Poels: il roule aussi?

On voit un peu plus clair au général de Paris-Nice depuis le contre-la-montre de mercredi dernier.

Je sais pas vous, mais j’ai été surpris de la victoire de Wout Poels (Équipe Sky).

C’est vrai que le plateau n’est pas particulièrement relevé, mais tout de même, Poels, un grimpeur qui s’impose sur un chrono tout plat de 18 bornes, ca m’a surpris. Alaphilippe est à 16 secondes, Luis Leon Sanchez, maillot jaune, est repoussé à 28 secondes.

Du coup, le général se précise. Si Sanchez est encore en jaune, Poels et Alaphilippe se posent logiquement en deux protagonistes pour la gagne à Nice dimanche prochain. Les deux disposent d’une bonne équipe, de quoi donner du fil à retordre à l’équipe Astana.

Chose certaine, je suis de plus en plus gêné par les performances offertes par les coureurs de la Sky. La carrière de Poels a vraiment décollé à son arrivée au sein de l’équipe britannique, et il n’est pas le seul. Chez Sky, y’a un certain Kwiatlowski qui est en passe de devenir un coureur de grand tour!

Chez Sky, on est désormais capables de faire passer un grimpeur à un rouleur hors pair, c’est dire si les « marginal gains » sont efficaces…

Sur Paris-Nice, la Sky dispose également d’Henao et de De la Cruz qui ne pointent pas très loin. Beau tir groupé! Aie aie aie, ca sent mauvais tout ca!

54 Commentaires

  • Ludovic
    Soumis le 9 mars 2018 à 3:21 | Permalien

    Dire que le contre-la-montre était tout plat, c’est un peu exagéré. Je ne suis pas à le comparer à un CLM sur l’Alpe d’Huez, mais non ce n’est pas un CLM de plat. Il y avait aussi quelques petits bouts de descente un peu technique.

    Et je ne cherche pas à défendre la Sky ou Poels…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • mica
    Soumis le 9 mars 2018 à 3:47 | Permalien

    En effet, ce CLM n’ était pas « tout plat » car prés de 300m de dénivelé dans les premiers 8 Km, bon ce n’ est certes pas monstrueux, mais des passages à 4 %.
    Est on sur qu’ il n’ y aurait à redire que contre les Sky?
    j’ ai bien peur que non, pourquoi ne se focaliser que contre une seule équipe?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 12 votes)
  • Alan Edgar Poe
    Soumis le 9 mars 2018 à 4:28 | Permalien

    Laurent,
    A la défense de Pouls, le parcours n’était pas plat du tout, en fait. Je l’ai fait : une 1ère bosse de 6 kms sur une route très large (5% de moyenne) pour coursier puissant. Une descente très rapide (65/70 km/h) de 5.5 kms. Puis une montée courte et sèche d’1 km entre 8 et 12%, typiquement pour puncheur. Et enfin, une descente rapide et dangereuse d’1,5 kms…avant 2 kms en léger faux plat montant jusqu’à l’arrivée. Ce CLM était bien pensé, en fait, et se destinait avant tout à un homme en forme. La place d’Alaphilippe n’est pas surprenante.
    Un grimpeur n’était pas forcément désavantagé.
    Benjamin Button, autrement appelé Valverde, aurait certainement gagné.
    Par contre, j’ai trouvé l’ambiance morose. Les Sky font profil bas. Il y a peu d’échanges entre coursiers après l’arrivée.
    Et surtout, j’ai trouvé les coureurs moins disponibles que d’habitude pour les jeunes et autres fans après la ligne d’arrivée.
    Ce serait dommage que ce sport, complètement ouvert et où les protagonistes ne sont pas coupés du public, prenne la tournure élitiste du foot, par exemple…
    J’ai roulé 20 kms avec Dan Martin et Simon Yates : les 2 sont déjà très très affûtés, mais il est clair qu’ils ont d’autres objectifs.
    Les français, et notamment Bardet, ne seraient-ils pas trop compétitifs pour la période ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 10 votes)
  • alano39
    Soumis le 9 mars 2018 à 4:54 | Permalien

