Tous les jours, la passion du cyclisme

Canadiens: l’opportunité d’Hugo Houle

Les Championnats canadiens élite débutent aujourd’hui du côté de St-Georges de Beauce avec le chrono.

Samedi ce sera la course sur route des hommes, 200 bornes sur un parcours usant.

Et dimanche, le tour des femmes.

Pour Hugo Houle, bientôt 31 ans et qui sera de la fête, c’est l’occasion d’aller chercher un premier titre canadien sur route chez les élites.

Il le mérite: au fil des ans, Hugo s’est élevé comme un des équipiers les plus estimé du peloton WorldTour, et Cyclisme Canada fait systématiquement appel à lui pour représenter le Canada dans les plus grands événements internationaux, notamment les Championnats du monde et les Jeux olympiques aux côtés d’un certain Mike Woods.

En l’absence de Mike samedi (Mike connait actuellement un excellent Tour de Grande-Bretagne et prépare les classiques italiennes de la fin de saison, ayant annoncé qu’il fera l’impasse sur les Mondiaux dans les Flandres fin septembre), Hugo a une opportunité de conquérir le maillot unifolié pour la première fois de sa carrière, et de l’amener en Europe pour le faire briller au coeur du peloton sur les plus belles épreuves WorldTour.

Le champion canadien au départ des prochains Milan SanRemo, Tour des Flandres, Paris-Roubaix ou encore au Tour de France, avouez que ca aurait de la gueule!

Pour ce qui est du chrono de 34 bornes aujourd’hui, Hugo devrait logiquement s’imposer considérant ses performances et progrès dans la discipline cette saison, et ainsi aller chercher un 2e titre après celui acquis en 2015. La liste des partants est ici.

L’ennui samedi lors de la course sur route, c’est qu’Hugo sera tout seul de son équipe Astana-Premier Tech. Ca complique forcément un peu les choses.

Et plusieurs clients pourront lui mettre des bâtons dans les roues.

À commencer par ses amis WorldTour Antoine Duchesne (Groupama-FDJ) et Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation), qui étaient avec lui sur le tout récent Tour du Benelux qui a vu un doublé Bahrain-Victorious au général avec Colbrelli et Mohoric aux deux premières places.

Contrairement à Hugo, Antoine et Guillaume ont tous les deux déjà porté le maillot de champion national. Ces deux derniers sont en forme ascendante, et Guillaume a l’avantage de savoir passer le type de bosses qu’il trouvera en Beauce pour faire parler sa pointe de vitesse à l’arrivée.

Outre Hugo, Antoine et Guillaume, il faudra surveiller quelques autres coureurs.

On annonce absents les Canadiens de l’équipe Rally (Britton, DalCin, Côté, Zukowsky, ce dernier venant de faire une belle échappée hier sur le Tour de Grande-Bretagne, ayant été repris à seulement deux kilomètres de l’arrivée), la formation américaine courant essentiellement en Europe cette saison. À noter que le jeune coureur Charles-Étienne Chrétien, qui évolue au sein de l’équipe espagnole Laboral Kutxa cette saison, est depuis quelques semaines stagiaire pour Rally en vue d’un possible transfert en 2022.

Les Rally absents, cela signifie également que le champion canadien en titre, Adam deVos, ne sera pas au départ pour défendre son titre acquis en 2019 (pas de Championnats canadiens en 2020 pour cause de pandémie).

Par contre, on annonce Adam Roberge et son coéquipier Jordan Cheyne au départ. Adam vient de récemment terminer 4e du général de la Joe Martin Stage Race et s’est illustré sur plusieurs longues courses de « vélo de gravelle » aux États-Unis cette saison ; la distance et l’intensité de ces Canadiens ne l’effraient certainement pas! Il a une chance réelle.

On annonce également Derek Gee chez XSpeed United au départ. Si Derek se consacre beaucoup à la piste, ayant terminé avec l’équipe canadienne 5e de la poursuite par équipe aux JO de Tokyo début août, il sait aussi tirer son épingle du jeu sur route. Son coéquipier Chris Ernst, pistard lui-aussi, sera à surveiller, mais surtout sur le chrono aujourd’hui.

Enfin, d’autres coureurs pourraient bien faire, je pense par exemple à Tristan Jussaume, qui vient de compléter À travers les Hauts de France.

La liste des partants samedi n’était pas encore disponible au moment d’écrire ces lignes.

Ajout post-diffusion: sans grande surprise, Hugo Houle ne sera plus chez Astana la saison prochaine, restant fidèle à Premier Tech qui ne poursuivra pas son partenariat avec l’équipe kazakh en raison de divergences d’objectifs, et surtout d’une mésentente complète sur la présence d’Alexandre Vinokourov comme manager général de la formation. On sait que Premier Tech deviendra co-sponsor d’une autre équipe WorldTour, l’annonce suivra dans les prochains jours. Lire l’article de Simon Drouin dans La Presse ici.

Chez les femmes

Ni Karol-Ann Canuel, ni Leah Kirchman ne sont là, retenues toutes deux en Europe par leur formation.

Dans ce contexte, on attend de belles perfs des Alison Jackson, Sara Poidevin, Marie Soleil Blais, ou encore Laurie Jussaume.

Maghalie Rochette est également annoncée au départ de la course sur route, mais on attend encore la liste de départ officielle.

Suivre la course

On annonce un live stream sur Facebook via Online Events. Faudra voir.

2022

Les Championnats canadiens élite devraient retrouver leur coordination avec tous les autres championnats nationaux en étant disputés du 24 au 26 juin 2022 à Edmonton en Alberta.

Le week-end suivant (30 juin au 3 juillet), les coureurs maîtres retrouveront Victoriaville comme cette année pour disputer les titres nationaux. L’occasion peut-être de retrouver le difficile Rang Craig!!!

L’annonce de Cyclisme Canada pour les épreuves 2022 est ici.

Partager

Précédent

Septembre à vélo au Québec: de beaux événements pour finir la saison en beauté

Suivant

Le Tour de l’actualité

  1. mica

    Dans l’ actu Européenne, un trés beau podium au CLM avec Kung, Ganna et Evenepoel……..du beau monde et plus de 44 de moyenne , si j’ ai bien compté.
    Evenepoel semble revenir très fort, c’ est une bonne nouvelle.
    Une fois de plus, Cavagna décevant…….enfin, il est à sa place. Mais, pourquoi ne pas donner une véritable chance à B. Thomas, qui de plus est largement champion de France de CLM.
    Dans l’ actu, aussi, Cavendisch qui au Tour de Grande Bretagne pousse un énorme coup de gueule contre les motos facilitantes ( motos télé au autres….).
    Mais, c’ est monnaie courante et comme tout le monde « s’ en f…t » , ça s’ arrétera là……….commme tout le monde se moque de ce vélo qui traverse, tout seul la chaussée à la perpendiculaire au Danemark.
    Pour en revenir aux motos facilitantes, le Cav. n’ est peut être pas le mieux placé pour se plaindre……les aides de toutes sortes il connait bien semble t’ il……surtout dans les cols.

  2. mica

    P S / non pas plus de 44 km/ h mais bien 54, ce qui est remarquable…….distance un peu faible quand même.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à mica Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.