Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Un grand du sport: Bertrand Duboux

En réaction à notre couverture du Tour de Romandie, un lecteur nous informait hier que le populaire commentateur sportif de la TSR Bertrand Duboux avait pris sa retraite à la fin de la saison dernière après 30 ans passés derrière le micro. Nous ne le savions pas et cette nouvelle nous a peiné, ayant beaucoup apprécié les commentaires toujours engagés et jamais futiles de ce journaliste hors-pair lorsque nous vivions à Genève au milieu des années 1990. Sans être méchants, les Phil Liggett ou Louis Bertrand de ce monde sont de la vulgaire bibine (pour paraphraser Henri Desgranges) à côté d’une couverture de course cycliste par Bertrand Duboux, fin des fins connaisseurs du cyclisme. Présentation ce soir de cette personnalité peut-être méconnue à l’extérieur de la Suisse francophone.

Né en 1948 à Lausanne, ce qui lui vaudra un accent unique et tellement sympathique, Bertrand Duboux a débuté sa carrière en 1971, au temps ou Merckx reignait sur le cyclisme mondial. Journaliste sportif et commentateur d’essentiellement deux sports à la Télévision Suisse Romande (TSR), le cyclisme et la boxe, Bertrand Duboux s’est distingué des autres commentateurs sportifs par d’une part une connaissance très pointue du cyclisme, en particulier de la stratégie de course, et d’autre part par une sincérité unique.

En effet, Duboux n’hésitait jamais à dénoncer ce qui devait être dénoncé, n’épargnant personne. Une sorte de Cyrano de Bergerac du commentaire sportif en quelque sorte. Extrait à propos de Lance ArmstrongL’Américain a traîné des casseroles beaucoup plus importantes que Rasmussen. Et pourtant Armstrong a remporté 7 Tours de France et est devenu millionnaire. Lance Armstrong est la plus grosse escroquerie sportive de la décennie. C’est un usurpateur. Il y a des preuves rétroactives à son sujet lors du Tour de France 1999. Ce n’est pas possible de gagner 7 Tours de France sans jamais avoir une seule défaillance. Je suis d’accord que c’était un grand professionnel et qu’il préparait très bien ses courses mais il a tout de même abusé tout le monde. Ca me rend malade.

Au total, Bertrand Duboux aura couvert 30 Tours de France dans sa carrière, beaucoup de Tours de Romandie, son épreuve fétiche, et laisse également quelques livres, dont des Carnets de route aujourd’hui très difficiles à trouver.

Pour ceux qui aimeraient voir et entendre Bertrand Duboux, voici un lien très intéressant où on propose plusieurs extraits. La Flamme Rouge vous propose aussi ces deux petits fichiers son "wave" tiré de la couverture par Duboux du Championnat de Zurich 1994. Rigolo.

Fichier 1: poitrail à l’air

Fichier 2: composition du groupe de chasse

Partager

Précédent

Très « short »

Suivant

En vrac…

  1. Testocarbone

    Ces propos tranchent franchement avec les commentaires « langue de bois » de « France Télévisions ».

    0
    0
  2. Patrick B

    Merci Laurent pour l’excellent lien « Carnets de route ». Espérons que la TSR saura retrouver un commentateur du même calibre. Quand je pense aux Jean-René Godart et autres Thierry Adam qu’on a en France et qui ne lui arrivent pas à la cheville…

    0
    0
  3. Bikelarue

    Bonjour,

    LFR cherchait, il y a de cela qq temps, qu’est ce qui était bien arrivé chez Calyon.

    En voici la réponse.

    http://veloptimum.net/velonouvelles/8/ART/5mai/Velop1.html

    0
    0
  4. Tiphaine

    Mon Dieu oui ! Je ne regarde les courses sur France 2 que lorsque je ne peux pas faire autrement… Quelle platitude les deux que tu cites ! A quand la relève ? Elle tarde.
    Sinon direction Eurosport, c’est quand même plus agréable, plus pro.

    0
    0
  5. Patrick B

    Exact pour Eurosport, même si on semble encore loin de la TSR, et puis il y a vraiment beaucoup de pub, y compris dans des moments décisifs à proximité des arrivées.

    0
    0
  6. Tiphaine

    C’est vrai, je pense surtout au dernier Milan-San Remo… Jusque dans le final !

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.