Tous les jours, la passion du cyclisme

Vuelta: le plus probable c’est…

… une victoire de Primoz Roglic dimanche à Madrid!

Ceci étant, rien n’est encore joué. La lutte pour la 2e place est possiblement celle qui sera la plus chaude samedi.

Trois coureurs ne sont séparés que de 47 secondes, et il reste une arrivée en altitude samedi. Tout peut arriver pour ces trois-là.

Mais c’est pour aller chercher la 1ere place que ca sera probablement le plus compliqué.

Priorité de Roglic sur Carapaz: 39 secondes. Sur Carthy, 47.

De quoi voir venir pour Roglic, lui qui n’a perdu que dix petites secondes au sommet de l’Angliru, une ascension autrement plus difficile que celle de samedi prochain vers la station de ski de Covatilla.

Roglic dispose également de trois équipiers capables de l’épauler efficacement lorsque ca grimpe: Gesink, Bennett et Kuss. Il présente la meilleure équipe.

Bref, je vois mal, à ce stade-ci de la course, comment il peut être battu désormais.

Mais c’est Primoz Roglic: capable du meilleur, comme du pire. Nous avons tous les images de son effondrement surprise sur les pentes de la Planche des Belles-Filles lors du récent Tour de France.

Je pense toutefois que Roglic et la Jumbo-Visma ne veulent pas revivre ces moments et feront tout ce qu’il faut pour éviter ca samedi. Et puis, la Planche, c’était un chrono, samedi c’est une étape en peloton. Pas la même chose.

Carapaz-Carthy, le match

Huit secondes entre Carapaz et Carthy, c’est probablement là que la lutte sera la plus féroce. Une deuxième place sur un grand tour est en jeu!

Et c’est peut-être… le Canadien Mike Woods qui tient la clé de cette 2e place.

Carapaz est isolé en montagne sur cette Vuelta, on l’a souvent vu au cours des dernières étapes.

La logique voudrait que Woods durcisse le rythme au pied de la Covatilla samedi question de faire le forcing pour Carthy. Ce n’est pas à Roglic d’attaquer, ses Jumbo et lui peuvent se permettre de simplement contrôler derrière.

Fort d’une excellente condition en ce moment, 2e hier de l’étape, Woods pourrait ainsi préparer le terrain pour une accélération de Carthy qui, rappelons-le, a lâché à la pédale Carapaz sur les pentes de l’Angliru. Aller chercher huit secondes, c’est jouable. Carthy peut y croire.

Les autres classements

C’est plié: Roglic pour le vert des points, Guillaume Martin pour le classement de la montagne et Mas pour le blanc du meilleur jeune.

La Movistar est en tête du classement par équipe, un peu plus de huit minutes de priorité sur la Jumbo-Visma. Rien n’est encore fait, mais ca sent quand même bon pour l’équipe espagnole. Ca sera le prix de consolation, Mas n’étant pas parvenu à livrer la marchandise attendue sur ces trois semaines.

Wellens, il avait étudié

Woods 2e hier de l’étape, c’est dommage car une belle occasion de victoire manquée.

Ce qui est clair hier, c’est que c’est le plus studieux qui a gagné l’étape. Les 400 derniers mètres étaient composés de nombreux virages assez serrés et il est apparu très clair, même live à la télé, qu’il fallait aborder ces derniers 400m en tête.

Et il est évident, sur sa réaction lors de l’accélération de Marc Soler, que Tim Wellens le savait parfaitement, donc qu’il connaissait ou avait étudié ces derniers mètres de l’étape. Je pense que Mike a également fait une petite erreur de… braquet, il semblait un peu plus gros que Wellens dans les 125 derniers mètres, l’empêchant d’accélérer comme son rival.

Partager

Précédent

Vos braquets: les meilleures et moins bonnes combinaisons plateaux-cassettes

Suivant

Vendée Globe: l’esprit premier du Tour

11 Commentaires

  1. Webvan

    Ce n’est pas forcément sur les plus gros pourcentages que les plus gros écarts se creusent, d’ailleurs c’est même rarement/jamais le cas.
    Après c’est sûr qu’avec son équipe Roglic a de quoi contrôler mais Carapaz est un attaquant et n’a pas grand chose à perdre, il a gagné un GT, je doute que ça change grand chose pour lui de finir 2/3/4 d’un autre. Pour Carty c’est différent, il n’a jamais été vu de près ou de loin à ce niveau, ce qui est d’ailleurs un peu étonnant comme vous l’aviez souligné au début de la Vuelta, donc il ne serait pas illogique qu’il essaie d’assurer.

    4
    1
  2. Lemond

    Les choses sont assez simples : si les adversaires de Roglic attendent comme d’habitude les 3 derniers km en se cachant derrière le train de Jumbo, ils reviendront broucouille.

    Ils sont 3 à encore pouvoir espérer.
    Le parcours avant la montée finale est très casse-patte. C’est un très beau parcurs, propice aux offensives d’envergure. Ce sera difficile de contrôler.
    La seule solution est donc que les 3 attaquent, usent, voire piègent la Jumbo.

    S’ils le font, ca peut donner une étape de légende.
    S’ils attendent les derniers km pour se bagarrer pour la 2ème place, il n’en restera rien.

    11
    0
    • JPO

      Tout à fait d accord avec G. LEMOND
      Il faut attaquer bien avant la dernière ascension s’ils veulent avoir une chance de gagner la Vuelta.
      Une attaque à la Contador, loin de l arrivée. Il n y aura pas de vallée entre les deux dernières ascensions…propice à une attaque d’envergure.
      Perso.,il y en assez d ‘attendre les 3 derniers kms pour voir les leaders s’ expliquer..

