Tous les jours, la passion du cyclisme

Premiers Mondiaux de cyclisme virtuel

On est rendu là.

Technologie permet, pandémie oblige: les premiers Championnats du monde UCI de cyclisme virtuel c’est aujourd’hui, mercredi 9 décembre à 15h CET sur Zwift. Tous les détails sont ici.

C’est Fausto Coppi qui se retourne dans sa tombe…

Personnellement, je n’ai rien contre. Why not? À condition de ne pas attribuer la même valeur à ce maillot de champion du monde de cyclisme virtuel qu’à celui de Julian Alaphilippe, acquis après plus de six heures et demie d’effort et 250 kilomètres de selle…

Parcours proposé pour ces premiers Mondiaux virtuel? Le Watopia Figure 8 Reverse with Hilly KOM Finish (une arrivée « en altitude » en quelque sorte). 50.035 km, 483m de dénivelé. Les meilleurs devraient mettre moins d’une heure pour en venir à bout.

Fait intéressant, les coureurs pourront utiliser durant l’épreuve les fameux « Zwift Power-Ups », des super-pouvoirs attribués pour 15 secondes qui permettent de se relancer dans la course si on les utilise à bon escient. Deux types de Power-Ups seront disponibles, soit les Power-Ups « aéro » qui rendent les coureurs plus aérodynamiques pendant 15 secondes, et les Power-Ups « Lightweight », qui retranchent 10% du poids du coureur pour ces mêmes 15 secondes. Le temps de basculer en haut d’une bosse!

Chaque coureur disposera de 11 Power-Ups durant la course, mais le nombre de Power-Ups « aéro » ou « lightweight » est incertain car attribué au hasard durant l’épreuve. De quoi pimenter encore plus l’épreuve.

Le vainqueur empochera la coquette somme de 8 000 euros. Tout de même.

Les coureurs au départ seront tous équipés de la même manière, un Tacx Neo 2T. Point négatif, il semble que ces home-trainers ne pourront pas accommoder les vélos équipés Campagnolo. Dommage.

Les coureurs ont plusieurs obligations, notamment à l’égard des caméras qui doivent pouvoir les montrer à l’effort, ainsi que des cuissards/maillots à porter de même que leur rythme cardiaque à afficher.

Évidemment, un des points sensibles concerne le poids des coureurs, qui peut affecter considérablement l’ajustement de la puissance demandée par les home-trainers. Des règles strictes ont été mises en place pour maximiser les chances que les coureurs déclarent les bons poids corporels.

Cinq coureurs canadiens seront au départ aujourd’hui: Matteo Dal-Cin, Pier-André Côté, Charles-Étienne Chrétien, Jordan Cheyne et le triathlète professionnel et récent recordman de l’heure canadien, Lionel Sanders. Ce dernier sera à surveiller pour remporter les grands honneurs, c’est un habitué du home-trainer.

Au départ pour la France, le vététiste récent champion du monde de la discipline Jordan Sarrou. Curieusement, c’est tout.

Parmi les pointures au départ, les Jack Haig, Victor Campenaerts, Rigoberto Uran, Thomas Pidcock, Domenico Pozzovivo, Edvald Boasson Hagen, Daryl Impey ou encore Lawson Craddock.

Le grand absent, c’est Mathieu Van Der Poel, il est ambasssadeur Zwift après tout.

Du Canada, on pourra suivre la course sur FloSports. Et de partout, sur le  Zwift’s YouTube channel.

Mais on connait déjà les vainqueurs: Zwift et Tacx (Garmin)!

Partager

Précédent

Le Tour de l’actualité

Suivant

Cyclo-cross: Anvers

24 Commentaires

  1. marius

    Franchement, je doute qu’il y ait un énorme public pour suivre et être captivé par une course virtuelle. Ok, les coureurs se font prendre au jeu, mais à regarder en tant que spectateur averti, j’en suis moins sûr.
    Je passe mon tour, autant j’apprécie l’outil d’entraînement, autant le spectacle virtuel ne prends pas sur moi. Du reste, comment être certain de l’équité entre les coureurs ? Une différence de calibrage de l’HT, même minime, entraînera un résultat erroné. Et le fameux PING, le temps de réponse que tout les joueurs en réseau connaissent et maudissent . Les déconnexions intempestives, le hackage d’un concurrent (en cas de gros pari).
    Concernant l’attribution du maillot arc-en-ciel, à partir du moment où l’UCI en attribue à toutes ses disciplines, la ou plutôt leur logique est respectée, mais je n’y adhère pas. L’UCI va trop vite en besogne. Derrière, il y a encore une fois les lobbies. Specialized est rentré au capital de Zwift, avec un très gros chèque. Tackx appartient à Garmin. Les firmes américaines sont en train d’imposer leurs choix. Exemple, les disques sur les vélos de route qui à part alourdir les vélos et le portefeuille ne servent à rien, pour une grande majorité. Heureusement, Campagnolo et des cadreurs indépendants sont encore présents sur le marché pour fournir des vélos à patins. Mais c’est une autre histoire.

