Terpstra met tout le monde d’accord comme sur le GP E3!

Niki Terpstra, 33 ans, a remporté dimanche le Tour des Flandres de la plus belle façon qui soit selon moi: solo. Parti à un peu moins de 20km de l’arrivée en contrant pour le compte de l’équipe Quick Step une attaque de Vicenzo Nibali, personne ne l’a revu. Juste avant, son équipier Zdenek Stybar avait préparé le travail en faisant le forcing dans le Kruisberg.

Une victoire sans appel de celui qui était mon favori pour la gagne. Plusieurs directeurs sportifs s’étaient également prononcés dans ce sens au cours des jours précédents l’épreuve, en particulier suite à sa démonstration dans le final du GP E3 il y a 10 jours. Rappelons que Terpstra, solo, avait tenu en échec pendant 24 kms un groupe de poursuite impressionnant comportant toutes les grosses pointures. Il a gagné dimanche le Ronde exactement de la même façon!

Mention très bien également au 2e du jour, le Danois Mads Pedersen, qui n’a rien lâché dans le final derrière Terpstra, et qui parvient à la ligne suite à un gros effort solo pour préserver sa deuxième place. Ce coureur n’a que 22 ans et visiblement une grosse caisse pour les Classiques, les épreuves qu’il préfère. Il faudra avoir ce coureur à l’oeil dans les prochaines années, et même sur Paris-Roubaix dimanche prochain!

J’ai bien aimé aussi le collectif Quick Step sur la course, ils étaient toujours en contrôle de la situation. Mention très bien à Nibali aussi, qui a su être un acteur de la course. On a aussi vu les VanMarcke, Van Avermaet, Sagan et quelques Sky tenter quelque chose.

La plupart de ce beau monde se retrouve plus tard cette semaine pour le Grand Prix de l’Escaut, une course qui arrive souvent au sprint, et sur la Reine des Classiques Paris-Roubaix dimanche prochain. Yé!

L’intégrale du Ronde est ici, plus de 7h de vidéo. Parfait pour vos séances de home-trainer!

30 Commentaires

  • Nikko
    Soumis le 2 avril 2018 à 8:08 | Permalien

    J’ai regardé les 60 derniers kms sur eurosport, une des rares courses que je regarde. Une des seules où l’on sait qu’on ne s’y ennuiera pas. C’était encore le cas hier. Bravo Terpstra, bravo Pedersen qui était bien costaud.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 2 avril 2018 à 10:45 | Permalien

    Tu as bien de la chance. J ai regardé ça sur la 3 . Les commentaires lénifiants de M Rousse et la bonne volonté de J Pasteur.
    Pas d interview , pas de podium.
    Apres la course…on a senti tout de suite que Teepstra allait finir seul.
    Quelle force., quelle allure.
    Pourra t on voir un coureur français réaliser un jour un tel exploit?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 2 avril 2018 à 12:39 | Permalien

    Pour avoir vu le final au sommet du Kopp sur grand écran après avoir vu passer la course dans les 22% de la pente je peux dire que tout le monde a applaudi l’exploit du Batave et la magnifique et méritée 2e place de Pedersen !
    Les Flamands , nationalistes et chauvins savent reconnaître leurs héros et il est toujours bon de partager les opinions des anciens dans notre habituelle cantine à 1km du mur avant le combat devant une bonne « pils » !!! .
    Grosse mention respectueuse ,admirative et « émotionnelle »pour les filles que nous avons vu au départ (retardé d’une demi heure dans le froid ! ) , puis sur un secteur pavé sous la pluie à 6° !!! autant au départ sourires et coquetteries furent de mise autant nous avons eu droit au geste rude et professionnel de véritables guerrières par la suite ! un exemple à suivre et à mettre en valeur parce que le peloton féminin n’a rien à envier aux « mâles » …
    j’avoue j’ai été sous le charme !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 2 avril 2018 à 1:01 | Permalien

    Et misère sur France télé qui coupe l’image en plein sprint du 2ème groupe (pouvaient attendre 5 secondes), qui plus est pour un générique long (même pas publicitaire).
    Encore un numéro de classe de Alaphilippe aujourd’hui, et Roglic aussi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • LaVoitureCaPue
    Soumis le 2 avril 2018 à 3:06 | Permalien

    J’aime bien ces courses où y’a rien a dire. Le gagnant l’a mérité et y’a rien a en redire.