    Depuis près de 8 ans la Sky a remplacé l’US Postal en haut de la hiérarchie.
    Tout le monde a oublié l’épisode de la Vuelta 2010 avec un abandon de toute l’équipe et le décès d’un soigneur. L’équipe avait été décimée par une soit disant infection bactérienne. Ca nous rappelle la PDM et nous savons tous que depuis que le dopage était la cause de l’abandon de toute l’équipe PDM au tdf 91.
    Depuis cette équipe sort des champions à la queue leu leu qui ont tous la trentaine ou presque sauf s’il s’agit de colombiens (l’autre pays du dopage qui voit sur une seule course 8 coureurs pris pour dopage en 2017).
    Tous ces champions ont pour point commun un physique famélique. Regardez Poels il est aussi maigre que Froome. Certes c’est un très bon coureur mais depuis 2 ans il continue à progresser là ou la plupart stagnent. Il est tellement confiant qu’il réclame même le rôle de leader sur le tdf si Froome est absent. Simultanément Thomas fait de même. c’est vous dire le degré de confiance de ces coureurs.
    La SKY est une adepte assidue des stages aux Canaries avec des coureurs qui en reviennent très forts. Depuis des années nous n’avons aucune information sur ces stages. Pour une équipe qui a pour sponsor un média c’est assez étonnant car ce pourrait être un bon vecteur de communication.
    L’encadrement de cette équipe qui oeuvre soit disant sur les gains marginaux fait appel à des préparateurs qui viennent de la natation. Etonnant non?
    La SKy est la seule équipe qui n’est pas membre du mouvement pour un cyclisme propre quand bien même elle communique sur sa tolérance zéro en matière de dopage. On frôle la schizophrénie. C’est d’ailleurs pour cette raison que Froome peut encore courir en ce début de saison. Ulissi et Petacchi avaient été suspendus par leur équipe avant même la sanction.
    Wiggo est maintenant lui aussi dans la tourmente avec un rapport qui met en évidence le recours systématique à des traitement, certes légaux, à la cortisone pour perdre du poids et non soigner des coureurs. Il y a manifestement un détournement du recours à la médecine.
    Froome dans sa dernière interview fait preuve d’un cynisme sans bornes en donnant des leçons à Lappartient sur les règles de l’UCI et sa gestion du dossier.
    Quelle impudeur alors que depuis septembre il n’arrive pas à expliquer ce taux de Salbutamol plus de 2 fois supérieur au taux toléré. C’est l’agresseur qui poursuit l’agressé lui reprochant son comportement. Le monde à l’envers.
    Il en devient insupportable et cristallise les ressentiments à son égard tout en se dressant en victime. C’est amoral.
    Instinctivement on comprend qu’il se considère au dessus des règles et supérieur aux autres.
    Alors oui pour toutes ces raisons la SKY attire l’attention et sa stratégie de la victimisation finit par lasser.
    La digue lâche peu à peu avec des coureurs qui commencent à se plaindre de la présence de Froome comme Dumoulin hier. La bête est blessée c’est le moment de l’attaquer.
    Tous savent que depuis des années la SKY dispose de protocoles de dopages innovants et il est peut être temps que ça cesse.
    Mais sa puissance financière, médiatique et sur le résultat des courses inhibe les velléités de certains et seuls les plus courageux tentent timidement de mettre quelques taquets.
    Ceci dit, il est clair que nous arrivons à un tournant et que cette hégémonie est sérieusement secouée et risque fort à terme de disparaître. Les cartes sont rebattues.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +29 (from 39 votes)
  • Wolber
    Soumis le 9 mars 2018 à 10:05 | Permalien

    On pourrait même parler d un approvisionnement concerté des coureurs en produits dopant au sein de la Sky concernant Wiggins, Frooome et …Porte. Les parlementaires britanniques ont été très clairs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Yvon
    Soumis le 9 mars 2018 à 10:30 | Permalien

    Suis allé à Ténériffe en janvier nous avons parcouru en voiture avec guide et vu que quelques cyclis. Pas de coureurs j’ai demandé au guide si il avait vu des équipes oui en décembre mais très peu de gens connus.la discrétion est peut être plus importante que les parcours

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • LaVoitureCaPue
    Soumis le 9 mars 2018 à 4:51 | Permalien

    MOi je remarque depuis de longues années que les coureurs SKY tombent beaucoup mais vraiment beaucoup plus que les autres. C’est encore accentué sur terrain humide.