    17
    0
    • rocheto

      C’est le gros plus du NEO, pas de calibrage du capteur. Vraiment du top matériel que ce Tacx Neo.

      0
      0
  2. noirvélo

    Je ne me revendique pas de ce cyclisme là , mais alors pas du tout ! On fait n’importe quoi , on mélange tout , le vélo , le sport , ce n’est pas çà … Ca va « glorifier » les créateurs , les participants …et les moutons qui vont suivre un peu par désoeuvrement les courses sur le net , en oubliant que le soleil brille dehors et t’appelle . Le covid ( qui doit aussi brouiller les neurones !) creuse son sillon avec minutie et patience … Le virtuel , en complice, surtout . Absalon fait sa promotion du VTT électrique en compétition , Strava a creusé son trou , le dérailleur est « nucléaire » , aussi … Serons nous bientôt « programmés » pour aller rouler , à l’intérieur ou à l’extérieur ?  » Tu as 2 heures (espèce d’idiot !) pour te défouler … et n’oublie pas ton attestation dérogatoire bien « définie » sur ton portable … Je croyais que sur le site on rêvait de vrai vélo … Bien entendu , comme il se doit , l’idée créé le bizzznesss , certains « costards-cravates » doivent s’exciter « grave » dans les bureaux ultra branchés de buildings de verre … sur du « génial » , « trop fort » , « trop ouf » … tous les clichés y passent et marquent au sol comme le boyau arrière de Greipel au démarrage …
    Et ce qui me fait marrer c’est toujours la totale contradiction entre le besoin d’air , de nature , d’écologie et le système robotisé à vomir où l’être se veut ou se doit d’être enfermé et conditionné dans un système qui au final lui échappe et le frustre …
    Si on est tous complices de cette activité , dans moins de trente ans , nos vélos actuels seront « vintage comme il se doit  » , vous (sûrement pas moi ni mica!) allez rouler dans de mini parcs fermés avec un goudron parfait et des arbres synthétiques … On appellera ces sorties des « critérium éroica » avec un vrai podium , des hôtesses robotisées en silicone .
    Vous (enfin pas tous j’espère !) , je ne sais pas , mais moi je vais regarder le « Ronde 2017 » sur mon écran … pour me « rappeller au présent » …. tout en sachant , quelque part , que je suis quelque peu déjà « accro du net » …. Oui , c’est grave docteur , désolé Laurent …

    29
    0
    • mica

      On ne peut que t’ approuver, comme souvent d’ ailleurs, en plus Article trés bien écrit, rien à rajouter, rien à enlever! Merci , dans la tradition de LFR.

      4
      1
  3. Personnellement, je regarderai avec intérêt (en replay), mais regretterai que les coureurs ne soient pas réunis dans une même salle avec un écran géant. Pour le spectacle bien sûr, mais aussi pour la régularité de l’épreuve : pesée, matériel inspecté par des techniciens, conditions atmosphériques identiques. Ce serait contraignant, mais si l’on veut parler de championnat du monde, il faut que ce soit sérieux!

    9
    3
  4. plasthmatic

    Noirvélo : Bravo.

    8
    0
  5. Wolber

    Oui, Noirvelo, tout est dit …et en ce qui me concerne , plus on m enferme et plus l appel de la nature est fort . Mon HT tacx connecté … à rien, racheté il y a plus de 20 à l équipe du Crédit Agricole n est qu un palliatif . Il me faut de l air pur…peut être plus en cette période troublée que jamais.

    Absalon , il a besoin d un VTT électrique… si ç etait Joop Zoetemelk qui prônait ce type de velo , j admettrais …mais Absalon…

    7
    0
    • mica

      Wolber: d’ accord avec toi et dés que l’ on rajoute un peu d’ électricité dans le vélo, pour moi ça devient sujet à caution……..je parle en compét. bien sur. Un simple dérailleur électrique me fait bondir.
      Quand on pense que l’ UCI promeut des compétitions officielle de VTT électrique, ….ça fait peur et la différence entre un vélo électrifié et un non électrifié peut ne pas étre vue au 1 er abord, surtout si l’ on ne cherche pas trop!

      6
      0
  6. Beus

    Salut les gars.
    Je me permets de rappeler que le sport, c’est un élément des valeurs du capitalisme: compétition, mesure, technologie, science, performance…
    De là à ce que le cyclisme devienne fou, ce n’est qu’une question de point de vue.
    Dans la quarantaine ( 43 pour ne pas confondre avec les mesures « sanitaires »), il ne me viendrait même pas à l’esprit d’avoir un « home trainer ». Alors payer plus de 15 balles par mois pour en plus me compétivité avec des avatars, non merci.