      1
      0
  3. Edgard Allan Poe

    Ça semble plié par Roglic. À la différence du Tour de France, il n’a pas d’adversaire de l’envergure de Pogacar, dispose de 3 solides équipiers en montagne capable de lui assurer un gros train avant, au pied et même jusqu’au sommet des cols. Aujourd’hui, le dernier col est à 35 bornes de l’arrivée. De quoi gérer la perte de quelques secondes voire même de quelques minutes. Reste l’etape de samedi avec son arrivée au sommet, mais ce sera limite quand même pour Carapaz, dont j’apprecie l’attitude en course, mais qui n’a pas une grosse équipe capable de l’epauler. Il faudrait qu’il lance une opération d’envergure façon Puff le Dragon sur le col de Finestre au Giro 2019. Et là encore, Froome n’avait que Dumoulin et Pinot qui plafonnaient à ses trousses, et non pas la Jumbo 2020. Carthy, je ne le vois pas combler les quelques secondes qui le séparent du maillot rouge, même avec Woods qui nous a montré qu’il sait garder des réserves 😁! Roglic à géré dans l’Angliru. Il n’a pas « sauté » et encore moins explosé. La leçon du col de la Loze, peut être…
    Dan Martin est trop loin, n’a pas d’équipe. Je suis fan de cet homme, mais je crois qu’il doit déjà être bien content d’etre là aujourd’hui.
    Et il n’y a plus de CLM d’ici l’arrivée.
    Je serais Roglic, j’attaquerais après que mon équipe ait bien rincé le peloton des favoris. Je parie que derrière ça se regarderait… quoique Carapaz et Martin ont des caractères de « vrais coursiers « .
    Néanmoins, avec des écarts aussi réduits, il ne faut pas crever à 2 kms de l’arrivée samedi, par exemple.
    C’est cool tous ces nouveaux noms qui font des commentaires sur LFR…

    3
    1
  4. mica

    Oui, çà semble plié, d’ autant plus qu’ il n’ y a plus de Contador pour fédérer une expédition punitive (genre Latins contre Anglo saxons…..Vuelta 2016).
    De toute façon, les « Latinos » sont loin ils ont d’ ailleurs été à peu prés absent des 3 grands tours……Français y compris!
    D’ autres grands absents , sont les Colombiens; ces derniers devaient « casser la baraque » en 2020 mais c’ est le grand vide exit Bernal, Sosa et compagnie…….
    Je ne le souhaite pas, mais je crains que Bernal ait gagné son dernier TDF à 22 ans……je crois l’ avoir vu, sur les réseaux sociaux faire de la musculation…..ce qui n’ est jamais trés bon pour un cycliste, qui plus est, pour un grimpeur.
    3 ou 4 Kg de « gagné » et il ne reviendra jamais au niveau grimpeur qu’ il était à 20 ans. c’ est triste mais inéluctable.
    Certes, cette musculation concernait plutot le bas du dos, pour ce que j’ en ai vu …… mais attention danger!

    0
    2
  5. Dany

    Ian Stannard prend une retraite forçée. Il souffre d’une maladie auto-immune depuis un an, provoquant de la polyarthrite rhumatoïde avec une inflammation sévère des articulations.
    «Ma victoire préférée a sans aucun doute été la deuxième victoire au Nieuwsblad. Je m’étais brisé le dos l’an précédent, le processus de rétablissement a été le plus difficile que j’ai eu à endurer dans ma carrière. Puis battre 3 coureurs de Quick Step (Terpstra, Boonen, Vandenbergh), en Belgique…difficile de faire mieux. On me parle encore de cette victoire. »
    La vidéo des cinq derniers kilomètres nous avait été proposé par « La Flamme Rouge » à l’époque. Chapeau et bon courage à lui…
    Omloop Het Nieuwsblad 2015 Km finais

    1
    2
  6. mica

    Oui, Stannard, certainement un trés bon coureur , mais, j’ ai regardé la video conseillée et c’ est véritablement un jeu de vélo- moto comme on en voit trop souvent, presque une caricature de la « course cycliste aspirée »……..et le commentateur Belge d’ user de tous les superlatifs pour vanter la force de tel ou tel, son esprit d’ initiative, sa volonté ……..c’ est regarder la course avec un prisme déformant, ou plutot faire de la désinformation…
    Il me semble quand même que la plupart des motos ont eue la décence de s’ écarter un peu dans le dernier Km.
    Une vidéo à montrer, plutot à ne pas montrer dans toutes les écoles de cyclisme….

    0
    2
    • Dany

      Oui Mica, j’ai bien vu 4 motos, 3 de la même marque et la plus rapide a gagné! J’aimerais bien rouler aussi vite…Et oui durant 5 kilomètres, j’étais vibrant absorbé par un sacré numéro et des fois ça fait du bien…

      2
      0
  7. wolber

    Ils ne l auraient pas vendu la course, les Quickstep, des fois?

    2
    0
    • mica

      ç a ce pourrait bien, mais, c’ est toi qui le dis!
      Ce qui me frappe surtout, c’ est  » l’ enthousiasme  » du commentateur Belge, naif, crédule, plein d’ idées reçues de longue date…….mais, comment peut il faire pour y croire à ce point et ne jamais émettre le moindre doute?

      0
      0
  8. mica

    ç a ce pourrait bien, mais, c’ est toi qui le dis!
    Ce qui me frappe surtout, c’ est  » l’ enthousiasme  » du commentateur Belge, naif, crédule, plein d’ idées reçues de longue date…….mais, comment peut il faire pour y croire à ce point et ne jamais émettre le moindre doute?

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.