Tous les jours, la passion du cyclisme

Flèche wallonne: Valverde éclipse Teuns, Woods peut nourrir des regrets

Alejandro Valverde aura 42 ans dans quatre jours. Il est le doyen du peloton WorldTour.

Et il vient de terminer 2e de la Flèche Wallonne, en haut du Mur du Huy qui requiert un effort monstrueux.

Remarquable!

Cet exploit éclipse même la victoire de Dylan Teuns selon moi.

AleJet Valverde est une légende vivante du cyclisme. Il fallait voir la confiance que lui portait son équipe Movistar au pied du Mur de Huy, bien amené par Carlos Verona d’abord, puis Enric Mas. Parfaitement joué!

Un podium sur une course WorldTour pour un coureur au delà de 40 ans, ca reste rare. On se souviendra que Raymond Poulidor, le « Poupou » national et grand-père de MVDP, terminait 3e du Tour de France 1976, à l’âge de 40 ans. Exceptionnel aussi, et qui en dit long sur la santé de ce coureur adulé du public.

La perle du jour hier nous vient du compte Twitter « Dans la musette »:

Teuns le plus fort

Aucun doute cependant qu’hier dans le Mur, c’est Dylan Teuns qui était le plus fort. Sa double accélération d’abord aux 300m puis à 75m de l’arrivée pour se débarrasser définitivement d’Alejet était juste puissante, bien maitrisée, technique et… imparable.

On le savait en bonne condition, j’en avais fait un favori de la course: il était 6e du Ronde, 10e de l’Amstel et 8e de la Flèche Brabançonne récemment.

Teuns nous a habitué à de gros exploits de la sorte durant sa carrière, et notamment sur l’étape du Grand-Bornand l’an dernier sur le Tour. Dans un bon jour, Teuns est difficile, très difficile à battre.

Il sera définitivement un gros client dimanche prochain sur La Doyenne.

6e au pied du Mur, 1er en haut, la course en tête, le dernier kilomètre de Teuns hier a été un sans-faute. Très lucide.

Il signe là la plus belle victoire de sa carrière pro, à 30 ans. Et il offre à l’équipe Bahrain-Victorious un nouveau succès cette saison. Cinq équipes sont dans une classe à part au sommet du World Tour depuis le début de la saison, soit Ineos, UAE, Jumbo-Visma, Quick Step et Bahrain.

Ils ont tous explosé

La concurrence a explosé dans ce Mur de Huy, à commencer par Alaf qui « ne pouvait faire mieux » et a avoué après l’arrivée « avoir tout donné » (comme il dit souvent). J’ai été surpris de lire qu’Alaf était stressé à l’approche de cette course où, bien sûr, tout le monde l’attend, et qu’il était « soulagé » de la voir enfin derrière lui. Pas le meilleur état d’esprit pour affronter le Mur!

Chose certaine, la Quick Step continue de manquer de réussite cette saison, je suppose que ca devient rageant à la longue. Ils ont encore La Doyenne pour se reprendre dimanche prochain, et gageons que le remuant Remco Evenepoel ne voudra pas attendre le sprint. Aura-t-il perdu confiance dans les moyens actuels d’Alaf ?

Pogacar s’est éteint aux 300m. Un manque d’expérience sur ce Mur? Son équipe avait roulé plus tôt dans la course, on peut penser que Pogi se sentait bien à l’approche du final. Il n’en fut rien, il termine 12e. Un peu surprenant quand même compte tenu des qualités du bonhomme.

Quatre coureurs français dans le top-10, il faut le souligner; outre Alaf, on y retrouve Molard, Barguil et Vuillermoz. Cosnefroy est 13e. Pour Molard et Vuillermoz, c’est un très beau résultat.

Woods, les regrets?

De tous les favoris, c’est probablement Mike Woods qui a réalisé les meilleurs 300 derniers mètres hier dans le Mur.

Si vous analysez bien les images, Woods aborde le Mur mal placé (quoi qu’en dise son équipe dans les médias), entre la 15e et la 20e place. On ne le voit jamais parmi les 15 premiers au pied du Mur, et ce jusqu’aux 300m. Derrière, Woods.

