Van Der Poel, hors catégorie!

Seulement quelques coureurs dans l’histoire du cyclisme nous ont fait paraitre ce sport facile, presque mathématique: tu prends le départ d’une course, tu accélères, tu lâches tout le monde et tu la gagnes. Pas compliqué.

Parmi ces coureurs, Marco Pantani en montagne, ou Franck VanDenBroucke à ses meilleures heures.

Mathieu Van Der Poel me fait aussi cette impression: voyez comment il a remporté hier la 4e étape du Tour de Grande-Bretagne, au terme d’un sprint en côte. Impressionnant de facilité et de puissance! Comme l’a dit Matteo Trentin à l’arrivée « on a eu l’air de cadet à côté de lui« .

Julian Alaphilippe peut se faire du souci pour les Mondiaux du Yorkshire fin septembre: Van Der Poel sera un sacré client. Pour moi, c’est le favori #1.

Et Van Der Poel assume, ayant récemment déclaré qu’il lui apparait logique d’être l’un des favoris au titre de champion du monde sur route cette année. Courageux.

Et justement, l’équipe des Pays-Bas a été annoncée hier également. Aux côtés de Van Der Poel, Bauke Mollema, Niki Terpstra, Sebastian Langeveld, Mike Teunissen, Pieter Weening, Jos van Emden et Dylan VanBaarle. Pas de Kruijswijk, de Dumoulin ni de Poels certes, mais de bons coureurs à ses côtés.

Et la course du Yorkshire sera un sacré spectacle, c’est moi qui vous le dit: 285 kilomètres d’un parcours casse-pattes. Presque aussi long que Milan SanRemo, et plus dur! Une fois sur le circuit final, pas un mètre de plat, c’est up-and-down pendant 7 tours.

Les Grands Prix de Québec et Montréal qui se pointent dans quelques jours seront assurément importants pour découvrir les coureurs qui pourront nourrir des ambitions dans deux semaines sur les Mondiaux. Logiquement, ces coureurs devront faire le final des deux courses au Québec, Alaphilippe le premier. Mais aussi Geraint Thomas ou Michael Matthews.

23 Commentaires

  • mica
    Soumis le 11 septembre 2019 à 12:43 | Permalien

    Il est surprenant de prendre Pantani (ou Van Den Broucke) comme référence absolue.
    En matière d’ accélération on pourrait citer aussi Cancellara dans certains T D Flandres ou PR.
    Ces « exemples » ne me paraissent pas trés « sains » et la suite fût tragique pour 2 d’ entre eux.
    De plus , on peut voir aussi comment Pantani s’ y prenait pour accélérer dans la Cipressa par exemple!
    Bref, je ne peux souscrire à la première partie de ton propos car, à vouloir prendre ces 2 ou 3 pour exemples, on pourrait aussi s’ en référer à Armstrong…..pourquoi pas, et a t’ il fait bien pire?
    Ou alors, sous entends tu une certaine ambiguïté devant les perfs. « tout azimut » du petit fils de Poupou.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +14 (from 28 votes)
  • nikko
    Soumis le 11 septembre 2019 à 3:18 | Permalien

    Ce n’est pas souvent, mais je suis d’accord avec le commentaire de Mica. Rien à ajouter.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 12 votes)
  • alano39
    Soumis le 11 septembre 2019 à 3:28 | Permalien

