Tous les jours, la passion du cyclisme

La progression Philippe Jacob

46 km/h.

C’est la moyenne que les coureurs ont établi hier soir lors du premier critérium régional de la série GFT organisé par le Club Cycliste de Sherbrooke (CCS). Ca roulait très fort!

Photo: Rafael Guenette
Photo: Rafael Guenette
Photo: Rafael Guenette

Faut dire que y’avait du beau monde au départ, 45 coureurs dont certains de Montréal. Des champions canadiens et québécois, des coureurs pros et ex-coureurs pros, vraiment un beau plateau.

La météo aidant, ce premier critérium régional en 2022 à Sherbrooke, après 10 ans d’absence, a été un franc succès qui a dépassé les attentes de plusieurs, y compris des organisateurs. Même le public était au rendez-vous!

Photo: Danny Mathieu

Vraiment une belle soirée.

Et parmi les succès, celui du jeune coureur de Granby Philippe Jacob, qui a été un grand animateur de ce critérium et qui a ainsi confirmé sa victoire acquise il y a quelques semaines à peine au chrono de Granby.

Philippe a remporté le premier sprint intermédiaire et a terminé 2e du crit, vraiment remarquable à cette vitesse et devant le plateau de grande qualité au départ. Il n’a que 19 ans!

Retenez-bien le nom de ce très jeune coureur, je peux déjà vous dire que vous ré-entendrez parler de lui dans les prochaines années, aucun doute dans mon esprit. Il y a des signes qui ne trompent pas. La relève au Québec, c’est notamment lui.

Pour le reste, mon ami Julien Gagné a pris sa revanche sur Philippe qui l’avait battu chez les Séniors 1-2 au chrono de Granby: il a dominé ce premier critérium.

Déjà vu en tête du peloton dès les premiers tours, Julien s’est envolé seul après le premier sprint intermédiaire au 8e tour pour ne jamais être revu par la suite.

Photo: Rafael Guenette

Bref, une victoire solo, après avoir roulé seul les deux-tiers de la course en tenant en respect un peloton qui roulait à 46 de moyenne! Son avance n’a fait que s’accroitre malgré les efforts d’un peloton jamais résigné et qui s’est bien battu, notamment les Siboire-CCS qui travaillaient fort pour revoir leur ami parti devant.

Photo: Rafael Guenette

Julien est souvent hallucinant, mais ca on le savait tous. Je vous l’avais moi-même déjà dit, Frank Vandenbroucke sur un vélo.

Le Siboire-CCS s’est consolé avec la 3e place d’Elliott Doyle, parfaitement amené par ses équipiers dans le final. De quoi construire pour les prochaines étapes les 26 mai, 9 juin et 23 juin prochain, et donc le général de la série. Il y a de très belles bourses en jeu, notamment ce 400$ pour la première place au général.

Deux femmes au départ, important de souligner, le cyclisme féminin étant en pleine expansion depuis quelques années. C’est Raphaële Lemieux qui a emporté les honneurs, et elle aussi prépare la relève!

La soirée s’est évidemment terminée pour tout le monde avec une bière du Siboire. Pas juste en gravel, en cyclocross ou sur les cyclosportives qu’on sait se prendre au sérieux juste quant il le faut, pour ensuite ne pas se prendre trop au sérieux. En route aussi.

Je vous le dis: c’est à Sherbrooke que ca se passe dans le monde du vélo en ce moment. Mettez le 26 mai prochain à votre agenda et venez au critérium du CCS: ca vous prend une victoire là pour être sur la map!

Et merci aussi à GFT de son soutien à l’initiative, l’entreprise offrant toutes les bourses en jeu et qui totalisent 3000$. GFT, une entreprise qui est dans le cyclisme à long terme, je vous en passe un papier après avoir discuté avec un de ses responsables hier soir. La version « Premier Tech » dans la région de Sherbrooke… et un allié puissant pour la suite.

Sans oublier le Siboire.

Première expérience pour moi derrière le micro, à l’animation de la soirée et de la course. Ca change d’être sur le vélo, petit pincement au coeur au moment du départ mais j’ai eu du fun!

Photo: Rafael Guenette

Partager

Précédent

Qui roule, le nouveau rendez-vous cycliste à Sherbrooke

Suivant

Giro: Carapaz le plus convaincant

  1. marius

    Merci de nous faire découvrir ce beau coureur.
    Gâté en plus par Dame Nature, son gabarit athlétique est impressionnant. D’après Directvelo, c’est sa troisième année et il aura 19 ans le 11 août.
    Sinon, il a un agent ? 😅😉
    C’est la mode en ce moment.

  2. mica

    Je vois que le moral revient au Québec…….et j’ en suis content.
    J’ aime bien quand un pays qui a moins que nous la « fibre cycliste » devient « émergeant ».
    Touts les Girmay ( *) du monde me font plaisir et je dis, « vive touts les continent » car notre sport reste encore trop Européen…….avec ses habitudes parfois contestables…
    Le cycliste que tu nous présente est , selon toi un authentique espoir, pour que cela se confirme, il ne faudrait pas lui « bruler les ailes ».
    Quel remarquable gabarit longiligne!….( on ne le voit pas, mais il est sur
    un petit podium…..quand même)…..il faudrait presque qu’ il le conserve ce gabarit et ne « s ‘ étoffe » pas trop. Vous savez ces muscles qui sont plus handicapants que bénéfiques quand il s’ agit d’ escalader ( et dans le cyclisme dit moderne, l’ escalade est en premiére ligne)
    On a trop vu des « grimpeurs » meilleurs à 18 ans qu’ a 25 ans!
    (*) : Pour Grimay , j’ ai peur qu’ on lui en fasse trop faire, il découvre vite mais n’ a pas de tradition cycliste, mais je reconnais que cet athléte comprend très vite la course, prudence quand même…..

  3. Ah mon Laurent, je préfère encore te voir sur ta bécanne en course que derrière le micro….’scuses-moi !😉
    G.

  4. rocheto

    Génial.
    On dirait que l’herbe se remet à pousser !

    • Steph

      Ouais d’ailleurs les photos montrent bien qu’un petit coup de tondeuse ne serait pas superflu !
      Et s’il n’y avait pas cette ostentatoire brochette de quadra/quinqua alcooliques en short moulant, on profiterait mieux du splendide couché de soleil.
      J’dis ça .. []->
      Sinon, la relève de Daniel Mangeas semble assurée.

  5. noirvélo

    46 de moyenne ! bon , il ne devait pas y avoir beaucoup de « relances » sur petites routes de 3m de large avec des angles d’épingles à 60° , rassure nous Laurent !!! 😉

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.