Compte tenu que Teuns accélère franchement aux 250m, et que Woods termine finalement 6e à 7 petites secondes, imaginez un peu son temps sur les 300 derniers mètres! Il a au minimum fait jeu égal avec le temps de Teuns, et peut-être mieux! Pour remonter ainsi plusieurs concurrents, Woods a dû produire un effort monstrueux en fin d’ascension ; s’il avait plutôt été placé autour de la 5e place aux 300m, un podium était selon moi garanti.

Un manque de confiance? D’agressivité? Des erreurs? De la malchance? Je ne sais pas, mais Woods avait un podium dans les jambes hier, ca je n’ai aucun doute.

J’ai lu que Woods avait « perdu la roue » de ses équipiers au pied du Mur, et notamment celle de Hugo Houle. L’erreur est quand même importante à ce niveau de professionnalisme, même si une petite seconde d’inattention peut tout changer à ce stade – tendu – de la course. Les places sont chères, c’est certain.

Woods pourra se ressaisir sur Liège-Bastogne-Liège dimanche, ou le placement est moins capital. Mais ils seront nombreux dans cet état d’esprit!

Remarquable Olivia Baril

Chez les femmes, victoire de l’Italienne Marta Cavalli, pas une surprise suite à son récent succès sur l’Amstel. Je l’avais mis parmi mes favorites. Visiblement, elle possède un rapport poids-puissance très bon, propice à ce genre d’arrivée.

Van Vleuten et Vollering complètent le podium, là encore pas de surprise. Deux très bons moteurs.

Comme chez les hommes, la course s’est résumée à une course de côte dans la dernière ascension de Huy.

La belle nouvelle de cette course est selon moi la prestation de la jeune québécoise Olivia Baril (24 ans), 16e hier dans des circonstances difficiles (chute). Cette jeune fille s’est très bien battue et visiblement, elle a du chien en situation de course. Je suis convaincu qu’on va reparler d’elle rapidement, et qu’elle présente un gros potentiel pour les prochains mois et années.

« Le Mur de Huy est correct pour moi, je n’ai pas de problème, je ferais 100 fois le Mur de Huy avant une section de pavés de 3 kilomètres ! »

Olivia baril, en entrevue avec sportcom

C’est une bonne nouvelle pour le cyclisme féminin d’ici!

Magdeleine Vallières-Mills, Leah Kirchmann et Alison Jackson, pas sur son terrain, ont également terminé cette Flèche wallonne. Gabrielle Pilote-Fortin n’a pu compléter la course.

WolfPack sur Paris-Roubaix

Partager

Précédent

15e édition du GP Ste-Martine dimanche prochain

Suivant

Une Doyenne très ouverte

11 Commentaires

  1. plasthmatic

    Tu y vas fort, Laurent, question éclipse !
    Le coup de pédale de Teuns au pied du dur de la bosse laissait déjà augurer sa grosse chance de claquer en haut. Il faut se souvenir de la manière qu’il avait eue de tous les éteindre au sommet de la Super Planche des Belles Filles, je ne sais plus quelle année.
    Valverde a couru pas loin du millimètre de son énorme potentiel du jour, mais il a fait deux, et c’est Dylan Teuns qui a remporté la Flèche Wallone 2022.
    J’ai rêvé, ou je l’ai bien vu remettre une dent quand il a senti la forte menace de l’espagnol sur sa gauche ? Le cas échéant, cela signerait définitivement sa force du jour, et pas question d’éclipser ça par la présence d’un vieux quadra !
    Bon, bien entendu que je suis d’accord avec tout le reste de ton propos sur le Valverde d’hier, mon vieux Laurent quinqua.

    Au passage et pour finir : super, la Super Planche, une belle merde à usage quasi unique, tout comme l’autre merde bitumée du côté de la Loze. J’espère que ces messieurs goûtent encore leur caprice spectaculaire.
    Ainsi que les dividendes, rajouteraient peut-être Eric ou EAP ?