    Je rejoints Mica sur les références faites qui ne ne sont pas flatteuses pour Van der Poel.
    Avec VDP je suis quelque peu déstabilisé car tout comme Bernal et Pogacar il est une sorte d’énigme.
    cette année d’ailleurs est une année énigmatique qui me remémore 1990 et 1991.
    A cette époque nous avions vu l’éclosion de coureurs qui jusque là n’avaient jamais affolés les compteurs. Bugno, Indurain, Choccioli, Chiapucci, Giovannetti (en 90 il fait 3 du giro et gagne la vuelta), Mauri etc..
    Exit les Mottet, Fignon, Bernard, Delion, Delgado, Roche, Herrera voire même Breukink qui en une seule saison étaient totalement dépassés.
    Cette année nous avons eu que des exceptions:
    Bernal plus jeune vainqueur du tdf depuis 1909. Excusez du peu.
    Pogacar plus jeune vainqueur d’une course par étapes world tour sur le tour de Californie
    Pogacar plus jeune coureur sur le podium d’un grand tour? On pourrait avoir sur cette vuelta le plus vieux coureur et le plus jeune coureur sur le podium. Du jamais vu.
    Evenpoel plus jeune vainqueur d’une classique à San Sebastian.
    La métamorphose d’Alaphilippe sur ce tdf passe au second plan. Il est vrai qu’il a 27 ans et que depuis 4 ans il monte en gamme. ceci dit peu le voyaient à ce niveau en juillet.
    Je suis dépassé par ce tsunami qui fait passer Dumoulin, Pinot, Bardet voire Alaphilippe pour des « has been » juste au moment où ils sont à maturité. Il ne fait aucun doute que la génération Porte, Nibali et Froome est rendue au passé.
    VDP fait partie de cette énigme car c’est la première fois que nous voyons un coureur dans une petite équipe gagner autant sur la route après avoir gagné en cyclo cross et VTT la même année. Encore une première. Vous avouerez que sur une année ça fait bcp de premières.
    C’est un défi aux statistiques et manquant de repères je ne sais plus quoi penser. Il me manque des éléments pour analyser cette situation extraordinaire.
    La première fois où j’avais perdu tous mes repères concordait avec l’arrivée massive de l’EPO dans le peloton. Je n’arrivais pas à comprendre la prise de pouvoir d’Indurain qui jusqu’à 1990 avait montré de sérieuses limites en montagne pour ensuite le voir écraser les meilleurs grimpeurs en 95. Je ne vous parle pas des Rumsas, Jaskula et Riis qui m’étaient inconnus et sortaient tout droit d’un film de Disney.
    Il est clair qu’il se passe quelque chose dans le peloton pour qu’une exception commence à devenir la règle.
    Je dois avouer que je ne suis pas capable d’avancer la moindre explication et que je ne peux constater et avouer mon ignorance. Je ne peux qu’opposer mon scepticisme.
    Je ne sais plus et je laisse à d’autres mieux informés que moi apporter des explications à cette nouvelle situation qui me dépasse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +27 (from 31 votes)
  • Jean michel
    Soumis le 11 septembre 2019 à 4:57 | Permalien

    Oui…le Doute de plus en plus present , voyant ce qui se passe…
    Pas loin d’une comparaison avec les nageurs/ses de l’Allemagne de l’Est..cela devient genant.
    Ok si peres, grandperes etaient champions, heritage genetique mais cela ressemble a des humains « formates » pour la performance et a l’age ou un homme commence une vie professionelle et sociale, eux, se retireront riches mais deja un peu abimes…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 11 septembre 2019 à 5:33 | Permalien

    c’est vrai que présenté comme ca , ça interroge?

    ceci dit vu leur perf sur le tdf pinotn’est pas encore has been et pour dumoulin on va attendre son retout de blessure

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • nick
    Soumis le 11 septembre 2019 à 7:23 | Permalien

    ourf, revu l’arrivée d’hier, c’est vrai que ça fait peur, alors quitte à faire des comparaisons… ben, y en a pas (22 jours de course, 8 victoires pour ses débuts sur route, sans compter le cyclo et le vtt où il met tt le monde à presque un tour), c’est du jamais vu dixit chassé, alors quid ?

    mais attendons un peu, si ça se trouve, dans un an ou deux, y seront tous cramés les enfants prodiges, comme dans la natation,

    et puis, sur la vuelta, y en a un qui les fait mentir,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • pijiu
    Soumis le 11 septembre 2019 à 11:32 | Permalien

    Sagan avait un peu cette facilite dans les sprints en cote, lors de ses annees d’or. Pas sur qu’il soit tres content de voir tant de jeunes lui voler la vedette.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 12 septembre 2019 à 8:52 | Permalien

    Je jette un oeil sur le Tour de G. Bretagne ( CLM en léger différé semble t’ il) et je m’ aperçois que pas mal de coureurs ont des chaussettes haute, pas loin des genoux (sans doute loin du réglement « pondu » cet hiver!)
    En tout cas l’ uci incapable de faire respecter le moindre règlement, à commencer par celui qu’ elle vient de pondre….mais le ridicule ne tue pas, sinon ces Mrs seraient morts depuis longtemps!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 12 septembre 2019 à 10:44 | Permalien