    Roulé ce matin 2h. C’était givré. Les guiboles étaient un peu durs au début, mais c’était du vélo.

    Néanmoins, merci à Laurent de me faire découvrir des aspects surréalistes du monde dans lequel je vis 😉

    Bonne journée

    16
    2
    • Steph

      @Beus
      « Je me permets de rappeler que le sport, c’est un élément des valeurs du capitalisme: compétition, mesure, technologie, science, performance… »

      Cet « angle d’attaque » est évidemment très pertinent. Il mériterait un long développement 😉

      1
      0
  7. Sylvain

    @Beus: Sortie de 2h ? Ici, il fait -9C et il neige… Un home trainer peut être utile parfois !

    Il y a de bonne chance que le champion soit canadien, on est les kings dans les nouveaux sports spectacles : ski bosses et acrobatique, planche à neige, patinage de vitesse courte piste,…

    10
    0
    • beus

      Salut Sylvain.
      Effectivement, la neige change la donne, mais cela permet de profiter d’un nouvel environnement.
      J’imagine que tu t’adaptes en pratiquant d’autres activités?

      Sauf sportifs de très haut niveau, je doute que le commun des pratiquants nécessite de surconsommer du matériel pour ces loisirs. Il y a cette phrases magique dans le livre d’Huxley, « le meilleur des mondes » , qui dit ( de mémoire):
       » Il nous ont fait détester la campagne. Maintenant [pour nos loisirs], nous consommons du matériel ET des transports. »
      Si nous pouvons consommer du matériel et restant chez nous, sans nous rencontrer (hyper-individualisme), c’est tout bénef pour le Capital.

      j’arrête là avec le politique 😉

      7
      0
  8. Pierre Dumais

    Ridicule!!!!

    5
    5
  9. Claudio

    J’ai regardé par curiosité la courses des filles et des hommes et c’est franchement inintéressant. On voit la plupart du temps des avatars et très rarement les coureurs sur leurs vélos stationnaires. Une épreuve filmée en salle serait (marginalement) plus intéressante (du moins pour le dernier kilomètre).

    Chapeau quand même aux commentateurs qui ont réussi à meubler sans interruption ces deux heures virtuelles!

    4
    0
  10. Wolber

    Mica, je conçois l utilisation de velos électriques… un collègue de travail me demande conseil pour en acheter un, alors que je n y connais rien. Pour effectuer 5 km de plat , je lui indique qu il fera des économies en achetant un velo normal .
    Je conçois les vélos électriques dans la mesure où cette assistance est nécessaire. En fonction de l âge , de l état de santé , du relief éventuellement et ce dans une idée de déplacement ou de randonnée .

    Je ne vois pas l utilité de courses de velos électriques . Je n en vois même pas le sens. Organiserait on un concours d alterophilie avec une assistance de levage sur les barres?

    Les dérailleurs électriques, Mica, ç est l évolution… le progrès , que veux tu? J apprécié mon dérailleur Ultegra à câble que je ne veux pas changer sauf pour un Dura ace, mais honnêtement un etap, ç est l avenir. ..Ton portail électrique ou ta télécommande de TV ne sont pas à fil.😁?
    En course , franchement je ne sais pas si des dérailleurs électriques peuvent être truqués pour faire autre chose que dérailler. En tous cas , les pannes sont récurrentes chez les pros et les amateurs.

    7
    0
    • noirvélo

      Ok avec toi Wolber ,
      le dérailleur électrique est très loin d’être nécessaire et le nombre de vélos proposés ainsi équipés est certainement supérieur à la demande ! mais la demande est occasionnée par des jeunes qui s’adressent à des jeunes et personne n’y voient le moindre problème , c’est « fun » ! c’est en utilisant les jeunes que le marketing progresse … Pour le frein à disque , même combat ! les « vieux » sont conservateurs , traditionnels , méfiants , attachés sentimentalement à leur vieux « compagnon de route » et totalement allergiques aux changements , surtout brutaux et spectaculaires ! (aux vieux singes!)
      Oui , les vélos des pros sont sujets à bien des pannes , celles que tu vois en direct et les autres que les médias ont du mal à cacher … Des courses peuvent se perdre à cause d’un problème de connexion et perso , ça ne me dérange même pas , à l’homme de ne pas être instrumentalisé par le capital et des techniques trop souvent inutiles … Et je ne vois pas pourquoi , les pros peuvent changer indéfiniment de montures dans une course , avec retour dans les voitures (oui mica !) , les équipiers sont là pour çà … C’est d’ailleurs un sujet très tabou , les pannes où , nous , les spécialistes passionnés de vélo , sommes très très mal informés …

      7
      0
  11. Pas capable de m’embaler avec cet évenement…!👎

    7
    0
  12. David

    Ton article est Top Laurent ! ( comme d’habitude )
    Après chacun son truc .

