Tous les jours, la passion du cyclisme

Briançon – L’Alpe d’Huez

5h03min03.

Le temps de Bernard Hinault et Greg Lemond pour franchir les 163 kilomètres de l’étape Briançon – L’Alpe d’Huez lors du Tour de France 1986.

Une étape reprise à l’identique sur le Tour 2022.

Et sur l’Étape du Tour cyclo.

Vous avez été très nombreux à répondre à l’appel, les inscriptions pour l’Étape du Tour se sont envolées hier en quelques heures à peine. Fou!

De quoi vous mesurer directement avec l’histoire du vélo.

Ca sera très intéressant de voir le temps des tous premiers sur l’Étape du Tour, ainsi que le temps du vainqueur sur le Tour 2022, Tadej Pogacar peut-être!

Une magnifique étape, avec les majestueux Lautaret puis Galibier depuis Briançon, souvent escaladés vent de face.

Puis la belle descente sur Valloire, roulante, et la descente plus technique du Télégraphe.

La vallée entre St-Michel et St-Jean, plus roulante dans ce sens que l’inverse.

Le sauvage col de la Croix de Fer et ses difficiles rampes après St-Sorlin d’Arves.

La plongée casse-pattes vers Allemont, puis la courte vallée vers Bourg d’Oisans avant d’entamer les 21 célèbres lacets de l’Alpe d’Huez.

Pas super-difficile l’Alpe d’Huez, mais après 145 bornes en haute montagne c’est une autre histoire…

Pour revivre cette belle étape du Tour 1986, et dans l’attente de 2022, voici de quoi revivre des grandes heures du cyclisme, avec des animateurs télé de légende.

Partager

Précédent

Des « stop ride » de plus en plus fréquents?

Suivant

Micro-coupures et stages d’entrainement

  1. Steph

    La vache, ce « Hero header  » (bandeau in french) ! 😍 C’était hier ! Dernier tour du Blaireau.

    N’empêche que ces types avaient une sacrée gueule ! Comparés aux crevettes anorexiques modernes pêchées dans les rivières de l’Est.

  2. Yvon

    J’y suis allé en 81 sous un soleil de plomb presque tous les coureurs étaient à essorer, sauf Hinault tout sec et avec un regard trahissant sa volonté sa hargne et sa puissance. Super moment que l’on oublie jamais, à cette époque l’on profitait des coureurs peu de piétons cretins se mesuraient aux coureurs.

    • Robert

      Tu parles du regard de B. Hinault mais hélas avec les horribles lunettes colorées portées par les coureurs cela n’est plus possible et je le déplore.

      • Steph

        Si il n’y avait que les horribles lunettes, mais il y a aussi les affreux casques champignon, les immondes socquettes à mi mollet , les cuissards hideux qui descendent jusqu’aux genoux, les gants moches qui couvrent la moitié des avant-bras, les maillots tellement moulants que même les anorexiques ont le bide qui pend (et aussi une effroyable bosse dans le dos avec la radio) . Sans parler des vélos dont les tubes sont aussi gros que des poutres de chemin de fer avec des freins à disque de locomotive.

        Quand je regarde la photo qu’à choisi Laurent, c’est la quintessence de l’esthétisme, on est là au sommet du cyclisme qui transcende le beau, le fin, le racé, l’utile et l’efficace.

        Dans un autre registre, en visionnant la vidéo, quel plaisir d’entre un Chapatte au commentaire, la voix pausée, le discours sobre, le verbe précis, le phrasé élégant, l’aparté intelligent. Comment en est on arrivé à filer le micro à des Di Grazia et autre Pasteur dont la vulgarité dispute l’incompétence.

      • Robert

        @Steph, je me suis limité aux lunettes, je n’ai pas osé en dire plus mais j’approuve 100% ,de ce que tu dis. Nous pouvons aussi ajouter les maillots manches « courtes » qui arrivent aux coudes. Je te dis pas le superbe bronzage cycliste qui en résulte.

  3. Lemond

    C’est une étape de légende et il faut la revoir quasiment en intégral, au moins à partir de la première attaque d’Hinault.

    Il fallait se débarasser de Zimerman disait-il… ou de Lemond?

    Intéressant de refaire les mêmes étapes que dans le temps, surtout les étapes de légende, on verra ce que cela donnera cette fois-ci.

  4. yvon

    J’ai entendu une réflexion d’Hinault après une déclaration imprudente de Le Mond disant que Hinault ne l’avait pas trop aidé et qu’il aurait gagné sans lui. Hinault a déclaré qu’il aurait fait une année de plus et Le Mond aurait bien vu. Pour moi Le Mond était un grand coureur mais ce n’était pas un attaquant .

    • Lemond

      Lemond a montré par la suite qu’il était un attaquant.
      Mais là il était le jeunot, américain qui plus est, face au quintuple vainqueur de l’épreuve, un des plus grands coureurs de tous les temps, pas facile…

      Je viens de regarder la vidéo et c’est surprenant de voir à quel point Chapatte et Anquetil pensent que Hinault a respecté sa promesse (de l’aider à gagner). Alors qu’en fait il avait attaqué sans le prévenir!

  5. Wolber

    Zimmermann, oublié depuis mais quand même , ce qu il fait ce jour là , seul, est énorme. Et son étape sera occultée par la course d Hinault.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à Yvon Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.