    MOi aussi j’ai regardé sur la 3. Je suis tellement content de ne plus supporter T Adam, que je n’ai pas été plus gêné + que cela. Le commentateur doit tout de même respecter le cahier des charges du chauvinisme, du meublage quand il se passe rien et de l’enthousiasme démesuré.
    Au moins les nouveaux ont un QI qui dépasse celui de l’huitre et aiment le vélo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • alano39
    Soumis le 3 avril 2018 à 2:50 | Permalien

    Un ronde bien géré par les Quick step.
    Ils ont bien profité du travail d’usure fourni par les autres équipes et ont embrayé au bon moment.
    Lampaert qui se sacrifie pour permettre à Stybar, Gilbert, Tespstra de jouer la gagne ça a de la gueule et ça prouve la richesse de cette équipe. The wolf pack est au sommet en ce moment et l’absence de Boonen a permis de libérer les énergies en jouant sur plusieurs coureurs pour la gagne.
    Le plus fort et la révélation de ce ronde est Pedersen. Il a la caisse pour faire une super carrière. Il est à suivre sur PR dimanche prochain car il peut profiter d’un marquage entre les cadors.
    Les Sky qui était la seule équipe à pouvoir rivaliser ont été totalement submergés.
    Bravo à Nibali qui pour son premier ronde est parmi les favoris avec son physique qui ne l’avantage pas sur les pavés. Beau tempérament que celui de Nibali.
    Sagan n’est pas aussi fort que l’an passé ou il y a 2 ans. Certes il est costaud mais lorsque Tepstra attaque il n’a pas les jambes pour y aller. Lorsqu’il est sorti on a vu qu’il lui manquait de la puissance pour creuser le trou. Il était cuit comme tous les autres.
    Et puis de toute façon Tepstra aurait stoppé son effort avec Sagan dans sa roue et Gilbert aurait attaqué. Il lui manque un équipier pour boucher les trous jusqu’à la dernière bosse où il peut faire jouer son punch.
    Demare une fois encore est trop juste et lâche sur les 2 derniers monts. Il ne lui manque pas grand chose pour accompagner les meilleurs mais c’est ce qui fait la différence entre les tous meilleurs et les autres. Par contre il se comporte en véritable leader et c’est un point important pour son avenir.
    Les Quick vont être durs à battre sur PR et un gars comme Gilbert peut espérer gagner.
    Alaphilippe nous revient en grande forme. On apprend qu’avant et après MSR il a été malade et qu’il a dû se reposer pour son plus grand bien. Ca explique ce mois de mars un peu en demi teinte et pourquoi il lui manquait ce petit truc. Il a retrouvé sa giclette et hier il était intenable. Pensez lâcher Quintana à la pédale ce n’est pas donné à tout le monde. Sur le sommet de la dernière bosse Roglic était à la rupture et avec intelligence ils ont su allier leurs efforts pour prendre de l’avance et se jouer la gagne. Il doit maintenant s’économiser pour être au top sur les ardennaises et avec son équipe il peut envisager la gagne. Une équipe avec Gilbert, Mas, Stybar, Jungels peut contrôler les courses et faire rouler ses adversaires. En face la Movistar a aussi une équipe impressionnante et si elles décident toutes les 2 de cadenasser la course pour laisser leurs leaders se battre pour la gagne ça va être joli.
    Tout est possible car beaucoup de coureurs sont en forme mais le wolf pack est impressionnant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Soumis le 3 avril 2018 à 7:56 | Permalien

