Tous les jours, la passion du cyclisme

 

GP de Zurich

C’est le GP de Zurich ce week-end, 8e manche de la Coupe du Monde toujours dominée par Davide Rebellin.

preuve longue et difficile notamment en raison de la chaleur qui peut y sévir en plein mois d’aoôt et en raison de la succession des bosses, le GP de Zurich pourrait en suspendre plusieurs. Amrstrong, au début de sa carrière, s’y était d’ailleurs cassé les dents! Nul doute, c’est un homme en forme qui s’imposera ce week-end sur les 250 kms du parcours (dont l’ascension, à cinq reprises, de la colline de Pfannenstiel, longue de 726 m).

Dans ce contexte, les 3 premiers du général de la Coupe du Monde ont beaucoup à perdre, ou à gagner. Si ce sera difficile pour Freire ce week-end, Bettini a un bon coup à jouer contre Rebellin puisque très en forme. Avec 44 points de retard sur ce dernier (282 contre 238 points), Bettini pourrait, avec une victoire, prendre la tête du classement avec deux épreuves à venir, soit Paris-Tours (une course qui ne convient pas à ces deux coureurs) et le Tour de Lombardie.

Les Quick Step de Bettini et les Gerolsteiner de Rebellin devront toutefois avoir les T-Mobile à l’oeil, puisque ces derniers comptent dans l’équipe Ullrich, Nardello (vainqueur sortant), Vinokourov, Kloden, Guerini et Evans, excusez un peu. Ullrich, 4 fois deuxième sur cette course, voudra surement racheter sa performance jugée par plusieurs décevante à Athènes, bien qu’on puisse se questionner sur sa motivation récente.

Partager

Précédent

Le vainqueur de Québec-Mlt 1951 nous raconte…

Suivant

Fantastique Muenzer!

3 Commentaires

  1. erik zabel

    Peut-être le juge de paix de cette coupe du monde, le GP de Zurich se soldera sans doute par la victoire de Bettini ou Rebellin (qui n’a pas été à Athènes) qui se glisseront dans la bonne échappée et se disputeront la victoire au sprint, l’avantage revenant au leader des Quick-Step mais je pense que le Gerolsteiner profitera du Tour de Lombardie, qui lui convient mieux, pour remporter ce qui sera malheureusement l’ultime coupe du monde de l’histoire.

    Dans le clan T-mobile, je ne vois que Vinokourov et son tempérament offensif qui le pousse à attaquer même si le terrain est plat.

    Nardello et Guerini préfèrent les courses par étapes, Evans semble en rogne contre ses dirigeant pour sa non-sélection sur le Tour, Kloden n’a plus rien montré depuis le Tour et Ullrich est trop satisfait de sa saison “pas si mauvaise” : “that’s not the end of the world” répondait-il à http://www.t-mobile-team.de qui le questionnait sur sa saison…

    Dommage que la course ne soit pas rediffusé à cause des JO.

  2. erik zabel

    Peut-être le juge de paix de cette coupe du monde, le GP de Zurich se soldera sans doute par la victoire de Bettini ou Rebellin (qui n’a pas été à Athènes) qui se glisseront dans la bonne échappée et se disputeront la victoire au sprint, l’avantage revenant au leader des Quick-Step mais je pense que le Gerolsteiner profitera du Tour de Lombardie, qui lui convient mieux, pour remporter ce qui sera malheureusement l’ultime coupe du monde de l’histoire.

    Dans le clan T-mobile, je ne vois que Vinokourov et son tempérament offensif qui le pousse à attaquer même si le terrain est plat.

    Nardello et Guerini préfèrent les courses par étapes, Evans semble en rogne contre ses dirigeant pour sa non-sélection sur le Tour, Kloden n’a plus rien montré depuis le Tour et Ullrich est trop satisfait de sa saison “pas si mauvaise” : “that’s not the end of the world” répondait-il à http://www.t-mobile-team.de qui le questionnait sur sa saison…

    Dommage que la course ne soit pas rediffusé à cause des JO.

  3. erik zabel

    Peut-être le juge de paix de cette coupe du monde, le GP de Zurich se soldera sans doute par la victoire de Bettini ou Rebellin (qui n’a pas été à Athènes) qui se glisseront dans la bonne échappée et se disputeront la victoire au sprint, l’avantage revenant au leader des Quick-Step mais je pense que le Gerolsteiner profitera du Tour de Lombardie, qui lui convient mieux, pour remporter ce qui sera malheureusement l’ultime coupe du monde de l’histoire.

    Dans le clan T-mobile, je ne vois que Vinokourov et son tempérament offensif qui le pousse à attaquer même si le terrain est plat.

    Nardello et Guerini préfèrent les courses par étapes, Evans semble en rogne contre ses dirigeant pour sa non-sélection sur le Tour, Kloden n’a plus rien montré depuis le Tour et Ullrich est trop satisfait de sa saison “pas si mauvaise” : “that’s not the end of the world” répondait-il à http://www.t-mobile-team.de qui le questionnait sur sa saison…

    Dommage que la course ne soit pas rediffusé à cause des JO.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.