    Je pense sincèrement qu’il doit y avoir un dopage qui influe sur l’équilibre ou un truc du genre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 10 mars 2018 à 12:08 | Permalien

    oui le tramadol ça shoote!
    Il y a qq années, je m’étais étonné de poules, mais lba m’avait remis en place, il avait déjà un sacré palmarès. Maintenant il est évident qu’avec des dopants ou un moteur, on se balade. Et j’ai vu sur la vuelta des images de son vélo sur un virage de 20 % qui avançait d’un coup… (vu sur le twitter de vayer).
    Sinon très belle victoire de mollard, qui était essouflé (!), et qui prouve que la connaissance d’un terrain par coeur est un immense avantage psychologique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 10 mars 2018 à 7:01 | Permalien

    D’accord avec toi, Ibi. Les Sky se mettent souvent sur le toit, c’est une évidence, et pourtant tous ne sont pas bizarrement positionnés sur le vélo, ni maladroits comme Froome. Je l’avais remarqué il y a déjà plusieurs années.
    Le Tramadol a un effet secondaire, reconnu dans diverses études médicales, pour un nombre assez important d’individus : il provoque une hypoglycémie aussi brutale que sévère. J’ai expérimenté la question suite à un bris de vertèbre après une chute de vélo et je n’aimerais pas tenter l’expérience sur mon vélo en fin de course. Cela peut peut être aussi expliqué pourquoi certains coursiers se rangent brutalement sur le côté en fin de course et s’arrêtent même parfois.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  • levoyet_jm
    Soumis le 10 mars 2018 à 10:28 | Permalien

    j envisageais la victoire de Poels , d ailleurs ds le mur avant sa chute, il volait. C est toujours triste de voir tomber des coureurs . Sincèrement.

    L embellie française , si embellie il y a eu , n aura pas durer sur les rampes de La Colmiane.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • lbi
    Soumis le 10 mars 2018 à 11:09 | Permalien

    les français ont toujours récupéré les miettes de début de saison et de tour de france; ensuite, les protocoles de dopage à 100 000 euros prennent le relais!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • Martin C
    Soumis le 11 mars 2018 à 10:16 | Permalien

    Le rapport des parlementaires britanniques est clair: SKY n’a rien fait d’illégal. Ils ont tiré profit des règles, pas toujours très précises.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • lbi
    Soumis le 11 mars 2018 à 12:28 | Permalien

    Joli spectacle, coureurs courageux,…mais pas bcp de français à l’arrivée…
    Un lien avec mon commentaire 11?
    En tout cas, thomas voeckler est un sacré commentateur, comme jalabert, il connait vraiment la course. Ca repose de thierry adam!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 11 mars 2018 à 1:57 | Permalien

    Oui, lbi trés belle conclusion de PN et pour la 3 éme année consécutive cela se termine dans un mouchoir de poche (moins de 5 secondes!), je regrette pourtant l’ arrivée chrono. au col d’ Eze.
    En tout cas les coureurs ont fait preuve de panache et d’ un bel allant, comme quoi, les étapes courtes peuvent fournir un trés beau spectacle…. 150 Km par jour sont largement suffisant surtout par ces temps « alléatoires » de début de saison, c’ est bien sur moins vrai pour les classiques d’ un jour.
    Oui un trés bon point pour Wockler, je suis beaucoup moins ‘fan » de Jalabert.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 11 mars 2018 à 3:35 | Permalien

    Jalabert, je n’étais pas fan de lui en tant que coureur, il sentait trop les produits. Mais je lui trouve une énorme science de la course et de la finesse d’esprit, de l’humour. Encore qu’ils auraient pu nous faire « hivert c’est vraiment sa saison » cette semaine.
    Si on ajoute sa science de la course, avec un management des médecins à la riis ou à la manolo saiz, pas étonnant qu’il ait bcp gagné!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Muddler
    Soumis le 11 mars 2018 à 4:47 | Permalien

    Beau Paris-Nice encore cette année mais pas vraiment ´´ La course au soleil’´n’est-ce pas? Malgré que la température semble avoir causé beaucoup d’abandons, celà a fait en sorte que ce n’était pas gagné d’avance, plus difficile de cadenasser la course. D’accord avec la longueur des étapes on devrait s’en tenir aux alentour de 3-4 heures dans les courses par étapes d’une semaine et plus. Très bonne analyse de T. Voekler, j’aime bien L. Jalabert aussi, on en a un très bon au Québec qu’on entend pas assez souvent ici, Dominic Perras, qu’on voit à l’occasion à RDS, mais le cyclisme semble moins dans leurs plans.
    Muddler

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 11 mars 2018 à 9:36 | Permalien

    Wow, quelle prestation de Marc Soler. Il n’a pas pris le chemin le plus facile aujourd’hui. Du Contador dans le nez. D’ailleurs ça se passait en espagnol aux avants postes.
    Yates à trouver son point de rupture et son équipe à trop vite explosé. Meme les frères Izaguire n’ont pas tenu le coup. Mais tout ça, c’est Soler qui l’a provoqué.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 12 mars 2018 à 2:27 | Permalien