    Mica, il s’agit certainement de couvre-chaussures hyper moulants, donc sensés apporter des gains aérodynamiques. Certains sont aussi étanches, et les coursiers (Bardet par ex.) les portent sous la pluie.
    Laurent doit connaître le produit.
    Un compte Twitter faisait au 15 août le bilan des victoires de MDVP en 2019, au soir de la 1ère étape de l’Artic Race :
    Cyclocross : 12/12 100%
    VTT : 14/16 87,5%
    Route : 7/16 43,7%

    Total 33/44, soit 75%

    En résumé, quand il gagne 3 courses sur 4 dont il prend le départ.

    Sa progression ne me surprend pas vraiment :
    – il ne vient pas de nulle part
    – il a déjà 24 ans…et pas 19 ou 20 si vous voyez ce que je veux dire
    – sa progression semble planifiée de longue date, avec un étage de plus à chaque programmation de courses.
    Certes, Papa et Papy n’étaient pas des parangons de vertu. Mais on ne reproduit pas toujours les erreurs de ses ascendants…
    Certes…une telle domination quasi sans partage est très très impressionnante. A l’heure où j’écris, il vient de reprendre la tête du tour de GB aprèsle chrono.
    Cavagna a fait un bon entrainement pour le championnat du monde de chrono, hier. 220 bornes à 50 à l’heure…pourquoi acheter un scooter ?
    Et

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 12 septembre 2019 à 1:16 | Permalien

    EAP: avec la limitation de hauteur des chaussettes (ou couvres chaussures) l’ UCI voulait semble t’ il éviter un gain aéro, d’ accord avec toi.
    N’ y a t’ il pas aussi une sorte de « retour veineux » veineux plus favorable, pourquoi pas?
    Mais alors, que l’ UCI fasse appliquer son propre « réglement », comme au TDF! ….ou il y avait semble t’ il un  » commissaire aux chaussettes ».
    On sait, de plus que les chausettes sont plus ou moins élastiques et que l’ on peut tirer dessus, ou en réduire la hauteur un peu comme l’ on veut.
    En conclusion, les réglementS UCI sont, eux aussi bien élastiques, et ils les « triturent » comme ils veulent…..je vous dis pas pour les éventuels moteurs ou les contrôles anti dopage.
    Il doit s’ en passer des choses dans des pays. plus ou moins exotiques….au fait, que sont devenues les fameuses tablettes soit disant « renifleuses de moteurs »?
    Merci pour les stats sur Van der Pooel…beau travail. C’ est IM PRE SSIO NANT.
    En parlant de Popou tu semble indiquer qu’ il n »‘ était pas un parangon de vertu, là, j’ aurai tendance à croire qu’ il ne fut pas pire que certains….loin de là.
    Il avait durant la 1 ere partie de sa carriére un directeur sportif quasi monacal (Antonin Magne) qui ne rigolait pas avec les principes. (c’ était tout au moins sa réputation).
    Il eut a faire durant cette période à pas mal de chausses trappes tendues par certains de ses adversaires.
    Sa carrière fut relancée, au delà de la trentaine dés qu’ un autre DS, moins candide, vint à la rescousse. (Louis Caput).
    Et puis, mince, on ne touche pas à notre Pou pou national! allez un brin d’ ironie….! et sans rancune.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 8 votes)
  • mica
    Soumis le 12 septembre 2019 à 2:16 | Permalien

    Pour Cavagna, trés bon entrainement, bravo, mais qu’il ne se sente surtout pas obligé à vouloir « tirer » du 56: 11 !…..ça ne sert à rien….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -9 (from 9 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 13 septembre 2019 à 11:50 | Permalien

    En tous cas, Cavagna tournait les jambes aujourd’hui.
    Le braquet importe peu, tout est question de cadence de pédalage.
    Et chacun fait comme il peut pour aller le plus vite possible : Armstrong pédalait à 100 tours minute quand Ullrich était à 60 tours. Ca ne l’a pas empêché d’être champion du monde de chrono.
    Encore une victoire d’un français de l’étranger !
    Belle récompense, il y a un moment qu’il tournait autour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 13 septembre 2019 à 12:53 | Permalien

    Et la joie, non fabriquée ni de posture à l’évidence, de Gilbert et Stybar ; ils avaient l’air vraiment franchement heureux, ces deux-là qui pourtant en ont vu de toutes les couleurs, à commencer par celles des médailles.