    Effectivement en première étape en pays Basque, le final en montée et surtout la descente kamikaze qui en a suivi, a été époustouflante! Alaphilippe pour la gagne larguant Quintana.
    Quant au Tour des Flandres, les QS ont dominé largement toute la stratégie de course, en surnombre dans les finales de classiques. Celui qui ose est ensuite protégé par les autres équipiers. Beau travail. Dans la course, le geste de la main de Sagan invitant autre cycliste à poursuivre le relais, était très significatif que  »les carottes étaient cuites » i.e. terminé pour les poursuivants, l’honneur et la gloire pour les échappés en solo poursuiteurs devant…
    Printemps 2018: de bien belles compétitions à date, vraiment intéressantes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • u2pitchjami
    Soumis le 3 avril 2018 à 10:42 | Permalien

    C’est drôle je trouve,
    au fond la course de dimanche n’a pas été exceptionnelle. Pourtant elle a vraiment été captivante.
    Un beau vainqueur (plus ou moins annoncé, de toute façon Gilbert était marqué à la culotte à cause de son numéro de l’an passé) qui a encore quelques années devant lui (2-3 ?) pour étoffer un peu plus son palmarès. Un deuxième plein de promesses pour les années à venir.
    J’aurais préféré un autre troisième, je n’aime pas trop les podiums dominés par une équipe, mais bon, Gilbert a été le plus malin dans les derniers kilomètres donc bravo à lui.
    Le temps, les chutes, les soucis divers et variés, une vraie course de costauds avec du suspense.

    J’ai été agréablement surpris par l’attitude des Groupama-FDJ et de Démare de plus en plus fort. L’an dernier il avait lâché à 50KM de l’arrivée, cette année à 20, l’année prochaine ?? lol

    Je ne comprends pas toujours la fonctionnement et la logique de Sagan. Peut être pourriez vous m’expliquer. Il critique les autres coureurs d’être attentistes, de le marquer et d’attendre qu’il bosse… En même temps il est si fort et de plus lui sait très bien gagner en profitant du travail des autres sans donner un coup de pédale (ces 2 derniers titres mondiaux par exemple). Donc je ne comprends pas trop (c’est peut être de la com).

    En tout cas vivement dimanche prochain pour Paris – Roubaix, logiquement j’y serai avec mon vélo (Carrefour de l’arbre ??).
    Je regrette de ne pas être allé voir plus de flandriennes cette année, mais ma blessure m’a énormément ralenti et j’ai parfois des faiblesses (mais Roubaix ça va, c’est quasiment mes routes d’entraînements).
    Vous êtes nombreux à allé voir les flandriennes ?(que vous habitiez dans le coin ou non), avez vous déjà pris congés pour ? (genre E3 le vendredi le Samyn en semaine aussi).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 3 avril 2018 à 12:56 | Permalien

    Je trouve trés bien que le Québec se dote d’ un vélodrome couvert le plus rapidement possible.
    La piste est le « conservatoire » du cyclisme et en est aussi la base. Ecole de vélocité et de puissance à la fois, elle « zappe », bien sur, le pendant « ascencionnel » du vélo, mais celui ci est souvent un peu surreprésenté dans les épreuves sur route. Il est bon, de toute façon, que les plus de 75 Kg aient leur mot à dire en cyclisme, d’ autant plus que les moins de 75 ont souvent, aussi, la possibilité de s’ exprimer parfaitement dans les vélodromes.
    Le cyclisme sur route devrait plus souvent s’ inspirer de la piste, en particulier pour la vélocité…mais cela je l’ ai déja dit..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 6 votes)
  • esteban
    Soumis le 3 avril 2018 à 2:04 | Permalien

    j’ai eut une pensée pour Mica en lisant cet article où Moser dit clairement avoir bénéficié du sillage des motos pour gagner Paris Roubaix.
    https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Article/Francesco-moser-triple-vainqueur-de-paris-roubaix-arenberg-je-n-avais-jamais-rien-vu-de-pire/888990
    Mica, merci de m’a voir fait prendre conscience de cet aspect des choses.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  • Chouchou
    Soumis le 3 avril 2018 à 7:20 | Permalien