    Pourquoi les frères Yates courent ils souvent séparemment, je pense que, si au lieu d’ être sur Tirineo Adriatico, le frangin avait été sur PN les choses auraient été différentes dans cette étape finale; d’ autant plus qu’ ils sont « athlétiquement très proches l’ un de l’ autre et peuvent donc présenter une « force de frappe » interessante. c’ est en tout cas un duo qui sera, je l’ espère, passionnant à suivre dans le futur. Hier, les équipiers du Britannique ont fait ce qu’ ils ont pu, car lachés dans les cols, ils revenaient à 2 ou 3 « préter main forte  » à leur leader dans les descentes et sur les ,rares, plats. La course d’ hier a présenté de toute façon, une belle leçon de cyclisme avec touts ses fondamentaux.
    Pas besoin des fatidiques 220 Km de course!
    Il faut noter aussi, que les frères Izaguirre ont quelques similitudes avec les Yates (mais ils ne sont pas jumeaux, me semble t’ il, à vérifier).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • Wolber
    Soumis le 12 mars 2018 à 4:02 | Permalien

    Simon yates souffre aussi d asthme ,comme Froome , et avait été suspendu apres un contrôle sur Paris Nice 2016. Une erreur administrative du médecin de l équipe etait la cause de cette lamentable erreur qui avait contraint le britannique à être suspendu 4 mois malgré la possession d une aut.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 12 mars 2018 à 4:20 | Permalien

    C’ est vrai, mais dans le peloton, ils sont légion à « souffrir d’ asthme »…….et il n’ y a pas que les Britanniques!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 9 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 12 mars 2018 à 8:57 | Permalien

    La faute au toubib…cet argument est à nouveau de sortie : c’est la dernière option de la défense de Wiggins. « Je n’ai pas été chercher le médoc dans une pharmacie, j’ai pris ce que me donnait le toubib »…et on joue sur les mots, en expliquant  » ne pas avoir eu la ferme intention de se doper « . http://sport24.lefigaro.fr/cyclisme/actualites/bradley-wiggins-on-essaie-de-me-salir-899967
    Ça rue dans les brancards à tous les niveaux.
    Pour la question des commentaires éclairés de Jalabert…oui, il est intéressant. Mais n’en déplaise à ses admirateurs, je n’ai pas souvenir d’un fin tacticien, ni d’un expert stratège en course.Il a certes su bien exploiter la course et les stratégies des équipes dans sa quête de ses 2 maillots à pois, mais pour le reste, j’ai plutôt souvenir de course à contre-temps, d’attaques tout azimuts dans certaines classiques…
    Les commentaires de l’E21 sur Tirreno sont assez précis. Guimard est aussi assez fin, non ?
    Les frangins Yates : 1m72, 58 kgs…et pourtant ils roulent dans les chronos. Formidable !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Wolber
    Soumis le 12 mars 2018 à 10:23 | Permalien

    Et puis l EPO dans les anneés 90 , plus besoin de tactique , un grand coup de gaz et basta…( mende 95 , San remo)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Wolber
    Soumis le 12 mars 2018 à 11:36 | Permalien

    Wiggins, Froome …je me demande sincèrement si il n ont pas a pas fini par croire qu ils étaient réellement asmathiques

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 12 mars 2018 à 12:12 | Permalien

    Il ne faut pas oublier non plus que Voeckler était et est à fond dans le système. L’image de l’idole lui a bien servi, ses propos n’ont jamais renversé personne ni ébranlé le système établi. Le TDF où il finit 4è, avec Rolland et Europcar, on en parle ?
    Donc c’est la suite logique de le retrouver au micro.

    Même réserve pour les frères Yates.
    La réduction du nombre de coureurs par équipes et des étapes plus courtes sont une bonne chose mais ne résolvent qu’en partie des problèmes plus larges :
    Le dopage et la triche ne diminueront pas avec le nombre de kilomètres.
    On retrouve toujours les mêmes équipes au cours de l’année qui contrôlent les courses, celles ayant le plus de moyens avec des super-effectifs pour être en avant sur tous les profils de courses. Ces inégalités ne font que s’accroître.