    Et la classe, toute simple, de Sam Bennet, qui a pris la peine de venir trouver son vainqueur et le tirer par l’épaule, pour le féliciter, vite et sans manières.

    Bref, de belles manières …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 14 septembre 2019 à 1:34 | Permalien

    Un peu en retard mais toujours d’actualité , oui , Alano39 et Mica , il y a quelque chose qui me dépasse avec cette génération de « jeunes overboostés » qui bouleverse les codes … MVDP , Evenpoel, Wout Van Aert (et pourtant je l’aime bien celui-là mais je dois rester honnête!) , Bernal, Pogacar … MVDP étant le plus monstrueux … Tout est dans une « éclatante subjectivité » … J’aime pas trop , je pense comme vous qu’il y a quelque chose , mais quoi ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • mica
    Soumis le 15 septembre 2019 à 12:43 | Permalien

    EAP: je suis assez souvent à peu prés d’ accord avec toi et te lis le plus souvent avec intérét.
    Mais,pour ce qui concerne les braquets je ne peux qu’ exprimer mon désacord.
    Tu prends pour exemple Armstrong et Ulrich et c’ est vrai que ce furent 2 sacrés rouleurs (qui nous ont aussi roulés dans la farine….mais ils ne furent pas les seuls..)
    Regardes dans « you tube » leur prestation lors du CLM de l’ étape Pornic Nantes (49 Km courus en 54 minutes, cela représente une moyenne de 54, 44 Km/h….sous une pluie battante).
    Tu y verra l’ Américain  » tourner » à plus de 100 t/minutes et même largement au dessus….l’ Allemand, pour sa part était aux environ de 90 t/ mn et certainement pas 60 comme tu le dis.
    Armstrong était capable de maintenir des cadences de pédalage de l’ ordre de 100 , aussi bien sur les CLM qu’ en montagne et il semble que ce soit là la cadence qui permet un rendement optimal.
    Notons la longueur de ce CLM, sa rectitude aussi, et aussi la moyenne, malgrés le temps pourri qui ne pouvait qu’ inciter à une certaine prudence (voir le dérapage de Ullrich).
    Ce genre de clm n’ est plus proposé, désormais les organisateurs « posent » une bonne cote au beau millieu d’ une épreuve de 30Km, et une multitude de virages plus ou moins dangereux; on sait pourquoi ils en sont arrivés là et sans les résultats escomptés.
    je pense que visionner quelques images de cette étape est plein d’ enseignements. On me dira que ces champions n’ étaient pas « propres », certes mais ceux de maintenant ne le sont peut être pas d’ avantage…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 15 septembre 2019 à 3:30 | Permalien

    T’as pas tort, Mica, mais sur ce point précis du braquet – je préfère parler de cadence de pédalage – on trouve tout et son contraire concernant Armstrong et Ullrich. Ainsi, une analyse de leurs cadences dans la montée de l’alpe en 2001, montre que Armstrong pédale à 75 trs/min environ, et passe à 92 sur les accélérations. Ullrich monte lui à plus de 90 tours hors accélérations.
    En fait, Cher Mica, je te le dis : il n’y a pas de règles. Le but d’une compétition cycliste est de passer la ligne avant les autres, ou d’aller plus vite en CLM. A partir de là, chacun sa méthode. Et quand on est dans le dur, on fait comme on le peut.
    J’ai vu Froome dans un chrono au Dauphiné emmener un énorme braquet à 60 tours/min maxi dans un faux plat montant, la même année qu’il montait le Ventoux à 130 trs/min. Jalabert l’avait souligné. Pas de règles donc…en dehors de celle qui pousse à aller plus vite que les autres, le plus longtemps possible.
    MVDP a encore grillé tout le monde. Je ne le classe pas dans la même catégorie que les « ados » Evenpoel, Pogacar…etc…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Wolber
    Soumis le 15 septembre 2019 à 11:23 | Permalien

     » on sait pourquoi ils en sont arrivés là , sans les effets escomptés » . La volonté de voir un grimpeur français gagner le Tour n est pas la seul raison de la disparition des chronos.