    @mica, tu ne crois pas si bien dire en parlant de la piste sur l’article de Niki Terpstra. C’est justement un pistard qui a même continué à faire les 6 Jours régulièrement pendant l’hiver de ses saisons de routier. Il a un beau palmarès dans les 2 disciplines.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 4 avril 2018 à 1:54 | Permalien

    Esteban: merci pour les références, mais je me refuse de lire ce genre d’ article ou il faut payer en plus et « enrichir » un organisateur déja « plein aux as ».
    Pour ce qui est des sillages, c’ est vrai qu’ ils ont fait gagner, ici ou là des centaines de courses.
    P. Brunel est certainement un trés bon journaliste, mais souvent, il ne révéle que ce qu’ il veut bien dire, gardant le reste sous silence, idem pour son livre « rouler plus vite que la mort ». dans ce bouquin, il insinue plus qu’ il n’ affirme en mettant en paralléle les « carriéres » de L. Armstrong et Istevan Vargas. (le propos sous jacent étant d’ insinuer que l’ Américain aurait utilisé les moteurs dés 1998!, ce qui nous incite à croire que l’ on nous enfume depuis 20 ans!)
    Pour le dernier Tour des Flandres, peut étre pas grand chose à dire sur les sillages motos (mais on ne voit pas tout!), Nibali à bien essayé dans les 20 derniers Km de « bondir » deriére une moto, mais là, elle ne l’ a pas trop attendu et sa « giclette » a un peu échouée.
    J’ apprends que T. Martin aurait « déclenché » la grosse chute collective en « balançant » un adversaire, c’ est là une pratique courante, mais en général, on les passe sous silence…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 6 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 4 avril 2018 à 3:26 | Permalien

    Méfions-nous quand même d’accréditer tout ce qui peut être imaginé. Balancer un concurrent, peut-être, comme pratique courante, peut-être aussi, mais peut-être pas. Le risque de chuter avec est quand même grand, ou de se faire balancer à son tour. Une chute, c’est juste affreux, n’est-ce-pas, et les conséquences sont assez souvent pénibles, et même pires. Juste, tu exerces une poussée sur autrui, tu subis la poussée opposée (tu connais la loi de l’action et la réaction, Mica), et sur un vélo ce n’est pas rien, surtout si tu as lâché le guidon d’une main. En plus, l’autre, il peut en rajouter…
    Sincèrement, juste sur mon imagination, hormis quelques cas isolés, je n’y crois pas. Il faudrait que des anciens s’expriment.
    En revanche, qu’un gars comme Manolo Saiz puisse très mal se comporter en course avec sa voiture, je veux bien le croire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 4 avril 2018 à 3:47 | Permalien

    La pratique sur piste apporte certainement mais je trouve qu’on dévalorise souvent celle du cyclo-cross, en particulier en France. Peut-être cela fait-il trop « cyclisme des champs »?
    En tout cas le cyclo-cross m’aura plus apporté que la piste dans ma pratique, en termes d’équilibre, de connaissance du rapport homme-vélo, de prise de risque/dominer la peur, prendre conscience de son environnement… sans parler de l’aspect physique qui fait que les crossmens développent des aptitudes dans les reliefs et en font de bons grimpeurs (aussi propre aux Vététistes).
    * D’ailleurs une brève/rumeur rapproche Van Aert de la FDJ. Madiot connaît trop bien le Cyclo-cross, comme Guimard d’ailleurs.

    Sinon, en allumant la TV dimanche on rediffuse le final du Tour des Flandres féminin … Ouais, bof. Je ne comprends pas trop ceux qui s’égosillent devant le cyclisme féminin, pas forcément plus passionnant à suivre pour cette course (même impression eue au GP Plouay l’an passé). Sans doutes les mêmes travers que chez les hommes à terme, si ce n’est déjà fait (dopage, moteur, arrangements…).
    Donc moins d’argent ne signifie pas moins de vices…

    Et puis ces freins à disque me semblent vraiment dangereux (témoignages passés), au même titre que les roues Spinergy à lames qui avaient fleuri un temps.
    Dire que les prolongateurs Cinelli ont été interdits pour moins que ça!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 4 avril 2018 à 6:05 | Permalien

