Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Tour et dopage: au tour de Ricco!

Bombe ce matin dans le Tour de France, mais une bombe qui ne surprendra personne: Riccardo Ricco, vainqueur de deux étapes jusqu’ici, est positif à l’EPO de synthèse CERA (Continuous Erythropoietin Receptor Activator), commercialisée par les laboratoires Roche. Selon le journal L’Équipe, cette information aurait été confirmée par l’Agence française de lutte contre le dopage et Ricco aurait quitté la course pour être interrogé par la police. Il est bien connu que la Cera ainsi que la Dynepo sont les nouvelles molécules EPO dites de "troisième génération" à la mode dans le peloton. Jusqu’à peu de temps, elles étaient encore indétectables aux contrôles antidopage.

Cette nouvelle affaire de dopage est la troisième sur le Tour après Beltran et Duenas. Ca commence à faire beaucoup et je pense pouvoir affirmer ce matin que le Tour de France 2008 est de nouveau sérieusement plombé par le dopage, Ricco étant un coureur de premier plan ayant déjà remporté deux étapes. On apprend en plus ce matin que du matériel médical et une multitude de produits, dont certains prohibés et d’autres inconnus, ont été retrouvés dans la chambre de Duenas lors d’une perquisition, ce qui montrerait que les coureurs voyagent toujours avec des produits nouveaux et interdits sur le Tour. Enfin, comment croire que les autres équipiers de Ricco, Piepoli et Cobbo en particulier puisque auteurs d’une grande étape vers Hautacam, ne sont pas dopés eux-aussi ?

Dans ce contexte, espérons qu’ASO excluera de la course l’équipe Saunier Duval toute entière, leur domination en montagne (n’oublions pas De La Fuente qui fait aussi un bon Tour) étant outrancière. Pour Ricco, ca risque de faire mal et de stopper net la progression de sa carrière. Il a comme idole Pantani… dommage qu’il s’en soit inspiré à ce point  !

Intéressant également dans le contexte actuel de lire cette analyse d’Antoine Vayer, ex-entraineur de l’équipe Festina et grand spécialiste du dopage, qui avait bien vu les performances surhumaines de certains coureurs dont certains sont encore en course, on pense à l’équipe CSC par exemple. Espérons que les CSC, Voigt (un coureur qui jouit pourtant d’une bonne réputation dans le cyclisme), Cancellara et les frères Schleck, feront eux-aussi l’objet d’une surveillance étroite dans les prochains jours. Le Giro 2007 d’Andy Schleck m’a toujours causé une certaine gêne…

D’autres cas pourraient donc ressurgir dans les prochains jours. Le cas Moreau reste suspect, surtout qu’on connaît bien la réputation du coureur en matière de recours à des produits dopants.

Chose certaine, cette nouvelle affaire est un autre très dur coup au cyclisme puisqu’il prouve qu’en dépit de ce que les autorités essaient de nous faire croire (la nouvelle génération de coureur a une autre mentalité, les coureurs se dopent moins, etc.), le dopage dans le cyclisme demeure bel et bien très répandu, les coureurs – certains se sachant même surveillés étroitement comme Ricco – n’hésitant pas à recourir aux derniers produits disponibles pour se doper. Plus que jamais, il convient donc de rester prudent, de continuer d’utiliser les analyses de puissance pour détecter les performances hors-normes et de ne pas croire tout ce que les autorités – UCI en particulier – veulent nous faire croire. 

Enfin, comment ne pas penser que ces trois cas de dopage ne sont pas des petites victoires pour les coureurs français, très critiqués depuis quelques jours pour leur absence sur la course ? Comment ne pas croire qu’ils ont raison de dire qu’il existe toujours un cyclisme à deux vitesses ?

La Flamme Rouge suivra évidemment l’évolution de ce dossier de près et vous pouvez compter sur moi pour commenter l’actualité dans les prochains jours.

Partager

Précédent

À propos des commentaires…

Suivant

Saunier-Duval out

  1. legafmm

    rien à ajouter sur ricco.

    conceranant moreau, comment agritubel a pu oser mettre moreau sur la liste de départ du tour, alors que ce coureur s’est vu notifier en mars, après Paris-Nice, par le médecin fédéral de la Fédération française de cyclisme (FFC), une « contre-indication » à la pratique du cyclisme, en raison d’une cortisolémie (taux de cortisol dans le sang) effondrée.

    ce qui indique clairement qu’il s’est dopé, c’est quasi sûr à 100%

    ça ressemble un peu à ce qu’à fait rabobank l’année dernière avec rasmussen, j’attend que cette équipe de tricheur prenne la porte et quitte au plus vite les routes du tour, oh bien sûr, c’est une équipe française donc elle sera protégé par aso.

    et ASO (comme l’uci avec armstrong) protège les tricheurs. les années passes, les mesurettes continues.

