Il s’en est passé des choses depuis 3 jours en Romandie. Résumé et commentaires :

tape 2 : victoire au haut d’une bosse de Stefano Garzelli, qui voulait probablement effacer un résultat plutôt moyen dans le prologue. Cette victoire, acquise grce à ses talents de puncheur, n’est pas la première de sa carrière de cette façon, s’étant imposé sur des étapes du Giro au final similaire. En grapillant également les bonifications, Garzelli se replaçait aussi au général…

tape 3 : les Phonak ont pris les choses en main puisque c’est le Suisse Alexandre Moos qui s’impose pour cette équipe qui place également 4 coureurs parmi les 10 premiers. Les Phonak ont d’ailleurs bien joué en isolant les principaux favoris, sauf Hamilton bien sôr qui est le grand bénéficiaire de la journée. Basso, par exemple, débourse une 30aine de secondes, Garzelli plus de 4 minutes ! Aie.

tape 4 : un autre Suisse, Fabian Jeker, s’impose pour l’équipe espagnole Saunier-Duval en battant au sprint ses 4 autres compagnons d’échappée, dont Hamilton et un surprenant Valjavec de l’équipe Phonak. Hamilton n’aura eu aucun regret de concéder l’étape puisqu’il fait la bonne opération au général, s’emparant du maillot jaune. Basso est à près de 2 minutes, Garzelli à 14 minutes, Aitor Gonzales a abandonné (ca ne va pas réjouir GianCarlo Ferreti à l’approche du Giro…), tout comme Pettachi (GianCarlo Ferreti va vraiment être vachement furax !). Hamilton ne devrait plus perdre ce Tour de Romandie, surtout avec le CLM demain dans lequel il devrait creuser l’écart avec son plus proche poursuivant, Leonardo Piepoli (qui est à 19 secondes), vraiment pas à l’aise dans cet exercice puisque poids plume et plutôt grimpeur.

Partager