    Le Bourrin Ardéchois: comme toi, je connais la loi de l’ action et de la réaction. Très bien, sauf que là, le « balanceur » sait qu’ il va « balancer » et le « balancé » est pris de court et ne peut rien parer.
    Dés lors, pour peu qu’ il soit adroit, le « balanceur » s’ en sort généralement bien, tandis que l’ autre se retrouve au tapis entrainant tout le château de carte derriére lui.
    C’est un peu le probléme des courses qui se disputent en « mass- start » (ski de fond, roller, patinage de vitesse…), ou une multitude de fautes peuvent étre commises, d’ ou souvent la présence de juges à l’ intérieur des pistes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 4 avril 2018 à 6:35 | Permalien

    Le TdFlandres m’a semblé un peu ennuyeux, au regard du spectacle donné dans Gent-Wevelgem ou les Strade Bianche. L’équation est assez simple : si Sagan n’est pas devant, personne ne veut collaborer pour rentrer sur le ou les échappés de peur d’être battu par ce même Sagan en cas d’arrivée au sprint. Van Avermaert est un ton en dessous 2017, et l’équipe Quick Step est énorme. Les autres jouent maladroitement leur carte personnelle.
    Dimanche, les organisateurs ont peut être aussi péché par excès. Long et dur, avec des conditions climatiques difficiles, les coursiers étaient peut-être un peu sur la réserve : lancer des attaques tout azimut est une chose, atteindre l’arrivée après 275 bornes en état optimal de combat est autre chose. On l’a vu avec Nibalo.
    Sauf exception rarissime, les coureurs ne balancent pas les autres, trop conscients des conséquences en cas de chute. A ce titre, j’ai toujours constaté que plus le niveau des catégories en course est élevé, moins la course est dangereuse : très peu de prise de risques en 1ère catégorie, roller-ball en Pass !
    Après, se pose aussi le problème des gars défoncés, qui ne voient plus clairs…ou sont prêts à jouer leur vie pour une place de 10 ème dans la course du club !
    Et ce vétéran de Valverde qui gagne pratiquement une course sur 2…Cas unique, même les Rebellin, Horner, Zoetemelk…etc…déclinaient quand même avec le temps. Valverde progresse chaque année. Quitte à ramasser une volée de pouces baissés : un mécano affirme que Valverde dispose d’un tout petit moteur indétectable pour l’instant. Ce même mécano qui connait Vargas, m’avait déjà informé des moteurs sur les vélos il y a 6-7 ans…On en reparle dans 10 ans !
    @Tchmil : je me souviens du procès fait aux roues Spinergy. A titre personnel, je n’ai jamais vu un coureur passer la main dans les rayons d’une roue, quelle qu’elle soit, lors d’une chute. J’en ai vus blessés par des pédaliers, et je pense que les freins à disque peuvent se révéler très dangereux : freinage brusque inadapté -trop efficace- à une pratique en peloton, et risques évidents de coupure en cas de chute. Mais si l’industrie l’impose, nous devrons faire avec !
    Les prolongateurs Cinelli, un vrai bonheur pour les coursiers peu puissants…snif, snif…!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • lbi
    Soumis le 4 avril 2018 à 6:42 | Permalien

    lba tu n’y crois pas, mais c’est sur qu’on ne risque pas de le faire à certains gabarits!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 4 avril 2018 à 8:06 | Permalien

    Ç est une bombe que tu jettes EAP. J imagine que beaucoup ds le peloton savent, du coup.
    La tristesse de l époque que l on vit fait que le doute nous effleure forcément. Moi, il me plait le Valverde , le style , la longévité, la polyvalence mais je n oublie pas non plus Puerto alors comme pour d autres je regarde, je me rappelle, je compare et je m interroge…et j espère.
    Tiens, Teepstra , beau coureur , le style et tout et tout , mais quand même le niveau chez les Quick step laisse rêveur.
    Chavanel y etait transformé , faisant jeu égal avec Cancellara, en finissant 2 eme du Ronde.