    Il faut aller au bout, dehors agritubel, ils étaient au courent, ils ont encore menti aux medias en disant ds l’equipe que les insinuations sur moreau étaient diffamatoires, honte à eux, tricheurs, voleurs, dehors

    mais je suis un rêveur, agritubel sera protégé.

    0
    0
  2. Erik Zabel

    Bonjour laFlamme.

    Malgré moi, je me suis remis à suivre le vélo cet été, comme si quoiqu’il arrivait, je ne pouvais m’empêcher d’y prendre du plaisir. Allez savoir pourquoi.

    Nouveau cas important, qui prouve que l’effort de lutte amorcé avec l’affaire Puerto se maintient, qu’on ne retrouvera plus avant un moment le relâchement et la tolérance qu’il y’avait avant 2006.

    Le cyclisme international peut-il suivre la voie du cyclisme français ? qui, je l’espère, a su se remettre largement en question.

    Je reste néanmoins malgré moi fidèle aux retransmissions, et je demande aux autres fans d’être constructifs, de ne surtout pas être sélectifs dans la suspicion. J’espère aussi que, désormais, l’ensemble du public a une vue lucide sur la situation du cyclisme (« non, ma pauvre dame, le dopage n’est pas l’affaire d’une minorité… ») et que la presse renonce à son hypocrisie (qui lui permet de décupler l’impact d’un cas de dopage et de vendre du papier).

    C’est une fameuse épreuve, et on ne s’en sortira pas en jurant aux scandales et en déversant des flots de haine dans tous les sens. Au train où on en est, pourquoi ne pas franchement envisager un arrêt temporaire des courses ? Se dire : « maintenant on fait table rase », plus personne n’aurait à tenir un rang. C’est peut-être le maillon qu’il manque pour qu’un grand pas soit franchi.

    0
    0
  3. Patrick B

    La phrase de Prudhomme, « Gianetti n’est pas un parangon de vertu », est indigne d’un homme de responsabilité. A ce niveau, soit on accuse, et alors avec précision, soit on n’accuse pas. Surtout lorsqu’on dirige un groupe possédant l’unique organe de presse sportive français. Cela s’appelle du populisme.
    Personnellement, sur ce site et à mon niveau, je n’ai aucun doute que Gianetti n’est pas un parangon de vertu. Moi non plus; d’ailleurs, je viens de me chronométrer sur La Plagne après avoir essayé un Red Bull (ça me démangeait, je ne peux tirer aucune autre conclusion que celle d’avoir payé 1€29 un produit qui en vaut 10 fois moins, je suis resté bloqué comme prévu, à 145 p/mn de moyenne, après l’Iseran et le Petit St-Bernard et Roselend la veille et je ne recommencerai pas): http://www.timtoo.com/timtoo.php?chronometrage&course=liste . Et j’affirme que monsieur Prudhomme est un individu malhonnête.
    Grosse info: Piepoli viré de son équipe pour « violation du code éthique ». Son interview après sa victoire était sympathique, plein de fraîcheur. Mais il trichait. Et aucun doute, il trichait donc depuis toujours. Merde. Tout le cyclisme depuis…, depuis longtemps, est complétement foireux. De grâce, ne nous excitons pas sur la propreté présumé d’Evans.
    Quant à Moreau, qui a violemment attaqué Le Monde tout comme l’ensemble du milieu, on apprend maintenant que l’arrêt imposé par l’AFLD qu’IL AVAIT NIE est avéré. Heureusement que Le Monde effectue le boulot qui devrait revenir à L’Equipe.

    0
    0
  4. Roger13

    Cadel Evans a une bonne tête. Il pleure avec son ours en peluche est pour le Tibet libre, n’est pas un fanfaron est toujours assez modéré et d’un naturel sympathique. Indurain bénéficiait lui aussi d’une personnalité intéressante pour une idole. Indurain s’est dopé à l’EPO parce que tous les leaders de l’époque le faisaient et qu’il n’était pas raisonnable de priver sa famille des retombées financières de sa renommée. Il n’a jamais eu d’orgueil déplacé et c’etait quelqu’un d' »Aimable ».

    Je ne sais pas si Evans a fait jeu égal avec Contador celui qui a battu Ricco le dopé en prenant rien. C’est peut être à la limite du possible. Mais je pense aujourd’hui que même si on retrouvait de l’EPO dans ses urines, l’information serait cachée (a moins d’un mauvais tour de pro-UCI). La chute de la grande gueule Ricco doit servir à renforcer la crédibilité du nouveau Dieu et du Tour.

    Entièrement d’accord avec Patrick B ci-dessus.

    0
    0
  5. Roger13

    C’est un coup de PUB magnifique de la part des Chaudières Saunier Duval. Il ne faut pas négliger cet aspect. On ne les oubliera pas !
    C’était plus ou moins prévu dans leurs calculs.

    0
    0
  6. steph

    de la pub comme celle là, n’importe quelle boite au monde s’en passe fort aisément !

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.