Nouvelle victoire de Damiano Cunego, 22 ans, aujourd’hui dans la première des deux grosses étapes de montagne du Giro. Cunego, en état de grce sur cette épreuve, s’est imposé très légèrement détaché d’un petit groupe dans lequel figurait Simoni, Gontchar et Cioni. On croyait que Simoni s’imposerait, mais ce ne fut pas le cas. Ce dernier aurait apparemment quitté rapidement l’aire d’arrivée, visiblement très énervé.

Au général, Cunego préserve son avance sur Gontchar, Simoni et Popovytch, ce dernier ayant aujourd’hui perdu 41 secondes de plus et, du coup, sa 3e place au général au profit de Simoni.

L’étape de demain, courte (122 kms), comporte trois grands cols, dont le Mortirolo au km 40 environ. Comment réagira Simoni ? L’orgueil du leader est visiblement malmené, et il ne reste plus que demain pour créer des écarts. Si un renversement n’est pas impossible, on doit cependant se rendre à l’évidence: Cunego est diablement fort et dans ces circonstances, il sera désormais difficile de lui arracher la tunique rose du dos.

Quoi qu’il en soit, ce Giro laissera des traces et il y a fort à parier que Simoni ou Cunego changeront d’équipe l’an prochain ! La cohabitation, possible chez certaines équipes, est en effet peu populaire en Italie (rappelons-nous les cas problème Visentini-Roche, Bugno-Fignon, Chiappucci-Pantani, Furlan-Argentin, Bartoli-Bettini, Garzelli-Pantani, etc.).

Partager