    Patrick
    Avignon France

    1
    1
  13. Wolber

    Effectivement Noirvelo les jeunes  » hyper connectés » conçoivent leur velo avec la technologie du moment . Nous, nous sommes passé rapidement aux manettes indexées et au pédales auto…
    Comme les jeunes , aujourd’hui avec les innovations du moment.
    Le Colnago de Pogacar ( quelle merveille) pourrait passer pour un modèle daté aux yeux de certains qui veulent du disque et le l intégration…😊

    6
    0
    • noirvélo

      Oui Wolber ,
      il y a le progrès , le matériel qui fait évoluer la pratique , les manettes indexées , les pédales automatiques , 11 – 12 vitesses (pour moi maintenant c’est suffisant) , les pédaliers à axes traversant ( mais trop de normes ) , le cadre slooping , les fourches carbone , les cintres et les selles nombreux et ergonomiques , les roues de meilleure qualité (plus de bris de rayons) , la qualité des pneus ….
      Mais lorsqu’on arrive à « saturation » et qu’on ne sait plus quoi inventer sur un vélo , on peut faire du « n’importe quoi » … juste et surtout pour vendre !

      3
      0
  14. Yvon

    J’ai de l’arythmie cardiaque et donc un vélo électrique. Je suis contre les équipements électriques sur des vélos de course cela ouvre la porte à la triche. Comment Froome faisait il pour sprinter au sommet du Ventoux avec 130 pulsations. Les coureurs assistés me gâchent le spectacle sprinteurs et grimpeurs des 800 derniers mètres. Ne peut-on pas courir avec sa tête et la connaissance de son corps.

    7
    0
  15. Rocheto

    C’est fout ce conservatisme… Arc-bouté, défiant, ZADiste à toute initiative. Les gens sont à fleur de peau, comme électrisé. A celui qui dira le plus fort qu’il a raison.
    Quelle drôle d’époque. Réagir instantanément et passer à autre chose., vite. Sans instruire le sujet en profondeur, sans prendre le temps ou se donner le temps de comprendre… rien que le fait de se poser des questions on pense qu’on a raison ou qu’on détient la vérité. On se croirait au PMU. Rien de nouveau dans Zwift, le vélo c’est un faisceau de pratique en fonction de l’époque… c’est ce qui fait son charme.
    Il n’y a pas que des courses dans Zwift mais ça… je vous laisse découvrir… en prenant le temps. Il n’y a d’ailleurs pas que zwift mais la pareil….

    4
    6
    • noirvélo

      Il y a des évolutions « constructives » et des révolutions « destructrices » et , entre les deux il y a une « classe moyenne cycliste » qui subit tout , qui doit tout accepter de la part d’une « Nomenklatura  » qui impose et qui s’impose , qui décide de chaque paramètre , législatif , technique et le plus souvent sournoisement . Au final , nous avons à obéir et à payer au prix fort le changement , qu’il soit bon ou mauvais sans participer au débat !
      La Flamme rouge nous permet heureusement de débattre en y mettant de temps en temps la (grande!) forme … Dans notre société actuelle , on arrive à saturation dans bien des domaines , le vélo ne fait pas « bande à part » , d’où ces échanges où cette fois-ci , la langue de bois , pour une fois ne règne pas en maîtresse absolue , tout bien considéré .

      5
      0
  16. mica

    I
    Il est quand même curieux de voir avec quelle vitesse l’ UCI se vautre dans cette discipline du E Cyclisme et décerne des titres officiels.
    Pour ma part, je n’ y comprends rien, mais ça ne vous étonnera pas …….
    et c’ est un peu, dans l’ esprit, la même négation du vrai cyclisme que le vtt à assistance électrique……. des médailles en chocolat !
    Une intention louable de l’ UCI est la mesure prise, en vue de détecter les commotions cérébrales aprés chutes.
    Cependant la mise en oeuvre ne sera pas simple. Supposons une chute collective ou 3 ou 4 coureurs sont sérieusement ammochès , que fait on pendant le protocole médical qui durera plusieurs minutes……un commissaire  » stope » la course, 3, 5 …..ou même 10 minutes, et la fait repartir avec les écarts d’ origine à touts le échelons de la compétition ?
    On imagine aussi la totale réticence de certains à se voir mis « hors course »; en cyclisme on ne rend pas son dossard comme ça.
    Bref, ce qui part d’ une bonne idée risque de se transformer en eau de boudin, et posera peut être plus de problémes qu’ elle n’ en résoudra.
    Que faut il en penser?……..Pour moi, un gros doute!

    8
    1

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.