsor… Domina Vacanze. Celestino (ex-Saeco) sera un atout sur les Classiques, et on a aussi signé Angelo Furlan. Quant à Cipollini, on ne sait rien pour l’instant de la suite de sa carrière, sinon qu’il pourrait rejoindre une nouvelle formation belge qui serait montée par Planckaert (père).
4 – Liquigas a décidé de revenir dans le peloton, après avoir pendant 2 ans sponsorisé l’équipe nationale italienne après son retrait comme sponsor de l’équipe de Rebellin à la fin des années 1990. Et on ne fait pas dans l’à peu près: outre Backstedt, qui sera leader sur les Classiques roulantes, on fera confiance à Danilo Di Luca pour les Ardennaises. Stefano Garzelli sera leader sur les grands tours, mais devra en même temps assurer l’apprentissage de Dario-David Cioni (révélation du dernier Giro) et de Franco Pellizotti, grand espoir lui-aussi. On prépare l’avenir en mixant jeunes et coureurs d’expérience… On accueillera aussi les grégarios confirmés Oscar Mason, Marco Milesi, Andrea Noe et Marco Zanotti.
5 – Vini Caldirola fusionnera avec BarloWorld et accueillera notamment Francesco Casagrande, fidèle à ses habitudes de changer d’équipe à chaque année…

En Espagne, on aura les groupes sportifs suivants :

1 – Euskaltel-Euskadi. Peu de changement, sinon que l’avenir d’Iban Mayo apparait incertain. Il semble à ce moment-ci intimement lié à celui de Valverde. Si ce dernier devait rejoindre Illes Balears, il est probable que Mayo demeure chez Euskaltel. Dans le cas contraire, il pourrait aller épauler Mancebo là-bas.
2 – Iles Balears : on travaille fort pour obtenir Valverde, qui pourrait être le grand remplaçant de Miguel Indurain, les directeurs sportifs ayant clairement compris les limites de Mancebo.
3 – Liberty Seguros. Saiz accueillera David Etxebarria de nouveau, après son séjour chez Euskaltel. Pour le reste, on continue de faire confiance à Beloki.
4 – Saunier Duval : recrutement secondaire du côté de l’Italie et quelques espagnols. Rien de bien majeur.

Aux Pays-Bas, on aura les groupes sportifs suivants :

1 – Rabobank : on accueille essentiellement Horillo, transfert de chez Quick Step, et Menchov, tranfert des Iles Balears. Dans le cas d’Horillo, c’est une surprise puisqu’il donne un peu dans le même registre que Freire, en moins bien… Leipheimer, un moment attendu chez Discovery, devrait rester.

En Allemagne, on aura les groupes sportifs suivants :

1 – T-Mobile : on reçoit le renfort d’Oscar Sevilla, surprenant transfert de chez Phonak. Un Espagnol chez les Allemands, on doute fort du résultat mais bon, pourquoi pas ? Par ailleurs, on perd pas mal de coureurs comme Salvoldelli (vers Discovery), Evans et Aerts (vers Lotto-Davitamon).
2 – Gerolsteiner : Franck Hoj (ex-CSC) rejoindra cette formation qui comptera sur Rebellin toujours.

En Suisse, aux tats-Unis et au Danemark, on aura les groupes sportifs suivants :

1 – Phonak : on accueille Landis, gros transferts de chez US Postal, mais on perd Sevilla (T-Mobile). Et on est dans l’expectative avec la situation concernant Tyler Hamilton…
2 – US Postal : gros recrutement puisqu’on accueillera en 2005 Popovytch, Hammond (3e cette année à Roubaix), Hoste et Salvoldelli, excusez-un-peu. On perd cependant Landis, fidèle homme de main d’Armstrong jusqu’ici. Le Canadien Michael Barry a re-signé pour 2 ans.
3 – CSC : peu de changement si ce n’est la situation incertaine de Michele Bartoli.

Merci au site Vélo 101 pour les articles nous ayant permis de vous présenter ce tour d’ensemble du peloton pro 2005. Nous avons pu oublier des transferts importants, merci de nous les signaler le cas échéant.

Partager

Précédent

De la poudre aux yeux…

Suivant

La course aux feuilles mortes

11 Commentaires

  1. Jean-Philippe

    C’est peut-être moi mais chez Liberty-Seguros, ne faisons nous pas confiance plutôt à Heras qu’à Beloki, qui lui est chez Saunier?

  2. Jean-Philippe

    C’est peut-être moi mais chez Liberty-Seguros, ne faisons nous pas confiance plutôt à Heras qu’à Beloki, qui lui est chez Saunier?

  3. Jean-Philippe

    C’est peut-être moi mais chez Liberty-Seguros, ne faisons nous pas confiance plutôt à Heras qu’à Beloki, qui lui est chez Saunier?

  4. attention à l’oublie de Jan Kirsipuu en France qui part au CA, ce qui n’est pas rien comme transfert 😉 les deux très prometteurs Gilling et Kohl iront chez Liberty Seguros tandis que Thomas Dekker rejoint ses grands frères de Rabobank. Enfin, Scarponi n’a pas signé chez Cofidis et aux dernières nouvelles n’en prend pas le chemin.

    @+

  5. attention à l’oublie de Jan Kirsipuu en France qui part au CA, ce qui n’est pas rien comme transfert 😉 les deux très prometteurs Gilling et Kohl iront chez Liberty Seguros tandis que Thomas Dekker rejoint ses grands frères de Rabobank. Enfin, Scarponi n’a pas signé chez Cofidis et aux dernières nouvelles n’en prend pas le chemin.

    @+

  6. Stephane

    Rajoutons comme transferts intéressants ceux de Chris Horner chez Saunier Duval (surprenante fin de saison de sa part, à surveiller sur le Tour de Lombardie), et celui de Aitor Gonzalez chez Euskaltel annoncé aujourd’hui.

  7. Stephane

    Rajoutons comme transferts intéressants ceux de Chris Horner chez Saunier Duval (surprenante fin de saison de sa part, à surveiller sur le Tour de Lombardie), et celui de Aitor Gonzalez chez Euskaltel annoncé aujourd’hui.

  8. Stephane

    Rajoutons comme transferts intéressants ceux de Chris Horner chez Saunier Duval (surprenante fin de saison de sa part, à surveiller sur le Tour de Lombardie), et celui de Aitor Gonzalez chez Euskaltel annoncé aujourd’hui.

  9. JP

    Un autre oubli : Levi Leipheimer ne roulera plus pour Rabobank, mais plutôt pour Gerolsteiner. L’équipe allemande roulera sur des vélos Specialized. C’est quand même un excellent coureur qui pourrait bien se placer dans un tour majeur cette année !

    Et Jean-Philippe a raison, Beloki est chez Saunier et Heras chez Liberty Seguros…

  10. JP

    Un autre oubli : Levi Leipheimer ne roulera plus pour Rabobank, mais plutôt pour Gerolsteiner. L’équipe allemande roulera sur des vélos Specialized. C’est quand même un excellent coureur qui pourrait bien se placer dans un tour majeur cette année !

    Et Jean-Philippe a raison, Beloki est chez Saunier et Heras chez Liberty Seguros…

  11. JP

    Un autre oubli : Levi Leipheimer ne roulera plus pour Rabobank, mais plutôt pour Gerolsteiner. L’équipe allemande roulera sur des vélos Specialized. C’est quand même un excellent coureur qui pourrait bien se placer dans un tour majeur cette année !

    Et Jean-Philippe a raison, Beloki est chez Saunier et Heras chez Liberty Seguros…

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.