  2. Edgar Allan Poe

    Pas mal ce grand Prix Saunier Duval.
    Je n’aurais pas aimé être dans les jambes de Vlasov.
    En tout cas, Teuns, de retour de Paris-Roubaix se paie la vieille chaudière qui fume, se permettant même, à mon avis, de remettre une ou deux dents quand il sent Valverde jeter ses dernières forces pour essayer de le remonter à 150 mètres de la ligne. Bouche fermée. Comme quoi, quand on sait s’entraîner…
    Valverde a du produire un effort pour se replacer seul (!) en bas du mur. Il l’a certainement payé sur la fin. Tout se paie cash à ce niveau et avec une bosse d’une telle exigence.
    Teuns n’était même pas essoufflé une fois la ligne passée, même si on le voit réellement en « hyperventilation » dans l’interview qui suit 5 à 10 minutes après l’arrivée. J’ai eu peur qu’avec un tel effort – le seul à ne pas s’être rassis entre le passage à pente maxi et l’arrivée – , il collapse, façon Colbrelli.
    Ce gars sait s’entraîner, c’est une évidence.

    • Yvon

      Oui EAP lorsque j’ai Theuns accélérer cela m’a rappelé le Tour de France avec cette performance irréelle pour un non classé grimpeur. La Bahreïn a remis les pendules à l’heure.

  3. « Dans la musette », j’adore ce petit coup sur Valverde !😂😂
    Tout un coureur le mec…👍

  4. REDGE

    Valverde 🙏🙏 n’en déplaise aux esprits chagrins il a occulté la victoire de Teuns…

    • plasthmatic

      Eh Redge, à toute fin utile, tu dois savoir que j’ai toujours beaucoup aimé Valverde. Déjà, pour sa position sur le vélo : juste la classe. Et pour tout le reste, les défauts compris. Je l’aime bien, et si EAP n’était pas dans le coin, je te dirais : ‘un de mes préférés’. Mais le Drômois rôde …
      Tu es dur avec moi : celui qui a coupé le premier la ligne s’appelle Dylan Teuns, et c’est moi qui chagrine en rappelant la chose !? Y aurait pas un peu de l’inverse … ?
      J’aime les choses simples, et que rien ne couvre les réalités simples, notamment une forme de romantisme, c’est tout. Au départ de la compétition, on est tous égaux, c’est LE principe de base. De là notamment la triche que représentent toutes les aides annexes. En conséquence, on met les âges de côté. Je ne suis d’ailleurs pas certain que Valverde courre, ou même s’entraîne, avec en tête sa longévité. Qu’il le sache, c’est sûr, mais je suis convaincu que ce n’est pas une donnée.
      Bande de nihilistes, toi et Laurent !
      Bien amicalement, Redge, hein,
      d’un type (un tout petit) qui préfère toujours les classements aux exploits, quoique pas aveugle au reste.

      • noirvélo

        Comme toi j’apprécie Valverde , ce n’est pas un secret de polichinelle , il est comme il est , en attendant c’est un sacré coursier avec l’amour du vélo et de la « compet » en priorité … Il a toujours un gros moral au départ des épreuves , ça se sent ! et puis il a la classe sur un vélo , bien posé , (bien planqué aussi !) , il n’a jamais de « sautes d’humeur » , souriant et fair play avec tous ses adversaires , maintenant si les jeunes de 25 balais ne le larguent pas dans Huy , c’est qu’il doit être « monstrueusement chargé » … (mais contrôlé comme Wout , Mathieu et Julian , je suppose !) 😂

  5. Edgar Allan Poe

    Dimanche, j’ai gagné quelques lots dans une cyclo, dont une casquette Movistar. Je me suis bien fait chambrer depuis, au vu de ma considération pour Piti.
    26 balles la casquette (prix sur le net) ! Je rêve !
    16800 balles le dernier Colnago haut de gamme.
    Allons-y, continuons comme ça…
    J’ai promis de manger la casquette si le vieil Ibérique venait à gagner la Flèche ou LBL. Heureusement qu’il était mal placé en bas du mur de Huy…
    On verra dimanche, car LBL, c’est une course de costauds : bon sang ne saurait mentir.

    • noirvélo

      EAP , je vais te badigeonner l’intérieur de la casquette avec du chocolat fondu … elle passera mieux !!! 😉

    • plasthmatic

      C’est toujours la visière le plus dur à passer.

      • noirvélo

         » De visu » , oui mais en mâchant bien , comme du « croquant » … 😋

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à plasthmatic Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.