    Alors si Valverde à trouvé le moyen d aller plus vite en étant motorise, à 38 ans , et de taper le petit Gaudu , 21 ans , je le plains l’espagnol.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 4 avril 2018 à 8:49 | Permalien

    Eh oui, ils nous en ont tellement fait depuis 20 ans que tout nous parait suspect et je comprends les doutes des uns et des autres piliers de ce forum, connaisseurs et passionnés. Ce qui est certain, c’ est qu’ il suffit, à leur niveau, de quelques dizaines de watts(50, 80 ?) pour faire la différence.
    c’ est curieux, mais le livre de Philippe Brunel (super connaisseur du vélo) n’ est évoqué par aucun d’ entre vous, il est vrai qu’ il n’ est pas fait pour dissiper les doutes….au contraire, par extrapolations il jette un voile sur le cyclisme des derniers 20 ans…
    Je pense même que certaines féminines et non des moindres ont ont gouté aux joies de la fée électricité.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • Wolber
    Soumis le 4 avril 2018 à 9:30 | Permalien

    Brunel , un des derniers dinosaures …journaliste d un seul sport dont il est profondément amoureux tout en expliquant que ce n est que du cyclisme .
    Son livre , que j ai apprécié , nous dit que le dopage ne peux pas toujours tout expliqué. Les allures, les victoires systématisées…
    Bien sur , aucune preuve, donc pas d accusation formelle et des témoignages rassemblés , des sentiments exprimés …comme EAP .
    Et puis ce livre est une sorte de réhabilitation pour Pantani épinglé seul alors que tous faisaient pareil et que le texan allait , lui, s y mettre abusivement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • esteban
    Soumis le 4 avril 2018 à 12:49 | Permalien

    Moser parlant des motos:
    « après, je n’ai plus cessé d’augmenter mon avance, car, sur Paris-Roubaix, il y avait moins de contrôle qu’aujourd’hui, et l’homme de tête bénéficiait du sillage des motos de presse, des photographes, qui attendaient la sortie des tronçons pavés pour opérer. Les compteurs montaient à 60 km/h, et, pour moi, il n’était pas question de freiner. Au contraire, j’allais au plus près des motos, et eux ne demandaient pas mieux.”

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Wolber
    Soumis le 4 avril 2018 à 2:06 | Permalien

    Bon ben en plus d un Giro , il a piqué un Paris Roubaix…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 4 avril 2018 à 2:07 | Permalien

    Entre nous…il faut vraiment avoir de la m…. dans les yeux pour ne pas voir l’influence des motos dans les courses. Par contre, c’est presque un geste naturel : j’étais échappé dimanche matin dans une toute petite course, un peu dans le rouge, et je reconnais que quand une moto me doublait, j’avais tendance à plonger systématiquement dans le sillage…ne serait-ce que pour 20 ou 30 mètres de « répit »! Et encore, le vent nous poussait. L’intérêt est moindre qu’avec du vent de face. Moser roule encore très bien à son âge dans les cyclos. Élégant comme à l’époque!
    J’ai fait l’impasse sur le livre de Brunel au regard des commentaires lus sur ce site. Erreur ?
    @Wolber : je ne jette pas une bombe, car je n’ai aucune preuve formelle. Juste une source très fiable. Comme il y a près de 20 ans quand je parlais d’Armstrong autour de moi, et que l’on me riait au nez. Mais je connaissais les courses par étape amateurs, où dans les années 90, les soigneurs réveillaient les coureurs au milieu de la nuit pour les faire marcher dans les couloirs des hôtels ou leur faire faire quelques pompes, de manière à prévenir les thromboses liées à la consommation d’EPO!!! Et il suffisait de regarder les images à la TV.
    Chavanel a connu deux saisons exceptionnelles à la Quick Step. Même son corps avait changé.
    Je pense qu’on a tous besoin de rêver, amateur de cyclisme ou non. Pantani m’a fait « rêver », Armstrong, c’était du western ! Contador dans son dernier tour d’Italie, dans le Zoncolan, j’ai halluciné…Valverde, sacré puncheur, m’impressionne aussi. Mais il a 38 ans. Point à la ligne !
    Pour moi, le cyclisme est un jeu, et un spectacle, et ne devrait donc légitimer aucune tricherie.