    – probable baisse des audiences TV pour de longues étape clm seulement regardées par les vrais passionnés ( une minorité pour les téléspectateurs du Tour)

    – effet par trop néfaste du  » syndrome Indurain » où un coureur prendrait 5 minutes sur 50 bornes et plierait la course en 1 ère où 2 éme semaine .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 16 septembre 2019 à 8:00 | Permalien

    EAP: Les cadences de pédalage permettent, il est vrai une trés bonne approche. Je crois cependant que, pour obtenir un rendement optimal il faut réussir à tourner les jambes suffisamment vite.
    Exemple sur un CLM court, tout plat et rectiligne, peut être 110 t/mn.(tablons sur un effort de 30 mn).
    En côte sévère,, un bon 90 ou 95 pourrait étre satisfaisant; dans ce cas, le coup de pédale est différent (dos plus droit, traction sur les bras, passage, de temps en temps par la position « danseuse »…)
    C’ est lors des sprints qu’ assez systématiquement les coureurs ne tournent pas assez les jambes; ceci est , bien sur, imputable aux énormes braquets utilisés.
    Pour contrecarrer la quasi impossibilité d’ enrouler, ils se mettent ‘en danseuse, ce qui accroit la difficulté car le coef. de pénétration dans l’ air devient alors rhédibitoire à ces vitesses. On ne voit jamais un sprinteur sur piste se « lever » dans les 200 derniers mètres et pourtant ils sont tellement puissants et capables de rouler, assis, à prés de 80 Km/h. !
    Je me demande si la grande lassitude des sprinteurs ( Greipel, Cavendisch, Kittel, voire Bouhanni ou Démarre…n’ est pas, en partie, imputable aux abus de la grande plaque et du petit pignon…).
    Les commentateurs de tout poil feraient mieux de dire: « allez, il faut tourner les jambes » plutot que répéter: « allez, il faut mettre du braquet »
    C’ est de la mécanique car pour obtenir de la puissance il faut multiplier le « couple » par la « vitesse de rotation ».
    Le couple est devenu démesuré et il faudrait à nouveau privilégier la vitesse (çà m’ embête de le prendre en exemple mais voir Armstrong dans le CLM Pornic Nantes , 50 Km à 54,4 Km/h.)
    Volber: si c’ est aussi pour des questions d’ audimat qu’ ils ont quasi supprimé les CLM, je trouve ça encore plus aberrant.
    Voir le fameux CLM Pornic Nantes que j’ ai redécouvert ces jours ci et dont je parle (trop) abondamment, c’ était, malgré la pluie battante une fameuse partie de manivelles, digne d’ un grand sport athlétique!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 5 votes)
  • nikkos
    Soumis le 16 septembre 2019 à 9:32 | Permalien

    Mica, tu recommences ! Tu rabâches (ce que tu écris dans le commentaire précédent, tu l’as déjà écrit des dizaines (et des dizaines)de fois !) et tu monopolises le site : 6 commentaires sur les 18 de cet article, chose normale pour Mica, le monsieur 30% des commentaires.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 16 septembre 2019 à 10:38 | Permalien

    A mettre trop petit, on mouline, on mouline, et on finit par tourner à vide.

    Et encore Nikkos, ton pourcentage est établi au commentaire, pas à la ligne.

    Et puis, il y a peut-être méprise sur le destinataire (déjà moi, je m’en fous) : Mica devrait peut-être aller expliquer leurs erreurs à ceux qui se trompent si lamentablement. Pas virtuellement hein, au pied du camion par exemple, ou en conférence durant une soirée de stage, histoire que les gars repartent bien à l’endroit, et surtout bien meilleurs, dès le lendemain.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Lbi
    Soumis le 16 septembre 2019 à 5:04 | Permalien

    Mica est surement autiste avec les braquets comme intérêt restreint.
    C est pas bien compliqué de ne pas lire ses commentaires si vous estimez que vous connaissez la fin 😁

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!