    Les petites surprises sont pour moi les autrichiens Grosschartner et Konrad, réguliers pour Bora-Hansgrohe. Surtout Dylan Teuns qui confirme qu’il grimpe et sprint très bien, à suivre attentivement auprès des Wellens et Benoot bientôt…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • lbi
    Soumis le 12 mars 2018 à 12:47 | Permalien

    Evidemment, les produits étaient moins lourds que jaja mais je mettrais pas un centime sur la propreté de voeckler en 2011, un peu plus en 2004, et encore.
    Après, ces mecs arrivent dans un système pourri, ils font bien comme ils peuvent. Et puis le vélo ça fait mal aux jambes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • alano39
    Soumis le 12 mars 2018 à 12:56 | Permalien

    Paris Nice et Tirreno ont donné des indications intéressantes pour la suite de la saison.
    Les Sky sont toujours là mais froome est en deçà de son niveau habituel. Hier il a perdu 9 mn dans un anonymat journalistique étonnant. Personne pour s’étonner de cette contre performance. La veille il avait explosé et perdu plus d’une minute. C’est encore tôt pour s’en alarmer mais il nous avait habitué à de meilleures entrées en matière.
    Par contre Michal et Geraint sont bien là comme l’était Poels sur Paris Nice avant de chuter. L’hydre à 7 têtes cette équipe Sky.
    On assiste à un retour en force des anciennes nations avec Grosschartner, Wellens, Bennoot, Theuns et Konrad qui tournent bien en ce début de saison.
    Certes, les équipes anglo-saxonnes vont encore bien avec les frères Yates qui tournent comme des avions mais elles doivent composer avec les équipes européennes. N’oublions pas que Simon yates avait été suspendu 4 mois en 2016. Et oui encore un asthmatique mais cette année il ne semble pas manquer de souffle.
    Henao pour sa part marque le pas tout comme les colombiens en général qui sont là mais ne gagnent pas.
    Le réveil de l’Espagne avec Soler qui sort un grand numéro hier. Les frères Izagirre aux avant-postes et de la Cruz. Landa brille également sur Tirreno et gagne l’étape reine avec une certains facilité.
    Côté français de belles victoires sur Paris Nice mais aussi une grosse déception avec Alaphilippe. De belles victoires pleines d’opportunisme qui démontrent qu’ils sont capables d’attaquer. Fut un temps ils étaient heureux de pouvoir suivre.
    Certes Alaphilippe ne manque pas de panache mais reste trop inconstant pour viser une grande victoire en ce début de saison. Il peine à retrouver son niveau de l’année passée et je crains fort que cette saison soit difficile pour lui. Certes il n’aime pas trop le froid et la pluie mais il sort exténué de ce Paris Nice ce qui n’est pas rassurant à une semaine de MSR. L’avenir nous dira si la météo est la raison de ses sautes de forme ou si c’est simplement un palier qu’il n’arrive pas encore à franchir suite notamment à son opération. Il lui faut récupérer mais je ne le vois pas briller sur MSR comme l’année passée.
    Il est encore trop tôt pour le dire mais il semblerait qu’un nouvel équilibre se dessine au sein du peloton. Le nombre de coureurs qui peuvent prétendre à la victoire est plus grand et plus disparate avec un beau retour des belges et espagnols sur le devant de la scène.
    On peut toutefois nourrir des doutes quand on apprend que Thomas et d’autres vont repartir dans leurs stages mystérieux aux Canaries. Ca ne rassure pas sur les pratiques encore en vigueur. Reste à savoir si elles apportent toujours un avantage définitif. Les Sky semblent encore y croire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 12 mars 2018 à 3:22 | Permalien

    Je ne suis pas inquiet pour Froome qui a eu un hiver similaire l’an dernier. Il vise encore deux grands tours, mais surtout celui de juillet et il ne veut pas y arriver complètement épuiser. Il n’est pas encore prêt pour les efforts à haute intensité, mais je crois qu’il aura ce « fine tuning » à la mi-mai. Il s’est fait un sacré fond d’endurance en janvier-février.

    Les espagnols paraissaient très fort à Paris Nice, mais le plateau d’excellence était moins impressionnant que celui qui court sur Tireno Ad.
    Il est vrai qu’il sont quand même plus présents que lors des dernières années, bien amené par le parrain Valverde et son acolytes L.L. Sanchez.

    Mais Soler, quel panache hier.

    Et tiens, Nino Shurter est enfin vaincu en Mountain bike hier, par GAZE. Quelques jeunes lui poussent dans le derrière.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 12 mars 2018 à 3:40 | Permalien

    encore faut il que froome puisse courir en juillet…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • MATHIEU
    Soumis le 12 mars 2018 à 5:44 | Permalien

    Petit commentaire sur Froome et la Sky.