    Grand Prix de l’Escaut aujourd’hui : quel chantier ! Des coureurs qui chutent à cause d’une voiture garée sur le bord de la route. Une trentaine de coureurs disqualifiés pour avoir franchi une barrière de voie ferrée. Une voiture égarée qui se promène en bordure du peloton…Pour aller dans le sens de mon post 16, j’ai remarqué que les coureurs étaient très prudents dans les virages sur route et pavés mouillés.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 4 avril 2018 à 10:16 | Permalien

    couramment employé, « Rêvé » n’est pas le mot juste. Même à la belle époque de Rodolfo Massi, devenu en 1998 un immense grimpeur sous la direction de Vincent Lavenu! (mon avis est que le palmarès qui a le plus souffert du dopage à cette époque est celui de Jan Ullrich, mais ce n’est que supputation).
    Quand R De Vlaeminck évoquait l’influence des motos en faveur de F Moser à Paris – Roubaix (notamment), il ne s’agissait pas d’une aide de circonstances mais d’une aide monnayée. Le Cecco n’est pas le modèle d’intégrité et de transparence qu’il nous communique, et d’ailleurs il évite le sujet Francesco Conconi qui doit lui être associé pour les records de l’heure qui furent une expérience médicale.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 5 avril 2018 à 12:02 | Permalien

    Oui comme Brunel dans son bouquin, pas de preuve. Comme le coureur dont j ai oublié le nom qui disait que Cancellara etait motorisé , pas de preuve, comme Froome ds le Ventoux, pas de preuve, il n empêche . Valverde avec un moteur ç est autre chose que dès micro doses ou des transfusions non?
    Tu dis ta source très fiable…donc ç est detonnant.

    Armstrong nous a bien fait rire il y a 20 ans…jaune.
    J ai souvenir qu il avait demandé et obtenu de l UCI que Vinokourov n obtienne pas sa licence apres son retour de suspension lorsqu ils étaient tous les deux chez Astana . Finalement des gaziers kazakh avaient expliqué à Verbruggen et Mac quaid qu il ne fallait pas jouer à ça. Vino avait couru le Tour de l Ain sous les couleurs le l équipe nationale kazakh. Et je précise , ma source etait très fiable à l époque.

    Moser , Willy voet l expliquait très bien , 2 records de l heure en moins d une semaine, l italien avait trouvé le produit miracle qui lui permettait d être plus performant que jamais à 33 ans .
    Moser, comme Armstrong, lors de ses aveux de dopage , avoue des fautes  » minimes » excusables car généralisées pour ne pas avoir à en dire plus…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 5 avril 2018 à 1:14 | Permalien

    Je n’ai jamais pris Moser pour un parangon de vertu. La défaite de Fignon sur le Giro 1984 m’avait marqué. Je m’intéressais depuis peu aux choses du cyclisme, et ce genre de méfaits m’interrogeait déjà sur ce sport. Et pourtant, Guimard lenDS de Fignon n’était pas tombé de la dernière pluie ! J’ai juste dit que l’élégant coureur qu’il était tient encore la route aujourd’hui.
    J’avais lu que Conconi aux débuts de l’EPO avait gagné une grimpée chrono devant de bons amateurs à près de 60 ans. Depuis, on a fait mieux en Rhône-Alpes.
    Je propose aussi inscrire Valverde au palmarès de la flèche Wallone jusqu’en 2024. Ce sera du temps gagné.😁
    Oui, rêvé n’est pas le mot juste. Disons…. fortement impressionné!
    Valverde, moteur ou pas, a certainement un bon protocole associé. Si la tricherie était incontournable, j’aurais quelques partialités pour ceux, qui, avec l’usage d’un moteur, protègent leur santé. Mais je crains que ce ne soit même pas le cas.
    Il semble que le cyclisme soit à l’image de notre société contemporaine. C’est dommage, dans l’idée où il ne s’agit que d’un jeu, d’un simple sport, et qu’on devrait y voir un espace protégé des grands maux actuels. C’est ce que nous rabachent les élus …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 5 avril 2018 à 1:15 | Permalien

