Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Confirmation des dates des cyclosportives

La nouvelle année est là, et avec elle le désir de bien planifier sa saison sur route. La revue française Le Cycle publie en décembre le calendrier des cyclosportives avec les dates officielles à ce jour. Pour ceux n’ayant pas d’enfants et, mieux encore, pas de conjointe pouvant représenter autant de contraintes à une saison cycliste (!!!), il y a des beaux coups à faire sur les cyclos montagnardes en 2005 :

Programme Franco-Français :

11 juin, Les Trois Ballons, superbe cyclo dans les Vosges. Une excellente entrée en la matière.
18 juin : L’Ardechoise. Une incontournable.
26 juin : La Grand Bo. La chaîne des Aravis est si belle. Une variante possible est de faire la Morzine-Vallée d’Aups le même jour, et dans le même coin.
3 juillet : La Vaujany. On commence les choses sérieuses et on met la touche finale à sa préparation en vue du grand moment le week-end suivant…
9 juillet : La Marmotte (ca vous surprend?). LE rendez-vous de l’année.
10 juillet (pour les fondus qui voudront enchaîner deux jours de suite, il y en a…) : L’Arvan-Villard du côté de St-Jean de Maurienne ou la Serre-Chevalier Luc Alphand dans la vallée de la Guisane. Ces deux cyclos sont à portée de fusil de Bourg d’Oisans.
17 juillet : L’étape beaujolaise. Un petit repos, bien que la cyclo s’annonce usante.
24 juillet : Le Challenge du Nivolet. Belle petite cyclo sur les hauteurs de Chambéry, pour se faire plaisir.

Programme italien :

22 mai (pour les chanceux qui peuvent se le permettre) : la Nove Colli à Cesenatico, sur les routes d’entrainement de Marco Pantani. Unique.
19 juin : Le Gran Fondo Campagnolo.
26 juin : Le Gran Fondo Marco Pantani à Aprica. Satisfaction assurée.
3 juillet : au choix, l’incontournable Marathon des Dolomites plus à l’Est ou, pour demeurer dans le même coin, la superbe Fausto Coppi à Cuneo, non loin de Turin.
9 juillet : on rentre en France pour la Marmotte !

Bref, c’est l’embarras du choix et la difficulté réside dans l’élaboration d’un programme qui saura respecter les facultés de récupération. Et d’autres belles épreuves de montagne demeurent possibles, comme la Time-Mégève Mont-Blanc (12 juin), la Hubert Arbes (3 juillet), l’tape du Tour (11 juillet), la Madeleine (17 juillet), le Défi Pyrénéen (24 juillet), la Bourgui (7 aoôt) et la Préalpes (20 aoôt).

On termine en vous présentant deux sites organisant des séjours cyclos autour de certaines de ces épreuves. Le premier, DSO Organisation, vous permet aussi de vous aligner sur certaines cyclo-Classiques du Nord, selon votre intérêt. On y propose également des séjours « Tour de France » afin de suivre la course de près, tout en étant également près de son propre vélo…

Le deuxième propose un peu les mêmes services, mais pour l’Italie, ce qui n’est pas sans intérêt puisqu’il peut paraître plus difficile de s’y organiser, notamment en raison de la barrière de la langue. Chez BluFreccia, on parle français, et c’est très bien. Michele Costantini, qui nous a récemment contacté, a écrit ce petit texte sur notre site mais aussi afin de donner quelques infos aux cyclistes nord-américains désireux de se mesurer aux Italiens sur leurs plus belles épreuves.

Quant à La Flamme Rouge, c’est retour à la case départ après une période des Fêtes mouvementée et qui nous a fait réaliser tout le défi que représente la conciliation travail-famille-cyclisme! S’il est absolument certain que nous n’avons pas encore dit notre dernier mot sur la Marmotte, il faudra peut-être attendre 2006 pour nous voir au départ.

Partager

Précédent

Bonne et heureuse année!

Suivant

On se prépare pour la saison 2005

2 Commentaires

  1. Réjean

    Bonjour Laurent,

    Et que pense-tu de la cyclo-sportive Paris-Roubais

    ou j’espère etre en mesure de prendre le départ en 2006. Une fois au 2 ans, manquer en 2004 dô à l’arriver de bébé numéro 2. On verra bien si le cadre Time peut survivre au pavé.

  2. Réjean

    Bonjour Laurent,

    Et que pense-tu de la cyclo-sportive Paris-Roubais

    ou j’espère etre en mesure de prendre le départ en 2006. Une fois au 2 ans, manquer en 2004 dô à l’arriver de bébé numéro 2. On verra bien si le cadre Time peut survivre au pavé.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.