    Il semble que Froome a encore eu des problèmes mécaniques avec son velo lors de Tirreno Adriatico.
    Comme pendant la Vuelta et le Tour…!!!???
    Donc que penser ?
    Son velo Pinarello est il vraiment de mauvaise qualité ? Son velo n’est pas adapté à son fort niveau d’asme ? Peut être un court circuit ou un problème de batteries dans le cadre ou dans une roue ?
    Si vous avez une réponse satisfaisante je suis curieux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 13 votes)
  • Vincent L.
    Soumis le 13 mars 2018 à 5:55 | Permalien

    Lorsque Froome a un probléme de chaine ou de dérailleur, c’est certainement a cause des ses plateaux ovales.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 mars 2018 à 6:47 | Permalien

    oui, utilisons le certainement, vu qu’il a utilisé des moteurs, et que personne n’a jamais fait le réglage pédalier symétrique/moteur dans le moyeu ou dans le cadre

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 7 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 13 mars 2018 à 9:44 | Permalien

    Peut-être simplement que Froome est un humain alors qu’on veut le faire passer pour un robot. Je ne suis pas si certain qu’il soit insensible à tout ce qui se passe autour de lui. Sky a dû essayer de tout gérer cela mais Froome lui, qui dit qu’il n’a pas le moindre doute sur la suite de la saison.
    UCI, Wellens, Martin, Dumoulin, Bardet, médias, ASO, partenaires, Armstrong (dans le désordre), etc, etc… ça fait pas mal de pression sur une seule tête.

    Bernaudeau a sa manière à lui de mettre la pression en disant que le public peut sortir Froome du Tour s’il le souhaite (Rasmussen 2007). Et il n’a pas tort si le public prend l’équipe Sky en grippe il peut y avoir des dégâts.

    Et enfin, ce qui est non-négligeable, la hiérarchie dans l’équipe Sky est assez mouvante. Froome doit ressentir la pression de Thomas, Kwiatkowski ou Poels (voir Bernal même si peut-être un peu tôt).

    Tout cela a déjà des incidences dans ce début de saison.
    La suite ? Thomas leader sur le Tour ? Poels vainqueur du Tour ? Sky a intérêt à réagir assez vite, non ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 13 mars 2018 à 9:49 | Permalien

    … Ou à laisser planer le doute jusqu’à l’avant-Tour, tout en préparant son équipe en amont pour retirer la pression à Sky : « vous voyez, on enlève le vilain petit canard et on part sur le Tour avec une équipe neuve » 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 mars 2018 à 3:40 | Permalien

    Sauf que froome est très probablement le seul a pouvoir gagner le tour chez sky. Ils la jouent fine en se faisant oublier, tout comme armstrong en 2004 ou 2005.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 13 mars 2018 à 11:48 | Permalien

    Kwiatoski est en train de se transformer en possible vainqueur du Tour , lui aussi . Bon rouleur , bon grimpeur , possédant , en plus les qualités d un coureur de classiques .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 14 mars 2018 à 8:21 | Permalien

    Je reviens sur le néo-zélandais Sam Gaze (22 ans) en MTB. Gagnant devant Shurter (enfin!) dimanche. Deux fois champion du monde espoir en VTT (2016-17). Il a même devancé le fameux colombien Egan Bernal (13 mois plus jeune), maintenant chez la Sky. Bref, une pointure qui pourrait bien prendre la route dans le futur.

    Nouvelle tendance ?
    Les ténors de grands tours ont passé go sans réclamé sur Paris Nice et Tirenno. Les Nibali, Bardet, Froome et Aru n’étaient pas en grande forme et certains autres ne s’y sont même pas présenté, dont Quintana, Porte, Pinot…
    En 2018, il n’est plus nécessaire de se tester à fond sur ces deux courses. Quelle en est la raison ? La vraie.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Maxime R
    Soumis le 14 mars 2018 à 2:10 | Permalien

    Hello à tous

    -quelques petits réflexions personnelles

    -Sky
    Clairement je pense qu’il y a une lutte interne à la Sky pour savoir qui sera leader au tour, Thomas, Poels et je pense dans une moindre mesure Kwiato en rêve (ce dernier ayant déclaré qu’il visait les classiques mais que valent ces paroles devant la possibilité d’être leader Sky au tour) mais les 2 premiers ont l’air d’en rêver et en couleur.
    Et ne pas oublier que des 3 cités celui ayant le meilleur résultat sur un le tour est à Kwiato avec une 11e place en 2013 (avec Quick Step soit avant son arrivée chez Sky).

