Raymond Poulidor (1936-2019)

La France, le Tour de France et tout le monde du cyclisme pleurent aujourd’hui le décès de Raymond Poulidor, « Poupou », peut-être le champion cycliste le plus apprécié de tous, et de toutes les époques. Sans lui, le cyclisme et le Tour ne seront jamais plus exactement les mêmes. Il était sans aucun doute le héros populaire du cyclisme, incarnait plus que tout autre les racines profondes de notre sport, et l’esprit bon enfant mais volontaire et résilient qui doit l’accompagner. Salut Champion! Amis retrouvés, Jacques et lui doivent en rigoler un coup là haut!

6 Commentaires

  • Michel Garand
    Soumis le 13 novembre 2019 à 8:56 | Permalien

    Bien dit Laurent! Il représente ce qu’un coureur devrait être: Persévérence,humilité et l’esprit sportif en plus d’être un grand champion!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 13 novembre 2019 à 10:24 | Permalien

    Un nombre certain de commentaires au sujet de la disparition de Raymond Poulidor, sous l’article précédent, qui n’a rien à voir avec la chose.
    N’est-il plus possible, immédiateté et modernité obligeant, d’attendre la publication de Laurent, à tout le moins de voir s’il décide de faire un article ou non ?
    La Flamme Rouge est comme devenue une page de conversations débridées, à la disposition d’un certain nombre,  » comme si  » l’article au-dessus n’existait pas.
    Je ne sais pas ce que Laurent pense de ce fait, je pourrais très facilement le lui demander, mais on ne cause jamais LFR, et on ne cause jamais ou presque en dehors de nos rencontres de chair et d’os. Moi, je trouve qu’il y a comme une dénaturation de son site. Je ne sais pas si c’est bien, si c’est grave, si on s’en fout. Mais je note.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 21 votes)
  • mica
    Soumis le 13 novembre 2019 à 12:11 | Permalien

    Plasmathic: est ce si grave?
    Je pense que Laurent a l’ esprit très ouvert et ne s’ offusque pas de la prise de parole par des gens passionnés et ils sont légion dans ce blog forum…c’ est ce qui en fait toute la richesse et il n’ est qu’ a se promener sur d’ autres forum pour « faire la différence ».
    En tout cas, merci à nos amis Québécois et merci à Laurent de rendre hommage à celui qui est et restera le symbole de tout un cyclisme.
    Merci aussi à Laurent de nous laisser nous exprimer.
    Poulidor ne « lavait pas plus propre » que les autres certes, mais il fut, pour le moins, plus modéré; Il fut surtout plus modéré danns le temps ou il était sous la houlette de Mr Antonin Magne.
    Mais, que de coups tordus a t’ il fallu qu’ il déjoue….on ne peut pas refaire l’ histoire, mais je pense que nombre de chausses trappes lui furent tendues.
    Son rival de l’ époque avait, lui, un DS un peu retords et suffisament « manipulateur »….un exemple?
    lors de la fameuse étape du Puy de Dôme du TDF 1964,
    R. Geminiani fit tout pour que les 2 Espagnols (Jimenez et Bahamontés) prennent les bonifs allouées aux 2 premiers ( à l’ époque 1 mn et 30 secondes, et dans le contexte ce n’ était pas négligeable!)
    Alors, une certaine naiveté de la part du Limousin, peut être, …certainement…
    Voila un des derniers grands des années 60 disparu….qui nous reste t’ il ? Darrigade sans doute, plus de 90 ans et certainement éprouvé par la mort de son ami, car l’ amitié était, au dela de la rivalité, le ciment des héros de  » la légende des cycles ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 18 votes)
  • Cycliste bronchiteux
    Soumis le 13 novembre 2019 à 2:23 | Permalien

    En effet, il incarnait à lui seul les qualités intrinsèques du cyclisme: persévérance, travail, humilité… Pour un palmarès qui fait pâlir d’envie nombre de cyclistes actuels ou passés.
    Non, Raymond Poulidor n’avait rien d’un « Poulidor ». Il était simplement un des plus grands champions français, à hauteur des plus grands. Ce malgré Maître Jacques et le Roi Eddy.
    Même de là-haut il continuera à animer toutes ces images qui trottent dans nos têtes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Un cycliste
    Soumis le 17 novembre 2019 à 12:40 | Permalien

    « Bien sûr, nous aussi, on prenait bien quelques vitamines, quelques excitants, mais rien d’aussi risqué pour la santé. »
    Poulidor – L’Equipe 17/01/1997

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 18 novembre 2019 à 1:24 | Permalien

    Mica, j ajouterais un immense champion bien souvent oublié et peu évoqué, Monsieur Jean Forestier.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!