    Quel sport, tellement plein de triche, d’ approximations, de magouilles, bref: un sport improbable au milieu des voitures et des motos, pas digne de foi, pas crédible, la plupart du temps….il n’ empéche que nous regarderons tous Paris Roubaix Dimanche prochain, nous bondirons de notre canapé et nous ne serons pas les seuls!
    Même si nous savons qu’ il a été gagné parfois (souvent?) derriére les motos, même si certains protagonistes se sont quelquefois « partagés » les victoires (Moser-De Vlaemink ou Bonnen-Cancellara), même si des moteurs ont été utilisés, même si plus que toute autre cette « classique fut gagnée par d’ illustres inconnus. (Gesdon, Rosiers, Haymann…et bien d’ autres….).
    Saluons quand même et surtout la foi de ces anonymes qui « réhabilitent » des secteurs pavés pour permettre à la course de garder son caractére à nulle autre pareil!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • nikko
    Soumis le 5 avril 2018 à 3:24 | Permalien

    Mica, « certains protagonistes se sont quelquefois « partagés » les victoires (Moser-De Vlaemink ou Bonnen-Cancellara) » ????????????????

    Quant à l’illustre inconnu Rosiers regarde son palmarès où il fait des tas de top5 dans des classiques (dont le Ronde). Il a eu juste la mauvaise idée de courir pendant le règne du cannibale 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Balaverde
    Soumis le 5 avril 2018 à 7:13 | Permalien

    Beaucoup de commentaires m’interpelle,dés que c’est un français qui gagne celui ci n’a ni moteur ni dopage par contre pour Valverde c’est autre chose,celui ci ne vient pas de nulle part entre 11et 14 ans il a gagné 50 courses consécutives d’ou son surnom d’el imbatido,aucun coureur à l’heure actuelle ne peut se targuer d’un tel exploit et puis pour son age,il peut y avoir plusieurs explications en premier lieu sa suspension de 2 ans qui lui a permis de se reposer ainsi que le fait qu’un verrou psychologique a sauté quand il a pris la 3eme place sur le Tour de France podium aprés lequel il courrait depuis longtemps car beaucoup l’oublie un champion ce n’est pas que le physique il y a l’aspect psychologique qui joue énormément.Aprés si il s’avére qu’il se dope ou autre,je serais le premier à le bannir .Amstrong et froome m’ont toujours paru suspect depuis le début,j’ai eu raison sur le premier attendons pour le second,pour Valverde je pense que sa classe est naturelle vu que cela fait 20ans qu’il est au top et il n’est pas le seul dans ce cas regardez Federer,Ronaldo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 5 avril 2018 à 2:35 | Permalien

    Des français qui gagnent, il n’y en a pas beaucoup. Exception faite actuellement d’Alaphilippe…mais il est chez QuickStep.
    Le cyclisme est un sport qui demande d’être capable de faire des efforts très violents sur 200 mètres (sortir du peloton, boucher un trou, sprinter), des efforts intenses pendant 2 minutes pour creuser un trou lors d’une échappée, des efforts prononcés de 5 à 15 minutes pour monter une bosse de 1 à 5 kms, mais aussi être capable de faire un effort au seuil pendant 2 heures (échappée, CLM) et d’endurance longue comme pour une course de 4 à 7 heures. Rien à voir avec le foot ou le tennis où les efforts sont plus stéréotypés.
    Ronaldo n’a que 33 ans et Federer 36. Entre 33 et 38, le niveau diminue chez un cycliste. C’est patent.
    Federer a appris à gérer ses efforts, et fait fréquemment l’impasse sur certains tournois pour récupérer.
    Valverde n’est pas dans cette démarche. Il court beaucoup et n’a de cesse de gagner.
    Par expérience, et empirisme, il n’y a pas de miracle dans le cyclisme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!