    Après je ne pense pas qu’un de ces 3 là sera en jaune à Paris voire même top 5.

    -Les Leader
    oui ça m’a surpris aussi, aucun des gros n’a fait un bon résultat (je ne mets pas Thomas dans les gros leader, qui aurait probablement gagné Tirreno si il n’avait pas eu un problème technique)

    alors qu’il y a quelques années ils étaient en forme toute l’année, c’était même un argument des Sky ou chaque course était faite à fond pour gagner et non pour s’entrainer

    Sinon en tant que belge suis bien content des beaux résultats sur les courses par étape, Wellens, Benoot et Teuns 😉

    sportivement

    yes enfin les classiques 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 14 mars 2018 à 2:33 | Permalien

    Tchmil: si j’ ai bien compris, Bernaudeau demanderait au public de conspuer Fromme et les Sky, voire de les empécher « physiquement » de courir: une sorte de justice populaire en quelque sorte….
    il n’ y a rien de plus dangereux. Certains cyclistes devront ils venir avec leurs gardes du corps? Et je note que ceux qui crient « au loup » n’ ont pas tjs été des modèles de vertu.
    Il existe des instances fédérales, c’ est a elles, via les organisateurs, de faire respecter l’ ordre et l’ équité, mais elles sont incompétentes. Ce n’ est pas par hazard si seulement un pauvre type et une jeune fille, a peine post pubère , ont été pris(e) au jeu des moteurs électriques!
    De toute façon, dans ce milieu, le véritable pouvoir est détenu par les DS, ce sont eux qui « organisent » via les oreillettes, les tél. portables, les télés dans les voitures….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 14 mars 2018 à 3:27 | Permalien

    Bernaudeau récidive. Il y a 10 ans, il demandait de la prison ferme contre un coureur pris à l’EPO, Moises Duenas, je crois. Après avoir embauché Laurent Brochard…
    http://laflammerouge.com/le-verdict-des-pyrenees/
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Ren%C3%A9_Bernaudeau#Dopage

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • lbi
    Soumis le 15 mars 2018 à 5:09 | Permalien

    Brochard était clairement propre (sans epo a minima) lors de sa seconde partie de carrière. Courchevel 2005 en témoigne…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 15 mars 2018 à 3:49 | Permalien

    Bof…l’étape de Courchevel du TdF 2005 en guise de probité de Brochard, c’est un peu limite. Il n’y a qu’à regarder les différents protagonistes : Armstrong, Ullrich, Vinokourov, Kloden, Basso, Valverde, Jacksche, Mancebo, Rasmussen…ça laisse rêveur ! En plus, 181 kms avec deux cols de première catégorie, le tout en 4H50…
    Même pas mal !
    Bernaudeau, Madiot…les dirigeants porte drapeaux du cyclisme français. Quelle tristesse ! En plus, ces gens là arrivent à décider des financeurs…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • lbi
    Soumis le 15 mars 2018 à 4:50 | Permalien

    Il démarre l’ascension en échappée, et finit à 9min:
    https://www.lequipe.fr/Cyclisme/resultats/CyclismeResultat1123_5770_ETAPE.html
    Le brochard de 1997, il aurait pas un peu fait mieux?
    Il finit entre casar (qui fait la montée de sa vie… à plus de 6min de LA), moncoutié, gouberd et halgand, chavanel, pineau. Si le gars est dopé comme LA, je n’y comprends plus rien. Pour moi, sa deuxième partie de carrière dans l’ombre est méritante, tout comme ceux qui ont continué comme lui, sans gloire, par amour du vélo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 15 mars 2018 à 11:03 | Permalien

    En 2013, 2013, Laurent Brochard écrivait dans un livre, à tête reposée, avec relecture, édition.
    Laurent Brochard, ancien coéquipier (rancunier) : « J’estime que Christophe Bassons a profité du système. Ce genre de personnage a en effet indirectement tiré parti du dopage, en gagnant de l’argent sur notre dos. »
    Le gars, il a été champion du monde avec un contrôle positif camouflé par l’UCI, avéré, c’est son fonds de commerce évidemment, et Bassons à qui il refuse de parler depuis 1998, qui s’est fait virer du milieu parce qu’il dénonçait le dopage (alors hégémonique, n’est-ce-pas), il accuse encore Bassons d’avoir profité du système.
    Et bien, sûr, Ibi, qui nous sort une preuve par l’exemple, c’est Brochard l’honnête homme, et Bernaudeau avec.
    Toute époque a ses collabos!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • Wolber
    Soumis le 16 mars 2018 à 1:39 | Permalien

    Le cyclisme français de 2005 n avait plus rien à voir avec celui de 1997.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  • Wolber
    Soumis le 16 mars 2018 à 1:46 | Permalien

    L époque , qui dure encore , des  » français de merde » qui dénonçaient le dopage. Une génération a veritablement été sacrifiée sur un plan sportif.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 16 mars 2018 à 2:40 | Permalien

    Je sais ..comment, alors, considérer la génération actuelle…?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 mars 2018 à 3:24 | Permalien

    Il faut rester objectif : l’étape faisait 192 bornes avec le Cormet de Roseland au bout de 120, et l’arrivée à 2000 mètres d’altitude à Courchevel.
    Brochard avait attaqué en début d’étape, et avait 4 minutes seulement d’avance sur le peloton à ses trousses avec les chaudières listées dans mon post précédent au sommet du Cormet, soit à 70 kms de l’arrivée. Il n’avait rien à espérer et ne pouvait que mal finir son étape, dopé ou non !
    De plus, en 2005, il affichait 37 années au compteur. Tout le monde n’est pas Valverde (!!!)…
    Brochard déclarant que Bassons a profité du système? Incroyable, le monde à l’envers ! Démonstration par l’absurde..et ça marche!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • lbi
    Soumis le 16 mars 2018 à 4:57 | Permalien

    Le fait que ce soit un enfoiré, a minima un lache qui suit le troupeau pour en profiter, ne fait pas de lui un coureur à l’epo dans sa deuxième partie de carrière. C’est sur que ça ne l’honore pas. Mais combien d’honorable gens dans le peloton professionnel (mis à part ceux qui ont le courage de porter des doudounes kakies 😉 ).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 mars 2018 à 5:27 | Permalien

    Certes Ibi…
    C’est un drôle de milieu quand même.
    Refuser l’EPO à partir des années 90, revenait à renoncer à faire carrière dans le cyclisme, que ce soit chez les pro ou même à un niveau correct chez les amateurs. Les témoignages sont nombreux : Fignon, Herrera, Lemond, Delion. La probité par la suite ? Apparemment Moncoutié…Cadel Evans (?)…et basta, sauf à chercher chez certains équipiers spécialisés sur une utilité précise dans les courses au sein de leurs équipes… Apparemment, car face à la surenchère aux produits de plus en plus perfectionnés et indétectables, les consommateurs de cortisone et/ou amphétamines n’étaient même plus considérés comme enfreignant les règles, dans ce milieu…Attention, je ne jette pas l’opprobre sur Moncoutié que d’ailleurs j’admire par bien des côtés, notamment son approche du vélo pendant et après sa carrière.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • lbi
    Soumis le 16 mars 2018 à 6:22 | Permalien

    Oui drôle de « milieu »; c’est orelsan qui, je crois, dans une chanson, disait qu’on s’asseyait sur beaucoup de nos principes dès qu’on commençait à travailler.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 16 mars 2018 à 9:15 | Permalien

    EAP, et Brochard d’ajouter que, par le dopage, « Bassons a gagné de l’argent sur notre dos » (lui même, Virenque, Hervé, etc…). Cette phrase est à ranger dans la liste des plus malhonnêtes qui n’aient jamais été écrites.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • nikko
    Soumis le 16 mars 2018 à 10:49 | Permalien

    Barre des 50 coms atteinte (une fois de plus). Au cas où, ils ne sont bien sûr pas perdus :
    http://laflammerouge.com/poels-il-roule-aussi/comment-page-1/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 17 mars 2018 à 7:26 | Permalien

    Mica (38)
    tout à fait d’accord avec toi, les sous-entendus de Bernaudeau sont très dangereux.
    Surtout venant de quelqu’un qui disait que contrôler les coureurs lors des critériums revenait à « une atteinte à la liberté du travail » en 1982.

    Tiens sur l' »affaire » du moteur en Dordogne, Bassons partage notre opinion, quand les gens intelligents se rencontrent 🙂
    http://www.cyclisme-dopage.com/actualite/2018-03-13-sudouest-fr.htm

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • lbi
    Soumis le 17 mars 2018 à 11:09 | Permalien

    Il a dit « c’est une bonne personne », désolé mais je suis loin de partager cette opinion!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!